Partagez | 
 

 Ha, punaise !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Ha, punaise !  Mar 4 Déc 2012 - 16:32



Malheureux.
Oui, c'était le mot : malheureux. N'était-ce pas triste à en mourir, de devoir soi-même faire de la publicité pour son cours ? Honteux, peut être. Non, jamais ! Il n'y avait rien de honteux à faire un peu de pub, non ? Ceci dit, Keiko était assez déçue. En dehors de ses quelques fidèles, peu de gens venaient à ses cours. Pourquoi ça ? Le Théâtre était un art, une aide, un exutoire. Et surtout : un plaisir.

Sous prétexte qu'un cours est facultatif, on y va pas ?
Son cours était bien plus plaisant qu'une heure de mathématiques pourtant !

A la guerre comme à la guerre : devant le panneau d'affichage de l'aile ouest au premier étage, l'air décidé, la prof déroula son « affiche » sous les regards intrigués des élèves. Enfin, ils s'interrogeaient mais passaient leur chemin, à part deux filles assez loin au bout du couloir. Keiko n'avait pour publicité qu'un vulgaire bout de papier avec du texte dessus. Elle avait bien réfléchi à une illustration, mais rien ne lui était venu pour exprimer ce qu'était le théâtre. Elle n'avait que des mots. Aussi, la feuille A4 était parsemés de mots isolés, comme un champ de mots clefs sur internet, avec écrit en gros et en rouge au milieu : « cours de théâtre ». En plus petit et en noir on pouvait distinguer en dessous :

Les cours de Théâtres sont gratuits et gratifiants ! Tous les jours de semaine en fin de journée, venez vous détendre et vous défouler dans les cours de Théâtre ! On vous attend !

Avec un « on » à peine exagéré.
La punaise, la punaise… Car oui, elle n'en avait qu'une pour l'attacher - la guerre on vous dit ! Mais… Ha ! Keiko venait de faire tomber la quatrième punaise. Avec un air fort contrarié sur le visage, elle observa impuissante la malheureuse punaise rouler sur le sol, contre le mur. A cet instant, elle releva son regard et croisa un bref instant les yeux bleus d'une blondinette. Trop tard pour toi ! Cible verrouillée.

« Jeune fille ? Excuse moi, tu pourrais ramasser cette punaise s'il te plaît ? » Elle lui livrait un sourire chaleureux tout en tenant sa feuille contre le tableau. Si fortement que, d'ailleurs, le bout de ses doigts étaient rouges.


Dernière édition par Keiko Williams le Jeu 3 Jan 2013 - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ha, punaise !  Jeu 6 Déc 2012 - 18:58

Le froid étant du rendez-vous, je m’emmitouflais dans mes couvertures, en pleine hibernation. Hier j'étais aller dans la cafétéria manger une tonne de calorie afin de survivre à l'hivers, en plus de me faire une réserve de cochonnerie pris dans les machines distributrice. Paresseuse moi? Non! Je ne supporte tout simplement pas le froid. Mais j'avais oublier un détails... Les cours, bien oui évidemment il fallait que j'y aille, même si pour le moment je n'avais pas en m'en préoccuper puisque on était en vacance. Et si je prenais des billets pour Hawaï? Comme si j'avais l'argent nécessaire.

Enfin, sortant de mes pensées, j'eus l'envie soudaine de me prendre un chocolat chaud, malheureusement pour ça il faut que je me lève et...J'en avais vraiment pas envie. Je grogna donc dans mon lit, compta mentalement jusqu'à trois avant de m'enlever de mes couvertures. J'enfila mes pantoufles et partis en direction des couloirs habiller simplement de mon pyjamas. Ben oui, pourquoi s'habiller alors que dans deux secondes j'avais l'intention de remettre mon pyjamas lorsque je reviendrais.

Parcourant les couloirs à la recherche de chocolat chaud, reniflant l'air à la recherche d'une odeur réconfortante. C'est alors que je tomba sur mon professeur de théâtre, j'eus envie de rebrousser chemin, mais lorsque je la vis échapper quelque chose je me figea pendant deux secondes. prise entre deux pensée. Devais-je l'aider ou m'enfuit en courant. Malheureusement ce n'est pas moi qui pris la décision. Car celle-ci me repéras.

« Jeune fille ? Excuse moi, tu pourrais ramasser cette punaise s'il te plaît ? »

Celle-ci me livra un sourire chaleureuse, et je lui rendis. Me penchant pour ramasser la punaise et me rapprocha de celle-ci pour le lui remettre.

«Mais avec plaisir, tenez.»

Alors que je voulus retourner à la recherche de ma source de réconfort, celle-ci m'interpella de nouveau. Non je vous en prie, tout ce que je voulais moi c'étais un chocolat chaud, alors pourquoi tout devient si compliqué? Finalement, peu être n'aurais-je pas du sortir de mon hibernation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ha, punaise !  Jeu 13 Déc 2012 - 19:12

La jeune fille lui avait sourit en lui rendant sa punaise. C'était chose simple mais cela ravissait Keiko, elle qui adorait les enfants et les adolescents. Un sourire peut suffire à mettre de la joie dans votre journée, surtout pour la prof aux humeurs assez changeantes.

« Merci beaucoup ! » remercia-t-elle sincèrement. Et ni une ni deux, elle attacha enfin sa feuille, un air victorieux sur le visage.

Deux pas en arrière pour rapidement jeter un coup d'oeil : son affiche était tellement sobre qu'elle se distinguait très bien des autres annonces ! Parfait ! C'était fait avec les moyens du bords mais Keiko espérait sincèrement que cela ramènerait des gens dans son cours. La prof se retourna pour remercier à nouveau la jeune fille mais cette dernière était déjà en chemin pour aller elle ne savait où.

« Ha, euh, mademoiselle ? » s'écria-t-elle soudainement. Elle songea qu'elle ferait mieux de lui demander son nom. « Merci beaucoup. Tu sais, on ne s'en rend pas compte comme ça, mais une punaise ça peut être drôlement pénible ! Et d'ailleurs, punaiser une feuille c'est presque un art si on veut que tout soit droit. » Elle exagéra ses propos d'un geste, une main sur le coeur et l'autre tendue vers la jeune fille. « Demoiselle, vous avez sauvé mon âme d'une détresse certaine ! »

Elle sourit et rit même un peu, avant de finalement croiser les bras pour demander sérieusement cette fois :

« Dis-moi, tu as du temps libre ? Tu aimerais boire quelque chose ? Il fait assez frais, non ? Enfin, je dis ça, mais si ça se trouve tu as déjà bu quelque chose à l'instant ou alors tu vas rejoindre des amies et je te mets en retard ? » Elle sautillait presque et parlait très vite, poursuivant même, déblatérant aussi vite que son ombre ! « Ha mais du coup en parlant je te retiens encore plus alors que tu es peut être pressée et que tu as besoin de partir tout de suite, en plus je t'ai déjà retenue avec mon histoire de punaise… Enfin, si tu es libre, tu n'es pas obligé d'accepter, ça me ferait pourtant plaisir que tu viennes, tu sais j'ai tendance à être proche de mes élèves, enfin de le vouloir en tout cas, après tout je suis pas si vieille et puis j'aime bien, mais peut être que je te mets mal à l'aise ou que tu as envie de rejoindre des amies parce que tu l'avais prévu ou peut être même que tu as un petit ami et que du coup, tu ne veux pas venir boire un truc à la cafétéria avec moi ? »

Pause. Enfin. Stop ! Ha. Un petit silence s'installe et Keiko fixe la jeune fille avec insistance pour avoir une réponse. Et comme si elle donnait le coup de grâce verbal, elle ajouta finalement :

« Au fait, quel est ton nom ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ha, punaise !  Ven 14 Déc 2012 - 0:26

« Ha, euh, mademoiselle ? »

J'avais simplement voulus aider et maintenant j'étais prise avec mon prof de théâtre, pourquoi suis-je si gentil? Je ne sais pas dire non, ou fuir furtivement? Je me retournais dans sa direction lui donnant toute mon attention, priant pour qu'elle fasse vite.

« Merci beaucoup. Tu sais, on ne s'en rend pas compte comme ça, mais une punaise ça peut être drôlement pénible ! Et d'ailleurs, punaiser une feuille c'est presque un art si on veut que tout soit droit. »

Euh...Un art? Est-ce qu'elle vient réellement de dire que foutre un maudite punaise est un art? Je savais qu'elle était bizarre, mais à ce point? Et ce n'étais pas tout. Elle brandis un bras en l'air dans ma direction et l'autre sur la poitrine. Moi franchement je ne savais pas comment réagir, partir à rire, fuir en courant? Non je restais là complètement pétrifier, à essayer de trouver un moyen de m'enfuir et le pire c'est que les gens qui marchait ici et là nous regardais de façon croche.

« Demoiselle, vous avez sauvé mon âme d'une détresse certaine ! »

Whouaa...Il n'en faut pas beaucoup, pour la rendre heureuse. Puis je sursauta, reprenant l'aire que je n'avais même pas remarque perdre, lorsque celle-ci partie de petit rire. Croisant les bras plus sérieusement, elle me lança en pleine figure, ce que je redoutais le plus. Elle voulait que je sorte boire avec elle et tout ça dans un monologue assez long et pénible, ou j'avais skipper le trois quart. Puis le silence s'installa pendant deux seconde, deux seconde formidable, avant qu'elle recharge. Me demandant mon nom.

«Anastasia.»

Je n'en dis pas plus pas moins, je déteste parler pour rien dire. Et je n'avais pas vraiment envie de lui demander le sien, de tout manière je le savais...Enfin, il était inscrit sur mon horaire. Puis, je réfléchis pendant deux secondes, à se que je pourrais bien lui dire, cherchant toujours à refuser son invitation.

«Je m'en allais justement chercher un chocolat chaud...Alors, et bien...»

*Dit lui non, dit lui non!*

«Vous pouvez bien m'accompagner.»

Oui je suis lâche je le sais, mais ne m'en voulez pas, je ne sais pas dire non...Mais peut être que je sais fuir qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ha, punaise !  Dim 16 Déc 2012 - 13:57

Anastasia… Mais oui, elle l'avait déjà vu en cours ! Etait-elle si bête ? Elle s'en voulu. D'ailleurs son sourire s'étira un peu vers le bas, comme son regard. On aurait dit un chien honteux d'avoir fait une bêtise. Mais ce ne fut que de courte durée ; l'élève reprit la parole, Keiko leva la tête, et surprise : elle acceptait !

« Un chocolat chaud ? Super idée ! Oh oui, j'ai bien envie d'un chocolat chaud maintenant. Allons-y, allons-y ! » fit-elle en emboîtant le pas.

Rayonnante, ne se rendant pas compte du boulet qu'elle était, elle aurait presque pu chantonner. Tête haute, fière, elle marchait d'un bon pas à côté d'Anastasia qui, sûrement, ne partageait pas le même entrain. Mais ça, comment aurait-elle pu le savoir ? Elle ne lisait pas les pensées.

« J'espère que ça ne te gêne pas. » Monologue en cours de chargement. « Je veux dire, de traîner avec une prof. Enfin, ça en gêne certain, tu sais, ça fait genre chouchou ou je sais pas trop… Personnellement je chouchoute tous mes élèves, héhé ! »

C'était vrai. Et d'ailleurs, bien qu'elle était un peu familière et de bon entrain, elle ne faisait jamais aucun geste pouvant paraître impoli. Pas de tapotage sur l'épaule, pas de proximité trop forte. Elle se tenait à bonne distance, sans être éloignée bien sûr, mais elle n'était pas proche.
Elles empruntaient à présent les escaliers et comme elle ne pouvait pas s'en empêcher, Keiko fit la conversation :

« Tu n'es pas chez ta famille ? Oh, tu y vas peut être après le voyage scolaire ? Enfin, si tu y vas. Moi je suis pressée d'y aller pour skier ! » Elle réfléchit une seconde. « Enfin, mon but premier est bien sûr de surveiller les élèves ! » justifia-t-elle.

Mais il n'y avait pas que ça, évidemment.
Keiko pouvait apercevoir les deux grandes portes du hall.

« Ha ! Mais… Tu comptais le prendre où, ton chocolat chaud ? » demanda-t-elle alors, ou enfin. Tout dépendait du point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ha, punaise !  Dim 16 Déc 2012 - 20:11

Comment j'avais fait pour que ma simple envie d'aller de me prendre un chocolat chaud ce transforme en rencontre avec mon professeur de théâtre? En plus, j'ai finis par accepter d'aller en boire un avec elle. Ah...Je suis maudite! Le pire s'est qu'elle à bien voulus.

On marchait maintenant côte à côte, avec au moins une certaine distance. Enfin, la bonne nouvelle c'est qu'elle avait l'air bien contente de m'accompagner. Et j'ai toujours bien aimée rendre les gens heureux.

« J'espère que ça ne te gêne pas. Je veux dire, de traîner avec une prof. Enfin, ça en gêne certain, tu sais, ça fait genre chouchou ou je sais pas trop… Personnellement je chouchoute tous mes élèves, héhé ! »

Je lui souris simplement, je n'avais pas vraiment envie de lui mentir encore, ou bien, de la vexer au pire. Quoi que la réponse était assez évidente. Bien sûr que j'étais mal à l'aise d'être avec un prof, j'avait l'air beaucoup trop l'air d'un chouchou comme elle disait. Et le regard que les gens posait sur nous, me rendais anxieuse. Mais j'asseyais de ne pas trop le montrer, se qui avait l'air de marcher. Je préfère avoir l'air de m'en foutre, que les gens puisse discerner ce que je ressens. Empruntâmes les escaliers celle-ci repartis dans la conversation.

« Tu n'es pas chez ta famille ? Oh, tu y vas peut être après le voyage scolaire ? Enfin, si tu y vas. Moi je suis pressée d'y aller pour skier ! »

Ah le voyage scolaire...Bien sûr que j'y vais! Depuis le temps que j'en rêve, il serait stupide de le manquer pour aller voir de la famille qui ne m'apprécie même pas.

« Enfin, mon but premier est bien sûr de surveiller les élèves ! »

Je lui souris, trouvant sa justification, assez marrante. Comme si je me préoccupais du fait, qu'elle préférais skier que nous surveiller, ce n'est pas à moi de m'en faire. En faite, sa serais même mieux.

«Oui je viens au voyage scolaire, j'ai toujours voulus skier, alors j'étais assez contente quand j'ai appris que nous allions faire ça.»

Nous étions finalement arriver au hall d'entrée et j'étais quasiment entrain d'oublier ce que nous faisions là.

« Ha ! Mais… Tu comptais le prendre où, ton chocolat chaud ? »

Oui mon chocolat chaud c'est vrai! Comment ais-je fais pour oublier le froid qu'il fait aujourd'hui?

«Je pensais le prendre en ville, j'ai déjà vus un café là-bas, en m'y promenant.»

J'attendis de voir si elle voulait sortir pour aller le prendre, ou finalement laisser faire. J'espère qu'elle va prendre la deuxième solution.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ha, punaise !  Ven 21 Déc 2012 - 18:25

De bonne humeur, Keiko continuait sa route et ses tirades. Bon, elle laissait quand même le temps à Anastasia de répondre à ses questions, entre deux avalanches de mots. Encore que, pour le moment, la prof n'était pas au plus grand de sa forme niveau bavarderie. Et c'était tant mieux pour l'élève !

« Ha mais c'est super ça ! On pourra se revoir comme ça, Anastasia ! » Elle n'avait pas osé ajouter un « chan » à la fin. Cela aura été trop familier. « Le programme a l'air très sympathique, en plus. Même les accompagnateurs vont s'amuser héhé ! »

De toute façon elle y comptait bien.
Voilà, elles étaient à présent dans le couloir et Keiko posait LA question. Qu'elle ne s'était pas posée avant de proposer d'aller boire un truc avec elle. En demandant à Anastasia ou elle comptait aller, Keiko s'était rapidement détaillée. Pas habillée pour sortir dehors. Juste un petit foulard, pas de veste… Elle allait geler sur place. Et puis, elle n'était pas dans ses meilleurs vêtements pour sortir dehors. Pour l'école, c'était suffisamment élégant, mais pas pour sortir. Imaginez qu'elle fasse la rencontre du siècle ! Ce ne serait pas parfait alors !

« Ha, je… » Mesdames, messieurs, un moment exceptionnel ! Keiko ne trouve pas ses mots ! « Je suis désolée, je n'ai pas réfléchi et je ne peux pas sortir en dehors de l'école pour le moment… Mh, je… Pardon ! » conlu-t-elle finalement, une main derrière la tête avec un sourire pleinement désolé. « Mais c'est à charge de revanche, bien sûr ! Au pire, je t'attraperai à la sortie scolaire. »

Meilleure idée pour que l'élève te fuis davantage, Keiko…
La prof joint ses mains. C'était trop dommage ! Elle aurait voulu venir, la retenir, mais non, elle ne pouvait pas simplement lui dire de l'attendre, elle la dérangeait déjà sûrement. Oui, parfois, Keiko était prise d'un éclair de lucidité. L'idée de l'inviter à son appartement lui était venu, mais c'était hors de question : pas des élèves ! Cela aurait le meilleur moyen pour créer des rumeurs sur elle.

« Bon, et bien, prend un bon chocolat chaud ! » Elle était clairement navrée. « Au revoir, Anastasia ! » fit-elle finalement en tournant des talons, après un mouvement de main.

[HRP : voilà, je clos pour pouvoir me concentrer sur l'event. Libre à toi de répondre ou de considérer ce topic comme terminé ! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Ha, punaise !  Sam 29 Déc 2012 - 17:50

Je m'étais levé dans le simple but d'aller me prendre un chocolat chaud, mais je m'étais retrouver à aider mon professeur de théâtre qui a voulus se taper l'incruste. Mais je ne suis pas doué pour dire non. Alors j'avais tout simplement accepter qu'elle vienne avec moi, essayant de ne pas prêter attention au regard qui se portait sur nous.

En fait, se n'est pas Mme. Williams qui me gêne en tant que tel, quoi que sont caractère assez étrange pour un professeur ne l'aide pas, je n'aurais tout simplement pas aimé traîné avec n'importe quel prof.

Puis, va savoir pourquoi nous étions tomber sur le sujet de la sortie prévue pour bientôt. J'avais assez hâte faut dire, s'étais la première fois et j'avais fait de ski, alors sa me ferais une première expérience. Bien évidemment celle-ci nous accompagnais et disais avoir hâte de me voir, se n'étais pas vraiment réciproque, mais je n'aimais tout simplement pas le fait que les professeur nous accompagne.

Puis, nous arrivâmes devant la porte ou elle me demanda où nous allions. Quand j'annonça que j'allais dehors pour aller le prendre, j'espérais que sa tenus vestimentaire l'empêcherais de me suivre jusqu'à là-bas. Évidemment sa fut le cas, même si elle espérais toujours qu'on se revoit à la sortie scolaire. Puis elle me salua et repartie dans le sens contraire. Je soupira, avant de sortie dehors, allant chercher en vitesse mon chocolat chaud et retourna dans ma chambre. Maintenant que je me retrouve seule il aurait peu être été préférable d'être en compagnie même si s'était un professeur. Mais je n'eus pas vraiment le temps de penser d'avantage, car je m'écroulais sur mon lit et m'endormis.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ha, punaise !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: