Partagez | 
 

 Mimi Cracra, l'eau elle aime ça. ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Mimi Cracra, l'eau elle aime ça. ~  Mer 22 Juin 2011 - 18:01



● Soit, je n'allais pas me plaindre.

L'été pointait son nez, et il était d'autant plus horrible au pays du soleil levant. En Angleterre, et plus précisément en Écosse, il était rare d'être opprimé par de fortes chaleurs. Je n'avais donc pas l'habitude des hautes températures et surtout, surtout de l'humidité étouffante qu'il pouvait y avoir avec. Je ne supportai pas ça. A tel point que je devais me laver plusieurs fois par jour. Déjà, il y avait le matin. Je dormais mal, assailli par la chaleur des corps de mes autres colocataires, en plus de celle de la pièce. Ce n'était pas facile à gérer, et même avec un climatiseur, je me réveillai en nage, le corps sali par ma propre sueur. Ce que je détestais le plus, c'était cette sensation de gras dans ma chevelure blonde. Si je ne me lavais pas vite les cheveux, je ne pouvais m’empêcher de me gratter le crâne toutes les minutes, comme un enfant qui avait attrapé des poux. Je n'aimais pas aller prendre une douche également, parce que je n'aimais pas tellement me rappeler du lieu. Mais c'était ça, ou paraître sale et négligé, ce qui était complètement impossible à concevoir. Je bravais donc ma peur depuis le début de le semaine, profitant des moments où les autres élèves faisaient autre chose pour y croiser le moins de monde possible. Même respirer était devenu une gêne. C'était plus difficile de remplir ses poumons, puis de recracher l'air contenus à l'intérieur. Vraiment, l'été n'avait presque que des désavantages dans ce pays, et j'avais du mal à comprendre tout le monde qui n'attendait que cette période. En hiver, au moins, on avait pas cette agaçante sensation de mal aise constant. C'était aussi bien plus simple de se procurer de la chaleur que le contraire. L'été était étouffant, l'été n'était pas bon pour la peau -et encore moins la mienne- l'été était la porte ouverte à la dépravation vestimentaire. C'était réellement la saison qui m'était la plus insupportable.

Et alors que je n'avais plus d'obligations en tant qu'étudiant, je décidai de me faire un peu de bien, pour une fois. J'avais entendu parler, par d'autres élèves dans les couloirs, d'une piscine municipale extérieure. Je n'aimais pas trop m'y mêler en général, car il était vrai que je craignais la saleté des autres. Mais en ce moment, et avec la chaleur qui colonisait mon cerveau tout entier, je n'avais qu'une seule envie, me rafraichir. Ce fut donc muni de mon sac de cours, complètement vidé, puis rempli des affaires adéquates, que je me rendais audit lieu. Heureusement que je comprenais presque parfaitement l'écriture Japonaise, ou il m'aurait été bien laborieux de me rendre à l'endroit sans me perdre une bonne quinzaine de fois. Bien entendu, la piscine n'allait pas être visitée par une poignée de gens.. Mais plutôt une horde de personne voulant se rafraichir, comme je le désirai. Il me fallut bien une dizaine de minutes avant d'atteindre la caisse, avant de me diriger vers les vestiaires pour les hommes. Après un passage obligatoire en douche, et après m'être changé également, j'arrivais enfin à l'eldorado, tâtant de ma main gauche la température de l'eau. Un peu trop chaude à mon goût. Mais à cette heure de l'après midi, le soleil tapait pleinement sur le grand bassin. Soit, je n'allais pas me plaindre, et surtout pas faire marche arrière. Toujours accroupi, je mouillais ma nuque pour éviter le choc thermique, avant de me diriger vers l'échelle pour descendre calmement dans l'eau.

Être en tenue pour aller nager n'était pas des plus saillante. Un simple boxer noir, avec un trait blanc de chaque côté, et des lunettes de plongées pour ne ps trop souffrir le soir venu. J'avais même un bonnet rouge et blanc des plus élégant ! Au moins, je me fondais un peu plus dans la masse Japonaise et leurs cheveux couleurs ébènes. Mon seul ami Japonais était blond.. Quelle ironie. Enfin. Ca y était. Je nageais, j'étais bien, vraiment bien. Ce n'était plus torturant de se mouvoir, et c'était même un plaisir de faire quelques longueurs pour se dégourdir un peu les jambes. Même si j'avais du mal avec le chlore, je préférai cela à dépérir dans ma chambre, allongé dans mon lit comme une larve incapable de faire autre chose. Je ne savais si c'était du à mes origines.. Mais j'avais vraiment du mal à supporter ce climat. Après quelques longueurs de bassin, je me décidai à sortir pour me reposer sur les côtés, juste pour me reposer. La chaleur fatiguait bien plus vite que le froid, et j'avais bien envie de rester à l'ombre à bouquiner. J'avais emporté avec moi ma serviette, et ma besace enveloppée à l'intérieur. Je m'étais posé dans un petit coin, afin de ne déranger personne et de n'être dérangé de personne. Une fois sorti, j'allais donc calmement vers ma place, me reculant vivement quand des enfants courraient pour aller au plongeoir. J'en secouais la tête, étant même prêt à entendre des pleurs, quand l'un d'entre eux allait glisser sur le bord de la piscine. C'était bien inconscient d'agir ainsi, mais après, tout c'est de leur âge encore.

"Mais !?.." M'offusquais-je d'abord dans ma propre langue. "Qu'est-ce que.. !?" Je me rattrapais ensuite, toujours offusqué par la vision qui s'offrait à moi.

C'était.. Une protection usagée pour les femmes ?... Depuis combien de temps ? Très peu, car elle aurait été bien vite ramassée par une personne un tant soit peu logique. Alors.. Déjà, comment pouvait-on venir dans un lieu tel qu'une piscine en ayant ce genre de...problème féminin ? Je ne voulais pas en savoir plus, je ne voulais pas non plus toucher à une telle chose. Mais elle était là, juste devant mes orteils.. Bien entendu, on n'allait pas pouvoir m'accuser d'en être l'auteur.. Mais tout de même.

[Hrp = Elliot parle d'un Tampon et non d'une serviette hygiénique, il n'a juste pas les mots pour savoir ce que c'est réellement.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Mimi Cracra, l'eau elle aime ça. ~  Ven 24 Juin 2011 - 20:08

L’été était enfin arrivé. Quand Marilou se réveille, elle avait un grand sourire sur le visage, car pour elle, l’été était sa saison préféré. Pour elle, l’été s’était la saison où elle était la plus heureuse. Elle pouvait mettre désormais ses pyjamas préféré qui était un peu plus léger que les autres. C’est juste un petit détail, mais pour Marilou chaque petit détaille compte. Aussi, coté vestimentaire, elle pouvait porter ses robes plus légère et un peu plus courte que les autre. Également, elle pouvait faire ses activité préféré, comme se promené dans le parc, ou baigné dans la piscine municipal ou dans à la plage. Par contre, elle ne comprenait pas vraiment ceux qui n’aimaient pas l’été, mais elle respectait tout de même leurs opinions.

Dans la matinée, elle décida de se promené dans le parc pour admiré le paysage. En chemin, elle croisa quelque personne qu’elle connaissait. Elle leur parla un peu et celle-ci lui dissent qu’elles iront surement à la piscine municipal se baigné. Elle ne savait pas qu’il avait une piscine municipal proche et se réjouie en attendant cela. Tout de suite après leurs avoir parlé, Miya courut jusqu’à sa chambre. Rendu là-bas, elle prit son sac de plage préféré et mis dedans son maillot rose de la même couleur que ses verres de contact, de la crème solaire, une serviette de plage et plein d’autre chose qui pourrait lui être utile. Par la suite, elle prit une carte pour ne pas se perdre et alla vers la piscine municipale.

Miya réussit à arriver là-bas sans se perdre et remarqua qu’il avait beaucoup de monde à croire que presque tout le monde de l’école était présent. Par contre, cela ne la dérangeais pas. Aussi, cela prit un petit moment avant que Marilou puisse payer et allé se changé dans le vestiaire des filles. Elle eut aussi de la difficulté à se trouvé un casier pour mettre ses vêtement, tellement, qu’elle décida de le mettre dans le fond de son sac de plage, qu’elle apporta avec elle. Par la suite, elle étendu sa serviette et mit son sac dessus avant d’allé se baigné.

La jeune fille fut contente de remarqué que l’eau était à une bonne température, car elle n’aimait pas quand l’eau était froide. Elle rentra lentement dans l’eau et de moula les cheveux. Elle nagea sans but précis, saluant ses camarades de classe quand elle les croisait. Par contre, elle ne leurs parla pas, car elle voulait un peu de solitude, ce qui était rare. Après quelque temps à nagé, elle décida à aller se reposé sur sa serviette pour se faire bronzé. Elle remarqua un jeune homme qui était installé pas si loin d’elle, mais n’y fit pas attention et se reposa sur sa serviette.

Quelque instant plus tard, elle fit le saut quand, le jeune homme, qui était proche d’elle, se mit à se parlé tout seul. La jeune fille leva la tête dans sa direction et ne comprenait pas ce qui se passait. Aussi, elle remarqua qu’elle était la seul personne qui avait réagi. Elle décida de savoir ce qui n’allait pas. C’est pourquoi, elle se leva et que rendu à côté du jeune homme, s’accroupit pour mieux lui parler.

« Est-ce qu’il a quelque chose qui ne vas pas? »

Elle lui dit cela avec une voix chaleureuse et un beau sourire sur son visage. Elle ne savait pas comment il allait réagir, mais cela ne lui dérangeais pas tant que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Mimi Cracra, l'eau elle aime ça. ~  Dim 17 Juil 2011 - 17:01

● Elle ne pouvait pas être seule.


Est-ce qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas ??? Mais ! J'étais face à une abrutie finie ?! si l'on prenait en compte son déplacement jusqu'à ma personne, et la vue qu'elle avait alors, il était pratiquement impossible que son regard n'eut pas dérivé vers l'immondice à mes pieds.. Encore heureux qu'elle n'avait pas mis son propre pied dessus. Non, et comme si c'était un heureux hasard, elle s'était arrêtée juste devant, pour me demander ce qui m'offusquait tant. Première réaction. Un air blasé, complètement abasourdi devant tant de stupidité. Comment pouvait-elle manquer une chose blanche, rouge et dégoulinante, sur un carrelage de couleur claire ? C'était comme dire que l'on ne remarquait pas un dalmatien dans une ribambelle de couleurs vives... Ou alors, c'était se moquer de moi. Bien que relativement jeune, la demoiselle devant moi semblait être en âge d'être préoccupée par ce genre de problème féminin. Et d'ailleurs, je me demandais à présent pourquoi elle était venue me voir, comme cela, alors que nous ne nous connussions point. Intriguant, presque trop pour être crédible. C'était le genre de plaisanterie de son niveau et de sa maturité, à première vue. Mon air se renfrogna légèrement, et je regardais de gauche à droite pour trouver un groupe de fille de son âge, qui étaient en train de s'esclaffer de la situation. Généralement, ce genre de farceuse n'agissait pas seule, incapable d'assumer ses actes si elle n'était pas soutenue par un groupe d'amies plus ou moins important. Moi qui voulait me détendre et être tranquille.. J'étais tombé sur un groupe d'adolescente un peu trop niaises et crétines, qui devaient certainement répondre à un rituel complètement absurde pour faire rentrer une nouvelle tête parmi leur rang. Personne, aucun gloussement, aucun cri, rien. Elle ne pouvait pas être seule, elle ne pouvait pas faire semblant.

"Oui, c'est drôle, je ris, je m'esclaffe, ça se voit non ?" La voix irritée et le visage complètement fermé, je reculais d'un pas pour mettre une distance plus que convenable entre nous deux, la toisant du regard. "Bon, j'espère au moins que ce n'est pas ce genre de sang, et que tu as eu la présence d'esprit de t'ouvrir le bras pour tremper cette chose ?"

Quand même, si son vice avait été aussi loin, alors elle mériterait bien l'internement, au minimum. Je n'aimais vraiment pas être dérangé lorsque j'étais seul et encore moins par une adolescente en mal de sensation. Elle n'était pas tombée sur la bonne personne, et certainement que beaucoup en aurait ris. Je ne faisais pas parti de ces personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Mimi Cracra, l'eau elle aime ça. ~  Mer 27 Juil 2011 - 20:02

Le jeune homme qui était devant elle, était un peu étrange. En fait c’était seulement la première impression que Marilou eut de lui. Mais elle savait qu’elle pouvait se trompé. En fait-elle eu l’impression qui était un peu blasé et abasourdi. Devant cette expression, la jeune fille n’eut qu’une seul question : Pourquoi il était abasourdi? Elle se disait qu’il devait avoir une raison derrière tout cela et elle avait l’intention de le découvrir. Par la suite le jeune homme se mit à regarder de gauche à droite. Par simple curiosité, Marilou regarda derrière elle pour savoir ce se passait. Mais tout était normal. Le monde se baignait tranquillement, et les enfants jouaient à des jeux ou sautait sur le tremplin. En même temps, Marilou en profita pour voir si ses amies étaient toujours présentes, mais ce ne fut pas le cas. Mais cela ne la dérangea pas, car elle était venue toute seule sans intention de voir quelqu’un. Puis son attention se retourna vers le jeune homme qu’elle avait presque oublier pendant 2 secondes.

"Oui, c'est drôle, je ris, je m'esclaffe, ça se voit non ?"

Quand il dit cela, sa voix était un irritée et le visage complètement fermé. Marilou ne comprit pas vraiment le sens de cette phrase. Puis celui-ci recula un peu et Marilou le regarda dans les yeux. Elle voulait comprendre ce qui se passait et elle n’abandonnerait pas tant que cela ne soit pas réglé. Ce n’était pas le genre de fille a baissé facilement les bras et elle ne changera pas surement pas pour lui. En fait, son coté social pourrait peut-être l’aidé à s’approchée de lui, ou pas. Seul, l’avenir le dira. Puis elle soupira, elle était la simplement pour l’aidé et elle ne semblait pas vraiment la bienvenue. Mais elle n’allait pas partir pourra autant. Puis d’une voix calme, elle prit la parole.

« Je voulais simplement d’aidé. Donc s’il a quelque chose qui ne va pas, vous pouvez me le dire. Je ne vais pas vous jugez. »

Puis, elle le regarda dans les yeux et ne bougea pas. C’était un peu comme sa façon à elle de dire qu’elle ne bougera pas tant que cela ne serait pas réglé. Mais pour la première fois, elle prit le temps de le regardé. En fait ce qu’elle remarqua ses yeux qui était d’un vert claire. Marilou aimait vraiment ses yeux et aurait voulu avec des yeux d’une couleur aussi belle. En fait, elle avait des yeux bruns qu’elle qualifie d’ordinaire, mais elle a des verres de contacts roses.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mimi Cracra, l'eau elle aime ça. ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: