-47%
Le deal à ne pas rater :
DOMO DO1032SV – Aspirateur balai 2 en 1
49.99 € 94.98 €
Voir le deal


Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 424
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Jeu 28 Déc 2023 - 11:00
Faisons un peu de rangement
25 Juin 2018 || Ft. Kazane
Le week-end était passé et les tremblements s'étaient calmés. La psychologue avait envie de revenir à son office, son coin et son cocon pour remettre un peu d'ordre dans toutes les choses qui sont tombées et les feuilles qui avaient volées dans son bureau. Les objets étaient au sol, certains n'avaient plus vraiment de tronche et les fleurs avaient fanées à cause du manque d'eau. Beck n'était pas revenue depuis samedi dernier, suite à sa rencontre avec Jin qui s'en suivie d'une très longue discussion en attendant que les secousses se calme. Le bâtiment n'a pas prit trop chère en tout cas, c'est plutôt rassurant. Un peu de mobilier et de bibelot avait été fracassés sur le sol. Des morceaux de tasses en milles morceaux étaient sur le sol de la pièce et impossible à recoller, il fallait tout jeter à la poubelle.

Les élèves de KHS avait été aussi un peu perturbés de cet évènement au sein de l'école et la psychologue aussi. Elle avait mit en stand by ses rendez-vous car elle ne pouvait pas recevoir de patient dans un tel endroit et ce désordre qui la dérangeait. Beck n'était pas maniaque, mais la jeune femme aimait bien que ce soit rangé.

La japonaise balayait le sol, tout en chantonnant et se donnant du courage à ce petit désastre dans son bureau. Beck faisait un tas par ci et par là pour le rassembler après. Elle vint à emprunter un tournevis dans la remise pour mettre en place les étagères qui étaient bancales et certaines cassées. Celle-ci impossible à rattraper ! Un bibelot qu'elle appréciait, que sa grand-mère lui avait confié à son décès était au sol, elle passa sa main dessus pour souffler sur celui-ci pour enlever la poussière et puis tenter de le remettre en haut. Sur une des étagères qui étaient en hauteur et peu accessible avec une chaise. C'était le gardien la dernière fois qui l'avait aidé, mais aujourd'hui elle était seule dans la pièce. Beck sur la pointe des pieds et tentant de le remettre en place.

Hmf... C'est haut...




---------------------------------

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Kazane Mitsugu
Elève ; en 3ème année
Kazane Mitsugu
■ Age : 25
■ Messages : 435
■ Inscrit le : 12/06/2023

■ Mes clubs :
FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  IG1dUe5 FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  QSZRG60 FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Kazane Mitsugu

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Jeu 28 Déc 2023 - 17:39



Faisons un peu de rangement Avec Beck Oribe
Les couloirs du lycée étaient teintés d'une atmosphère vibrante, les élèves se hâtant entre les salles de classe et les clubs.
Kazane, elle, déambulait nerveusement, les pensées agitées suite à son geste téméraire de glisser un mot dans le casier de Shinji.

Les doutes et les craintes se bousculaient dans son esprit, nourrissant un stress palpable. Elle se mordillait légèrement la lèvre inférieure, se demandant si elle avait agi trop impulsivement.

Mitsugu n'avait jamais ressenti une telle appréhension, même lors des situations les plus stressantes de son passé.
Le geste impulsif de glisser un mot dans le casier de Shinji la hantait, et Kazane ne pouvait s'empêcher de se demander si elle avait agi de manière trop précipitée.

Des pensées tumultueuses tourbillonnaient encore et toujours dans son esprit. Et si Shinji la trouvait ridicule ? Et si ce geste ne suscitait rien d'autre que de l'indifférence de sa part ? Voir même du mépris ?
L'incertitude concernant les sentiments du jeune homme ajoutait une dimension nouvelle à ses inquiétudes. Elle se demandait si elle était à la hauteur, si elle pouvait être celle qui captivait son attention… Ou si elle serait remplacée par une autre fille de sa classe…

Les pensées anxieuses prenaient forme sous la pression invisible qui pesait sur ses épaules.
C'était une angoisse constante, nourrie  par l'idée que la lycéenne avait peut-être mal interprété les signaux, que les moments partagés n'avaient pas autant de significations pour lui qu'ils en avaient pour elle.
L'effroi grandissait, car Kazane se demandait si elle était prête à affronter une possible déception, si Shinji ne partageait pas les mêmes sentiments.

Son pas la dirigea vers l'administration pour rendre un document quelconque, une tâche banale qui ne parvenait pas à apaiser son esprit tourmenté. La peur de paraître ridicule, la crainte d'une possible indifférence de Shinji à ses sentiments naissants, tout cela l'assaillait à mesure qu'elle progressait dans les couloirs enfin devenus familiers.

Alors qu'elle passait devant le bureau en désordre de Beck Oribe, la psychologue du lycée, Kazane aperçut le chaos résultant du récent tremblement de terre. Le bureau était en plein rangement, et Beck s'efforçait de rétablir l'ordre dans la pièce.

Un bibelot reposait hors de sa place habituelle sur une étagère élevée et difficile d'accès.
Mitsugu sentit une impulsion, une envie de prêter main-forte.

Elle s'approcha du bureau en désordre, notant l'effort de Beck pour replacer l'objet. Voyant que la tâche s'avérait ardue, la jeune femme ne put s'empêcher d'intervenir. Elle prit une chaise à proximité, la plaça à côté de la psychologue, puis saisit délicatement l'objet des mains de la psychologue.

-« Laissez-moi vous aider, Oribe-Sensei. »

Imposa l’adolescente d'une voix calme.

Elle se mit à la tâche, se dressant sur la chaise pour atteindre l'étagère en hauteur. Avec précaution, elle replaça le bibelot à sa place d'origine.
KoalaVolant

---------------------------------

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  WQpdTa2
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 424
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Jeu 28 Déc 2023 - 18:14
Faisons un peu de rangement
25 Juin 2018 || Ft. Kazane
Le désordre avait tendance à agacer la psychologue et les élèves se hâtait dans le couloir afin de se rendre dans leur cours ou leur club. La jeune femme pouvait entendre cette sonnerie qui résonnait dans les couloirs et observant de sa fenêtre, les étudiants qui marchaient dans la cours. La jeune femme n'est pas une commère mais de temps en temps, elle pouvait s'arrêter quelques secondes pour observer ce qui se passait autour d'elle.

L'objet qu'elle appréciait tant, qui était un héritage de sa grand mère lui avait toujours portée chance jusqu'à aujourd'hui. Un beau vase, avec de belles dorures finement dessinées et des sculptures fleuries en forme de marguerite. Ce matin, la japonaise était passée chez le fleuriste pour acheter de beaux lys pour orner son bureau et surtout dans ce magnifique objet qu'elle aime voir arboré de belles fleurs.

Perdue dans ses pensées, elle entendra une voix qui lui semblerait familière et c'était celle de Mitsugu. Cela faisait quelques semaines que Beck ne l'avait pas vue dans les parages et cela lui faisait plaisir. Celle ci avait prit la merveilleuse initiative de l'aider à poser son objet fétiche sur l'étagère qui semblait haute pour la psychologue. Et la jeune femme se sentait légèrement gênée de ce genre d'aide apportée à son encontre.

Merci de ton aide.. Kazane Chan.... Je ne veux pas abuser de ta gentillesse mais est-ce que tu peux mettre ces lys dans ce pot que tu viens de mettre là haut ?


La psychologue vint à afficher un petit sourire et s'en saisir des fleurs pour les tendre à cette dernière. Elle était ravie que cette étudiante soit dans son office, elle appréciait vraiment Kazane. Dans sa solitude, Beck profitait de la présence de Mitsugu qui semblait être doté d'une très grande générosité.


Sinon, comment as tu vécue ses secousses ? Je me demandais comment tu allais depuis tout ce temps !




---------------------------------

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Kazane Mitsugu
Elève ; en 3ème année
Kazane Mitsugu
■ Age : 25
■ Messages : 435
■ Inscrit le : 12/06/2023

■ Mes clubs :
FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  IG1dUe5 FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  QSZRG60 FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Kazane Mitsugu

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Jeu 28 Déc 2023 - 18:48



Faisons un peu de rangement Avec Beck Oribe
Kazane hocha doucement la tête en signe d'approbation et prit délicatement les lys des mains de Beck. Les pétales délicats semblaient refléter la fragilité des émotions de la jeune femme.

Mitsugu, toujours un peu intimidée par la présence de la psychologue, se concentra sur la tâche qu'on lui avait confiée.
Avec dextérité, elle disposa les lys dans le pot nouvellement placé en hauteur. Le geste était empreint de délicatesse, chacun de ses mouvements étaient minutieux, ne voulant pas faire choir l’objet délicat.

L’adolescente sentit que la psychologue l’observait, elle priait intérieurement que ses deux mains gauches ne lui jouent pas de mauvais tour dans cet instant des plus critique.

Lorsque tout fut en ordre, la demoiselle sourit timidement à Beck, montrant sa volonté d'aider la femme qui l’avait écoutée quand elle était presque au fond de l’abime.

-« Je peux rester vous aider d’avantage… J’ai un peu de temps avant ma séance de natation. »

Beck, satisfaite de l'aide de la demoiselle, évoqua les secousses sismiques qui avaient récemment secoué la région. Sa voix était douce, exprimant une véritable préoccupation pour le bien-être de l'étudiante.

Kazane, bien qu'un peu réservée sur ce sujet, répondit avec sincérité, comme toujours.

-« J'étais avec un de mes kohai au centre commercial... Et... On fait aller... Il y'a mieux... Il y'a pire...»

Expliqua-t-elle. Les événements récents semblaient avoir laissé une empreinte sur elle, bien que Kazane tentait de minimiser l'impact de ces moments difficiles et à la fois positifs…

Puis, avec une pointe de curiosité et de sollicitude, elle retourna la question à la psychologue.

-« Et vous ? Comment avez-vous vécu ces secousses ? »

L’adolescente était consciente que même les adultes pouvaient être affectés, et elle était prête à partager ce moment de conversation avec la psychologue.

-« Fin, si vous voulez m’en parler… Je ne suis qu’une gamine après tout… »

Soupira-t-elle.
KoalaVolant




---------------------------------

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  WQpdTa2
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 424
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Jeu 28 Déc 2023 - 19:19
Faisons un peu de rangement
25 Juin 2018 || Ft. Kazane
Beck observait les gestes de la jeune étudiante qui semblait être dévouée à la tâche. Elle était heureuse de voir qu'elle n'avait pas refusée, bien au contraire. Elle aurait très bien pu refuser et pas accepter la demande de la psy. Après tout, elle n'a rien à devoir à l'adulte et surtout que Mitsugu était libre de ces choix.

En attendant, la jeune femme détournait le regard de la japonaise pour ensuite passer un petit coup sur les fenêtres. Elles avaient été salie par la poussière soulevées et les secousses. La psychologue écoutait les dires de son interlocutrice avec une grande attention.

Tu peux m'aider sans problème, c'est très sympa ! En ce qui me concerne, j'ai été tiré d'affaire grâce au professeur de sport qui est arrivé récemment. Très gentil d'ailleurs... Enfin l'établissement est loin d'être sous les décombres mais bon, cela m'a permis de ne pas être seule dans cette épreuve et toi non plus de ce que je comprends ! C'est important.


Toujours avec ce même sourire sur les lèvres, la jeune femme voyait que Mitsugu semblait un peu touchée de cet événement. Elle se demandait bien pourquoi et sa curiosité la poussait à poser une question simple et évidente. La psychologue savait bien que quelques élèves en gardent quelques traumatismes et que certains viendront la consulter suite à cela.

Tu me semble un peu touchée par cet épisode, je me trompe ?




---------------------------------

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Kazane Mitsugu
Elève ; en 3ème année
Kazane Mitsugu
■ Age : 25
■ Messages : 435
■ Inscrit le : 12/06/2023

■ Mes clubs :
FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  IG1dUe5 FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  QSZRG60 FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Kazane Mitsugu

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Mar 2 Jan 2024 - 22:29



Faisons un peu de rangement Avec Beck Oribe
La pièce, encore imprégnée du silence délicat du travail qui la remplissait, voyait Kazane s'activer méthodiquement pour remettre de l'ordre. Ses gestes étaient empreints d'une précision presque automatique, ses mains glissant avec adresse parmi les débris épars.

Elle ramassait soigneusement les débris du bureau de Beck, les réunissait dans une pelle ramasse-poussière, puis les déposait dans un sac poubelle.

Beck  discutait avec la jeune Mitsugu, lui parlant de ses mésaventures lors du séisme et ses ressentis.
La lycéenne s'attelait à balayer soigneusement le sol du bureau, le geste répétitif de la brosse balayant les débris avec une régularité apaisante.

Son regard scrutait le sol, mais ses pensées semblaient flotter ailleurs, voguant entre les décombres et les coins de la pièce. La psychologue, de son côté, poursuivait son labeur, essuyant les vitres pour ôter toute trace du séisme récent.

À mesure que le balai de la jeune femme glissait sur le sol, elle percevait le léger bruit des poils de l'objets heurter de petits fragments se faisant emporter.
Elle jeta un regard furtif à Beck, concentrée sur son travail. Une énergie nouvelle émanait de la psychologue, une lumière qui, pour Kazane, était perceptible même dans cette tâche apparemment banale.

Oribe semblait plus solaire et souriante qu'auparavant, une transformation subtile qui n'avait pas échappé à l'attention observatrice de Mitsugu.
Une fois la tâche accomplie, Kazane se dirigea vers le coin des peluches, son regard perdu dans des pensées profondes. Elle entreprit d'épousseter les petits compagnons, de les replacer soigneusement sur les étagères, recréant un ordre apaisant au sein de ce petit univers douillet.

D'une voix distante, quelque peu pensive, Kazane rompit le silence.

-« Vous semblez souriante aujourd'hui, Oribe-san. Plus solaire que d'habitude.»

Sa voix était calme, quelque peu fatiguée, mais l'adolescente était tout de même contente d'aider et de percevoir ce changement positif dans l'atitude de son interlocutrice.

Alors que Kazane replaçait les peluches avec minutie, elle révéla un peu plus de son propre ressenti.

-« Moi ? Rien d'intéressant, je suis toujours cette gamine perdue de l'autre fois...»

Le ton de la jeune Mitsugu était mélancolique, comme si elle avait du mal à se détacher de cette image d'elle-même.
KoalaVolant

---------------------------------

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  WQpdTa2
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 424
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Mar 9 Jan 2024 - 18:44
Faisons un peu de rangement
25 Juin 2018 || Ft. Kazane
Beck continuait à replacer les bibelots par ci par là dans la pièce qui avait été secoués par les tremblements sur l'établissement de KHS. Elle souriait, se sentait bien aujourd'hui et elle ne savait pas pourquoi. Peut être, cette conversation et cette invitation avec Jin qui l'avait chamboulée. Elle n'était pas pareille que d'habitude, une autre motivation et envie l'habitait.

Pouvoir croiser le prof de sport dans les couloirs et lui faire juste un signe de la main en toute amitié, car elle avait l'impression que ce dernier était sincère à son encontre, cela lui donnait du baume au coeur et l'envie de venir encore plus à l'école bien que l'endroit était comme sa seconde maison. Elle replaçait les livres de psychologie avec une grande perfection, qu'ils soient au carrés et qu'ils soient bien rangés comme avant ce fameux séisme.

Soudain, elle entendit la phrase de Kazane, ce qui vint à la faire s'arrêter net dans sa tâche qu'elle exécutait et puis affichant un sourire gêné.

En..Enfin, qu'est-ce qui te fait dire cela ? ... C'est vrai j'ai rencontrée un prof de sport vraiment sympa et j'aimerais vraiment m'en faire un ami. Il m'a invité un week-end en randonnée en montagne... Cela va être la première fois pour moi !


Elle écouta ensuite la seconde réponse de l'étudiante et s'en contenta. Elle ne voulait pas trop chatouiller l'étudiante sur son mal être, elle avait l'air un peu mieux dans sa peau aujourd'hui et c'était bien mieux. La jeune femme était contente de voir qu'elle commençait à reprendre du poil de la bête et c'était quelque chose de satisfaisant pour la psychologue.

La japonaise vint à redresser le fauteuil qui était tombé au sol pour le remettre droit et parallèle au divan.

Tu m'as l'air d'aller mieux, cela fait plaisir à voir... Sinon tu as réussis à te faire de nouveaux amis dans l'établissement ?




---------------------------------

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Kazane Mitsugu
Elève ; en 3ème année
Kazane Mitsugu
■ Age : 25
■ Messages : 435
■ Inscrit le : 12/06/2023

■ Mes clubs :
FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  IG1dUe5 FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  QSZRG60 FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Kazane Mitsugu

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Mer 31 Jan 2024 - 21:03



Faisons un peu de rangement Avec Beck Oribe
Beck poursuivait consciencieusement sa tâche de rangement, replaçant chaque objet avec précision comme si l'ordre matériel était une métaphore de son bien-être intérieur. Elle était animée d'une énergie positive, une lueur particulière dans le regard qui trahissait une journée différente des autres. Les rencontres et échanges, notamment avec Jin, semblaient avoir impacté son état d'esprit de manière significative. Les récentes interactions lui insufflaient une motivation nouvelle, et elle ne pouvait s'empêcher de sourire en repensant à ces moments.

Kazane, tout en aidant à ranger, percevait cette aura positive émanant de la psychologue. C'était comme si la jeune femme avait trouvé une source d'inspiration ou de réconfort. Beck s'arrêta dans son mouvement en entendant la remarque de Kazane sur son apparence différente. Un sourire gêné étira ses lèvres, et elle répondit :

-« En... Enfin, qu'est-ce qui te fait dire cela ? ... C'est vrai j'ai rencontré un prof de sport vraiment sympa et j'aimerais vraiment m'en faire un ami. Il m'a invité un week-end en randonnée en montagne... Cela va être la première fois pour moi ! »

Kazane, percevant la gêne de son interlocutrice, ne s'étendit pas sur le sujet. Elle se contenta d'observer son interlocutrice avec un regard bienveillant. Elle était heureuse de voir Beck s'ouvrir à de nouvelles expériences et à de nouvelles relations.... Mais sa franchise prit le dessus.

Alors que les deux jeunes femmes continuaient à replacer les objets, sans lever les yeux de sa besogne, Mitsugu dit à la psychologue :

-« Vous êtes plus belle que d'habitude, plus rayonnante... C'est agréable à voir.»

Sa voix était empreinte de sincérité, partageant une observation pure et honnête pour elle. Ses mots étaient simples mais chargés d'une reconnaissance positive envers la transformation qu'elle percevait chez Oribe. C'était un compliment qui émanait du cœur, sans artifice ni enrobage.

Alors que les deux femmes continuaient à ranger, Beck redressa un fauteuil renversé et demanda à la lycéenne si elle s'était faite de nouveaux ami et qu'lle semblait aller mieux...

Kazane, toujours concentrée sur sa tâche, répondit après un instant, son regard captivé par une peluche qu'elle replaçait avec précaution.

-« Oui, j'ai moins envie de disparaître... Et même rencontrer quelqu'un que j'aime... Je crois ? »

La voix de l'adolescente était teintée d'hésitation, et ses pensées se dirigèrent vers Shinji, le jeune homme qu'elle avait appris à connaître lors du séisme. Ce moment intense avait créé une connexion particulière entre eux, mais Mitsugu était elle-même incertaine des nuances de ses sentiments. La réciprocité de ces émotions la tourmentait.

Kazane, tout en replaçant des objets sur une étagère, ressentait une légère chaleur dans sa poitrine en pensant à ce kohai si interessant...
KoalaVolant

---------------------------------

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  WQpdTa2
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 424
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Mer 31 Jan 2024 - 21:27
Faisons un peu de rangement
25 Juin 2018 || Ft. Kazane
Le rangement était presque terminé. Parfois, elle pouvait se surprendre à repenser à Jin qu'elle avait rencontré lors de ce fameux événement du séisme et que c'est lui qui lui a dit de se mettre en sécurité. La jeune femme était sur un petit nuage, même si elle se demandait pourquoi il l'avait invité elle et pas une autre personne.

Fraîchement arrivé dans l'établissement, l'homme et la femme ne se connaissent pas du tout. Le personnel de KHS pouvaient trouver cela étrange et bon, les japonais sont beaucoup sur la conservation de leur culture. Les femmes ne vont pas chez les hommes vice versa, c'est pas dans le mood. Beck avait été initié à ce genre de procédure, mais pourquoi pas ne pas briser les codes ? Partir en weekend avec un inconnu était peu fréquent.


Ah bon ? Tant mieux, après j'avoue que je n'ai jamais eu de rendre vous en tête à tête avec un homme et encore moins que je ne connais pas !


Après avoir redressé le divan, la jeune femme vint à s'installer sur celui ci pour observer Kazane qui semblait être à son écoute mais tout aussi troublée. Le bureau était bientôt rangé et un coup de balai accompagné d'une serpillière ainsi que le nettoyage de vitres étaient envisageable. Beck vint à s'étirer doucement, tout en souriant et regardant l'étudiante. La psychologue était touchée que Mitsugu soit venue pour l'aider à ranger, elle ne sait pas trop comment la remercier.

Tu sembles troublée par quelqu'un... Veut tu m'en parler ? En tout cas, je te remercie de ton aide ... Viens t'asseoir.


Ce n'était pas une question mais plutôt un ordre qu'elle disait à Kazane. Elle faisait une tape sur le divan pour que celle-ci vienne s'asseoir à côté d'elle et qu'elles discutent toutes les deux avec le temps qu'il restait avant que Kazane ne reparte à ses occupations. Les rendez-vous à cause du désordre on été annulés et Beck était un peu gênée de devoir repousser mais au vu du bazar qu'il y avait dans son office, la psychologue ne se voyait pas accueillir des patients ici.

Beck appréciait beaucoup la présence de l'étudiante. Depuis sa rencontre, elle se sent comme une deuxième maman même si elle ne remplacerait jamais sa génitrice. Mais Kazane était doté d'une très grande gentillesse et générosité. Elle était polie et serviable. L'éducation y joue beaucoup, certainement son père qui a dû jouer un rôle important dans son comportement, tout en gardant sa nature de femme forte. Beck aimait ce naturel et cette non superficialité de la part de Mitsugu. Les personnes naturelles étaient vivement appréciées dans l'entourage de madame Oribe.


---------------------------------

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Kazane Mitsugu
Elève ; en 3ème année
Kazane Mitsugu
■ Age : 25
■ Messages : 435
■ Inscrit le : 12/06/2023

■ Mes clubs :
FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  IG1dUe5 FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  QSZRG60 FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Kazane Mitsugu

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Mar 27 Fév 2024 - 21:41



Faisons un peu de rangement Avec Beck Oribe
Après avoir travaillé ensemble pour mettre de l'ordre, Beck s'écarta pour laisser place à un petit divan. Elle fit une tape suggérant à Kazane de s'asseoir.
Mitsugu, après avoir hésité un instant, s'épousseta rapidement. Elle passa sa main sur son gilet, sa jupe, ses collants noirs, et ajusta ses manches.
La jeune femme paraissait préoccupée par la moindre trace de poussière, souhaitant maintenir une apparence soignée.

Une fois satisfaite du résultat, elle s'installa à côté de Beck avec une certaine élégance, ajustant sa posture avant de croiser les jambes. Son regard exprimait une détermination tranquille alors qu'elle se préparait à la discussion à venir.

La demoiselle plongea dans une réflexion profonde. Elle se mordit légèrement la lèvre inférieure, l'air concentré, tout en cherchant comment aborder le sujet délicat qui pesait sur son esprit. La complexité de ses sentiments envers Igarashi l'intriguait, mais en même temps, elle ressentait une gêne à l'idée de partager ces pensées intimes.

Le nom de Shinji résonnait dans son esprit, provoquant une légère tension. Elle ne voulait pas dissimuler ses sentiments à sa psychologue, mais la présence de Shinji dans son coeur et ses pensées depuis le tremblement de terre ajoutait une complication inattendue... Elle qui avait toujours était si franche, si directe, était en train de chercher ses mots.

Kazane se sentait déconcertée, n'ayant jamais expérimenté une telle confusion émotionnelle auparavant.

Les conseils de sa mère et d'Alya étaient écartés d'office.
Mitsugu était en froid avec sa génitrice et sa meilleure amie était... Peu expérimentée en relation humaine.
Alors, la lycéenne préférait traiter ces questions seule, sans divulguer trop de détails à autrui. Elle ne voulait pas être influencée par des opinions externes et cherchait à comprendre ses propres sentiments.

Elle soupira discrètement, consciente que cette conversation avec Beck pourrait révéler des aspects d'elle-même qu'elle préférait garder cachés.
Toutefois, elle se sentait prête à prendre ce risque, la confiance qu'elle plaçait en Oribe lui donnant le courage de s'ouvrir davantage.

La lueur déterminée dans les yeux de Kazane s'intensifiait alors qu'elle plongea ses yeux dans ceux de l'adulte :

-« Ouais... Disons que j'ai... hum... un garçon qui m'attire et que c'est réciproque... je crois ? »

Un délicat voile rosé colorait les joues de Kazane, révélant une légère gêne. Son pied oscillait nerveusement, tandis qu'elle croisait les bras, détournant le regard de Beck. Cherchant à dévier la conversation, elle tenta maladroitement de changer de sujet.

-« C'est normal de vous aider, Oribe-sensei... N'importe qui aurait fait pareil en passant devant votre bureau. »

Ses yeux exprimaient une légère hésitation, comme si elle tentait de trouver le bon équilibre dans la conversation.
KoalaVolant

---------------------------------

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  WQpdTa2
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 424
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Mer 28 Fév 2024 - 18:13
Faisons un peu de rangement
25 Juin 2018 || Ft. Kazane
La jeune femme était contente que sa fille de coeur venait à se confier à elle. Le mot était peut être un peu fort, mais la psychologue était heureuse quand l'un de ses patients venaient à lui dire ce qui le troublait ou ce qui lui tenait à coeur. Alors, elle fit un grand sourire à Kazane et satisfaite de cette réponse. Elle était heureuse de voir que cette dernière lui accordait un minimum de confiance. Avouer son attirance pour quelqu'un, est peut être quelque chose des plus profonds chez l'être humain non ?

Elle remarquait le changement d'attitude de l'étudiante qui semblait nerveuse face à ce genre de confidence, enfin quoi de plus normal à son âge ? Après, la jeune femme aurait fait de même si elle devait avouer qu'elle avait peut être une attirance pour le professeur de sport. Mais Beck n'avait pas réellement l'idée que ce qu'était l'amour et l'affection pour quelqu'un. Mais, elle ressentait quelque chose de sincère pour Kazane qui semblait être une personne tellement attachante malgré sa froideur.

Dites moi ce qui vous semble être réciproque ? Des signes avant coureur ?


La psychologue n'était pas en consultation, mais elle écoutait très attentivement Mitsugu. Comme ci pour elle, cela pouvait être quelque chose de très instructif même pour elle. Sait t'on jamais ! Après, Beck n'était pas très douée dans les relations sociale tout court. Alors, elle profitait de cet instant pour tirer quelques leçons des impressions et de l'expérience de l'étudiante qui semblait en connaître beaucoup plus qu'elle !

Sa bouilloire avait été remise en place et fonctionnait encore. La jeune femme se lèvera pour aller faire bouillir de l'eau pour pouvoir se désaltérer et se détendre un peu dans ce moment de confidence auprès de cette dernière. Elle profitait de ce moment pour apprendre à connaître Mitsugu, sans vouloir trop s'introduire dans son intimité. Elle était heureuse que la japonaise soit détendue en sa présence et la relation qu'elle entretenait lui donnait l'impression qu'elle avait une amie.

Désires tu un thé ? J'ai plusieurs goûts qui pourraient te plaire.


Une boîte encore bonne trainait par ici et épargné par le tremblement de terre. Quelques gâteaux étaient légèrement fissurés mais ce n'était pas gênant pour manger et déguster tout simplement tout en profitant de la discussion. Du thé vert ou noir, aux fruits rouges, citron, gingembre, cassis tronaît dans sa boite à thé et quelques menthe aussi. Beck laissera donc choisir l'étudiante le goût qui lui faisait plaisir.

C'est ton premier ? Ou alors as tu de l'expérience en amour ? Je suis assez curieuse de tout savoir, et puis après cela me fait apprendre à te connaître davantage !




---------------------------------

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

FAISONS UN PEU DE RANGEMENT  Empty Re: FAISONS UN PEU DE RANGEMENT

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum