Partagez | 
 

 Séance photo de Kendoka [Pv Eiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Re: Séance photo de Kendoka [Pv Eiji]  Jeu 19 Aoû 2010 - 21:24

Hugh se raidit, sentant une sueur froide lui couler dans le dos en même temps qu’Eiji se glissait derrière lui, calme et rassurant, se mettant avec une aisance impressionnante dans la peau du sempai. Mais en même temps, c’était ce qu’il était non ? Le blond avait vaguement conscience que le kendoka était d’un niveau élevé, et qu’il était en mesure d’enseigner à des plus jeunes. Même sans cela, il eut été d’un niveau suffisant pour lui inculquer n’importe quoi, novice comme il était. Mais il y avait aussi la manière de le faire. Eiji semblait se couler avec plaisir et naturel dans le rôle du guide, faisant courir ses doigts avec aisance pour l’aider à se saisir plus ou moins convenablement de l’immense arc qui lui était tout sauf naturel. Mais à la réflexion, c’était aussi l’arc de Yukari dans P3. Comment pouvait-elle se balader avec un truc pareil, sérieusement ?

Hugh fut bien vite tiré de cette confortable réflexion d’otaku par la présence d’Eiji, envahissante et bien trop présente. Ses propos surtout, frappèrent en plein sa fibre littéraire alors que le brun choisissait d’utiliser une réplique bien courante de nombre de manga yaoi qu’il avait put lire. Il se retint de le faire remarquer, étant lui même bien trop gêné par la présence d’Eiji derrière lui. Il pouvait sentir son souffle sur sa joue.

La main d’Eiji le laissa achever seul la traction de la corde de son arc. Hugh sentait ses articulations douloureuses, mais se refusait à lâcher trop tôt. Soudainement, tel une caresse, il sentit la main d’Eiji se couler le long de sa hanche, avant de passer sous son tee shirt, le collant de manière plus insistante contre lui, tandis qu’il ne pouvait se résoudre à lâcher la corde, tendu. La tension entre eux 2 était palpable, comme symbolisée par cette corde tendue qu’il ne parvenait à lâcher ! Les mains tremblantes mais fermement accrochées à l’arme, l’américain retint un soupir lorsque la main s’aventura plus…

« Ne lâche pas la cible du regard... »

La flèche partit en même temps que Hugh ramenait son esprit égaré dans ses fantasmes vers une réalité plus matérielle, ou le brun, fermement campé derrière lui, regardait la cible avec un petit sourire. Le blond se morigéna mentalement de se laisser aller à de tels délire en cet instant. Il ne pouvait pas simplement se concentrer sur ce que voulait lui faire partager Eiji ?
Ses joues rosies étaient à la fois symbole de la gêne ressentie suite à son imagination, mais aussi face à lui même. Il tendit la main pour prendre la flèche suivante, regardant ses pieds nus sur le sol en bois.

« J’imagine. »


Il se remit en position, réfrénant une plainte lorsque ses mains se plaignirent avec vigueur du traitement qu’il leur infligeait. Il tira sur la corde, cherchant à mettre l’arme en tension comme auparavant, mais renonça bien vite avec un petit mouvement de dénégation de la tête.

« C’est gênant. »

L’arc et la flèche dans une main, il se frottait le dos de celle libre contre sa cuisse, cherchant à faire passer la douleur soulignée avec emphase par les bleus ayant fleurit à la surface de sa peau.

« … Je veux dire, ce n’est pas comme toi. J’ai l’impression de ne pas être à ma place en faisant ça. »


Expliqua t’il, un peu gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Séance photo de Kendoka [Pv Eiji]  Dim 22 Aoû 2010 - 12:10

Eiji était bien loin de suivre le même chemin que les pensées de Hugh. S'il avait un instant imaginé ce qui avait effleuré les pensées de son condisciple, il en aurait fui le terrain sans demander son reste. Heureusement pour Hugh comme pour Eiji, les pensées sont faites pour rester bien au chaud dans l'esprit de son propriétaire. Le sportif eut un vague moment de déception quand l'américain baissa l'arc et la flèche, expliquant en quelques mots ce qui le troublait.
C'était étrange... pendant très longtemps, il avait vu Hugh, métis américain et japonais, comme quelqu'un qui n'avait pas vraiment sa place au Japon, une personne qui s'acharnait simplement à satisfaire sa passion pour les mangas dans un pays qui n'était pas vraiment le sien. Le temps avait passé, lui apprenant – ou le forçant – à être moins radicale et fermé dans sa façon de voir les choses. Et cette fois, c'était l'américain lui-même qui se sentait décalé dans son univers, où Eiji avait souhaité l'accueillir. Il n'arrivait pas vraiment à mettre de mots dessus... une déception, agacement, tristesse ?

Le jeune homme passa sa main dans ses cheveux, à court de mots. Il était un peu vexé, mais d'un autre côté... c'était un peu couru d'avance. En tant que passionné, on sait parfaitement qu'on ne peut pas imposer ses passions aux autres. Surtout le kyudo, tellement particulier. Eiji finit par se fendre d'un léger sourire. Hugh finissait toujours par le mettre en porte à faux au final, quelle que soit la situation, même sans le vouloir. Il devait y avoir une alchimie étrange entre eux deux. Le jeune homme finit par hausser les épaules et se diriger vers la cible pour aller chercher les flèches tirées.

" Tu crois que je me sens à ma place quand je dois rester immobile une demi heure devant la cible ? Je vais récupérer les flèches. "


Les quelques secondes de répits, alors qu'il prenait les flèches plantées dans la cible – et à côté – lui permirent de réfléchir un peu plus posément à ce que lui avait dit l'américain avant de revenir à ses côtés.
Quand il revint vers Hugh, les flèches en main, il était encore un peu hésitant sur ce qu'il pouvait lui dire. Après tout ce qui avait été échangé entre eux, Eiji avait encore beaucoup de doutes sur le genre de relation qu'ils entretenaient. Quelque chose à mi chemin entre l'amitié et la torture mentale.

" Tu ne peux pas toujours être observateur tu sais. "

Le japonais se fendit d'un sourire un peu plus moqueur et toisa Hugh des pieds à la tête, comme s'il considérait son allure générale.

" Je peux te trouver un hakama pour faire plus couleur local si tu veux ! "

Il savait que ça n'avait rien à voir, mais que pouvait-il dire de plus ? Il n'était pas la meilleure personne placée pour rassurer Hugh, ou pour affirmer ou non son appartenance au Japon des traditions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Séance photo de Kendoka [Pv Eiji]  Ven 27 Aoû 2010 - 18:49

L’espace d’un instant, Eiji parut vexer, faisant naître sur les traits de Hugh une expression intriguée. Il ne s’était pas attendu à une telle réaction de sa part ? Il n’avait jamais fait de sport en général, et le kyudo restait une discipline pour le moins obscure et particulière. Autant lui mettre une raquette de ping pong dans les mains aurait put permettre une intégration rapide des règles et du principe du jeu, autant du kyudo… Ca ne pouvait pas s’apprendre comme ça, en un essai. Et pour lui, ça restait du bête tir à l’arc. Il ne voyait pas plus loin, n’en déplaise à Eiji. Par respect pour Eiji et pour cet art qu’il appréciait, il avait renoncé, et cela en soit semblait déplaire à Eiji. Mais il n’eut pas le temps de s’enquérir plus en avant de la raison de l’agacement du brun, que déjà celui-ci était retourné vers les flèches pour les ramasser, avec un petit commentaire un peu cynique de sa part.

Hugh fut surpris. Il était vrai qu’il n’aurait pas imaginé Eiji avec son arc avant de l’avoir vu de ses yeux. Le kendo lui seyait bien plus. Et pourtant, il continuait. Eiji revint vers lui, avec quelques mots qui laissèrent le blond pour le moins sceptique quand à la réaction que l’autre attendait de lui. Qu’entendait-il par la ?

« … Moi ça me va. »

Répondit il simplement, tripotant l’arc dans ses doigts sans savoir ou le poser. Il répondit par un sourire à la boutade d’Eiji, le regardant en retour comme s’il s’imaginait lui aussi dans ce costume.

« Le tissus à l’air épais et lourd, ça ne doit pas être pratique pour bouger. »

Il tendit la main, tripotant entre ses doigts la manche de la veste d’Eiji. Le tissus était effectivement rugueux et lourd, bien loin d’être un vêtement destiné à être porté au quotidien. Il plaça l’arc dans les mains d’Eiji pour s’en débarrasser.

« Le yukata au prochain festival d’été sera amplement suffisant. »


Déclara t’il avec un soupir, comme si cette simple évocation l’ennuyait d’avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Séance photo de Kendoka [Pv Eiji]  Sam 28 Aoû 2010 - 10:26

Eiji attrapa l'arc, contemplant avec un sourire amusé Hugh tater son hakama comme l'aurait fait une fille du tissu d'une robe qu'elle convoitait. Oui, c'était lourd et costaud, rien à avoir avec un kimono de soie dont le but premier serait d'avoir une esthétique qui plaisait à l'oeil ! Il trouvait ça plutot confortable lui. Ou plus exactement, y était tellement habitué qu'il ne voyait pas quelle gêne il pouvait trouver à porter cette espèce de jupe culotte aux lourds plis de tissus. Cela ne le dérangeait pas plus que porter un jean... ou un kimono. Tout une affaire d'éducation.

" Na, c'est pas plus inconfortable qu'autre chose. Juste un peu plus encombrant. "

Le jeune homme retourna une dernière fois ranger l'arc, prenant cette fois le temps de correctement retirer la corde et de le ranger, vérifiant que tout était en ordre avant de refermer la porte de la réserve, avant de revenir sur le pas de tir, avec un coup d'oeil général pour le dojo. Ce n'était pas parce qu'il était là pour autre chose qu'une séance d'entrainement en bonne et due forme qu'il pouvait se permettre de laisser le dojo autrement que dans un état parfait.
L'évocation du festival fit sourire le jeune homme : il adorait les festivals, les alignements de petite baraque, les jeux, le feu d'artifice traditionnel. Peut-être pour souvent y avoir été avec ses grands-parents, un festival était vraiment synonyme de détente pour lui.

Il fit un large sourire à Hugh qui semblait envisager le yukata comme quelque chose avoisinant la mise à mort. C'est vrai qu'imaginer le blond habillé à la mode traditionnelle japonaise... était comme l'imaginer avec un maquillage de jeune fille : cela tenait du déguisement. Il avait hate de le voir ainsi vétu !

" Ca va, un yukata n'a rien à voir avec les lourds kimonos de cérémonie, c'est plutôt confortable. Et pense à toutes les photos que tu pourras faire au festival. "

Eiji effleura sa joue, machinalement, touchant la peau sensible. Le bleu devait avoir marqué maintenant, décorant une fois de plus son visage. Quelque part, un yokai devait se moquer de lui, se débrouillant pour qu'il finisse par se battre – ou se faire taper dessus – pour qu'il n'ai jamais un visage totalement vierge de marques. Ce n'était pas si grave. Au final, ça permettait même de débloquer la situation, comme maintenant. Un jour, il réfléchirait à ce que ça voulait dire de son caractère. Un jour, peut-être. Pourquoi essayer de réparer quelque chose qui n'était pas cassé ?

" On y va. Sauf si tu veux prendre le dojo vide maintenant ? "

Il releva la tête au moment où il s'apprêtait à refermer les panneaux coulissants, interrogateur. Il hésita quelques secondes avant de continuer.

" Tu pourras... me montrer ce que tu dessineras à partir de ces références ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Séance photo de Kendoka [Pv Eiji]  Lun 30 Aoû 2010 - 16:41

Hugh répondu d’un hochement d’épaule signifiant bien qu’il n’était pas convaincu par l’argument d’Eiji, mais pas motivé non plus à l’idée de débattre sur ce sujet. Il considéra un instant le brun parti ranger les arc avec un soin quasi maniaque, avant d’aller ramasser son appareil photo et entreprendre de prendre quelques vues d’ensemble du lieu. Encore une fois, sa carte mémoire débordait de trésors plus ou moins heureux. Il jeta un œil un peu désabusé à la piste de tir. Aurait-il mieux fait de continuer à tirer pour ne pas décevoir Eiji ?

Celui-ci revint vers lui, se moquant gentiment de sa réticence à porter un yukata. On voyait bien qu’il n’avait pas idée de l’allure que cela lui donnait. Ou alors il en avait tout à fait conscience et s’en amusait d’avance, ce qui était aussi fort probable. Hugh n’avait même pas l’énergie de répliquer à cette pensée qu’il devinait tappie derrière ses propos. Peu importait au final. Et c’était plus important de se raccrocher à la 2 réplique d’Eijji qui montrait bien qu’il commençait à réellement le connaître. La perspective des photos, tout autant que la remarque d’Eiji, fit naître un large sourire sur le visage du métisse.

« Oui, j’adore ça. »

Précision inutile mais qui fait toujours plaisir à dire. Pouvoir confirmer ses goûts et ses attirances n’était pas toujours quelque chose qu’il lui était possible de faire.

Il sourit, remuant négativement la tête à la question.

« Déjà fait. »

Il suivit docilement Eiji à l’extérieur, s’asseyant sur le bord de l’allée en bois pour remettre ses baskets. La question lui fit relever la tête avec une expression mi figue mi raisin.

« … Oui, bien sur. »

Le sourire qui ponctua sa réponse valait tous les trésors du monde et laissait présager le pire comme le meilleur, mais ce qui prédominait surtout, c'était le plaisir sincère de voir le brun s'interesser réellement à ce qu'il pourrait dessiner.
Il n’en dit pas plus alors qu’ils revenaient tous 2 aux vestiaires, parlant de la prochaine interrogation écrite de mathématique qui s’annonçait des plus vicieuses, comme il en devenait habituel avec leur cher professeur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Séance photo de Kendoka [Pv Eiji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: