Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

Recensement des membres jusqu'au 29 Mai ! (début d'après-midi)
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Jeu 7 Oct 2021 - 19:42
MERCREDI 3 MAI 2017



Seito apprécie bien des choses mais il n'est pas sensible à toutes les formes d'art. Et la sculpture en fait parti. S'il devait être tout à fait honnête, cela lui en touche une sans faire bouger l'autre. Mais trêve de trivialité, le programme étant ce qu'il est, il ne peut que suivre le mouvement quand le bus les emmène à l'Asakura Museum. Même si son sommeil a encore été agité la nuit dernière. Lire avant de s'endormir ne l'apaise pas assez. Il réside toujours cette tension sous-jacente causée par la présence de Mora. La différence flagrante de culture et de tempérament creuse chaque jour un peu plus l'écart entre eux et il éprouve des difficultés à consolider ces bribes d'amitié fugace. Le trajet en bus est rapide, pas même le temps de somnoler qu'ils débarquent déjà devant le bâtiment noir dont les larges fenêtres surplombent l'entrée. Son regard, néanmoins, est attiré par le pin à droite dont la prestance promet un jardin luxuriant à l'intérieur.

Ancienne résidence d'un sculpteur reconnu, le bâtiment s'articule autour d'une cour intérieure visible à travers toutes les fenêtres des salles le ceinturant. L'architecture du lieu semble intrigante. Passée la billetterie, ils pénètrent dans la première salle. Le parquet ciré est si brillant qu'il renvoie presque son reflet. Son regard survole les statues sur leur piédestal sans s'arrêter dessus. A la place, il observe les volumes de la pièce. Le plafond aux coins arrondis le surprend, encore plus quand il constate que des fenêtres en suivent la courbure. Le reste de la pièce est sobre, la couleur des murs oscille entre un jaune et un marron qui ne l'enchante guère. Bien vite, il se colle à une fenêtre et observe le jardin à travers la vitre. Un petit ruisseau se fraie un chemin entre quelques arbres noueux et il croit apercevoir quelques carpes koi batifoler. Voyant des pierres rondes et plates longer le cours d'eau, il se demande si la visite leur permettra de les emprunter. Le reste du jardin est caché par le feuillage et ne se dévoilera qu'en parcourant le reste des salles.

Sauf que cela implique qu'il s'intéresse un minimum aux œuvres qui l'entourent. Seito ne se voit pas tracer sa route seul en espérant trouver un accès vers la verdure plus intéressante à ses yeux. Alors il prend sur lui. Lentement, il se détache de la fenêtre et se retourne pour embrasser la pièce du regard. Certaines statues le regardent, d'autres lui tournent le dos. Quelques bustes mais ce sont majoritairement des humains de plein pied. Et alors qu'il s'attarde sur la statue qui trône au milieu de la pièce – trois femmes dos à dos se tenant les mains – il est frappé par une évidence qui lui fait écarquiller les yeux de stupeur.

« Mais pourquoi ils sont tous nus ?! » laisse-t-il échapper, un brin horrifié et surtout beaucoup trop fort.




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Ven 8 Oct 2021 - 19:51




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Gabriella passait des vacances de rêve, elle était avec son frère, faisait du tourisme à Tokyo, du shopping, tout pour la rendre heureuse de son choix d'avoir tout plaqué pour venir au Japon. La plupart du temps, elle passait les activités, les repas, les moments de libre avec Monty pour fêter ce voyage comme il se doit. Elle était plus qu'heureuse quand elle avait appris sa colocation de chambre avec Mitsuki. Elle l'aimait bien Mitsuki, elle espérait devenir amie avec elle. Surtout qu'elle semblait apprécier Montoro aussi. Alors, il fallait la surveiller de près !

Cela dit pour déroger à la règle, cette fois-ci, elle était seule à se promener dans le musée de sculpture. Elle était fascinée par les statues, elle-même n'avait aucun talent en sculpture, elle préférait largement les dessiner. C'était plus simple, moins demandant, moins salissant. Bref, Gaby trainait un peu en regardant autour d'elle, de près et de loin les statues quand elle remarqua une silhouette seule. Elle était en train de s'approcher de lui quand celui-ci s'exclama quelque chose d'inattendu. Gabriella se mit à rire franchement et finit par s'arrêter à côté de Seito. Elle avait un peu mal aux abdos à force de rire, ainsi elle entreprit de respirer lentement pour se calmer. Entre deux rires, elle articula:

Bah alors Rinbo bleu, t'as jamais vu de statues classiques ?

Elle aurait pu dire quelque chose de graveleux en demandant si il n'avait jamais vu de femme ou homme dans le plus simple appareil. Cependant, elle avait quand même de la retenue, par conséquent, elle n'en dit rien. Rire calmé, elle se racla la gorge pour dire avec sérieux:

C'est parce que c'est de l'art évidemment ! Qu'il y a t-il de plus beau que les corps tel qu'ils sont sans artifices ?

La situation l'amusait beaucoup mais elle essayait de garder son sérieux pour pas qu'il pense qu'elle se moquait de lui.
Code by Meuh


Tenue Gaby:

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Mer 13 Oct 2021 - 23:16
MERCREDI 3 MAI 2017



Évidemment, sa remarque n'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde. Seito se retourne vivement à l'évocation de son surnom et continue de s'offusquer :

« Baaaah si, mais ça veut pas dire que j'veux voir ça ! C'est quoi leur problème aux sculpteurs ? »

Question purement rhétorique mais qu'il estime importante de poser. Ne sachant pas où poser les yeux sans tomber sur plus de nudité, il se concentre sur Barrossa-chan et affiche un air blasé au questionnement qu'elle avance. Il se montre buté et répond :

« Et ? Parce que c'est de l'art, faut faire des gens nus ? C'est quoi cette règle super bizarre ? Tu parles, c'est juste des gros pervers les artistes, faut pas chercher plus loin. La beauté des corps – prononcé en mimant des guillemets avec ses doigts – la belle excuse ! Moi ça m'arrive d'écrire et j'écris pas des trucs érotiques ! »

Ah tiens, cette dernière phrase était peut-être de trop. Le japonais met sa main devant sa bouche et écarquille les yeux de gêne. Son épiderme décide de s'en mêler en rougissant copieusement. C'est en balbutiant qu'il reprend :

« N-Non pas que j-j'ai envie d'en écrire, hein ! V-Va pas t'faire d-des idées ! J-j'dis juste que ça les arrange b-bien de dire qu'ils font ça pour la beauté d-de l'être humain. »

Il prend une grande respiration pour se calmer et regarde autour de lui pour s'assurer que personne n'a les oreilles baladeuses. Étant rassuré, l'adolescent relance sur ce que l'espagnole a dit précédemment :

« En tout cas, j'peux t'en citer plein des trucs plus beaux qu'un corps sans artifices. Comme les couchers de soleil, la glace au matcha, les descriptions de montagne de Kawabata. Et plein d'autres encore mais la liste serait trop longue. Genre toi, tu trouves rien de plus beau qu'un mec ou un meuf toute nue ? »

Quoi qu'un poil réducteur, il ne parvient réellement pas à saisir qu'elle puisse penser une telle chose. A moins que son air sérieux l'induise en erreur. Il fronce les sourcils et croise les bras sur son torse.




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Jeu 14 Oct 2021 - 11:57




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Gaby se mordit les lèvres pour éviter de rire à nouveau à la question de Seito. Elle ne prit pas la peine de répondre vu que sa question n'avait pas besoin de réponse. Par contre, elle fut un peu choquée de la suite. Il mettait vraiment tous les artistes dans le même panier ? Se considérant comme une artiste elle-même, elle se sentit quelque peu insultée. L'art était subjectif et toute critique de la sorte avait le don de l'énerver. Cependant, elle n'eut pas le temps de réagir qu'il lâcha une autre bombe. Ainsi le petit Seito est écrivain ?. Voilà qui était intéressant. Surtout sa réaction gênée et exagérée à la bêtise qu'il venait de lâcher une fois de plus. Elle eut un petit sourire fourbe mais le laissa continuer de parler. Elle finit par hausser les épaules à la dernière question.

Ce que je trouve beau est secondaire. Par contre, je te trouve un peu réducteur. Je suis une artiste donc je suis une grosse perverse ? Ce n'est pas très gentil !

Que ça soit pour le stylisme, la guitare, le chant et la danse, Gaby trouvait qu'elle correspondait à cette définition.

Et puis, c'est un genre d'art, le nu artistique, tu ne connais pas ? C'est les grecs de l'Antiquité qui ont prônés ce genre. Il a été tabou après mais c'est revenu à la mode à la renaissance. Il ne faut pas voir ça pour des femmes toute nue mais ce qu'elles représentent. Pour un écrivain, je te trouve bien fermer d'esprit ! Ne faut-il pas interprété ce qu'on voit plutôt que se borner à ne voir ce qui est affiché devant nous ? L'art est subjectif, chacun y voit ce qu'il veut.

Toujours vexée ? Sans doute. Ce n'était pas son genre de mâcher ses mots quand elle était contrariée, alors si Seito pouvait voir qu'il avait été presque insultant avec son assertion, c'était tout bénéfice.
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Mar 19 Oct 2021 - 23:26
MERCREDI 3 MAI 2017



Comment ça ? Seito la regarde interloqué et quelque peu déçu qu'elle ne lui réponde pas franchement. Aurait-elle honte de ce qu'elle aime ? Ou cela veut-il dire qu'elle préfère de loin les corps nus à tout le reste ? Il se serait bien donné le temps de la réflexion mais voilà qu'elle le surprend et il écarquille les yeux de surprise. Elle, une grosse perverse ? Oh bon sang, ce n'est pas ce qu'il voulait dire.

« Tu... Non ! Me fais pas dire c'que j'ai pas dit ! C'est p't'être pas TOUS les artistes, juste les sculpteurs, les peintres, et euh... ceux qui dessinent de la lingerie. Ouais, tous ceux-là, ils ont clairement une obsession. » se justifie-t-il tant bien que mal. Et comme si ça ne suffisait pas, il en rajoute une couche : « Et puis c'est ta faute là, c'est toi qui veut même pas m'dire c'que tu trouves beau. T'aimes les corps nus, c'est ça et t'oses pas m'le dire ? J'dirais pas qu't'es une perverse, promis ! »

Bien que l'Histoire lui tienne à cœur, il ne parvient à passer outre. Il a beau poser ses yeux sur les statues dénudées, il ne voit rien d'autre qu'un corps et ne comprend pas ce qu'elle entend par voir au-delà. En pointant du doigt le trio de femmes, il la coupe :

« Et qu'est-ce que tu vois là au juste ? A part trois meufs qui s'tiennent la main ? »

Mais Barrossa-chan ne s'arrête pas là et il en prend pour son grade. M*rde, il n'aurait jamais dû laisser échapper une telle information. Si elle s'amuse à le répéter, il se pourrait qu'on vienne le charrier et il n'a vraiment pas besoin de ça. Il prend un air offusqué et désapprouve immédiatement :

« Fermé d'esprit ? J'te signale que tu dis tout et son contraire. Si chacun y voit c'qu'il veut et bah moi j'y vois que des corps tout nus qui s'demandent c'qu'ils foutent là et qu'ont froid. Voilà c'que j'vois. Et j'ai jamais dit que j'étais écrivain. J'ai dit que ça m'arrivait d'écrire des trucs, c'pas pareil. Mais oublie que j't'ai dit ça, c'est pas l'plus important là maintenant. »

Non décidément, plus il regarde plus son cerveau bute sur ces poitrines dressées. Il baisse rapidement les yeux et la regarde à la place.




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Mer 20 Oct 2021 - 9:39




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Gabriella prit sa pose préférée de princesse contrariée, les poings sur les hanches en regardant Seito de haut. Même si il était plus grand qu'elle, elle n'avait aucun mal à le faire. De quoi ceux que dessine de la lingerie ? Elle-même aimait bien en dessiner de temps en temps, pour tester ses limites artistique et se mettre du challenge. Elle refusait également de répondre à la question de Seito sur ce qu'elle aimait. Tout simplement parce qu'elle pouvait aimer quelque chose un jour et le détester le jour d'après. Ses préférences n'étaient pas fiables, tout comme son humeur ou ses idées.

Son regard dévia deux secondes quand il désigna les sculptures mais elle se refixa sur Seito bien rapidement. L'air suffisant de Gaby quitta son visage pour laisser place à un sourire. D'apparence angélique, il en était tout le contraire, la différence n'était pas très flagrante et seul ceux qui la connaissait bien pouvaient vraiment le voir. Son esprit carburait à mesure que son envie d'emmerder Seito augmentait.

Oh t'es pas écrivain ? T'es un poète alors ? T'es plutôt sonnet ou haïku ?

Elle reprit les propos exact de Seito pour en rajouter une couche:

T'aimes l'écriture et t'oses pas le dire ? T'inquiète pas, je ne vais pas te juger. Chacun ses hobbys ! Moi mon kiff s'est d'habiller les gens à poil tu vois, avec des morceaux de tissus pour cacher cette nudité qui te choque tant ! D'ailleurs si ça te fais tellement rougir, imagine les avec des vêtements, tu manques pas d'inspiration pas vrai monsieur l'écrivain-poète ?

Et un petit clin d’œil avec son air le plus innocent pour ponctuer ses propos.
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Lun 1 Nov 2021 - 15:08
MERCREDI 3 MAI 2017



Bon sang, il n'aurait jamais dû laisser échapper une information pareille. L'espagnole n'a pas fini  de se moquer gentiment de lui. Sauf que, comme un gros bêta, il répond sérieusement à sa question :

« Plutôt haïku même si j'aime aussi beau... Rha, tu fais chi*r ! »

Loin d'être au bout de ses peines, elle l'enchaîne copieusement en imitant jusqu'à sa formulation de phrases et Seito ne peut la blâmer. D'autant qu'il adore quand ses interlocuteurs se montrent aussi revanchards que lui. Alors quand elle ponctue la fin de sa tirade par une dernière pique, un immense sourire illumine le bas de son visage et il éclate d'un rire franc. Il réarrange les sangles de son sac sur ses épaules et, après s'être calmé, il se racle la gorge pour se donner une certaine prestance.

« Madame la styliste sera ravie d'apprendre que j'ai en effet de l'imagination à revendre. Elle n'a donc pas besoin de s'en inquiéter et elle devrait plutôt se concentrer sur ses créations à elle. Que je suis d'ailleurs agréablement surpris de découvrir. » ajoute-t-il en souriant à pleines dents.

Aucune mauvaise intention dans ses propos, il est réellement amusé d'avoir critiqué sans le savoir – et sans le vouloir – l'une des passions de la jeune fille. Il n'a pas pris la peine de relever sur la teinte soutenue de ses joues, pas plus qu'il ne parvient à maîtriser cette réaction cutanée. Par contre, il décide de jouer le jeu et repose ses yeux sur les sculptures dénudées. Les imaginer habillées lui demande un effort intense de concentration qui lui fait froncer les sourcils. On dirait presque qu'il essaie de communiquer en télékinésie avec la pierre. Mais le matériau froid ne répond à aucune de de ses interrogations, seul son visage extrêmement sérieux témoigne de cet échange à sens unique.

« Celle de gauche, j'la vois bien avec une robe... avec des... fleurs blanches ? Et celle du milieu, elle porte un jean bleu... et une veste en cuir... marron... Et la troisième, elle... euh... Pouah, c'est compliqué ! J'suis pas du tout calé en mode. Et en mode féminine, j't'en parle même pas ! » abandonne-t-il en relâchant son visage concentré.

C'est limite s'il s'est fait mal aux neurones en réfléchissant autant. Les corps nus demeurent impassibles à cette piètre performance. Il tourne la tête vers Barrossa-chan et s'en remet à elle.

« Toi, tu les verrais habillées comment ? » demande-t-il réellement curieux.




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Lun 1 Nov 2021 - 20:16




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Gabriella mémorisa que Seito préférait les haïkus aux sonnets. Elle jubilait de l'avoir fait non pas marcher mais courir carrément dans son piège. C'était toujours satisfaisant à voir. A la fin de la scène de l'espagnole, le japonais se mit à rire et elle le dévisagea quelques secondes. Est-ce qu'il est maso ? Il aime qu'on l'emmerde ? C'est bizarre. pensa-t-elle. Cela dit, elle était contente de voir qu'il ne le prenait pas mal et qu'elle conservait son image. Elle n'aurait pas aimé se prendre réellement la tête avec lui. Surtout qu'il avait l'air super pote avec sa future amie Mitsuki. Il était de nouveau rouge et le sourire de Gabriella se fit plus sincère. Elle aimait assurément faire rougir les garçons, c'était toujours mignon à voir.

Gaby eut un haussement d'épaule désinvolte quand il dit qu'il était ravi de découvrir sa passion. C'était normal qu'il l'ignore vu qu'ils ne se connaissaient pas plus que ça et elle ne s'en vantait pas vraiment. Elle l'observa se concentrer en essayant sans doute la méthode qu'elle avait suggéré. Elle n'avait aucun mal à imaginer des tenues à ses statues dénudées. Du tulle ou alors du tissus vaporeux avec une forme Grèce antique pour les robes. Ou alors de l'équivalent au lin pour coller avec l'époque antique. Elle n'aimait pas trop le lin, c'était trop facile à chiffonner, ça ressemblait vite à rien. A moins d'avoir une centrale vapeur à proximité. D'ailleurs, imaginer ce genre de robe lui donnait des idées pour des tenues. Trop classe.

Seito la sortit de ses pensées créatives et elle s'approcha des statues pour les voir de plus près.

Hmmm j'avoue que tes idées sont pas mal. Ce n'est pas grave, c'est rare les hommes qui ont l’œil pour la mode féminine.

Sauf quand son nom de famille est Barrossa. Ou Lagarfeld ou Cardin ou tout autre grand couturier et styliste. Cette pensée la fit sourire de nouveau et elle désigna la statue à côté d'elle sans pour autant la toucher.

Alors, moi je vois des robes type Grèce antique, comme à l'époque. Ce qu'on peut voir des représentations de l'Antiquité ou alors les robes de mariées... Du rouge pour elle, du bleu pour l'autre, du blanc et du noir ! En tissus fin mais noble. Avec des ceintures pour marquer leurs tailles et les mettre en valeur. Le plus joli serait en mousseline ou en organza. Avec ou sans doublure, ça dépend si on veut être sexy ou pas. Dévoiler sans montrer, y a rien de mieux.

Oh oui, Gabriella n'avait aucun mal à imaginer de telles robes. Elle avait ajouter la dernière phrase exprès pour voir la réaction du garçon, comme en témoignait son petit sourire malicieux.
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Mer 3 Nov 2021 - 0:09
MERCREDI 3 MAI 2017



« Qu- » est le seul son qui sort de ses lèvres alors qu'il la dévisage, les sourcils relevés. Plaît-il ? Qu'ouït-il ? Qu'entend-il ? Cette réponse est outrageusement sexiste et Seito compte bien y revenir après avoir eu l'avis de l'experte sur les tenues de ces dames. Et qu'elle n'est pas sa surprise quand il découvre que Barrossa-chan ne s'est pas moquée de lui. Elle a l'air en effet de maîtriser son sujet comme une cheffe à grands renforts de vocabulaire adéquat et de périodes historiques à la clé. Son indignation se mue bien vite en admiration alors que ses yeux naviguent entre les statues et sa camarade. Au fil de ses mots, et à son plus grand bonheur, il parvient à habiller la pierre des pieds à la tête. Mais, alors qu'il noue une ceinture imaginaire à l'une des mannequins du jour, il se fige et fronce les sourcils. Le japonais tourne lentement une tête perplexe vers l'espagnole dont le sourire le rend encore plus interrogatif. Il sait que dès l'instant où il ouvrira sa bouche il aura l'air d'un parfait idiot mais c'est plus fort que lui. Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance selon un proverbe chinois.

« C'est quoi une doublure et en quoi qu'il y en ait une ou non rend le vêtement sexy ? J'comprends pas la logique. Si tu montres rien, tu dévoiles rien. Comment ça peut être un avantage de dévoiler sans montrer ? » demande-t-il dans un premier temps.

A peine a-t-il posé ces questions que d'autres affleurent à la surface de son esprit et il doit les trier pour ne conserver que les plus pertinentes. Certains noms de matière ont titillé son intellect sans pour autant lui avoir donné envie de se pencher sérieusement sur le sujet. Les vêtements ne sont à ses yeux que des morceaux de tissu assemblés dans le seul but de couvrir cette nudité que la société rejette. D'où sa remarque suivante :

« En plus, tu dis ça comme si la tenue de la personne avait une importance capitale alors que moi, j'y fais pas super gaffe. Genre c'que tu portes c'est cool mais tu serais habillée autrement que j'te dirais que c'est cool aussi. »

Il la détaille brièvement, de haut en bas, avant de poser son regard sur son visage. Des yeux au marron  plus lumineux que les siens lui répondent. Il s'attarde sur ses longueurs brunes qui retombent sur ses épaules. Dans un moment d'égarement, il laisse échapper :

« J'sais pas, y'a d'autres choses qui attirent plus l'attention que les vêtements. Comme la couleur des yeux par exemple. Quand ils sont de couleur claire, c'est plutôt marquant... »

A peine une seconde d'absence et le mal est fait. Il écarquille les yeux et pique un fard en se maudissant intérieurement. Une diversion ou ses pensées risquent de cavaler sur des terres dangereuses. Il inspire et se reprend :

« BREF. La mode, ça m'intéresse pas des masses mais ça veut pas dire que ça intéresse aucun mec ! C'est super réducteur c'que t'as dit juste avant. Et puis j'pense pas qu'ce soit entièrement vrai. Les mecs s'intéressent forcément tous un peu à c'que portent les meufs. Et généralement, plus c'est serré ou court, mieux c'est. »

On rembobine. Ayant avoué qu'il n'était pas calé en mode féminine, il craint soudain que la jeune fille ne trace des conclusions hâtives. Aussi il s'empresse d'ajouter, en parlant très rapidement :

« Mais ta tenue est très bien, hein ! Ni trop court, ni trop serrée, ni... Euh, ça te dit d'aller voir dans la salle suivante pour continuer l'exercice ? »




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Mer 3 Nov 2021 - 16:34




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Gabriella eut du mal à se retenir de rire quand Seito lui demanda ce que c'était une doublure. Partagée entre l'incrédulité et l'hilarité. Il était tellement naïf et ne comprenait rien du tout.

Pour ne pas être vulgaire ?

Elle le regarda avec son petit air suffisant et supérieur. Surtout quand il continua en disant que la tenue n'avait pas d'importance. Bien sûr que si, l'apparence était tout dans leur société. Difficile de prendre au sérieux un homme d'affaire qui s'habille en punk. La société était formatée comme ça. Surtout au Japon. Elle n'avait même pas envie de répondre pour éviter de s'énerver une bonne fois pour toute. C'est le coloc de Monty, fait un effort Gaby se dit-elle. Et puis de toute façon, il renchérit en parlant de la couleur des yeux. Elle haussa un sourcil, perplexe. Aimait-il les yeux clairs ? Elle n'y aurait pas prêter attention si Seito ne s'était pas mit à rougir et changer de sujet. Elle le dévisagea en le jugeant x1000 quand il parla de vêtement serré ou court. Il essaya de se rattraper mais le mal était fait. Maintenant, elle était agacée.

J'ai pas dit qu'ils n'y connaissaient rien, j'ai dit que c'était rare. Et pour ta gouverne, court et serré, ça s'appelle vulgaire. Y a rien de classe là-dedans, c'est pour ça qu'une femme intelligente ou qui a du goût sait choisir ses vêtements pour être sensuelle sans être vulgaire. Un homme de goût sait faire la différence aussi. Et une doublure tu sais vraiment pas ce que c'est ? C'est ce qui permet à tes fringues de pas être transparente ou d'avoir chaud en hiver. Si la tenue ne fait pas tout, dis moi, est-ce que tu arriverais à parler à quelqu'un en bikini ou en boxer sans rougir alors que t'es tout habillé et que le contexte ne s'y prête pas ?

Elle leva les mains en haussant les épaules:

Me dit pas que t'arriverais à ne remarquer que ses yeux. D'ailleurs, des yeux plus clair genre bleu ou vert ?

Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Dim 14 Nov 2021 - 15:15
MERCREDI 3 MAI 2017



Il est au trente-sixième dessous. Clairement, il lui aurait fallu quelqu'un, n'importe qui, avec une pancarte lui indiquant que, passé tel mot, il s'en mordrait les doigts. Des doigts, il n'en a plus. A l'heure actuelle, il ne lui reste plus que ses yeux pour pleurer. Car il voit bien à quel point elle est remontée. Son ton est sans appel, elle est le couteau et lui la motte de beurre. Et il fond, il fond jusqu'à n'être plus qu'une petite flaque de graisse sur le parquet ciré du musée. A mesure qu'elle l'enchaîne, son cerveau analyse la moindre de ses réparties et, plutôt que d'être vexé, il engrange les informations persuadé qu'il pourra lui-même les utiliser un jour. Elle l'achève copieusement et cette fois-ci, son corps réagit. Il se recule d'un pas, ses pupilles semblent vibrer sous la surprise. La chaleur se répand de ses joues à son cou. Un rouge coquelicot qui ravage ses convictions et le plonge dans un état latent où un flot d'images se déverse devant ses yeux grand ouverts. Il n'y a pas à dire, elle a du talent. Clouer le bec à un Tengu* n'est pourtant pas chose aisée. Perdu dans un vacarme mental, il est incapable de répondre de manière cohérente. Mais il essaye quand même.

« Du v- les deux. » balbutie-t-il.

Il aurait mieux fait de se taire. Son visage en fusion l'empêche de raisonner. Loin de lui l'idée de la critiquer. Il pense vraiment qu'elle s'habille bien et il a bien conscience que les tenues qu'il porte ne sont pas à la mode. Cela fait maintenant un moment que ses parents n'ont pas dépensé d'argent pour l'habiller. Ses deux paires de chaussures sont usées, et quelques-uns de ses t-shirts ont beau être tâchés, il ne les a pas jeté pour autant. Comme ce pull à capuche que Mora a ruiné de sauce soja lors de leur altercation à la cantine. Alors non, il n'a jamais voulu sous-entendre qu'elle est vulgaire et il est blessé qu'elle le considère comme un homme de peu de goût. Déjà qu'il est troublé d'être caractérisé en tant qu'homme et pas en tant que simple garçon. Il ne sent pas l'étoffe d'un homme. C'est tellement adulte comme concept, il est à mille lieux de se définir en tant que tel. Ses lèvres s'affaissent. Tout penaud, il baisse la tête et s'incline à quatre-vint-dix degrés.

« M-merci pour l'explication sur la doublure. Je voulais pas t'offenser. Je m'excuse Barrossa-chan. » confesse-t-il.


*Mitsuki l'a comparée à un Tengu au théâtre. Leur long nez est une humanisation de l'originel bec d'oiseau.




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Lun 15 Nov 2021 - 14:25




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Il ne fallait pas se le cacher, écraser les fortes têtes était d'une satisfaction absolue pour Gabriella. Bien qu'elle était restée soft -selon elle- pour ne pas se faire détester par le colocataire de son frère. Parce que c'était la seule raison qui l'avait retenue d'aller jusqu'à la méchanceté pour appuyer son point de vue. Elle arborait un petit sourire satisfait, surtout quand Seito failli dire la couleur qu'il préférait. Elle pensait qu'il avait commencer à dire vert mais ça pouvait être bleu aussi. Les deux mots commençant de la même manière en japonais. Tant pis se dit-elle. Elle découvrirait bien toute l'histoire un jour. Il était bien trop embarrassé pour que ça soit anodin. Qui rougissait en donnant ses préférences en matière de fille ou garçon ? C'est qu'il devait avoir quelqu'un en tête. En tout cas, c'était l'impression qu'elle avait.

Quand il s'inclina pour s'excuser, marquant ainsi sa victoire, elle prit un air plus neutre, ne souhaitant pas paraitre arrogante.

Merci. Je te pardonne donc volontiers.

Elle eut un sourire amusé en ayant une idée soudaine.

Si tu continues la visite avec moi et que tu laisses tomber le nom de famille.

C'était déjà quelque chose qu'elle avait demandé lors de leur sortie urbex et c'était quelque chose qu'il lui tenait à cœur. Même si elle commençait à s'habituer à ce qu'on l'appelle comme ça. Elle préférait son prénom à son nom de famille. Surtout qu'il appelait sans doute Monty "Barrossa-kun". C'était donc très bizarre pour elle qu'on s'adresse à elle comme on s'adressait à son frère. Gaby attendit qu'il se redresse pour s'approcher à quelques centimètres de lui et le regarder droit dans les yeux.

Moi c'est Gabriella, va y dit le, je suis sûre que tu peux y arriver !

Elle avait parfaitement conscience qu'elle en demandait peut-être un peu trop mais c'était plus fort qu'elle. Si Seito refusait toujours, elle laisserait tomber temporairement pour revenir à la charge plus tard.
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Jeu 18 Nov 2021 - 22:18
MERCREDI 3 MAI 2017



Il attend. Patiemment. Qu'elle acte sa possible rédemption. Et l'espagnole se fait clémente. Seito se redresse mais déchante aussitôt. Il aurait dû se douter qu'il y avait une entourloupe, son pardon était bien trop rapide. Qu'on lui impose une condition l'agace déjà bien assez mais c'est la teneur de sa réparti qui lui hérisse le poil. Au point qu'il plisse les yeux et affiche une moue presque dégoûtée. Il ne comprend pas cette manie qu'ont les étrangers de se montrer aussi familiers les uns avec les autres. A peine rencontrés et ils se permettent des folies tactiles tels que des accolades chez les américains ou PIRE, le bisou sur les deux joues chez les français. Il ne sait qu'elles sont les pratiques chez les espagnols mais il n'est pas certain de vouloir les découvrir maintenant, ou alors pas avec elle. A défaut de répondre tout de suite, le japonais la dévisage. La répulsion passée, il reste perplexe. Malgré tout, il ne peut s'empêcher de peser le pour et le contre. Céder aussi facilement lui paraît pourtant improbable.

Alors, bien qu'ayant pris sa décision, il est tout de même surpris par l'aplomb de cette fille dont il ne soupçonnait pas toute l'étendue. Dans ses yeux, il sent vibrer toute cette détermination joueuse qui l'anime régulièrement lui aussi. Il devrait y trouver un écho mais au lieu de ça, cette soudaine proximité lui déplaît. Comme bien souvent, il a des difficultés à réagir dans l'instant. Son corps, crispé par cette paralysie pénible que l'angoisse accentue à mesure que les secondes s'égrènent, se tend jusqu'à se figer. Puis le déclic salvateur, son cerveau commande à ses muscles d'actionner sa structure osseuse pour rétablir une distance convenable. Un premier pas en arrière, suivi d'un deuxième plus court. Il pivote la tête, le reste suit dans la foulée. Vu qu'il n'y a rien d'autre à observer dans cette salle à part les statues, il pose un visage désabusé sur la plus proche et hausse les épaules.

« Y arriver n'est pas le problème. » répond-il simplement.

Il soupire. L'idée même de devoir expliquer son raisonnement le lasse plus que de raison. D'autant qu'il craint de ne pas être compris malgré tout. Alors pourquoi s'y risquer ? A la place, il décide de reporter ce choc des cultures à plus tard. Un repli stratégique s'il ne veut pas que la situation s'envenime entre eux. Ses yeux se posent sur sa camarade et il déclare :

« Moi j'continue dans les autres pièces. Tu m'suis si tu veux. Mais sache que ton chantage marchera pas avec moi. »




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Ven 19 Nov 2021 - 15:24




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Elle était vexée. Vexée par le dégoût évident qui avait traverser le visage de Seito quand elle avait finit de parler. Est-ce que je le dégoute ? Il se prends pour qui ? Voilà les questions qui lui traversaient l'esprit alors qu'elle attendait la réponse du japonais. Elle ne comprenait pas pourquoi il était si réfractaire. Quand elle avait demandé à Mitsuki, cette dernière avait accepter avec plaisir. Alors pourquoi pas lui ? Ce n'était quand même pas compliqué. Elle restait convaincue que son prénom était bien plus facile à prononcer que son nom de famille. En plus d'être vexée, elle était choquée de l'attitude extrême de son camarade. Il n’exagérait pas un peu en reculant de la sorte ? Cela la contrariait. Elle rencontrait déjà assez de difficulté avec son demi-frère pour ne pas s'en rajouter avec un inconnu.

Pfff c'est tous les japonais ou juste toi qui est coincé comme ça ? Souffle un peu de temps en temps, ça te fera pas mal.

Elle leva les yeux au ciel et ajouta sans lui laisser le temps de répliquer:

Franchement, c'est quoi le problème d'utiliser un prénom ? Mitsuki a toute de suite accepter quand je lui ai proposer. T'as aucun soucis avec ton Rinbo pourtant. Tseuh.

Elle se remit en route en le contournant pour ne pas être méchante ou désobligeante. Encore et toujours pour le bien de son frère. Finalement, ça n'avait pas que des avantages d'être dans le même lycée que lui. Voilà qu'elle devait se contrôler pour éviter d'incendier les gens. Trop nul.

Allez amène toi Sakka*-senpai, tu voudrais pas rester trop longtemps avec des meufs à poil.


*écrivain
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Dim 21 Nov 2021 - 11:48
MERCREDI 3 MAI 2017



Cette remarque, balancée aux quatre vents comme une poignée de sable dans les yeux, le blesse toujours autant. Parce que oui, depuis qu'il est sur ce campus, entouré d'étrangers de tout horizon, il l'a reçu à de multiples reprises. Et il est intéressant de relever que la dernière fois venait aussi d'un espagnol. Seito évacue aussitôt cet à-propos de son esprit, conscient qu'il n'en sera que plus froissé dans le processus. Un trop-plein qui lui fait entrouvrir les lèvres, suivi d'une inspiration comme s'il s'apprêtait à rétorquer méchamment à ces étiquettes qu'on lui colle à la peau. Mais rien ne sort. Pas même un filet de voix pour exprimer son désarroi. Il se contente de la regarder, interdit, alors qu'elle le démonte une fois de plus pièce après pièce, sans se soucier des dommages qu'elle cause. L'évocation de Mitsuki le fait tiquer. Un spasme qui lui fait lever les yeux au ciel à son tour. Il soupire. Pourquoi devrait-il justifier ses choix à cette fille dont il ne connaît quasiment rien ? Qu'elle soit la sœur de son colocataire taciturne n'y change rien, elle n'a pas à le juger comme elle le fait. Il se renfrogne encore plus.

Les japonais ne sont pas tous comme lui, grand bien leur fasse. Il ne souhaite à personne cette détresse qui l'aspire lorsque ses pensées divaguent et se perdent dans les méandres de cette famille dissolue qui est à présent la sienne. Pas plus qu'il n'aspire à cette amertume qui lui pourrit les sens quand, à de multiples reprises, il prend conscience de ses lacunes relationnelles. Avant même d'évoquer les tranchées émotionnelles qui lui zèbrent le cœur. Souffler est un luxe dont il ne dispose pas. Il s'étonne parfois même de seulement respirer. Et, passée la stupéfaction, il plonge encore plus profondément dans cette introspection malsaine que la noirceur camoufle aux yeux des autres. Rire devient alors un bouclier bien mince face à ce flot de sentiments qui le submerge. L'agacement de la jeune fille est légitime mais ne constitue pas à ses yeux une raison suffisante pour s'épancher sur des paroles creuses.

Dans ce brouillard cognitif, il entend un surnom qui le sort péniblement de sa léthargie. Sa silhouette de dos l'enjoint à le suivre malgré tout et il en est tellement surpris qu'il ne bouge pas tout de suite. Il cligne des yeux plusieurs fois et secoue la tête, décrochant les toiles de confusion tissées sur sa personne. Comme pour se donner du courage pour la suite de la visite, il tente un trait d'humour :

« T'as raison, ça risque de me contaminer. »

Qui sonne faux dans sa bouche. Le contaminer de quoi au juste ? D'être un adolescent normal qui s'intéresse aux filles et à leurs courbes ? Si c'est ça, il ferait mieux de rester devant les statues nues plus longtemps. Il se mord la lèvre inférieure, ses yeux papillonnent. Finalement, il se passe une main sur le visage puis dans les cheveux avant de rejoindre l'espagnole. Dans la salle suivante, d'autres statues les accueillent. Il n'y fait pas attention. Cette sensation de marcher sur des œufs ne le quitte pas, il fronce les sourcils. Il glisse les mains dans ses poches et, le regard au sol, rebondit sur ce qu'elle a sous-entendu plus tôt :

« Tu as raison sur un autre point. Mitsuki vaut bien plus le coup que moi. »




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Lun 22 Nov 2021 - 14:24




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Elle lui jeta un dernier regard perplexe. Qu'est-ce qui risquait de le contaminer ? Elle ne comprenait pas trop et ne chercha pas à lui demander ce qu'il voulait dire par là. Déjà qu'il n'avait presque pas réagit à ses piques précédentes. Cette fois-ci dans la salle, ils pouvaient voir des hommes dénudés et certains en tenue d'universitaire. Elle ne comprenait pas non plus le rapport entre les deux types de statues. Elle allait s'approcher d'une statue quand Seito reprit la parole.

Elle se tourna pour l'observer, il semblait être perdu dans le vague. Peut-être y avait-elle été trop fort toute à l'heure. Tant pis. Pourquoi est-ce qu'il se comparait à Mitsuki ? Ils n'avaient rien en commun. Elle le fixa en demandant :

Pourquoi tu te compares à elle ? J'ai juste dit ça à titre d'exemple. T'es pas une fille et vous êtes différents. C'est quoi l'intérêt de se dévalorisé comme ça ? Une personne n'est pas l'autre.

Voilà quelque chose qu'elle n'aimait pas, les comparaisons inutiles et dévalorisantes. Il fallait s'accepter comme on était et ne pas chercher à ressembler à qui que ce soit.
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Sam 27 Nov 2021 - 16:28
MERCREDI 3 MAI 2017



Pourquoi ? La réponse est pourtant évidente. Parce qu'elle attire le regard, qu'elle vibre d'une énergie débordante dont il ne semble pas se repaître, qu'elle arbore un sourire à l'image de sa bonne humeur, qu'elle est constante dans ses réactions et, plus que toute autre chose, qu'elle l'accepte ses défauts et lui sans émettre d'objection. Cette constatation seule justifie qu'à ses yeux, elle mérite bien plus à être connu que lui.

« Je parlais en tant que personne, en tant qu'humain. Et pourquoi j'aurais pas l'droit de m'comparer ? Si j'ai envie de dire qu'elle est mieux qu'moi, c'est mon choix. Si on peut même pas se dévaloriser soi-même... » soupire-t-il en la quittant du regard.

Il hausse les épaules et fait mine de s'intéresser à la visite. Ses yeux se posent sur un sexe masculin. Bonjour monsieur. Un corps d'homme se dévoile alors dans son plus simple appareil. Chasser cet air ahuri sur son visage de pucelle effarouchée se révèle plus difficile que prévu. Surtout quand son esprit prend un malin plaisir à faire des associations hasardeuses entre les statues masculines et son colocataire de la semaine. Il glisse sur une pente extrêmement dangereuse et sent que, s'il ne fait rien, la chute sera rude. Alors il serre violemment les poings dans ses poches et cherche l'aide de la jeune fille pour le ramener sur Terre à la vitesse de la lumière. Sans passer par quatre chemins, il lui demande :

« Eux, tu les habillerais comment ? »

Si elle joue le jeu et qu'il parvient à visualiser ce qu'elle lui décrit alors il pourra souffler.




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Sam 27 Nov 2021 - 21:12




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Gaby souffla un bon coup pour éviter de s'énerver à nouveau. Qui se dévalorisait soi-même ? N'avait-il donc aucune estime de lui-même ? Quelle tristesse pensa-t-elle.

Pffff

Elle secoua la tête en roulant les yeux, ne faisant pas de commentaires. A quoi bon essayer de lui faire comprendre qu'elle parlait elle aussi en tant que personne ? Plutôt que s'entêter, elle continua à regarder Seito et ses réactions face aux nouvelles statues. Un grand sourire apparu sur son visage en le voyant presque aussi choqué que plus tôt avec les statues de femme. Qu'est-ce qu'il était prude se dit-elle. Elle n'y voyait que des statues et des œuvres d'art, pas de quoi être choqué ou gêné.

Hmmm laisse moi deux secondes.

Elle regarda les statues en réfléchissant. Elle visualisait des costumes pour eux étrangement. Elle aimait ce genre de tenue qu'elle trouvait élégante et chic.

Un costard super classe ! Les pantalons de costume font de belles jambes et de belles fesses généralement ! Et quoi de plus chic qu'un costume trois pièces pour les hommes ? En plus, de nos jours, on peut mettre des baskets avec ou des bottines, je trouve ça tellement mieux. Moins strict. On peut aussi les habillés avec un style plus casual, un peu rock, avec du noir et du cuir aussi. Honnêtement, j'aime tout. Difficile de choisir ! Toi tu verrais ça comment ?

Pas qu'elle manquait d'idée pour les hommes mais c'était plus délicat et plus difficile de créer qu'une robe.
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Ven 3 Déc 2021 - 23:44
MERCREDI 3 MAI 2017



Sa réponse est si complète qu'elle permet à Seito de se plonger corps et âme dans la description. Il se laisse porter par son imagination et contemple avec sérieux les statues qui lui font face. Néanmoins, à la mention des belles fesses, il ne peut s'empêcher de la regarder interloqué. A-t-il bien entendu ? L'esprit en surchauffe, il s'empresse de poursuivre l'exercice pour éviter tout égarement supplémentaire. Il en vient à se demander s'il sera un jour amené à porter un costume et espère que non. L'apparence lui semble trop guindée et il n'a pas l'impression qu'une telle attitude lui correspond. Quoiqu'il est surpris qu'on puisse en porter avec des baskets. Il n'a encore jamais vu ça et son imagination a une saute, comme un disque rayé pendant lequel il fronce les sourcils, incapable de visualiser une telle possibilité. Au point qu'il est déstabilisé quand elle lui retourne la question.

« Euh... » laisse planer le doute sur une possible réponse de sa part. Son cerveau analyse, compare, trie les informations jusqu'à ce qu'une prise de parole automatique s'enclenche. Et sans même s'en rendre compte, il décrit très précisément des tenues.

« Pour celui de gauche, un t-shirt blanc, une veste en cuir noir avec un pantalon serré noir et des baskets blanches. Et pour l'autre, un pull à capuche gris, une veste noire et un jean bleu, genre déchiré avec des trous. »

L'illusion est presque parfaite. La méthode de Barrossa fonctionne à merveille. Les statues sont à présent vêtues des deux tenues qu'il vient de décrire. Il se hasarde à remonter sur leurs têtes et... N'avait-il pas prédit que la chute serait rude ? Mais évidemment, son cerveau est facétieux et, lui faisant croire qu'il participait honnêtement à l'exercice imposé, il a trouvé un moyen détourné de s'y employer. Et quoi de mieux pour ça que de décrire les habits habituels de Mora. Son cerveau est vraiment une belle enflure. Il pique un fard malgré lui et embraye rapidement :

« Bref, c'est juste des propositions comme ça, hein. J'y connais pas grand-chose en vrai. »

Circulez, il n'y a rien à voir.




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Sam 4 Déc 2021 - 13:43




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Gaby n'attendait pas vraiment grand chose de Seito, ainsi elle fut surprise quand il se mit à décrire précisément deux tenues particulières. Elle imaginait bien les statues comme ça mais aussi, ça lui rappela quelqu'un. Étant assez physionomiste et portant une attention particulière aux vêtements, la demoiselle se faisait un devoir d'observer les tenues des gens. De façon à voir les tendances, repérer des pièces qui lui plairait et lui irait éventuellement bien. Il en allait de même avec les vêtements masculins, elle réfléchissait toujours pour son frère aussi. Donc, l'évocation des tenues de Seito l'a fit penser à quelqu'un. Pablo.

Vu qu'il trainait souvent autour de Monty et surtout parce qu'elle l'avait fréquenter bien plus en quelques jours ici qu'en deux mois de présence sur le campus. Une autre phrase de Seito et son embarras précédent -et celui actuel- lui rappela l'évocation des yeux clairs que son camarade avait mentionner. Tiens donc... L'espagnole eut un sourire un poil perfide quand elle fit la connexion entre les détails qu'elle avait vu.

Dis donc, pour quelqu'un qui n'y connait rien à la mode, tu as une idée précise de leurs fringues ! On dirait même que t'as été plus vite que moi pour les imaginer. Ton modèle idéal c'est Pablo ou quoi ?

L'air de rien, elle lança le premier galet dans la marre, bien curieuse de voir jusqu'où les ricochets allaient aller.
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Mar 7 Déc 2021 - 21:43
MERCREDI 3 MAI 2017



Le revers de la médaille est toujours moins brillant, le retour de bâton est toujours surprenant. Seito savait, en finissant sa phrase, qu'il en avait trop dit. Son ton était soudain bien trop assuré. Il est impossible qu'il lui fasse croire le contraire, bien qu'il ait essayé pour la forme. Qu'elle ait une vague idée, pourquoi pas mais qu'elle tombe dans le mille direct le foudroie sur place. Sa mâchoire se décroche sous le choc, tout son corps se tend alors que son visage affiche l'incrédulité la plus totale. Pablo, ce prénom qu'il n'a jamais osé prononcer à voix haute et qu'elle scande au plus offrant, sans se douter de l'effet que cela lui procure.

« N-non. PAS DU TOUT. » rétorque-t-il un peu trop fort.

Le japonais s'assure que personne ne les a entendu et revient poser son regard sur la jeune fille dont le sourire puéril l'horripile. Que cherche-t-elle à accomplir au juste ? Il en vient à se demander si elle a réellement pu faire l'association rien qu'avec ce qu'il lui a dit. Ce n'était pas si évident. Des jeans troués, plein de gens en portent ! Bon sang, il se sent piégé et ne voit que l'attaque pour se sortir de ce mauvais pas.

« J'te propose des tenues et tout d'suite, tu m'accuses de plagiat. C'est pas très sympa. » s'offusque-t-il.

Jouer la comédie lui est difficile mais il maintient le cap. Elle ne doit surtout pas creuser ou son corps entier pourrait le trahir. Déjà que ses joues n'ont pas attendu son accord pour manifester leur pudeur. Il sait que rien de ce qu'il répondra ne parviendra à balayer ses soupçons. Alors foutu pour foutu, il poursuit dans sa mauvaise foi :

« Et puis c'est quand même bizarre qu'en te décrivant une tenue, tu penses direct à Mora. T'as des vues sur lui ou quoi ? »

Son regard se plante dans le sien alors qu'il soulève un sourcil suspicieux. Alors l'espagnole, on fait moins la maline maintenant, n'est-ce pas ?




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Mar 7 Déc 2021 - 22:19




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

L'Espagnole se délecta de chaque seconde qui passait. De l'air choqué de Seito au moment où il essaya de retourner la situation d'une manière tout à fait puérile. Non c'est pas moi, c'est toi ? Vraiment ? Elle ne perdit pas de temps pour éclater de rire. L'idée qu'elle avait des vues sur Pablo était risible. Non seulement, elle n'était pas du tout attirée par lui mais aussi, c'était le meilleur pote de son frère. On ne sort pas avec les copains de son frère, c'est urgh pensa-t-elle. Même si elle n'avait qu'un an de différence tout au plus avec ceux-ci.

Tu sais que t'es très drôle ? Moi avoir des vues sur Pabolo Escobar ? Jamais de la vie !

Elle prit un moment pour essayer de calmer son fou rire et retrouver son sérieux.

J'ai regardé son style parce que c'est ce que je fais avec tous le monde et puis, c'est normal de l'observer, il est ami avec Montoro, faut bien que je vois si il mérite l'amitié de mon frère. Par contre, toi, je crois que c'est ton cas, sinon tu n'essayerais pas de retourner la situation comme ça. Je te trouve trop sur la défensive, c'est bizarre !

Elle avait baisser le ton tout en parlant. Elle n'était pas du tout fermée d'esprit -surtout vu sa situation familiale- mais elle savait que ce n'était pas le cas de tous le monde. Alors, elle avait préféré parler à voix basse après s'être assurée que personne ne trainait dans leur coin. Elle lui avait même laisser une porte de sortie si il voulait s'en tirer avec des belles paroles. Rien ne la ferait changer d'avis.
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Jeu 9 Déc 2021 - 20:21
MERCREDI 3 MAI 2017



Le vent forcit, mais il ne s'en aperçoit pas. Persuadé qu'il a fait mouche, il occulte complètement les retombées possibles, à mille lieues d'imaginer que leur magnitude le plongera dans une tourmente existentielle. Alors, quand dans un premier temps, elle confirme son humour, il gonfle le torse et lui lance un petit sourire satisfait. Pour sûr qu'il sait qu'il est drôle ! Ce n'est pas faute de le démontrer à longueur de journée. La mer s'agite autour d'eux, la température se rafraîchit. Une sensation de déjà-vu s'empare de lui alors qu'elle affuble l'espagnole d'un surnom ironique. Il se revoit, des mois plus tôt, à la cantine. Là où tout a commencé. Ou tout du moins là où sa vie déjà bancale lui a totalement échappé des mains. Le rire de Barrossa éclabousse les murs de son hilarité non contenue. Il la regarde interloqué. Aurait-elle vraiment cru qu'il blaguait ? D'autant qu'il se pourrait ne pas être à côté de la plaque, Mora fait tourner bien des têtes. Il ne serait pas étonnant que l'espagnole en fasse parti aussi. Aussi son visage jusqu'alors joyeux se défait. Il fronce les sourcils en attendant qu'elle cesse de rire à une bêtise qu'il n'a pas dite ou faite.

La mer se creuse et bouillonne. Et soudain, alors qu'elle reprend la parole, il comprend où elle veut en venir. Pire, il sait qu'il est foutu. Elle ne lâchera pas l'affaire, peu importe comment il se justifiera. Au vu de son argumentaire, il a envie de se frapper. Faire une telle bourde devant elle signe son arrêt de mort. Où diable était passé son cerveau quand il aurait fallu lui rappeler que Barrossa-kun et Mora-kun sont tous les deux en troisième année et espagnols. Bien sûr qu'ils sont amis, c'est l'évidence-même ! Bon sang, serait-ce de l'écume sur ses mains ? Les embruns marins lui fouettent le visage mais jusqu'au bout il reste persuadé d'avoir gagné la joute verbale. Quand bien même elle serait attentive aux vêtements que portent les gens, cela ne change en rien au fait qu'à ses yeux, ses conclusions sont hâtives et sans réel fondement. Dans son dos, la vague prend de l'ampleur. Elle puise son énergie dans le sarcasme et semble vouloir mettre un point d'honneur à l'engloutir sans ménagement. L’œil du cyclone est braqué sur lui, pourtant il y est insensible. Il croise les bras et la dévisage impunément.

La crête du rouleau écorche les nuages, le temps se fige un instant. Toi, je crois que c'est ton cas. L'instant d'après, la montagne d'eau fond sur lui. Cette phrase tourbillonne dans sa tête, victime tragique d'un ouragan force 12. Il se liquéfie. Tout est blanc autour de lui. D'autres lames déferlantes le déchirent de part en part. Il craint qu'elle n'ait vu juste et cette perspective le terrifie. Au point que, malgré qu'il boit la tasse, il repousse avec une force surhumaine de telles accusations rocambolesques. L'eau est si trouble qu'elle réduit considérablement son champ de vision. Il ne doit pas être un fin navigateur car, quand il se sent enfin le courage de rétorquer, l'empressement se joue de lui. Tout à sa tentative de justification, il en oublie de réfléchir et déballe :

« C-c'est pas vrai ! Tu dis n'importe quoi ! C'est Mitsuki qui m'plait. »

Pour aussitôt mettre ses mains sur sa bouche. Si un ouragan n'a pas suffi à l'achever, laissez une tornade s'en occuper. Par pitié.




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Jeu 9 Déc 2021 - 21:35




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Les bras croisés, Gabriella attendit la réaction de Seito que ne se fit pas attendre. Voilà maintenant qu'il avouait qu'il avait un crush sur Mitsuki. Pas vraiment un crush mais qu'elle lui plaisait. Ce qui était tout comme dans la tête de la jeune fille. Son sourire s'agrandit alors que Seito plaquait ses mains sur sa bouche, se rendant compte de ce qu'il venait de dire.

T'aimes bien les deux alors ? Le polyamour, c'est cool aussi, bien que ça doit pas être facile à vivre tous les jours. J'espère que tu fais attention à ce qu'ils ne sachent pas l'un pour l'autre hein. Ça serait bizarre et gênant.

D'un ton léger, elle continua en détournant la tête pour regarder les statues et mettre moins de pression sur le pauvre Seito qui semblait sur le point de défaillir. Sans lui donner l'occasion de répondre, elle ajouta, toujours le même ton et rapidement :

Mais tu sais, c'est pas un soucis comme situation, je veux dire qu'on ne contrôle pas ses sentiments et qui on aime après tout ! Il faut faire avec !

Faire avec ce qu'on a, ce n'était pas la base ? C'est comme cela qu'elle vivait depuis toujours.
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] DOAUR5R [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] UvBe1PB [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Mer 15 Déc 2021 - 19:56
MERCREDI 3 MAI 2017



Après mûre réflexion, une tornade ne suffirait pas non plus à régler le problème auquel il fait face. Une telle force de frappe mérite une réponse adéquate. Comme l'explosion du soleil par exemple. Histoire de le rayer une bonne fois pour toute de la galaxie. Ainsi il n'aurait pas à écouter ces élucubrations aussi farfelues qu'insensées. Aspergé d'huile, il ne restait à l'espagnole plus qu'à jeter l'allumette. Son visage, que dis-je, son corps entier s'enflamme d'un rouge soutenu. Un mélange ambiguë de gêne et de colère se déverse dans ses veines à mesure qu'elle déblatère ces insanités avec désinvolture. Du poly-quoi ? De quoi parle-t-elle ? Ne ressent-elle vraiment aucun embarras à prôner une vie sentimentale aussi débraillée ? Aimer deux personnes, c'est impossible. Pire c'est affreusement malhonnête ! A-t-il une tête à vivre dans la démesure à ce point ? Est-il tombé si bas ? Il n'en revient pas et la chaleur de ses joues lui monte à la tête, au point qu'il est incapable de raisonner correctement. Sa première tentative d'élocution échoue lamentablement :

« J-... C-... Q-... »

Bien que la jeune fille émette une opinion moderne et tolérante, il ne parvient pas à appliquer ces préceptes sur sa personne. Ce qui résulte à une surchauffe de son système interne qui menace sévèrement de griller la majeure partie de ses neurones, sans possibilité de récupération. Seito inspire une grande bolée d'air et l'expulse bruyamment, en gonflant exagérément les joues. Il a eu sa dose. Tout ce que vous direz sera retenu contre vous est un adage dont il ne s'était jamais méfié jusqu'à présent, et à tort. Alors il décide de manière abrupte d'arrêter de lui parler, purement et simplement. Après tout, moins on en fait, plus on est en sécurité. Et au vu des montagnes russes qu'il vient d'affronter en un si court laps de temps, il n'est pas aberrant qu'il batte en retraite. Même si c'est impoli, même s'il va à l'encontre de ses principes, il en va de sa survie alors il se permet d'être égoïste. Le japonais regagne un peu de prestance en se redressant, le menton légèrement relevé. Il s'emmure derrière un regard indigné et rétorque, sans mâcher ses mots :

« Tu sais quoi ? Ce musée est nul. J'vais voir si j'peux aller me poser dehors et attendre que ça s'termine. Et puis toi, bah... va rejoindre ton frère ou je sais pas. J'ai pas envie de continuer à... de discuter de... rha, tu m'embrouilles le cerveau et j'aime pas ça ! »

Et sur ces mots, il tourne les talons et la laisse en plan. Tant pis qu'elle dise du mal de lui, qu'elle répète ce qu'elle a cru comprendre aux personnes concernées, qu'elle s'imagine des choses insensées. Il assumera peu importe ce qu'elle ira crier sur les toits. Ce qu'il ne veut pas c'est poursuivre cette conversation sans queue ni tête. Et surtout, chasser à tout prix ce trouble qui lui serre la gorge et lui oppresse la poitrine. Cet imbroglio de sentiments est décidément trop compliqué à gérer.




---------------------------------

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature
Elève ; en 2ème année
Gabriella Barrossa
■ Age : 31
■ Messages : 332
■ Inscrit le : 12/08/2021

■ Mes clubs :
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] MzrdKEg [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Gabriella Barrossa

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Ven 17 Déc 2021 - 10:21




Cachez ces corps que je ne saurais voir

avec Seito

Gaby regarda Seito à nouveau quand il essaya de s'exprimer. Elle aurait pu rire de lui parce que c'était absurde mais elle se reteint. Il semble enfin retrouver de la contenance pour l'ouvrir à nouveau. Cette fois-ci, elle le regarda en fronçant les sourcils. Il prenait la fuite comme un lâche, tout simplement et Gaby n'aimait pas les lâches. Elle aimait les gens courageux qui n'avaient pas peur de l'adversité. Pas les gens qui fuyaient dès que la situation leur échappait. De plus, elle n'aimait pas du tout le ton qu'il employait.

"Va rejoindre ton frère", tu crois que je suis accrochée à ses basques H24 ou quoi ? Pfff quel gamin. Un conseil, achète toi des co-, du courage la prochaine fois !

Même si il lui tournait le dos, elle s'en fichait. Elle aurait le dernier mot et avait dit ce qu'elle avait à dire. Si Seito ne voulait pas assumer et se comporter comme un gamin de primaire, grand bien lui fasse. Il n'avait juste pas intérêt à briser le cœur de Mitsuki, sinon elle se chargerait de le briser lui. Elle avait assez d'information à son sujet pour faire ce qu'elle voulait de sa réputation. D'ailleurs, elle ne se priverait pas pour raconter cette brève rencontre à sa colocataire de vacances. Sur ses bonnes pensées, elle tourna les talons à son tour pour rechercher ses compagnons de voyage habituels, Itsuki, Shun ou Monty. Peu importe sur lequel elle tomberait en premier.
Code by Meuh

---------------------------------

Gaby parle en Japonais (#912c31), en Espagnol (#ca242e) et en Anglais (#bd37c1)
[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Signature%20Gaby
Gaby's voice : Par ici
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

[Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé] Empty Re: [Asakura Museum] Cachez ces corps que je ne saurais voir [Terminé]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum