Le Deal du moment : -59%
Balance cuisine électronique Raniaco (batterie ...
Voir le deal
6.99 €

Recensement des membres jusqu'au 29 Mai ! (début d'après-midi)
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Invité
Invité
Anonymous
Invité

[SHIBUYA] La nuit appartient à ceux qui se couchent tôt Empty [SHIBUYA] La nuit appartient à ceux qui se couchent tôt

Mar 19 Oct 2021 - 23:24
Ashton Kelly
La nuit appartient à ceux qui se couchent tôtShibuya, nuit du mardi 2 au mercredi 3 mai 2017
C’est parti d’un truc absolument bidon.

À vrai dire, Hisao ne se souvient plus exactement ni où, ni comment, ni quand est-ce que ce prospectus est tombé dans ses mains. Il aurait pu se contenter de le fourrer dans son sac à dos pour le jeter une fois de retour à l’hôtel. À la place, ses yeux ont commencé à parcourir le papier glacé, et dès l’instant où son regard et celui d’Ashton se sont croisés… Hisao savait déjà que c’était fini. Eux qui cherchaient quelque-chose à faire ensemble avant la fin de la Golden Week—le Womb lui est apparu comme une évidence. Enfin, presque. Possiblement parce qu’ils sont deux hommes, ont tous les deux la quarantaine et ne sont même pas sûrs de pouvoir rentrer. Et pourtant, il a suffi à Hisao de suggérer la chose avec une pointe de sarcasme et le fait qu’il avait une bonne nouvelle à lui annoncer pour qu’Ashton saute à pieds joints sur l’occasion. Comme une étincelle jetée sur une flaque d’essence.

Et maintenant, ils marchent dans le froid de Shibuya sans savoir s’il est encore minuit ou bientôt une heure du matin, après une ronde interminable passée à vérifier que tous les élèves étaient bien au complet, rangés dans leur chambres, vingt minutes de marche cumulées à quinze de transports… ils approchent peu à peu de l’une des boîtes de nuit les plus populaires au monde, en s’imaginant sérieusement, dans le plus grand des calmes, qu’on les laissera entrer. Ce n’est pas faute d’avoir essayé de bien s’habiller évidemment—il a choisi une chemise d’un violet profond achetée grâce aux conseils de son compagnon et a revêtu son plus beau pantalon noir basique parce qu’il préfère la sobriété sur lui et est convaincu que c’est ce qui lui va le mieux. En espérant que le staff du Womb soit sur la même longueur d’onde.

Il frictionne doucement ses mains ensemble pour vaincre la fraicheur nocturne et tourne la tête vers Ashton, le détaillant de bas en haut comme l’homme absolument sublime qu’il est.

« S’ils te laissent entrer et moi non, j’espère au moins que tu te déshabilleras pour me laisser une couche de plus et que je puisse survivre à ce froid. »

Précisément. Il essaye de se rassurer en se disant que ça n’arrivera pas et que leur plan est parfait. Parfait, oui. Deux quarantenaires loin d’être hétéros ou presque qui essayent d’infiltrer une boîte japonaise de renom et de passer la nuit en plein Tokyo, au beau milieu d’un voyage scolaire déjà fatiguant pendant que leurs collègues restent sur place pour surveiller les mômes. Qu’est-ce qui pourrait mal tourner ?
Emme

Invité
Invité
Anonymous
Invité

[SHIBUYA] La nuit appartient à ceux qui se couchent tôt Empty Re: [SHIBUYA] La nuit appartient à ceux qui se couchent tôt

Mar 7 Déc 2021 - 21:58

La nuit appartient à ceux qui se couchent tôt
Vraiment très tôt

[SHIBUYA] La nuit appartient à ceux qui se couchent tôt Eee6
Un sourire étire mes lèvres – Oh, grand fou – tandis que je me tourne vers mon compagnon et ses suggestions tout à fait anodines :

« Bien sûr. Tu sais bien qu’il n’y a que pour toi que je consens à me déshabiller. »

Non, je n’ai pas du tout – Si – lâché ça alors que nous sommes déjà quasiment dans la queue de la boîte, vêtu de ma chemise blanche et de mon plus beau – Si, c’est totalement ce que j’ai fait – corset de velours brodé. Comme si nous n’étions pas déjà assez repérables dans la foule de jeunes gens branchés qui se pressent vers l’entrée du Womb. Sérieusement, que faisons-nous là ? Est-ce que le voyage scolaire de la Golden Week était vraiment – Après une journée passée à rassembler et recompter encore et encore nos petits poussins – le meilleur moment pour essayer d’entrée dans une des boîtes de nuit la plus courues du globe ? Je n’en suis pas certain mais – Aucune chance pour qu’on ne soit pas les rois de la soirée – je ne voudrais me trouver ailleurs pour rien au monde. Je souris à Hisao pour l’en assurer à nouveau, heureux d’avoir pu voler un peu de temps avec lui après ces quelques jours à nous compter de nous chasser des yeux l’un et l’autre.

Mine de rien, il nous faut encore plusieurs minutes à piétiner dans le froid avant d’atteindre la porte. Le videur nous reluque rapidement de bas en haut et je lui adresse – Boom, bébé – un sourire éblouissant, assumant jusqu’au bout des ongles mes bijoux, ma coiffure et mon maquillage. Je crains l’espace d’un instant que mon compagnon ne se soit trompé et que ce soit lui – Qui ça étonnerait ? Cette chemise lui va à la perfection – qui soit accepté à ma place… mais non. Avant même d’avoir pu le réaliser, nous sommes à l’intérieur, happés dans la chaleur suffocante après la fraîcheur du dehors, l’intérieur des os vibrant par avance sous le poids des basses. Légèrement estomaqué – Ai-je omis de préciser – je me tourne vers Hisao et me penche vers lui pour demander – Que ma dernière expérience en boîte remonte à plusieurs années ? – en toute innocence :

« Et maintenant ? »


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum