Partagez | 
 

 Premier repas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Premier repas  Dim 12 Fév 2012 - 11:36

12:05 - Cantine du Pensionnat Kobe High School

Yumiko avança vers le réfectoire à pas lents et mal assurés. Elle jetait des coups d'oeil en tout sens, complétements affolée. Son but était d'observer les élèves qui, comme elle, s’apprêtaient à prendre leur repas. Elle s'efforçait cependant d'avoir le plus calme possible. Si quelqu'un pouvait mesurer à quel point elle stressait, nul doute qu'il ou elle ne manquerait pas de se moquer d'elle.
Elle rassembla tout son courage et franchit les derniers mètres qui la séparaient de la porte du réfectoire. D'une main faible, elle entreprit de pousser le panneaux. Elle dut s'y reprendre à deux fois pour y arriver, raffermissant sa prise sur la poignée. Derrière elle, un petit groupe composé de trois fille pouffa. Le rouge monta aux joues de Yumiko, qui esquissa une mine hautaine pour parer à la moquerie.
Suite à cela, elle se précipita dans la salle bondée, uniquement pour laisser passer les insolentes et ainsi les éviter. Elle attendit que tout la bande se dirige vers le self et fasse la queue. Une fois qu'elle fût bien assurée que la voie était libre, elle entreprit de détailler du regard l'endroit. Il s'agissait ni plus ni moins d'une cantine classique. un self, de longues tables organisées en rangées parfaites sur lesquelles s’agglutinaient des élèves riant et bavardant. Une ambiance joyeuse et mouvementée que Yumiko ne partageait pas. Elle avait l'impression de ressembler à ses smileys qui ont la bouche tordue.
Elle hésita un moment, se tonnant droit comme un poteau au milieu du chemin tout en se mordant la lèvre et en jouant avec ses doigts. Pourtant, il fallait qu'elle se remue au plus vite, ou un élève ne manquerait pas de lui faire remarquer qu'elle avait l'air parfaitement débile. Mais l'idée de déjeuner seule lui faisait peur. Jamais cette situation ne c'était produite auparavant. Mais voilà, elle venait de changer d’établissement, et qui plus est, au beau milieu de l'année. Il ne lui serait pas facile de s'intégrer.
Elle soupira et se dirigea vers la queue après avoir jeté un ultime coup d'oeil circulaire. Est-ce qu'on l'observait? Oui, certainement. C'était très désagréable. Yumiko avait la sensation de se trouver sur scène, ou d'être suive par une armée de ninja espionnant ses moindres mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Premier repas  Ven 17 Fév 2012 - 23:30

Mitsuki partit à la même heure pour le self, elle ne s'était pas vraiment fait d'ami, juste des rencontres, s'en vraiment devenir ami, ce qui la fit faire un petit sourire triste. Elle perdit son petit sourire, en pensant qu'elle allait encore devoir passez son déjeuner seule, ce qui la rendit un peu triste, mais s'en se décourager, elle sortit de sa chambre et alla comme toujours vers le self s'en broncher. Elle marchait lentement, n'étant pas presser de manger seule, aucune raison de marcher rapidement, elle sortit de ses pensée en voyant la porte du réfectoire, et une jeune fille qui avait de bien stresser pour allez manger, cela allez sans doute difficile pour elle quand elle verrait le monde dans le self, elle ne pouvait qu'être nouvelle.

Mitsuki avança alors d'un pas décider, et rentra dans le self un peu après elle, elle fit comme à son habitude, un plateau, un couteau, une fourchette et un verre et commença à faire la queue, elle réussie à se mette juste derrière elle. Et elle commença à lui parler essayent de ne pas lui faire peur.

Bonjour, tu es nouvelle ?

Elle fit une courte pause en lui souriant avant de reprendre.

Je m'appelle Mistuki, Mitsuki Himura. Et toi ?

Ne voulant pas trop la brusquer, elle attendit qu'elle réponde avant de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Premier repas  Dim 26 Fév 2012 - 14:01

J’étais là, dans cette foutue salle de classe, assis le plus calme du monde. Et pour cause … J’avais vraiment trop faim. Ça m’apprendra à me réveiller à la bourre et de ne pas prendre le temps de déjeuner. Résultat des courses : Je dormais à moitié sur ma table de classe, alors que ce satané prof était lancé dans l’un de ces monologues le plus chiant de sa carrière. Plus il était là à parler, plus j’avais envie de me lever de ma chaise et de partir du cours. Mais malgré le fait que mon estomac je restais, les yeux sur le cadran de ma montre me disant qu’il ne me resta plus que quelques minutes avant qui la sonnerie de la fin des cours se fie entendre.

Quelques minutes plus tard, j’étais enfin libre de courir dans tous les sens, direction « Bouffe Land » ! Ouep bon pour ne pas changer, j’allais encore être surprit que la qualité de mon repas mais on y pouvait rien. Ce qui ‘était drôle c’est qu’à chaque fois je me disais qu’ils ne pourraient jamais faire pire que la veille, mais il arrivait toujours à me faire mentir. malheureux non ? Certainement. Mais j’en n’avais que faire, la chose la plus importante était que je puise sustenter ma faim avec la première chose que je trouverai. Quels sois bonne ou mauvaise, j’avais l’habitude maintenant, il me suffisait de courir et de manger le plus vite possible sans trop réfléchir xD.

Une fois dans le réfectoire à ma grande surprise pas mal de gens avais déjà pris place tout autour des tables prévues à cet effet. Malgré tout je me glissai dans la fille d’attente dans l’espoir d’avoir de quoi manger dans les plus brefs délais. Mais les quelque personne qui se trouvait devant moi ne semblais pas être prise par le temps. Encore deux demoiselles qui n’avaient jamais eu à faire à mon estomac. Alors que la première demoiselle me paraissais complètement pas dans son élément, la deuxième qui était juste à ces cotés était en train de lui taper la discute … C’étaient bien des filles, toujours à vouloir parlais dans les mauvais moments. Comme je ne pouvais pas faire plus, je pris le temps de préparer mon plateau au même rythme que les personnes qui me devançaient. Alors que tout le monde choisissaient entre les différents plats, je regardais ces deux filles, une était plus que charmante, ce qui était un plaisir pour mes yeux, qui au contraire de mon estomac trouvais cela plus que lent. Mais je n’allais pas leurs marcher dessus non plus … mais sans vouloir paraitre impolie, je dis quelque mots dans le but que l’on me comprenne.

« J’ai tellement faim. »

Ainsi j’avais dans l’espoir de les demoiselles se dépêcha quelque peux que tout le monde puisse passer à la partie la plus intéressante de ce moment à savoir : Le repas. Cependant une chose, ou plutôt une personne attirât mon attention, cette demoiselle avais qu’il j’avais tellement de chose a mètre au claires et pourtant sans comprendre comment, nous nous étions évité tout ce temps. Comme prit en sandwich, je ne pouvais pas y faire grand-chose, mais je n’avais tout de même nul attention de fuir, mes choix était fait, je me devais de connaitre les siens. Que tous les deux nous puissions avancer, ensemble ou non, je me devais de savoir. Ainsi le voyant arrivé je lui demandât :

« Veux-tu te joindre à moi ? »

Je ne pouvais pas faire mieux à cet instant mais cela n’était pas de ma faute. La situation présente ne m’offrait, hélas, pas plus de possibilité d’actions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Premier repas  Mer 29 Fév 2012 - 13:53

Tout le monde connais ce genre de situation où on s'est mit à fuir quelqu'un et en avoir oublié la raison initiale. Enfin bon. Vous connaissez aussi cette situation ou cette dite personne que vous fuyez est toujours présente. Oui la personne que Neiry s'était mise à fuir était Natsu. Durant un temps ils avaient été presque un couple. Aujourd'hui plus rien n'était clair. Pourtant ils se trouvaient tous deux dans la même chambre, dans la même classe. Mais voilà vivre à côté et ne jamais se parler. Neiry avait bien appris à vivre ainsi... Si bien qu'au réfectoire elle y allait de temps en temps sans savoir par avance avec qui elle allait manger. C'est vrai elle avait vu partir tellement d'élèves. Qui allait l'accepter aujourd'hui ? Allait elle manger seule ? Ce n'est pas cela qui la gênait...

Bon Neiry se trouvait pas très loin de Natsu mais comme elle le faisait si bien en cours son regard était fixe et elle ne le regardait pas spécialement. Par moment se regard fixe et vague ennuyaient certains, quand elle était ainsi, certains la regardait de façon étrange comme si elle était différente. Il la prenait pour une aveugle. Mais neiry n'avait nul besoin et nulle envie qu'on lui apporte de l'aide. Elle était assez grande pour se débrouiller seule...

La file avait nettement ralentie. La rouquine ne prit même pas la peine de regarder pourquoi, peut importe ils arriveraient tous à table, à manger en temps et heure, un jour où l'autre. Contrairement à son collègue, la jeune rouquine n'avait pas spécialement faim. L'entrée lui semblait être encore la même que les jours précédents, elle n'en voulait pas. Le dessert, bien que pareil arriva dans son plateau. Oui il fallait bien qu'elle ingurgite quelque chose. Le plat chaud ne semblait pas fameux, mais au moins il était chaud ou presque. La jeune fille ne réfléchissait, il restait à atteindre le pain, le sucre et les sauces... Enfin bon...

Mais c'est à ce moment là que Natsu lui parla. Neiry ne s'attendait pas à ce qu'on lui parle, au début elle ne calcula pas. Comme la réponse ne venait pas, elle comprit que c'est à elle qu'on s'adressait. Elle cligna des yeux, se remettant à y voir clair, avant de se tourner vers Natsu.

« Veux-tu te joindre à moi ? »

Que répondre à cela. Nei hocha de la tête, elle acceptait. Après tout elle n'avait pas tellement le choix, voilà des mois qu'ils ne s'adressaient pas la parole. Il y allait bien un jour où l'autre où cela devait arriver. La rouquine le savait bien. Mais autant elle était sure d'elle même il y a quelques mois, autant là elle ne savait si elle était contente que Natsu lui parle enfin où non. A vrai dire s'il l'avait appelé sur son téléphone sans se présenter elle ne l'aurait pas reconnu. Neiry avait à présent envie que cette file avance, plus tôt la conversation commencerait, plus tôt elle se terminerait. Oui c'était un peu ce qu'elle redoutait. Pourquoi ? Après tout Nats revenait peut être vers elle, il allait peut être mettre un point finale à leur relation, elle savait parfaitement à quoi elle devait s'attendre, mais elle n'était pas à l'aise de ne pas savoir... Et attendre ainsi de finir de se servir commençait à l'énerver. Elle abandonna son plateau et se dirigea vers les deux jeunes filles qui ralentissait tout le monde à ne pas se décider pour prendre une table... Neiry n'était plus la jeune rouquine toute gentille toute mignonne. Elle s'adressa aux jeunes filles sans trop de mise en forme mais restant polie.

"Il faut qu'on vous prenne par la main pour choisir une table ? Vous savez il n'y a aucune table de la cantine qui ne va vous dévorez. Sinon si vous avez trop peur adresser vous à un chevalier servant qu'il inspecte les lieux ! Le rouquin derrière moi se fera peut être une joie"

Oui elle n'avait pas forcément été très gentille. Et oui elle attendait vraiment à ce que Nats soit impliqué. Petite garce la rouquine ? Oui c'est possible, mais les jeunes filles nouvelles qui ne connaissaient personnes, enfin c'est ce que leur comportement en disait, allait surement vouloir que des anciens mange à leur table, donc Nei qui n'était pas du tout d'humeur à faire la présentation des lieux, et faire ami-ami, mettait Nats dans le même bateau, et après tout, il voulait qu'elle mange avec lui, enfin il l'avait invité en quelque sorte. Donc bon autant y aller. Et puis si jamais la conversation tournait vinaigre Nei avait un échapatoir. Oui les nouveaux on leur rend service en tant qu'ancien, autant qu'il puisse vous servir à quelque chose parfois, vous n'êtes pas d'accord ?

(j'avais zappé ce sujet, merci nats pour le mp, oui je vais bien, et voilà petit post qui va mélanger tout le monde j'avais pas trop d'idée désolée)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Premier repas  Sam 3 Mar 2012 - 16:09

Le regard dans le vide, comme si des cercles transparents voilaient ses yeux, Yumiko se tenait plantée près de la porte. Elle fût bien vite tirée de son étrange transe. Une fille qu'elle n'avait encore jamais vue s'était approché pour l'inviter à la rejoindre. Un peu longue à la détente, Yumiko cligna des yeux plusieurs fois et hésita, piétinant sur place sans prononcer un seul mot. Puis, voyant la fille se diriger vers le self et se servir sans demander son reste, elle décida de l'imiter.

-Heu...Oui, j'arrive!

Elle se précipita maladroitement à sa suite, trébuchant plusieurs fois. Copiant les gestes de la fille, qu'elle détaillait avec soin, et se saisit d'un plateau en tremblant. Elle avait l'impression que ce qu'elle faisait était ridicule, et que tout le monde avait les yeux rivés sur elle. Ce qui n'était pas le cas.
Pendant qu'elle attendait qu'on lui serve une assiette, elle décida de prendre la parole.

-Heu...Moi c'est Yumiko.

Si les deux jeunes filles n'étaient pas pressées, ce n'était pas le cas de tout le monde. Derrière Yumiko, un garçon s'impatientait. Il prononçait à voix haute ce qu'il pensait. Ainsi, il avait très faim, et si elles ne se bougeaient pas, il pourrait peut être s'énerver. Les gens sont souvent imprévisibles, et Yumiko ne tenait pas à pousser les limites de l'élève. Aussi, elle poussa son plateau avec plus d'entrain, se faisant insistante.
Et en effet, leur attitude finit par énerver quelqu'un. Mais la menace vînt d'une jeune fille rousse, plutôt que du garçon. Celle-ci avait visiblement un fort caractère. Elle ne mâcha pas ces mots, employant des termes qui les qualifièrent comme des gamines puériles.
Le rouge monta aux joues de Yumiko, mais elle tâcha de ne pas se laisser faire.

-Ouais, ça va! Y a pas le feu! On va pas te voler ton assiette!

Elle qui désirait tant s'intégrer, voilà que son sale caractère reprenait le dessus...Sans rien ajouter, elle prit l'initiative de se diriger vers une table libre, tout en vérifiant discrètement que celle qui l'avait accueillie la suivait bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Premier repas  Mer 14 Mar 2012 - 17:49

Tendis que Mitsuki se servait, la jeune fille répondit timidement.

-Heu...Moi c'est Yumiko.

Mitsuki lui fit un petit sourire avant d'entendre un garçon se plaindre qu'il avait faim, et que nous devrions avancer pour éviter les ennuis celons elle. Mitsuki avança donc le rythme ce qui ne suffis pas, une jeune fille rousse arriva en le leurs faisant bien comprendre, aussitôt Mitsuki rougit de plus belle en baissant la tête signe pour exprimer un "désoler".

Mais Yumiko riposta :

-Ouais, ça va! Y a pas le feu! On va pas te voler ton assiette!

Mitsuki ne sachant pas quoi dire se contenta de rester silencieuse et de suivre tranquillement Yumiko ce disant quand faite, elle n'était pas si timide que sa. Tout en suivant Yumiko vers une table libre, elle se demanda s'ils pourraient peut-être devenir ami ? Qui c'est peut-être acceptera-elle ? Ou peut-être pas. Tout est possible, mais espérons qu'elles deviennent amie.

Mitsuki s'installa à la même table que Yumiko en se mettant en face d'elle en lui faisant un petit sourire après avoir repris une couleurs normal. Mitsuki ne sachant quoi dire se contenta d'un « bonne appétit » :

- Bonne.. Appétit Yumiko.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Premier repas  Dim 25 Mar 2012 - 11:02




Elle hocha la tête … Voilà la seul a la quelle j’avais le droit. Un simple mouvement, pas de parole, j’étais la a me demande si notre relation en était réduise à ça. Un bien triste pensé que le jeune homme avait du mal à accepter, restant silencieux, baissant la tête sans un mot. A cette instant la petite rouquine quitta son plateau, espérons que ce n’était pas dans le but de me gifler me reprochant pleins de truck. Quelque peu inquiet découvrant que les pieds de la jeune fille décidât d’aller plus loin de ma personne. Enfin pas trop loin, juste à la hauteur des deux personne qui se trouvaient juste devant, et prit la parole :

"Il faut qu'on vous prenne par la main pour choisir une table ? Vous savez il n'y a aucune table de la cantine qui ne va vous dévorez. Sinon si vous avez trop peur adresser vous à un chevalier servant qu'il inspecte les lieux ! Le rouquin derrière moi se fera peut être une joie"

De très belles paroles … Et de très belles bêtises. J’avais conne une fille bien plus douce fut un temps. Alors qu’elle ne voulut pas me parler, elle venait de parler d’une façon désagréable à ces deux filles. Il est vrais qu’elles ne s’emblaient pas vouloir se presser plus que ça et qu’on n’avait pas toute notre vie pour prendre notre déjeuné, mais tout de même. Les bonnes manières, elles sont ou ? « Chevalier servant » voilà une chose encore plus étrange ! Elle avait le droit de me voir ainsi, mais la seul qui s’emblais vraiment avoir besoin d’aide n’était pas les deux petits escargots affamés, mais bien la jeune rouquine qui me parut bien en colère aujourd’hui …
Et nos deux petits escargots ? Alors qu’une des demoiselles s’emblais être complétement absente, elle me donna une image d’un mouton complétement perdu dans sa prairie, suivant les anciens s’en se demandait ou elle pouvait bien se rendre. La seconde …

-Ouais, ça va! Y a pas le feu! On va pas te voler ton assiette!

A les entendre parler toutes la deux on pouvait croire que les cycles menstruels coulaient à grosse goutes. Il allait être dure le repas x). Alors que l’escargot en colère suivit de prêt par le petit mouton perdu prenaient place à une table de quatre je fis mine de les suivre en trainant le pas dans le but de m’adresser en aparté avec la demoiselle qui me précédait. On avait donc les deux filles qui s’installaient ensemble à une table et moi qui suivait de loin. Apres avoir pris le temps de vérifier qu’aucun objets dangereux dans la main je m’exprima :

Je ne suis pas ici pour te faire de mal, j’essaie juste de retrouver ce qu’on a perdu toi et moi …

Sur ces quelques mots je m’empressai de rejoindre les jeunes filles qui nous avaient laissé deux places pour ma rousse impolie et moi. Enfin elle avait rien laissé du tout mais j’avais bien envie de voir comment deux alertes rouges pouvaient se tenir à table. A cette heure le réfectoire était plus que fréquenté on n’avait pas vraiment le choix si je puis dire … Ainsi je posai mon plateau repas sur la table et demandât poliment a ces occupantes :

Puis-je prendre place parmi ? Sachant que c’est la seule table ou mon ami et moi puissions manger ensemble !

Sans vraiment attendre qu’elle me réponde, j’y pris place, mais avais-je vraiment le choix ? Pas vraiment, sur les deux place de libre je pris celle qui se trouvait à côté de la fille la plus discrète, donnant la possibilité a Neiry de prendre place face à moi. Ainsi la configuration de la table donnait : les calme d’un côté, les excitées de la vie de l’autre. Espérons que cela ne se finirait pas en bataille de petit pois, à en voir nos assiettes rien de tel s’y trouvaient, une chance ? Qui sait ? Attendant que la dernière personne prit place je me tournai vers les demoiselles essayant de lancer une conversation :

Il me semble ne jamais vous avoir vue auparavant en ces lieux, êtes-vous de nouveaux élevés ?

Il ne nous manquait plus qu’une personne, à voir comment cela allez ce passer avec elle ! Et les autres ! Espérons que cela se termine bien.


Dernière édition par Natsu Hiiragi le Dim 1 Avr 2012 - 19:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Premier repas  Sam 31 Mar 2012 - 18:12

Oui c'est vrai qu'il faut avouer que Nei n'avait pas franchement été courtoise aujourd'hui. Elle n'avait fait qu'un hochement de tête à Natsu, il ne pouvait que mal le prendre. Pourtant il la connaissait bien pour ces silences... Elle pensait qu'il pourrait comprendre... Elle pu lire l'expression de son visage. Il ne l'avait pas forcément bien prit, mais pas forcément mal prit, il ne comprenait pas spécialement. Du moins c'est ce que pensait la jeune fille, alors ne polémiquons pas dessus.

Ensuite la jeune fille était aller parler aux deux autres filles un peu lente, de façon bien étrange et pas forcément très courtoise non plus, mais elle s'attendait à ce qu'on butte sur ces mots plutôt que sur l'absence de courtoisie. Oui d'ailleurs elle n'avait pas été si mal polie que cela. Bon il faut avouer qu'elle s'était un peu imposé au japonais, qu'elle n'avait pas fait de révérence... Tout ces rituel auxquels elle était habitué, et auxquels elle se contraignait en temps normal, mais la voilà, elle avait été distraite par le rouquin, et n'avait pas eu envie de perdre son temps à faire un discours dans les règles de l'art. Pour toute réponse elle avait eu droit à un.

-Ouais, ça va! Y a pas le feu! On va pas te voler ton assiette!

Neiry n'avait rien à ajouter à cela, si elle était complètement stupide et bouché pour ne pas comprendre l'impatience de Neiry ce n'était pas le problème de la rouquine, et cette jeune fille était d'autant moins polie qu'elle : elle l'avait tutoyé. Et cela déplaisait à Nei. Elle faisait toujours l'effort de vouvoyer les gens. On ne pouvait savoir vraiment si Nei avait cherché ou non à les tutoyer, en effet comme elles étaient deux, le vouvoiement était de rigueur même pour la moins polie des personnes. Cependant même si les deux jeunes filles n'avaient été qu'une même personne (ce qui il faut avouer n'aurait pas changé grand chose), Nei aurait tout autant vouvoyer, elle n'était pas non plus complètement irrespectueuse. Enfin bon.

Si Natsu ne connaissait pas encore Neiry dans ces diverses états, il venait de découvrir une autre facette de sa personnalité. Enfin bon, la douce rouquine pouvait aussi être une garce =). Bien entendu on pouvait chercher à expliciter les paroles de Nei pendant un quart d'heure, avec le fait que chevalier servant était un compliment aux yeux de la jeune fille n'oublions pas que c'est le chevalier qui sauve la princesse et qu'il est toujours servant d'un prince. Et par amalgame vous avez pu penser que Nei traitait Natsu de personne a qui on peut dicter se qu'on veut qu'il fasse. Non vous êtes trop loin de la réalité. Enfin bon personne n'avait remarqué le pourquoi du comment donc après tout on s'en fout.

Après de chercher de savoir si Nei était en colère et s'il y avait une raison à cela, c'était un peine perdu d'avance. Enfin bon la rouquine rejoint le rang, et donc son plateau par la même occasion et passa en mode mouton. Avant qu'ils ne choisissent un table Nats avaiti prit la peine de lui dire :

Je ne suis pas ici pour te faire de mal, j’essaie juste de retrouver ce qu’on a perdu toi et moi …

Pourquoi précisait il, qu'il n'était pas là pour lui faire du mal. Pensait il qu'elle allait se méfier de lui ? Pourquoi l'aurait elle fait, parce que le silence avait régné entre eux. Parce qu'elle n'avait pas été gentille avec les deux filles, et qu'il craignait que cela se dirige ensuite vers lui. Neiry fixa le sol, elle était pensive. Elle avait eut un instant immobile et ainsi il s'était déjà installer. Et vous ne devinerez pas ce qu'il avait trouvé. Bah oui les deux jeunes filles de tout à l'heure.

Bon Nei n'avait tout de même pas déjà des apriori sur ces jeunes filles mais vu comment la discussion précédente avait tournée, ce n'était pas ce qui la mettait le plus en joie. Mais bon elle n'allait pas raler, de toute manière, elle ne savait pas trop quoi dire à l'heure qu'il était et observait donc son plat chaud.
Bien entendu elle ne pu s'empècher de penser que l'ensemble de ses petits pois qui était en vérité des lentille pouvaient servir de projectile si on savait les manier correctement... Elle imaginait tout à fait la scène, elle risquait de faire hurler la jeune fille à côté d'elle, et bien entendu ce n'était pas très gentil. Mais Nei ne le faisait pas, elle sourit en pensant à son idée. Non elle n'était pas si méchante que cela.

Natsu commença la conversation comme si de rien était, parfaitement à l'aise.

Il me semble ne jamais vous avoir vue auparavant en ces lieux, êtes-vous de nouveaux élevés ?

Nei ne savait pas vraiment comment il faisait elle n'était pas du genre très sociale, et le voir faire la conversation ainsi alors qu'il était désireux de lui parler lui semblait plus qu'étrange, mais elle s'y ferait...

" Je pensais que ce que tu avais à me dire nécessiterait qu'on ne soit que tous les deux"

La rouquine regarda les jeunes filles à côté d'elle et leur sourit, la question de nats était suffisante, elle n'allait pas faire sa commère ou autre, autant les laisser répondre. Et puis le sourire était aussi présent pour leur montré qu'elle n'allait pas non plus les bouffer après sa phrase de tout à l'heure, elle ne savait pas trop quoi faire de plus...

[hrp en gras ce qui est important pour vous les filles, vous pouvez tout lire, voyez comment cela vous aide, j'accepte toute les réflexions pour vous aider au mieux, car je ne suis pas sure de savoir faire court, j'espère vous aider au mieux à défaut de faire un post plus simple.]


Dernière édition par Neiry Amyas le Dim 1 Avr 2012 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Premier repas  Sam 31 Mar 2012 - 19:27

Yumiko commença la première, plantant sa fourchette dans la viande avant de la fourrer dans sa bouche. Comme souvent lorsqu'elle devait manger en présence d'autres personnes, elle s’appliqua à prendre un air bien élevé. Elle ne voulais pas qu'on la juge pour cela, et elle se savait observée.
Elle attendit un petit moment avant de se retourner discrètement pour étudier la fille rousse avec laquelle elle avait eut une légère altercation.

La fille en face d'elle ne semblait pas en mener large. Elle s'adressait à Yumiko avec une voix faible et mal assurée. Yumiko, qui voyait bien que les choses se détérioraient, tenta de lancer la conversation.


-Alors ? Dit m'en plus sur toi ? Comment ça se fait qu'on ne soit jamais vue ? Tu est en quelle classe ?

Puis, marquant une pause, elle hésita avant de continuer.

-Tu a un copain ? Ou peut-être que je suis trop indiscrète, non ?

Tout en parlant, elle jetait fréquemment des regards en coins à la fille rousse. C'était plus fort qu'elle. Elle voulait s'assurer que l'autre ne la dévisageais pas, ou pire, ne se rependait pas en ragots à son propos. De toute façons, même si cela avait été le cas, elle ne serait pas non plus retournée vers elle pour lui régler son compte. Yumiko parlait beaucoup, mais ne faisait pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Premier repas  

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier repas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: