Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

Recensement des membres jusqu'au 26 Juillet!
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Lun 21 Nov 2022 - 21:28
Jeudi 18h, fin de la séance de natation. Je ressors en discutant avec un peu tout le monde, comme d'habitude, passe prendre une douche vite fait pour me débarrasser de tout ce chlore, séchage, habillage et me voilà dehors à dire au revoir. La plupart de mes camarades repartent pour bosser. Les examens approchent et naturellement, les séances de révision s'amplifient. Ce que je fais aussi habituellement. Ayant moins besoin de bosser en dehors de cours pour m'en sortir financièrement, j'ai pris l'habitude de plancher un peu plus sur mes cours. Sans compter que je ne m'endors plus pendant les heures du matin, ce qui est vraiment un avantage de taille !!

Si bien que ce soir, je suis déjà parfaitement à jour dans mon planning pré exams. J'étais tellement habitué à devoir tout gérer à la dernière minute qu'avec tout le temps libre que j'ai gagné récemment, il y a des fois où je me demande seulement quoi faire. Et dans ces cas là, j'ai toujours la même réponse. Du basket. Je repasse par ma chambre pour récupérer un ballon et enfiler une veste et hop, direction le centre ville !! J'aurais pu passer du temps sur un terrain de l'école comme je le fais souvent, mais une envie de voir autre chose s'est fait sentir.

Après un trajet rapide en bus j'arrive sur l'un de mes terrains préférés (et qui ne soit pas trop loin). L'état du sol est quasi nickel, le rebond est très agréable, même l'éclairage public permet de jouer une fois le soleil couché sans avoir à se fier uniquement aux bruits. Mais évidemment, ses qualités en font également un terrain régulièrement pris. Ce qui ne me dérange pas. Je suis bien assez sociable pour rejoindre des personnes déjà sur place. Et ce soir ne fait pas exception.

En me rapprochant, j'aperçois une silhouette qui ne m'est pas totalement inconnue, et avec cette chevelure atypique je n'ai plus beaucoup de doutes. Il s'agit bien d'une des filles du club de basket. Mais je ne veux pas pour autant l'interrompre. Je m'installe au bord du terrain, me contentant d'observer pendant un petit moment. Ce n'est que lorsque je suis sûr qu'elle regarde dans ma direction que je lui fais un petit salut de la main.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Ven 25 Nov 2022 - 22:53
Never Stop
Il y a des choses qui ne changent jamais, peu importe qu'on ait dix ou vingt ans. Dans le cas de Rindo, l'une de ces choses n'est autre que l'intense sentiment de libération lorsque la sonnerie de l'école sonne à dix-huit heures pour marquer la fin des activités de clubs. Non pas parce-qu'elle n'aime pas le basket ou son club, bien au contraire, mais s'il y a une chose qu'elle déteste plus que tout... C'est les chasubles ! Ce semblant de maillot en plus moche qu'il faut malheureusement porter à chaque entraînement pour reconnaître ses équipiers comme si leurs visages ne suffisaient pas. Et toute la libération que ressent Rindo en le retirant se fait entendre par le profond soupir qu'elle extirpe à chaque fois. L'entraînement terminé et le chasuble enfin retiré, la femme reprenait son souffle tout en allant récupérer sa gourde qu'elle attrapait de la main droite pour en boire plusieurs gorgées tout en marchant à travers le gymnase pour ramasser les ballons de basket traînant çà et là. L'occasion pour elle de faire quelques dribbles et lancés supplémentaires à une main en allant ranger les ballons, c'est comme ça qu'on range efficacement le matériel !

Entre quelques discussions de fin de séance, elle partait bien sûr prendre une douche dans les vestiaires pour se débarasser de toute cette transpiration avant de se changer et quitter les lieux. L'air extérieur était agréable en ce mois de novembre, du moins pour Rindo, un petit air frais dans une petite brise pas excessive caressant sa peau en ce début de soirée. Si ce temps en appellent beaucoup à songer à commencer à sortir la doudoune, ce n'est pas le cas de Rindo qui n'est absolument pas sensible au froid et le fait très bien comprendre par sa tenue : un pantalon cargo rouge cachant en partie ses chaussures en toile blanches et un débardeur blanc sous sa fine veste écarlate qu'elle garde ouverte. Plusieurs choix s'offraient à elle après la séance de basket, rentrer se vautrer dans son lit, bosser ses cours, aller manger, se balader... À vrai dire, Rindo avait encore pas mal d'énergie à revendre malgré qu'elle se soit dépensée à l'entraînement, un peu trop pour avoir envie de se reposer ou se plonger efficacement dans ses révision. Son choix était donc de partir marcher au centre-ville et en profiter pour chercher quelque chose à manger au passage, puis de bosser un peu en rentrant.

Après un court trajet en bus la femme marchait dans les rues du centre-ville, d'abord à la recherche d'un restaurant pas cher ou tout simplement d'un fast-food avant d'être attirée par tout autre chose. Qu'est-ce qui pourrait lui faire changer instantanément tousses plans alors qu'elle marchait tranquillement sur un trottoir ? Une petite allée menant à un magnifique terrain de basket parfaitement éclairé, signe que l'endroit est un minimum entretenu. Rindo sortait pourtant de sa séance de basket en club mais étrangement son esprit ne fit même pas mine de réfléchir et son corps marchait vers ce terrain d'une manière presque automatique. Elle n'avait tout simplement pas eu sa dose de sport, et un club de basket et un terrain de basket urbain ça n'a rien à voir ! C'est même pas le même décor déjà ! Et si les années de street basket que Rindo a pratiqué à Tokyo lui ont appris une chose, c'est que même sans ballon, c'est possible de jouer dans la rue pour peu qu'il y ait quelqu'un à défier. La bonne nouvelle, c'est que ce terrain est particulièrement peuplé, la femme comprenait la raison de tout ce beau monde dès son premier pas sur le terrain alors qu'elle se dirigeait vers un banc pour y déposer son sac à bandoulière. Tout était impeccable, de l'éclairage jusqu'au sol tout en passant par les paniers et les filets. Elle observait rapidement les personnes présentes tout en déposant lourdement son sac sur le banc alors qu'elle cherchait du regard sur qui ou quelle groupe elle allait jeter son dévolu. Grâce à son incroyable talent d'incruste que Rindo a développée sur ce genre de terrains, elle s'est ainsi retrouvée à marquer des paniers et exécuter des dribbles pendant de longues minutes avant que son attention plutôt versatile soit attirée ailleurs pendant un instant. Cette fois-ci par un visage familier qui entrait dans son champ de vision alors qu'elle entrait un panier, laissant le ballon traverser les filets alors qu'elle reprenait son équilibre avant de s'écrier.

« J'abandonne ! »

Puis elle fit volte-face sans donner de raison et sans même attendre une quelconque réaction de ses partenaires éphémères. Elle les a prévenu et c'est déjà beaucoup ! Rindo se dirigeait donc vers la personne lui ayant fait un signe de la main, même s'ils sont tous les deux du même club de basket, ça restait un sacré hasard d'être sur le même terrain au même moment, et puis elle n'allait pas perdre son temps avec des randoms s'il y a quelqu'un qu'elle connaît un tant soit peu. Arrivant près de lui, elle lâchait un profond soupir dans toute la fatigue qu'elle ressentait déjà alors qu'elle s'asseyait directement sur le sol.

« Bon sang j'suis rincée... T'as pas eu ta dose non plus Milan ? Je crois qu'il leur manque un joueur. »

Elle fit un mouvement de la tête en direction des personnes qu'elle venait de quitter en disant ces mots. C'était évident qu'il leur manquait un joueur, vu qu'elle les a complètement lâchés, mais ça c'était le cadet des soucis de Rindo.
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Sam 26 Nov 2022 - 21:49
J'avais déjà pu remarquer que Rindo n'avait pas un style de jeu très classique. Pas de celui qu'on croise à chaque match en tout cas. Bien sûr que je prête toujours attention à chaque joueur/joueuse du club. D'autant plus avec un niveau comme le sien. Mais de ce que je peux ce soir, ça devient évident qu'une bonne partie de son jeu s'est construit sur ce type de terrain, dans des circonstances semblables. C'est à dire sans avoir la moindre idée de qui sont les personnes avec qui elle joue, et en croisant probablement de nouvelles à chaque sortie. Alors c'est vrai, je suis un peu trop absorbé par ce que je vois. Après tout, c'est assez rare de voir une fille jouer de cette façon. Mais ça prouve bien à quel point elle peut aimer ce sport.

Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle n'est pas non plus du genre timide ! Même en faisant partie d'un même club, ce n'est pas tout le monde qui se montre aussi spontané. Une façon de faire qui me convient parfaitement. J'ai toujours préféré quand les gens se sentent à l'aise avec moi. Je laisse échapper un petit rire à sa remarque, qui n'a rien de vraiment étonnant. Je crois l'avoir vue à chaque séance où je suis allé, et pourtant je suis souvent présent au basket. Je n'ai pas trop de mal à envisager que ce soit son seul club. Et qu'elle s'y trouvait par conséquent probablement cet après midi aussi.

- "Avec ce que tu viens d'envoyer, ce n'est pas bien étonnant ! Et, je vais peut-être me laisser tenter, mais à condition que tu m'attendes !"

Pourquoi ? C'est difficile à dire. Je suis juste content de croiser une tête que je connais ici et j'ai bien envie d'en profiter pour pouvoir passer un peu de temps avec elle autrement que de la façon dont on le faire aux heures de club. Je ne parle même pas des cours. J'ai bien remarqué qu'elle suivait le même cursus que moi, mais ce n'est pas comme si c'était l'endroit le plus propice pour apprendre à connaitre quelqu'un. Et après ce que j'ai pu découvrir d'elle lors de notre petite sortie club à Tokyo, je suis sûr de ne pas m'ennuyer avec elle dans les parages !!

Une fois que je suis sûr qu'elle ne va pas en profiter pour disparaitre dans la ville, je rejoints les personnes déjà en place pour quelques minutes de jeu. Après la natation, c'est un peu violent comme changement de sport, mais avec le nombre d'heures que j'ai pu passer ballon en main, j'ai beau ne pas être chaud, je n'ai aucun mal à m'éclater malgré tout. Les minutes défilent, les paniers aussi. Je ne me lasserai jamais de la sensation de ce ballon qui revient se nicher dans le creux de ma main à chaque nouveau rebond contre le sol. Cette concentration maximale à chaque nouveau shoot. Les secondes qui ralentissent. Pour autant, je fais attention à ne pas trop forcer. Je peux à nouveau jouer comme bon me semble, mais ce n'est clairement pas le moment de me blesser à nouveau. Et avec les deux mois passés sur le banc de touche, je sais très bien que ce serait bête de reprendre à l'intensité que j'ai pu avoir avant cet été. Je ne suis pas en médecine pour rien !!

Quand cette petite partie improvisée touche à sa fin, de nouveaux joueurs viennent immédiatement trouver une place sur le terrain, et c'est le souffle court que je rejoints Rindo sur le côté.

- "Je crois que ça va être pas mal pour aujourd'hui ! Par contre j'ai rien pris à boire, je crève de soif ! J'irai bien me chercher quelque chose dans le coin si ça te dit !"

Et si ça ne lui dit pas... Bah je ne sais pas.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Lun 28 Nov 2022 - 22:56
Never Stop
À condition qu'elle l'attende ? C'est vachement culotté comme exigance quand-même ! C'est vachement culotté d'exiger quelque chose tout court, en fait. Enfin, là où il avait un peu de chance avec sa petite demande un brin excessive dans sa formulation, c'est que Rindo n'allait pas s'offusquer ou s'énerver pour ça. Le regard de Rindo n'affichait aucune réaction spécifique, pour elle c'est très simple : pour l'instant elle est là et quand elle aura envie de partir, elle partira, rien de plus. Mais là tout de suite, elle était beaucoup trop claquée pour ne serait-ce que se lever alors ça laissait une petite chance à Milan de voir sa demande se réaliser.

« Ça dépend de si j'trouve rien de mieux à faire que te regarder jouer. Pour l'instant je compte pas bouger, alors profites en. »

Clair et net, et elle lui donne même un petit tips en prime, que de générosité cette Rindo ! Tout en restant assise sur le sol, elle viendra pivoter sur elle-même pour faire face au terrain quand Milan part rejoindre les autres joueurs et pouvoir ainsi observer cette partie, ou tout du moins le jeu de son coéquipier. Elle n'a aucun doute sur le fait que celui-ci est doué, non seulement parce-qu'ils jouent dans le même club depuis quelques mois déjà, mais les années de street basket que Rindo a derrière elle lui permettent aujourd'hui de se faire une plutôt bonne idée du niveau de jeu d'une personne dès ses premiers dribbles. Et pour avoir affronter elle-même les personnes en face, il n'y avait aucun doute pour la femme qu'il n'allait pas se faire humilier ! Ou tout du moins, elle l'espérait... Rindo observait ainsi chaque déplacement du ballon, tous les mouvements de chaque joueur l'ayant en sa possession, avec bien sûr un intérêt plus développé pour les possessions de Milan puisque connaître ses alliés est plus important que connaître ses adversaires. Et puis, c'est déjà beaucoup qu'elle cherche à connaître ses alliés, en tant que fille ayant grandis sur ce genre de terrain, elle ne s'intéressait pas spécialement à ses coéquipiers qui changeaient d'une partie à l'autre et avec qui elle jouait bien souvent une seule et unique partie. Mais pour le coup ils sont engagés ensemble pour quelques années alors... Autant faire un effort ?

Le temps semblait passer plus lentement dans les gradins plutôt que sur le terrain dans lequel on perd toute notion du temps. Mais pour le coup la femme ne s'ennuyait pas pour autant et contre toute attente, elle ne trouvait rien de mieux à faire que de regarder cette partie plutôt intéressante. Entre l'intérêt porté à cette partie et l'espoir que Milan lui donne une bonne raison d'avoir attendu, elle y gagnait finalement tout à rester ici pour regarder. Le fait de rester là à regarder lui donnait cependant de nouveau envie d'aller jouer, mais pour le coup ce n'est pas ses connaissances en médecine qui lui firent comprendre qu'elle n'était plus du tout en état en terme d'endurance. La sensation d'épuisement parmis la transpiration et le souffle profond, sans oublier la légère douleur des muscles ayant travaillés plus que de raison, le corps de Rindo montrait bien qu'il ne réclamait que de l'eau, de la nourriture et du repos. D'ailleurs, elle commençait à ressentir encore plus la faim qu'à l'origine après tous ces efforts. Ce n'est qu'après quelques minutes, plusieurs paniers et d'innombrables passes que cette partie prenait fin. En y réfléchissant, ça lui faisait un peu bizarre de voir Milan dans un tel endroit. Non pas que les terrains de basket dans la rue soient réservés à un certain groupe de personne, n'importe qui y a sa place pour peu qu'il aime le basket, mais elle ne s'attendait pas à rencontrer quelqu'un du club de basket à un tel endroit. En tout cas il avait l'air de sacrément s'amuser, as-t-on besoin de quoi que ce soit de plus sur un terrain de basket ? C'est donc tout sourire et visiblement aussi rincé qu'elle que Milan revenait tandis que Rindo se relevait non sans difficulté. Malgré cette petite pause ses jambes étaient quand-même en train de douiller.

« Je crois que ça va être pas mal pour aujourd'hui ! Par contre j'ai rien pris à boire, je crève de soif ! J'irai bien me chercher quelque chose dans le coin si ça te dit !
—C'est vrai que c'était pas mal, sinon j'aurais déjà filé. Pour ma part j'ai surtout la dalle mais j'ai toujours la place pour boire un truc, je te suit si tu me suis après. »

Contrairement à certains, Rindo a une gourde d'eau dans son sac, alors la soif n'est pas un problème. Par contre, même si prévoir d'avoir toujours quelque chose à manger dans son sac soit une excellente idée qui vient tout juste de germer dans son esprit, là tout de suite elle n'a rien sur elle. Sans vraiment attendre la réponse de Milan, elle partit récupérer son sac là où elle l'avait posé en arrivant pour venir déposer la lanière du sac sur son épaule gauche avant de ramener son attention sur le blond.

« T'as une idée de ce que tu veux ou t'es plus du genre à rôder et voir ce qui te tombe dessus ? »

Une question très importante de la part de quelqu'un qui fait partie de ce deuxième groupe de personnes ! Et ça a le mérite d'annoncer un peu la couleur sur ce qui se passera lorsqu'il faudra chercher à manger et que Rindo pourra probablement le ramener vers de la bouffe étrange, ou bien errer des heures jusqu'à trouver un truc en somme toute classique qui lui donnera envie. En tout cas en l'occurence elle veut la même chose qu'elle veut à chaque fois qu'elle fait trop d'effort. N'importe quoi tant qu'il y a énormément de viande. Elle restera donc sur place un instant en attendant une réponse de Milan et en attendant Milan tout court pour quitter les lieux.
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Jeu 1 Déc 2022 - 17:49
Eh bien, on peut dire que les choses sont claires. Si je ne suis pas assez divertissant, la miss se fera la belle pendant que je serai occupé à jouer à la baballe. Mais ça me va. Et c'est donc avec un grand sourire beaucoup trop sûr de moi que je lui réponds avant de m'en aller sur le terrain.

- "Alors je ferai en sorte qu'il n'y rien de mieux à faire !"

Évidemment, je ne peux pas encore me permettre d'être à mon top niveau. Mais avec un tel enjeu, je suis tout à fait capable de mettre la barre suffisamment haute. Et si les autres joueurs sur le terrain n'ont pas un niveau exceptionnel, ils sont loin d'être au stade de débutant pour autant. Pile ce qu'il me faut pour pouvoir tenter de m'économiser sur le plan physique tout en pouvant mettre à profit toutes les techniques que j'ai pu acquérir au fil des ans, ballon en main.

Et même si j'ai pu ne pas forcer plus que de raison sur le terrain, eh bien mon corps n'est pas mécontent quand le dernier panier est rentré, signant la fin de cette petite rencontre. C'est à dire que ça ne fait pas longtemps que je recommence à jouer des sessions entière. Et si j'ai été assez relax à la natation cet aprem, mine de rien, ça tire aussi pas mal d'énergie. Quoi qu'il en soit, je suis plutôt très content de voir que Rindo est toujours présente !

- "Ahah évidemment que je veux bien te suivre !!"

Généralement, les gens ont plus de soucis pour ce qui est de se débarrasser de moi que pour s'assurer que je ne les lâche pas d'une semelle. Le chiot perdu qui vous suit partout, vous connaissez ? Mais le but n'est pas non plus de l'effrayer aussi vite. D'autant plus que si elle a la dalle, eh bien mon estomac n'a plus des masses de réserve non plus.

- "Hmm, eh bien je pensais aller me chercher une canette de j'sais pas trop quoi à l'un des distributeurs un peu plus loin, mais si tu veux qu'on aille manger au passage, on peut aussi aller direct dans un konbini, un fast food ou... N'importe où ailleurs en fait."

J'indique d'un geste de la main l'endroit vers lequel je pensais me diriger en attendant d'en savoir plus sur ses plans. Après tout, je ne suis pas à quelques minutes près. Sauf si elle me dit qu'elle rêve depuis des mois d'aller à l'autre bout de la ville pour tester le nouveau plat proposé par je ne sais quel resto, là, sûrement que je m'arrêterai prendre de quoi m'hydrater avant de finir tel un vieux pruneau sur le chemin.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Mar 20 Déc 2022 - 18:15
Never Stop
C'est vrai que les gens normaux vont se prendre une canette au distributeur du coin après un effort intensif, c'est à croire que Rindo s'est trompée de pays en privilégiant un milkshake ou un bubble tea XXL dans ces situations. Très américanisée la japonaise. D'ailleurs c'est précisément ce qu'elle aurait choisi d'aller boire s'il était un peu plus tôt et qu'elle n'avait pas aussi faim, mais malheureusement, même si c'est une adepte des combinaisons étranges lors des repas, il faut parfois être honnête et affirmer que des boissons avec une telle quantité de sucre ne se marient pas très bien avec une viande quelconque. Quoi qu'il en soit, Milan avait l'air d'accepter sa proposition avec plaisir et vu leurs deux envies respectives, les meilleures options pour qu'ils soient tous les deux satisfaient étaient le konbini ou bien le fast-food. Il y en avait bien sûr d'autres, mais traverser toute la ville pour se rendre à un point A puis à un point B au lieu de tout récupérer d'un coup à un point C, ça semblait débile aux yeux de Rindo. Et puis bon... Il faut être honnête et avouer que Milan a utilisé un mot à éviter en telle compagnie.

« Fast-food. »

En voilà un bon compromis ! Rindo est VRAIMENT une japonaise très américanisée et son choix part bien souvent sur les fast-food lorsqu'on les lui propose, à moins qu'il y ait une proposition vachement intéressante en face. Puis entre errer à la recherche d'un déclic, un konbini et un fast-food, elle n'a même pas besoin de faire semblant de réfléchir. Enfin, encore faut-il que ceci convienne à Milan mais si ce n'était pas le cas, sûrement qu'il n'aurait pas proposé. Et puis le deal c'est "je te suit pour ta boisson, tu me suis pour la bouffe" alors au pire des cas elle l'accompagnera chercher une canette.

« Ça te va ? Comme ça on a tout sur place. À moins que tu veuilles prendre une canette avant mais tu seras obligé de me suivre. »

Elle parlait sur un ton plutôt enjoué alors qu'elle rappelait les termes du deal à Milan, le genre de timbre de voix qui, peu importe ce qu'elle dit dans les faits, veut clairement dire échec et mat. En gros les dés sont déjà lancés et en plus ils sont truqués ! Donc dans les deux cas Milan devra y aller avec elle. Ce n'est ensuite qu'une fois le garçon l'ayant rejoint qu'elle reprendra sa marche pour déjà au moins quitter le terrain. Puis à moins d'un changement de plan, se diriger vers le fast-food le plus proche.
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Ven 23 Déc 2022 - 11:56
Sa réponse est on ne peut plus claire. Et je ne suis franchement pas difficile comme garçon, alors ça part pour un fast food !! Alors quand elle fait remarquer que de toute façon je suis obligé de la suivre, évidemment ça me fait seulement rire. Parce que je ne risque pas de trouver le moindre inconfort à ça.

- "Ahah nan c'est bon, ça me va !! Je vais en profiter pour trouver un truc à manger tout en commandant une méga boisson !!"

Quitte à aller dans un endroit où on peut manger, je ne risque pas de me contenter de quelque chose à boire. Ce serait un peu de la torture de seulement la regarder manger. Et donc c'est parti direction l'enseigne la plus proche qui se trouve en fait être un très classique macdonalds. Des odeurs de friture on ne peut plus caractéristiques lorsqu'on arrive à proximité.

- "Ça t'arrive souvent de venir t'entrainer à l'extérieur après les heures de club ?"

Ouais, j'avoue que ça m'a un peu étonné. Même moi qui suis pourtant un grand féru de basket, en général, si je fais une séance au club (une vraie, pas une de celles de quand j'étais blessé...) je n'enchaine pas sur une autre session en soirée. D'un autre côté, avec le niveau qu'elle a, ce ne serait pas non plus si étonnant.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Jeu 29 Déc 2022 - 19:05
Never Stop
La femme était on ne peut plus satisfaite quand Milan annonçait qu'il allait aussi prendre quelque chose à manger. Non pas que ça lui apporte quoi que ce soit à elle, mais c'est toujours plaisant pour elle de savoir qu'elle a réussi à influencer quelqu'un, volontairement ou non.

« Et en plus je leur ramène un client. Ils devraient me faire une réduction ! »

En plus Milan fait le meilleur choix possible, parce-que regarder Rindo manger aurait en effet été de la torture. Regarder. RINDO. Manger. Cette femme est complètement américanisée, et elle l'est jusqu'au bout. Disons qu'elle cache très bien son jeu avec sa carrure fine, à tel point que la voir manger peut être plutôt impressionnant en terme de quantités, notamment lorsqu'elle mange dehors. Mais il faut dire qu'elle dépense largement le nombre astronomique de calories qu'elle est capable d'ingurgiter, Rindo fait partie de ce groupe de personnes énervants qui peuvent manger énormément sans prendre un gramme, bien que pour sa part, ce don soit amplement mérité par l'effort qu'elle fournis en permanence. Du coup Milan visait très juste avec sa question qui tombait à point nommé alors qu'ils approchaient du fast-food à l'enseigne la plus célèbre de la ville, du pays, du continent, du monde, et peut-être même du système solaire, de la galaxie ainsi que de l'univers. En gros... Un McDonalds classique mais toujours efficace.

« Ça t'arrive souvent de venir t'entrainer à l'extérieur après les heures de club ?
—Ça me suffit pas de faire quelques heures après les cours, quand j'étais môme j'avais le temps de passer des journées entières à jouer... »

Il y avait un peu de nostalgie dans cette phrase, un peu contre son gré, mais elle y était même si Rindo répondait juste sincèrement. N'importe qui serait nostalgique de cette époque où il n'y avait pas lieu de se soucier des révisions et de son avenir, juste encaisser les cours et s'amuser ensuite. Et pour Rindo, c'est une époque où elle pouvait passer son temps à jouer au basket après l'école sans culpabiliser de rater un soir de révision. La bonne époque quoi. Elle reprit d'ailleurs tout de suite après pour ne pas se laisser submerger et installer une ambiance mélancolique qui gâcherait un peu le bon esprit.

« Et puis c'est comme les cours finalement. Si on bosse pas derrière on progresse pas, alors si on fout rien après l'entraînement on se fera souiller à la Winter Cup ! »

Et un petit discours de motivation en prime ! Rindo disait ça en poussant la porte de ce lieu sacré qu'est le fast-food, se laissant envahir l'odeur agréable de fritures et autres viandes dégueulasses pour le corps mais extrêmement bons pour les papilles gustative. De toute façon tout ce qui est bon est mauvais pour le corps, et même si c'est une sportive qui se force quand-même à manger régulièrement des choses saines pour combler toute la malbouffe qu'elle ingère, Rindo est d'avis que tout ce qui est bon pour le corps est chiant. Personne n'a jamais dit "Venez on va manger une petite salade de quinoa avec des concombres à la grècque". Parce-que le quinoa et les concombres c'est chiant, voilà. Une fois à l'intérieur, elle se dirigeait vers une borne libre pour commander, ce qui allait être le moment fatidique. Un menu XL avec un double spicy chicken burger, un burger double teriyaki chicken en supplément, sans oublier la boîte avec le plus de nuggets qui soit aisi qu'un milkshake et des dorayaki. Et... Ce sera tout. Après ça, c'est tout sourire qu'elle se décalera sur le côté de la borne pour en laisser l'accès à Milan.

« À ton tour. »
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Ven 30 Déc 2022 - 11:53
Je ne retiens pas un rire léger quand Rindo annonce qu'elle devrait avoir droit à une réduction. On peut dire qu'elle ne perd pas le nord. Et oui, forcément, cette façon de faire m'amuse beaucoup. Après tout, elle peut bien négocier comme elle veut, je ne vais sûrement pas y trouver quoi que ce soit à redire. Même si ma situation financière s'est grandement améliorée depuis la rentrée de septembre, je ne sais que trop bien ce que ça fait que d'être toujours sur la paille, à chercher la plus petite des économies là où on peut. Mais je n'ose pas pour autant chercher à savoir si elle en aurait réellement besoin ou non. On ne se connait pas assez pour que je me risque sur ce terrain là.

Non, le plus sûr c'est encore de parler basket ! Après tout, je sais qu'elle aime ce sport au moins autant que moi (et ce n'est pas peu dire), alors autant en profiter ! D'ailleurs sa réponse à ma question ne m'étonne pas tant que ça. Même si mes parents ne me laissaient que peu de place dans mon emploi du temps malgré mon jeune âge, je profitais de chaque moment de libre pour prendre mon ballon et me précipiter vers le terrain le plus proche de chez moi. Et ça me faisait un bien fou.

- "Je comprends. Plus on gagne en niveau et plus ça devient difficile de continuer à s'améliorer. Comme si à partir d'un certain point, la courbe de progression s'aplatissait presque à l'horizontal. C'est vraiment ultra frustrant !!"


Il faut vraiment aimer ce sport pour continuer à s'entrainer malgré tout et prendre du plaisir malgré l'impression de stagnation.

- "C'est vrai qu'il y a la Winter Cup bientôt. Je suis tellement deg qu'on n'ait pas pu se qualifier cette année ! Mais je ne compte pas rater un seul match pour autant !! Tu viens aussi à Tokyo en décembre ?"


Je suis à peu près sûr qu'elle va me dire que oui, mais après tout, on ne sait jamais. Avec les examens juste après, tout le monde n'a pas forcément envie de perdre de précieuses heures de révision.

Là où elle réussi à m'étonner en revanche, c'est sur la quantité astronomique de choses qu'elle arrive à commander une fois arrivés devant la borne du macdo. Ok, peut-être que mon estomac s'est quelque peu réveillé depuis que les odeurs sont venues me prendre d'assaut, mais je vais rester sur un simple menu avec un spicy chicken. Ouais, depuis mes quelques soucis d'ordre financier j'ai aussi appris à restreindre largement les quantités que je peux manger. Heureusement que c'est arrivé après ma phase de croissance adolescente ou ça aurait été compliqué à gérer. Je sors ma carte et paye ma commande avant qu'on ne se dirige vers le comptoir réservé aux commandes à la borne.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Dim 15 Jan 2023 - 1:41
Never Stop
Laissant la borne libre pour Milan après avoir bien sûr payer une somme plutôt maigre comparé à la quantité qu'elle allait avoir sur son plateau, Rindo ne se gênait aucunement pour plaquer son épaule sur la partie non tactile de la borne et se reposer un peu sur celle-ci pendant que le garçon passait sa commande. Parler de basket dans un fast-food, c'était comme si ses deux passions venaient de faire une danse pour fusionner, alors elle était littéralement dans son monde.

« Je comprends. Plus on gagne en niveau et plus ça devient difficile de continuer à s'améliorer. Comme si à partir d'un certain point, la courbe de progression s'aplatissait presque à l'horizontal. C'est vraiment ultra frustrant !!
—Ouais, j'compte même plus le nombre de personnes que j'ai plus jamais vu sur les terrains à partir du moment où leur niveau s'est mis à stagner. »

Elle n'a jamais vraiment essayer de compter en vérité, après tout il est impossible de savoir combien de personnes on voit venir puis partir quand on passe sa vie sur les terrains, mais elle a déjà vu de nombreuses fois le regard des joueurs égarés. Ceux qu'on a totalement perdus, dont on peut prédire immédiatement qu'ils ne toucheront plus jamais à un ballon de leur vie. Et pour une amoureuse du basket, voir quelqu'un perdre cette passion pour une chose si futile que le niveau de jeu, c'est plutôt attristant.

« C'est dommage, et le plus triste quand on y pense c'est que c'est des personnes qui ont complètement oubliés pourquoi ils ont commencé à jouer. »

Cela dit, même si ça n'a aucunement traversé l'esprit de Rindo, cet état d'esprit négatif ne semblait pas être près de toucher Milan. Ne pas se qualifier pour une compétition si important c'est franchement dégoûtant, mais c'est là qu'on reconnaît les vrais passionnés ! Quand ils veulent quand-même tout voir sans en rater une miette. Un petit sourire aux lèvres en fermant les yeux sans cacher sa satisfaction, elle vint croiser ses bras sous sa poitrine face à la question plus qu'évidente qui lui était posée.

« Bien sûr que je viens ! En plus parmi les qualifiés de cette année, il y a forcément une ou plusieurs équipes qu'on croisera à la prochaine Winter Cup. À celle qu'on gagnera. »

Tout en parlant, elle avait au passage les yeux rivés sur la borne pendant que Milan commandait. Après tout la curiosité de Rindo reste l'un de ses plus grands défauts, à tel point qu'elle pourrait se tenir aux côtés des péchés capitaux. Mais même si elle ne se permettait aucun jugement, son regard en disait long comparé à sa propre consommation. Plutôt maigre quoi. Enfin bon, s'il s'en contente c'est le principal ! Une fois la deuxième commande réglée, ils se dirigeaient tous les deux vers le comptoir devant lequel l'attente se fit plutôt longue. Il faut dire quand-même qu'avec la commande type de la femme, le mot "fast" se fait littéralement détruire à chaque fois qu'elle met les pieds dans ce type de restaurant. De plus, quand la commande d'un seul client tient sur deux plateaux, ça en dit plutôt long. Un plateau dans chaque main et un plateau dans les mains de Milan, elle rejoint directement une place qu'elle avait repérée dès leur arrivée dans le bâtiment. Une place toute jolie près de la baie vitrée et dotée de deux banquettes de chaque côtés de la table, il n'y a rien de mieux ! Ses deux plateaux difficilement posés devant elle, Rindo lâchait un petit soupire en s'asseyant enfin à un endroit confortable.

« J'crois que j'y suis allée un peu fort à l'entraînement, mes bras étaient à deux doigts de lâcher ! »

Ou alors c'est parce qu'elle a porté dix kilos de nourriture à bout de bras sur chaque plateau ? Certainement pas voyons ! La nourriture ne procure que du bonheur et du bien-être. Elle avait d'ailleurs extrêmement hâte de manger, mais la politesse veut qu'on entame un repas quand tous les convives sont installés. Et pour éviter de suivre bêtement Milan du regard au risque de créer une situation awkward, elle devait combler le silence.

« Tiens, maintenant que j'y pense, tu fréquentes souvent les terrains en ville ? Je dois avouer que je te voyais plutôt comme un joueur studieux qui suit son entraînement et son repos à la lettre. »

L'honnêteté de Rindo dans toute sa splendeur. Mais il faut quand-même dire qu'elle ne s'attendait pas à voir Milan à un tel endroit !
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Mar 17 Jan 2023 - 17:53
La progression, la sensation que nos efforts sont récompensés, la satisfaction de réussir de nouvelles choses, de se sentir plus fort. Ça fait entièrement parti du sport et c'est souvent ce qui motive la plupart les  nouveaux adeptes d'une activité quelconque à poursuivre. Là où on voit la différence entre un accro à la discipline et un simple compétiteur, c'est lorsqu'on se rapproche petit à petit de notre niveau max. Et je comprends tout à fait cette sensation. Pour avoir testé d'autres sports que le basket, je n'ai jamais tenu très longtemps exactement pour ces raisons.

J'acquiesce d'un petit signe de tête à sa remarque, signifiant que je vois parfaitement de quoi elle parle avant de terminer ma commande, sortant ma carte pour payer. Plus qu'à attendre. Et l'attente est particulièrement longue. Ce qui n'est pas très étonnant quand on voit la quantité de produits qui s'entassent sur LES plateaux de Rindo. Heureusement, le sujet de conversation basket est extrêmement efficace et je n'ai pas besoin de fournir le moindre effort pour combler l'attente. Et elle non plus si j'en juge à sa motivation pour la prochaine winter cup.

- "Ahah ouaaaais c'est clair !! Pas question de rater les qualifs l'année prochaine !!"

Cela dit, si on avait dû se qualifier cette année, j'aurais probablement été dégoûté de ne pas pouvoir jouer à mon niveau maximum. Même si j'ai largement retrouvé ma mobilité et mon énergie depuis la fin de l'été, ces quelques semaines sans pouvoir jouer réellement ont impacté mon niveau physique global, je le sens bien.

- "En tout cas, j'ai trop hâte d'aller à Tokyo !! Je suis sûr qu'on va s'éclater !"

Voyage avec pour thème principal le basket sans les contraintes qui vont avec le fait de jouer les matchs, bien sûr que je compte en profiter à fond. Certes, j'aurais préféré jouer, mais le bon côté des choses, c'est que je n'aurais pas à m'astreindre à une discipline de fer sur mes consommations d'alcool ou mon nombre d'heures de sommeil !

Finalement, nos plateaux sont fins prêts et on peut aller s'installer à une table de libre un peu plus loin. Rindo fait preuve d'une qualité d'équilibriste que je ne lui soupçonnais pas, maniant ses deux plateaux en même temps, amenant le tout à bon port sans rien renverser. Forcément, je ne peux que me sentir absolument banal avec mon simple plateau correctement tenu entre mes deux mains. Mais je préfère éviter de tout renverser. Ce serait gênant. Mais elle fini par me révéler que ce n'est pas si simple qu'elle le laisse paraitre.

- "Faut dire que je ne sais pas combien de kilos tu viens de porter dans chaque main, mais quand tu dis que t'as la dalle, tu fais pas semblant !!"

Ouais, ok, forcément que je suis quand même un peu impressionné. Qui ne le serait pas ? Elle a beau être une meuf qui dépasse une bonne partie des mecs en taille, sportive qui plus est, la quantité de nourriture qu'elle vient de commander (et qu'elle a, logiquement, l'intention d'avaler) reste plutôt hors normes !

Après s'être installés correctement et avoir formulé les politesses habituelles avant d'entamer un repas, je porte la paille à ma bouche, vidant une certaine quantité de mon soda. Ce n'est certes pas ce qu'il y a de plus désaltérant, mais ça fait quand même carrément du bien !! Ce n'est que la remarque de Rindo qui réussi à dessiner un sourire amusé autour de ma paille. Non, évidemment que je ne vais pas mal le prendre. Au contraire, je déploie beaucoup d'énergie pour garder une image de garçon exemplaire (même si parfois ça rate).

- "Eheh oui, en fait j'aime bien cette ambiance qu'il y a sur ce genre de terrains. La plus grande liberté. Mais, j'ai été formé essentiellement en clubs, même si j'ai toujours aimé passé de nombreuses heures avec des personnes pratiquant une version plus street. J'ai sûrement un style de jeu bien plus classique que ceux qu'on croise sur ces terrains en extérieur."

Si j'ai toujours été un élève studieux à suivre effectivement les entrainements et les enseignements que mes différents coachs me prodiguaient, pour ce qui est de la partie repos en revanche, ça a toujours été plus compliqué. Je ne suis pas très raisonnable, je le sais bien. D'ailleurs, ces dernières semaines à batailler constamment avec Keito et le coach pour essayer de grapiller toujours un peu plus de temps de jeu malgré leurs recommandations et leur inquiétude pour ma santé en est sûrement une preuve flagrante.

- "Toi en revanche, je ne sais pas pourquoi, je t'imaginais déjà totalement dans ton élément sur ces terrains là !"

Une remarque à peine provocatrice, prononcée sur un ton amusé, qui laisse facilement deviner qu'il n'y a rien de méchant derrière.


---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Ven 27 Jan 2023 - 21:29
Never Stop
Pas question en effet de rater les prochaines qualifications. D'autant plus qu'ils auront un an d'entraînement supplémentaire derrière eux et potentiellement de nouveaux joueurs plus ou moins forts, ça ne devrait que mieux se passer ! Enfin, ils verront bien quand ils y seront, quoi qu'il en soit ce ne sera pas pour cette année même si c'est bien dommage. La capacité de Rindo à prendre sa vie comme elle vient lui évite pas mal de déceptions, dont celle-ci. Plutôt que d'être déçue, elle préfère se dire qu'elle leur mettra la raclée la prochaine fois !

« En tout cas, j'ai trop hâte d'aller à Tokyo !! Je suis sûr qu'on va s'éclater ! »

Ça résumait en partie l'état d'esprit de la femme à ce moment, elle avait extrêmement hâte d'aller observer tout ça, tous ces matchs, tous leurs futurs adversaires et les lieux où leur équipe devra tout donner pour se rendre la prochaine fois. Mais Rindo avait aussi un brin de nostalgie à l'idée de se rendre à nouveau à Tokyo même si ce n'est que pour quelques jours, finalement ce n'est que maintenant qu'elle doit y retourner qu'elle se rend compte qu'elle a vraiment quitté sa terre natale et pris son envol loin de celle-ci, pour ne s'y rendre que ponctuellement avec une bonne raison plutôt que d'errer des heures dans ses rues.

« On s'éclate toujours à Tokyo ! Faut y rester des années pour en faire le tour, et j'te parle même pas des restos ! J'espère que j'aurai le temps de repasser à tous ceux auxquels j'étais habituée tiens... »

Même là elle pense à la bouffe, mais que fallait-il s'attendre de Rindo ? Elle ne pense qu'à ça de toute façon, à la bouffe, au basket et à Futaba ! Quoi qu'il en soit, elle pourrait faire un excellent guide touristique à Tokyo si certains ne connaîssent pas la ville et veulent bien manger, cela dit... Elle n'est déjà pas sûre que beaucoup la suivront vraiment en terme de respect des apports nutritionnels du corps. Si l'équipe de basket avait un nutritionniste, il se serait déjà suicidé à cause de Rindo ! Mais pourtant elle est en plein forme... Peut-être grâce à un métabolisme unique, allez savoir. L'important c'est qu'elle puisse manger à sa main, et après avoir suivi Milan dans les formules de politesses d'avant repas, qu'elle n'avait par ailleurs pas vraiment l'habitude d'exécuter, la femme pouvait enfin prendre un burger dans ses mains pour y prendre une première bouchée juste après un petit rire suite à la remarque du garçon sur sa quantité abusive de nourriture. Quoi qu'il en soit, cette politesse ne fait que renforcer l'idée de Rindo sur le fossé qui les sépare en terme de bonnes manières. Non pas que Rindo ait manqué d'éducation mais bon... Elle fait ce qu'elle veut quoi. Et ce n'est que par respect pour son coéquipier et les bonnes manières de ce dernier qu'elle l'a suivi, sinon elle estime que c'est seulement une perte de temps. Puis elle mâchait en silence tout en regardant Milan pendant qu'il donnait des détails plutôt intéressants sur son rapport au basket de rue. Comme elle s'y attendait, son expérience se trouve majoritairement en club, contrairement à celle de Rindo qui s'est formée dans la rue. Comme quoi un même sport dans deux endroits différents donne des résultats qui n'ont absolument rien à voir entre eux à en juger par leur jeu respectif. Mais peu importe qui, Rindo prend toujours plaisir à savoir qu'un joueur s'intéresse au basket de rue et le pratique à l'occasion !

« Eheh oui, en fait j'aime bien cette ambiance qu'il y a sur ce genre de terrains. La plus grande liberté. Mais, j'ai été formé essentiellement en clubs, même si j'ai toujours aimé passé de nombreuses heures avec des personnes pratiquant une version plus street. J'ai sûrement un style de jeu bien plus classique que ceux qu'on croise sur ces terrains en extérieur. Toi en revanche, je ne sais pas pourquoi, je t'imaginais déjà totalement dans ton élément sur ces terrains là !
—Carrément plus classique. Pour être honnête, t'es bien la dernière personne du club que j'imaginais là dedans. T'avais l'air autant dans ton élément qu'un pingouin dans le Sahara. »

Un petit taunt au passage, c'est ça l'esprit street basket ! Même si c'est un petit taunt bien gentil pour le coup, pas même un dizième de ce qu'elle peut sortir sur le terrain quand elle s'apprête à écraser un joueur adverse qu'elle n'aime pas. Là, c'était même accompagné d'un petit rire et d'une suite plus gentille.

« Mais t'étais à l'aise, c'est aussi ce qui m'a le plus surprise. À Tokyo, les joueurs si formels on les voyait qu'une fois. Sûrement une question de persévérence... D'ailleurs, à rester assis en regardant d'autres équipes jouer, ça va sûrement donner envie de jouer, j'pourrais te montrer quelques bons terrains ! »

La dernière partie de ses propos était celle qui attirait le plus la curiosité de Rindo. Il l'imaginait totalement dans son élément sur ces terrains là ? PEUT-ÊTRE à cause de son style vestimentaire, sa façon de parler et EVENTUELLEMENT son jeu ultra offensif avec des mouvements rapides, difformes et louches. Tout ce qu'on trouve chez des habitués de street basket en somme, mais très peu l'adaptent en club, surtout en club scolaire, et Rindo est tout de même super fière de taper dans l'œil avec son style de jeu. Après tout le basket de rue est relativement spectaculaire et sert parfois à s'la jouer. Sans rien exprimer de tout ça si ce n'est un large sourire aux lèvres, elle voulait quand-même en savoir plus sur l'avis de Milan en se content d'un très enjoué.


« Ah ouii, tu m'imaginais déjà sur ce genre de terrain ? »
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Mar 31 Jan 2023 - 15:19
Je suis un peu étonné d'entendre Rindo parler de Tokyo comme si elle connaissais bien la ville. Oui, évidemment qu'à ses mots il est évident qu'elle sait de quoi elle parle. S'il est fréquent de croiser des gens qui ne sont pas de Kobe ici, c'est plus rare que ceux issus de grandes villes comme Tokyo préfèrent s'éloigner des supers universités hyper bien réputées qui vont avec.

- "Ouah, je ne savais pas que tu connaissais si bien Tokyo ! Tu y as vécu ? En tout cas, j'espère que ta liste de restos n'est pas trop longue parce qu'on ne va pas y rester si longtemps !"

Je ris légèrement. Avec ce qu'il y a sur son plateau, je n'ai aucune difficulté à imaginer Rindo connaitre toutes les bonnes adresses bouffe ! Et il y a des chances que dans une telle ville ces adresses ne se comptent pas sur les doigts de la main.

En tout cas, on ne peut pas dire que la miss fasse dans la dentelle, et dans ces conditions je ne suis pas mécontent que mon égo soit quasi inexistant. Oh non, je ne risque pas de mal prendre quoi que ce soit. Au contraire, cette comparaison plutôt originale m'amuse beaucoup. Ce qui ne va pas m'empêcher de prendre un air faussement outré.

- "Eh, quitte à me comparer à un animal, t'aurais pu choisir quelque chose de plus classe que le pingouin !! C'est très vexant !"

Non, difficile de croire que je puisse réellement être vexé. Et puis, je préfère largement qu'on ne m'imagine pas être du genre à côtoyer ce genre de milieu, alors je ne vais pas m'en plaindre.

- "Mais, tant que j'ai un ballon en main, je crois que je peux me sentir à l'aise à peu près n'importe où. Même à Tokyo j'suis sûr alors, ouais, je suis carrément partant pour voir de nouveaux terrains !!"

Après avoir expérimenté Los Angeles avec Elizabeth cet été, je me sens prêt à affronter n'importe quel endroit maintenant ! C'est à dire que les américains sont quand même vachement plus intimidants que ce que doivent être les tokyoïtes. Et puis elle a raison, à voir d'autres joueurs à leur meilleur niveau, ça me donnera forcément envie d'aller taper quelques paniers avant de rentrer à l’hôtel !

D'ailleurs, en matière d'impressionnant, il y en a une autre qui se défend bien et elle n'a pas l'air de vouloir passer à côté du moindre de mes mots. C'est avec un classique sourire angélique et un léger haussement d'épaules que je réponds tout aussi innocemment à cette question qui a pourtant tout d'un piège.  

- "Disons qu'en ce qui te concerne, sur un parquet ciré, tu tiens davantage de l'éléphant dans le magasin de porcelaine."

Est-ce que c'est pour le coup du pingouin ? Allez savoir.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Sam 18 Fév 2023 - 10:44
Never Stop
« Ouah, je ne savais pas que tu connaissais si bien Tokyo ! Tu y as vécu ? En tout cas, j'espère que ta liste de restos n'est pas trop longue parce qu'on ne va pas y rester si longtemps ! »

Si elle a vécu à Tokyo ? Rindo pourrait même dire qu'elle y a un peu trop vécu à son goût, même si elle aime cette ville, sa ville, de tout son cœur et qu'elle ne compte pas rater la moindre occasion d'y mettre les pieds. Même si elle est partie avec l'impression d'en avoir fait le tour, s'en être éloigné n'a fait que renforcer son affection pour Tokyo. Au moins elle profite de chaque instant quand elle y retourne. C'est donc avec un petit sourire rempli de satisfaction et de fierté qu'elle annonçait ses origines.

« Figure toi que je suis une Tokyoïte pure souche donc j'connais Tokyo comme ma poche ! Je suis à Kobe seulement depuis cette année. »

Quant à sa liste de restos... Et bien elle allait devoir faire des concessions et des choix. C'est une liste très longue, peut être même qualifiable de sans fin, et dans un élan d'hésitation durant lequel la femme vint lever les yeux en l'air tout en savourant une bouchée d'un burger, elle savait qu'elle serait capable de tous retourner les voir. Mais même pour elle ceci serait un peu excessif.

« Si je vais pas voir les matchs et que je fait un marathon des restaurants pendant tout le voyage ça devrait le faire ! »

Un timbre de voix complètement surjoué agrémentait cette phrase pour rendre son hyperbole plus qu'évidente. La vérité c'est qu'elle devra dispatcher toutes ses visites sur ses voyages à Tokyo sur le long terme, rien de plus. Cela dit, Milan aussi semblait plutôt doué dans le surjeu avec son air outré extrêmement mal joué.

« Eh, quitte à me comparer à un animal, t'aurais pu choisir quelque chose de plus classe que le pingouin !! C'est très vexant !
—Tu préfères être un lemming ? »

Elle répondait au tac au tac avec, bien évidemment, un animal beaucoup moins charismatique qu'un pingouin. Il n'avait qu'à pas être si exigeant après tout, c'est quand-même majestueux un pingouin ! Plus qu'un rongeur en tout cas. Même si en l'occurrence, la plus proche d'un rongeur dans cette discussion n'était nulle autre que Rindo qui vint prendre une grosse bouchée qu'elle mâchait rapidement en fixant Milan, fière de sa blague. Cela dit, le pingouin rongeur avait l'air très enjoué à l'idée de jouer sur Tokyo. Vu son look de gentil garçon inoffensif, Rindo allait devoir très bien sélectionner ses terrains et complètement éviter ceux avec des fréquentations peu recommendables. Elle ne dit pas non à une petite dispute de temps en temps, mais la femme aura quand-même la gentillesse de ne pas y embarquer Milan ! Et en terme de dispute...

« Disons qu'en ce qui te concerne, sur un parquet ciré, tu tiens davantage de l'éléphant dans le magasin de porcelaine. »

À son tour de prendre un air faussement blessé, juste avant d'avaler sa bouchée comme si rien n'était. Finalement Milan se défend bien mieux qu'elle l'aurait imaginer, ce qui fait quand-même vachement plaisir à Rindo qui se retint de lâcher un petit rire. Un elephant dans le magasin de porcelaine... Finalement son rire s'échappait contre son gré malgré qu'elle ait essayé de le retenir.

« Un éléphant, carrément ?! Ça s'fait pas de parler du poids d'une fille ! »

Elle savait bien que ça n'avait normalement rien à voir avec son poids qu'elle n'avait à envier à personne malgré tout ce qu'elle ingère, mais bon. Ce serait trop classique pour elle de relever que Milan dit ça car elle fait du bruit sur le parquet avec ses mouvements agressifs ou bien parce qu'elle est tout simplement trop bourrine avec un ballon de basket entre les mains. Quoi qu'il en soit, cette petite rixe l'amusait bien, et elle n'hésitait pas à jouer la jeune femme healthy pour observer les moindres réactions du garçon.

« Moi qui fait attention à ma ligne et à ce que je mange... C'en est presque vexant. »

Dit-elle avec l'emballage vide d'un maxi burger à côté de son deuxième maxi burger et des autres ingrédients disposés sur ses DEUX PLATEAUX. Est-ce qu'elle cherche seulement à déceler du malaise chez Milan ? Complètement.
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Ven 24 Fév 2023 - 18:19
J'avoue que je suis un peu impressionné. Parce que des gens qui habitent ou ont habité Tokyo, j'en ai connu quelques uns, mais très peu pourraient dire bien connaitre la ville tellement il y a de choses à voir. Mais finalement, je n'ai pas tant de mal à imaginer Rindo trainer dans les rues quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit, alors, ça doit forcément aider. En revanche, je n'ai aucun mal à la voir avec une liste interminable de restos testés ! Ce qui est plutôt intéressant. Parce que j'ai déjà fait quelques voyages dans la capitale, mais je suis encore loin de connaître les bonnes adresses.

- "Tu réussirais vraiment à ne pas aller voir les matchs ?"

Je pose la question sur un ton tout aussi léger que celui qu'elle peut employer pour émettre cette hypothèse. Quoi que, si j'étais absolument sûr de son amour pour le basket, à voir la taille de son plateau et l'appétit avec lequel elle engloutit tout ça, la nourriture doit avoir aussi une place bien haute dans l'ordre de ses priorités.

Et s'il y a autre chose qui ne me surprend pas vraiment, c'est cette façon qu'elle a de dire franchement ce qu'elle peut penser. Rien qui ne risque de me froisser, j'ai eu l'habitude d'encaisser les pires qualificatifs me concernant, je me suis fait une raison. Non, je préfère seulement prendre ça comme à mon habitude. En activant le mode caméléon pour m'adapter au mieux à la personne avec laquelle je me trouve. Et... En répliquant de la même façon. C'est vrai, ce n'est peut-être pas 100% moi, et surtout, je ne ferai pas ça avec tout le monde, mais ça n'empêche que je trouve ce petit échange étrangement agréable.

C'est donc mon air faussement surpris qui prend possession de mon visage pour répondre à la peine qu'elle incarne à présent. Évidemment que je ne crois pas une seule seconde qu'elle puisse réellement être vexée parce que j'aurais parlé de son poids. D'autant plus que, ouais, elle n'a pas un kilo en trop et le montre bien. Je ne l'imagine franchement pas complexée par son poids.

- "Oh, mince, c'est pour ça alors que je me fais toujours envoyer balader par les filles que j'aborde ?!"

Bien sûr que je sais depuis longtemps que ce n'est clairement pas un sujet à aborder si je veux avoir une chance de pécho. Mais... C'est beaucoup plus facile de se placer de ce côté de la barrière. Et puis les gentils garçons ne sont pas censés avoir beaucoup d'expérience avec les filles.

- "Mais dans ce cas, disons un éléphant fit et qui fait attention à ce qu'il mange ?"

Non, là encore je sais très bien que ce serait la pire réplique pour tenter de rattraper une mauvaise manip. Mais je ne sais pas... Rindo elle dégage plus cette aura qui en fait plus le bon pote parfois un peu trop virile que la princesse fragile à sauver alors je ne m'embête pas à chercher comment flatter son égo. De toute façon je suis sûr que dans tous les cas je tomberais à côté de la plaque.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Sam 11 Mar 2023 - 17:28
Never Stop
« Tu réussirais vraiment à ne pas aller voir les matchs ? »

Quel horrible dilemme pour Rindo... Elle avait bien évidemment dit ça pour blaguer, mais maintenant que Milan relevait cette question, son esprit pensait pendant un instant à ce qu'elle choisirait entre la bouffe et le basket. C'est vrai ça, ça ne lui était encore jamais arrivé, mais qu'est-ce qu'elle ferait si quelqu'un lui proposait d'aller jouer et qu'au même moment, une autre personne lui proposait d'aller manger ?! Rindo aurait sûrement un bug neuronal qui la rendrait incapable de réagir à quoi que ce soit tant que le dilemme n'a pas disparu.

« J'sais pas trop... J'avoue que c'est un choix difficile. Celà dit, je ne pense pas que la direction serait d'accord à ce que je participe à un voyage à Tokyo pour ne pas faire ce pourquoi il est prévu. »

Et voilà comment on évite un dilemme ! Au moins, Rindo est fixée sur la priorité qu'elle devrait avoir lors de ce voyage, elle ne devra pas en rater un match, sinon elle aura des problèmes. Pas qu'elle en ait réellement quelque chose à faire, mais si ça peut l'aider à prendre une décision entre voir les matchs ou aller manger, ça l'arrange un peu en l'occurence. Mais du coup la question est répondue, ce sera des matchs, quelques restos entre deux matchs, et puis le basket de rue après les matchs ! Un plan plutôt bon pour Rindo qui ne manquera pas de le retenir lors du voyage à venir. Du coup, ça laissait toute la place à leur petit echange de piques, est-ce que la femme pouvait encore être surpris des talents que cachait Milan en terme général ? Non, il est aussi fort en punchlines qu'en basket de rue, aussi surprenant tout cela soit-il quand on le juge à son apparence. Un air surpris, un air surpris et aussi faux que l'air blessé qu'elle a elle-même pris et le voilà reparti. Rindo n'a pas réussi à le mettre mal à l'aise, mais elle se contentera très bien de cette réaction. Elle a même toutes les raisons de s'en contenter vu le rire qui lui échappe soudainement des lèvres quand Milan demande s'il se fait tout le temps balader pour cette raison.

« C'est évident si tu les traites d'éléphant ! »

Et pendant qu'elle s'apprêtait à lui faire la morale même en sachant que c'était ironique, elle pris une autre bouchée dans son deuxième burger avant de continuer.

« On parle pas du poids d'une fille, ni de ce qu'elle mange ! C'est la base pour ne pas se faire ballader voyons ! »

Dit-elle avant même d'avaler entièrement ce qu'elle avait en bouche. Du coup quand Milan rectifiait le tir en la qualifiant d'éléphant fit qui fait attention à ce qu'elle mange... Bon dans un sens c'est plutôt bien rattrapé en terme d'humour et il n'y a aucune ambiguité entre eux deux donc ça passe parfaitement, tant qu'il ne sort pas ce genre de choses à une fille plus normale que Rindo. Ou du moins, moins spéciale qu'elle. Quoi qu'il en soit, en répondant, la femme vint jeter un regard sur ses deux plateaux après avoir fait un peu de silence. S'il y a bien une chose que Rindo sait faire, c'est s'assumer, et pour le coup il faut quand-même mettre fin à cette mascarade.

« Bon, je suis pas vraiment un exemple mais bon... Si tu veux draguer une fille, je te conseille de faire tout l'opposé de ce que tu fais là ! Pour peu que tu tombes sur une cruche qui ne pense qu'à son poids, elle va juste te jeter son coca dessus et partir même si c'est un éléphant fit ! »

Et voilà que Rindo se met à donner des conseils de drague maintenant... Comme si c'était la fille la mieux placée dans ce domaine, alors que tout ce qu'elle fait c'est devenir littéralement folle pour une fille à qui elle ne parle jamais ! C'est plutôt elle qu'aurait besoin de conseils, tiens. Cela dit, ça ne l'empêche pas d'avoir du bon sens par moments, et elle trouve tout de même ses paroles pleines de sagesse. Et puis si elle dégage la prestance d'une fille forte et sûre d'elle, ça ne l'empêche pas de ressentir l'exact opposé chez Milan, c'est à dire un garçon bien plus calme et réservé, même s'il lui a déjà montré qu'il l'est moins qu'elle le pensait. Il reste le genre de personne à qui on veut bien partager sa sagesse pour lui permettre de ne rien faire d'idiot "meuffement parlant".

« Quoi que ça serait p't'être pas plus mal. Quelqu'un qui chipote trop sur sa ligne et qui chouine à la moindre vanne, tu vas pas beaucoup t'éclater avec. »
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Lun 20 Mar 2023 - 15:32
Cette petite discussion me donne très envie d'arriver jusqu'à ce fameux voyage prévu à Tokyo ! J'en avais évidemment déjà très envie, mais je crois que mon niveau d'impatience a encore réussi à augmenter d'un cran. Heureusement, nos échanges sont suffisamment mouvementés pour ne pas laisser l'occasion à mon esprit de divaguer. Oui, c'est exactement le genre de situation que j'adore ! Et qui se présente pourtant trop peu. Alors j'en profite, d'autant plus que Rindo est une très bonne coéquipière !

Je sais très bien ce que les filles aiment entendre. Enfin, les filles douces et gentilles qui cochent la majorité des cases des clichés tirés des mangas que je ne lis pourtant pas vraiment. Mais j'aime beaucoup entendre la miss me prodiguer ses conseils ! Alors je les écoute avec attention !

- "C'est clair que si je dois faire gaffe à chacune de mes paroles sous peine de me prendre un verre plein, c'est probablement un peu trop dangereux pour moi ! Heureusement que vous n'êtes pas toutes aussi sensibles on dirait ! Peut-être que je devrais me servir de ce genre d'approche comme crash test !"

Un ton un peu trop enjoué pour ce que ça implique, évidemment que je ne mettrait pas ce genre de stratégie à l’œuvre. A moins que je ne cherche un jour à me caser pour de bon, à trouver la "bonne" personne. Mais ce n'est sûrement pas d'actualité !! Non, en attendant, les mensonges et belles paroles me suffisent largement. Cela dit, il est évident que Rindo n'entre pas dans cette catégorie de "filles faciles" et c'est vrai que ça suffit à m'intriguer. Je termine tranquillement mon burger le temps de ses sages paroles avant d'enchainer.

- "Pourtant, toi, tu ne m'as pas balancé ta boisson au visage. Bon, j'imagine que tu n'es pas du genre à gaspiller bêtement non plus, surtout après avoir dépensé autant d'énergie, mais... Est-ce que ça veut dire que tu ne te considères pas comme ces filles avec qui on ne s'éclate pas ?"

Je sais, je suis sûrement encore un peu trop curieux. Mais l'avantage, ce qu'est je suis à peu près sûr que Rindo ne s'embêterait pas pour me faire remarquer directement si je franchis certaines limites. Sans avoir à me retrouver humide et collant.


---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Mar 18 Avr 2023 - 17:11
Never Stop
En terme de quantité, lorsque Milan termine de manger, Rindo est pour sa part en train d'attaquer la fin de son repas. La dame mange beaucoup mais elle a tout de même le mérite de manger calmement et de savourer chaque bouchée. Pendant un instant, Rindo en vient à se demander à quel moment leur conversation a pris cette tournure, vu leurs points communs et leur passion commune, ce n'était absolument pas le genre de sujet sur lequel elle pensait dérober en parlant avec Milan... Mais ça doit être les aléas de la vie ! D'autant plus qu'elle trouve ce sujet vachement intéressant malgré le peu d'expérience dont elle dispose. Heureusement qu'elle comprend un tant soit peu les femmes étant donné qu'elle en est une. À sa façon. Et elle a côtoyer assez d'"amies" et connaissances en tout genre pour être rodée sur les différences de personnalité qu'elles ont comparé à elle. En plus Milan est une agréable compagnie alors de quoi pourrait-elle de plaindre.

« C'est beaucoup trop dangereux pour toi, ou alors tu devrais sacrément te brider. Mais quel intérêt si tu finis par ne plus vraiment être toi-même juste pour plaire à quelqu'un, hein ? »

Tout en sirotant sa boisson qu'elle tenait de sa main gauche, l'autre main de Rindo vint soutenir sa tête en s'appuyant contre leur table tout en regardant le garçon droit dans les yeux. Le genre de regard qu'elle a quand elle sonde presque littéralement l'esprit et les pensées de quelqu'un, qui pourrait se trouver mal à l'aise face à cette insistance mais elle s'attendait à ce que Milan ne se laisse pas déstabiliser par ça. Mais pour cause, sa dernière question était presque décisive pour Rindo. Son interlocuteur semblait être honnête et plutôt fidèle à lui-même face à elle, mais elle n'a pas manqué de remarquer qu'il sourit beaucoup. Le genre de réflexe lorsqu'on utilise les sourires pour tout régler ou qu'on l'a fait pendant trop longtemps.

« En ce qui me concerne je ne gaspillerai jamais une bonne boisson pour asperger un tocard. C'est peut être la seule raison pour laquelle je ne l'ai pas fait. »

Elle agrémentait ainsi son regard pesant d'un petit sourire satisfait par sa vanne avant de se redresser pour continuer son repas normalement. Elle ne s'attendait pas à la dernière question de Milan cependant. Si Rindo ne se considère pas comme ces filles avec qui on ne s'éclate pas ? Évidemment ! Même en restant le plus humble possible, elle ne peut pas nier son ouverture d'esprit, ni sa capacité à attaquer et encaisser.

« Ça dépend, je dirais. Je sais bien que je suis une fille bizarre mais comme ça je suis bien loin des stéréotypes de filles que tout offense. En fait je dirais même que soit on m'aime, soit on me déteste, j'ai rarement vu de juste milieu. »

Un caractère aussi franc et cinglant que le sien ne peut attirer que deux réactions après tout. Rindo s'en fiche des conséquences et dit ce qu'elle a à dire, alors c'est normal que les avis soient partagés face à une personne tranchante comme elle. La femme avait même de rapides souvenirs sur un bon paquet de personnes qui l'ont suivie dans ses idioties et d'autres avec qui ça a fini en insultes, comme si sa propre mémoire illustrait ses propos.

« Dans les deux cas on s'éclate, d'une façon ou d'une autre. Cela dit si tu veux du crash test je peux t'en servir volontiers. Mais ce n'est pas qu'une boisson que je jetterai au visage... À moins que tu cherches seulement à savoir si tu t'éclaterais avec moi. »

Rindo lâchait un petit rire sur cette conclusion digne d'un raccourci pris par un joueur coréen sur un jeu de course en ligne. Elle aime bien Milan mais il n'a pas le bon chromosome pour elle. Ce à quoi elle ajoutera, en écartant les bras tout en prenant un air faussement tragique en fermant les yeux.

« Pardonne moi Milan, mais mon cœur est déjà pris ! »
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Mar 25 Avr 2023 - 15:04
Si j'avais déjà bien cru comprendre que Rindo fait parti de ces quelques personnes parfaitement franches et qui assument sans difficultés qui elles sont, ses paroles ne font que renforcer cette impression. Je sais ne pas faire partie de cette catégorie. J'en suis même particulièrement éloigné. Ce qui ne m'empêche d'admirer totalement ces personnes qui en sont capables. Et même, souvent, de bien m'entendre avec. Cela dit, il n'y a pas grand monde avec qui je ne m'entends pas...

- "Quel intérêt... C'est vrai que ça demande beaucoup d'efforts de faire semblant, mais, si elle me plait vraiment, ça peut valoir le coup d'essayer non ?"

Ou bien juste parce que je sais que toutes mes relations ne sont que de courte durée et que je n'ai ainsi pas besoin de faire semblant très longtemps. Oui, il y a sûrement un lien de causalité évident là-dedans, mais cette situation ne me dérange pas outre mesure. Je m'en accommode tout à fait.

Tout comme je n'ai pas particulièrement de problème avec ce regard que pose désormais Rindo sur moi. Ça ne me dérange pas. Au contraire, ça a tendance à ne faire qu'accentuer ce sourire que j'aime afficher et la douceur qu'il m'aide à dégager. Un sourire qui se transforme en rire léger lorsqu'elle mentionne la raison pour laquelle sa boisson à elle se trouve encore bien dans son gobelet.

- "Eh bien, on dirait que je suis chanceux alors !!"

Non, aucun risque que je puisse mal prendre ce genre de paroles. Il en faudrait vraiment beaucoup pour réussir à me vexer pour de vrai. Je termine donc tranquillement mon menu pendant que la miss a, quant à elle, encore largement de quoi faire.

Non, vraiment je la trouve cool cette fille, je suis bien content de pouvoir passer du temps avec ! Même si je n'ai aucun doute que si elle commençait à me connaitre un peu trop bien, les choses ne se passeraient probablement pas aussi bien entre nous. Mais, après tout, j'ai toujours été assez doué pour ne montrer que ce qui m'arrange. Parce que je comprends parfaitement ce qu'elle veut dire par son "soit on m'aime, soit on me déteste". Et je ne voudrais clairement pas être dans la seconde catégorie.

En revanche, ce à quoi je ne m'attendais pas, c'est qu'elle me révèle être déjà prise ! Ou, être déjà in love. Enfin bref, ne pas être open pour une nouvelle amourette en gros. Je sais bien que ce n'est pas parce qu'on se voit pendant les heures de club que ça veut dire qu'on connait bien ses coéquipiers. Mais je ne l'ai jamais vue avec qui que ce soit à la sortie du gymnase, alors, oui, carrément que ça m'intrigue !! Ou c'est juste que j'ai toujours eu une passion un peu trop prononcée pour les histoires de cœur... C'est donc avec un ton un peu trop théâtral que je réponds.

- "Oh non, j'étais si simple à démasquer ?! Moi qui croyais enfin être tombé sur une fille qui me permettrait d'éviter le supplice du verre d'eau..."

Ma petite mine déçue (ok c'est pour de faux, je ne tombe pas in love si vite croyez pas) pour accompagner mes paroles, c'est avec un air bien trop intéressé que j'enchaine.

- "Mais alors, qui est l'heureux élu ?!"


Bah oui, évidemment que c'est la partie qui m'intéresse le plus !!

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
PNJ
Non validé ; bouhouhou
PNJ
■ Age : 34
■ Messages : 5500
■ Inscrit le : 31/03/2008

PNJ

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Dim 30 Avr 2023 - 0:18

PNJ Poissard

Ceci est une intervention divine

Peut-être que Rindo n'est pas du genre à balancer son verre à la figure des autres, comme toute bonne personne. Mais les erreurs, ça arrive, et alors qu'un groupe passe à côté de la table du duo, le plateau rempli d'un bon repas, une bousculade se produit et voilà qu'un bon verre de cola se renverse sur Rindo !
KraKhot - Inspired by Awful
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Sam 20 Mai 2023 - 21:01
Never Stop
La première question de Milan soulève une petite curiosité chez Rindo. Le garçon a l'air prêt à jouer la comédie pour être avec quelqu'un qui lui plaît vraiment, et c'est un concept qui ne plaît pas vraiment à sa chère interlocutrice. C'est presque à se demander si le vrai Milan ne s'est pas déjà perdu en essayant de s'accomoder à tout le monde.

« Ça peut valoir le coup si elle te plaît vraiment... Mais est-ce que ça vaudrait le coup à sa place à elle d'être avec quelqu'un qui n'est pas vraiment lui-même ? »

Une grande philosophe cette Rindo... Même si elle rentrerait plutôt dans la case du genre de philosophe qui envoie la réalité en pleine face comme si c'était la plus belle des claques. Une réalité pas forcément agréable à entendre, mais c'est important de garder les pieds sur terre et ça fait du bien des fois un petit coup de boost ! Enfin, l'énième bouchée que prend Rindo lui rappelle assez aisément qu'en ce moment, ils sont juste en train de bouffer dans un fast-food. Milan n'est pas allongé sur un divan en train de raviver des souvenirs douloureux enfouis en lui, et Rindo n'est pas, mais alors PAS DU TOUT assise à côté de lui sur un sofa avec ses lunettes, un carnet et un verre de thé pour l'aider à identifier ses troubles et aller au délà de ceux-ci pour devenir une meilleure personne. Même si la curiosité difficilement égalable de la femme ne serait pas contre une situation de ce genre, elle n'est pas psy et le contexte n'est pas propice à une thérapie. Elle ne pouvait tout de même pas s'empêcher de poser une dernière petite bombe avant de passer ce sujet à la trappe pour le moment.

« Vu sous cet angle, on pourrait même pas vraiment dire qu'elle serait vraiment avec toi. »

C'est peut-être le clash de deux personnalités extrêmes et extrêmement opposées mais la question en vaut la peine aux yeux de Rindo, même si elle n'attend pas spécialement de réponse. C'est le genre de question qui envahit l'esprit à un moment ou un autre, consciemment ou non. Pour sa part, elle n'aimerait probablement pas être avec quelqu'un qui s'avère être une toute autre personne selon qui il côtoie. De plus, Milan est quand-même vachement fun, elle ne se le répétera jamais assez, alors ce serait dommage de le laisser se perdre sans rien faire dans cette pseudo-accomodation de mec trop cool à tout ce qui l'entoure. Les vrais humains ne plaisent pas à tout le monde, tout le monde est détesté par quelqu'un pour une raison ou une autre et c'est ce qui fait en quelques sortes qui on est. En plus Milan prouve encore une fois à Rindo qu'il est amusant avec la réaction qu'il lui offre en apprenant qu'elle a un background romantique ! Il n'y a que quelqu'un de fun pour la suivre si aveuglément dans cette scène théâtrale digne d'un drame coréen. La femme s'apprêtait d'ailleurs à lui répondre dans le même ton propice à cette idylle, mais Milan posait la question qui tue juste avant qu'elle se lance.

« Mais alors, qui est l'heureux élu ?! »

Bah celle-là elle ne l'a vraiment pas vue venir ! En plus Milan avait l'air plus entier que jamais en posant cette question mortelle, là il n'y avait aucun doute pour qui que ce soit qu'au fond de lui, le garçon était réellement intéressé par ce genre de sujet ! Mais malheureusement l'intérêt de Milan et la loquacité de Rindo n'étaient pas sur la même longueur d'onde pour le coup... Non pas que ce soit quelque chose que Rindo cherche particulièrement à cacher, en fait elle l'assume et s'en fiche pas mal, mais disons que le sujet des amourettes n'est pas son favoris à entamer en terme d'expériences dans le domaine et de choses croustillantes à raconter. Même pour quelqu'un comme Rindo qui s'assume comme personne, ça sonnait déjà mal dans sa tête de dire un truc du genre : « Oui alors en fait je suis fascinée par une fille avec qui je n'a encore jamais parlé et je m'apprête à la stalker pour obtenir un max d'infos sur elle et pouvoir la retrouver au cas où elle part vivre ailleurs du jour au lendemain ! » Non, ça le fait absolument pas. Rindo s'assume, mais elle sait aussi s'assumer à elle-même qu'elle est quand-même un peu bizarre vis-à-vis de son crush.

« Eh bien en fait tu vois... »

Éait-ce un coup de chance ? Un coup de malchance ? Alors que Rindo s'apprêtait à faire une Milan et à embobiner ce dernier avec de belles paroles, elle ne faisait pas attention au groupe qui passait à côté d'eux, pour la simple et bonne raison qu'elle ne les connaîssait pas et qu'elle s'en fichait pas mal d'eux. Mais elle s'en fichait beaucoup moins quand l'un de ces crétins se fit bousculer avec son plateau en main... Tout comme la philosophe qui balance la réalité à la figure, la figure venait de frapper Rindo à la figure quand le plateau du bousculé vint se renverser lamentablement contre le sol, exception faite pour la boisson qui décidait quant à elle de venir se renverser directement sur la basketteuse... Si une divinité existait, celle-ci venait littéralement de crier « Fuck toi en particulier, Rindo ! » C'était déjà triste de voir un burger et des frites s'écraser au sol, mais là c'était la goutte de cola qui faisait déborder la Rindo ! Sous un petit cri de surprise en se faisant renverser une boisson dessus, son débardeur vint accueillir celle-ci avec le fameux effet mouillé désagréable arborant la belle teinte caramel noirâtre du soda. Non seulement c'était froid, désagréable, collant, mais en plus il fallait que ça arrive quand la femme portait un haut blanc rendant tout camouflage de l'incident impossible.

« Mais bordel c'est trop compliqué de regarder devant toi ?! »

Vu le seum qu'exprimait Rindo, c'était définitivement de la malchance à ses yeux. Elle aurait largement préféré tenter de détourner le sujet plutôt que de se faire asperger de cola ! Avec un soda s'étant renversé sur elle, Rindo avait forcément le réflèxe de se lever, laissant le gobelet tomber par terre alors que la femme crispée vint secouer ses bras d'un coup sec vers le bas pour extirper l'excédent de liquide de sa peau. Ok, les accidents sont des choses qui arrivent et ce n'est pas forcément de la faute du type qui s'est fait bousculer mais... Qu'est-ce qu'elle en a à foutre bordel ?! C'est elle le foutu dommage collatéral dans cette histoire ! Le maladroit a cependant de la chance que Rindo gère bien son sang-froid et parvient assez vite à le retrouver quand il lui arrive de le perdre. Elle passe assez vite de la colère au simple dépit, après tout il n'y a rien de bien grave... Juste qu'elle va devoir virer son débardeur et passer le reste de la soirée avec sa veste à la place. Solution déjà trouvée mais qui ne l'empêche pas de continuer à râler sous les plates excuses alors qu'elle essuie son pantalon avec les serviettes en papier offertes avec le repas.

« Putain l'univers est infini et il a fallu que ça se renverse sur moi... C'est pas croyable. »

Sang-froid ou pas, elle ne va quand-même pas se retenir de râler sous sa malchance, faut pas trop en demander non plus !
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Jeu 1 Juin 2023 - 12:37
Ahah, le fameux se mettre à la place de l'autre. Je n'ai jamais été doué pour ça. Non, l'enseignement que j'ai pu avoir consistait bien plus à savoir jouer des apparences que de comprendre les sentiments des autres. Pourtant, j'essaie d'y faire attentions. De tout faire pour ne surtout pas heurter la sensibilité de qui que ce soit. Sauf que la seule solution que j'ai actuellement trouvé, c'est de me comporter dans la façon dont les autres veulent que je me comporte, sans prendre en considération quoi que ce soit d'autre. Alors une fois de plus, c'est ce que je fais. Je vois bien que Rindo est de ces personnes qui pensent que la personnalité individuelle est bien plus importante que l'harmonie générale.

- "C'est vrai. C'est compliqué comme question. Je crois que je vais rester célibataire encore un moment, ça vaudra mieux !"

Et quoi de mieux que de ponctuer avec un rire léger pour détendre l'atmosphère ? Non, clairement je sens bien qu'il vaut mieux dévier gentiment de sujet pour éviter tout incident majeur. Cette journée se terminait bien, je n'ai aucune envie que ça change ! Non, je préfère largement retrouver mes marques et changer d'angle de vue. Bien sûr que si elle a quelqu'un en vue je veux le savoir !! Les potins, c'est ma seconde grande passion ! J'ai les oreilles grandes ouvertes et les yeux pétillants lorsque la miss entame une réponse. Juste avant que le drame (et la déception) ne survienne.

Alors ça, je ne l'avais absolument pas anticipé, toute mon attention entièrement focalisée sur ce que Rindo pourrait me révéler de sa vie amoureuse ! Sauf qu'on dirait qu'une volonté supérieure veut m'empêcher d'avoir accès à ces révélations, puisque c'est un plateau qui fait irruption dans mon champ de vision et le contenu qui se renverse sur ma camarade.

Instinctivement je saute de mon siège tout en attrapant les quelques serviettes sur la table pour les sauver de la trempette. Et si je m'apprêtais à les tendre à Rindo pour qu'elle puisse éponger le surplus de liquide qui a pris possession de son haut, sa réaction me fait immédiatement changer de stratégie. Attendre que la foudre s'abatte avant de tenter un pas de plus, voilà qui me parait une sage décision. Même si je me sens un peu mal entre les deux. Ne surtout pas intervenir. Oula non, c'est un coup à ce que ça se retourne contre moi tout ça, alors j'opte pour la technique secrète de la disparition. Enfin, je ne suis pas vraiment capable de me rendre invisible non plus hein, donc je me contente de rester figé en faisant comme si j'étais parfaitement invisible le temps qu'elles règle leurs histoires.

J'échange un regard tout à fait neutre (non, je ne suis d'aucun secours actuellement) avec la responsable de tout ce bazar qui continue à se confondre en excuses et qui doit bien vouloir maîtriser la technique secrète de la disparation elle aussi. Alors quand Rindo redescend en pression, la maladroite doit se dire que c'est le moment pour utiliser la carte fuite. Ce qui m'empêche de continuer à être invisible au passage.

- "Qui sait, peut-être qu'au même, à un autre endroit dans le monde, une personne a renversé son soda sur quelqu'un aussi !"

Oui bah je ne trouve rien de mieux actuellement hein, mais c'est l’intonation qui compte. Dire ça comme s'il s'agissait de la chose la plus optimiste qui soit, ça fait tout ! En tout cas, je l'espère, parce que je n'ai pas de meilleur atout à afficher.

- "Je m'occupe du bazar, tu peux passer aux toilettes si tu veux. Promis, j'essaie de sauver tout ce qui peut l'être !"

Parce que j'ai bien compris que la nourriture est quelque chose d'important...

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Sam 24 Juin 2023 - 15:56
Never Stop
Ça ne colle pas à Rindo, mais même si elle voulait secouer Milan en lui hurlant d'être enfin lui-même au lieu de jouer au gendre parfait envers tout le monde, elle n'avait quand-même pas très envie de le brusquer. Enfin, si, elle en avait très envie, mais vouloir brusquer quelqu'un ça va à l'encontre de l'envie de ne pas vouloir le traumatiser. C'était plutôt ça son problème. Malgré tout, Milan était quand-même vachement cool et il faut croire que des fois la subtilité est préférable à une grosse torgnole pour pousser quelqu'un à se démasquer. Et puis de toute manière, même si elle avait été sur le point de le faire, la catastrophe était arrivée à point nommée pour empêcher Rindo de faire pas mal de choses. Pendant celle-ci, Milan fit preuve de très bons réflexes dignes d'un bon basketteur en bondissant aussi vite que le sursaut de la femme aspergée par le soda.

Heureusement qu'il était là, d'ailleurs, parce qu'à choisir sa priorité entre râler et sauver de quoi éponger cette catastrophe, le cerveau de Rindo n'avait même pas pensé une seconde au dilemme et avait choisi de râler et d'engueuler le pauvre maladroit qui l'a mise dans cet état. Au moins, Milan était là pour avoir du bon sens à sa place, parce qu'une fois calmée, Rindo allait être bien contente d'avoir de quoi s'essuyer ! D'ailleurs, la voilà qui remarque à nouveau son nouvel ami, il faut quand-même avouer qu'il est vachement doué pour se faire discret et se fondre dans la masse quand il le veut.

« Qui sait, peut-être qu'au même moment, à un autre endroit dans le monde, une personne a renversé son soda sur quelqu'un aussi ! »

Et le voilà qui sort de sa masse avec une phrase très... Réconfortante ? En tout cas elle l'est assez pour qu'après un visage interloqué le temps d'interpréter correctement cette phrase juste après un gros coup de colère, Rindo se mette à pouffer de rire en laissant littéralement ce rire s'échapper de ses lèvres comme si elle n'avait pas pu le retenir. Milan n'avait pourtant rien dit de spécialement drôle, mais le contexte de cette phrase, sortie comme si c'était la seule et unique chose à dire là tout de suite, la rendait amusante. Et puis il faut bien admettre que le malheur des uns fait le bonheur des autres ! Rindo en vint même à espérer que quelqu'un se soit aussi fait renverser du coca dessus !

« Y'a plutôt intérêt que je sois pas la seule à qui c'est arrivé ! Sinon je devrais aller retrouver cette idiote pour lui rendre la pareille ! »

C'est une blague ou bien ça a réellement rendu Rindo plus hostile en fin de compte ? Bon, elle rigole, bien entendu, mais cette blague peut à tout moment devenir réalité. Rindo se relève donc quand Milan lui promet de s'occuper du bazar et de tout sauver, ça lui fait vraiment du bien d'avoir quelqu'un de si fiable à ses côtés. Même si on parle bien de Rindo là, dans tous les cas elle sauvera tout en mangeant tout, même si ça revient à manger un burger au coca ! On ne gaspille pas la nourriture. Surtout la malbouffe. Bon par contre, vu l'étendu des dégâts sur elle, ça va être compliqué de rattraper tout ça. Rindo se dirige tout de même vers les toilettes pour constater son état de face. Comme prévu, c'est catastrophique... Elle n'a donc qu'une solution : tout enlever. Enfin non, pas tout. Juste son débardeur puisqu'elle à un bel exemple sous les yeux que rien n'est plus salissant qu'un haut blanc. Par chance, c'est arrivé l'une des fois plutôt rares où Rindo est sortie avec une veste, elle retire donc celle-ci pour enlever son débardeur, se passer un coup d'eau sur la peau pour essuyer le liquide collant et sécher le tout avant d'enfiler à nouveau sa veste par dessus. La pudeur de ses semblables japonais ne sera pas sous le choc de voir une femme ressortir en soutien-gorge des toilettes, ce que Rindo aurait été capable de faire si elle n'avait pas sa veste sur elle. Elle remonte donc la fermeture de celle-ci au niveau de son soutien-gorge puis plie son débardeur en quatre pour pouvoir le transporter sans qu'il ne soit trop dérangeant, puis elle ressort toute propre des toilettes. Un rapide coup d'œil sur la place d'elle et Milan montrait que ce dernier avait très bien réussi sa mission de sauvetage, ce qui redonnait le sourire à la gloutonne alors qu'elle regagnait sa place.

« On dirait que le sauvetage est un succès. Par contre il semblerait que je sois la seule ici à s'être fait asperger. J'espère que quelqu'un d'autre a eu aussi peu de chance ailleurs sur Terre... En plus y'a même pas de douche dans leurs toilettes ! »

En disant ça, Rindo cherchait du coin de l'œil la responsable de ses dégâts tout en agrippant son soda par le haut pour le faire tournoyer lentement entre ses doigts avec le bruit symbolique des glaçons dans le gobelet. Dommage qu'elle ne veut pas sacrifier du coca pour qui que ce soit et certainement pas pour la première maladroite venue. Elle va donc se raviser en buvant une gorgée à la paille puis en reposant le gobelet sur la table.

« Finalement j'ai vu assez de gaspillage pour aujourd'hui. J'vais juste finir en vitesse, qu'on puisse partir avant qu'on me renverse à nouveau quelque chose dessus ! »
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Mer 12 Juil 2023 - 21:17
J'improvise complètement là, on ne va pas se mentir. Et si je ne suis pas bien sûr de moi sur le coup, je ne suis pas mécontent de voir un nouveau sourire se dessiner sur le visage de Rindo, m'ôtant un poids de la poitrine. Je déteste sentir la tension monter dans une pièce, j'ai l'impression que ma poitrine se comprime et que ma respiration se bloque, même si je n'ai rien à voir avec la scène. Alors je profite de ce moment où la miss part rattraper les dégâts comme elle le peut aux toilettes pour, de mon côté, m'occuper de ce qu'il y a sur la table. L'un des serveurs ayant bien remarqué le problème est venu m'aider entre temps, apportant de quoi éponger le surplus sur la table et au sol. Tout en l'empêchant d'embarquer la fin de son menu qui parait effectivement immangeable comme ça.

Si bien que quand Rindo revient, presque comme si rien ne s'était passé, la table est nickel et ce qu'il reste de ses menus repose dans un coin, sauvé de la poubelle. Non, si c'est à cet endroit que doit finir son burger, ce ne sera pas moi qui prendrait le risque de l'y mettre ! Je crois avoir eu un bon aperçu de son rapport à la bouffe, et je n'ai pas très envie de me faire crier dessus. Ou pire.

- "Avec sept milliards d'être humains sur terre, je suis sûr qu'il y en a bien un quelque part qui s'est pris une douche sucrée non désirée !"

Je plaisante avec elle, essayant de retrouver une situation plus apaisée. Mais on dirait que ce petit tour aux toilettes lui a fait du bien. Malgré l'absence de douches notée. Quoi que. Je ne suis pas sûr que ce soit très bon signe cette façon dont elle attrape sa boisson... Heureusement, aucun autre incident n'est à déplorer, et la basketteuse décide de seulement terminer son repos, pour mon plus grand soulagement.

- "Je crois qu'après ce qu'il vient de se passer, personne ne va prendre le risque de passer à moins de cinq mètres de toi, aucun risque qu'on te renverse à nouveau quelque chose dessus !"

Je rigole tout en faisant cette remarque, désormais bien plus à l'aise, mais je crois que je ne suis pas très loin de la vérité pour autant. Tous ceux qui sont attablés autour de nous ont bien pu remarquer la scène qui s'est jouée précédemment, et je pense que personne n'a envie de prendre le risque d'énerver davantage Rindo. Ce dont je leur en suit également reconnaissant. Je ne suis pas sûr que mon propre cœur y survive. Mais il faut croire que le sort a décidé de ne pas s'acharner pour cette fois, puisque les minutes nécessaires à ce qu'elle termine son repas se passent en toute tranquillité.

- "Eh bah, mes soirées ne sont pas aussi agitées quand je sors tout seul !! C'est toujours aussi mouvementé avec toi ?!"

Non mais que je sois un minimum au courant ! Si on doit se faire le tour des adresses sympas à Tokyo, je veux savoir si je dois me préparer à revivre ce genre d'évènements régulièrement !

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Lun 14 Aoû 2023 - 21:45
Never Stop
Prendre sur soi, c'est vraiment quelque chose de désagréable et pesant, Rindo venait de combattre une véritable pulsion en se retenant d'aller se faire une petite vengeance pour des raisons qu'elle trouvait plus que valables. Mais ce n'est pas parce-que l'on se trouve des raisons valables de faire quelque chose de bien que ça n'en est pas moins frustrant. Et Rindo n'aime pas être frustrée. Après s'être décidée de vite finir son repas et s'éclipser, elle vint entamer le reste de son burger à une allure un peu plus rapide que précédemment sans pour autant négliger la dégustation, la nourriture, aussi malsaine soit-elle, doit être savourée à chaque bouchée sans exception peu importe l'état moral et l'état du repas. Parce-que pour être honnête... Il avait un petit goût sucré de cola, ce burger ! En plus le liquide avait complètement ramolli en partie le pain du bas qui s'en était imbibé, poussant celui-ci dans un état de matière se désintégrant de façon plutôt désagréable dans la bouche à chaque fois qu'elle croquait dedans. Pour le coup, Rindo ne passait pas un super moment... Mais peu importe que le burger ait un pain imbibé et une sauce au cola improvisée, la femme met un point d'honneur à terminer ses repas dan leur entièreté peu importe leur goût ou les désastres qui se mettent entre elle et sa gourmandise à la hauteur du péché.

« Je crois qu'après ce qu'il vient de se passer, personne ne va prendre le risque de passer à moins de cinq mètres de toi, aucun risque qu'on te renverse à nouveau quelque chose dessus ! »

Milan s'exprimait en réponse à l'une de ses énièmes plaintes, lâchant une vérité un peu trop vraie dans l'un de ses rires habituels capables de détendre n'importe quelle atmosphère que pourrait subir sa vie. Qu'il joue la comédie ou non, le fait est que le contraste entre leurs deux personnalités était assez amusant à remarquer : Milan le sage et Rindo la furie. Elle ne pouvait même pas le contredire, après tout c'était en effet plutôt rare que quelqu'un prenne le risque d'intéragir avec la furie ou même de simplement l'approcher après qu'elle se soit énervée une fois, mais pour sa part, le pauvre Milan devait être très malchanceux pour se retrouver coincé avec elle, même s'il n'a que très peu de risques de subir son courroux un jour étant donné qu'il a sauvé son repas ! Et en plus elle l'aime bien, mais ça doit sûrement être son destin de good guy. L'équilibre des choses doit bien faire en sorte d'accompagner ce genre de personnalité avec quelqu'un de chaotique comme Rindo. Enfin, pour le coup elle s'était un peu calmée et était suffisamment terre à terre pour encaisser la réalité et y prendre aussi un peu de plaisir.

« Je suis si terrifiante que ça ? »

Dit-elle d'un ton amusé tout en cotinuant de manger son burger en fixant Milan d'un regard lui suppliant presque de flatter son ego. Bien sûr qu'elle est terrifiante ! Et bien sûr aussi que personne ne va oser s'en approcher de trop près, ce qui vaut mieux pour eux ceci dit, car s'il y a bien une chose que Rindo déteste plus que de passer un mauvais moment, c'est de passer une mauvaise journée où rien ne va. Et une telle journée c'est quand des événements malencontrueux s'enchaînent ou se répètent. En d'autres termes, elle ne se calmera pas si facilement si un autre mariole décide de lui offrir une douche... Mais au grand soulagement de Milan, cet autre mariole ne semblait pas décidé à se montrer, et après plusieurs bouchées de son burger revisité au soda, Rindo vint prendre son dernier morceau enre deux doigts pour le glisser entre ses lèvres et conclure ce repas.

« C'était pas mauvais mais j'pense pas que je reprendrais ce burger au soda. »

Un peu d'autodérision ça ne fait de mal à personne, et comme une grande philosophe a dit un jour : mieux vaut rire de soi-même que laisser les autres rire de soi. Bon ok elle l'a totalement inventé, mais elle n'en est pas peu fière d'avoir eu ce genre de phrase lui ayant traversé l'esprit ! En plus, Rindo est bien plus dégoûtée de se retrouver avec des vêtements sales que d'avoir eu à manger un burger fusionné avec une éponge, au moins c'est dans son estomac plutôt que dans la poubelle alors tout est bien qui fini bien. De plus, elle était satisfaite d'avoir passé un bon moment, et c'est alors qu'elle était en train de regrouper tous ses emballages sur son plateau que la voix de Milan retentit à nouveau alors qu'elle faisait preuve d'un peu de civilité.

« Eh bah, mes soirées ne sont pas aussi agitées quand je sors tout seul !! C'est toujours aussi mouvementé avec toi ?!
—Tu me demandes s'il y a toujours un crétin qui me renverse quelque chose dessus quand je sors ? Dieu merci non ! »

Plus sérieusement, est-ce que ses soirées sont toujours aussi mouvementées ? Difficile à dire, aux yeux de Rindo c'était une soirée normale avec une petite intervention de quelqu'un venu mettre son grain de sel, rien de plus. Si une soirée agitée se résume à ça et au fait qu'elle ne se laisserait marcher dessus pour rien au monde, alors oui, ses soirées le sont souvent. Mais en prenant en compte la personnalité de Milan, il est vrai que ce genre de petits pépins doivent être des choses peu habituelles pour lui, alors dans ce cas la réponse change complètement !

« Tu vas avoir peur de passer une autre soirée avec moi si je dis que c'est toujours aussi mouvementé ? Parce-que pour moi ça ne l'était même pas assez... »

Il faut quand-même avouer que le problème s'est réglé avec un petit coup de gueule et un passage aux toilettes pour réparer les dégats plutôt que d'en causer d'autres, c'est qu'il en a de la chance, le Milan ! Il n'a même pas eu à entendre les plus belles insultes de Rindo et n'a assisté à aucune bagarre le petit veinard !

« Pour être honnête, j'ai juste laissé mon esprit s'exprimer là où certains auraient juste pris sur eux. Si personne me dérange, je pense que mes soirées ne sont pas agitées mais juste fun.  »

Elle reculait sa chaise tout en parlant après avoir terminé de réunir tout ce qu'il y avait à jeté et en ayant bien sûr siroté jusqu'à la dernière goutte de son soda dans le bruit symbolique de la paille aspirant la fin du liquide à travers les glaçons. La femme se levait ensuite, empilant ses deux plateaux pour pouvoir les porter alors qu'un sourire s'était dessiné au coin de ses lèvres et que son regard perçant se posait une nouvelle fois dans celui de Milan. S'il y avait bien une chose dont elle était sûre, c'est que ce malencontrueux incident n'a pas été une partie de plaisir pour lui, mais pourquoi pas essayer de parler à son fort intérieur ? Au pire ça ne sera rien de plus qu'une petite blague.

« À moins que tu ais apprécié cette touche de piment et que tu sois en vérité juste pressé de me voir énervée à nouveau ? Eh, dis le directement si t'as hâte de remettre ça, moi ça m'a plu ! »

Bon, ça va de soi que se faire asperger de soda ne lui a pas plu, mais parler sans filtre et ne jamais avoir le regret de cogiter après avoir gardé le silence suite à une situation désagréable restait l'une des plus grandes satisfactions de Rindo. Et quand bien-même, cette soirée avait été agréable tout du long pour elle, même si elle n'avait pas eu à crier sur quelqu'un, disons que c'était le petit bonus Rindo ! En tout cas, pour sa part elle avait bien hâte de remettre ça.
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Lun 21 Aoû 2023 - 15:33
- "Ahah eh bien, je n'aimerais pas que tu sois en colère contre moi j'crois !"

Non, bien sûr que le terme de terrifiante n'est sûrement pas le mieux adapté, mais je ne vais pas commencer à mesurer mes mots. Parce que quand on a côtoyé mon frère pendant des années, il y a peu de gens qui peuvent m'inspirer pareille peur. Maaaaaais... C'est vrai, j'ai toujours tendance à en faire des caisses pour pas forcément grand chose, et cette fois ne fait pas exception ! Malgré tout, mon ton toujours aussi léger ne laisse pas présager que je puisse réellement avoir peur de la miss.

En revanche, je ne m'attendais pas à ce que Rindo finisse réellement son repas en l'état. Non mais parce que ça ne doit pas être ouf hein... Mais visiblement, il n'est pas né celui qui l'empêchera d'en venir à bout. Et pour le coup, je ne me risquerais pas au moindre commentaire. Alors quand elle-même fini par admettre que ce n'était sûrement pas ce qu'elle ait mangé de mieux, je laisse échapper un petit rire.

- "Ça, j'veux bien te croire !"

Et s'il y autre chose sur laquelle je ne vais pas remettre sa parole en question, c'est sur la dynamique de ses soirées. Ouais, c'est sûr qu'avec un tel caractère, il doit pouvoir s'en passer des choses ! Et évidemment, il en faut bien plus pour me faire peur. Non, au contraire, je crois même que ça m'amuse plutôt.

- "Je ne dirais pas que j'ai hâte de te voir à nouveau énervée, mais... C'est vrai que c'était divertissant !"

Je plaisante doucement. Cela dit, c'est vrai qu'en terme d'animation, il y a eu ce qu'il fallait !

- "Ce n'est pas tous les jours que je peux voir ça. En tout cas, si tu essayais de m'effrayer suffisamment pour te débarrasser de moi, c'est raté ! Parce que je repasse une soirée avec toi quand tu veux !!"

J'accompagne Rindo jusqu'aux poubelles, prenant les restes de mon propre plateau pour nettoyer définitivement notre table. Oui, c'est vrai qu'après coup, je dois dire que ce petit coup d'emportement était plutôt drôle à voir. C'est à dire que je n'ai pas l'habitude de trainer avec des personnes qui s'emportent aussi vite, et en ce qui me concerne, je suis totalement incapable de me montrer aussi vindicatif (même quand il le faudrait).

- "Tu as prévu d'engueuler encore quelques personnes avant de rentrer l'école ou tu as eu ta dose ?"

Parce qu'avec tout ça, le temps a bien avancé et on ne va plus être si loin du couvre-feu.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Mer 18 Oct 2023 - 17:52
Never Stop
L'effrayer pour s'en débarrasser ? Alors ça c'est mal connaître Rindo, surtout que le franc-parler de la dame s'est vu offrir une belle démonstration en un si court repas. Si elle veut se débarrasser de quelqu'un, elle s'en débarrasse, ni plus ni moins. Il n'y a nul besoin d'y aller par quatre chemins. Généralement, les personnes dont Rindo se débarrasse comprennent assez clairement qu'il vaut mieux mettre les voiles et l'oublier le plus rapidement possible. Et surtout, qu'il ne faut pas insister et essayer de lui traîner dans les pattes plus longtemps, après tout, en lui traînant dans les pattes c'est bien plus facile pour elle de donner des coups de pied !

« J'aurais des moyens bien plus expéditifs de me débarrasser de toi si j'ai envie de le faire un jour. »

Pour la petite symbolique, elle n'articulait ces mots qu'une fois arrivés devant la poubelle dans laquelle elle laissait tomber le contenu de ses plateaux. Les yeux perçants de la femme légèrement entrouverts regardait tous ces déchets tomber dans l'oubli en esquissant un très fin sourire sur ses lèvres. Si elle se débarrasse de quelqu'un, c'est précisément comme ça, parce que ceux dont elle veut se débarrasser ne sont rien de plus que de vulgaires déchets à ses yeux. Et encore, ces déchets là lui ont offert un bon repas, ça veut dire que quelqu'un dont elle se débarrasse est encore moins signifiant qu'un vieil emballage de mcdo à balancer soi-même pour faire économiser du personnel d'entretien à l'une des plus grosse entreprise du monde ! Toutefois, elle n'était pas près de se débarasser de Milan, il n'avait donc pas à craindre être jeté dans l'immédiat hors de la vie de Rindo à gros coups de pieds dans le derrière ou à coups d'insultes brisant directement l'ego. En fait, il était même plutôt susceptible de devenir l'une des rares personnes pour qui elle pourrait infliger ce traitement à autrui, mais bien qu'elle n'allait certainement pas lui dire ça, Rindo pouvait bien le rassurer sur le premier point !

« Mais pour l'instant j'en ai pas envie, la grande méchante Rindo ne va pas chercher tout de suite à t'effrayer. »

Bon dans un sens elle l'a déjà fait. Et elle risque même de le faire encore plus à l'avenir si un idiot sur le retour la pousse à s'emporter une fois de plus ou si une rixe éclate, sait-on jamais. Mais pour montrer toute sa bonne volonté envers Milan, la furie lui tient même l'ouverture de la poubelle le temps qu'il vide son plateau. Comment ça c'est un geste évident de bonne conduite ? On parle de Rindo là, c'est à peine si elle tient la porte à un inconnu en rentrant quelque part... Et en parlant de rentrer, c'est justement ce qu'ils s'apprêtaient à faire, parce que l'heure tourne et même si le couvre-feu est le cadet des soucis de Rindo, toutes ses envies de la soirée étaient effectuées. De plus, la question de Milan exprimait assez clairement qu'il était temps de rentrer.

« Tu as prévu d'engueuler encore quelques personnes avant de rentrer à l'école ou tu as eu ta dose ? »

Tout en marchant, la femme vint regarder en l'air en posant son index sur son menton pour prendre une fausse mine pensive.

« Hmm... Je connais quelques ruelles où on peut passer sur le retour si tu veux en découdre. Avec un peu de chance on tombera sur quelqu'un qui nous sortira pas un couteau ! »

Bien qu'elle rigolait de toute évidence, Rindo connaissait bel et bien les endroits peu fréquentables de la ville que les gens normaux évitent. Et même si elle n'est pas folle au point de s'aventurer dans ce genre d'endroits dans l'unique but de se battre, il lui est déjà arrivé quelques petites mésaventures en les traversant parce qu'elle s'en fiche. Enfin, avec Milan à ses côtés elle ne va en vérité pas s'amuser à l'amener dans ce genre d'endroits. La réaction du garçon l'intéresse quand-même, c'est pour ça qu'elle essaie de rester un minimum sérieuse même si la blague reste tout de même évidente. Quoi qu'il en soit, elle ne compte pas s'engueuler à nouveau non, à moins que quelqu'un lui renverse à nouveau son soda dessus mais c'est tout bonnement improbable maintenant. Ils devraient rentrer chez eux sans encombres, n'est-ce pas ?
Codage par Libella sur Graphiorum
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2390
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] M9CeBJb Terminé - Never stop [Ft. Rindo] TEWzgIo Terminé - Never stop [Ft. Rindo] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Lun 30 Oct 2023 - 12:06
Ouah, je pourrais presque flipper en entendant Rindo m'expliquer si simplement qu'elle a des moyens bien plus directs de se débarrasser d'une personne trop relou. Heureusement (ou pas) je me suis déjà retrouvé face à ce genre de menace un peu trop souvent. Et en général, ce n'était pas une simple expression, preuve en est des armes qui accompagnaient les gros vilains. Mais évidemment, je me passe bien de le préciser (les gentils garçons ne s'attirent pas ce genre d'ennuis c'est bien connu !) et c'est donc avec un faux air effrayé que je réponds, un ton un peu trop guilleret malgré tout.

- "Eh bah, j'espère bien que tu ne voudras jamais te débarrasser de moi alors !"


Parce que ce serait triste quand même... Mais ça aussi, je me tiens bien de le préciser. J'ai comme l'impression que ce n'est pas le genre d'argument qui fasse vraiment poids avec une fille de sa trempe ! Et j'avoue que je suis déjà bien content de l'entendre dire qu'elle m'accepte encore à ses côtés pour le moment. Parce que j'ai déjà bien remarqué qu'elle n'est pas le genre à s'entourer de gens pour le seul plaisir d'afficher toute une cours accrochée à ses basks. Oui, elle a clairement un sacré caractère mais ça ne m'empêche pas de l'apprécier malgré tout. Sûrement en grande partie grâce à ses compétences sur un terrain de basket, mais peut-être pas que.

Enfin, je l'aime bien, mais sûrement pas au point de m'amuser à chercher des embrouilles avec elle hein. J'ai vu qu'il n'y a déjà pas besoin de ça pour qu'elles nous tombent dessus !

- "J'apprécie l'attention que tu portes à ce que je ne m'ennuie pas, mais je crois que j'ai eu ma dose d'émotions fortes pour ce soir ! La rue principale me parait être une très bonne alternative. D'ailleurs je crois que je préfèrerai que tu m'accompagnes quand même..."


Non mais parce que j'ai comme l'impression qu'elle ne plaisante pas totalement... Et si elle a l'air de s'être calmée suite à cet épisode malheureux du plateau renversé, je n'ai pas franchement envie d'apprendre qu'elle a eu une nouvelle envie d'en découdre. Même si je ne la crois pas suffisamment stupide pour s'en prendre aux mauvaises personnes, je suis assez bien placé pour savoir qu'une mauvaise rencontre dans de mauvaises conditions peut aussi arriver bien plus vite qu'on ne le croit. Surtout à Kobe. Donc ouais, je serai bien plus tranquille de la savoir à côté de moi dans le bus du retour !

- "Et puis si on ne veut pas se faire choper par les surveillants à enfreindre le couvre feu, on n'a pas vraiment le temps pour ce genre de distraction..."


Et je n'ai sûrement pas envie de me prendre une heure de colle parce que j'aurais trop trainé !

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Jlry

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Rindo Kurokawa
A l'université ; 4è année
Rindo Kurokawa
■ Age : 24
■ Messages : 71
■ Inscrit le : 11/11/2022

■ Mes clubs :
Terminé - Never stop [Ft. Rindo] OZxtvzt


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Rindo Kurokawa

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Ven 24 Nov 2023 - 18:29
Never Stop
Visiblement, le petit exemple de Rindo sur sa façon de se débarasser des indésirables a bel et bien fait son petit effet sur Milan à en juger par sa réaction.

« Eh bah, j'espère bien que tu ne voudras jamais te débarrasser de moi alors ! » 

Encore une mise en scène théâtrale des drames excessifs qu'ils s'imposent depuis quelques heures, mais la femme ne se sent pas si orgueilleuse à percevoir une pointe de sincérité dans les propos du garçon derrière son air effrayé très bien joué. Quant à savoir si cette sincérité est procurée par un début d'amitié entre eux deux ou de la simple peur de ne devenir qu'un vulgaire déchet aux yeux de la furie, c'est une autre histoire. C'est pourquoi elle se contentait de maintenir son air satisfait en quittant enfin les lieux, retrouvant cette chère ambiance nocturne avec sa douce brise portant des odeurs naturelles bien loin de la délicieuse odeur de viande gavée de produits louches pour la rendre si unique. La réaction de Milan à sa proposition valait tout de même de l'or, Rindo s'attendait d'ailleurs à ce qu'il prenne peur ou soit un minimum gêné en l'exprimant plus ou moins, mais c'était finalement une très belle preuve de repartie que lui offrit Milan. Elle n'avait pas prévu de faire ce fameux détour, mais Milan aurait sûrement réussi à l'en dissuader en parlant si bien, si c'était réellement dans ses plans. Pour preuve, elle ne pouvait pas s'empêcher de lâcher un petit rire quand il lui proposait la route principale comme alternative pour éviter d'autres sensations fortes, une façon brillante d'esquiver les problèmes, en somme ! 

« D'ailleurs je crois que je préfèrerai que tu m'accompagnes quand même... »

Et ça c'est pour l'achever. Le rire ne s'échappe même pas des lèvres de Rindo cette fois, elle le pousse carrément en venant se tenir le ventre. Cette attention lui fait quand-même plaisir, mais c'est surtout vachement drôle pour elle d'entendre ça. Comme si Milan savait qu'elle n'irait pas faire de connerie... Mais qu'il préférait quand-même être là pour s'assurer qu'elle ne fasse VRAIMENT pas de connerie. Face à ça, elle était bien obligée de dramatiser une fois de plus, elle aurait aussi bien pu essayer de faire croire à Milan qu'elle voulait réellement faire un détour en insistant sur ce fait, mais ça risquerais de rendre la vanne moins drôle et un peu lourde. 

« Quoii, tu vas me tenir la main et me guider dans une grande route bien éclairée avec plein de gens pour pas que je m'éclipse dans une ruelle ? » 

C'est une blague, rien de plus. Et même si elle aime bien Milan, Rindo n'a que très rarement assez aimé quelqu'un pour le laisser toucher à sa main. En fait elle ne l'a tout simplement jamais fait, et s'il touche à sa main, la femme ne garantit pas qu'elle saura se retenir d'avoir le réflexe de lui envoyer un kick droit dans la tête ! Mais pour le coup la grande méchante Rindo reste quand-même sage et à l'écart des ennuis sans que Milan n'ait à la tenir en laisse, et ce n'est certainement pas l'inquiétude du garçon quant au couvre-feu qui l'aura mise sur le droit chemin, elle lui aura d'ailleurs rétorqué tout fièrement. 

« Menfou du couvre-feu. »

Et elle s'en fout aussi de l'avis des surveillants et de l'heure de colle qu'ils pourraient se prendre s'ils faisaient ces détours ! Non, Rindo reste sur le droit chemin pour préserver la survie de l'espèce des Milans, rien de plus, rien de moins. C'est uniquement grâce à cette grande bonté qu'ils ont pu atteindre le bus du retour sans encombres et faire le trajet jusqu'à leurs dortoirs respectifs en temps et en heure. Enfin... Peut-être. S'il y a bien une chose que Rindo n'aura pas fait pendant ce voyage, c'est vérifier l'heure pour s'assurer qu'ils sont dans les temps. S'ils ne le sont pas, un surveillant se chargera de le lui faire remarquer sans qu'elle n'ait à bouger le petit doigt ! Le seul petit indice qu'elle avait contre son gré à ce sujet, c'est la vitesse à laquelle Milan a fini par s'éclipser une fois qu'ils sont arrivé, qu'il s'est assuré qu'elle ne pouvait pas partir chercher des noises à ses gangsters, puis qu'ils se soient mutuellement dis au revoir. Mais contrairement au good guy qu'est Milan, la bad girl qu'est Rindo retournait à sa chambre d'un pas lent sans vraiment s'y hâter. Leurs deux personnalités étaient parfaitement opposées, leurs deux chemins aussi, pourtant leurs deux destins s'entrecroisaient. Tout simplement parce que l'un comme l'autre ne savent pas s'arrêter.
Codage par Libella sur Graphiorum
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Terminé - Never stop [Ft. Rindo] Empty Re: Terminé - Never stop [Ft. Rindo]

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum