Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

Recensement des membres jusqu'au 26 Juillet!
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Sam 6 Juil 2024 - 3:06

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

[TW. Lexique du cinéma d’horreur]

Dimanche 7 octobre.

A l’abri d’un parapluie noir, Kotai avait quitté l’école assez tôt en ce début de matinée. Depuis sa réservation en début de semaine, il avait compté les jours et même les heures jusqu’à ce que dimanche arrive, et avec lui, la perspective d’une sortie appréciable. Le cinéma. C’était un de ses petits plaisirs, et bien qu’il n’ait pu se rendre aussi souvent que souhaité dans les salles obscures, à chaque fois il en retirait un souvenir précieux. Dans son album photo, des tickets compostés pullulaient parfois au milieu des photographies, lui rappelant les films vus en compagnie de son aînée et des parents de celle-ci. Bien sûr, avec ces derniers, il n’avait pu assister qu'à des titres adaptés à son âge. Miyazaki, Disney, films parallèles aux animes phares de l’époque. Mais avec Tsuni… Il avait découvert Ring, Battle Royale, Suicide Club, mais aussi des classiques étrangers tels que Scream ou la saga Halloween. Et il avait aimé cet univers.

Au delà du sang et des viscères, il voyait les mécanismes et les artifices, les effets spéciaux et les efforts pour rendre tout cela viable à l’écran. Bien sûr que l’on ne poignardait ni n’assassinait réellement ces acteurs, et il trouvait fascinant toutes ces méthodes que l’on pouvait employer pour que les spectateurs puissent y croire. Au moins le temps d’un film.

Alors, quand il avait vu passer cette petite matinée spéciale cinéma horrifique, Kotai s’était dit que c’était l’occasion rêvée pour bouger un peu. Sans la réservation, il se serait certainement laissé dissuader par la pluie, même légère, qui tombait placidement sur la ville. Et il n’avait pas sa senpai pour le pousser au train. Au sec des abris de la gare de Suma, il en profita pour justement envoyer un petit message à son aînée, lui souhaitant une bonne journée de repos. Quand le train local arriva, il constata avec un certain soulagement qu’il n’était pas aussi bondé que les autres jours de la semaine, et il grimpa dedans d’un pas léger, se faisant tout petit dans un coin en évitant le regard des autres voyageurs. Le nez sur son portable, il patienta les six stations qui se succédèrent et, comme il se l’était noté, il descendit à Motomachi.

Décrit sur les guides comme un quartier vivant et populaire de la ville, Motomachi peinait pourtant à se réveiller. Après tout, quelle idée de quitter son lit aussi tôt un dimanche ! Le jeune homme s’en réjouit. Il avait prévu bien large avant le début des séances, le temps de passer au konbini le plus proche pour s’offrir un petit encas gourmand : un Sando Fruit aux fraises ! Clairement pas l’option la plus healthy, mais Tsuni disait toujours qu’il fallait savoir se faire plaisir. Il patienta donc sur place, profitant du petit coin déjeuner du konbini pour ne pas avoir à attendre bêtement sous la pluie et quand l’heure du rendez-vous approcha, il se remit en route, rassasié et presque guilleret. Il ne lui restait qu’à s’assurer que Fujiki-san récupère bien sa réservation, et il aurait l’esprit tranquille pour assister au programme du jour !

Tirant sur son t-shirt, il se demanda s'il n'aurait pas dû opter pour quelque chose de plus sérieux. Bah ! De toute manière il sortait seul, et au pire du pire il ne croiserait sans doute que Noboru et ses amis. Peut-être qu'ils échangeront un signe de tête si vraiment il leur était nécessaire de communiquer, mais rien de plus. Il ne pouvait pas prétendre le connaître, mais il voulait croire que le blond ne le jugerait pas pour oser porter une tenue aussi détendue. Ou alors il se trompait complètement, ce qui était plus que probable vu à quel point les gens demeuraient un mystère à ses yeux. Et dans ce cas, ce n'était pas grave. Au moins il pourrait enfin savoir sur quel pied danser en présence de "l'ours mal léché", comme il se surnommait. Quelle idée de lécher un ours quand même. On pouvait trouver activité plus enrichissante et moins périlleuse !

Tenue, sans les accessoires
KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Sam 6 Juil 2024 - 10:47
Aujourd'hui il à une sortie avec Monsieur Écrase Pied, ça lui fait un peu bizarre, si on lui aurait dit qu'il serait à sortir avec une personne qu'il connaît depuis quoi... Euh... Dix jours ? Quelque chose comme ça ? Ouais bon allez, on va dire ça.

Donc euh ouais, il aurait absolument pas cru la personne. Ahem.

Mais bizarrement il a plutôt bien supporté Monsieur Kotai passé les premiers instants, la grosse session de jeu intense ayant aidé un peu. Mais surtout, surtout, Kotai aime le silence, ils ont pas forcément à parler quand ils se voient et ça c'est bien et le fait qu'il le supporte même quand il s'énerve aide aussi...

Allez, il finit par se lever à une heure raisonnable, allant se préparer, s'habillant comme à son habitude, avant d'aller prendre son petit déjeuner, prenant de quoi bien le nourrir sans trop en faire si jamais ils peuvent acheter de quoi grignoter sur place, ils vont au cinéma, alors autant en profiter.

Une fois ça fait il retourne a sa chambre et prépare ses affaires, prenant ses papiers, un peu d'argent et autre, mettant le tout dans son sac avant d'enfiler ses bottes et sa veste de moto pour compléter sa tenue, récupérant casque et gants avant de fermer la porte, faisant attention au chat. Et oui, il compte bien y aller en moto, au moins il peut bouger comme il veut et il à pas besoin d'espérer trèèès fort que les transports soient pas trop remplis.

Arrivé à sa moto il enfile gants et casque, retirant son anti-vol avant de se mettre en route, profitant bien du trajet même avec la légère pluie, le seul truc qui le soûle c'est la chaleur mais jamais il ira faire de moto sans être protégé, il tient a sa vie non mais ! Approchant du cinéma il scanne les rues autour jusqu'à trouver une place pour sa moto, vérifiant qu'il peut bien se garer la, payant et mettant son anti-vol si besoin.

Retirant son casque et ses gants avant de les porter d'une main, se mettant en route pour rejoindre Kotai, l'ayant vu pas mal ces derniers jours malgré son gabarit ultra compact il arrive à le repérer au loin, s'approchant de lui, souriant quelques secondes en voyant son t-shirt, le saluant de sa main libre.

-Yo. Ça va ? Joli t-shirt.


C'est marrant d'en voir un avec le petit t-shirt dinosaure et l'autre habillé tout en noir, avec les bottes et la veste de moto pour compléter la tenue, Noboru a pas vraiment de t-shirts comme ça dans sa garde robe, du moins tant que sa famille lui en achète pas pour le changer de ses vêtements habituels.

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Sam 6 Juil 2024 - 13:46

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Un vrombissement proche lui fit tourner la tête. Le cinéma se trouvait dans une longue allée piétonne, bordée de commerces, mais une route passait non loin, lui permettant de capter brièvement le passage d’une moto. Son intérêt se fit rapidement ensevelir par l’écho des paroles maternelles qui dénonçaient à chaque occasion ce moyen de locomotion rustre, bruyant et dangereux. C’est vrai que cela faisait du bruit. Que les accidents avaient plus de risques d’être tragiques. Mais en même temps… On devait sans doute se sentir bien plus libre. Est-ce qu’on sentait le vent résister sur notre combinaison ? Les vibrations du moteur se répandre dans son corps ? Le poids de notre vie au travers de celui du casque ? Il ne le saurait sans doute jamais, après tout, cela ne faisait malheureusement pas partie de la trajectoire que semblait prendre son existence. Métro. Boulot. Dodo. La routine serait son lot. Un soupir lui échappa alors que ses mains se crispèrent brièvement sur la poignée de son parapluie.

Autour de lui, quelques badauds avaient commencé à arriver. Des duos ou des groupes pour la plupart, discutant entre eux des films à venir, du thème, de leur envie de voir ou revoir ces classiques du genre. Des discussions intéressantes qu’il aurait écouté distraitement, en temps normal, si son regard ne s’était pas fixé sur la silhouette sombre qui fendait la rue dans sa direction. Il remarqua le casque dans ses mains, les grosses bottes en cuir, la veste renforcée qui épaississait celui qui la portait. Ce n’est qu’après avoir noté tout ça qu’il releva encore un peu les yeux et qu’une lueur de surprise s’y embrasa quand il remarqua que le motard et Noboru n’étaient qu’une seule et même personne.

Et il souriait ?

C’était peut-être la première fois qu’il le voyait faire, ou qu’il en prenait conscience. Aucune de leurs interactions précédentes n’avait pu lui arracher une telle expression, et quand il mentionna son t-shirt, Kotai se demanda s’il faisait du sarcasme. Difficile à dire. Déjà que l’humour c’était pas son fort, il peinait à ne pas prendre tout ce qu’on lui disait au premier degré, alors quand en plus on le faisait avec un air sérieux… Un peu mal à l’aise, il se contente de hocher la tête et d’embrayer sur la question qui lui brûle les lèvres.

« Tu conduis depuis longtemps ? »

Bonjour. Comment ça va. Pas trop dur de se lever aussi tôt un dimanche. Quelqu’un de normal ce serait sans doute attardé sur ce genre de détails, mais en vrai, pour quoi faire ?

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Sam 6 Juil 2024 - 14:19
En s'approchant de Kotai il avait imaginé pas mal de choses, un petit bonjour timide, un hochement de tête, un geste de la main pour le saluer, mais pas du tout la question posée d'entrée de jeu. Il en a eu des questions posés sur sa moto, en partie par des curieux, en partie par des intéressés, en partie par des personnes chiantes qu'il à rapidement envoyé voir ailleurs...

Mais il pensait pas du tout Monsieur Kotai intéressé, ou au moins curieux sur ce sujet, rien ne laissait penser ça pendant les moments qu'ils ont passé ensemble, après c'est un sujet ou il accepte de dire quelques mots sans trop de problème même a des curieux alors... Il sort son téléphone, lui montrant une photo de sa moto, une Yamaha MT-07 en noir, quasiment un de ses précieux, sa peluche restant au niveau supérieur.

-Ca doit faire euuuh... Trois ans environ que je roule en moto, j'ai le permis depuis un peu plus longtemps mais le temps d'économiser pour acheter la moto puis tout l'équipement qu'il fallait...

Il soupire en pensant à la somme déboursé à ce moment la, il à du énormément travailler et mettre de côté pour payer le tout, mais il regrette pas une seconde, il adore tellement ça, cette liberté de rouler, de profiter de chaque moment, de pas être dans un habitacle... Si bien que les moments ou il doit rouler en voiture il est souvent grognon...

Il laisse Kotai admirer l'image de sa moto encore un peu avant de ranger son téléphone et observer les alentours, les personnes commençant à arriver pour la matinée spéciale... Hum... Il espère que les personnes installés autour d'eux seront calmes, histoire de pouvoir bien en profiter, m'enfin il regarde Kotai.

-Quel est notre programme Monsieur ? On doit attendre encore un peu ?

Pour la suite il compte bien suivre Kotai, il a jamais fait de petit événement spécial dans ce genre la du coup il sait pas trop à quoi s'attendre, s'ils peuvent rentrer tôt, s'ils auront de quoi grignoter, s'ils resteront dans la même salle tout du long et tout ce genre de petit détails...

Image moto Noboru

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Sam 6 Juil 2024 - 16:59

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Curiosité dans le regard, le jeune homme se penche pour observer la photo, approchant son parapluie pour couvrir également le nouvel arrivant. Fier destrier tout de noir chromé, il plisse les yeux pour mieux observer les courbes et les angles francs du véhicule. Nul doute que l’image ne pouvait rendre la totalité de sa superbe, mais c’était plus que suffisant pour nourrir cet élan soudain d’intérêt. Il avait repéré la marque, assez connue en vérité, mais ses connaissances s’arrêtaient là. Après, il n’était jamais trop tard pour s’y pencher un peu, et même s’il n’aurait jamais la chance de grimper sur un tel engin, il n’y avait aucun mal à se renseigner davantage sur le sujet, pas vrai ?

Il hocha la tête, sans quitter le téléphone des yeux. Oh, il ne doutait pas du coût de ce genre de machinerie. Entre la coquette somme à prévoir en avance et celle à débourser au quotidien, entre assurance, essence et entretien, son camarade devait soit travailler en plus des cours, soit il pouvait compter sur la générosité de ses parents. Dans tous les cas, ce n’était sans doute pas une dépense simple à gérer. Le téléphone finit par retourner dans la poche de son propriétaire et s’il est tenté de s’éloigner à une distance raisonnable, la petite bruine qui flotte dans l’air le convainc de garder Noboru à l’abri, sous son parapluie, au moins le temps que les portes du cinéma s’ouvrent. Ce qui n’allait sans doute pas tarder. La question qui échoua entre eux le fit arquer un sourcil.

« Tu peux m’appeler par mon nom tu sais. » dit-il d’une petite voix. « La première séance est dans quinze minutes, ils vont certainem- »

Phrase interrompue par l’ouverture des portes, alors qu’un employé se hâte de saluer les petits groupes éparpillés devant la façade et de les inviter poliment à entrer. D’un petit signe de tête, Kotai enjoignit son camarade à le suivre à l’intérieur. Du fait de la nature particulière de la matinée, la récupération des billets se fit en une poignée de secondes, et sans vraiment avoir le temps d’y réfléchir, ils étaient déjà de l’autre côté, à patienter devant la petite échoppe à sucreries. Il fallait encore patienter un peu, mais au moins ils étaient à l’abri. Son regard revint sur Noboru, s’attendant à le voir sortir son téléphone ou se faire rejoindre par des visages inconnus à n’importe quel instant. Mais… rien ?

« Tu es venu seul toi aussi ? »

Il n’était pas bizarre pourtant. Un râleur, ça oui, mais ce n’était qu’un maigre défaut comparé à ses capacités de jeu ou à sa cuisine, de ce qu’il avait pu en goûter.

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Sam 6 Juil 2024 - 20:00
Eh beh, voir la photo à l'air d'avoir plu à Kotai, s'il y pense en sortant du cinéma il ira la lui montrer, voir une photo c'est bien voir la bête de près c'est encore mieux. Bon, en vrai de vrai monter dessus c'est le top mais... Il est loin de l'apprécier assez pour proposer ce genre de sortie, peut être un jour si ça fini par être le cas. Peut être en louant une moto un peu plus adaptée pour un passager, surtout du gabarit de Monsieur Écrase-Pied.

Tiens. Il sens pas les gouttes de pluie tomber sur lui depuis tout à l'heure ? Il lève les yeux avant de se rendre compte qu'il à un parapluie au-dessus de sa tête. Oh. Il remercie Kotai d'un geste et écoute ses explications, avant qu'il soit coupé en pleine phrase par l'ouverture des portes.

Suivant Kotai jusqu'à finir à l’intérieur et au sec il ouvre sa veste avant d'avoir trop chaud, observant les alentours jusqu'à qu'ils arrivent devant l'échoppe à confiseries qui lui fait de l’œil... Il se retient de faire quelques achats car il a mangé y a pas si longtemps mais...

Il veut pas risquer le fait pas pouvoir y aller plus tard, au moment ou il se décide à y aller Kotai le coupe avant même qu'il ait eu le temps de bouger le moindre muscle, soupirant, épaules se baissant, il l'écoute parler, répondant à cette question en plus de répondre à ce qu'il a dit plus tôt.

-Yup. Et noté monsieur Kinzoku.

Il attache la jugulaire du casque, mettant ses gants dedans, avant de donner le tout à Kotai comme si il lui confiait un sac, sortant son portefeuille et se dirigeant vers le kiosque à sucreries avec zéro micro secondes d'hésitation.

Pas bavard mais restant poli il achète deux bouteilles d'eau, un pot de popcorn à partager ainsi que quelques barres et confiseries chocolatés, de quoi leur tenir la matinée sans devoir y retourner. Une fois ses achats payés et obtenus il retourne à côté de Kotai, récupérant son casque, lui donnant une bouteille ainsi qu'une partie des barres et confiseries chocolatés.

-Une bonne chose de faite. Avant que ça soit pris d'assaut plus tard.

Tout le monde ira pas se précipiter dessus mais... Plus d'un sera sûrement tenté, entre ceux ayant skip le petit déjeuner pour être la à l'heure, ceux mangeant un peu plus tard par habitude, ceux habitués à leur petit en cas dans la matinée... Hors de question qu'il fasse la queue s'il peut faire les réserves d'avance.

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Sam 6 Juil 2024 - 21:36

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Clignement d’yeux circonspect alors qu’il le regarde s’éloigner en direction du stand sans la moindre explication. Puis il baisse la tête pour fixer le casque et les gants, oubliés entre ses mains par leur propriétaire. Il soupesa l’ensemble, le trouvant à la fois plus léger et plus lourd que ce à quoi il s’était attendu. Ca lui paraissait si peu comme protection et pourtant, sous ses doigts, il ne pouvait qu’admettre la solidité des matériaux employés. Difficile de deviner précisément de quoi était composée la calotte externe, peut-être un mélange de fibres… Impossible d’être certain rien qu’avec le toucher. Il aima néanmoins sentir la surface lisse sous la pulpe de son pouce, caressant inconsciemment le pauvre casque qui désespérait sans doute de retrouver son véritable propriétaire.

Dans le même temps, son esprit faisait tourner sur elle-même la réponse que son camarade lui avait servi avant de l’abandonner dans le hall. Un tout petit “Yup” - on repassera sur la formulation - suivi de ce qui semblait être un trait d’humour ? Une moquerie ? Il n’avait pas eu le temps d’y réagir, et même si les minutes s’écoulaient, il ne savait toujours pas comment le prendre. “Monsieur.” C’était son père ça, pas lui. Trop jeune. Trop inexpérimenté de la vie. Il ne méritait pas une telle dénomination, et en vérité, si on pouvait éviter de le nommer tout court ou même de reconnaître sa présence, ce serait tellement mieux. Hmm… Vibration rythmée. Il baissa les yeux, constatant qu’il tapait légèrement du pied sur le sol. Oh. Eh bien cet échange et ce constat avaient réussi à l’irriter un tant soit peu.

Quand Noboru revint, butin en mains, il retrouva un Kotai un peu chafouin mais qui n’avait tout de même pas profité de son absence pour fuir. Il avait ses affaires après tout, et il s’empressa d’ailleurs de les lui rendre, prêt à se détourner et peut-être essayer de profiter de l’évènement dans son coin. C’était sans compter sur la générosité de son camarade et il fut surpris par ce que ce dernier lui tendit, observant quelques secondes les confiseries et la bouteille d’eau avant de timidement les récupérer.

« Merci, mais tu n’étais pas obligé. »

Il y serait allé lui-même pendant l’entracte entre les deux films si l’envie s’était faite sentir, ou plutôt il y aurait pensé avant de rejeter ce désir très loin en se disant qu’il avait déjà bien profité de son petit-déjeuner, mais maintenant que c’était là… Il sortit néanmoins un billet de 2 000 ¥ de son portefeuille et le tendit à son camarade, histoire de couvrir les frais. Un peu plus loin dans le couloir, une autre porte s’ouvrit et les spectateurs furent de nouveau invités à avancer. Se glissant à la suite du gros du troupeau, Kotai chercha des yeux une place adéquate. Plutôt vers le milieu mais assez éloigné des autres, et par chance l’évènement n’avait pas attiré suffisamment de monde pour surcharger la salle. Il trouva donc un rang moins occupé que les autres et se faufila jusqu’à un siège, ses yeux guettant ses arrières. Est-ce qu’il s’attendait à voir Noboru le suivre ? Oui et non. C’était bizarre. Il était bizarre au final. Juste un peu ? Ca ne changeait rien.

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Dim 7 Juil 2024 - 8:41
Hu ? Noboru est revenu aux côtés de Kotai mais à fortement l'impression que quelque chose va pas. Il a l'impression qu'il est un peu... Énervé ? Irrité ? Fâché ?

Noboru compte pas commenter dessus mais il est un peu surpris de ce changement... Et il est encore plus surpris quand Kotai lui donne de quoi rembourser la nourriture, il allait lui rendre l'argent quand les portes commencent à s'ouvrir.

... Il suppose qu'il va prendre l'argent du coup, rangeant les billets dans son portefeuille, observant la foule entrer dans la salle. Une fois le plus gros du troupeau entré Noboru voit Kotai se mettre en marche et le suit de près.

Il laisse Kotai les guider dans la salle, le laissant choisir leur place, attendant pas longtemps avant que le choix soit fait. Et quel bon choix en plus !

Plutôt vers le milieu, dans un rang moins occupé que le reste, il perd pas une seconde et le suit dans la foulée. Une fois arrivé il se pose dans le siège juste à côté de Kotai, posant son sac et son casque à ses pieds, piochant un peu dans le pot de popcorn avant de le tendre dans sa direction.

-Popcorn ? Ça n'a pas encore commencé, mais il est tout chaud.


Il aurait pu attendre un peu avant de commencer c'est vrai, mais l'odeur de popcorn a peine servi et tout chaud... Comment y résister quoi ? En plus ça l'occupe le temps que le reste des personnes arrivent dans la salle, pas qu'ils doivent en attendre encore beaucoup, l’événement doit commencer dans pas longtemps.

Oh. Et avant d'oublier Noboru pose le popcorn, vérifiant que son téléphone est en silencieux, pas qu'il reçoit beaucoup d'appels, mais il veut être extra sur de pas être gêné lors des films.

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Dim 7 Juil 2024 - 13:04

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Présence à ses côtés. Noboru s’était installé là, comme s’il s’agissait de la chose la plus naturelle à faire. Un peu plus, et on pourrait presque croire qu’ils s’étaient retrouvés pour assister ensemble à cet évènement ! Une idée bien saugrenue, mais que le comportement du blond n’avait de cesse de raviver. D’abord les sucreries, maintenant le popcorn. Est-qu’il allait aussi lui proposer de flâner dans le coin après la double séance ? Kotai espérait que non, il avait certainement des choses super importantes de prévu - comme traîner sur l’ordinateur, prendre de l’avance sur ses devoirs ou même réviser - et il était hors de question de s’en laisser distraire. Non pas qu’il saurait refuser si éventuellement le lui proposait, mais vu que cela n’arriverait pas.

Le remerciant d’une petite voix, il piocha malgré tout dans le pot qu’on lui présentait, récupérant deux-trois grains de popcorn qu’il porta à ses lèvres. Le sucre s’étala agréablement sur sa langue, et il se détendit un peu, oubliant son agacement aussi rapidement qu’il était venu.

« Je ne comprends pas pourquoi tu te montres aussi aimable envers moi. »

Les mots étaient sorti tous seuls, sans avertissement ni prise de conscience du jeune homme. Un éclat de franchise peut-être malvenu et lâché au pire moment, alors qu’au dessus de leurs têtes les lumières venaient de s’éteindre. Le premier film allait commencer. Ring. Il l’avait déjà vu par le passé, c’était même l’une de ses introductions au monde de l’horreur, mais cela ne le dérangeait pas de le revoir, et en salle qui plus est ! Ca changeait de la vieille télévision cathodique de l’époque. Se calant dans le fond de son siège, ses épaules se relâchèrent alors que sur l’écran étaient projetées les premières images de pub pré-film.

Quand le générique de fin défila sur l’écran, la salle se ralluma, le temps pour les spectateurs de profiter d’une petite entracte de quinze minutes avant le prochain visionnage.

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Dim 7 Juil 2024 - 21:23
Maintenant qu'il a vérifié que son téléphone était en silencieux Noboru en profite pour manger quelques popcorn supplémentaires, après que Kotai en a pris un peu, même si le film a pas encore commencé. Il en profite aussi pour retirer sa veste et la mettre à côté de lui, avant de devoir le faire en mode ninja s'il a trop chaud une fois le film commencé.

Bougeant un peu dans son siège pour bien être installé, il attend tranquillement le début du film. Quand il est soudainement perturbé par la question posé par Kotai. Hu ? Comment ça il comprend pas qu'il se montre aimable ? Il réfléchit un peu... Bon, ok, ils ont mal commencé mais il apprécie le fait que Kotai apprécie le silence, qu'il soit amateur de jeux vidéos, qu'il soit pas chiant...

Il allait commencer à dire tout ça à voix haute quand le premier film commence. Noboru lâche un petit soupir, tâchant de se concentrer sur le film même si c'est pas de son genre préféré. Au moins il peut essayer d'apprécier l'effort mis dedans, le travail accompli, les techniques utilisés, la manière dont l'horreur est montré et utilisé tout le long du film.

En tout cas ses yeux quitteront rarement l'écran, grignotant le popcorn et les autres confiseries achetés, passant régulièrement le pot à Kotai s'il veut tout en prenant soin d'en garder pour la suite buvant un peu au passage. Et ouais, autant pas tout manger d'un coup, en plus il reste très silencieux et très calme, profitant tout simplement du moment jusqu'à que le premier film se finisse.

Il papillonne un peu des yeux quand la lumière fut rallumée, habitué à la lumière quelques secondes plus tard, tournant sa tête en direction de Kotai.

-Sympa le film, c'était cool à voir. Et pourquoi j'irais pas me montrer aimable en vers une personne si calme, appréciant le silence autant que moi et surtout pas chiante ? Je reviens d'ailleurs.

Il va lui épargner les détails, voulant simplement profiter de l'entracte pour aller aux toilettes en express, faisant ce qu'il a besoin de faire, se lavant les mains et retournant dans la salle, prenant de nouveau place à côté de Kotai quelques minutes plus tard.

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Dim 7 Juil 2024 - 22:02

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Direct et sans véritable détour. Noboru avait repris leur “conversation” exactement là où ils en étaient restés, comme si le film n’avait été qu’une diversion de quelques secondes, tout au plus. Et sa réponse ne fit soulever que davantage de questions dans la tête du japonais. A quel moment c’étaient des raisons suffisantes ? Il avait été calme et discret toute sa vie, et cela ne lui avait attiré qu’au mieux l’indifférence de ses pairs. Pourquoi ce serait différent aujourd’hui ?

Mais avant qu’il ne puisse rouvrir la bouche et déverser toutes ses interrogations à la face du blond, ce dernier prit lâchement la fuite, le plantant encore une fois sur place avec la mission tacite de surveiller leurs affaires. Tch. C’était pourtant sa technique personnelle de disparaître au beau milieu d’une conversation, Noboru n’avait donc aucun savoir-vivre. Son aînée trouverait certainement la situation très drôle. Eh bien pour la peine, il reprit une poignée de pop-corn !

Il finissait de picorer quand son camarade décida de remontrer le bout de son nez, et s’il lui laissa le temps de s’installer à nouveau, il n’était pas pour autant décidé à laisser tomber le sujet comme ça.

« Ca n’est pas suffisant. »

La crevette montrait rarement les dents, et pour cause, il était aussi impressionnant qu’un chihuahua agacé, ça n’apportait généralement que peu de résultats. Mais là, parmi le brouhaha des discussions post-séance, il avait un petit regain d’énergie et de mordant. Coude appuyé sur la séparation prévue à cet effet, il posa son menton dans sa paume, fixant le pauvre Noboru droit dans les yeux.

« Fujiki-san, on n’offre pas de la nourriture à de multiples reprises à un simple camarade de classe sous prétexte qu’il est “pas ch-” … “chiant”. » buta-t-il sur le dernier mot, peu habitué aux grossièretés. « Je ne vois pas ce que tu aurais à y gagner. »

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Lun 8 Juil 2024 - 14:18
A peine assis dans son siège et même pas encore installé Noboru se fait absolument surprendre par les dires de Kotai, trouvant pas les mots pour lui répondre sur le coup. Comment ça pas suffisant ? Hein ? Quoi ? C'est pourtant bien lui qui décide de ses raisons pour tolérer Kotai non ?

Et voilà qu'une autre couche est rajoutée, Kotai face à lui, coude appuyé, menton dans sa paume et le fixant droit dans les yeux, expliquant qu'on offre pas à manger comme ça, qu'il faut forcément qu'il y gagne un truc et blablabla, l'énervant assez sur le coup pour répondre sans réfléchir.

-Mais mec ! Je décide des raisons qui font que je te tolère ! Puis excuse moi pour la bouffe mais vu ton allure de crevette t'en as besoin ! Et je décide pas des gens que je tolère en fonction de ce j'y gagne m*rde !!! Après si t'es pas content qu'un ours mal léché te tolère je peux m'amuser à te secouer, a te bully ou autre si ça fait plaisir à ta logique pourrie... Abruti va.

Bon... Ahem, il est énervé de nouveau. Il essaie de se retenir vu qu'ils sont dans un cinéma et vu les gens qui sont déjà à les regarder, regardant rapidement autre part quand Noboru fusille du regard ceux bien trop curieux pour leur bien. Mais l'idée émis par Kotai que si on est ami avec lui c'est forcément pour gagner quelque chose l'agace très fortement. Vraiment hein.

Ok, il a pas du tout le caractère le plus facile, ok, même s'il tolère Kotai et passe du temps avec lui ça veut pas dire qu'il sont à l'abri d'une de ses piques de colère mais m*erde quoi !! Il va pas s'amuser à écrire deux pages sur le pourquoi du comment ses raisons sont suffisantes pour ce qu'il a fait jusqu'à présent !

Puis c'est pas comme si qu'il cherchait à gagner quelque chose en se liant d'amitié avec d'autres personnes, il s'est pas fait d'amis depuis qu'il était sur Tokyo, ayant juste quelques connaissances puis ses collègues de travail... Mais bon, il est à peu près obligé de s'entre un minimum avec eux, d'une part pour pas se faire engueuler par son patron, d'autre part pour pas gêner leur travail. Mais si ça va pas à la pauvre logique de Kotai ils peuvent retourner au niveau inconnus ignorant totalement la présence de l'autre. Tssss...

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Lun 8 Juil 2024 - 14:49

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Volcan en éruption sous les yeux, il avait déjà assisté aux explosions de son camarade, et ce d’entrée de jeu, lors de leur première rencontre. C’était peut-être pour cela qu’il ne fut pas spécialement surpris de le voir énervé. Au contraire, il l’avait même envisagé. Soit le masque tombait, soit il perdurait encore, derrière les couleurs vives et destructrices de la colère. ll essuya la tempête sans ciller, sans le quitter des yeux, le fixant toujours d’un regard un peu vide, un peu mort, et malgré tout éclairé de cette petite lueur de curiosité sincère.

« Les gens fonctionnent pourtant souvent ainsi. »

Pas tous. Mais en quoi serait-il une exception ? Si l’on creusait, il avait bien quelque chose à y gagner. Du calme peut-être. Ou juste quelqu’un qui ne se plaindrait pas quand il lui demandait de surveiller ses affaires ou de rester à regarder un live à ses côtés. Ca n’était pas forcément négatif, bien sûr, mais toute relation nécessitait un échange, quel qu’il soit.

« Et tu peux. Je serais moins étonné si tu me blessais, même si je pense que ça me rendrait… triste ? » Il baissa un peu les yeux, réfléchissant au terme qu’il venait d’employer. Ce n’était peut-être pas le plus adéquat mais c’était le seul qui lui venait en tête à cet instant. « On s’est peu côtoyés mais j’apprécie ta présence. »

Dernier éclat de franchise alors que la luminosité de la pièce redescendait peu à peu, annonçant la deuxième partie de l’évènement. Le regard de jais demeura quelques secondes de plus à observer le visage de Noboru puis sa silhouette dans l’obscurité, avant de finalement revenir au grand écran. Kaïro. Dans la lignée du précédent film, on retrouvait la même thématique : l’horreur au travers du prisme d’un nouveau medium. Mais à la place des cassettes maudites, la malédiction se transmet cette fois au travers d’une disquette vérolée.

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Lun 8 Juil 2024 - 16:27
Plus ça va, plus Kotai le surprend... C'est vrai que les gens fonctionnement souvent comme ça mais voilà le mot clé ! Souvent ! Pas tout le temps bordel !
Mais il est encore plus surpris de ce qui est dit ensuite... Comment ça il serait moins étonné qu'il le secoue, le bully et autre ? Il l'écoute continuer sans rien dire, sa colère stoppé net pendant qu'il réfléchit à ce qu'il vient de dire.

Comment ça le fait le fait qu'il irait changer de comportement irait le rendre triste ? Il commençait a réfléchir sur les raisons possibles avant que Kotai la lui donne, avouant qu'il apprécie sa présence. Oh. Oh wow... Euuuuh... On lui a pas beaucoup dit ça ?

Haha. Il sait pas pourquoi il doute de ça en fait. Clairement qu'on lui a très rarement dit ça, les autres étant plus occupés a ce moquer de lui ou a chercher l'énerver par le plus de moyens possibles, rares sont ceux ayant cherché à apprécier sa présence, pas que ça soit facile avec son caractère...

Il cherche quoi répondre à Kotai mais voilà que le film suivant commence, Noboru sent son regard pointé sur lui quelques secondes avant qu'il commence à regarder le film. Il fait de même mais il est incapable de se concentrer dessus, il a bien essayé mais il est plus à réfléchir sur ce qu'il vient de se passer, mordillant la peau de ses lèvres, avant de passer à celle de ses doigts.

Il réfléchi sans faire de bruit, touchant même pas au pot de popcorn, aux confiseries ou à l'eau tellement il est préoccupé, il a pas envie de se conformer à l'image du bully qu'a Kotai en tête, vraiment pas... Il le tolère bien trop pour tout simplement le pousser et l'oublier ou faire ça, peut être que Kotai à toujours connu des relations avec les autres sous cet angle...

Rah, ça le soûle ! Voilà qu'il est gentil et voilà ou il fini, a se poser mille et une questions débiles ! Accablé par toutes ces questions il finit par zapper totalement le film, rongeant la peau de ses lèvres et de ses doigts, passant de point de réflexion en point de réflexion. Il s'en fiche de saigner un petit peu ensuite ou que ça se voit, devant bien avoir une crevasse ou deux aux lèvres au vu du goût métallique qu'il a eu par moment et suçant son index après avoir un peu trop tiré un bout de peau.

Il ira même pas percuter immédiatement si le film et fini et si les lumières sont de nouveau allumés, si Kotai se lève il ira machinalement récupérer ses affaires, récupérer ce qu'il reste d'en-cas, vérifier que leurs places sont propres, qu'ils ont rien oubliés et le suivre sans réfléchir.

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Lun 8 Juil 2024 - 16:56

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Mais Kotai ne se lève pas. Autour d’eux, la plupart des autres spectateurs quittent leur siège et entament déjà leur migration vers l’extérieur de la salle, emportant avec eux leurs conversations et leurs analyses liant les deux films. Il en aurait fait de même, minus les discussions, si un détail ne l’avait pas arrêté avant même d’amorcer le moindre mouvement.

Tâches écarlate à moitié effacées. Pétales au coin des lèvres martyrs, sur les doigts meurtris. Un bref froncement de sourcils annonce la suite de ses gestes et, déclipsant d’une main les accroches de sa sacoche, il tendit l’autre pour attraper délicatement celle de Noboru. Encore une fois, il ne lui demanda pas la permission. Encore une fois, la plaie, toute insignifiante qu’elle soit, reçu l’attention qu’elle nécessitait malgré tout. Désinfectée. Séchée. Pansée. Les dinosaures colorés rirent à la face du blond qui ne devait toujours pas avoir pris l’habitude de se faire dorloter de la sorte.

Kotai releva les yeux, observant longuement les lèvres de son camarade. Réflexion. Là en revanche, il ne pouvait pas y faire grand chose. Trop proche de la bouche et si cela ne le dérangeait pas de toucher les mains de quelqu’un d’autre - de sa propre initiative - c’était une autre paire de manche pour le reste de son corps. Dont la tête. Il se contenta donc de sortir un mouchoir et, prenant sa bouteille d’eau encore à moitié pleine, il en imbiba le tissu avant de le tendre au grand blessé.

« Tu as saigné ici. » le guida-t-il en pointant du doigt la position sur son propre visage, servant volontiers de miroir à son camarade.

Est-ce qu’il en faisait trop ? Assurément. Mais la mère de sa senpai avait toujours été catégorique à ce sujet : aucune blessure ne devait être ignorée.

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Lun 8 Juil 2024 - 17:26
Il remarque vaguement que Kotai bouge pas après plusieurs secondes et en entendant le bruit des gens se levant et quittant la salle autour d'eux, encore un peu perdu dans ses pensées il bouge pas non plus, jetant un coup d’œil autour d'eux ainsi qu'a leurs affaires, prêt à se lever et quitter la salle comme si de rien était.

Mais Monsieur Kotai devait avoir d'autre idées, prenant une de ses mains sans prévenir, le faisant sursauter tellement il s'attendait pas à ce geste. Voyant qu'il veut le soigner il le laisse faire après quelques instants d'hésitation, haussant tout de même un sourcil, regardant autour d'eux pendant qu'il désinfecte, sèche et panse la plaie.

Et encore un pansement dinosaure protégeant sa plaie.

Il l'observe quelques secondes, retenant un soupir.

Noboru allait bouger quand Kotai dit quelques mots, indiquant qu'il a saigné aux lèvres tout en tendant un mouchoir humide pour essuyer le tout... Il hésite quelques secondes, observant le mouchoir tendu avant d'hausser les épaules.

Lèvre de nouveau mordillée entre ses dents, il se contente d'enfiler de nouveau sa veste et de récupérer ses affaires, mettant ses confiseries à moitié mangés dans une pochette de son sac après avoir refermé leur emballage le plus proprement possible. Une fois qu'il a enfilé son sac il observe indirectement Kotai, prêt à quitter la salle dès qu'il a récupéré toutes ses affaires, debout mais encore à côté de sa chaise, observant rapidement la sortie avant que ses yeux soient dans la zone ou est Kotai, sans le regarder directement.

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Lun 8 Juil 2024 - 17:45

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Instant de flottement. Il observe Noboru l’ignorer sciemment pour se lever et se préparer. Mouchoir encore entre les doigts, il le regarde, suit chacun de ses gestes sans bouger d’un cil. Il prit le temps de peser le pour et le contre de sa prochaine action et, finalement, choisit de ne pas insister. Repliant la main, il mit le mouchoir inutile avec les autres déchets qu’il jetterait dans la première poubelle qu’il croiserait et, se levant à son tour, il récupéra ses affaires. Il n’avait pas touché aux sucreries qu’il avait remboursé à son camarade, aussi rejoignirent-elles le fond de son sac. Destination le tiroir de son bureau, où elles resteraient un moment avant qu’il ne se rappelle de leur existence. A cette pensée, il souffla légèrement du nez, se sentant bizarrement très proche de ces sucreries.

Pivotant vers la sortie, il s’était attendu à ce que son camarade fonce à la suite du troupeau, qu’il le laisse en plan de la même manière qu’il venait d’ignorer son geste amical. Amical, vraiment ? Kotai se pinça le menton. Non. C’était trop tôt pour cela, et quand bien même, il n’était pas du genre à se faire des amis. Un soupir s’échappe et sans un regard, il dépasse Noboru pour se diriger vers les portes. Se délestant de ses déchets, il marque malgré lui un temps d’arrêt, guettant la présence du blond.

Ils n’étaient pas venus ensemble ni ne repartiraient ensemble, à quoi bon perdre du temps en sa compagnie ? Il avait avouer l’apprécier, et il était sincère, bien sûr, mais il ne devait pas en oublier sa logique. Dehors, l’odeur des restaurants avait envahi la rue commerçante et, comme répondant à cet appel parfumé, son estomac émit une petite complainte discrète. Il devait être aux alentours de treize heures, autant dire que le jeune homme ne pourrait pas profiter de la cafétéria une fois rentré à l’université. Les sucreries étaient là, mais elles ne rempliraient pas convenablement le trou dans son ventre. Un petit retour par le konbini serait sans doute nécessaire, il n’était pas pressé de toute manière. Ses yeux repartirent à la recherche inconsciente de ceux du blond, s’attendant à ne trouver que son absence.

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Lun 8 Juil 2024 - 18:05
Hum. Kotai à pas l'air d'insister. Noboru l'observe sans rien dire mettre le mouchoir avec les autres déchets qu'il a avant de se lever à son tour et récupérer ses affaires. Il l'observe souffler du nez sans commenter, bougeant pas tant que Kotai se met pas en route direction la sortie, le suivant sans dire un mot, toujours à mordiller la pauvre lèvre ayant rien demandé.

Il finit même par être dépassé, augmentant pas sa vitesse de pas, se contentant de rejoindre la sortie en gardant la même vitesse, se faisant même doubler par deux ou trois autres personnes mais il est pas non plus à la seconde près alors il s'énerve pas, gardant son calme jusqu'à arriver à la sortie.

Une fois dehors par contre... La première chose qui le frappe c'est pas le vent, la pluie ou le soleil qu'il sent de nouveau. Mais... L'odeur de nourriture. Pleins d'odeurs différentes. De cuisines différentes. Toutes venant chatouiller ses narines intensément, son ventre serait déjà à gargouiller habituellement mais il reste silencieux pour l'instant.

Ses yeux finissent par se poser sur la silhouette de Kotai.

Il hésite quelques instants avant de le rejoindre.

Toujours a mordiller sa lèvre il fait le premier pas.

Le second suit et ainsi de suite jusqu'à qu'il finisse à ses côtés.

Sachant pas trop quoi faire et ayant vraiment pas envie de prendre la parole à cet instant il finit par sortir son téléphone, regardant les restaurants autour d'eux, tonkasu, udon, gyozas, bœuf de Kobe, cuisine d'autres pays... Rien ne manque autour d'eux niveau restaurants, même en y allant a pieds ils ont un large choix d'adresses ou aller manger s'ils ont envie.

Noboru ayant pas vraiment faim, à du mal à se décider, finissant par soupirer et ranger son téléphone, soupirant encore une fois quand il se rend compte que sa lèvre saigne a nouveau, faisant de son mieux pour stopper le saignement au plus vite, laissant Kotai décider de la suite.

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Lun 8 Juil 2024 - 18:43

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Silence au milieu de l’agitation de la rue. Il regarde son camarade en proie à ce qui semblait être de la nervosité. Chacun sa manière de l’exprimer, et aucune n’était la bonne. L’un se tordait les doigts en souhaitant disparaître, l’autre allait jusqu’à se crever les lèvres et montrer les crocs. Kotai plissa les yeux, attention braquée sur la petite goutte écarlate qui perlait à nouveau sur le visage connu.

Pour un simple camarade de classe, il n’aurait rien dit. A vrai dire, il ne l’aurait sans doute même pas remarqué. Des visages sans traits, sans détails, sans saveur. Noboru était différent. Il voyait ses yeux d’un bleu acéré. Ses sourcils froncés. Son nez droit. Ses lèvres pincées. Expression maussade le plus souvent, grognonne même. Le genre d’attitude qu’il avait longtemps assimilé à des personnes à problème. Noboru était un problème. Sa gentillesse désintéressée clashait avec sa vision logique et froide du monde, d’autant plus qu’elle était parfois accompagnée de sautes d’humeur imprévisibles. A son tour, Kotai se mordille la lèvre. Pas assez pour se blesser, seulement le temps de réfléchir.

Eh bien, tant pis s’il s’attirait davantage ses foudres.

Rouvrant sa sacoche, il récupéra bouteille d’eau et mouchoir propre, réitérant son geste. Mais cette fois, au lieu de simplement le tendre à son camarade, il fit un pas dans sa direction, soutenant son regard tout en posant une simple question :

« Puis-je ? »

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Lun 8 Juil 2024 - 20:49
Urgh... Encore a saigner, super ça, vraiment ! Pendant plusieurs jours il va le sentir s'il mange acide, salé ou vinaigré ! Tssss ! Quelle idée aussi de se mordiller encore la lèvre, il aurait du arrêter avant mais non, il a fallu qu'il continue et voilà ce qui lui arrive maintenant.

Il soupire longuement, ayant pas vraiment fait attention a Kotai ces derniers instants, ses yeux cherchant sa présence quand il entend sa voix plus près qu'elle aurait du être. Il sursaute presque en voyant ou il est, réfléchissant quelques instants à sa proposition...

Il pourrait refuser. Encore. Oui, bon... D'accord, d'accord, mauvaise idée de refuser encore une fois ! Urgh ! Il inspire un coup, expirant tout en baissant les épaules avant de s'avancer vers Kotai, son visage ayant la même tête qu'un guerrier en pleine défaite.

-T'as gagné. J'te laisse faire.

Il compte pas bouger le temps qu'il s'en occupe en tout cas, le laissant faire toutes les étapes nécessaires, bougeant a nouveau uniquement quand il a fini, faisant quelques pas dans un grand cercle autour de Kotai avant de finir par dire quelques mots supplémentaires.

-Faim ? Tu veux manger quelque part ?

Juste quelques mots, mais mots d'importance quand même, surtout quand Noboru sort son téléphone et constate l'heure qu'il est, ayant pas réalisé qu'ils avaient passé autant de temps que ça au cinéma, en profitant pour regarder toutes les notifications qu'il a eu depuis. Un peu venant des réseaux sociaux, un peu venant de ses différents groupes discord, un peu des actualités du moment ainsi que quelques messages dont un de sa mère, répondant immédiatement.

C'est pas un message important mais il préfère répondre dès qu'il le voit, donnant un peu de ses nouvelles et racontant ce qu'il a fait ce matin, expliquant qu'il passera cet après-midi s'il a le temps. Bon... Il passe au moins toutes les deux semaines mais s'il peut caler des visites en plus il le fait avec plaisir.

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Mar 9 Juil 2024 - 2:54

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Surprise dans les yeux clairs, sur ses traits renfermés. Le fier guerrier hésite, considère peut-être les options qui s’offrent à lui, avant de finalement rendre les armes. Un choix judicieux. Non pas que Kotai estime pouvoir lui imposer ces maigres soins par la force, mais cela aurait été signe qu’il n’allait pas non plus lui imposer plus longtemps sa présence. De sa main libre, il pinça légèrement le menton du blond, lui intimant silencieusement de ne pas bouger. De l’autre, il entreprit de tapoter doucement la petite croûte de sang séché, puis le bord des lèvres martyrisées. Il ne pouvait malheureusement pas utiliser de produit, encore moins y appliquer un pansement, mais il estimait que c’était malgré tout mieux que rien.

Concentré sur sa tâche, le jeune homme prit une moue réfléchie, sourcils légèrement froncés et lèvres pincées. Il plissa les paupières en voyant de plus près les ravages du stress mais il retient le sermon qui se bousculait dans son esprit. Cela aurait été malvenu, et il n’avait pas envie que le volcan explose aussi proche de son visage.

Quand il le relâcha enfin, Noboru ne tarda pas à s’écarter pour tracer un cercle invisible, évacuant peut-être son malaise. Un détail. Il aurait pu éviter cet embarras s’il avait accepté son mouchoir dès le départ. Parlant de mouchoir… Maintenant qu’ils étaient dans la rue, impossible pour lui de trouver une poubelle. Il empaqueta donc le tissu souillé dans un autre, avant de sceller le tout dans une petite pochette plastique qui servait à cet effet. Ugh. Pour une fois, enlever ses chaussures ne serait pas la première chose qu’il ferait en regagnant sa chambre.

La proposition de son camarade le fit pivoter dans sa direction, chassant l’air écoeuré qui s’était rapidement installé sur ses traits. Il avait malgré tout envie de prolonger le temps passé ensemble ? Kotai haussa les épaules. Ce n’étaient pas les restaurants qui manquaient dans le coin mais… Ca n’aurait pas été raisonnable de passer davantage de temps à l’extérieur, non ? Il allait refuser, il attendit juste poliment que le blond se détache de son téléphone.

« J’ai vu un restaurant d’okonomiyaki sur le chemin de la station, si cela te dit ? »


KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Mar 9 Juil 2024 - 11:15
Se laissant faire comme dit Noboru bouge pas d'un millimètre le temps que Kotai s'occupe de sa lèvre, devenant presque une vraie statue quand Kotai pince son menton pendant qu'il le sent tapoter, respirant doucement. Il ignore combien de secondes ça à duré en réalité, lui ayant eu l’impression que le temps se soit écoulé au ralenti...

Ne pouvant pas bouger il se contente d'observer le visage de Kotai, repérant chaque petit changement de mouvement, air réfléchi marqué sur son visage, avant de voir ses paupières plissés, comprenant pas trop pourquoi Noboru papillonne des yeux quelques fois avant que cet instant se finisse.

Enfin libre ! Noboru bouge de nouveau, attendant que Kotai réponde a sa question tout en s'occupant, rangeant son téléphone après avoir envoyé son message, écoutant sa réponse, okonomiyaki, hum... Ok, ça lui va. Pas qu'il ait autant envie de manger qu'a son habitude mais peut être que l'appétit viendra en mangeant... Ou qu'elle viendra plus tard dans la journée.

Il pense à sa moto par contre, garée dans une des rues non loin, il se demande s'il ferait mieux de la rapprocher du restaurant pour pouvoir repartir après le repas directement ou de la laisser ici en pensant revenir dans le coin. Ça serait un peu bête de faire l'aller-retour juste pour la récupérer...

-Yup. Tu compte te promener dans le quartier ou rentrer direct après ? Pour savoir si je rapproche ma moto du restaurant.

Ouais... Autant demander plutôt que supposer, c'est moins chiant à faire, autant la rapprocher le plus possible s'ils bougent pas après, a moins que Kotai en profite pour visiter un peu le quartier si y a des trucs sympas a faire ou voir, il avoue ne pas s'être beaucoup renseigné sur le quartier, sachant juste qu'ils ont une grosse rue commerciale avec pleiiins de boutiques, certaines récentes, certaines avec plusieurs décennies de vécu.

Après s'il doit bouger sa moto et la garer plus près du restaurant il pourrait en profiter pour montrer sa moto à Kotai, en passant à côté du cinéma ou en se garant, ça sera plus stylé que de la voir sur une photo en tout cas.

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Mar 9 Juil 2024 - 12:49

Gronchon et Crevette en IMAX 3D DOLBY SURROND

ft. Noboru Fujiki

Kotai cligna des yeux, se rendant peu à peu compte de la dissonance entre ses pensées et la réponse qu’il avait formulé. Le dimanche après-midi servait à travailler, pas à batifoler dans les rues en faisant du lèche-vitrine. Alors non, il n’avait pas prévu de rester plus longtemps dans ce quartier qui, depuis leur arrivée tôt dans la matinée, s’était bien trop animé et rempli à son goût. Certes, ils n’auraient pas besoin de jouer des coudes pour se rendre d’un point A à un point B, mais il y avait suffisamment de passants pour qu’il stresse rien qu’à l’idée de se sentir effleurer sans rien pouvoir y faire !

« Si je suis seul, je ne pense pas m'attarder dans le quartier. »

Ouverture inconsciente. Si Noboru restait… Eh bien il se devrait de lui tenir un peu compagnie, après tout, le pauvre prenait déjà l’initiative de rester avec lui pour ce repas tardif. C’était bien ainsi que les choses s’étaient organisées, non ? Oh, il ne savait plus. Dans tous les cas, il pianota quelques secondes sur son téléphone, à la recherche d’une information. Quand il la trouva, un zeste de contentement éclaira ses traits et il tourna l’écran vers le blond. Dessus, une carte indiquait l’emplacement du restaurant et à proximité, souligné par le doigt du brun, un petit parking. Pas besoin de mots pour se comprendre, mais s’il souhaitait rapprocher son véhicule, il avait peut-être une chance de trouver une nouvelle place là bas.

Qu’importe sa décision, Kotai entendait bien l’accompagner. Ses yeux observèrent une fois de plus les passants avec une appréhension évidente, et il fit même un petit pas supplémentaire pour se rapprocher de son camarade.

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Mar 9 Juil 2024 - 21:30
Hummmm... Noboru tient pas spécialement à s'éterniser non plus, préférant pouvoir se reposer, aller se balader en moto ou aller jusqu'à Osaka voir ses parents s'il est très motivé. Donc il pense pas rester se promener dans le quartier, hochant la tête à Kotai.

Il l'observe pianoter sans rien dire sur le téléphone avant que l'écran soit tourné en sa direction. Oh. Il lui montre la présence d'un parking pas loin du restaurant, parfait ça, la plus de doute il compte bien rapprocher sa moto des lieux.

Le seul problème c'est que Kotai pourra pas le suivre, il a pas de casque pour lui et tient pas à pousser sa moto ou conduire tout doucement en plein dans le trafic, trop dangereux ça. Mais... Il peut proposer à Kotai de le rejoindre sur le parking, surtout s'ils font attention aux allés et venues des véhicules, ça serait sûrement la chose la moins risquée à faire.

Il continue de réfléchir un peu mais voit pas vraiment d'autre solution, voulant pas mettre Kotai dans une situation risquée en plus d'être interdite, surtout qu'un passager sur sa moto sera pas vraiment confortable... En tout cas il fini par parler.

-Je vais rapprocher ma moto dans ce cas. On ira se rejoindre sur le parking, comme ça tu pourra la voir si tu veux.

Il irait bien bouger immédiatement après mais il tient à avoir la réponse de Kotai avant, vu qu'ils pourront pas faire le trajet ensemble il tient pas à partir sans le prévenir et sans être sûr qu'ils ont le même plan en tête, il tient pas a avoir une situation ou les deux pensent pas à la même chose et finissent confus un moment...

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Mer 10 Juil 2024 - 1:35

C'est quand même plus simple à moto

ft. Noboru Fujiki

Hmm. Il tenait vraiment à lui montrer son cylindré. Soit. Kotai s’apprêtait à lui emboîter le pas mais les paroles de Noboru le retinrent sur place. Se rejoindre ? Il papillonna des cils, un peu surpris, presque déçu. C’était effectivement l’action la plus logique au vu de la situation actuelle, mais cela n’empêcha pas le jeune homme d’appréhender les minutes futures ainsi que la traversée en solitaire qu’il allait devoir effectuer. Il hocha néanmoins la tête et, serrant son parapluie inutile entre ses mains, il s’écarta de son camarade, prêt à le laisser filer auprès de son destrier mécanique.

Dès que Noboru eut tourné les talons, les épaules de Kotai retombèrent, vaincu d’avance par la rue commerçante et ses trop nombreux passants. Il pourrait faire un détour, mais s’il devait éviter l’ensemble du quartier, le blond aurait largement le temps de penser qu’il lui a fait faux-bond, et il risquait seulement de susciter sa colère. Non, il n’avait vraiment pas d’autre choix que de fendre la foule.. et remonter la rue.. passer les multiples enseignes.. au milieu des gens.. des inconnus..

Profonde inspiration.

Et d’un pas peu assuré, il se mit en marche. Une main solidement ancrée à la lanière de sa sacoche, l’autre cramponnée à son parapluie. Un bien maigre bouclier qui ne parvenait nullement à repousser les gens trop pressés. Petite bourrade sur le côté. Il crut entendre des excuses formulées à la va-vite. Inspire. Il voulut rejoindre le mur, mais les abords des boutiques étaient tout aussi fréquentés que le nerf central. Expire. Palpitations. Sifflement dans les oreilles. Il se recroquevilla machinalement, s’efforçant de continuer à avancer en dépit des nausées qui commençaient à monter. Ses yeux s’agitèrent, cherchant un point à fixer, un horizon dégagé où il pourrait se projeter. Là ! Au croisement d’une allée, une rue un peu plus calme, un peu plus désertée. Il pressa le pas, suffoquant de plus en plus à chaque frôlement qu’il percevait.

Se jetant presque sur l’îlot de tranquillité, l’étudiant tenta d’avaler une grande goulée d’air mais ses poumons refusèrent de coopérer. Il s’appuya contre le mur, jambes flageolantes. Voilà pourquoi il évitait de sortir seul. D’ordinaire, Tsuni parvenait à le calmer ou même à lui éviter ce genre de réaction. Mais elle n’était pas là. Il desserra les mains, jointures blanchies par la pression qu’il avait exercé sur son pauvre parapluie et son pauvre sac. Le parking. Se raccrochant à cette idée, il persévéra, démarche tanguante alors même qu’il se servait du mur pour support. Il n’était pas loin, et avec de la chance, la crise aurait le temps de s’estomper avant que son camarade ne repointe le bout de son nez.

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Mer 10 Juil 2024 - 11:25
Attendant tranquillement une réponse Noboru presse pas Kotai pour en obtenir une, le laissant peser le pour et le contre avant qu'il finisse par hocher la tête à la proposition faite. D'un geste de main il le salue, retournant à sa moto, retirant l'anti-vol, vérifiant rapidement sa moto avant de fermer sa veste, mettre son casque, enfiler ses gants et se mettre en route.

Direction le parking ! Le trafic étant relativement calme vu l'heure, en plus du fait qu'il peut en profiter pour se faufiler entre les voies il met pas longtemps a arriver au parking, garant sa moto, remettant a nouveau l'anti-vol, vérifiant s'il doit payer sa place ou non, faisant le nécessaire.

Une fois ça fait il retire de nouveau casque et gants, sortant du parking et attendant Kotai, adossé a un mur juste à côté, observant les allés et venue des personnes, le trafic passant et les restaurant en activité soutenue vu l'heure.

Un petit détail lui fait froncer les sourcils par contre... Une silhouette au loin, semblant pas aller très bien, il observe quelques instant de plus, réalisant qu'elle lui semble familière, pas très grande, pas très épaisse, le gabarit d'une crevet-

Kotai ! C'est Kotai ça !

Sans trop réfléchir il s'avance !

Il se retient fortement de courir, allant à une allure normale jusqu'à lui, observant son état. Démarche tanguante, respiration difficile, yeux scrutant partout, anxiété, peur et angoisse pouvant être lu en une poignée de secondes...

Il pensait pas que faire le trajet seul serait si difficile pour lui...

Sinon il aurait fait l'aller-retour...

Bon. Mission 'Sauver Kotai et le calmer' enclenché !

Première étape le bouger de la. Rien qu'en voyant sa démarche il compte pas le laisser continuer de marcher, décidant de le porter dans ses bras en plus de porter ses affaires, un bras soutenant sa nuque, l'autre calé derrière les genoux, bien plaqué contre lui et filant le plus vite possible la ou ils seront plus loin d'autres humains.

Heureusement qu'il fait du sport, même si Kotai à vraiment un gabarit de crevette... Il devrait peut être manger un peu plus ? Ou aller un peu à la salle ?

Boarf. C'est important pour plus tard ça.

Le plus important c'est qu'il à repéré un banc juste à côté du parking, posant doucement Kotai dessus, posant son casque et ses gants juste à côté, s'accroupissant face à lui et essayant de le guider pour qu'il reprenne son calme, commençant avec des exercices de respiration.

Inspirer. Retenir. Une seconde. Deux secondes. Trois secondes. Expirer doucement. Recommencer. Autant de fois que nécessaire.

Oh bordel qu'il avait pas prévu ça.

Et oh bordel qu'il est pas du tout qualifié pour gérer Kotai en pleine crise de panique.

Mais euh... Kotai à juste un ours mal léché avec lui, alors l'ours mal léché fera de son mieux...

En tout cas Noboru ira rester à ses côtés autant de temps que nécessaire, faisant office d'ancre pour l'aider à se calmer, de bouclier anti-personnes (même s'il à du rassurer un ou deux passants en express) et de garde du corps autant de temps que nécessaire pour lui.

Il est vraiment inquiet en tout cas, le cachant pas vraiment et se retenant de mordiller ses lèvres uniquement car elles sont déjà défoncés... A vrai dire presque toute son attention est sur surveiller Kotai et leurs alentours, espérant qu'il ira mieux rapidement...

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Mer 10 Juil 2024 - 13:24

C'est quand même plus simple à moto

ft. Noboru Fujiki

Main râclant la surface rugueuse du mur, il lui semblait voir enfin le panneau signalant le parking tout proche. Il n’avait pas entendu de moto passer, peut-être parce qu’il n’entendait plus grand chose à part le sifflement lancinant qui lui vrillait les oreilles, mais sur le moment, il se dit juste qu’il avait le temps. Il essaye de se redresser un peu, de réordonner sa tenue, son allure, mais ses gestes s’embrouillent. Il ne voit pas la silhouette floue s’approcher avant qu’il ne soit trop tard. Une main sur sa nuque. Il se fige. Frisson glacé descendant le long de sa colonne, le paralysant sur place. Comme projeté au dehors de son propre corps, il regarde impuissant la personne sans visage qui le soulève et l’emporte.

Il veut hurler. Sa gorge se comprime. Il aimerait se débattre. Ses bras refusent de bouger. Il cligne des yeux. Les formes demeurent incertaines. Il souhaite disparaître, mais le contact est toujours là, brûlant sa peau jusqu’au travers de ses vêtements.

Quand il revient enfin à lui, Kotai n’ose pas bouger. Il tourne à peine les yeux, essayant de se raccrocher à la réalité au travers du premier détail qu’il parviendrait à repérer. Des cheveux blonds. Familiers mais il ne parvint pas à les remettre, encore moins à se souvenir de ce qu’il fait ici. Un amas de mots lui est jeté au visage. Inspire ? Expire ? Il se souvient qu’il doit respirer. Alors… Il essaye de se concentrer là dessus et de suivre les indications lointaines, souvenirs en écho aux exercices de respiration que madame Kufuku avait pris le temps de lui enseigner à l’époque. Visualiser une balle, qui monte et qui descend. Lentement. Caler son souffle sur ses mouvements.

« Tsuni… »

Nom perdu dans un souffle. Il cherche la main de sa senpai et la serre dans la sienne. Erreur de personne mais il n’est pas en état de s’en rendre compte. Il continue d’inspirer et d’expirer en rythme, souffle de moins en moins saccadé à mesure que l’air autour de lui se fait moins étouffant. Que les regards se détournent. Il commence à prendre conscience du banc. De la rue plus dégagée. De la personne devant lui. Noboru. Le regard de jais se pose enfin sur lui, le voyant de nouveau.

Son coeur bat encore un peu trop fort, un peu trop vite, mais la crise passe. Lentement. Elle s’égrène au fil des minutes, résonnant seulement encore un peu dans sa voix alors qu’il bredouille des excuses. Main toujours ancrée dans la sienne.

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Mer 10 Juil 2024 - 15:16
Totalement pas prêt à gérer cette situation Noboru continue de veiller sur Kotai, traquant le moindre mouvent de sa part, vérifiant régulièrement sa respiration et continuant de veiller sur lui en général. Le tolérant assez pour pas le laisser en plan, tout seul, sans aide pour affronter ça il compte pas l'abandonner, même en étant un ours mal léché.

Il entend un nom sortir de la bouche de Kotai 'Tsuni', le connaissant pas assez bien il arrive pas a savoir pourquoi il est sorti à ce moment, gardant ça dans un coin de son esprit, continuant à veiller sur lui.

Noboru laisse Kotai serrer sa main aussi, tant que ça l'aide il compte le laisser faire, il pourrait même servir de peluche qu'il le laisserait faire, tant que ça lui permet d'aller mieux il s'en fiche... Continuant à veiller sur lui il remarque que sa respiration à l'air d'être de moins en moins saccadé, soulagé, il continue d'y prêter attention, voyant que Kotai à l'air être de plus en plus de nouveau sur terre quand ses yeux finissent par se poser sur lui.

-Hey.

Il remarque toujours la main serrant la sienne, commentant pas dessus, tant que ça l'aide à aller mieux c'est le principal. Il continue a rester à ses côtés pendant plusieurs minutes avant de prendre la parole.

-Tu as soif ? Tu veux toujours manger au restaurant ? Ou dans un coin tranquille ?

Il attend de voir s'il réagit aux questions ou non, lui laissant le temps d'y réfléchir avant d'en poser une autre.

-Tu veux rentrer ? Je peux te payer un taxi si tu as besoin.

Ouais... S'il veut rentrer il tient pas à ce qu'il fasse un malaise dans les transports ou faire une autre crise de panique, autant qu'il rentre se reposer et récupérer... Il tient pas a ce que Kotai force s'il est pas à 100%, il se serait proposé pour faire le chauffeur mais pouvant pas le prendre en passager cette option est impossible...

En tout cas le temps qu'il réfléchit il bouge pas, toujours à veiller, toujours à le protéger, toujours à servir d'ancre pour l'aider à passer la crise de panique et être la autant que possible pour lui car ce genre de situation c'est difficile à passer tout seul...

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Kotai Kinzoku
A l'université ; 1è année
Kotai Kinzoku
■ Age : 30
■ Messages : 143
■ Inscrit le : 09/06/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2018
Kotai Kinzoku

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Mer 10 Juil 2024 - 15:55

C'est quand même plus simple à moto

ft. Noboru Fujiki

Entre ses lèvres sèches, les mots ne sont qu’un grondement désorganisé. Excuses inaudibles, se perdant dans le sifflement qui vrille encore. Encore. Une voix s’y détache finalement, ricochant jusqu’à ce qu’il s’en empare, s’y accroche. Et peu à peu, il entend les syllabes qui s’alignent et s’articulent, jusqu’à faire sens. Le ton est calme, presque rassurant. Ce n’est pas la voix de son aînée, mais elle lui est assez familière, assez agréable pour qu’il s’y perde.

Inspire encore. Sa petite main se referme une dernière fois sur celle du blond, avant de finalement lui rendre sa liberté. Il les fixe, comme on fixerait un être informe venu d’une autre dimension. Un restaurant ? Il secoue la tête, s’arrête, rassemble ses pensées, ses réflexions. Le parking à côté du restaurant, ils devaient se rejoindre là. Pour manger. Son estomac demeura muet. La faim s’était évaporée. Il relève les bras, s’enserre un peu, retrouvant les sensations dans ses membres.

Kotai ouvre et referme la bouche plusieurs fois d’affilée, langue pâteuse. Mais ça va passer. La boule monte et redescend encore une fois. Il se frotte les yeux comme se réveillant d’un mauvais rêve, émerge dans la réalité. Encore une question. Il refuse à nouveau d’un signe de tête.

« Dé… Désolé. Trop de monde. »

Une bien piètre excuse, mais il n’avait rien de mieux pour expliquer ce moment de faiblesse. De nullité astronomique. Ses yeux se perdent un instant, suivant la démarche rigide et décidée d’une passante, croyant y voir… Hmm. Il hausse les épaules.

« Non, pas de taxi. Je.. Je peux me débrouiller. »

Et il allait se débrouiller. Son camarade avait sans doute bien mieux à faire que de s’occuper de sa petite personne. D’autant qu’ils n’étaient rien l’un pour l’autre, tout juste des partenaires de devoir, des équipiers une fois le jeu lancé. Ca n’irait pas plus loin. Ca n’allait jamais plus loin. Et c’était mieux ainsi.

« Merci. »

D’être resté malgré tout. De l’avoir protégé. D’avoir attendu que l’orage passe alors que rien ne l’y obligeait. Peu assuré, Kotai releva les yeux, s’accrochant au regard de son gardien.

KoalaVolant

---------------------------------

Japonais : DarkOrange | Anglais : IndianRed
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? D4lswWUMdMGw
Noboru Fujiki
A l'université ; 1è année
Noboru Fujiki
■ Age : 28
■ Messages : 160
■ Inscrit le : 30/05/2024

■ Mes clubs :
[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Rentrée 2018
Noboru Fujiki

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Mer 10 Juil 2024 - 17:23
Noboru presse pas Kotai pour obtenir une réponse, observant sans commenter Kotai libérer sa main, secouant la tête, ok, non pour le restaurant, noté, de toute manière lui aussi à pas très faim alors c'est pas grave. Il le laisse émerger et revenir à la réalité, avant d'enfin entendre quelques mots de sa part.

Trop de monde. Euh... Ok. Ok. Il garde ça dans un coin de sa tête, notant d'éviter les zones avec trop de monde pour Kotai, il tâchera de s'en rappeler pour plus tard, au moins il à l'air d'être à peu près bien de nouveau ? Pas à 100% mais assez pour réagir a ce qu'il se passe autour de lui.

Il fronce les sourcils quand il entend la suite.

Comment ça pas de taxis ?!

Oi. Le fait de pouvoir aligner plus de trois mots inclus pas pouvoir marcher de nouveau !

C'est quoi ces co**eries ?!

Hors de question de le laisser se débrouiller seul, il tient pas à rentrer de son côté en faisant rien pour Monsieur Kotai l'andouille avant d'apprendre le lendemain qu'il s'est évanoui dans le trin. Noupe, noupe, noupe. Ok, ils sont même pas amis mais maintenant qu'il va mal pour lui sa responsabilité c'est de faire en sorte qu'il retourne sur le campus en un bout, qu'il aille à l'infirmerie après ou qu'il se repose pour le reste de la journée il s'en fiche, au moins il sera en sécurité.

Juste... Eh... Il veut son bien quoi.

Ok, il se rappelle pas avoir porté autant d'attention à un camarade ou un de ses rares amis (même si eux étaient plus solide que Kotai) mais... Il sait pas trop en fait. Il sait pas trop pourquoi il veut s'assurer du bien être de Kotai dans cette situation.

Son cerveau apprécie tout simplement la présence de Kotai et s'inquiète pour lui ?

Son cerveau à simplement décidé de couper le mode ours mal léché pour Kotai ?

Ou son cerveau à enfin décidé de se faire son premier ami depuis Tokyo et à décidé qu'il serait l'élu ?

Hum... Il... Il sait vraiment pas...

Bon, la quête importante est toujours face à lui, ayant pas bougé depuis tout à l'heure et semblant fixé sur l'idée de se débrouiller pour rentrer par lui même. Il à confirmé à haute voix ? Noupe. Mais il sent bien le truc arriver. Alors il inspire un coup et parle à Kotai, d'une voix ferme, claire, parlant à un volume bas, sans chercher à l'effrayer et sans chercher à le toucher, tenant pas à aggraver son état.

-Oi. Crevette. Félicitations, tu veux pas que je t'appelle Monsieur, bah vu que t'es chiant ça sera Crevette. Le taxi est non négociable. Tu viens à peine de pouvoir parler, je suis sur que tes jambes sont aussi solides que deux bâtonnets de Pockys et qu'il suffit que le wagon de train soit un peu trop rempli pour que tu craques à nouveau. Écoute bien. Toi aller dans le taxi. Moi veiller sur toi pour le reste de la journée s'il faut. Et si moi devoir me répéter moi devenir très grognon. Compris ?

Et bordel qu'il tiens pas à parler autant à nouveau. Urgh... Si Kotai est trop une andouille pour l'écouter il finira en saucisson à l'arrière d'un taxi ou de la voiture de ses parents s'il le faut vraiment. Pas question de prendre des risques. Soit il est raisonnable, soit Noboru va le forcer à être raisonnable.

---------------------------------

Noboru parle japonais en cc3300, anglais en 0066ff et français en 009900
(Ne vous demandez pas quand il ira parler sans râler, sans faire de grimace ou sans soupirer, c'est mieux de ne pas se poser la question... Vous gardez encore espoir comme ça...)
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

[Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ? Empty Re: [Terminé] Dans les salles obscures, personne n'entendra Gronchon râler... ?

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum