Partagez | 
 

 [PV Mylia K. Prysler] Le souvenir d'un autre pays.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [PV Mylia K. Prysler] Le souvenir d'un autre pays.  Dim 16 Sep 2012 - 17:35

Eliana venait tout juste d'arriver au Japon. Elle se sentait tellement bien enfin tous ses projets d'avenir allaient prendre vie, elle était proche du but. Elle avait atterrit ce matin à 9h, elle avait rendez-vous à l'académie à 16h, ce qui lui laissait le temps de visiter un peu les alentours. De l'aéroport elle avait prit un bus pour Kobe. Quand elle avait vécue 3 ans au Japon elle n'avait presque jamais quitté Tokyo, alors aujourd'hui c'était comme si elle redécouvrait le pays. Les paysages défilaient à la vitre, elle avait le sourire aux lèvres, une robe blanche et des collant noir rappelant la couleur du nœud qu'elle avait dans les cheveux. Elle avait un manteau de couleur noir également ainsi qu'une écharpe d'un vieux rose que sa grand-mère lui avait tricoté avant de partir au Japon. Les matinées de novembre étaient froides et la jeune femme était bien contente d'être autant couverte.

Arrivée en ville une légère brise vivifiante soufflée, elle n'avait pas envie de rentrer directement à l'académie. Elle n'avait pas froid et était peu chargée sachant que la plupart de ses habits étaient arrivés la veille par avion directement à l'académie. A l'arrête de bus plusieurs panneau s'offraient à elle, le centre ville, l'hôpital, pas très sympa comme première visite de la ville et la plage. Elle prit la troisième option, et descendit la pente qui y menait. A cette heure-ci elle risquait de trouver personne dans les parages, mais pas grave elle verrait bien assez de monde quand elle sera dans l'académie. Eliana était contente son japonais n'était pas partit, elle avait bien fait de continuer de la pratiquer aux États-Unis. Elle avait pu se débrouiller jusqu'ici toute seule sans se servir de l'anglais.

Comme prévu la plage était déserte, on entendait juste les bruits des vagues et des mouettes. Le sables était dur à cause de la fraicheur de l'air ambiant, il ne neigé pas mais le temps pouvait parfaitement s'y prêter. Elle marcha pour se rapproche de la mer et regarder le ressac des vagues. Elle partit alors dans ses pensées, elle se disait que de l'autre côté de cet océan se trouvait sa famille, serait-elle nostalgique ? Surement, elle avait quitté sa famille ainsi que son pays pour venir au Japon et réaliser son rêve, mais se rendre compte qu'elle ne les reverrait pas de si tôt lui fit un pincement au cœur. Elle fut sortit de ses pensées par un chien qui était venu la saluer. Elle caressa l'animal et s'inclina vers son maître quand celui-ci s'excusa de ne pas avoir retenu l'animal.

- Bonjour.

Dit-elle en caressant l'animal. Elle sourit à l'homme et le laissa continuer sa route. Elle devait faire attention quand elle rencontrait des gens, le protocole ici au Japon n'était pas le même que dans son pays natal. Elle ne pouvait pas serrer la main à n'importe qui et utiliser les suffixes adéquates, mais elle y arriverait étant d'un naturel courtois avec les gens. Elle continua de marcher le long de l'eau inspirant et expirant profondément l'air iodé pour se remplir les poumons avant une année qui s'annonçait remplit de bonnes choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV Mylia K. Prysler] Le souvenir d'un autre pays.  Dim 16 Sep 2012 - 19:55

Suite à sa rencontre avec une camarade un peu plus tôt, qui l’avait empêché de savourer les embruns de la mer, la jeune femme se dirigea se délectant d'une part de gâteau vers l’étendue de sable blanc. Elle fronça des sourcils, le visage légèrement dissimulé sous son ombelle. A cause de la fraîcheur, les lieux étaient quasi désert. Mylia n’était pas agoraphobe mais elle n’aimait pas les curieux qui allaient lui adresser la parole. Elle pesta dans une barbe qu’elle ne possédait pas et haussa les épaules d’un air las alors qu'une voix parsemait l’endroit de murmures indéchiffrables. Elle continuait son chemin, déambulant sur le sable en évitant de se retrouvant avec des grains dans ses ballerines. La brune en profita pour mieux observer la scène qui se déroulait au loin.

Une demoiselle à la chevelure blonde caressait un chien dont le maître semblait quelque peu embarrassé par l'engouement de son chien à saluer des inconnues. Notre amie esquissa un sourire puis elle se rapprocha de la berge voulant savourer la brise qu'apporter la mer. Elle s’assit près du bord de l’eau, les jambes tendues et expira à l’aise, appréciant la température ambiante. Si elle s'ennuyait d'observer le remous des vagues ? Non pas vraiment. Elle aimait se laisser emporter dans ses pensées. Si elle était morose et regrettait les choix de ses grands-parents pour l'avoir inscrite au pensionnat ? Point du tout. Elle réfléchissait juste à sa situation alors qu'une mouette plongea dans l'eau à la recherche d'un poisson.

Mylia était en train de constater qu’elle avait fini son sac de gourmandises quand elle aperçut du coin de l’œil la jeune blonde, qu'elle avait remarqué il y avait de cela quelques instants, se rapprocher d'elle. Elle pencha son visage sur le côté et s'amuser à contempler son visage. L'inconnue avait l'air ailleurs, n'ayant par encore remarqué la présence de la prépa scientifique. Délaissant ses affaires, elle se releva pour montrer sa présence et éviter un accident. Mylia voyait, du moins devinait, que la jeune femme se préoccupait plus de ce qui lui traversait l'esprit que ce qui l'entourait.

Il valait mieux qu'elle fasse le premier pas. Elle ne s'intéressait pas réellement à ce qui semblait inquiéter la demoiselle. Mylia voulait juste la saluer sans savoir vraiment pourquoi. Peut-être à cause de leur point commun d'être anglo-niponne mais cela elle ne le savait pas encore. Elle se dépoussiéra, remit son long gilet gris en place et se dirigea vers la jolie blonde. Une fois à sa hauteur tout en vérifiant de ne pas la brusquer, Mylia se présenta dans une pseudo révérence avec un accent et un japonais légèrement caduque :

" - Bonjour, ojo-san. Je m'appelle Mylia Prysler. Excusez-moi de vous... Euh.. perturber mais que faites-vous seule là ?"

Mylia ne put s'empêcher de se mordre la lèvre inférieure, elle ne savait pas encore trouver les bons termes. Son vocabulaire était encore trop moyen pour pouvoir s'exprimer comme elle le voulait. Mais elle se retint de montrer sa frustration face à l'inconnue lorsqu'elle se redressa, affichant un sourire chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV Mylia K. Prysler] Le souvenir d'un autre pays.  Dim 16 Sep 2012 - 21:03

Eliana continuait à déambuler sur le sable. Elle évitait de temps en temps les vagues qui remontaient un peu trop prêt de ses bottines. Elle se demandait bien à quoi pouvait ressembler l'académie, si c'était grand, allait-elle rencontrer des personnes plus âgées ou plus jeune qu'elle ? Le directeur serait-il une personne gentille ? Surement, elle l'avait eu au téléphone et il avait été très accueillant avec la jeune étrangère. Elle se mit alors à penser avec qui elle pouvait bien être dans sa chambre. Le directeur lui avait dit qu'elle occuperait la chambre 20 mais il ne lui avait pas dit avec qui elle serait et si elle serait avec quelqu'un d'ailleurs. Ça rassurait la jeune femme de savoir qu'elle ne serait peut être pas seule dans une chambre le soir, ça lui éviterait de ressasser pleins de choses, elle pourrait discuter un peu et penser à sa nouvelle vie plutôt qu'à celle qu'elle avait laissé au États-Unis.

Elle sortit de ses pensées pour regarder l'heure sur sa montre, 11h, ça allait elle avait encore du temps devant elle. Il faudra aussi qu'elle pense à aller chercher quelque chose à manger avant de partir pour l'académie. Un plat typique du Japon ? Une confiserie ? Un fast-food? Elle ne savait pas encore, elle verrait bien sur quoi elle tomberait en premier. En relevant la tête elle vit une jeune femme qui se tenait debout devant elle. Elle avait de magnifiques cheveux ébènes qui glissaient sur ses épaules et Eliana semblait distinguer de grands yeux bleus. Serait-elle japonaise ? Elle ne le savait pas et ne savait pas si elle pouvait engager la conversation. La question ne se posa pas longtemps car la jeune femme prit timidement la parole.

" - Bonjour, ojo-san. Je m'appelle Mylia Prysler. Excusez-moi de vous... Euh.. perturber mais que faites-vous seule là ?"

Elle ne semblait pas à l'aise dans l'utilisation du japonais, et d'après son nom de famille elle devait être anglaise ou américaine. Elle questionnait Eliana pour savoir ce qui n'allait pas. Eliana paraissait si préoccupée que ça ? Surement, en même temps si cela faisait un moment qu'elle l'observait, c'était tout à fait compréhensible la jeune femme n'avait pas arrêté d'être dans les nuages. Mylia avait un sourire magnifique, un peu réservé mais très doux qui plaisait beaucoup à Eliana qui s'empressa de lui renvoyer.

- Bonjour, quand à moi je m'appelle Eliana Blackwood, je suis Américaine et je viens tout juste d'arriver au Japon pour mes études. Je passe donc mon temps libre à me promener sur la plage, la tête un peu dans les nuages.

Elle se mit à rigoler légèrement un peu mal à l'aise d'avoir inquiété Mylia alors qu'il n'y avait pas lieu. Dans sa présentation elle avait placée qu'elle était étrangère, cela était aussi visible avec son accent bien prononcé. Peut être que la jeune femme répondra à cela, après tout trouver quelqu'un de son pays natale dans un autre pays était quelque chose de très agréable. Un rafale de vent se mit à souffler un peu plus fort faisant voler la robe de la jeune femme. Elle resserra son écharpe pour avoir moins froid.

- Que faites vous à la plage par un mois de novembre ? Je ne pensais pas rencontrer quelqu'un se promenant dans cet endroit.

Eliana essaya de continuer la conversation, après tout elle avait du temps à passer alors autant le passer en compagnie. Elle pourrait comme ça travailler un peu son japonais qui semblait pas si mal que ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV Mylia K. Prysler] Le souvenir d'un autre pays.  Mer 19 Sep 2012 - 15:34

Mylia fut attentive sans être oppressante en esquissant un sourire de temps en temps, en jetant un regard vers tout bruit qui perturbait des lieux. Elle remit une mèche de cheveux rebelles que la brise faisait voleter près de son nez et souleva juste après un sourcil, intéressée par la présentation de la jeune blonde répondant au nom d’Eliana. Ainsi elle était américaine… Notre amie ne l’aurait pas deviné malgré l’accent, le japonais pouvait être trompeur. Celle-ci croisa ses mains devant elle et hocha de la tête quand elle eut vent de la présence de son interlocutrice. Mylia avait été pessimiste pour une fois. C’était rare chez elle de venir voir quelqu’un qui semblait ailleurs. Ses lèvres s’étirent en un sourire pour s’excuser indirectement de sa méprise. Le dicton disait que les yeux reflétaient l’âme, chez la brunette aux yeux marin ce qui la trahissait était comme vous l’aviez compris sa bouche dans ses sourires, dans les mots qui échappaient de ses lèvres.

Pour rester polie, notre jeune femme s’avança à nouveau, sereine sans montrer aucune animosité. Bien sur que savoir qu’une personne parlait aussi votre langue natale, ici l’anglais malgré les variantes entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni, était rassurant et brisait quelques barrières, enlevait une partie de la méfiance que tous éprouvaient lors de la rencontre avec un(e) inconnu(e). Ce fut pourquoi elle se présenta avec plus de précision suite à l’invitation dissimulée de sa vis-à-vis mais en attendant que cette dernière finisse son discours qui se termina avec une question. Mylia constata alors le frisson qui parcourait le corps d’Eliana suite à une légère bourrasque. L’aînée mit sa main sur son sac et se lança sur un ton amusé :

« - Merci vous me rassurez. Hum, je suis original… - excusez-moi – originaire du Royaume-Uni ; Je me balade sur la plage pour sortir de l’enceinte du lycée Kobe, pour respi… prendre l’air. »

Mylia eut à nouveau son tic lorsqu’elle cherchait ses mots mais elle ne laissa pas abattre en continuant la conversation. Avant de reprendre elle était en train de chercher dans son sac un objet.

« - J’ai débarqué dans ce pays, il y a peu de temps, en avril. Et vous, puis-je savoir à quelle école êtes-vous inscrite, s’il vous plait ? »

Elle profita de la réponse de la demoiselle aux cheveux dorés pour sortir alors une bouteille thermos en métal argenté qu’elle ouvrit, dévoilant alors un petit gobelet. Elle demeurait attentive aux dires d’Eliana et versa alors un liquide ambré dans le récipient. Des volutes d’eau indiquaient que la boisson était chaude. Elle tendit alors le verre vers son interlocutrice et sourit :

« - Tenez cela vous réchauffera. Il s’agit d’un Earl grey infusé à bonne température. » déclara-t-elle, allègre.

Oui, Mylia répondait au cliché même de l’anglaise bourgeoise se promenant avec du thé sur elle pour le tea time. Avec une nuance tout de même : elle ne respectait jamais les bonnes heures pour se délecter correctement du breuvage. Elle appréciait juste en boire sans contraintes comme la crème, les biscuits etc. Bien qu’elle renie sa famille du côté européen elle avait été éduquée en grande partie là-bas et avait gardé quelques réflexes d’origine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [PV Mylia K. Prysler] Le souvenir d'un autre pays.  

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV Mylia K. Prysler] Le souvenir d'un autre pays.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: