Partagez | 
 

 [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Ven 28 Déc 2012 - 22:34

Oki Doki



Putain d'activités à la con ! Et elles étaient obligatoires en plus. Quoi de mieux qu'une balade dans la neige pendant plus de quatre longues heures, avec des raquettes de Tennis au pieds.. Génial, Ottavio avait eu envie de faire le malade, mais il n'avait pas la fièvre pour et on l'avait vite obligé à se bouger le cul et à sortir de ses couvertures. Pour la peine, le roux ne s'était pas lavé. Ni coiffé. Et il arborait une belle tignasse sous son bonnet et ses grosses lunettes de soleil plaquées sur son visage.

Voila plus de deux heures qu'ils marchaient, à écouter les propos d'un guide. Il leur montrait les différents arbres et les petites traces d'animaux dans la neige. Vraiment super intéressant. La seule chose qui pouvait ravir Ottavio, s'était qu'il se croyait au Berceau de l'Hiver et qu'il espérait peut être voir apparaître une petite ville habitée par des Gobelins. Oui bon, il pouvait espérer, ça lui donnait un peu de courage, au moins.

« PAAAAAAUSE !!! »

Voila un mot qu'il entendit bien, par contre. Et il ne manqua pas de répéter en hurlant presque, le poing levé comme la plus farouche des féministes en lutte contre l'interdiction de l'avortement. L'Italien retira donc son premier gant avec sa bouche et le second avec sa main qui était libre à présent. Ca faisait bien bien, un peu d'air frais sur ces dernières. Puis, il se tortilla légèrement, avant de donner un coup de coude à son voisin le plus proche. Un garçon, de préférence.

« Si je pisse dans la neige, le guide m'empaille tu crois ? »

C'était qu'il avait envie le bougre !





Dernière édition par Ottavio Leoni le Mar 26 Fév 2013 - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Ven 28 Déc 2012 - 23:40

Bon ok. Les activités imposées c'était pas ma tasse thé. J'aimais bien être libre de choisir mon programme. Mais c'était un voyage scolaire, alors c'était aussi logique qu'on fasse des activité tous ensemble. Mais les raquettes mine de rien c'était sacrément physique. Encore heureux que j'étais en forme physique plus que correcte. Sinon j'en aurais bavé. Et j'imaginais sans mal que certains et certaines étaient pas mal fatigués. Je souriais comme toujours. Je voyais ici et là des tête connues. Je n'avais pourtant encore parlé à personne. Pas plus que j'écoutais réellement ce que disait le guide. Je regardais par moi même j'étais grande. Je profitais surtout des paysages prenant de temps a autres des photos avec mon téléphone pour les envoyer plus tard à ma famille. J'aimais partager avec eux ce que j'avais la chance de vivre. J'aurais aimé qu'ils soient la pour partager ces moments avec moi, mais ce n'était pas possible. Au moins, même si ça n'avait rien de passionnant le beau temps était de mise.

Enfin le guide annonça une pause. Je m’arrêtais. Par chance, je m'étais arrêtée près de quelqu'un que je connaissais. Je ne le reconnu pas à sa tenue ou à ses cheveux mais à sa voix. Je tournais le regard sur lui. Ottavio. Encore lui, il avait le don pour se faire remarquer. Quoique cette fois il n'avait pas crié comme dans le bus. Encore heureux. J'esquissais un sourire amusée :

« Très classe vraiment.. Un vrai petit orc crasseux... »

Je ne faisais évidemment pas référence à sa douche non prise puisque je ne pouvais pas le savoir, mais bien à la remarque sans classe qu'il avait fait. Je souris en coin. Okay, je m'étais un peu documentée sur les elfes de sang et les orcs à la suite de notre rencontre à la cantine. Je n'aimais pas ne pas savoir ce qui se passait. Un coup d'oeil à la personne à laquelle il s'était adressée m'apprit que je connaissais ccette dite personne était Ryan. Je lui souris à la fois amusée et contente de le voir. On avait un cours en commun mais il n'était pas de ma classe, j'en avait donc déduit donc qu'il était dans l'autre prépa. Un scientifique donc. Grand bien lui fasse, je n'allais pas le snober pour ça, mais j'étais curieuse d'entendre la réponse par celui-ci à une question formulée de manière si classe. Je relevais mes lunettes de soleil sur mes cheveux et sortis ma bouteille d'eau de mon petit sac pour en boire quelques petites gorgées.

[Edit: Oups XD Ryan: j'ai modifié de manière à ce que cela ne gêne pas ton post puis de toute façon Jade sourit tout le temps XD Désolée ^^]


Dernière édition par Jade Inoue le Sam 29 Déc 2012 - 9:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Sam 29 Déc 2012 - 2:03

[Jade ; je crois que nos persos se connaissent un peu plus que "de vue", d'après ce qu'on avait dit dans le truc des liens xD]

J’aime bien ce voyage, même si ce n’est encore que le premier jour officiel. J’ai pris ma première leçon de ski ce matin et même si on ne s’est pas encore vraiment lancés sur les pistes, j’ai trouvé ça super marrant. Quelque part, je suis un peu déçue de n’avoir jamais été au ski de toute ma vie et d’avoir raté ça. Bon, le seul inconvénient pour moi, c’est que j’ai eu super froid ce matin. Mais pour la randonnée de raquettes de l’après midi, je me suis parée : j’ai enfilé deux pulls. Au début, je me suis demandée si j’allais avoir l’air complètement bête, mais après avoir vu les accoutrements de certains de mes camarades, j’ai été totalement rassurée. Bon, l’autre souci mis à part le froid, c’est que je suis vraiment une quiche pour tout les sports de neige ; les raquettes y compris.

Je me suis vautrée cinq fois depuis qu’on est partis. Au début, j’ai eu du mal à rester debout et à marcher sans avoir l’air d’un pingouin. Quand on n’a pas l’habitude, ce n’est pas évident de marcher correctement. Heureusement, je ne suis pas la seule à avoir du mal avec cet attirail, certains de mes camarades son en galère aussi. Je relève mon gant pour regarder ma montre, il est presque seize heures. Voilà deux heures environ qu’on marche et j’avoue que je suis contente quand le guide nous autorise une pause, bien méritée la pause. Les autres semblent tous aussi contents, y compris le gars à côté de moi qui me braille dans l’oreille qu’on est en pause, le poing levé comme si c’était la plus belle victoire de sa vie. Je reconnais alors ce type ; c’est lui qui s’est mis à brailler dans le bus quelques heures après qu’on soit partis. Apparemment, il aime bien ça, crier.

Je déboutonne un peu mon manteau pour évacuer la chaleur de la marche qui me monte au visage quand je sens quelqu’un qui me pousse. C’est lui, le type qui braille. Il me demande si, à mon avis, le guide risque de l’empailler s’il pisse dans la neige. Charmant … D’ailleurs, j’entends Jade un peu plus loin qui lui répond. Elle n’a pas tord, même si je ne comprends pas vraiment la fin de sa phrase. Que vient faire un orque dans cette histoire ?

« Si tu fais ta petite affaire un peu plus loin, je doute qu’il te dise quelque chose. Evidemment, si tu sors ton truc ici, au milieu des gens, je ne donne pas cher de ta peau. »

J’esquisse un sourire. Peut-être qu’il est du genre à faire ce genre de choses. Les garçons sont parfois de vrais nazes.

« Par contre, compte pas sur moi pour faire un concours de celui qui pisse le plus loin. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Sam 29 Déc 2012 - 17:47

Oki Doki


« Très classe vraiment.. Un vrai petit orc crasseux... »

Avant même que la personne concernée par la demande ne réponde, une autre voix se fit entendre. Ottavio regarda Jade et se gratta l'arrière du crâne, avec un air plus que gêné. Parler pipi et caca avec une fille ne le dérangeait pas, mais il savait bien que ces dernières étaient trop chiantes à ce sujet. Toujours à s'offusquer à la moindre évocation d'un truc un peu sale.. Comme si elles chiaient des papillons.

« Si tu fais ta petite affaire un peu plus loin, je doute qu’il te dise quelque chose. Évidemment, si tu sors ton truc ici, au milieu des gens, je ne donne pas cher de ta peau. »

Se levant d'un coup, Ottatio attendit la fin de prise de parole de son camarade pour vraiment y aller. Un concours de celui qui pisse le plus loin ! Et puis quoi encore ! Ce n'était plus un gamin ! Il prévint tout de même un encadrant, qui lui indiqua d'aller faire son affaire un peu derrière les arbres. Une fois arrivé à l'endroit indiqué, l'Italien se soulagea, bien heureux, tentant de dessiner un smiley dans la neige immaculée. Oui, ce n'était plus un enfant après tout. Fier de son résultat, bien que le smiley soit difforme et possède trois yeux ainsi qu'une bouche complètement disproportionnée. Mais il venait de laisser sa trace et si un autre élève avait une envie pressante pendant cette pause, il serait certainement jaloux des talent artistiques d'Ottavio. Du moins, c'était ce que le roux pensait.

De retour avec les deux autres, il tapa dans ses mains une fois.

« Ca parlait dinette en mon absence ? »

Histoire de se tenir au courant.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Sam 29 Déc 2012 - 19:23

Il avait eu l'air gêné à ma réplique et je ne pus m'empêcher de rire aux éclats. Je n'étais pas du genre à être dégoûtée pour un oui ou pour un non. C'était un besoin naturel n'est-ce pas? Alors ce n'était pas non plus un sujet tabou, il n'y en avait que peu pour moi. Mais il y avait quand même des formes à y mettre. Même si parfois c'était un peu étrange pour les mecs de prendre des gants. Même certaines filles ne savaient pas le faire. Moi même parfois, cela m'arrivait. Je finis par me calmer, écoutant ce que dit Ryan. Il était un peu plus raffiné de toute évidence. Je trouvais ça bien pour un mec. Je souris amusé en suivant Ottavio du regard en riant un peu et je me tournais vers Ryan à nouveau. Il était temps de parler un peu avec lui. Pendant qu'Ottavio était parti se soulager, je pouvais prendre des nouvelles de Ryan calmement sans souci.

« Salut. Ça va, pas trop crevé? Tu profites un peu des paysages tout de même? »

Je regardais autour de moi, certains étaient vautrés dans la neige, d'autres debout jouant et discutant. Des boules de neige fusées ici et là, des éclats de rires résonnaient, mais aussi parfois des jérémiades. Cela m'importait peu. Ceux qui se plaignaient avaient sans doute de très bonnes raisons de le faire mais temps qu'ils ne pénalisaient l'ambiance du groupe, ils pouvaient bien râler tant qu'ils le souhaitaient. Après tout, chacun s'occupait comme il le voulait. Mais si j'étais venue là, c'était bien pour profiter du voyage, et ne pas perdre mon temps à grommeler seule dans mon coin. Je souriais paisiblement comme toujours, puis je reposais mon regard sur Ryan.

« Tu connaissais déjà Ottavio? Sinon je peux te le présenter^^ »

Je lui laissais aussi l'occasion de répondre. Le pauvre. Je fis une très légèrement moue, je n'avais pas parlé tant que ça tout de même. Je glissais mes mains dans mes poches tranquillement pour l'écouter parler. Ce qu'il avait à me répondre m'intéressait vraiment. Je l'aimais bien. Il n'était pas aussi macho que certains mecs. Je l'avais observé de nombreuses fois depuis le début de l'année et j'avais pu remarqué qu'il avait un penchant prononcé pour les garçons. Ça ne me dérangeait pas bien au contraire. Il faisait ce qu'il voulait de sa vie et si son bonheur s'envisageait avec un autre garçon alors tant mieux pour lui. Peut-être qu'Ottavio lui plairait. S'il ne le connaissait pas, comme moi je le connaissais je pourrais le lui présenter comme je lui avais proposé.

Finalement, Ottavio revint demandant de quoi nous parlions. Si Ryan avait voulu me répondre il avait largement eu le temps de le faire, je regardais le jeune homme revenu de derrière les arbres, souriant amusée:

« Ryan et moi, nous parlions de la balade simplement.. »

Je n'allais pas lui dire qu'on avait un peu parler de lui. Bah oui, en deux minutes on avait pas eu le temps de parler de beaucoup de chose non plus..

« Et toi, pas trop frustré d'être loin de ta console? »

J'avais cru comprendre qu'il était fan des jeux vidéos, mais après tout, peut être était-il aussi fan des balades au grand air. Il pourrait me surprendre encore je n'en doutais pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Mer 2 Jan 2013 - 1:38

Ce type il est quand même un peu bizarre de parler pause pipi à quelqu’un qu’il ne connait pas, en plein milieu de tout un tas d’autres personnes, comme si de rien était. Il est étranger, je veux bien, mais quand même. Je l’observe demander quand même l’autorisation à l’un des accompagnateurs avant de s’éloigner de nous pour aller faire sa petite affaire un peu plus loin. Encore heureux qu’il n’ait que juste envie de pisser… Je secoue doucement la tête puis retire mes gants au moment où Jade s’approche de moi pour me demander si je ne suis pas trop crevé et si j’ai profité des paysages. J’esquisse un sourire mais je n’ai pas le temps de répondre qu’elle enchaine en me demandant si je connais Ottavio et que, si ce n’est pas le cas, elle peut me le présenter. Je suppose donc que Ottavio, c’est le gars et son envie de pisser. J’ignore pourquoi les gens – et en particulier les filles - veulent toujours me présenter des garçons. Soit c’est parce que j’ai vraiment l’air d’un gay, soit c’est parce que j’ai l’air d’un gros solitaire qui ne sait pas se faire d’amis. Quelque soit la réponse, je pense que je vais devoir m’améliorer ; soit sur mon aptitude à mater les garçons en toute discrétion, soit sur mon manque de sociabilité.

« Non, je ne le connais pas. Je l’ai juste aperçu, et entendu aussi, dans le bus en arrivant ici. Et sans doute croisé dans les couloirs aussi. »

Peut-être, s’il est là depuis longtemps. En tout cas, il n’est pas dans ma classe et je doute l’avoir déjà croisé à la bibliothèque non plus. Je n’ajoute rien sur la présentation. Je sais que de toute façon, même si je dis non, on va quand même être présenté. J’attrape mon sac à dos dans lequel j’ai mis quelques petites choses utiles pour cette randonnée, puis je prends ma bouteille d’eau pour boire un peu. La randonnée, ça donne soif aussi, même en pleine neige. Je suis en train de boire quand Ottavio revient de sa pause pipi en nous demandant si on parlait dinette. Je rebouche ma bouteille tout en regardant Jade lui répondre et lui demander s’il n’est pas trop frustré d’être loin de sa console.

« Parce qu’en plus d’un franc-parler, tu as une addiction aux jeux vidéos ? Je parie qu’en plus tu es fan de mangas et que t’aime les chips, non ? »

Je souris, un peu moqueuse quand même parce qu’il a l’air d’être un sacré phénomène cet étranger.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Jeu 3 Jan 2013 - 14:15

Oki Doki


Mais son humour n'était pas le plus facile à passer. Ottavio savait bien qu'il n'allait pas se faire un pote s'il touchait à sa virilité. Généralement, ce n'était pas quelque chose que les autres gars appréciaient.. Il fallait voir ses soirées sur Team speak pour bien le comprendre. Les allusions à de la féminité était toujours pour se moqur. Ca, ou comparer les autres à des gays.

« Parce qu’en plus d’un franc-parler, tu as une addiction aux jeux vidéos ? Je parie qu’en plus tu es fan de mangas et que t’aime les chips, non ? »

Ayant parfois du mal avec la moquerie et surtout quand elle n'était pas dans sa langue maternelle, Ottavio acquiesça simplement de la tête, comme si on venait de lui demander sérieusement. Et puis, pourquoi avoir honte de ce qu'il était réellement ? Pour lui, aimer jouer et passer des journées enfermées dans sa chambre ou autre n'était pas une tare. Il avait bien souvent du mal à comprendre la prise de position des autres à ce sujet. Après tout, il considérait bien ceux qui ne faisaient que sortir/boire/fumer/coucher comme des débiles profond.

« Ouais ! » Un grand sourire un peu niais. « Comment tu sais ? Toi aussi ? J'suis un big fan de Naruto et Bleach ! Et les chips, c'est un peu le Saint Graal, tu vois le genre ? »

Content de trouver quelqu'un qui pouvait le comprendre. Enfin, il le pensait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Jeu 3 Jan 2013 - 16:26

Je regardais à nouveau autour de moi. Alors comme ça Ryan ne connaissait pas Ottavio, bien c'était à voir, cela ne saurait tarder. Enfin, visiblement je ne serais pas forcément d'une utilité première. Ottavio semblait assez sociable, disons que s'il ne l'était pas il était suffisamment ouvert pour discuter. Ryan n'était pas très entreprenant mais il n'était pas non plus complètement refermé sur lui même, alors cela devrait bien se passer. Enfin, maintenant que j'étais la, autant passer ma pause avec eux. Les autres étaient déjà plutôt occupé, et même si je n'avais pas de mal à rencontrer les gens en général je ne me sentais pas d'attaque. Je souriais toujours paisiblement.

« Ah oui le bus.. – Je ris un peu – il est un peu bizarre mais pas méchant. »

J'avais eu le temps de lui répondre avant qu'Ottavio ne soit à nouveau près de nous. Une fois de retour, il nous parla donc de dînette.

Je les regardais tous les deux. Je n'étais pas sure de mon coup, mais il m'avait plutôt semblé comprendre que la remarque de Ryan était plutôt moqueuse. Cependant je pouvait me tromper. Après tout, il était peut être lui aussi un fan des jeux vidéos. Ce n'était pas parce qu'il était en prépa scientifiques qu'il n'avait pas de vie... Même si c'était plutôt l'effet que ça me faisait à moi. Déjà que nous, les littéraires nous avions pas mal de boulot. Je souriais amusée par la situation. Le saint Graal ce qu'il ne fallait pas entendre. Cependant je trouvais ça plus amusant qu'exaspérant. Ce n'était pas méchant.

Naruto et Bleach. Je connaissais. Bien, j'étais d'origine asiatique tout de même. Même si ce n'était pas quelque chose que j'appréciais à ce point. J'avais déjà feuilleter quelques tomes par curiosité. Ce n'était pas désagréable. Même si Naruto était franchement compliqué à mon goût et si je n'appréciais guère les dessins. J'avais déjà eu l'occasion de feuilleter d'autres mangas que j'appréciais autrement plus que ces deux la. Je souris amusée, pour une fois je ne me sentais pas demeurée à ses côtés.

Mais ce n’était pas à moi qu'il parlait alors j'écoutais la réponse de Ryan sans le supplanter. Il finirait par mal le prendre le pauvre..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Mar 8 Jan 2013 - 0:38

Désolée de l'attente, vous savez pourquoi xD. Et du post merdique aussi.

Je me moque parce qu’il a l’air d’être le stéréotype même de l’étranger qui vient au Japon parce qu’il aime les mangas, les jeux vidéos et les sushis. On en trouve beaucoup des élèves de ce genre dans notre école ; le Japon s’étend et attire pas mal d’ados. Mais il ne relève pas, sans doute qu’il ne comprend pas l’ironie de ma phrase. Etant un étranger qui apprend encore la langue, c’est compréhensible. Au lieu de ça, il entre carrément dans le truc et me demande si moi aussi j’ai une addiction pour le jeu, ajoutant qu’il est fan de Bleach et Naruto aussi. Je jette un rapide coup d’œil vers Jade avant de lever les yeux au ciel.

« Naruto et Bleach c’est bon pour les étrangers qui téléchargent des trucs sur le net. J’espère que tu lis d’autres mangas que ces deux là, parce qu’il y a mieux quand même. »

Je souris avant de ranger ma bouteille d’eau dans mon sac.

« Mais bon … les jeux vidéos, les mangas et les chips, c’est pas trop mon truc. Je préfère les bouquins personnellement. Chacun ses trucs. »

En même temps, en ayant grandit toute seule à la maison sans frères ni sœurs et sans avoir partagé mes week-end avec des copains d’école – vu que j’ai pris des cours à la maison jusqu’à mes onze ans et qu’ensuite, mon père faisait trop peur à mes amis pour qu’ils viennent chez moi – je vois mal comment j’aurais pu m’intéresser aux consoles de jeu. Jouer tout seul n’est pas aussi amusant que jouer à plusieurs. C’est donc normal que je sois plutôt attirée vers les livres que vers les consoles de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Jeu 10 Jan 2013 - 17:45

Oki Doki


Plutôt enthousiaste de tomber sur un de ces potentiels semblables, Ottavio ne put s'empêcher de fixer le jeune homme avec assistance, attendant sa réponse comme un croyant attendrait la bonne évangile. Déjà, son visage se décomposa à la première réponse de Ryan. Non, c'était faux. Et si les mangas étaient aussi connus en France, c'était bien parce qu'ils remportaient plus qu'un franc succès au Japon. Chaque nouvelle sortie était attendue, comme chaque jeu ou chaque épisode de l'animé correspondant. Ottavio leva les yeux en l'air, encore un qui n'y connaissait rien et qui jugeait, parce que c'était tellement mieux de paraître sérieux.

Et le reste ne l'enchanta pas plus. Les bouquins ? Oui, bon ceux des cours parce qu'ils étaient obligatoires, ou encore un Stephen King, parce qu'ils n'étaient pas trop compliqués à lire et qu'ils avaient souvent un bonne intrigue.. Mais le reste, fallait habiter dans les années 50 pour y prendre goût. Au moins.

Restant quelques secondes sans rien dire, Ottavio dériva son regard vers Jade. L'autre était nul, et il allait être de ceux qui se moquent de la manière de vivre de l'Italien. Un cassoss de plus dans l'esprit du rouquin.

« Et sinon Jade, ça te plait toi le voyage ? »

Ce fut à son tour de sortir la bouteille de son sac.. Enfin, la bouteille qu'il devait prendre et qu'il avait oublié. Rageant en levant la tête au ciel, Ottavio referma son sac.

« 'Pouvez me passer un peu d'eau ? » S'adressant aux deux, plus de chances d'avoir une réponse positive.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Jeu 10 Jan 2013 - 18:35

Ryan m'avait regardé en levant les yeux au ciel. Bon bah finalement l'entremetteuse c'était pas gagné. Je souriais toujours paisiblement égale à moi même, et je les écoutais. Je partageais assez l'avis de Ryan sur Naruto et Bleach d'ailleurs j’acquiesçais silencieusement, pauvre Ottavio, il venait de se remballer sévèrement la. En même temps c'était vrai qu'il avait foncé tête baissé dans le panneau de l'ironie de Ryan. C'était assez marrant même, de l'avoir vu foncer ainsi. Les bouquins. Oui. Ca c'était le pieds. Un vrai roman, sans image qui laissait ainsi libre court à l'imagination du lecteur pour les décors et les personnages.. Bien sur pour beaucoup, les mangas faisaient partis de la littérature japonaise. Peut être oui, mais pour moi, au même titre que les BD occidentales, ça n'en était pas réellement. Enfin, chacun ses goûts, et les goûts et les couleurs cela ne se discutaient pas.

Ottavio était décomposé. Je souris amusée à sa tête décomposée. Puis je pouffais un peu de rire. Ce n'était pas méchant, mais je souriais un peu. Il était un peu amusant finalement. Mais il n'était vraiment pas méchant. Non il n'y avait pas de méchanceté dans son regard, bien au contraire. Il était un peu niais, et sûrement beaucoup geek.

Il détourna du coup son attention sur moi. Je lui envoyais une bourrade amicale sur l'épaule en riant un peu :

« Ne boude pas Ottavio... Chacun ses goûts.. ^^ Il est très bien ce voyage je trouve. Plein de sport et de grand air, et beaucoup de rencontres.. »

Ok, ça avait sûrement l'air étrange pour quelqu'un comme lui. Même pour Ryan qui n'était pas des plus ouvert, cela serait sans doute aussi un peu exagéré. Pour moi ça ne l'était pas du tout. On était différent tous les trois et c'était justement parce que nous étions différent que nous avions tant de choses à nous apporter.

Il commença à fouiller dans son sac j'en profitais pour leur retourner la question, cela m'intéressait aussi, bien sur oui, je les appréciais tous les deux après tout.

« Et vous, vous en profitez un peu également ? »

Lorsqu'il demanda de l'eau je souris amusée, et je sortis ma bouteille de mon sac la lui tendant avec un sourire agréable comme toujours. Je ne me forçais pas, pourtant beaucoup de monde me prenait pour une hypocrite. C'était cette façon que j'avais de sourire tout le temps et à tout le monde apparemment. Et alors ? Si cela pouvait rendre le sourire aux autres de croiser quelqu'un d'agréable.. enfin, je m'en fichais un peu après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Mer 16 Jan 2013 - 0:04

Pardon de l'attente =/. Je ne laisserais pas passer une semaine, c'est juré xD

Je me doute bien que ma passion pour les bouquins ne va pas forcément enchanter Ottavio, qu’il ne va pas me demander de faire une après-midi bibliothèque avec lui ; mais chacun ses passions après tout. Je l’observe quelques secondes pour voir sa réaction, attendant sans doute une petite phrase bien placée, mais non, rien. Je suis un peu déçue, je m’attendais à un petit quelque chose de sa part quand même. J’écoute Jade quand elle parle du voyage, du sport et du grand air. C’est vrai que ça change un peu de l’atmosphère de l’école et des cours, que faire du ski change un peu de la routine quotidienne du pensionnat. Même si la randonnée en raquette tue les jambes et les gens finalement. Mais je suis contente d’être venue ici, ne serait-ce que pour être montée sur des skis pour la première fois de ma vie. Et puis, ça nous fait des souvenirs aussi. En plus des rencontres, comme le souligne Jade.

Je ne relève pas de suite quand il demande de l’eau, si bien que Jade me devance en sortant sa bouteille avec un sourire. Le sourire de la jeune fille est communicatif, si bien que je me surprends à sourire moi aussi, avant de répondre à sa question. On est tous ensemble, autant essayer de s’intégrer un peu en discutant, non ?

« Entre le ski de ce matin et la randonnée, je pense que d’ici ce soir, je ne sentirais plus du tout mon corps. Mais sinon, pour l’instant, j’en profite et ça me plait. »

J’esquisse un sourire. C’est sur que je vais avoir mal partout pendant plusieurs jours mais je me doutais que ce voyage ne serait pas forcément une promenade de santé pour moi, qui n’avait jamais fait de ski avant aujourd’hui. Et puis, vu le nombre de chutes que j’ai fait, il est normal que j’ai mal ce soir, dans tout mon pauvre petit corps de fille.

« Vous aviez déjà skié avant ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Lun 21 Jan 2013 - 20:36

Oki Doki


« Gnagnagna.. »

Avec une belle grimace et en réponse à la remarque de Jade. Les bras croisés, Ottavio levait les yeux au ciel avant de prendre la bouteille et de boire. Le merci, fallait certainement l'attendre par voie postale.. Une fois qu'il eut finit de s'hydrater, il rendit la bouteille et s'essuya les lèvres avec sa manche.

« Pareil que le noob, assez crevé mais ça peut être cool de voir la neige ailleurs que dans le Berceau de l'Hiver. »

Au moins, il avait réussi à l'avouer. C'était presque un progrès venant de sa part. La neige, il l'avait déjà vu en Italie, mais ce n'était pas pour autant qu'il avait déjà skié. Ses parents préféraient les vacances d'étés et ne mettaient pas d'argents de côté pour se permettre de faire une excursion au ski pendant l'hiver. Entre le sable et la poudreuse, il fallait parfois choisir.. Autant dire que la famille Leoni préférait largement se dorer la pilule au soleil plutôt que de se réchauffer devant un bon feu de bois, chocolat chaud et couvertures à l'appui.

« Ja-mais ! En Italie, c'est plus le foot qui est populaire.. Mais j'aime pas le foot. »

Autant dire qu'il faisait beaucoup avancer la discussion..


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Lun 21 Jan 2013 - 21:16


Ryan semblait apprécier le voyage. C'était tant mieux alors. Même si j'avouais que moi aussi je serais bien contente de me coucher ce soir. Cependant, je passais pour le moment une excellente journée, alors même si j'étais fatiguée, mon moral était au beau fixe comme le montrait mon sourire permanent depuis que nous avions commencé à parler tous les trois. J’acquiesçais donc, pensant la même chose que lui. Vraiment, il était sympa. Pas qu'Ottavio ne l'était pas, mais ils étaient différents en fait. Je regardais toujours Ryan alors qu'il nous demandait à tous les deux si nous avions déjà skié. Je lui souris amusée, puis je me tournais vers Ottavio. Il but à ma bouteille et me la rendit. Sans merci. Je m'en fichais pas mal en fait.

Il prit à son tour la parole. Au mot noob, je fronçai les sourcils puis je roulai des yeux à la fois amusée, perplexe et exaspérée. Tout comme je l'avais fait lorsqu'il avait répondu « Gnagnagna ». Je retins mon rire au moment ou je repensais à cela. Ça risquait de le vexer le pauvre. Je souris en coin et je l'écoutais à nouveau. Visiblement le sport ce n'était pas son truc. Encore une fois chacun ses goûts, cela ne me dérangeait pas qu'il passe ses journées à geeker.

« Je ne suis pas très fan de foot non plus.. »

Pour montrer que je m'intéressais à ce qu'il me disait, j'avais répondu, sans agressivité ni rien. Juste une simple réponse. Je tournais mon regard à nouveau vers Ryan, et je lui souris à nouveau :

« J'ai déjà fait quelques classes de neige telles que ce voyage, mais je ne suis pas une pro. Et j'avoue que même en faisant du sport régulièrement, mon lit m’accueillera à bras ouverts ce soir. »

Je ris un peu et je leur dis :

« Si ça vous intéresse, j'ai un petit remède à base d'arnica pour éviter les courbatures... »

J'en avais pris plus que de raison, justement au cas où je trouve quelqu'un avec qui le partager. Je pouvais largement leur en donner un peu à tous les deux. Je les aimais suffisamment pour ça. Je rangeais ma bouteille après y avoir à nouveau bu une gorgée puis remis mon sac sur mon dos correctement. Attendant leurs réponses tranquillement, mon sourire ne me quittant pas, comme à l'accoutumée. Mon regard passait de l'un à l'autre, puis parfois sur le reste du groupe veillant à ce qu'ils ne se remettent pas en route d'un coup.


Dernière édition par Jade Inoue le Sam 26 Jan 2013 - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Mar 22 Jan 2013 - 0:19

Je le regarde prendre la bouteille des mains de Jade sans même un merci, et je lève légèrement les yeux au ciel. Ce type est quand même vachement mal élevé, même pour les choses essentielles telles que dire un « merci », qu’on apprend pourtant à chaque gamin du monde. Mais non. Jade ne relève pas, donc je ne dis rien non plus, ce n’est pas à moi de lui faire une remarque non plus. Je retiens même le « c’toi le noob » qui me vient en tête en l’entendant répondre sa phrase sans queue ni tête. C’est quoi le « berceau de l’hiver » ? Je cherche dans mes connaissances en géographie mais je ne vois pas. Encore un truc de geek, surement.

Et voilà que maintenant, il dévie vers le foot, expliquant que c’est un sport plus populaire que le ski en Italie. Voilà donc d’où vient cet accent très prononcé, d’Italie. Je pense que je n’aurais pas trouvé sans qu’il mentionne son pays. Jade ajoute alors qu’elle n’est pas très fan de foot non plus et j’acquiesce en silence. Je n’apprécie pas ce sport non plus, pour moi ce n’est pas du vrai foot. Le sport ou on court avec un ballon et qu’on shoote dedans avec un pied, chez moi ça s’appelle du soccer, pas du foot. Le football américain c’est quand même un peu mieux que ce sport de fillette où les joueurs pleurent dès qu’ils sont frôlés par un adversaire. Au moins, au football américain, les coups sont réels et les plaies aussi. Mais je m’abstiens de tout commentaire et garde mon avis pour moi ; je sais par expérience que certains – surtout les européens – adulent ce sport et n’hésitent pas à le défendre. Alors même si Ottavio dit ne pas être fan de ce « foot », je me méfie quand même.

Je me remets dans la conversation en écoutant Jade nous dire qu’elle aussi sera sans doute très fatiguée en allant dans son lit ce soir. Je pense que cela sera le cas pour la plupart d’entre nous. Elle va jusqu’à nous proposer un petit remède contre les courbatures, à base d’arnica. J’esquisse un sourire.

« Le meilleur contre les courbatures c’est un bon massage »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Sam 26 Jan 2013 - 22:20

Oki Doki


Maintenant qu'il avait bu, qu'il était allé soulager sa vessie et étant donné que la marche ne reprenait pas de suite, Ottavio en profita pour s'asseoir un peu par terre, les fesses directement dans la neige tout en allongeant les jambes, un soupir de plaisir pour accompagner le tout. Ca le dérangeait pas d'être à terre et de devoir lever la tête pour parler aux autres. Au moins, il était mieux assis. Les mains à plat dans la neige, pourvues de gants bien entendu, il s'amusait à faire des petites boules de neiges et à les écraser ensuite. Pour recommencer. De quoi s'occuper un peu.

« Arnica ? C'est quoi ? Un truc Japonais ? » Il ne connaissait pas, mais semblait déjà avoir entendu le mot. « Ah non ! C'est pas le truc épicé qu'on met dans le couscous ça ? Ca peut servir pour les courbatures aussi ? »

Sauf que lui pensait à l'harissa, qui n'était pas vraiment la même chose. Quoi que, le mot ressemblait à la base en fait. S'allongeant complètement dans la neige cette fois-ci, Ottavio regardait le ciel bleu, l'air un peu pensif.

« Tu te proposes pour les massages alors ? J'dis pas non perso. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Sam 26 Jan 2013 - 22:54

Le groupe était toujours la. Visiblement le guide avait saisi que la plupart d'entre nous étaient mort, ou en très bonne voie pour le faire, et que le reste regardaient les dégâts un peu amusés. Ok, il y avait plus de cassés que de vivants. Même moi j'étais raide. Selon Ryan, le plus efficace pour les courbatures était les massages. Mh, il était vrai que ça ne devait pas être désagréable. J'en convenais, mais je n'avais pas eu la chance d'essayer, malheureusement. Je le regardais, et je souris amusée acquiesçant un peu :

« Sûrement oui, mais je n'ai jamais testé, alors je te crois sur parole. Tu as déjà eu cette chance ? »

Bah peut être. Après tout, il avait peut-être déjà eu des petits amis. Comment ça, je jugeais sans savoir ? Un peu, sans doute, mais il regardait pas mal les garçons alors.. Et puis, ce n'était pas une tare, il aimait qui il voulait. Cela ne me dérangeait pas loin de la. Et sans parler de petits amis, il pouvait avoir eu le droit à de la kiné, ou à des amis sympa.. Cela n'était pas forcément réalisé par un amant.

Finalement, Ottavio s'était assis et faisait mumuse avec la neige. Bah, c'était de son âge. Je souriais amusée et je le regardais faire, croisant les bras, puis finalement, je mis mes mains dans ma poche, pour la simple et bonne raison que l'épaisseur de mes fringues m'empêchait de bien caler mes bras et que du coup ce n'était pas confortable. J'écoutais ce qu'il dit ensuite. Tout en continuant à le regarder jouer avec la neige, faire des boules, puis les écraser. Je ne voulais pas m'asseoir, je n'étais pas sure de savoir me relever ensuite. Déjà que je trouvais la pause un peu longue, cela serait d'autant plus dure de reprendre après, une fois refroidis.

« Pour le couscous je ne sais pas, mais oui, ça sert bien pour les courbatures, entre autre. En homéopathie ou en crème, tant qu'il n'y a pas de plaie ouverte ça va... »

Je me contentais de répéter ce que j'avais entendu maintes et maintes fois dans la boutique de mon père. Mon père. Passer mes vacances loin de lui était assez étrange. Surtout les vacances de Noël. Il me manquait quand même un peu. Comme mes grands parents. Mais je ne perdis pas le sourire pour autant, d'ailleurs il venait de parler de massage.

« Je sais pas. J'ai jamais essayé, je risque de faire plus de mal que de bien... Et puis, je ne suis pas sure que tu le mérites »

Je souris en coin, lui faisant un clin d'oeil un peu mutin, mais ce n'était pas méchant. Il ne fallait pas qui le prenne mal. Je me tournais vers Ryan pour voir ce qu'il faisait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Mar 5 Fév 2013 - 22:55

Dans ma tête, ça semblait tout à fait innocent, mais une fois sorti de ma bouche, on aurait cru à une tentative ratée de rancard amoureux. Quel type normal parle de massage à une nana et un autre gars, qu’il connait à peine, comme ça, en plein milieu d’une randonnée en raquette ? J’esquisse un sourire quand Ottavio parle de l’Arnica. Il ne sait même pas ce que c’est, si bien que je rigole quand il demande si c’est ce qu’on met dans le couscous. Ce naze confond l’arnica et l’harissa, faut quand même être fort pour faire une telle erreur. Je réprime le fou rire et écoute Jade lui répondre que c’est une crème homéopathique et que ça sert pour les courbatures.

Lui s’est allongé par terre pour jouer avec la neige. Total décontracte ce type n’empêche. Quand il parle de massage, j’ignore à qui il s’adresse vraiment, vu qu’il est avachi dans la neige. Mais Jade lui répond, disant qu’elle risque de lui faire plus de mal que de bien. Je ne loupe pas le clin d’œil qu’elle lui lance non plus. Peut-être qu’elle trouve Ottavio à son goût, que c’est tout à fait son style d’homme.

« Je préviens, je masse pas non plus. Désolé pour toi. »

Fille ou garçon d’ailleurs, je ne connais pas ses préférences. Il a l’air de s’en foutre pas mal en fait.

« Mais bon, Jade n’a pas dit non. »

Je souris. C’est vrai qu’elle a pas dit non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Jeu 7 Fév 2013 - 20:23

Oki Doki


Les deux autres sont pas très drôles en fait. De Jade, Ottavio le savait déjà. Qu'elle n'était pas trop du genre à hurler dans les couloirs pour rien ou à lécher un mur parce que l'envie venait de lui prendre. Mais en plus, l'autre mec semblait complètement pragmatique avec ses livres et sa réticence envers les mangas et les jeux-vidéos. Pas bien folichon tout ça ! Et même là, Ottavio était le seul à trainer dans la neige comme un vieux détritus qu'on venait de jeter. Ca, ça n'était pas du tout étonnant de l'Italien, mais il aurait aimé un peu de soutiens des deux autres.. Un peu d'extravagance !

« Z'êtes pas sympa. Moi j'vais souffrir comme un malheureux, et y'aura personne pour me réconforter... »

Et puis, le guide annonça qu'ils n'allaient pas tarder à repartir. Et quand on s'était allongé comme un gros tas, c'était plus difficile de se relever. Surtout seul, surtout avec des raquettes et surtout avec les jambes en compote. Ottavio essaya une fois, avant de se laisser retomber dans la neige lourdement. Il tendit les deux bras en l'air, espérant de l'aide.

« J'peux pas me releveeeeer tout seuuuuul ! » A peine un gosse.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Ven 8 Fév 2013 - 23:39

Le pauvre Ottavio se retrouvait sans personne pour être massé. Dommage pour lui, même s'il ne faisait pas beaucoup d'effort pour se socialiser. Il était allongé dans la neige comme une vraie larve. Une pauvre larve toute fatiguée et courbaturée. Quoi que à bien y réfléchir, une larve ne devait pas avoir de courbature. Enfin, pour bouger elle avait des muscles alors peut-être que si.. Enfin, bref, ce n'était pas le sujet de notre conversation, fort heureusement.

Ryan ne massait pas. Donc j'avais deux choix possible. Soit il était trop timide pour l'aborder, soit il n'était pas intéressé par Ottavio. Ce qui ne m'étonnerait pas au final, ils n'avaient pas grand chose en commun, et puis bon, tout de même, Ryan n'était pas très avenant comme mec.. Même si une fois la conversation engagée, il y avait bien plus réservé que lui.

« Ah non, je ne lui plais pas de toute façon... »


Il me l'avait dit lui même à la cantine, alors. Et puis cela ne m'attristait pas vraiment. J'avais réussi à capter son attention d'une autre manière, même si cela n'avait pour le moment pas donné beaucoup de suite pour le moment.

Ottavio commença d'ailleurs à se plaindre. Pauvre choupinet. Je ris amusée. Il ferait presque pitié, vraiment. Je ris de plus belle, et je finis par me calmer. Il n'avait pas vraiment les qualités que je cherchais chez un mec, mais il avait au moins le mérite d'être marrant. Pour le reste, je n'en savais trop rien, je ne le connaissais pas après tout.

« Pauvre bichon. Tu demanderas à ton colloc'... »

Je souriais toujours amusée, relevant le regard sur Ryan. Je ne riais plus mais mon regard, lui, si. Mais ce n'était pas méchant évidement.

Lorsque le guide nous enjoignit de nous regrouper pour repartir bientôt, je le vis tenter de se lever. Vaine tentative. Voilà pourquoi j'étais toujours debout. Je ris à nouveau, de bon cœur, sans méchanceté, puis j'attrapais une main qu'il tendait pour l'aider, regardant Ryan pour voir s'il prendrait l'autre, après tout c'était un mec, il pouvait bien me filer un coup de main, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Mar 12 Fév 2013 - 0:03

Peut-être qu’en fait elle aimerait le masser en privé, une fois rentrés à l’hôtel. Qui sait ce qu’il peut se passer une fois rentrés. Mais bon, j’avoue que sur ce coup, je passe. J’ai beau être une fille génétiquement parlant, Ottavio est loin d’être mon type de mec. Et pas forcément que physiquement, mais mentalement aussi. Il fait plutôt mal élevé qu’autre chose et totalement taré aussi. Tout à fait le genre de type que je ne présenterais pour rien au monde à mon paternel, si tant est qu’un jour je lui présente un mec, bien sur.

Avachi dans la neige, Ottavio va jusqu’à se plaindre qu’il va souffrir comme un malheureux et qu’il n’y aura personne pour le réconforter. Si ça c’est pas un appel pour Jade, je ne sais pas ce qu’il lui faut. Mais celle-ci préfère plaisanter et lui répondre qu’il n’aura qu’à demander à son coloc.

« Pauvre coloc’»

Je rigole en m’approchant de mes deux camarades, tant bien que mal avec ces foutus raquettes. Dans un élan de bonté, Jade a attrapé l’un des bras d’Ottavio qui est bien trop échoué pour se relever tout seul et qui galère bien. Je l’aurais bien laisser galérer tout seul moi, mais Jade est bien trop gentille pour ça. Alors j’attrape l’autre main en rigolant.

« Tu vois, ça, c’est à cause des chips. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Jeu 14 Fév 2013 - 21:41

Oki Doki


Là, il comptait vraiment sur les deux autres. Parce qu'en plus d'être une feignasse -ça, c'était un fait plus qu'avéré- Ottavio était réellement dans l'incapacité de se relever sans l'aide des deux autres. Ou alors avec beaucoup de mal et beaucoup de moqueries de la part du reste du groupe. Et pour un adolescent comme lui, ce n'était pas vraiment la meilleure des solutions.

« Les chips, les chips ! Mais c'est trop bon ! » Ajouta-il avant de se laisser tirer par ses deux camarades, parvenant ainsi à se relever sans mal et surtout sans trop d'efforts.

Ottavio se frotta ensuite rapidement ce qu'il pouvait du dos et des fesses pour en retirer la neige, avant de s'étirer en grand les bras. Il n'avait pas tant que ça envie de reprendre la route, mais il n'avait pas le choix.. Les deux autres n'allaient pas le porter jusqu'à la fin de la randonnée... Quoi que, ça pouvait être une idée chouette, dommage qu'il n'ait pas le super pouvoir de persuasion ultime, la vie serait bien plus simple avec.

Alors l'Italien se contenta de s'approcher de Jade et de lui faire un rapide bisou sur la joue, histoire de la remercier. Il rit légèrement, avant de se retourner vers Ryan, haussant ses sourcils à plusieurs reprises.

« Je sais que t'en meurs d'envie, mais t'auras pas de bisou ! Dommaaaaage ! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Sam 16 Fév 2013 - 19:55

Heureusement Ryan m'aida. Il se contenta de plaindre le colocataire d'Ottavio ce qui me fit rire aussi. Déjà, vivre avec lui ne devait pas être facile. Pas qu'il soit méchant mais visiblement prendre soin de l'autre, et tout ça ce n'était pas gagné.. Enfin, au moins il n'était pas méchant, c'était déjà ça. Mais il fallait pouvoir entrer dans son monde, et visiblement il fallait y adhérer. Enfin, il ne nous avait pas rejeté Ryan et moi parce que nous ne jouions pas à des jeux vidéos et que nous n'aimions pas les même mangas que lui. Alors il ne devait pas être un mauvais bougre. Mais bon, j'attendais plus que ça tout de même. J'étais déjà très exigeante avec moi même, alors avec les autres c'était encore pire.

Une fois relevé il se frotta. Ryan accusa les chips. Ça c'était certain. Les chips, les jeux vidéos, et le manque de sport. Et sûrement aussi les boissons trop sucrées... Je souris en coin. Ryan n'avait pas tort. Il était sacrément futé même. On était pas en prépa scientifique pour rien en même temps. Enfin lui pas moi. Perso, la littérature me convenait parfaitement. Les maths, la physique tout ça, très peu pour moi. Oh bien je n'étais pas mauvaise, mais je n'avais pas l'âme d'une ingénieur.

Puis Ottavio fit quelque chose qui me surprit. Il m'embrassa sur la joue. Il ne s'attarda pas, mais bon. J'imaginais alors que c'était sa façon de me dire merci. Pour l'avoir aidé ou je ne savais pas trop exactement. Ce qu'il était difficile à suivre ce garçon alors.. Je souris un peu, je ne rougis pas. J'étais grande, je savais comment fonctionnait les rapports entre les mecs et les filles, et surtout j'adorais qu'on m'adule. Alors qu'il me fasse ce bisous alors qu'il m'avait dit peu de temps avant que je ne lui plaisais pas c'était une petite victoire. Je souris un peu surtout lorsqu'il s'adressa à Ryan.

« Et bien voilà... Vous êtes prêt à fini cette petite randonné ? »

Je souris amusée, la dite randonnée n'avait rien de petite, et on allait en baver jusqu'à la fin. Je trouvais ça d'ailleurs assez incroyable. Ils auraient du penser à faire des parcours selon les niveaux sportifs... Parce que la, hormis ceux qui faisaient du sport tous les jours, on en bavait tous. Même moi qui adorait le sport et qui en faisait plus régulièrement que la plupart des gens. J'imaginais bien donc que le pauvre Ottavio doivent en baver. Quant à Ryan je le voyais plus la tête dans les livres qu'un ballon dans les mains mais je ne pouvais pas en jurer, je ne le connaissais pas assez bien pour ça. D'ailleurs, c'était bien dommage, il faudrait que je corrige ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Mar 19 Fév 2013 - 0:53

C’est qu’il est lourd en plus, le bougre. Je suis sure qu’il fait exprès de faire le poids mort, pour bien qu’on galère à le redresser. En plus, il se marre en disant que les chips c’est trop bon. Ca se voit qu’il n’est pas en train de se soulever.

« Peut-être, mais tu devrais ralentir sur leur consommation ! »

Je souris, mais je le pense quand même. Je l’observe se frotter les vêtements pour retirer la neige collée avant de s’étirer entièrement. Puis il s’approche de Jade pour l’embrasser sur la joue. Je le savais, qu’elle lui plaisait ! Le coup de la proposition du massage et maintenant ça, c’est clair. Je souris niaisement, en me disant que c’est un coup à jouer, quand j’entends Ottavio rigoler et me dire que moi, je n’aurais pas de bisou, même si j’en meurs d’envie. Je souris à ses bêtises.

« Oooh, dommaaaage ! Ca va me ruiner ma journée ça. »

Parce que de toute façon, on sait tous qu’il préfère faire des bisous à Jade, c’est clair à présent. Et Jade à l’air d’apprécier puisqu’elle n’a rien dit et qu’elle a même un sourire amusé sur le visage. Je remonte la fermeture de mon manteau puis remet mes gants.

« Prête ! Je dois dire que je commence à avoir mal partout déjà. Je serais content de revoir mon lit. »

Je me mords légèrement la lèvre, je me suis encore loupée. Ca va finir par me trahir cette façon de m’exprimer, mais parfois ça sort tout seul avant que je n’ai pu y penser. Je me tourne vers Ottavio en souriant.

« Plus que quelques heures et tu pourras te faire masser par ton coloc. Ou par Jade, si elle change d’avis. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi  Mar 26 Fév 2013 - 16:33

Oki Doki


Bien sûr, qu'il fit exprès de les faire galérer un peu ! Sinon, c'était beaucoup moins drôle. En plus, avec tout l'attirail et les vêtements qu'il avait sur le corps, ça n'arrangeait en rien. Une fois debout, Ottavio posa son index contre sa tempe, et le fit aller de l'avant, comme pour les remercier de l'avoir aider. C'était sa manière à lui, au lieu de remercier de vive voix. Ca c'était déjà plus chiant déjà. Et quand les deux autres furent prêts, Ottavio donna un petit coup de coude sur le bras de Ryan, toujours catin le rouquin !

« Tu vois que tu peux passer en mode feignasse aussi ! » Un bon rire et un clin d'oeil à Jade avant de reprendre la route, finalement. Ottavio ne se gêna pas non plus pour râler, geindre et se plaindre que marcher c'était trop chiant, que ça ne servait à rien et que ça n'allait pas être ça qui allait faire XP son reroll. Jamais content.

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mardi - 16h00 - Terminé] On s'aime comme ça, la Seine et moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Events :: Hakuba, Japon (évent Décembre)-
Sauter vers: