Partagez | 
 

 La plage, c'est pas plate (PV Haru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) La plage, c'est pas plate (PV Haru)  Dim 4 Sep 2011 - 23:49

Malheureusement, Haru décida qu'elle ne se baignerait pas. Sûrement à cause de la température, il ne pleuvait plus vraiment, mais il y avait quand même du vent et le ciel était toujours gris; il ne faisait pas très chaud. De toute façon, David faisait toujours des remarques désobligeantes, et ce n'était pas pour autant qu'il espérait qu'elles soient réalisées. C'était seulement un espèce de tic qu'il avait et il ne fallait pas qu'on prenne tout ce qu'il disait au sérieux.

Haru était déjà parti vers sa chambre pour chercher un parapluie mais David lui n'alla pas en chercher un. De toute façon, il n'en avait pas dans ses bagages et puis au pire il serait mouillé. Dans ce cas, il n'aurait qu'à revenir se changer au pensionnat, ce n'était pas comme s'ils allaient se perdre en plein milieu de bois et qu'ils devraient passer la nuit dehors. Mais encore la, même sans parapluie, il passerait sûrement une merveilleuse nuit.

Haru revint plutôt rapidement et ensemble ils prirent le chemin vers la plage. Il y avait peu de gens à l'extérieur. En fait, il n'y avait pas un chat. Le sable de la plage avait été foncé par la pluie. Quelques gouttelettes tombaient encore du ciel d'un rythme qu'il leur était propre. Elles n'étaient pas dérangeantes du tout, même que leur présence étaient plutôt plaisante. Une légère brume couvrait la mer. Pour que le décors soit parfait, il n'aurait manqué qu'un coucher de soleil. C'était magnifique et ce qui était le plus triste c'est que tout le monde était resté à l'intérieur et manquait tout ça. David se serait normalement abstint de tout commentaire car ça ne lui correspondait pas d'être ému par la beauté de la nature, pourtant maintenant, il ne se retint pas:

-C'est quand même dommage que tout le monde soit en dedans et manque ça, dit-il sans même se retourner vers Haru.

Peut-être qu'elle ne savait même pas de quoi il parlait mais il était trop paresseux pour reformuler sa phrase. Il sourit puis enleva ses souliers et se dirigea vers l'eau. Ça lui tentait vraiment d'aller voir ce que ça faisait de marcher dans l'eau avec une brume comme ça. Il ne fut pas déçu du résultat. Il ne voyait même plus ses pieds et voyait à peine un ou deux mètres en avant de lui, c'était vraiment écoeurant. Il ne voyait même plus Haru qui devait être encore sur la plage.

(Vas-tu me rejoindre dans l'eau? ^^ et désoler pour le retard, j'avais vraiment aucune inspiration)


Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La plage, c'est pas plate (PV Haru)  Dim 25 Sep 2011 - 23:54

Le trajet vers la plage se fit sans encombre. Les deux jeunes gens avaient fait en sorte qu'il ne soit pas silencieux et avaient tous deux parler de tout et de rien. Bon, il y eut bien des moments où ils ne surent trop quoi dire mais ce ne fut pas trop dérangeant.

Dans sa tête, entre deux discussions, Haru avait tenté de chercher et de trouver la raison pour laquelle elle s'était mise à se comporter ainsi avec David. Bien sûr, elle s'était rappelée à elle-même qu'elle n'appréciait pas vraiment ce genre d'individu, les garçons qui se croient tout permis tout ça parce qu'ils ont une belle tête et qui s'intéressent aux filles uniquement pour... enfin pour ça. Malheureusement, le garçon avec qui elle se trouvait semblait être de ce genre-là cependant, même en sachant ça, elle ne voyait pas pourquoi elle voulait jouer à ce jeu avec lui, à savoir le laisser faire ce qu'il souhaitait – en ne dépassant pas limites quand même -, entrer dans son jeu pour ensuite le planter et partir après lui avoir fait comprendre qu'elle ne se laisserait pas avoir comme les autres, s'il y en avaient eu.

Maintenant qu'elle y repensait, elle se disait qu'elle avait un peu perdue la raison. En fait, elle ne se reconnaissait pas en agissant de la sorte. Bon, elle n'avait rien fait à proprement parlé pour l'instant mais... Elle se dit, après mûres réflexions, qu'elle ne le ferait finalement pas. Qu'elle allait laisser tomber cette (future) mise en scène stupide qui ne ferait que cacher ce qu'elle est réellement. Et puis, elle n'était pas obligée de jouer la comédie pour se défendre. Après tout, s'il allait trop loin, elle le lui ferait comprendre du mieux qu'elle le pourrait.

Arrivés à la plage, Haru eut la surprise de constater qu'il n'y avait personne. Normal dira-t-on avec le temps qu'il a fait plusieurs minutes plus tôt. En plus, quelques gouttes continuaient de tomber, mais ce n'était pas bien méchant. Ajoutée à cela, une légère brume recouvrait l'eau de la mer. Cela créait une drôle d'ambiance qui n'était pas si désagréable que ça.


- C'est quand même dommage que tout le monde soit en dedans et manque ça.

Hein ? Manquer quoi ? David avait les yeux tournés vers la mer donc, peut-être qu'il parlait du paysage qui s'offrait à eux. Il n'avait pas tord. C'est vrai que c'était plutôt beau à voir dans un sens.

Elle n'eut pas le temps de répondre car le jeune homme avait retiré ses chaussures afin d'aller dans l'eau. Haru n'était pas venue pour se baigner mais aller y tremper ses pieds n'était pas un mauvaise idée. C'était toujours mieux que de rester assise sur le sable à ne rien faire et attendant que ça se passe. Donc à son tour, elle enleva ses chaussures et se dirigea vers l'eau. Problème, à cause de la brume, elle ne savait pas su tout où pouvait bien être David. Bah, ils se retrouveraient ensuite sur la plage.

Étant en pantacourt, elle put se permettre de s'immerger jusqu'à la moitié de ses tibias. C'était amusant car elle ne voyait pratiquement plus ses pieds et était entourée de brume. Si elle ne savait pas d'où elle était venue, elle aurait certainement paniquée. Mais de toute façon, il y avait aussi la hauteur de l'eau qui pourrait l'aider à retourner sur la terre ferme, bien qu'elle y soit toujours.

Après une bonne dizaine de minutes, elle commença à se demander où était celui qui l'avait accompagnée. Était-il retourné sur la plage ou était-il encore dans l'eau ? Elle se mit alors à marcher afin de le retrouver et au bout de plusieurs secondes, elle discerna une ombre se dessinant devant elle. Contente d'avoir mis la main dessus, elle se dirigea vers lui et put ainsi mieux le voir, la brume s'étant un peu dissipée.


- Oï, je suis là. =)

Seulement, comme le hasard aimait vraiment jouer avec elle, il fallut, au moment où elle fut devant lui, qu'elle marche sur un gros caillou bien lisse qui la fasse glisser et, bien évidemment, perdre l'équilibre. Sûrement par réflexe, le garçon se trouvant en face d'elle tenta de la rattraper cependant – comme le hasard fait bien les choses -, il glissa à son tour et donc, les lycéens tombèrent tous les deux dans l'eau. Et comme si cela ne suffisait pas, il avait fallu que Haru se retrouve sous David, qui avait attéri sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La plage, c'est pas plate (PV Haru)  Dim 2 Oct 2011 - 4:11

L'eau était fraîche, mais pas glaciale. Il aimait sentir le sable se glisser entre ses orteils et s'éclipser dans le courant quelques mini-secondes plus tard. Le vent était absent et David avait l'impression de se trouver entre terre et ciel, dans l'eau-dela (Jeu de mot ^^). C'était vraiment une impression étrange que de marcher dans un brouillard blanc de la sorte qui le cernait de tout côté. Il ne pouvait même pas voir le ciel. Et le fait de marcher dans une matière languissante lui donnait vraiment l'impression de ne plus être sur terre.

Il avait même totalement oublié l'existence de Haru, ce qui n'était pas dans ses habitudes d'oublier la présence des filles. Mais il aurait le temps de se rattraper, pour l'instant, il profitait du moment même. En fait, David se rendait compte qu'il ne s'était jamais douté de l'immensité de la mer. Même si il ne voyait rien autour de lui, il sentait qu'il n'y avait pas de fin, il pourrait marcher ainsi pour toujours sans frapper un récif. Pourtant, avant, la plage était un lieu pour lui pour rencontrer de jolies filles bronzées et les impressioner. Sa méthode différait un peu de celle de ses camarades. Au lieu d'être le meilleur, il ne s'entraînait pas trop car de toute façon il ne capotait pas sur ce sport et de cette façon, faisait rire les filles sur la côte et se faisait plus remarquer ainsi.

Cette époque lui manquait de moins en moins. Même s'il préférait nettement les États-Unis à ici, il avait appris beaucoup de ce déménagement et était heureux d'avoir grandi un peu même s'il sautait encore sur toutes les occasions pour draguer les filles. Mais il ne se débarrassait plus des filles comme avant et il apprenait plus à les connaître. C'était peut-être au fait que de toute façon, il était pris avec elles dans le même pensionnat mais il voyait tout de même une amélioration en lui.

- Oï, je suis là.

Hein? Quoi? David fut brusquement tiré de ses pensées. Il aperçut Haru face à lui. Mais au même moment, il ne sait pourquoi Haru bascula par en arrière. Il n'eut pas tenté de la rattraper parce qu'il n'avait juste pas eu de temps de réagir mais il reçu un coup de pied dans le tibia lorsque Haru eut glissé et à son tour perdit l'équilibre et bascula par en avant. Il atterrit alors par dessus Haru. Merde! Il était tout mouillé! Mais sautant par dessus se détail, la position n'était pas si mauvaise. ^^ David se mit soudain à rire sans se presser à se relever.

-Ouais! Tu es vite en besogne toi!!! dit-il tout en souriant d'un air amusé et quelque peu charmeur. Moi ça fait mon affaire! continua-t-il en laissant esquiver un clin d'oeil à Haru.

Puis il se releva et tendit la main à Haru pour l'aider à se relever.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La plage, c'est pas plate (PV Haru)  Jeu 6 Oct 2011 - 21:19

De toutes les situations envisageables qui auraient pu se dérouler aujourd'hui, n'importe laquelle pouvant se passer à la plage, il avait fallu qu'il lui arrive celle-là. À savoir : se retrouver allongée dans l'eau, sous quelqu'un qui plus est, et d'autant plus que ce quelqu'un s'avérait être un garçon.

Oh là là... Pourquoi fallait-il toujours qu'elle se retrouve dans ce genre de situation ? Il aurait presque pu se passer autre chose ; elle aurait pu ne pas marcher sur le caillou, ou alors reprendre son équilibre après l'avoir heurté... et bah non. Elle était tombée à la renverse en entraînant David au passage. En y repensant, elle regrettait presque qu'il ait voulu la rattraper, cela l'aurait empêché de se retrouver trempé en tombant avec elle... Néanmoins, ayant deviné partiellement quel était son caractère, à part être mouillé, Haru ne pensa pas que cette chute l'ait déplu, bien au contraire. La jeune fille avait même tourné la tête vers le côté afin d'éviter de croiser son regard. De plus, elle comprit que sa conclusion se révéla être exacte lorsqu'elle entendit :


- Ouais ! Tu es vite en besogne toi !!!

Elle ouvrit alors les yeux en grands et remit son visage face à lui avec un air d'étonnement complet. Pardon ?? Qu'est-ce... Qu'est-ce qu'il venait de dire ?! Plus que surprise pas cette phrase, elle ne voulu pas croire à son existence mais elle était bien réelle. C'était la toute première fois qu'on lui sortait un truc pareil et, il fallait bien l'avouer, elle trouvait cela très gênant. Si elle avait été une de ces filles simple d'esprit ne pensant qu'à reluquer les beaux garçons que cela ne lui aurait fait ni chaud ni froid. De plus, possédant de la répartie, elle lui aurait certainement répondu, favorablement, cependant, étant donné que ce n'était absolument pas le cas, tout ce qu'elle réussit à faire fut de teinter ses joues de rose. Elles devinrent plus rouges que rouge quand David lui fit un clin d'oeil.

- Moi ça fait mon affaire !

Alors là, s'en était trop pour la lycéenne. Étant à moitié choquée par ce qu'il venait de dire, elle ne vit même pas la main qu'il lui tendait et s'empressa de retourner vers la plage. Elle s'assit dans le sable, les jambes repliées, les bras autour de celles-ci et la tête posée sur ses genoux.

- Ecchi no baka.

Laissa-t-elle échapper dans un son à peine audible.

Elle se mit à regarder dans le vide, se demandant pourquoi les dieux, si c'étaient eux les responsables, avaient décidé de lui faire subir tout ce qu'il lui arrivait depuis qu'elle était à KHS. Y avait-il un but précis à tout ça ? Peut-être, peut-être pas. Mais si la réponse était positive, de quoi pouvait-il bien s'agir ?

Le flux de ses pensées fut ensuite stoppé car la réalité se heurta à elle, bien que ce ne fut pas méchant. En fait, elle s'était tout simplement souvenu qu'elle était complètement trempée de la tête aux pieds et qu'elle n'avait rien pour se sécher. Même si elle ne pouvait de toute façon pas se changer ici, elle aurait bien aimé une serviette pour s'essuyer ne serait-ce qu'un petit peu.

Elle souffla avant de s'allonger par terre, les bras tendus mais légèrement écartés de son corps. Elle scruta alors la course des nuages dans le ciel. Ils allaient assez vite dis donc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La plage, c'est pas plate (PV Haru)  Dim 16 Oct 2011 - 19:08

La jeune fille ne sembla pas apprécier la situation dans laquelle, elle s'était mise toute seule. Mais du coup, elle se fâcha contre David qui pourtant, lui tendait la main pour l'aider à se relever. Celle-ci avait refusé son aide et s'était tout de suite précipité hors de l'eau sans adresser aucun mot à David. Une excuse de sa part aurait pu être de circonstance étant donné que c'était elle qui l'avait tiré dans l'eau. Il fut légèrement surpris de cette réaction, selon lui, futilement mélodramatique de sa part. David s'attendait à une petite explication de la part de la jeune fille ou encore une continuité à sa colère qui aurait permis à David de comprendre son état d'esprit. Mais la lycéenne retourna d'un pas déterminé vers la plage et il n'eut pas cette chance. Qu'avait-il donc fait? Si seulement il y avait des cours de psychologie féminine dans cette école, il s'y serait inscrit tout de suite.

Il resta quelques secondes sur place, laissant Haru le devancer, elle n'apprécierait sûrement pas se sentir suivi par lui vu sa mauvaise humeur. Il sortit ensuite de l'eau, s'attendait à ce que Haru se soit sauvé jusqu'à l'école afin de se changer mais il la vit allongée sur la plage encore toute mouillée. Mais que faisait-elle? Surtout que ce n'était pas comme s'il faisait soleil, le ciel était gris sombre et le temps plutôt frisquet. Allongée comme ça, trempée, sur la plage, elle allait sûrement attraper un gros rhume. Bah... c'était son problème. Il n'y était pour rien, elle s'était mise toute seule dans ce pétrin. David, au moins, n'était pas mouillé en entier. Il avait réussi à se rattraper avec ses bras durant la chute et son chandail était heureusement resté sec.

Le jeune homme à moitié sec s'avança vers Haru. Le sable était froid et humide, autant l'était l'air ambiant. Il resta debout afin d'éviter de couvrir ses pantalons de sable même si de toute façon il devrait les laver, il voulait éviter de se donner de l'ouvrage supplémentaire. Il s'adressa alors à la jeune fille colérique:

-Hey! Pourquoi t'es fâchée? Je te ferais remarquer que c'est toi qui m'a tiré dans l'eau!! C'est moi qui devrait être fâché, pas toi!!!

Il prit un légère pause avant de continuer.

-Et... heu... tu devrais rentrer te changer, tu vas attraper froid tu sais et j'ai pas envis d'être blâmé pour ça!

Puis il retira son chandail de sur lui et le tendit à Haru.

-Il est sec, et tu es vraiment mouillée, alors prends le pour te sécher, t'en as plus besoin que moi!


Ensuite il se tut. Il avait dit ce qu'il avait à dire. Normalement, il se promenait pas torse nu car il avait une vilaine cicatrice dans le dos qu'il tentait de dissimuler mais aujourd'hui, il avait totalement oublié qu'il l'avait. Mais au moins il possédait une belle musculature qui compensait. De toute façon, il fallait bien qu'il vive avec.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: La plage, c'est pas plate (PV Haru)  Dim 16 Oct 2011 - 20:24

Allongée ainsi, le regard dirigé vers le ciel et ne pensant à rien, Haru avait l'impression de se retrouver dans une bulle, la coupant du monde extérieur. Elle ne voyait et n'entendait plus rien de ce qu'il pouvait se passer autour d'elle. Tout ce qu'elle réussissait à voir, c'étaient les nuages qui continuaient à avancer.

Comment s'était-elle retrouvée comme ça ? Elle ne le savait même plus, c'est pourquoi elle se remémora tous les évènements depuis le début de la journée : D'abord, le matin. Rien de spécial à signaler, ce fut une matinée banale, comme il en existe tellement. Ensuite, l'après-midi. Pas de cours donc, elle s'était promenée dans les couloirs de l'école, jusqu'à s'aventurer vers le couloir menant dans la conciergerie. De là, elle avait entendu une voix qui l'avait incitée à descendre dans la pièce. C'est là qu'elle rencontra David, qui était caché sous les escaliers. Puis, coupure de courant. Sa main se retrouvant dans celle de ce jeune homme, qui la lui avait prise. Elle la retire. Il lui dit qu'elle a une belle peau et qu'elle est douce. Rougissement gênant. Un dragueur. Elle décide d'entrer dans son jeu pour mieux le piéger ensuite. Ils remontent. Se présentent. Haru fait un petit mais faux sous-entendu. David semble y croire. Ils vont à la plage. Il y a de la brume. Ils vont tous les deux faire trempette, l'eau recouvrant un peu plus haut que leurs pieds. Haru rejoint David et par une fausse manoeuvre, les fait tomber dans l'eau. Phrase de David, gênant pour la jeune fille qui retourne vite sur la plage, laissant son compagnon incrédule.

Voilà. Il ne s'était pas passé quelque chose de terrible alors, pourquoi diable se retrouvait-elle ainsi ? Mystère. Peut-être parce qu'elle s'était rendue compte qu'elle ne s'était pas comporter normalement, qu'elle n'avait pas été elle-même dans ses paroles et que du coup, elle en était arrivé là où elle était. Par terre, la tête dans les nuages, qui ne semblaient pas encore tout à fait disposés à partir et leur offrir un beau ciel bleu.


*Qu'est-ce que je fais là moi... ?*

Elle ne le savait plus. Au départ, si elle était venue ici, c'était pour son "petit jeu" cependant, puisque celui-ci n'aurait pas de suite, elle se demandait vraiment ce qu'elle faisait là. Pour quelle raison s'était-elle mise à se comporter de cette façon ? Incompréhensible.

*Je le traite d'idiot alors qu'en fait... c'est moi l'idiote.*

Certes, David était peut-être d'un genre qu'elle n'appréciait guère mais lui au moins avait été lui-même dans ses agissements et paroles, ce qui n'avait pas du tout été son cas. Donc, c'était normal qu'elle se traite ainsi d'idiote. Ah là là... Toi aussi tu dois te demander ce qu'il se passe de là-haut, n'est-ce pas Natsumi ?..

- Hey ! Pourquoi t'es fâchée ? Je te ferais remarquer que c'est toi qui m'a tiré dans l'eau !! C'est moi qui devrait être fâché, pas toi !!!

Quelque chose cassa sa bulle. David était maintenant debout à côté d'elle. Elle tourna la tête vers lui mais ne lui répondit rien, se contentant de garder la tête baissée en même temps qu'elle se redressait dans la même position qu'avant, c'est à dire jambes repliées, les bras autour d'elles.

- Et... heu... tu devrais rentrer te changer, tu vas attraper froid tu sais et j'ai pas envie d'être blâmé pour ça !

C'était compréhensible. Néanmoins, il y avait comme une pointe d'agacement dans sa phrase. Sûrement à cause du comportement qu'elle avait eu envers lui. Elle n'allait pas lui en vouloir pour ça.

- Il est sec, et tu es vraiment mouillée, alors prends le pour te sécher, t'en as plus besoin que moi !

Elle leva alors ses yeux vers le vêtement qu'il lui tendait. Sans un mot, elle se leva et le prit.

- Merci.

Dit-elle simplement. Elle n'avait pas osé refuser de peur qu'il s'énerve encore plus. Il paraissait l'être un peu donc, mieux valait ne pas envenimer les choses. Néanmoins, pour le mettre, il fallait qu'elle retire ce qu'elle avait sur le dos. Donc, elle lui demanda de se retourner afin qu'elle puisse se changer. Il s'exécuta. Haru enleva donc son haut et mit le chandail de David à la place. Un peu grand mais sec. Ça faisait du bien.

Trop occupée à se changer, elle n'avait pas remarqué la cicatrice sur le dos du jeune homme. Elle eut un mouvement d'étonnement. Comment s'était-il fait ça ? En tout cas, pas en tombant dans des escaliers.


- C'est bon. Tu peux te retourner.

De nouveau face à face, elle sentit son regard incrédule, un tantinet énervé, braqué sur elle. Oh là là... Que devait-elle faire ?

- Heu.... Je...

Commença-t-elle en se tortillant les doigts, les bras tendus, regardant ses mains.

- Je suis désolée... Désolée de m'être emportée comme ça... Je ne sais pas ce qui m'a pris...

Un léger sourire se dessina sur son visage...

- Tu as raison d'être fâché. Je ne peux pas t'en vouloir pour ça. C'est ma faute après tout.

... mais juste parce qu'elle se trouvait ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
 
La plage, c'est pas plate (PV Haru)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: