Partagez | 
 

 Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Mar 10 Mai 2011 - 1:42

Un gros sac sur chaque épaule, une nouvelle tête avançait vers la porte du hall. Nettement plus grand que la moyenne local, les cheveux d'un blond doré, le nouveau venu ne passait pas franchement inaperçu. En fait, il avait, et en était conscient, déjà provoqué quelques murmures sur son passage. Qu'il s'agisse de personnes se demandant d'où il venait, ce qu'il faisait ici, ou grognant après la présence d'un étranger. À peine « rentré » dans son pays natal, il constatait déjà que son apparence, malgré le métissage, et son accent pour ceux qui avaient pu l'entendre prononcer un mot ou deux, le marginalisaient. L'idée lui inspirait un petit sourire, mi-amusé, mi-désabusé.

Alors qu'il avançait sans rien demander à personne, Dimitri se fit interpeler par un homme. Probablement un membre du personnel, à en juger par l'empressement qu'il eut à lui demander ce qu'il faisait ici. Cela tombait bien, il pourrait au moins demander où se diriger, même si la méfiance semblait de rigueur chez celui qui l'avait arrêté. Rien de bien étonnant, en réalité : le jeune homme savait que les blonds avaient rarement bonne réputation, et étaient considérés comme des yankee, alors pour lui, qui dépassait nettement les autres personnes et trimbalait en prime deux gros sacs avec lui...
L'échange fut un peu laborieux, en revanche. L'accent russe n'aidant pas dans la prononciation japonaise, il fut difficile pour Dimitri de se faire comprendre au début, mais la langue avec laquelle il avait grandit lui revint rapidement, et avec elle certains réflexes. Dés lors, il pu facilement expliquer sa présence à l'homme et lui demander par où il devait entrer et quoi faire ensuite.

Après l'avoir remercié, et malgré avoir repéré les restes de méfiance dans les yeux de son interlocuteur, le ruskov se remit en route vers les portes du hall. De là, il n'aurait qu'à se diriger vers l'administration pour s'occuper des quelques papiers, et ferrait ensuite ce qu'il devait faire. L'idée de devoir s'occuper de paperasse n'était pas franchement pour le réjouir, mais il n'avait pas franchement le choix. Avec son père qui ne voulait plus rien avoir affaire avec lui ou sa mère, et cette dernière restée en Russie, il était obligé de s'occuper des formulaires en tout genre par lui-même. Même s'il n'avait pas envie, ou même s'il n'était pas au mieux de sa forme : Dimitri n'avait atterrit sur le sol japonais que depuis peu, avait passé une nuit à l'hôtel compte tenu de l'heure tardive à laquelle son vol s'était posé, et s'était ensuite dirigé directement vers Kobe High School. En gros, il avait encore un peu de décalage horaire dans les pattes.

En arrivant en vue des portes du hall, le premier réflexe du jeune homme fut de s'arrêter et de regarder, pendant quelques instants, l'établissement. Grand, moderne, vu de l'extérieur c'était sans aucun doute un très bon endroit pour étudier. L'espace d'une seconde, le ruskov se demanda si l'une de ses connaissances de ses jeunes années se trouvait ici, mais le fait d'avoir quasiment tout oubliés d'eux le fit rapidement passer à autre chose. Compte tenu de l'ambiance dans sa famille maternelle, il avait oublié pas mal de choses, au point de se sentir peu à l'aise sur le sol japonais alors qu'il y était né. Étrange sensation.

Dimitri prit une inspiration et reprit sa route. Il entra dans le hall, et trouvé rapidement et simplement, grâce aux indications, la direction de l'administration. En chemin, il pu voir pas mal d'élèves, et fut de nouveau la source de quelques chuchotements. Malgré tout, il n'y prêta pas attention, pas plus qu'aux mines surprises, voir presque effrayées des personnes qu'il trouva à l'administration.
Avec un grand sérieux, il s'occupa des détails de la paperasse pour ne pas avoir à le faire plus tard. Malheureusement pour lui, il se rendit rapidement compte qu'il avait oublié un papier. Mais, comme si le destin avait décidé d'être clément pour son premier jour, on lui expliqua qu'il pouvait sans problème prendre le temps de s'installer et le ramener le lendemain.
Sous le coup de la légère panique et du soulagement, il en oublia de demander où se rendre en compte.

En fait, il ne s'en rendit compte qu'en revenant dans le hall. Il n'avait pas la moindre idée d'où se trouvait les chambres, quand bien même il avait le numéro de la sienne. Avec un long soupire et un léger secouement de tête, le jeune homme se demanda comment il avait pu oublier une chose pareil, et songea un instant à faire de nouveau demi-tour pour demander, avant de se raviser.
Alors qu'il se mettait à réfléchir sur quoi faire maintenant, Dimitri tourna le regard vers les élèves déjà bien adaptés à la vie à Kobe, et les observa aller et venir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Mar 10 Mai 2011 - 18:23

Mindy n'était pas là depuis bien longtemps, ... en fait elle venait d'arriver.
Pour la petite blonde, cet établissement était une invention machiavélique ! Et ses parents ... ah traitres qu'ils sont ! A peine en avaient-ils entendu parler qu'ils s'empressèrent d'y envoyer leur adorable fille sans défense ! Dans un monde hostile dans lequel il fallait se battre pour survivre ... et la première épreuve n'était que trop dure : le partage des chambres !!
Elle le leur ferait payer ... elle le savait.
Certes Mindy avait fait des erreurs et n'avait pas du toujours être la fille la plus facile à vivre pour ses parents, surtout qu'elle était arrivée en dernière, après 3 garçons turbulents ... tous ces enfants avaient eu raison d'eux. Désormais ils étaient vieux, secs, tassés. Des japonais commun en somme.

La demoiselle avait cependant décidé de reprendre son destin en main, et voulait demander à l'administration la permission de bénéficier d'une chambre pour elle seule, bien qu'elle sache pertinemment que sa demande n'ai aucune chance d'aboutir. Elle voulait juste râler, se plaindre, être écoutée un peu.
Ou, dans le cas où elle aura à attendre devant les bureaux du personnel, idée bien déplaisante que celle d'attendre ..., elle voulait observer les lieux. L'école ne devait pas être si bien gardée que ça ... puis tous les systèmes pouvaient se déjouer après tout, sinon, il n'y aura pas d'infos qui se diffuseraient toute la journée à la télévision !
Passer la nuit dans des chambres mixtes ... quelle horreur ! Même la lecture ne lui paraîtrait pas agréable, ni un refuge acceptable.

Perdue dans ses pensées, la blonde pulpeuse avançait un petit peu au hasard dans l'établissement. Elle avait su aller du hall aux chambres, elle devrait savoir faire le chemin inverse, elle était loin d'être bête !
Au bout d'un court moment de marche, la jeune fille su qu'elle avait eu raison de croire en elle, elle était arrivée au hall d'entrée, hall maudit oui !! Elle ne savait pas dans quoi elle s'aventurait lorsqu'elle était passée par ici la première fois...

Nombreux étaient les élèves habitués à l'école qui se baladaient aisément, comme si ils avaient toujours vécu ici, et le plus beau dans tout ça était leur face joyeuse ... heureux sont les simples d'esprit ! Ce n'était vraiment pas évident de se frayer un chemin lorsque l'on était perdu dans ses pensées ... et ce qui devait arriver arriva, elle se retrouva devant un obstacle non programmé et se stoppa net avant toute collision.
Elle du lever la tête, l'obstacle était grand ... et blond ? Pas courant pour un nippon. Puis il avait des valises, et prenait de la place, il semblait immobile au milieu de cette foule mouvante.
Armée de sa témérité habituelle, la demoiselle s'adresse à lui, mains sur les hanches, un sourcil haussé.

"Euh ... tu n'as pas l'impression de déranger ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Mar 10 Mai 2011 - 19:43

Dimitri voyait ces gens, de son âge, plus jeunes, plus vieux, passer et repasser dans tout les sens, affairés à leur petite vie sans prêter attention aux autres plus que nécessaire. Tous avaient l'air de savoir parfaitement où aller, tout ua contraire de lui qui voyait en ces bâtiments un lieux labyrinthique qui le laissait perdu et hésitant. Quelque part, il les enviait, ceux qui étaient là depuis le début de l'année comme ceux qui étaient là depuis leur première année. Ceux-là n'avaient aucun problème pour connaître les subtilités de Kobe High School.

Puis, on lui adressa la parole. Par réflexe, le jeune homme tourna la tête en tout sens, avant de se rappeler qu'il n'était plus en Russie. Ici, les gens étaient plus petit, alors qu'il pouvait regarder la plupart des personnes dans les yeux, là-bas. Sans parler de sa famille, qui contenait plusieurs forces de la nature, tant en terme de taille que de quantité de muscles... De fait, sa propre carrure, même diluée par le caractère japonais, était compréhensible. Du coup il s'était retrouvé à oublier encore une fois un détail d'importance, et baissa les yeux après un instant, le regard bien au dessus de la personne l'ayant interpellée.

* Дебил … Faut que je pense à regarder plus bas maintenant... *

Une petite blonde, somme toute assez mignonne, se tenait devant ses yeux. Apparemment, c'était elle qui venait de lui faire un reproche et, d'un seul coup, tout prit sens dans son esprit. Effectivement, planté comme ça à hésiter, il risquait de déranger les gens. La prise de conscience se vit nettement sur son visage, et Dimitri eut un petit mouvement de recul. Il commença à parler mais, comme lorsqu'il pensait, il se brancha par réflexe sur le russe. Ce n'est qu'après plusieurs mots – et à l'impression que la demoiselle ne comprenait strictement rien – qu'il se rendit compte de son erreur, se reprit, et recommença.

« Pardon. Oui, désolé, je n'avais pas fait attention... »

* Parler en japonais, pas en russe... Ça aussi, il va falloir que je fasse attention... *

Le ruskov avait fait son possible pour se montrer aussi clair que possible, malgré son accent scandinave qui n'aidait en rien la population nippone à le comprendre. Il espérait juste qu'elle avait saisit. Puis, dans le même temps, alors qu'il s'apprêtait à se décaler, il eut une idée toute simple, toute bête mais qui, pourtant, pourrait régler son plus gros problème. Après tout, elle était venue lui parler elle-même, donc il pouvait en profiter.
Dimitri fit donc un petit signe de tête, qualifiable de salut compte tenu de ses mains prises, et hésita un instant à la façon dont il devait s'adresser à cette jeune fille.

« Hum... Est-ce que vous connaitriez le chemin menant aux chambres ? Je pense que ça se remarque, mais je viens à peine de débarquer, et j'ai pas mal de difficultés à m'y retrouver... Et il faudrait que je pose tout ça. »

D'un mouvement d'épaule, le jeune homme désigna les deux sacs accrochés à ses épaules et, tandis qu'il se taisait pour la laisser répondre, il en profita pour détailler un peu son interlocutrice. Elle était plus petite que lui – nettement – ce qui tendait à supposer qu'elle était japonaise malgré ses cheveux blonds. Comme les filles yankee étaient rare avec un soin pareil de leur image, le ruskov en conclut qu'elle devait avoir de du sang étranger dans la famille, mais là n'était pas l'important.
Au fil de son examen visuel, il du admettre qu'elle était plutôt mignonne, même si elle faisait moins japonaise que le stéréotype aux cheveux et yeux noirs qu'il avait connu plus jeune, avant son départ en Russie. C'était, d'ailleurs, ce qui lui laissa un doute : peut-être était-elle, comme lui, originaire d'ailleurs, ne serait-ce que par le sang.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Mer 11 Mai 2011 - 0:41

Le grand obstacle blond la dévisagea un instant, il semblait perdu ce jeune homme. Puis il parla ... quelques mots totalement incompréhensibles, pour le coup, c'était Mindy qui était perdue, et ce fut très visible.
Elle écarquilla bien grands les yeux, fronça un peu les sourcils, l'air de vouloir essayer de comprendre tout de même ... mais rien à faire, elle n'en était pas capable.
Enfin, et pour son plus grand bonheur, le jeune homme blond finit par s'adresser à elle dans une langue qu'elle comprenait plus ou moins, elle du faire des efforts de discernement au début, ne s'attendant pas à entendre parler nippon avec un tel accent. Définitivement un étranger !

Un étranger ? Un animal rare ! Déjà, elle, ne faisait pas très nippone, mais n'avait pas d'origine directe occidentale à proprement parler, et n'avait que le japonais pour langue maternelle.
Elle ne put s'empêcher de le scruter et de passer chaque détail en revu, et cela fut quelque peu visible, la discrétion n'était pas toujours son fort. mmm ... longs cheveux d'un très beau blond, un visage fin et des yeux clairs ... il n'était pas repoussant. D'une tête plus grand au moins, elle devait levé les yeux pour lui parler ... elle savait qu'elle aurait du mettre des talons ! Encore une occasion manquée d'être encore plus jolie que de coutume !

« Hum... Est-ce que vous connaitriez le chemin menant aux chambres ? Je pense que ça se remarque, mais je viens à peine de débarquer, et j'ai pas mal de difficultés à m'y retrouver... Et il faudrait que je pose tout ça. »

Toujours dans un drôle d'accent ... il ne devait pas vivre au Japon celui là ! Mais bon, elle n'allait pas se mettre à le rejeter en bloc pour un accent, il restait compréhensible une fois la surprise passée.
Il lui désigna les deux sacs d'un mouvement d'épaule, elle posa ses deux yeux bleus dessus, comment ne pas avoir remarqué ce détail plus tôt ? Ah oui ... elle était perdue dans ses pensées avant de manquer de peu de le percuter. Oui oui, aucun doute, il était nouveau, tout comme elle était nouvelle, au détail près que des déménageurs s'étaient chargés de ses bagages, bien heureusement pour elle !

"J'en reviens des chambres, mais je te préviens ..."

Elle s'approcha du nouveau grand blond, comme pour lui dire quelque chose de confidentiel, et continua d'une voix un peu plus basse

" ... c'est l'enfer, elles sont mixtes et partagées, j'espère pour toi que t'es du genre partouze ! Personnellement je trouve ça malsain ..."


Contrôler son vocabulaire n'était pas son truc, Mindy était une fille ouverte, et elle n'hésitait pas à parler de tout et n'importe quoi. Bien qu'elle soit une peste, elle était franche et disait ce qu'elle pensait, de la même manière que lorsqu'elle démolit quelqu'un ... elle dit ce qu'elle pense, ce n'est pas sa faute à elle si les gens ont trop de défauts pour lui plaire !

La petite blonde s'éloigna de son interlocuteur, haussa les épaules, et lâcha tout simplement.

"Mais si tu le veux vraiment, je peux toujours t'indiquer le chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Mer 11 Mai 2011 - 1:10

Pour le plus grand bonheur du ruskov, non seulement son interlocutrice ne se moqua pas de son accent, mais elle ne prit pas non plus la fuite, n'eut pas l'air dégoutée de voir un étranger dans « son » pays, et, mieux encore, elle pouvait l'aider. Du moins c'est ce qu'il pensa dés qu'elle expliqua revenir des chambres, après l'avoir longuement scruté, comme lui l'avait fait. Sur le côté, il se demanda ce dont elle voulait le prévenir, et quelques vagues idées lui passèrent par la tête, des plus classiques. Intolérance, racisme, sexisme, environnement spartiate, règlement intérieur de plusieurs kilomètres de long, surveillance abusive...

Et en fait non, elle le prévint simplement de la mixité et du partage des chambres. Rien que cela étonna Dimitri mais, avant qu'il ait réellement le temps de réagir, elle dit quelque chose qui le laissa un instant dans le vague. « J'espère pour toi que t'es du genre partouze ». Sur le coup il ne comprit pas bien ce qu'elle voulait dire, et cela se remarqua sans peine à son froncement de sourcil, et à la main qu'il porta machinalement à son menton, comme à chaque fois qu'il réfléchissait.
Puis, la lumière se fit et il comprit la blague. Ou du moins ce qu'il prit comme une blague, en fait. Son esprit de jeune homme normal lui envoya une rapide et vague image mentale de ce genre de situation, pas franchement crédible de son point de vue. Malgré tout, cela l'amusa. D'abord un sourire, puis le ruskov laissa échapper un petit éclat de rire qui, étonnamment, était beaucoup plus agréable et musical que son accent lorsqu'il parlait japonais.
Il n'avait l'air ni de se moquer, ni de la prendre pour une imbécile. Non, en fait il riait, tout simplement.

Puis, quand elle se proposa de lui indiquer le chemin, la vague idée d'avoir du mal à trouver malgré tout lui passa par la tête. Mais d'un autre côté, il ne se sentait pas de lui faire perdre son temps en lui demandant de lui montrer le chemin, donc il allait devoir se débrouiller, en fin de compte, pour ne pas se laisser avoir par la taille des bâtiments. Laissant échapper un petit soupire discret, Dimitri maudit rapidement son sens de l'orientation, dés qu'il ne connaissait pas un minimum les lieux.
Il hocha la tête à l'attention de la jeune fille.

« Merci. J'espère que je ne te fais pas perdre ton temps. Comme je l'ai dit, j'arrive à peine, j'étais encore dans l'avion hier, donc j'ai un peu de mal à m'y retrouver dans ces bâtiments... »

Avec un léger étonnement, le ruskov remarqua qu'il était passé du vouvoiement au tutoiement sans y prêter attention. Sans doute à cause du fait que son interlocutrice l'avait tutoyé immédiatement, se dit-il. Cela donnait avait au moins le mérite de simplifier grandement les choses pour lui, en tout cas.
Machinalement, le jeune homme rajusta, d'un petit mouvement d'épaule, l'un de ses sacs.

« J'espère juste que je vais arriver à trouver sans trop de problèmes. Ces bâtiments ont l'air super grands, quand même... Mais vu la réputation de l'établissement et le nombre d'élèves, ça me surprend pas vraiment, en fait. »

Dimitri sourit, sans vraiment prêter attention au fait qu'il s'était inquiété de lui faire perdre son temps une seconde avant d'engager la discussion l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Mer 11 Mai 2011 - 22:36

    Le grand homme en face d'elle avait ri à sa remarque ... tout en ayant pris un temps de réflexion marqué par un geste de vieux ! Pourtant elle n'avait pas eu l'intention d'être drôle ... il s'agissait là d'une réelle mise en garde !!
    Mindy crut d'abord qu'il se moquait allègrement d'elle, mais à bien le regarder, cela ne semblait pas être le cas. Bon, elle laisserait passer, il avait du croire à une blague, elle ne pouvait pas le blâmer pour ça ... beaucoup de personnes l'auraient pris ainsi.

    « Merci. J'espère que je ne te fais pas perdre ton temps. Comme je l'ai dit, j'arrive à peine, j'étais encore dans l'avion hier, donc j'ai un peu de mal à m'y retrouver dans ces bâtiments... »

    *Ben si justement ... j'adore perdre mon temps !* fut la réponse qui traversa la tête de Mindy, mais bien heureusement, elle savait se contrôler et ne ressentait pas l'envie de dire tout ce qu'elle pensait.
    Il était gentil de s'en soucier ... ça ne lui serait pas venu à l'esprit de s'inquiéter du temps de quelqu'un ... après tout, passer du temps en sa compagnie et un privilège non ?
    Tout du moins, elle l'avait toujours considéré ainsi, si elle avait été quelqu'un d'autre, elle aurait tué père et mère pour un peu de temps en sa divine présence.

    La jeune blonde aussi était dans l'avion il y a peu de temps ... et ce serait avec plaisir qu'elle y retournerait ! Mais son voyage devait être bien moins long que celui de cet individu inconnu à l'accent incongru ! Puis que faisait un jeune homme avec un aussi drôle d'accent ici ?! Cette question, qu'elle se posait enfin, lui semblait pertinente, elle ne manquerait pas de demander !

    « J'espère juste que je vais arriver à trouver sans trop de problèmes. Ces bâtiments ont l'air super grands, quand même... Mais vu la réputation de l'établissement et le nombre d'élèves, ça me surprend pas vraiment, en fait. »

    "Ah ... je n'en sais rien je t'avouerais, je ne connais que le chemin hall/chambre, chambre/hall ... je suis nouvelle aussi !"


    Mindy ponctua ces quelques paroles par un haussement d'épaules, elle ne connaissait même pas l'école de nom, et ne savait pas combien d'élève elle comprenait ... mais à priori, un certains nombre à la vue de l'affluence d'élèves dans le hall.

    "Par contre ... par curiosité ... quelle réputation a cette école ?!"

    La question travaillait Mindy, elle se devait de mener son enquête. C'était un sujet bien plus important que le nom ou bien même les origines de son interlocuteur dont elle se foutait à l'heure actuelle, loin d'être sa priorité.
    Elle se fichait aussi de bloquer le passage en restant au milieu du hall avec le blond et ses valises.
    Cette phrase lui avait suffit à lui faire oublier sa proposition au grand blonde, à savoir lui montrer le chemin menant aux chambres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Jeu 12 Mai 2011 - 0:41

Dans un premier temps, le fait que la jeune fille ne dise connaître que le trajet que lui ignorait justement amusa et fit sourire Dimitri. C'en était presque à croire que le fait qu'elle se soit adressée à lui, leur rencontre, était prévue de pas ce seul fait, même s'il ne croyait aucunement au destin. Imaginer que tout ce qu'il vivait était décidé par avance par quelqu'un d'autre était, à son goût, pas mal dépriment. Mais ça, c'est une autre histoire.
Il hésita à lui demander si elle pouvait lui ouvrir la voie, mais se retint en se disant qu'elle devait probablement avoir autre chose à faire. Elle avait dit être dans la même situation que lui, et elle avait certainement mieux prévu que d'escorter un étranger.

Puis, elle lui posa une question qui l'étonna.
Le ruskov connaissait un minimum la réputation de l'école, et s'étonnait que son interlocutrice n'en sache rien, tout en y étant entrée. Même sans être internationalement connue pour autant, Kobe High School avait, selon lui, une très bonne réputation. Mais peut-être cela tenait-il au fait qu'il avait vécu les douze premières années de sa vie dans la ville à proximité ? Bien sûr, le jeune homme n'écartait pas cette possibilité.

« Hmm... Disons que, ça tient peut-être au fait que j'ai grandit en ville, pas loin, mais de ce que je sais, cet établissement à une très bonne réputation en terme d'études, de diversité ethnique et de tolérance. Je doute que beaucoup d'autres écoles auraient accepté, en cours d'année qui plus est, un élève débarquant tout juste de Russie. Donc, du mon point de vue au moins, c'est un gros plus. Le tout est plutôt moderne, en plus. Si je ne me plante pas, il me semble qu'il a été refait à neuf il y a quelques années. Et pour ceux qui viennent de loin, il y a l'internat. Enfin... »

Dimitri s'interrompit en se rappelant l'avis, ou la plaisanterie, de la demoiselle au sujet des chambres de l’internat. Il était encore un peu incertain sur la façon dont il devait prendre sa remarque sur les partouzes, en réalité. De plus, il s'était rendu compte qu'il venait, sans faire attention, de révéler qu'il avait grandit dans le coin et revenait ne prime tout juste de Russie. Pour lui, les deux informations étaient totalement censées, mais il lui fallu un instant pour se rendre compte que la jeune fille ne comprendrait probablement pas, voir y verrait un paradoxe, un contresens peu probable, voir impossible.

Ceci dit, il l'avait déjà dit, donc il était trop tard pour revenir sur ses paroles et s'expliquer. D'autant que, pour un peu, la petite blonde s'en fichait royalement, comme la plupart des personnes qu'il avait croisées jusqu'ici. Après tout, le Japon n'était pas un exemple de tolérance et d'ouverture sur le monde, sa population faisant le plus souvent plutôt preuve de racisme, voir de xénophobie. Le fait que, techniquement, Dimitri soit japonais, de par le fait qu'il était né ici, à Kobe, était un des points majeurs de l'ironie, à son goût. Mais il était conscient que, maintenant, avec l'accent qu'il avait développé durant ses cinq dernières années, peu de gens seraient disposés à le voir comme autre chose qu'un étranger.
Du coup, il s'était fait à l'idée que beaucoup de gens, pour ne pas dire tous, ne comprendraient pas ou ne chercheraient pas à comprendre les choses comme le contresens qu'il venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Ven 13 Mai 2011 - 9:28

    « Hmm... Disons que, ça tient peut-être au fait que j'ai grandit en ville, pas loin, mais de ce que je sais, cet établissement à une très bonne réputation en terme d'études, de diversité ethnique et de tolérance. Je doute que beaucoup d'autres écoles auraient accepté, en cours d'année qui plus est, un élève débarquant tout juste de Russie. Donc, du mon point de vue au moins, c'est un gros plus. Le tout est plutôt moderne, en plus. Si je ne me plante pas, il me semble qu'il a été refait à neuf il y a quelques années. Et pour ceux qui viennent de loin, il y a l'internat. Enfin... »

    Tout d'abord, premier point positif, ce grand bonhomme répondait à sa question. Elle avait du paraitre cruche à demander la réputation d'une école qu'elle avait intégré, mais il fallait la comprendre, elle n'avait jamais fait le choix de se retrouver ici.
    indy se plaisait bien à couler des jours tranquilles dans son immense appartement à Tokyo, mais sa diabolique famille en avait décidé autrement. Encore mineure, elle ne pouvait que se plier à leur choix ... ou fuguer, mais l'idée lui déplaisait, elle ne faisait pas partie de ces sottes adolescentes qui avaient besoin de ça pour attirer l'attention sur leur personne, ça, c'était inné chez elle.

    Ainsi Kobe High School, comme elle se faisait appeler, avait une très bonne réputation dans certains domaines ... cela devait être vrai. Elle déplorait de ne pas avoir eu de brochure, ses parents auraient pu lui accorder ce luxe ! Cela aurait peut être adoucit le choc, une brochure dans laquelle serait écrit en gros "chambres mixtes", cela aurait peut être même dissuadé son père, outrée par les tenus de sa fille, qu'il considérait parfois à la limite de la prostitution ! Elle est jolie ... pourquoi le cacher ?

    Après avoir relevé les informations délivrées sur l'école, la demoiselle tilta que l'inconnu se dressant devant lui venait de raconter une partie de sa vie.
    Elle écarquilla ses yeux bien grands, un air de surprise qu'elle ne pouvait dissimuler

    "Tu as grandit ... ici ? A Kobe ... ? Mais POURQUOI ?! Et pourquoi revenir ?!"

    Et voici la déferlante de questions ! Mindy, bien qu'habitant Tokyo, ne voyait pas souvent des gens au physique si peu atypique parler japonais. En effet, normalement, il s'agit de vrais touristes, parlant un anglais plutôt médiocre la plupart du temps !
    Puis il avait dit venir de Russie ... un pays qu'elle ne connaissait pas, elle avait lu quelques livres parlant de la Russie, mais il s'agissait de témoignages de guerre, donc pas très objectif.

    Enfin, la demoiselle prit conscience qu'ils étaient encore plantés au milieu du hall lorsqu'un élève la bouscula en passant rapidement, ce a quoi elle aboya

    "Fais attention un peu !!"

    Puis se retourna, visiblement gênée d'avoir laissé paraître un petit excès de rage, vers son interlocuteur initial afin de lui demander

    "Tu ne penses pas qu'on devrait peut être se décaler ? ..." Mindy marqua un temps de réflexion ... il lui semblait qu'elle oubliait quelque chose dans son speech de l'adorable jeune fille ... ah oui ! Voila, ça lui revenait. " ... au fait, Mindy, Nippone, en 3ème année, enchantée !"

    La demoiselle blonde ponctua le mot "nippone" d'un grand sourire agréable et dont émanait plein de gentillesse. Bien que blonde aux yeux naturellement bleus, elle était japonaise, elle n'avait pas de passé spécialement intéressant, si ce n'est un grand parent occidental qu'elle ne connut même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Ven 13 Mai 2011 - 10:24

Les questions en chaîne surprirent quelque peu Dimitri, majoritairement parce qu'il ne s'y était pas attendu. La rafale, d'un autre côté, lui rappela un amie qu'il avait laissée derrière lui en Russie, et le souvenir d'Anya le fit sourire avec un brin de nostalgie. Dire qu'il y a quelques jours encore, il passait presque tout son temps avec elle, et d'autres quand elle ne piquait pas une crise de jalousie ou de possessivité.
Ses pensées tournèrent cependant court quand la jeune fille se fit bousculer. Il ne se formalisa pas de sa réaction, tolérant et ouvert d'esprit qu'il était, et acquiesça à sa proposition de se décaler. Il n'avait pas, à l'origine, prévu de rester planté là longtemps, et avait finit, au fil de la discussion, totalement oublié qu'il était au beau milieu du hall et gênait probablement d'autres personnes.

Le ruskov chercha du regard un coin plus tranquille et l'indiqua à son interlocutrice, avant de se frayer tant bien que mal un chemin jusque là. Puis, elle se présenta avec l'air de celle qui avait oublié, et lui-même se rendit compte qu'il n'avait même pas donné son nom.

« Dimitri Kojima. Japonais et russe, en troisième année également. »

Il nota dans un coin de sa tête l'information comme quoi Mindy – puisque c'était son nom – était japonaise. Comme quoi il y avait quelques caractéristiques originales chez certains natifs, quoique se soit en général du à des circonstances particulières. Cependant, Dimitri s'abstint de lui en demander davantage et revint plutôt sur ce qu'elle lui avait demandé.

« Pour répondre à ta... à tes questions, oui, je suis né et j'ai grandit ici, en fait. Père japonais, mère russe. Comme j'héritais du nom paternel, ma mère à choisit mon – enfin mes – prénoms. Je suis resté ici jusqu'à l'âge de douze ans, comme n'importe quel japonais, enfin à part mon physique et le fait que j'ai aussi apprit à parler russe, puisque ma mère voulait que je n'ignore pas l'autre partie de mon héritage culturel. Ensuite, il y a eut des affaires familiales du côté de ma mère et elle en a profité pour m'emmener avec elle lorsqu'elle a du se rendre en Russie, histoire que je connaisse un peu sa famille. Au final je suis resté là-bas cinq ans. Pour ce qui est de mon retour... »

Le jeune homme haussa les épaules. En fait, il n'était pas vraiment sûr lui-même de la raison pour laquelle il était revenu au Japon. Il aurait aussi bien pu rester en Russie, où il s'était créé une petite vie, s'était fait des amis plus ou moins proches... Sur le coup, il avait mit cela sur le compte d'une certaine nostalgie de son pays natal, mais le ruskov se rendait soudainement compte que se pencher un peu plus sur la question, à l'occasion, lui apporterait sans doute des informations supplémentaires.

« En fait, je ne sais pas vraiment pourquoi je suis revenu finir mes études ici. Au début j'ai cru que c'était pas simple nostalgie de l'endroit ou j'ai grandit, mais dans le fond je ne sais pas. La vision qu'on a d'un endroit peu beaucoup changer quand on en reste loin longtemps, donc je me disais que revoir le Japon serait agréable, mais je pense qu'il faudra que je réfléchisse un peu sur mes raisons. »

Dimitri ponctua la fin de sa phrase par un nouveau haussement d'épaules. C'était tout. Parler de sa vie ne le dérangeait pas plus que cela, d'autant que les personnes, ici, au Japon, qui s'y intéressaient avaient particulièrement rares. La plupart préféraient ne rien savoir, et encore moins lui parler, donc un peu d'ouverture d'esprit lui faisait du bien, pour changer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Ven 13 Mai 2011 - 11:14

    Ici, elle risquerait moins les bousculades, c'était sur. Ce ne devait pas être un problème pour Dimitri, tel qu'il venait de se présenter, puisqu'il était grand, les gens devaient le voir de loin et pouvoir l'éviter sans aucun soucis.

    Le jeune homme était ouvert, ce qui surprit Mindy. A le voir, elle se l'imaginait plutôt froid, avec sa chevelure blonde, ses yeux dorés et son visage fin ... un peu le style du méchant séducteur dans les films... elle devait trop regarder de films et séries, mais après tout, quand on s'ennuie !
    Elle l'écouta, l'air intéressée, elle n'avait que rarement entendu des histoires aussi farfelues ... déjà, un russe/japonais ?! Bon ... sa mère était bien finlandaise/japonaise, mais elle ressemblait à tous les autres, donc rien de marquant au final.
    Jamais elle n'aurait pu se douter que ce blonde se dressant devant elle était venu au monde au Japon, ... surtout à l'entendre parler, bien que ses phrases soient bien constituées et aient du sens ... l'accent restait horrible ! Bon, on s'y faisait, mais il n'empêchait que la langue paraissait étrange dans la bouche de Dimitri.
    Cependant, ce qui marqua le plus le jeune esprit de la demoiselle ... c'était l'indécision du jeune homme concernant la raison de son retour. Il ponctua même ce flou par des haussements d'épaule ... comment pouvait-on abandonner une vie construite durant cinq années sans réelle motivation ? Tout acte devait être motivé par quelque chose dans la tête de la jeune blondinette.

    Ne sachant que répondre à toute cette histoire, et n'ayant pas non plus envie de passer pour une fille un peu dingo qui lui poserait des tonnes de questions sur sa vie, telle une groupie, elle répondit par un simple

    " Histoire intéressante ... "

    Dans sa remarque, on sentait qu'elle ne disait pas cela pour dire "je m'en fiche et tu me soul avec ta vie", mais plutôt un suspens, comme "je mets ça de côté, mais j'y reviendrais surement une autre fois". D'autant plus, que sur son visage on pouvait apercevoir un petit air pensif, elle triait encore les données qu'elle venait tout juste d'assimiler.

    Puis, voulant changer de sujet pour ne pas mettre le nouveau venu mal à l'aise, et aussi, ne sachant dans quelle direction partir, elle réunit ses deux mains devant elle, joyeusement, et décida de revenir à ses petits affaires

    " Voila ce que je peux te proposer, Dimitri, je te montre le chemin pour aller vers les chambres, et tu m'aide, une fois la nuit tombée, à trouver un moyen de sortir en douce de l'école ? Tu vois ... les internats, ça n'a jamais été mon truc ! "

    Un allié s'était toujours ça de pris, si ce dernier n'avait pas peur d'avoir des ennuis avec l'administration tout juste après être arrivé.
    Pourtant, Mindy n'était pas une élève rebelle, qui voulait à tout prix se dresser contre le règlement, mais elle était déterminée et n'aimait pas qu'on lui impose des règles l'empêchant de faire ce qui lui plait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Ven 13 Mai 2011 - 12:03

Sur le coup, Dimitri se demanda comment prendre la réaction de Mindy. Elle avait l'air de s'être intéressée, mais le jeune homme était tellement habitué aux rafales de questions d'Anya que le brusque arrêt le déstabilisa presque. L'espace d'un instant, il s'attendit à ce qu'elle n'ai marqué qu'une pause et reparte de plus belle, mais elle n'en fit rien, et il lui fallu quelques petites secondes d'adaptation.
Heureusement pour lui, elle lui donna ce temps en lui faisant une proposition des plus originales. Elle monnayait son aide. Encore une fois, le ruskov resta sans voix et, finalement, porta sa main à son menton et se mit à réfléchir.

Certes, qu'elle lui montre directement le chemin lui enlèverait une sacrée épine du pied et lui permettrait de gagner un temps considérable, en comparaison de celui qu'il perdrait à errer seul jusqu'à trouver son chemin. D'un autre côté, transgresser une règle dés son premier jour risquait de s'avérer un prix lourd, surtout s'ils se faisaient pincer. Ou si elle, se faisait pincer, et lui mettait la faute sur le dos. Sans être paranoïaque, Dimitri ne pu s'empêcher d'envisager cette possibilité.

Il se retrouvait donc à devoir faire un choix, et se mit rapidement à peser le pour et le contre.
Il était quelqu'un de naturellement gentil et serviable, et avait tendance à aider les autres quand il le pouvait. D'autant plus que là, il obtiendrait son aide, ce qui signifiait que l'aider en retour n'était que justice. Il avait besoin d'aide, elle l'aidait, et elle avait besoin d'un coup de main aussi. Simple logique.
Ensuite, Mindy s'était elle-même montrée sympathique à son égard, coupant avec la série de xénophobes qu'il avait croisé jusqu'ici. Et pour les connaissances sympathiques ou les amis, le jeune homme était toujours prêt à aider.

Cependant, ce qu'elle lui demandait là n'était pas rien. Il ne devait pas simplement lui indiquer un chemin ou même l'aider à déplacer un meuble. Non, elle lui demandait carrément de l'aider à transgresser une règle, en quittant l'école de nuit, allez savoir pourquoi. D'ailleurs, le ruskov n'était pas sûr de vouloir le savoir, lui-même. Cela représentait donc un certain risque, puisqu'il doutait, s'il se faisait attraper, de s'en sortir sans problème sous prétexte qu'il venait de débarquer.
Et c'était sans compter sur la possibilité qu'elle se serve de lui pour se dédouaner, ou diminuer autant que possible les problèmes qu'elle-même aurait si elle se faisait attraper.

À peine revenu au Japon, il se trouvait déjà confrontés à des situations inattendues, et qu'il aurait préféré éviter. Dimitri avait espéré voir passer un minimum de temps avant, qu'il puisse un minimum s'habituer aux lieux. Mais apparemment on en avait décidé autrement, et il se retrouvait devant un choix qu'il jugeait difficile.
Bon, le jeune homme n'était pas véritablement un exemple. Sans être un délinquant notoire, il était tout de même loin de l'élève modèle qui respecte scrupuleusement les règles. Il avait déjà transgressé des règles, notamment en Russie, puisqu'Anya n'était pas spécialement un exemple au niveau respect des règlements...

Finalement, le ruskov soupira et baissa son bras en haussant les épaules. Il pouvait toujours essayer de l'aider et aviser le moment venu. De toute façon, il n'était pas sûr que l'un d'eux se ferrait prendre, tandis que s'il se débrouillait seul, il était en revanche sûr d'errer un moment au hasard avant de trouver le chemin des chambres.

« C'est risqué. Mais d'accord. »

Il espérait juste qu'elle ne cherchait pas à le manipuler, pour se servir de lui comme bouclier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Ven 13 Mai 2011 - 12:43

    Yes ! Il avait accepté, Mindy ne serait donc pas seule dans sa quête de la sortie nocturne !
    Encore mieux, si cela se déroulait bien, elle apprendrait une manière de transgresser régulièrement le couvre feu, qui à vrai dire, lui déplaisait franchement. Quand elle vivait à Tokyo, rien ni personne ne l'empêchait de faire ce qu'elle voulait, et elle voulait encore jouir de ce plaisir dans cette école quelque peu douteuse.
    Puis, au pire, dans le cas où ça se passerait mal, elle pourrait toujours se mettre à pleurer et faire la faible fille qui n'a pas eu le choix. C'est plus facile à plusieurs que lorsqu'on est seule, allez expliquer qu'intel vous à envoyer transgresser une règle ... puis quelles bonnes raisons d'obéir à un tierce ? Argent ? Sexe ? ... elle n'était pas ce genre de filles ! Sa fierté l'aurait empêcher de mentir ...
    Ou ... si ils se faisaient prendre, elle pourrait se faire passer pour la méchante fille et se faire renvoyer chez elle ... mmm ! Tout semblait parfait dans son plan, peu importe le scénario.

    Cependant, elle préférait nettement le choix 1 : tout se passe sans encombres. Bien qu'elle aimerait rentrer chez elle, elle savait que si elle se faisait renvoyer en moins d'une semaine, ses parents serait désespérés et capables de prendre de pires décisions pour elle ... cela pouvait s'avérer très risqué.

    Bon désormais ... il leur fallait un plan ! Bien pratique ... ils étaient tous les deux nouveaux et ne connaissent pas l'école ... elle aurait peut être du proposer à un ancien de l'école, mais elle aurait moins eu confiance, et l'administration ne la croirait pas en cas de pépins, car ils ne seraient pas à égalité, à moins de s'allier avec un délinquant ... non. Elle n'aime pas les délinquants.

    " ... YEAH !! "

    Quand elle entendit la réponse du russe, elle resta un moment silencieuse ... elle ne s'attendait pas à un oui direct, et commençait déjà à préparer une plaidoirie.
    Lorsqu'elle lâcha son cri de joie, Mindy sautilla un petit peu sur place, telle une enfant qui a hâte de partir à l'aventure.

    " Bon ... il nous faudra un plan ... peut être passer par un balcon ? - comme dans les films !! - "

    Décidément, la jeune fille était bercée par le cinéma américain, et elle y puisait d'ailleurs la plupart de ses idées farfelues. Petite il s'agissait d'un de ses rêves, devenir une belle actrice de films d'actions, adulée par tous qui plus est !

    " ... Mais d'abord je vais te montrer le chemin pour aller aux chambres, que tu puisses te débarrasser de tes affaires ! "

    Mindy parlait vite, comme quelqu'un de très très excité. Elle ne tenait plus en place, d'ici quelques heures, elle pourrait sortir après le couvre feu !
    Car oui, ... elle avait aussi pensé à tout bêtement sortir la journée et ne pas rentrer le soir ... mais c'est une idée stupide puisque l'école saura que l'élève ne sera pas rentrée, et donc manquante à l'appel et dehors, puis finalement surement punie.
    Elle indiqua un chemin du regard à Dimitri, et entreprit de s'y rendre, c'était le chemin par lequel elle s'était rendu au hall.

    [hrp : il va surement bientôt falloir déplacer le topic :P]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]  Ven 13 Mai 2011 - 18:22

Mindy tirait des plans. Des plans dignes de films à gros budget, en fait. Et cela effrayait presque Dimitri, qui ne s'imaginait pas franchement se balader dans les couloirs en tenue de ninja pour descendre en tyrolienne d'un balcon, esquiver des gardes en patrouille, etc... Si elle continuait, elle allait finir par demander une scie à métaux pour couper les barreaux et proposer de fuir en hélicoptère. Sans être du genre rabat-joie, le jeune homme doutait très sérieusement que cela se passe ainsi. Ils étaient dans une école, pas à Alcatraz !
L'espace d'une petite seconde, il laissa son imagination lui montrer une scène digne d'un film d'action et eut envie de secouer négativement la tête, même s'il se retint. Impossible qu'un truc pareil arrive. Il soupira. Elle se croyait vraiment dans un film.

Le ruskov la laissa continuer dans son délire, sans rien dire, sans afficher d'autre expression que de la surprise mêlée à une légère incrédulité, ce qu'il ressentait exactement à ce moment là d'ailleurs. D'une part il était surprit d'une telle réaction, étant plutôt habitué au caractère calme, voir austère du japonais moyens, préférant tout sauf faire des vagues et se faire remarquer, et d'autre part il n'arrivait pas à croire qu'elle pensait vraiment que leur petite affaire se passerait comme dans un film.

Puis elle lui proposa de le guider jusqu'aux chambres pour qu'il puisse poser ses affaires. Enfin, il se sortait de cette désagréable situation d'attente incertaine ! Bon, d'accord, il avait entamé une discussion somme toute aussi intéressante qu'originale avec la petite blonde, mais tout du long, le fait qu'il devait trouver le chemin des chambres lui était resté en tête. Et la réflexion de Mindy à propos de la mixité le menait maintenant à se demander avec quels énergumènes il allait devoir partager son espace vital.

En tout cas, Dimitri pouvait remarquer qu'elle était surexcitée. Une vraie gamine un soir de Noël, ce qui l'amusait grandement. Et fit tourner quelques têtes, d'ailleurs. Tout deux venaient à peine de débarquer qu'ils se faisaient déjà remarquer. Voilà qui promettait grandement pour la suite de leur scolarité ici. Bon, dans l'absolu, le jeune homme se fichait un peu de ce qu'on pensait de lui tant qu'il arrivait à se faire deux ou trois bons amis dans le coin. Mais pour le reste... Et surtout, il ne savait pas comment Mindy voyait cela. Ceci dit, à la voir sautiller en tout sens et à entendre son débit de paroles – heureusement pour lui que le ruskov était né et avait grandit au Japon, sans quoi il aurait sans doute eut du mal à la comprendre – il doutait que cela ne lui pose de réel problème.

Sans vraiment en rajouter pour l'instant, Dimitri lui emboita le pas en direction des chambres. Il ne cessa de regarder autour de lui, et nota différents points de repères pour être ne mesure de refaire le chemin seul par la suite. Il songea également à profiter du premier moment de libre qu'il aurait pour explorer un peu les lieux et se familiariser avec la disposition des bâtiments. Quitte à ce qu'il soit là pour encore 2 ou 3 ans, autant qu'il sache où il devait aller avant de se retrouver perdu allez savoir où.
Pour le moment en tout cas, il parvenait assez aisément à retenir le trajet du hall aux chambres, en suivant Mindy. Sur le chemin, ceci dit, il entendit de nouveaux chuchotements divers et variés à son propos. Outre ceux qui se posaient des questions à propos de son origine, ceux qui se demandaient ce qu'un étranger faisait ici, les quelques remarques sur son physique – en bien ou en mal – et le reste, il y eut une nouveauté. Certains demandèrent, entre eux et sans trop élever la voix, ce qu'un type aussi particulier et original que lui faisait avec la petite blonde qui le précédait.
L'idée que, dans une autre situation, cela aurait pu passer pour de la jalousie fit sourire le ruskov.
Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers pas, première rencontre [PV Mindy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: