-22%
Le deal à ne pas rater :
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming 23,8″ Full HD
139.99 € 179.99 €
Voir le deal


Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Mer 25 Jan 2023 - 16:28
Alleeeez c'est reparti pour une matinée de ski !!! La journée de la veille a été éprouvante j'avoue, le programme était bien intense. Pile ce que j'aime !! Pas le temps de s'ennuyer ! Tout ce qu'il faut pour nous pousser à nous surpasser ! Et de quoi passer une bonne nuit. Il faut dire que l'hotel est hyper classe !!! Et trop beau ! Et trop confortable !!!! Aaaah je suis trop content d'être là pour les vacances !!!! J'aurais cru que j'allais finir par m'habituer à ces voyages scolaires surclassés, mais toujours pas. Ce matin, c'est encore avec beaucoup trop d'énergie et de bonne humeur que je saute du lit pour me préparer.

Si j'ai bien quelques petites courbatures de la veille (et certaines douleurs davantage dues aux chutes je pense) ce n'est pas ce qui va entamer mon envie d'en découdre avec ces pistes !! Ok, j'ai bien eu le temps de remarquer que je ne fais probablement pas partie des élèves les plus brillants une fois debout sur ces engins qui permettent de dévaler les pentes à toute allure. Heureusement que j'ai une bonne condition physique, parce que pour ce qui est de l'équilibre, il faut croire que j'ai encore une bonne marge de progrès.

Bien au chaud dans ma combinaison, mes chaussures spéciales chaussées (non sans difficultés ce matin encore) et mes skis sur l'épaule (ok, je galère mais je fais genre je maitrise quand même...) je rejoints notre moniteur qui embarque ce matin notre petit groupe sur une autre partie de la vallée. Après tout, on a déjà fait plusieurs heures de cours hier, nous ne sommes plus de grands débutants !! Lol. Quoi qu'il en soit je ne vais pas me plaindre ! Je chausse mes skis, et let's go direction les remontées mécaniques pour de nouvelles aventures !!

C'est toujours un peu compliqué de ne pas se casser la figure au milieu de tous ces gens qui avancent de façon plus ou moins chaotique (et il faut admettre que dans notre groupe, c'est plutôt plus que moins...), alors je suis assez satisfait quand j'arrive à poser mes fesses sur le télésiège sans encombres, rabattant la barre devant nous alors que mes skis décollent du sol. Nous, oui, parce que dans cette entreprise, je ne suis pas seul. Et celle qui a la chance de vivre cette super remontée en ma compagnie est Alya !! Ce n'était pas vraiment prémédité, j'ai fait comme j'ai pu pour arriver indemne sur cet engin déjà.

- "Oh salut Alya ! Alors, t'es en forme ce matin ?! Pas trop dur après la journée d'hier ?!!"

Je prends un ton volontairement provocateur. Gentiment provocateur, ok. Je sais très bien qu'elle est hyper sportive et qu'il doit lui en falloir bien plus pour la faire reculer, raison pour laquelle je me permets ce ton. D'ailleurs, j'ai bien cru voir qu'elle n'est pas forcément beaucoup plus douée que moi pour ce qui est de cette discipline. Mais ça en revanche, je vais le garder bien sagement pour moi !!

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Mar 31 Jan 2023 - 22:46
A swing and a miss
Ft. Milan

Alya adore les sports d'hiver tout comme elle aime les sports divers. Elle aurait pu décider de retourner en vacances dans sa famille puisqu'elle ne les a pas revus en présentiel depuis qu'elle est partie au Japon à la rentrée d'avril, elle aurait pu faire ce choix, mais elle ne l'a pas fait.
Quel intérêt de se rendre à l'autre bout du monde pour le sport-études si c'est pour revenir au nid à la moindre occasion ?
Alya ne possède pas non plus l'âme d'une voyageuse avide d'expériences, elle est plutôt indépendante dans le style et son cœur préférera essentiellement se diriger là où il y a de l'action. Une belle opportunité de skier dans les montagnes du Japon ne se reproduira pas lorsqu'elle sera définitivement de retour en Angleterre, une fois diplômée.
En attendant le grand avenir qui s'offre à elle, Alya profite du présent. La vue est à couper le souffle, c'est encore plus beau vu d'en haut !

Avec ça, elle se farcit un colocataire de télésiège. La situation n'est pas des plus désespérantes puisqu'il n'est pas des plus bruyants. Alya aime bien avoir son espace, mais apprécie volontiers la compagnie en dépit de son éternelle réputation de dictatrice acharnée qui s'accroche inlassablement à sa peau. Que ce soit ici ou à Londres, elle a toujours provoqué soit la crainte dans le pire des cas, soit le respect dans la meilleure des perspectives.
Avec le temps, l'habitude et surtout la maturité, elle a pris conscience du fait que les réactions des autres sont uniquement suscitées par ce qu'elle leur inspire.
Elle s'est faite à l'idée, et surtout, elle s'en fiche ; néanmoins, ça redore un peu son image de savoir que des personnes peuvent l'aborder de façon légère et simplement amicale. Alors, c'est sans équivoque qu'elle rétorque énergiquement à son tour.

- Oh à d'autres ! Il en faut plus que ça pour m'épuiser !

Pour prouver son énergie, elle lui envoie un boulet de canon du poing contre l'épaule. Elle sait qu'elle peut se permettre, non seulement parce que c'est une fille et Milan un garçon, mais en plus, parce qu'il n'y a pas plus sympa que lui pour s'autoriser ce genre de contact bref un peu bourru.

La taquinerie marche sur les faibles et elle n'est certainement pas du genre à s'effondrer à la moindre difficulté, surtout quand celle-ci est plus destinée à faire rire qu'à avoir de réelles intentions malveillantes.

Lorsque le télésiège s'arrête et qu'ils doivent descendre, Alya bondit légèrement et tente maladroitement de remettre ses skis droits. Malheureusement, sa maladresse révèle vite ses connaissances limitées du sujet, alors qu'elle tente de la compenser en se rattrapant vainement avec ses bâtons.
Rien à faire, elle tombe à la renverse.

Alya grogne intérieurement. Non seulement, elle a horreur de ne pas réussir à entreprendre quelque chose correctement, ne se donnant pas le droit de se tromper, mais en plus, elle déteste encore plus faire des erreurs quand quelqu'un la regarde. Elle est sûre - elle est persuadée - que Milan a assisté à son humiliation, tellement que la colère pervertie son sang-froid et qu'elle donne un coup-de-poing dans la poudreuse, remontant un regard assassin dans sa direction.

- Je t'interdis de dire quoi que ce soit.

Grogne-t-elle en guise de prévention. Elle lui interdit même, ne serait-ce que de souffler du nez.

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Ven 3 Fév 2023 - 22:30
Eheh, je ne suis pas bien étonné de cette façon un peu abrupte que la miss a de me répondre. Je ne m'attendais pas à autre chose à vrai dire. Mais avant de réussir à me vexer, il faut en déployer de l'énergie, alors ce n'est pas ce qui va me faire reculer !! Au contraire. Malgré les heures à la piscine ensemble, on n'a jamais vraiment eu l'occasion de beaucoup discuter (c'est à dire que je ne suis pas non plus suicidaire au point de l'embêter en plein entrainement), alors je compte bien en profiter ! Même si ça veut dire encaisser ce coup de poing digne d'un pote un peu trop virile !

- "Ouah, doucement, j'ai failli passer par dessus le siège !!"

J'exagère évidemment un peu les choses, autant mes paroles que ce mouvement que j'applique comme si je venais de recevoir un ultra punch, faisant légèrement remuer la cabine dans le même temps. Mon air un peu trop content et mon ton enjoué sont de toute façon des preuves bien suffisantes de mon manque de sérieux. En tout cas, elle a l'air en pleine forme !! Ce cours s'annonce passionnant !

En revanche, même avec beaucoup d'énergie et de bonne volonté, on ne fait pas de miracles. Et quand on débute eh bien... L'arrivée d'un télésiège, c'est compliqué. Ce que j'expérimente moi aussi. En appuie sur mes cuisses dès que je peux poser mes skis au sol, la pression que le siège exerce à l'arrière de mes cuisses est très étrange à gérer. C'est sûrement beaucoup moins classe que ma voisine qui réussi à s'extirper de là d'un léger saut. En revanche, malgré quelques difficultés, j'arrive à rester debout sur mes skis, ce qui n'est pas le cas d'Alya, que je vois perdre l'équilibre alors que je passe juste à côté, évitant miraculeusement d'être entrainé dans sa chute.

Très concentré pour réussir à m'arrêter correctement, ce n'est qu'une fois la manœuvre terminée avec succès (au détriment de l'élégance), que je peux enfin me tourner vers Alya, qui est étalée dans la neige. Ce qui ne l'empêche pas d'être toujours fidèle à elle-même. Malheureusement, ça ne réussi qu'à m'arracher un léger rire difficilement contrôlable face au comique de la situation.

- "Ahah dommage, parce que ce style très aérien était super classe !!"

J'essaie de me rapprocher tant bien que mal (c'est à dire en restant bien perpendiculaire à la pente, levant les genoux exagérément pour m'extraire de la neige qui les recouvre rapidement, et en manquant de me casser la figure plus d'une fois).

- "Tu veux un coup de main ?"


Je lui tends la main en même temps pour pouvoir l'aider à se remettre sur ses pieds. Même si je ne suis pas bien sûr que ce soit la meilleure option, évidemment que je ne vais pas rester à l'observer galérer. Parce qu'avec le nombre de fois où je suis tombé hier, je sais à quel point c'est difficile de se remettre debout une fois dans cette position.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Jeu 16 Fév 2023 - 21:44
A swing and a miss
Ft. Milan

La sportive grommelle, détestant être infantilisée de la sorte. Une partie d'elle sait que la dynamique de Milan repose sur les taquineries, dans son langage, c'est un gage d'amitié. Même si elle ne le connaît que de vu, elle est suffisamment observatrice pour avoir déduit ce fait très simple. En revanche, son sérieux manque d'adaptation aux autres créer ce décalage dans lequel elle finira quand même par être vu comme la fille rigide qui ne sait pas s'amuser, alors qu'elle voudrait simplement être prise au sérieux. Alors quoi, une femme est forcément moins forte qu'un homme ? Et quand cela se produit, l'homme en question se sent-il réellement obligé de la traiter comme une enfant ?

- Pfff. Si j'avais voulu te faire passer par-dessus le siège, tu y serais passé, crois-moi !

En vérité, elle a aussi envie de s'amuser avec lui sans avoir à penser qu'on est toujours en train de l'attaquer. Alors, elle utilise un ton assez acerbe pour lui mettre une limite, tout en calant son timbre vocal sur quelque chose d'assez ironique pour que la conversation prenne aussi un tournant frivole ; une sorte de frontière entre les deux.

Atterrissant lourdement sur le matelas blanc, des éclats de neige, résultat de sa chute, forme un amas sur le bout de son nez. Alya les dévisage, comme si elle menaçait de les faire fondre par le regard, puis secoue finalement la tête pour les chasser.

Elle fronce derechef les sourcils, n'ayant aucun problème à feindre l'agacement face à la taquinerie naturelle de son interlocuteur.

- Je t'emmerde, Cray.

Il y a du vent, trop de vent... D'où sa chute si facile ! C'est inévitablement une excuse qu'elle ne donnera pas de vive voix à son compagnon du jour au risque de réveiller sa créativité espiègle. Pour l'instant, elle préfère rapidement sortir de sa mauvaise posture au lieu de perdre son temps à plaisanter.
En fait, Alya adore tellement la compétition qu'elle semble avoir un réelle blocage sur le succès, en traduction, ça veut dire qu'elle est incapable de rire, même dans ces moments-là.

- Comment tu peux me mettre en sécurité, si toi-même n'est pas en sécurité ?

Alya pointe l'équipement du blond ; elle a de sérieux doutes quant à sa capacité d'équilibre. La sportive ne voudrait pas se cogner une deuxième chute à cause de quelqu'un d'autre. Cela dit, elle est carrément embourbée dans ses skis qui se sont croisés au moment de l'impact, et elle a beau aimer réussir par ses propres moyens, elle doit reconnaître qu'elle ne peut se dispenser de l'aide qu'on lui apporte.

- Ok, très bien.

Par dépit, la brune tend sa main, mais son corps demeure bien trop crispé ; ce qui rendra la tâche plus difficile à Milan.
Comme ses options étaient limitées, vu la complexité de la situation pour pouvoir faire appel à ses propres ressources à ce problème emmêlé, elle pousse sur ses propres muscles afin de faire de l'opération, une coopération, plutôt qu'un sauvetage.
Alya prend en compte sa propre force pour ne pas entraîner celui qui l'aide dans la même galère qu'elle, sans quoi, il serait encore plus compliqué de s'en sortir, mais faut croire que même avec toutes les précautions du monde, le facteur malchanceux la fait glisser en arrière alors qu'elle était à peine remise sur ses skis.
Par un réflexe mal avisé, elle s'empare de la manche de son camarade, et tous deux glissent sur plusieurs mètres... pile... dans une énorme fosse dans la neige.  

- Raaaah mais c'est pas vrai ! C'EST PAS VRAI ! Merde à la fin !

Elle cogne devant elle. Martèle. Détruit. Ça l'énerve. Le pire, c'est qu'étant malencontreusement au-dessus de Milan dans cet espace relativement étroit, sa cible principale n'est plus la neige verglacée habituelle dans laquelle elle passe ses nerfs à chaque erreur - mais son thorax, à lui.

Elle voudrait s'excuser.
Lui demander pardon de l'avoir frapper.
Mais c'est de sa faute à lui s'ils en sont là

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Ven 17 Fév 2023 - 15:40
Eheh je crois que je la trouve trop mignonne quand elle passe en mode grognon. Et ce n'est sûrement pas cette nouvelle menace qui risque de me faire reculer. Oh, je sais parfaitement que dans un pur rapport de force, elle aurait facilement l'avantage. Déjà parce qu'elle est loin d'être faible et ensuite, il faut bien admettre que je n'ai jamais été particulièrement combatif...

- "Eh bien, je suis plutôt soulagé de constater que tu ne cherches pas à te débarrasser définitivement de moi !"

Évidemment, il ne faut pas s'attendre à ce que ma bonne humeur habituelle me quitte pour si peu. Et finalement, c'est l'arrivée du télésiège qui nous met d'accord. Ou pas. Parce que même étalée de la sorte dans la neige, elle arrive encore à garder sa fierté et à refuser mon aide. A sa façon. Qui ne risque pas de me blesser. Non, ça ne provoque qu'un nouveau sourire chez moi. Mais j'ai la présence d'esprit de ne rien ajouter à ce moment là.

Je n'y connais strictement rien en ski, mais je suis bien assez tombé hier pour savoir à quel point c'est compliqué de se redresser seul. Et vu qu'Alya a l'air aussi à l'aise que moi là-dessus, je ne m'attends pas à la voir se redresser avec classe et élégance. Mais je crois qu'il vaut mieux que je garde ça pour moi.

- "Bien sûr que je suis en sécurité ! Allez, laisse moi t'aider. Personne ne regarde si ça peut te rassurer."

Et c'est vrai. Tout le monde est bien trop occupé à tenter de rejoindre le moniteur posté un peu plus loin, près pour la prochaine descente. Mais de notre côté, rien ne se passe comme prévu. J'étais pourtant sûr de mon coup. Mais non. J'ai beau lutter pour essayer de remettre Alya droit sur ses skis, ma propre incompétence me rattrape un peu trop cruellement et c'est dans un magnifique roulé boulé qu'on chute un peu plus loin sans pouvoir contrôler quoi que ce soit.

- "Ouille..."

Légèrement sonné, j'entends malgré tout très bien Alya, juste à côté de moi (ou plutôt au dessus de moi mais mes repères dans l'espace sont encore un peu chamboulés), qui peste déjà dans son coin. Dans son coin qui se rapproche bien vite de mon coin quand je reçois un premier coup.

- "Eh... Aïe... Attends... Ça fait mal !"

Mes mains finissent par emprisonner les siennes, gardant ses poings rageurs contre mon torse pour les empêcher de prendre à nouveau de l'élan et de me cogner une fois de plus. J'ai l'habitude d'encaisser, ce n'est pas le problème, mais ça ne m'empêche pas de préférer les gestes doux au déferlement de violence.

Je laisse ma tête reposer dans la neige quand la pluie de coup de poings se stoppe et le froid qui s'empare de moi me remet au moins rapidement les idées en place.

- "Je... J'suis désolé, j'pensais pas qu'on tomberait comme ça... Tu veux bien... Enfin, que je puisse me relever ?"

Oui, parce que là ça va vite devenir gênant en fait.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Mar 14 Mar 2023 - 23:03
A swing and a miss
Ft. Milan

Alya avait hésité avant de prendre sa main. Sa propension à ne pas faire confiance à vraisemblablement obstruer son jugement. Cette prise de conscience lui a permis de se remettre sur les rails et d'accepter finalement l'aide proposée. Cependant, étant donné leur situation actuelle, la brune se donne toujours une raison pour laquelle elle aurait dû s'en tenir à sa première intuition.

Elle n'en vaut pas à Milan. Grossièrement, le pauvre bougre n'est pas responsable de leur dur traitement par les lois impitoyables de la nature. C'est contre elle-même qu'elle a la rage. La haine de s'être trompée, la haine de ne pas être parvenue à faire un mouvement aussi simple et surtout la haine de ne pas réussir à se dépêtrer de cette sale situation.   

Le message de sa colère est clair, elle ne tolère pas l'insatisfaction, l'échec. Énergiquement agressive dans l'expression de son courroux, c'est Milan qui en fait regrettablement les frais. La brune ne réalise pas à quel point son besoin de se défouler entrave la liberté de l'autre, et il lui faut que le blond la dissuade de continuer par la force de ses bras pour qu'elle s'autorise enfin à souffler.  

Elle reste silencieuse pendant un bref instant - l'instant de trop dans lequel elle réalise qu'elle a été particulièrement irrationnelle et émotionnelle. La réalisation de tout son cirque rend la situation encore plus inconfortable et ce sont des larmes intempestives qui finissent d'achever son cœur meurtri par un ego mal soigné.

Ses cheveux raides retombent en un rideau devant son visage, ce qui lui permet au moins de se dissimuler à travers eux.
Elle doit le dire. Elle doit prononcer des mots qu'elle n'avait, jusqu'alors, pas envisagé une seconde qu'ils puissent quitter le seuil de ses lèvres.

- Je n'y arrive pas. Elle prend une grande inspiration pour évacuer de nouveau. JE N'Y ARRIVE PAS !

D'ordinaire, elle transfère ses émotions désagréables dans les activités physiques, notamment la course. C'est à travers elle qu'elle arrive à garder son self-control. Là, Alya est piégée dans cet espace étriqué avec aucune autre méthode pour s'en sortir que de devoir compter sur quelqu'un d'autre.

Heureusement, le calme inébranlable de Milan lui permet de se canaliser. Elle n'a plus la moindre énergie de se mettre en colère face à quelqu'un, qui, manifestement, absorbe son énergie négative d'une façon ou d'une autre. Progressivement, Alya reprend ses esprits et se montre derechef capable de raisonner normalement.

- Et si... ? Si tu me poussais vers le haut ?

Ça serait comme un levier. Avec suffisamment de force, il pourrait être capable de la jeter hors de la cavité avant qu'elle ne puisse l'aider à son tour. C'est peut-être une solution assez tirée par les cheveux, mais c'est tout ce qu'elle a en stock pour le moment.  

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Lun 20 Mar 2023 - 16:07
Quand Alya arrête enfin de s'acharner sur moi (avec un peu d'aide de ma part tout de même), je me rends pleinement compte de la situation dans laquelle on se trouve. Et si je me disais dans un premier temps que cette proximité soudaine risquait d'être gênante, je crois que finalement, ce n'est pas le plus dérangeant actuellement. Non, parce qu'on est en réalité bien plus bloqués que ce que je n'avais cru. Et avec la miss au-dessus de moi, mes possibilités de mouvements sont plus que limitées.

C'est seulement quand Alya mentionne à voix haute (très haute) les difficultés qu'elle rencontre que je perçois sa détresse en même temps que quelques sillons sur ses joues que je reconnais comme provoqués par des larmes sans grand soucis. Bien plus que l'urgence de la situation, c'est bien de la voir dans cet état qui me fait le plus mal. Parce que je n'ai jamais supporté la douleur chez les autres.

- "Ok, c'est pas grave, on va trouver un autre moyen. On est deux, on devrait bien y arriver."

Comment ? Avec mon champ de vision étriqué, c'est difficile à dire. Mais j'arrive à rationaliser. On est partis en groupe, avec un moniteur, il n'y a aucune raison que ça tourne mal. Au pire, si vraiment on ne peut pas bouger, quelqu'un finira bien par nous trouver. Ce n'est pas comme si on était partis à des kilomètres faire du hors piste (et vu nos compétences, on n'aurait jamais pu y parvenir).

Je bouge la tête autant que je le peux, cherchant une solution. Mais avec le froid qui s'immisce doucement mais sûrement par le col de ma veste, ça devient compliqué de rester focus sur mon objectif. Heureusement, Alya ne tarde pas à faire mention d'une possibilité.

- "Oui, je peux le faire. Mais je ne vois pas grand chose alors il va falloir que tu me guides."

Ma voix reste calme malgré l'urgence de la situation. J'arrive à garder un rythme cardiaque suffisamment posé, ce qui me demande tout de même un petit exercice de concentration. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir quelques doutes. Si je sais avoir suffisamment récupéré de mes blessures de cet été, je sais ne pas avoir récupéré 100% de mes capacités. On ne va pas avoir droit à de trop nombreux essais.

- "Tu es prête ?"

J'attends qu'Alya me donne confirmation avant de poser mes mains au niveau de sa taille pour tenter de la dégager par le haut, suivant le plan. On dirait un peu une pompe inversée. Je la repousse autant que possible, assurant tant bien que mal sa stabilité le temps qu'elle cherche une échappatoire.

- "Tu vois quelque chose ?"


---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Sam 22 Avr 2023 - 20:06
A swing and a miss
Ft. Milan

Un torrent d'émotions la submerge pendant qu'elle tente de garder la face. Alya se déteste d'avoir craqué devant lui, elle déteste sa façon de s'être lamentablement plantée à cet exercice, tout comme elle déteste sa bienveillance à son égard.
Sa tendance à éviter fermement l'impuissance se retrouve vaincue par la pitié que Milan lui a vendu sans concessions. À ses yeux, il s'agissait encore d'un plus grand échec que si elle avait exclusivement été seule pour y assister.

En vérité, cela va au-delà d'une simple question de fierté. Alya pense ne pas être méritante de toute cette gentillesse spontanée et naturelle, qu'elle trouve le moyen de lui donner des défauts afin de s'en déculpabiliser. Sorte de détournement vigoureux qu'elle applique par le déni, elle décide de déplacer de son énergie négative pour la dépenser vers la résolution du problème, plutôt que s'apitoyer bêtement sur son sort.
De toute façon, ça n'y changerait rien, alors autant y trouver des solutions.

L'action lui permet de reprendre contenance et la perspective de leur future réussite lui fait regagner ses couleurs. Son partenaire de galère ne dispose d'aucune autre solution que celle qu'elle vient actuellement de proposer, alors le duo s'en tiendra au seul et unique plan dont ils disposent.
Si besoin, Alya en bâtira un autre, mais en attendant, step by step.

- Je te rappelle que je suis face à toi, j'y vois encore moins.

Aigrie, la revoilà de nouveau. Elle n'en demeure pas moins polie, juste sidérée par son manque de logique, clairement impatiente de pouvoir retrouver sa liberté à la surface.
Tout ce en quoi elle peut réellement le guider reste sur la force qu'il emploiera pour la propulser en haut.

- Prête.

Confirme-t-elle alors qu'il appose ses mains sur ses hanches. Si la brune grimace légèrement en ce contact, elle relativise aussi assez vite puisqu'il ne pourrait faire autrement, et qu'à travers l'épaisseur de la combinaison, ça ne compte pas.

- À part la cime des sapins, j'ai rien vu. Hésite pas, je vois que tu hésites. Pousse-moi plus fort !

Elle sait qu'elle peut arranger ce problème grâce à sa grande autonomie. Il ne lui est pas injuste de croire que Milan lui est utile seulement par sa force, c'est un fait, puisque les idées, c'est elle qui les a.

- Mieux, avec tes mains, essaye de retirer mes skis, ils sont coincés dans le verglas, ce qui complique la tâche quand tu pousses.

Enfin, ça reste quand même un travail d'équipe. Bien qu'Alya n'en aime pas le concept dans sa globalité, il n'en reste pas moins qu'il s'agit, pour le moment de leur seule issue possible.

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Mar 25 Avr 2023 - 15:36
Si je vois bien que ma partenaire de galère ne semble pas au top, je ne peux malheureusement pas faire grand chose de plus que d'essayer de l'encourager comme je peux. Il faut dire qu'on est bien bloqués. Alors oui, le mieux à faire est sûrement d'essayer de trouver une solution. Ce pour quoi elle met beaucoup d'énergie !

- "Ah, heu, oui, sûrement, pardon..."

J'ai pas très envie qu'elle se mette à nouveau en colère ok ! Et puis je suis bien plus doué pour m'excuser que pour m'énerver pour une raison ou une autre de toute façon. Et je ne suis pas sûr que lui faire remarquer que j'ai beau être face à la sortie, eh bien, elle me bouche une grande partie de la vue, soit le plus safe actuellement. Ne pas la mettre en colère j'ai dit (et je sais encore quels sont les sujets sensibles à éviter avec les femmes !).

Voilà, seulement se concentrer sur ce que j'ai à faire en évitant tout débordement, c'est déjà bien assez à gérer pour moi ! Alors quand Alya me dit être prête, je la hisse comme je peux au dessus de moi. Mais ce n'est pas suffisant. J'hésite... J'hésite ? J'en sais rien, je tente des trucs là mais je ne suis sûr de rien, alors ouais, je n'avais pas trop envie de la propulser d'un coup sec non plus hein ! Alors face à ce premier échec, je relâche la tension que je mettais dans mes bras et la ramène seulement sur moi, faisant faire une pause à mes bras. Ouais ouais, c'est chelou comme situation mais j'fais c'que j'peux pour pas y penser ok ?!

- "Plus fort, c'est pas si facile ! C'est que c'est étroit !"

Oui, et c'est bien pour ça qu'on est coincés d'ailleurs. Non mais je fais ce que je peux !! Et j'avoue que plus le temps passe, moins je me sens à l'aise. Je commence à avoir froid (heureusement ce petit exercice m'aide à me réchauffer un peu) et je me demande à quel moment quelqu'un va venir nous aider ! Non, je ne panique pas, juste, je perds un peu de mon assurance. Alors d'entendre Alya proposer une autre solution m'aide à me recentrer sur la mise en place d'une solution.

- "Tes skis... Ok, heu, j'vais voir c'que j'peux faire..."


Parce que ses skis sont logiquement à ses pieds, que mes pieds à moi sont tout aussi bloqués par mes propres skis et que mes bras, actuellement, ne peuvent pas s'allonger jusqu'à ses pieds.

- "Je vais te hisser un peu, essaie de te retenir au max à j'sais pas quoi pour que je puisse glisser un peu en dessous de toi."

Oui, ça aussi c'est très bizarre... MAIS JE N'AI PAS D'AUTRE SOLUTION LA TOUT DE SUITE !! Non, non, je ne panique toujours pas. Bref, je relève légèrement la miss de sorte à pouvoir me dégager de son poids et je me tords au maximum sur le côté, comme je peux avec l'espace qu'on a, tendant mon bras le plus loin possible à la recherche de l'attache d'un de ses skis. Je sens une crampe pointer le bout de son nez sur mes abdominaux latéraux à forcer de la sorte, mais de sentir sa chaussure de ski sous mes doigts me motive à poursuivre mon numéro de contorsionniste et après un nouvel effort, j'arrive à appuyer du bout des gants sur le mécanisme qui permet au ski de quitter la chaussure.

- "Yes ! Je crois que c'est bon !! Tu peux enlever le deuxième toute seule ?"

Parce que l'autre côté me semble encore moins atteignable...

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Ven 12 Mai 2023 - 4:11
A swing and a miss
Ft. Milan

Elle pousse un soupir exagérément exacerbé quand elle sent que Milan abandonne, même si c'est temporaire. Alya a toujours soif de vaincre et elle n'a pas la patience de laisser les autres prendre du repos ou se plaindre, quand elle sait qu'on peut toujours tirer plus sur la corde.

- Tu y mets de la mauvaise volonté, c'est tout. Quand on veut, on peut !

Condensée de mauvaise foi ou simple transfère inconscient de ce qu'elle aurait un jour entendu, Alya n'arrête de pas de se crisper alors qu'elle est presque affalée sur lui. Elle a appris à accepter la situation, mais elle n'est pas gérable pour autant. Il suffirait d'un rien pour qu'elle soit de nouveau à cran.

- Est-ce que tu as une copine ?

Alors oui, c'est soudain, mais elle y pense depuis le début. Pitié, ça serait plus acceptable s'il n'en avait pas.

- Si c'est possible, j'aimerais que tu n'amplifies pas ce qui s'est passé, ou même, que tu ne dises rien du tout. Attention, je ne suis pas en train de te demander de lui mentir pour moi. Juste que, bah... tu sais, les filles, elles ne sont pas toujours très tendres entre elles et j'aimerais éviter d'avoir des problèmes.  

Et la voilà qui se justifie, se maudissant intérieurement d'avoir lancé le sujet alors qu'elle aurait pu ne pas lui avouer sa vulnérabilité.
Alya fortifie sa vie à être perçue comme une battante, désireuse d'être respectée pour sa force de caractère. Or, avec ses révélations, elle vient subitement de démontrer une envie de protection en anticipant un maximum les potentiels risques qui pourraient lui tomber dessus.
Déjà qu'elle doit gérer le cas Kaoru... À y repenser, c'est peut-être justement à cause de cette expérience qu'elle assure un maximum ses arrières, bien qu'elle s'efforce de ne pas tomber dans la paranoïa. C'est juste de la prudence. Elle se rassure comme ça.

Alors, pour reprendre contenance et éviter de passer pour une victime à ses propres yeux, elle cherche derechef à s'affirmer en impressionnant, certaine de reprendre un pouvoir qu'elle est la seule à estimer qu'il y en ait un, au final.

- Une fille que j'ai eue à noyer ça suffit, je ne voudrais pas en tuer une deuxième, toi avec.  

Ce moment de pause avant qu'elle ne trouve subitement une solution pour s'extirper de leur cavité glacée, laquelle Milan répond par la positive non sans trouver une issue annexe pour mener leur plan à bien.

- Ok, oui, ça pourrait fonctionner. Je te laisse faire.  

Rare moment où elle s'en remet à quelqu'un, de son côté, la sportive s'évertue à se faire le plus souple et légère possible, luttant contre les sensations de son corps qui pourraient éventuellement la raidir de se sentir touchée. Rien à voir avec Milan. Il a un physique agréable et elle ne doute pas qu'il soit respectueux, c'est seulement que le némésis avec lequel elle lutte doit accepter de s'astreindre à l'exercice.

Lorsqu'elle entend le clic de la délivrance après quelque temps de battement, une lueur d'espoir jaillit dans ses iris. Elle sort son premier sourire de la journée ; victorieux, qui plus est.

- Ouais, bien joué !

Manière d'indiquer sa camaraderie, elle lui assène un coup de poing énergique sur l'épaule. À bien y repenser, c'était la première fois qu'elle félicitait sincèrement quelqu'un de la sorte. Même ses adversaires au jeu de la course attachés par la cheville n'ont guère eu le droit à de tels égards. En même temps, la gagnante, c'était elle, il n'y a aucun intérêt à applaudir des perdants.

- Ça va être faisable, mais ça ne sera pas très agréable pour toi, hélas...

Alerte-t-elle, car, en effet, pour qu'elle puisse atteindre son autre ski, la sportive devra poser son genou sur le torse de son camarade de prison blanche pour augmenter sa capacité de mouvement. Le ventre est un endroit sensible, en particulier s'il vient de manger, et elle se voit mal descendre plus bas, auquel cas, la zone est beaucoup plus douloureuse.

- Tu préfères que je te fasse rendre ton déjeuner ou que je te broie les clochettes ?

Le choix entre la peste et le choléra, utilisé sur le ton de l'humour, cette fois.

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Ven 12 Mai 2023 - 11:04
- "Oui, pardon, tu as raison..."

M'excuser quand on m'engueule pour x raison, c'est sûrement la chose que je fais le mieux. Même quand, pour une fois, je ne me sens pas si responsable. Alors je me concentre. Enfin, ça c'était le plan jusqu'à ce que Alya me demande si j'ai une copine. Ce qui me fait marquer quelques secondes d'arrêt. Et je ne suis pas sûr que son explication me rassure des masses... Ouais, j'aurais préféré une belle déclaration enflammée dans un endroit confiné qu'une menace de noyade ! Mais après la surprise, c'est un simple sourire doux que j'affiche avant de répondre.

- "Tu n'auras personne à noyer, ne t'en fais pas. Et, même si j'avais une copine, je ne suis pas sûr que lui dire avoir été bloqué si longtemps avec une jolie fille au dessus moi soit la meilleure idée !"

Ok, peut-être que si j'avais juste voulu la rassurer au début, mon petit côté provocateur revient sur le devant sans même que je ne l'ai vu arriver. Ça va, je ne vais pas rougir pour si peu non plus ! Mais c'est qu'il faut reconnaitre que vu de l'extérieur, il y aurait sûrement de quoi se poser des questions. Et ça ne risque pas de s'arranger avec la nouvelle manœuvre de libération qui implique que j'arrive à tendre mon bras suffisamment vers le bas, rapprochant au passage mon visage de... Son torse. Mais l'étroitesse de notre abri me permet de pouvoir m'arrêter à une distance tout à fait acceptable tout en réussissant à actionner le mécanisme pour la libérer de ses skis. Je n'ai pas très envie de disparaitre à tout jamais dans ce trou.

D'ailleurs, la menace suivante me fait prendre conscience que j'ai bien fait de ne pas trop jouer. Son merci bien trop viril me laisse facilement imaginer ce que ça pourrait être si elle était seulement en colère. Ok, c'est vrai que là tout de suite, je remarque bien être en position de faiblesse. Qu'elle me martèle de coups de poing, je peux faire avec. Pour ce qu'il y a entre mes jambes en revanche, j'aimerais autant ne pas tenter l'expérience...

- "Eh, ce n'est pas si simple de me faire rendre mon dej' ! On ne dirait peut-être pas, mais j'ai des abdos ! Ils devraient tenir le coup ! Parce que pour le reste... J'aimerais autant ressortir d'ici en un seul morceau..."

Non mais je préfère encore qu'on reste coincés ici que de perdre cette partie de moi !! Bon, du coup j'avoue que je ne suis peut-être pas ultra serein pour la suite. J'ai bien remarqué qu'elle plaisantait, et j'ose espérer qu'elle ne m'en veuille pas au point de briser ce qu'il me reste de virilité, mais le risque désormais bien présent mon esprit me crispe sûrement un peu. Alors, instinctivement, tout mon corps se contracte, mes muscles près à me servir de protection (il faut bien qu'ils servent à autre chose qu'à draguer), je resserre aussi légèrement les jambes. Oui, juste comme ça, au cas.

-"Ok c'est bon, tu peux y aller !"

Ouais, je stresse.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Lun 29 Mai 2023 - 20:21
A swing and a miss
Ft. Milan

Dominée par les mécanismes de son ego, elle a sombré dans la critique automatique, tout ce à quoi elle se détestait être injuste.
La sportive roule des yeux lorsque son partenaire s'excuse, ne sachant pas si s'en rendre encore plus en colère ou simplement laisser couler. Il est perdu pour elle. Son absence de volonté l'abhorre, mais peut-elle vraiment le blâmer alors qu'il fait de son mieux pour atténuer leur différend ? Tout comme lui, Alya a tendance à fuir le conflit si elle le juge inutile, bien qu'elle ait du mal à laisser tomber ses convictions, lesquelles lui amènent plus de difficultés que si elle n'en avait pas.
Actuellement, son arrogance émotionnelle est divisée entre la détermination de le corriger, et la fatigue de toujours devoir être la méchante.
Le problème, c'est que la conduite de Milan est un puissant reflet miroir de ce qu'elle aurait pu être si elle ne s'était jamais pris en main. Ça lui fait un peu peur, car, de toute évidence, elle a jamais appris à gérer cet état autrement que par la colère.

Elle souffle un coup et l'interroge finalement sur ce qui la turlupine. La réponse qui s'ensuit est loin d'être celle attendue, et de suite, Alya cligne plusieurs fois des yeux, se plaçant sur la défensive. Comment doit-elle le prendre ?

- Quoi ?! Eh t'es pas en train de me draguer, j'espère ?

Elle qui s'était sentie rassurée en une demi-seconde, venait de méchamment tomber dans son piège. Elle le compris en retard, rien qu'en observant son sourire spontané et son ventre se soulever doucement, signe qu'une évidente raillerie.
En réalité, si la provocation taquine de Cray fonctionne si bien sur elle, c'est parce que son second degré est au point mort. Sa fâcheuse tendance à tout prendre pour argent comptant lui fait rater des occasions de s'amuser entre camarades de classe, tout ce pour quoi elle se plaint de n'être jamais de la partie.

Maintenant que la situation est détendue, notamment grâce au self-control de Milan, la sportive change son opinion, se montrant, à risque, moins sélective sur ce qu'elle décide de montrer au blond ; plus ouverte, en somme.

- Ah ouais, j'ai compris. Tu es docile, mais c'est seulement un instinct de conservation. Je suis ta ravisseuse après tout, donc ça va dans ton intérêt que d'essayer de me flatter. Peut-être que je serais indulgente et t'autoriserais à remonter avec moi si tu es un bon garçon.

Au cours de sa mise en scène, elle lui tapote la tête. Ça reste rapide, sans réelle affection, ni chaleur. Elle n'est pas tactile, et sa volonté d'entrer dans son jeu est rapidement devenu contre nature en raison de son aversion pour le toucher.
En revanche, elle peut mettre sa parole au service de ce même jeu.  

- Quoi, ça des abdos ? De toute façon, des deux, tu n'as que ça à pouvoir sacrifier alors le choix était déjà tout vu.

Sa main fait balayer l'air pour marquer la plaisanterie, avant qu'elle ne se lance à son tour. Malgré les difficultés, Milan a assuré plus de ce qu'elle attendait de lui. Ce n'est pas comme si elle était accoutumée à en attendre des autres, mais le fait est qu'elle ne peut envisager d'échouer à son tour, comme si, encore une fois, son besoin de prouver qu'elle est experte en la matière la rendrait plus appréciable aux yeux des autres.

Genou libre de son entrave, elle le pose sur Milan, gardant les deux paumes de ses mains sur ses épaules afin de trouver un équilibre. Elle est coureuse bon sang, pas gymnaste !
Une fois son point d'ancrage trouvé, son bras fouille aléatoirement derrière son dos, donnant de larges coups pour maximiser ses chances de trouver rapidement son ski. Au départ, sa main rencontre la glace. Analysant la situation, elle comprend qu'elle doit remonter pour trouver l'équipement. C'est la partie la plus difficile, le reste vient naturellement.

Lorsque sa délivrance totale retentie finalement, elle pousse un cri de soulagement.

- Enfin !

Sans délai, elle se sert de lui comme d'un marchepied pour atteindre l'extérieur.
Le trou est légèrement haut, monter à l'aide de ses genoux ou encore de ses pieds, pourrait faire tomber la glace fragilisée par une météo radoucie sur le visage du blond ; alors, Alya décide de se servir de la force de ses bras pour s'extirper à l'extérieur, poussant de toutes ses forces sur ses coudes.
En limace, quelques mètres plus loin tandis que le soleil menace de se faire avaler par les pins environnants, l'ombre d'Alya fait volte-face pour ramasser ses skis avant de détacher les deux de Milan en un seul clic. Elle revient ensuite à sa hauteur, lui proposant sa main avec un regard résolu.

Sa combinaison est encore pleine de poudreuse qu'elle s'est refusé de secouer avant de pouvoir l'aider, son ventre gargouille, et elle ne sent plus ses extrémités, mais au moins, ils s'en sont sortis ensemble - et avec ça, il a le droit à un deuxième sourire.

C'était enfin terminé.
Ou presque - ils devraient retrouver le groupe maintenant.

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Jeu 1 Juin 2023 - 11:27
Je laisse échapper un léger rire à sa remarque avant de prendre un air faussement déçu.

- "Eh, je sais être bien plus inventif quand je drague une fille qu'un compliment basique sur son physique !"

Ce qui est en plus totalement vrai, mais ce n'est peut-être pas le moment de le préciser. Non mais parce que si d'ordinaire je suis plutôt joueur, et que j'aurais eu tendance à poursuivre sur ce terrain assez facilement, la situation qui est la notre a de quoi me bloquer sérieusement. C'est à dire qu'en cas de faux pas, je suis totalement bloqué. Et Alya m'a bien prouvé ne pas être de ces filles timorées qui se contentent de rougir et de s'enfuir.

Et surtout, on a une mission à terminer ! Parce que je commence à être sérieusement frigorifié. Les efforts physiques effectués pour libérer le ski de la miss ne réussissent pas à contrer l'effet glaçant de la neige qui réussi à se faufiler dans ma combinaison qui n'est pas conçue pour une telle position.

- "Tu as vraiment des doutes que je puisse ne pas être un bon garçon ?"

Ouais ok, ce n'est sûrement pas une preuve de fierté personnelle ou d'égo bien présent mais en même temps... Cette image de gentil garçon complaisant, c'est ce que je maîtrise le mieux. Et je ne pense pas avoir dérogé à mes habitude depuis que nous sommes tombés dans ce trou ! Je ne râle même pas lorsque Alya me tapote la tête comme on le ferait pour un gamin.

Et vu les risques qu'elle énumère, clairement, je ne suis pas en position de faire le malin ! Je prends un peu trop conscience qu'un coup mal placé, même involontaire, peut se montrer particulièrement désagréable. Pour ne pas dire carrément douloureux. Et je n'aurais même pas l'espace pour me rouler sur moi-même ! C'est donc en rassemblant tout ce que j'ai de courage (mais de toute façon je n'ai juste pas le choix) que j'essaie de faire en sorte de me mouvoir pour aider au mieux la miss à atteindre son nouvel objectif. De quoi me faire oublier totalement le froid qui était jusqu'à présent ma principale préoccupation.

Jusqu'à la délivrance ! Ce clac, je le reconnais sans problème et je sens un poids s'enlever de ma poitrine. Un premier poids qui n'est qu'imaginaire, avant qu'un autre poids bien plus réel ne prenne le même chemin, puisqu'il ne faut pas beaucoup plus de temps à ma coéquipière de galère pour sortir de la cavité dans laquelle nous étions bloqués. De quoi accentuer largement ce sourire que j'affiche habituellement.

Et il ne me faut pas beaucoup plus de temps pour pouvoir prendre le même chemin. Si j'ai bien hésité une seconde avant de m'emparer de cette main tendue (ce serait quand même con qu'on retombe si vite dans ce trou hein...) j'ai comme l'impression que je n'ai pas trop intérêt à chercher d'excuse pour refuser. Tout en calant au mieux mes appuis sur cet amas de neige, j'attrape finalement la main d'Alya, et après un nouvel effort, je réussis à sortir de là à mon tour.

- "Ouaaaah mais quelle galère !! Fiou, ça fait du bien de pouvoir bouger à nouveau !"

Et comme pour illustrer mes paroles, je fais rouler mes épaules tout en bougeant les bras. Je ne suis pas fait pour rester immobile trop longtemps je crois.

- "Ca va toi ? Tu n'es pas blessée ?"

Mon ton retrouve un sérieux qui contraste assez largement avec nos échanges préalables. Parce que oui, bien sûr que maintenant qu'on a réussi à se sortir de là, c'est ce qui me préoccupe le plus.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Ven 9 Juin 2023 - 22:20
A swing and a miss
Ft. Milan

Maintenant que les choses au sujet des véritables intentions de Milan ont été mises au clair, Alya s'étonne de sa répartie ; c'est qu'il en a dans le ventre, le blondinet ! La brune adore combattre de manière générale par l'esprit, la culture, et surtout le sport, mais elle n'aurait jamais imaginé que l'humour soit un tremplin à la riposte.
En effet, il requiert une grande capacité intellectuelle pour être capable de contrecarrer avec humour. Ça ressemble à sa répartie habituelle, en plus léger, et moins conflictuel. Alya n'a pas la capacité d'effectuer de telles prouesses, au point qu'elle en demeure admirative, d'une certaine manière.  

En y réfléchissant plus sérieusement, en plus d'accepter la plaisanterie telle qu'elle est, la sportive admet que ce type de drague serait son favori. Enfin, si quelqu'un la draguait réellement.
Les compliments sur le physique sont trop communs, peu authentiques à son goût.
Son physique est du ressort du hasard, par contre, ses compétences, sa personnalité, et ses ambitions sont d'autant plus d'éléments travaillés que la simple fatalité de son écharpe physique.
Rien à voir avec comment elle se sent, elle est à l'aise dans ses baskets et dans son corps ; simplement qu'un compliment personnalisé sur sa façon d'être est plus prompt à être recueilli avec flatterie que ce qui découlerait de l'évidence.  

- Non justement, c'est plutôt le contraire. Je pense que tu es trop gentil, et que les filles immatures vont surtout profiter de toi tout au long de ta vie si tu ne te ressaisis pas.

Ce qui devait être une plaisanterie tourne en une discussion beaucoup plus sérieuse. Alya est toujours plus prompte à donner des conseils, ou son opinion globale sur sa vision des choses, plutôt qu'à suivre le flux de la conversation imposé par ses interlocuteurs.
Dans un contexte social, elle reste celle qui donne le ton plutôt que d'être celle qui suit.  

- Je ne dis pas que c'est un mal, beaucoup de garçons trop gentils chouinent sur leurs sorts et justifient leur bêtise par cette même phrase. Être gentil et respectueux des femmes, c'est bien, mais il s'agirait aussi de ne pas se laisser marcher sur les pieds, savoir ce qu'on veut et suivre ses convictions ; sauf si tes convictions c'est d'être un gros tocard.

Elle ne croit nullement que ce serait son style, bien au contraire, le blond appartient plus à la catégorie de ceux qui se font piétiner que l'inverse, et pourtant, bon nombre de garçons dans ce genre tournent mal après avoir essuyer de nombreuses frustrations, colère, ou autres émotions négatives. Alya le met en garde comme si son discours pouvait avoir une quelconque influence sur son avenir ou sa façon de voir les choses, mais aussi, pour avoir raison.
La plupart du temps, elle aide les autres uniquement pour se prouver -à elle, et autrui- qu'elle a suffisamment d'esprit pour être admirée, et qu'ils aient raison de le faire.

- Après, c'est peut-être personnel, mais je trouve que les garçons trop gentils ont toujours quelque chose à cacher. L'être humain est égoïste et autocentré de base, ce n'est donc, pas cohérent avec le fait d'être toujours à la disposition des autres, à moins d'avoir une éducation portée sur les besoins des autres, mais même en prenant cela en compte, même la plus douce des personnes finie toujours par craquer ; c'est pourquoi je pense qu'il est toujours bon d'évacuer ses émotions au coup par coup, plutôt que de paraître être le gentil petit garçon et attendre que ça déborde avant d'exploser. Enfin, ça, ce n'est que mon avis, vois ça comme un gage de remerciement pour avoir collaboré avec moi, mais que ça ne te serve pas de justification pour me prouver que ça a du bon d'être une carpette.

Remontant Milan à la surface, Alya se tient désormais assise sur ses talons, peu encline à remonter sur ses skis. De ses mains gantées, la sportive retire les amas poudreux de neige collant encore à sa combinaison. Elle vérifie même l'état des coutures, avant d'acquiescer vivement, s'étirant à son tour.

- Ouais. Je ne suis pas mécontente que ce soit enfin terminé. La honte si on était venu nous chercher.

Elle ose. Elle ose un peu exprimer ses émotions. Et ça ne fait pas si peur, finalement.

- Quoi ? Moi non, jamais ! Je ne suis jamais blessée ! Je te signale que tu parles à quelqu'un qui est capable de courir un marathon en béquille ! Ce serait bien ma veine si je m'étais cassé quelque chose, en tombant sur toi en prime ! C'est plutôt moi qui devrais te retourner la question.

Et, comme pour prouver ses dires, Alya se redressa activement pour lui faire face, ignorant ses muscles ankylosés au niveau de ses cuisses, plantant son équipement dans la neige pour manifester toute sa rage.

- C'est comme quand on tombe, il faut se relever ! Alors rechausse-moi ses skis, qu'on retrouve les autres avant qu'ils ne se rendent compte qu'on a disparu, je ne veux pas d'histoire avec nos professeurs !

Sa voix porte en guise de motivation, alors que c'est principalement sa vanité au sujet de son caractère qui se veut toujours battant aux yeux des autres qui l'incite à se remettre derechef en piste, détestant ses machins encore plus qu'au début.
Experte dans l'art de se réaliser, la simple question de Milan, au lieu de l'attendrir, l'a convaincu qu'il pourrait avoir remarqué qu'elle n'était pas en forme, et à raison, puisque cette épreuve physique lui a tout de même laissé de bonnes courbatures.
L'immobilité ne fait pas partie de son vocabulaire, et si elle doit douiller demain, elle douillerait, tant pis, mais elle le fera !

- Allez Cray, motivation !

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Ven 16 Juin 2023 - 21:37
Trop gentil. Je souris légèrement. Oui, c'est exactement l'image que j'aime renvoyer. Est-ce que je le suis réellement ? C'est toujours compliqué de savoir. J'aime me dire que c'est le cas, mais je ne pense pas être du genre à me laisser marcher dessus et encore moins à me laisser mener en bateau par les filles. Ce n'est sûrement pas mon éducation non plus qui m'a amené à suivre cette voie non plus. Oui, l'option égoïste est sûrement la plus proche de la réalité. Mais même si ce genre de réflexion n'est sûrement pas de celles qui me font plaisir, je sais parfaitement garder ce même sourire et cet air seulement amusé pour lui répondre.

- "Ouah, tu as l'air d'avoir déjà beaucoup réfléchi à la question ! Je pourrais presque croire que tes ex étaient aussi dans la catégorie gentils garçons !"

Oui, bien sûr que ça m'amuse. Et, peut-être que ça m'intrigue aussi, c'est vrai. Parce que Alya elle, rentre incontestablement dans la catégorie des filles fortes, peut-être même un peu trop fortes pour qu'elle non plus, n'ai pas quelque chose à cacher. Ou a compenser ? Quoi qu'il en soit, je suis assez curieux de savoir quel genre de gars est-ce qu'elle a pu fréquenter. A moins qu'elle ne préfère les filles ? Hmm, j'aurais du mal à me prononcer sur la question.

Mais je n'ai pas le temps de creuser davantage ce point que notre libération se profile ! Il n'y a pas beaucoup de chose qui réussissent à faire dévier mon esprit des histoires de cœur, mais là en l'occurrence, mon instinct de survie doit reprendre le dessus pour m'indiquer que ce n'est pas le moment de faire de me faire mes propres histoires. Je sors donc à mon tour de ce trou, et naturellement, je m'inquiète de l'état d'Alya qui a dû endurer elle aussi certains inconforts. Pourtant, sa réaction n'est pas de celles à laquelle je m'attendais.

Peut-être que j'aurais dû. Oui, finalement, ça colle assez bien avec ce que j'ai vu d'elle jusqu'à présent. Mais cette fois, j'ai comme l'impression que ce n'est pas tout à fait vrai. Et si, pour user du mensonge régulièrement, j'ai tendance à faire comme si je croyais tout ce qu'on me racontait, lorsqu'il s'agit de questions de santé, je peux vite me montrer bien plus sceptique. Non, c'est trop important pour que je laisse passer aussi facilement.

- "Jamais blessée ? Serais tu un robot ?!"

Je me rapproche en faisant mine de l'examiner avec un grand intérêt, la regardant d'un peu plus près (mais sûrement toujours de moins près que la position dans laquelle on vient de passer beaucoup trop longtemps) comme si je cherchais une preuve pour étayer cette supposition. Mais je n'ai pas envie de me prendre une baffe non plus alors je me recule finalement. Sauf que cette fois, je n'ai pas l'intention de suivre bien gentiment son plan. Alors au lieu de récupérer mes skis et de rechausser immédiatement, je me plante sur le chemin à emprunter pour rejoindre notre groupe, comme si je cherchais à lui barrer la route (lol je ne sais pas trop si je suis crédible cela dit).

- "Et moi je ne veux pas apprendre dans plusieurs jours que tu es arrêtée à cause d'une petite blessure stupide que tu as refusé de prendre en compte."

Non, vraiment je ne me sens absolument pas à l'aise dans le rôle du gars qui use de sa stature pour empêcher une meuf de passer hein. Alors si j'avais bien essayé de bomber un peu le torse pour tenter d'être plus impressionnant, je relâche bien vite cette tension pour seulement retrouver mon sourire habituel, me rendant bien compte que ce n'est sûrement pas le meilleur moyen. C'est donc avec un ton beaucoup plus doux que je reprends.

- "J'veux juste que tu me répondes honnêtement."

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Jeu 6 Juil 2023 - 22:56
A swing and a miss
Ft. Milan

Encore une fois, Milan le prend bien, encore une fois, c'est un sourire qu'elle aperçoit sur son visage et non l'effervescence de l'insurrection. Jamais il ne la corrige ou ne la remet en question et si la sportive accepte ce bénéfice, car son impulsivité ressent un sentiment de sécurité, ça l'énerve aussi.
Au bout du compte, elle en arrive jusqu'à la conclusion que c'est la nature même de son caractère qu'elle devra accepter, puisque lui reprocher ne servira à rien.

Pourtant, alors qu'il veut plaisanter à nouveau, elle le prend au sérieux, se permettant de réfléchir sur le sujet, alors qu'une veine de frustration enfle sur son front.
Elle le trouvait neuneu jusqu'à maintenant, mais, faut avouer qu'il est sacrément talentueux pour communiquer, au point de lui faire réussir à soudainement avouer ses expériences ; alors qu'elle ne les avait jamais vraiment révélées à quiconque. ((Hormis Lou, mais les copines, ce n'est pas comme s'adresser au sujet du problème même, à savoir, les garçons.))

- Non. Les hommes trop mous m'ennuient et les garçons trop chiants me font chier. C'est une conclusion brève, mais son statu quo a retranscrit tous ses ressentiments. Donc, non, mes ex n'étaient pas dans cette catégorie, car je n'ai jamais vraiment été en couple. Si tu veux savoir, le seul mec pour qui je crushais à préféré une autre fille. Une amie. Je l'ai aidé à sortir avec lui. Mains dans les poches de sa combi, elle ferme les paupières un instant, avant de les rouvrir, le regard résolu. Je ne peux pas me battre pour le cœur de quelqu'un. Une compétition, on la gagne, l'estime d'une personne, soit on l'obtient, soit on ne l'obtient pas ; y a rien à faire dans ce cas-là.

Convaincue par sa propre logique, elle le laisserait intervenir s'il le désire. Elle a déjà eu cette conversation avec Lou et si elle est open à écouter d'autres perspectives comme celle de son amie qui veut laisser une chance en l'amour, y a très peu de chance que ce qu'on lui dise soit suffisamment convaincant pour qu'elle accepte de changer de décision concernant la question.

- Jamais blessée, je te dis ! À ce stade du ridicule, c'est plus un souhait émis à voix haute qu'une réelle vérité. Elle n'est pas stupide au point de croire qu'elle ne le sera jamais, pourtant, elle a tendance à se croire au-dessus de tout ça ; l'air de se dire qu'il n'y a que ceux qui ne font pas attention qui pourraient l'être, tandis que dans sa méthode, elle passe tout au peigne fin pour minimiser les risques. La question n'est pas de savoir si je suis un robot ou pas, la question c'est de se dire qu'avec les bons gestes et la bonne discipline, rien de négatif ne pourrait arriver, même si le risque zéro n'existe pas.

Elle se donne bonne allure avec ses enseignements moraux, bien que ce soit la dernière à les suivre assidûment. Avec ce que Milan lui sous-entend, elle s'inquiète de savoir s'il la déjà vue courir en cachette sur les pistes, la nuit. Elle espère que non. Depuis la rentrée, elle ne s'est jamais fait gauler, ça lui ferait mal à subir du chantage de sa part ou quoi que ce soit d'autre si sa théorie venait à être exacte.  

- Oh, je t'en prie, qu'est-ce que ça pourrait bien te faire à toi ? Colère dosée d'ironie, elle s'évente avec sa main dans de grands gestes pour le chasser de devant son visage, comme on chasse une vulgaire mouche : Milan n'a jamais appris à connaître la fameuse zone de confort dans laquelle un individu ne doit pas trop s'approcher d'autrui ?

Elle se décontracte corporellement lorsqu'il prend des distances physiques et s'affaisse de nouveau sur elle-même, prise de court par ce vraisemblable rapprochement émotionnel.

- Qu'est-ce que tu veux que je te dise, honnêtement ? "Non, je ne suis pas un robot, je suis humaine ?" Tu sais Milan, tu devrais plutôt faire attention à ce que les gens font comme action plutôt qu'à donner du crédit à leurs paroles.

Elle se mord soudainement la langue. Ne vient-elle pas de lui donner exactement les bonnes armes à utiliser contre elle ?

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Mer 12 Juil 2023 - 21:44
Je ne sais pas vraiment à quel genre de réponse je m'attendais, mais sûrement pas à ce qu'elle me dise ne jamais être sortie avec qui que ce soit. Un léger froncement de sourcils sceptique, j'allais en revenir à mon hypothèse d'intérêt pour la gente féminine, avant qu'elle n'aborde ce crush. Qui me prend bien plus de court par l'histoire en elle-même que parce que non, ce n'est donc pas une fille qui lui a fait tourner le regard.

- "Dooooonc taper sur un mec ça ne te pose aucun problème, mais avouer tes sentiments c'est tout de suite beaucoup plus difficile ?!"

Je garde ce ton taquin, gentiment moqueur, ne voulant pas donner de poids particulier à mes propos. Je me doute qu'ils en auront bien assez sans que je n'ai besoin de plomber l'ambiance (qu'elle réussi déjà à alourdir avec son humeur). D'ailleurs, je fais bien gaffe à ne pas rester trop près. Je ne voudrais pas lui donner de nouvelle raison de me cogner dessus.

- "J'comprends, c'est pas facile, mais j'ai du mal à croire que tu sois restée sur un échec. Des gars il y en a plein, et tu dois déjà plaire à plus d'un sans même le savoir, ce serait dommage de passer à côté de certaines occasions !"


Je reprends malgré tout facilement un air plus sérieux. C'est vrai qu'elle a un sacré caractère et qu'il ne faut pas en avoir peur pour réussir à s'engager dans une relation avec elle, mais je suis sûr que si elle arrive à baisser un peu sa garde, elle n'aura aucun mal à se trouver quelqu'un ! Ouais je sais, ce n'est pas une fin en soi, mais eh, c'est à notre âge qu'on est censé faire ces expériences ! C'est dommage. Du coup je me demande un peu trop naturellement si elle n'a vraiment aucune expérience en matière de mec. Genre, pas un bisou, pas une nuit passée avec l'un d'eux... Mais je crois que je vais m'abstenir de poser la question. Pour cette fois. De toute façon, il y a bien autre chose qui m'inquiète.

Après m'être assuré que je ne remarquais effectivement aucun signe de blessure en m'approchant un peu trop près (sans le montrer vraiment de cette façon), je reprends mes distances, continuant malgré tout mon investigation à l'aide de quelques questions. Qui n'ont pas l'air de beaucoup mieux fonctionner cela dit.

- "Ça me ferait que je me sentirai mal. Je suis doté de ce qu'on appelle une conscience et, ouais, je m'en voudrais de ne pas avoir pris la peine de vérifier que tu ne t'es pas fait mal. Malgré tes ronchonneries !"

Rien de méchant, pas même le moindre signe d'agacement face à ce mur auquel je continue de me heurter. C'est à dire qu'il m'en faut bien plus. Alors, quand elle me concède finalement cette recommandation, je prends quelques secondes pour la regarder, plongeant mon regard directement dans le sien, mon visage plus neutre, plus sérieux, que ce que je ne montrais jusqu'à présent.

- "Peut-être que c'est déjà exactement ce que je fais ?"

Est-ce que je suis réellement sérieux ? Je compte bien garder le mystère entier et très vite, je retrouve mon attitude bien plus enjouée que j'adopte depuis le début.

- "Allez, j'ai pas l'intention de te faire de leçon de morale et encore moins de t'empêcher de profiter de ce cours de ski ! Surtout que d'après ce que j'ai vu, tu en as bien besoin !"

Je lui tire gentiment la langue en guise d'accompagnement pour cette petite provocation qui a pour principal objectif de détendre l'atmosphère. Je crois que je commence à savoir sur quelle corde jouer. Et puis, je ne vais pas non plus la forcer à aller à l'infirmerie alors qu'elle me soutien que tout va bien. J'ai toujours des doutes, mais tant que je ne vois pas de signe qui m'inquiète particulièrement, je n'ai pas non plus envie de jouer le relou de service.

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Jeu 17 Aoû 2023 - 4:13
A swing and a miss
Ft. Milan

Milan, réceptacle de sa colère, manque de se prendre un crochet du droit. Le bougre, il a bien anticipé sa réaction et immédiatement, ça la vexe d'être aussi prévisible en plus d'avoir eu l'air minable à frapper l'air polaire.

- Ça n'a rien à voir Cray, t'es malade ou quoi ??!! Bien sûr que taper sur un mec, c'est beaucoup plus facile ! Déjà, primo, parce que c'est instantané, et deuzio, avouer ses sentiments ça prend du temps ; il faut de la confiance et du respect mutuel, ça demande une approche plus longue dans le temps que simplement frapper le premier crétin venu parce qu'il ne comprend rien à rien.

Bon ok, elle est complètement démunie, la preuve en est qu'elle est allée dans son sens au lieu de lui prouver qu'il a tort par des arguments bien construits comme elle est en capable d'accoutumer. Le truc, c'est qu'elle ne peut pas accepter de continuellement débattre sur un sujet auquel son interlocuteur à exactement pointer la faille du doigt, et en plus sans effort vraisemblable.
Si Milan tape souvent juste, c'est parce qu'il observe. La plupart du temps, Alya ne s'investie pas particulièrement envers les autres, se contentant seulement de suivre ses impressions en fonction de ce qu'on lui expose directement ; ce qui lui empêche de creuser plus loin ou réellement chercher à comprendre ce que les autres expriment à travers leur comportement.
Avec elle, soit ça passe, soit ça casse et rien d'autre.  

- Je ne reste pas forcément sur un échec. L'échec, je déteste ça et je l'écrase. Comme je le disais, un échec sur une compétition, t'en ressort plus déterminé que jamais à prouver que tu puisses continuer à te battre pour élever ton statut ; je vois mal l'intérêt de faire ça avec quelqu'un. Si le gars qui me plaisait en a choisi une autre et bien qu'il y aille, je ne suis pas le second choix. Quant aux autres que tu me dis, s'ils existent, et j'en doute fort ; eh bien... Ils ont des bouches. Ce n'est pas à moi de deviner si je plais à quelqu'un ou pas, puis j'ai très bien su faire sans pendant des années. L'amour, être avec quelqu'un, c'est un bonus pour moi. S'il arrive, tant mieux, sinon, tant pis, et dans la même mesure où ces dits gars -que tu sembles évoqué comme une vérité immuable- s'intéressent à moi et se déclarent, rien n'indique qu'ils m'intéresseront aussi. Je ne vais pas soudainement me mettre à m'intéresser à un type sous prétexte qu'il s'intéresse à moi.

Pour Alya, l'amour est un sujet qu'elle semble avoir suffisamment brainstormé pour pouvoir amener de telles conclusions radicales, ou au contraire, elle y a si peu pensé que ses décisions sont définitives car encore immatures.
Pour faire court, au-delà même de son discours extrême, elle ne saurait pas comment se comporter si le gars l'intéressait et vice-versa. Quand se tenir la main ? Que dire ? S'embrasser en public ? Trop de questionnements sur la façon d'agir qu'elle en perdrait, à coups sûrs, sa précieuse authenticité.

- Enfin, tu fais comment toi ? Tu trouves quelqu'un, tu te déclares, et c'est bon ? Si on te rejette, tu réessayes sur la prochaine jusqu'à ce que ça marche ? Et si une fille se déclare à toi, mais qu'elle n'est pas ouf, tu prends, tu essayes ? Même, si elle est à ton goût, mais qu'intellectuellement ça ne suit pas, tu gardes ?

Sa peur enfouie d'être influencée ne l'empêche pas de le consulter tout de même, et puisqu'ils sont sur la route du retour et qu'Alya ignore tout de la façon de pensée "classique" elle a jugé bon d'en saisir au moins la compréhension de ce qui est à l'inverse de son chemin déjà tracé.
Après tout, c'est peut-être parce qu'elle est trop réfractaire qu'elle ne trouve personne qui veuille se mettre en couple avec elle.

- Si c'est qu'une simple conscience, ça me va. J'aurais pas voulu que tu me dragues, surtout en sachant tout ce que je t'ai dit, ça aurait été le pompon. Et tu vas voir ce qu'elles te disent mes ronchonneries !

Elle lui octroie au moins ce droit de s'inquiéter, mais pas plus. On ne va pas en faire toute une histoire, d'autant plus que la sportive ne manifestera jamais ouvertement une blessure. Déjà qu'elle a du mal à tenir une convalescence qu'on lui avait administrée un jour d'entraînement où elle avait trop forcé, elle n'ira pas écouter un camarade de classe là où elle n'avait même pas su le faire avec un professionnel du corps médical.  

- Hm. Ça m'étonnerait.

L'air solennel de Milan la braque sans aucune raison qui lui soit évidente, bien que ça ne l'empêche pas de soutenir son regard. Peut-être qu'elle a du mal à croire qu'on puisse sincèrement s'intéresser à elle, puisque, d'une certaine manière, elle a toujours su combler ce besoin par elle-même - et aussi certainement qu'elle déteste prendre soin des autres, il lui est impossible de croire que l'inverse puisse être vrai.

- En vrai, je pensais détester le ski à cause de cette chute minable, mais j'ai bien envie de lui redonner une seconde chance !

En effet, si Milan n'avait pas vaguement suggéré une réalité dans laquelle elle pourrait profiter du ski, elle aurait sûrement balancé rageusement son matériel dans le fin fond du cagibi et aurait vécu dans le déni en s'appropriant uniquement son sport de prédilection comme seule et unique source de motivation.

Comme quoi, le contact avec les autres a du bon parfois.
La brune a presque envie de le remercier, mais non seulement ça serait bizarre, et en plus de ça, il serait bien capable de tirer la langue une seconde fois - et si elle le reprend à faire ça même, elle le castre.

- Ouais, j'en ai besoin pour apprendre à des élèves comme toi comment on fait pour skier sans tomber dans un trou.

Réponse à sa taquinerie, Alya compte bien lui montrer qu'elle en a, du répondant.

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Lun 21 Aoû 2023 - 14:46
Eh bah, pour quelqu'un de réfractaire à toute relation, on dirait qu'elle a bien réfléchi au sujet. Est-ce que c'est d'avoir vu son crush de l'époque partir avec une autre qui lui a stoppé toute envie de réessayer quoi que ce soit ? Oui, vraiment, ça a l'air d'être un sujet sacrément sensible. Et... Dommage, parce que c'est exactement le genre de sujet que moi, j'adore ! Et sur lequel j'ai probablement une vision très différente. Alors forcément, quand elle me tend cette perche pour m'exprimer librement, je ne risque pas de la manquer !

- "Ahah non, pas vraiment. Mais ce qui est sûr, c'est que je me pose beaucoup moins de questions que toi ! Je pars du principe que je n'attends pas forcément le grand amour alors, s'il arrive, tant mieux, sinon, j'aurais au moins passé un bon moment avec la personne. Mais oui, si une fille me plait suffisamment, eh bien, je m'arrange pour lui faire comprendre, pour voir si ça peut être réciproque. Avec un peu de subtilité quand même, il s'agit de faire preuve d'un peu de séduction pour mettre toutes les chances de son côté !"

Je n'ai pas grand mal à exprimer mon point de vue. J'en ai suffisamment parlé avec des filles qui, comme Alya, étaient plutôt dans l'optique qu'elles sont très bien toute seule et n'ont pas envie d'un homme dans leur vie. Jusqu'à ce que ça arrive.

- "Après, c'est vrai que je suis un peu irrésistible quand même alors, on ne me rejette pas souvent !"

Je prends un ton exagérément confiant, bombant le torse de sorte à bien montrer que je ne suis pas sérieux. Non, c'est seulement une façon de rendre le sujet plus léger.

- "Tu sais, on est bien trop jeunes pour se prendre la tête avec ces histoires là. Ce que je veux dire, c'est que si ta situation te convient, alors tant mieux, mais ce serait dommage de passer à côté de certaines expériences qui peuvent être agréables à cause de préjugés. Se laisser aller un peu de temps en temps, sans trop réfléchir aux conséquences, ça fait du bien aussi."

Et pour ce qui est de vivre l'instant présent sans se soucier du lendemain, on peut dire que je suis assez doué. Montrer un enthousiasme débordant et vivre de profonds remords lorsque les conséquences m'échappent, c'est le style de vie que j'ai choisi.

- "Et puis qui sait, si on n'avait pas ces tenues hyper encombrantes et pas franchement très sexy, peut-être bien que j'aurais eu envie de te draguer !"

Je plaisante, oui, et mon ton enjoué le laisse assez facilement voir. Pour autant, ce n'est pas forcément faux non plus. Elle est jolie. Et sportive. Et totalement fermée à ce genre de scenario. Tout ce qu'il faut pour me donner très envie de voir quelle serait réellement sa réaction si elle devait se faire accoster pour un gars. Et puisque j'en suis un moi-même, je pourrais être aux premières loges. Maaaaais je vais garder cette idée dans un coin de ma tête, je n'oublie pas qu'elle est armée de skis et de bâtons. Pour le moment, c'est encore bien trop dangereux pour le peu de résultat que je peux espérer. Et puis, il faut admettre qu'elle ne manque pas de répartie, ce qui a de quoi m'amuser largement ! Ce que je ne cache pas avec ce nouveau rire suite à cette remarque sur mon propre niveau pathétique.

- "Ne crois pas que je te laisserais être meilleure que moi si facilement ! Je suis sûr que je tombe moins souvent que toi d'ici la fin du cours !"

Je suis sûr qu'il n'y a rien de mieux qu'un petit défi pour la motiver (et faire oublier toute notre conversation précédente).

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Sam 26 Aoû 2023 - 0:14
A swing and a miss
Ft. Milan

C'est étrange, Milan comme Lou, soit les deux à qui elle s'est enquise au sujet de l'amour, ont l'air de dire que même en cas d'échec, le plaisir procuré par le passé surpasse facilement la déception ressentie par cette même rupture.
Alya a de la difficulté à partager leur vision, pourtant, sa voix intérieure lui souffle qu'elle a peut-être tort d'être si rigide. Le fait qu'il n'ait pas l'air de s'en soucier la rendrait presque envieuse - néanmoins, face à un débat, la sportive ne peut pas s'empêcher de contre-argumenter.

- C'est normal de se poser des questions. Si on ne se demande rien, c'est la porte ouverte à toutes les folies. Enfin... c'est ridicule de transformer un souvenir négatif qu'est la rupture en un état heureux, c'est contre-productif, voire stupide. Se mentir à toi-même de la sorte, c'est se mettre en travers du progrès.

Pour Alya, la douleur est une puissante motorisation qui permet l'état de développement pérenne. Se complaire bêtement dans le bonheur, c'est nier sa souffrance, et donc, stagner.
Y aucun plaisir à prendre là-dedans - aucun.

- Irrésistible, tu parles ! Sois réaliste deux secondes, les blonds ça attire bien les Japonaises parce qu'elles kiffent les Occidentaux, qu'ils le soient à 100% ou pas, mais va à Londres et tu seras un type banal comme les autres ; sans oublier que le physique, c'est subjectif, et en ce qui me concerne, je ne me retourne même pas dans la rue face à un gars comme toi. Du reste, y a même carrément erreur sur la marchandise avec ta coloration.

Dernières paroles sur une intention humoristique derrière une tonalité tranchante, elle roule malgré tout les yeux au ciel. Elle a bien capté qu'il n'était pas sérieux, mais tout comme il ne peut pas s'empêcher de faire l'idiot et de prendre les choses beaucoup trop à la légère, la brune n'a aucune pitié à ne pas refréner son besoin de discipline qu'elle impose.
Elle se demande d'où ça vient, d'ailleurs, cette incapacité à être sérieux, certainement d'une sorte de traumatisme non traité ; malgré tout, elle constate agréablement qu'il est tout de même capable de pondération quand il a tous ses neurones de connectés.

- Peut-être que oui, c'est pourquoi que je n'exclus pas la possibilité que ça arrive un jour, mais si ça n'arrive pas, alors qu'il en soit ainsi. Après, les préjugés dont tu parles, ils ne sont pas que là pour être déconstruit, Milan, c'est bien d'en avoir même. Qui en a, a un esprit critique, et je refuserais de croire qu'une catégorie de mauvais garçons, par exemple, puisse se transformer du jour en lendemain en anges de lumière. Ne pas se baser dessus est un choix social, mais un fait demeure un fait et c'est autant à prendre en considération que le reste. C'est même ce qu'il faut absolument faire.

Elle serait incapable de vivre selon la vision du blond. Ne pas se préoccuper des conséquences, c'est loin d'être son modus operandi, bien au contraire. La sportive doit constamment mesurer le risque, l'évaluer et progresser en se référant à ses analyses : c'est le style de vie qu'elle a choisi.

- Dommage, tu te serais fait rejeté royalement : t'es pas mon genre.

L'humour n'écarte pas la notion du contrôle, on sait jamais. Amère jusqu'au bout, elle n'admettra pas que ses tendances réfractaires à son encontre viennent, non pas de son physique, mais plutôt de la volonté accrue de ne pas lui donner ce qu'il souhaite juste parce qu'il a manifesté son envie -même sous couvert de dérision.-
Alya ne compte pas donner la vie facile à son futur partenaire, et si déjà le garçon élu passe toutes les épreuves pour s'enorgueillir le mérite de sortir avec elle, c'est déjà une grosse victoire en soi.  

- Oh, tu veux parier ?

Rien que pour le plaisir de lui faire fermer son bec de fanfaron.
Parler, c'est bien, s'en tenir à ce qu'on dit est une chose radicalement différente. Dans de telles circonstances, Alya n'a pas froid aux yeux. Il est si certain qu'elle gagne, qu'elle accepte le deal par devoir de lui montrer qu'elle mérite sa réputation - et puis surtout, rien que pour le frisson de la compétition, aussi.

- D'accord, Cray, on va parier.

Directive, elle brandit le manche de son bâton de ski et cogne la partie du manche contre la combinaison de son interlocuteur à mesure qu'elle énumère les conditions du pacte.

- Ce cours et les autres à venir, jusqu'au 30. On compte les chutes. Celui qui en fait le moins donne un gage de son choix au perdant. Le perdant devra accepter sans condition. Aucune triche. Pas de gage qui atteigne l'intégrité corporelle de l'autre - baisers forcés, etc. Le reste, tout est permis.

Non mais -

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Ven 1 Sep 2023 - 14:12
On ne pourra pas lui reprocher de ne pas avoir les idées bien fixées ! Mais évidemment, cette façon qu'elle a de défendre bec et ongles son point de vue ne fait que m'amuser. Parce que non, bien sûr que je ne cherche pas à la convaincre à tout prix. Ni à m'entendre dire que, oui, finalement, j'ai sûrement raison. Oh non, j'ai seulement bien remarqué que cette opposition est encore le meilleur moyen de faire parler la miss et, moi, je suis curieux. Et j'aime parler. Alors oui, j'en profite un peu pour la provoquer doucement au passage. Et là encore, sa réaction ne se fait pas attendre.

- "J'suis sûr qu'à Londres elles kiffent les asiats avec un accent tellement prononcé qu'elles comprennent à peine ce qu'ils racontent ! Et puis entre nous, ce n'est pas vraiment la couleur de mes cheveux que je considère comme mon principal atout."

J'ajoute cette dernière remarque plus bas, comme s'il s'agissait d'une grande confidence. C'est vrai que j'aime bien ce côté plus rare au Japon, mais ce n'est sûrement pas pour cette raison que j'ai changé de couleur.

- "Mais puisque tu sembles bien décidée à broyer mon égo sans aucun état d'âme, j'imagine que ça ne t'intéresse pas !"

Non, bien sûr que mon égo s'en sort indemne. Peut-être parce qu'en réalité, il n'y a strictement rien à broyer de ce côté là. Cela dit, je vois bien que le sujet est totalement bouché. Et si j'aime bien insister un peu pour la forme (et pour vérifier s'il n'y a pas une petite faille quelque part malgré tout) je n'ai pas non plus envie de passer pour le relou de service. Alors une fois mes skis rechaussés, c'est sur un tout autre sujet que je relance la miss. Et on dirait que ça fonctionne à la perfection !

- "Ouahou ! Mais c'est qu'on se croirait presqu'aux JO là !!"


Je plaisante en voyant son air si déterminé à ne surtout pas me laisser gagner ce petit défi qui vient de se mettre en place. Mais ça tombe bien, parce qu'en matière de compétition sportive, je suis beaucoup plus tenace. Et même si mes compétences en ski sont visiblement catastrophiques, avec ce que j'ai vu des skills d'Alya, je me dis que ça ne doit pas non plus être impossible de la battre sur ce terrain.

- "Eheh ça m'va !! On va voir qui de nous deux apprend le plus vite ! Mais j'espère que t'es motivée, parce que je ne compte pas te laisser la victoire !!"

Un sourire bien trop gentil pour impressionner qui que ce soit, il n'en reste pas moins que j'espère évidemment gagner ce challenge ! Oh, non pas que je ne m'en remettrai pas si je devais perdre (tant qu'il ne s'agit pas d'un match de basket officiel tout va bien), mais lorsqu'il y a un gage à la clé, je préfère encore être celui qui le donne plutôt que de le subir. Alors je compte bien faire gaffe !

- "Et on commence à compter dès maintenant ! Même les gamelles pour rejoindre le reste du groupe comptent !"

Un peu trop motivé, je prends appui sur mes bâtons en poussant sur mes bras comme j'ai déjà pu voir les skieurs pros le faire à la télé. Sauf que manifestement, quand on est sur du plat, ça ne fonctionne pas très bien, et je ne bouge pas d'un millimètre. Au moins, je ne tombe pas. Ça aurait été la honte un peu... C'est donc avec la grâce d'un canard sur la banquise que j'arrive finalement à avancer sur mes skis pour rejoindre la partie plus pentue de la piste et pouvoir glisser plus facilement.

Après un petit moment à chercher notre groupe, il se trouve que notre moniteur nous retrouve de lui-même. Non sans un petit sermon au passage. Mais ce n'est pas comme si on avait fait exprès de manquer une partie de ce cours n'est-ce pas... Une fois cette mise au point terminée, la séance peut reprendre comme si de rien n'était. A la différence près qu'on est partis pour compter le nombre de chutes ! Et à la fin de la matinée, alors que mes jambes tirent un peu et que j'ai seulement envie de m'étaler dans la neige (sans skis aux pieds), j'expose le reste d'énergie que j'ai encore en m'approchant d'Alya avec un air victorieux !! Parce que ouais, je trouve que je ne m'en suis vraiment pas si mal tiré !!

- "Alors ? T'en es à combien ?!"



---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Fv3F7ep Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] QSZRG60 Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Ven 13 Oct 2023 - 4:17
A swing and a miss
Ft. Milan

Les cils d'Alya se déplacent légèrement lorsqu'elle cligne des yeux, laissant derrière eux de légers résidus de neiges en petits tas immaculés. Elle était si farouchement obnubilée par son opinion personnelle qu'elle n'a pas évalué que l'option inverse puisse exister.
La sportive s'accorda donc quelque légers instants avant de savoir qu'en penser, jusqu'à ce qu'elle parvienne à la conclusion qu'elle n'a pas vraiment trouvée de contre-exemple.

- Hm, c'est possible, enfin, pas toutes les Londoniennes crush sur les Asiat'. Sauf celles qui écoutent du BTS. À ce rythme et avec cette intonation, c'est principalement un souvenir vécu, celui de l'une de ses potes qui a revêtit sa chambre et ses affaires de cours à leur effigie.  

Elle roule ses yeux dans ses orbites cette fois-ci, il ne sera donc impossible de l'arrêter ? Alya ne supporte pas de ne pas disposer d'une information qu'un interlocuteur amorce, puis abstient au dernier moment. Ça l'agace, pour elle soit tu dis, soit tu ne dit pas - mais tu ne fais pas les deux à la fois.

- Roooh arrête de chialer, Milan, dis-moi juste ce que c'est !

Dans l'ensemble, elle se prête volontiers au jeu, non sans se départir de son humour pince-sans-rire qui lui sied autant que la malice naturelle de Milan lui correspond. Dans le fond, elle ne saurait dire si sa visible tendance à l'autodérision est aussi effective qu'elle le prétend ou si c'est une carapace formatée dans le but de se protéger. Habituellement, ce sont les individus les plus moqueurs d'eux-mêmes qui prennent une longueur d'avance afin d'éviter que l'autre initie l'humiliation en premier.  
En revanche, elle doit admettre que ce qui est agréable, en sa compagnie, est le fait qu'elle puisse s'autoriser d'être aussi cash qu'elle l'est réellement. D'ordinaire, Alya se maintient principalement à ce qu'elle est, brandissant ses principes comme un bouclier pour s'affirmer, mais, afin de bien se tenir en société et d'être accepté dans un groupe social, sa propension à s'adapter à ce qu'on pourrait attendre d'elle la déçoit d'elle-même au même titre qu'elle apprécie sa capacité d'adaptation pour entretenir une bonne image en société.

- Oooh mais ferme ta gueule Cray !

Décidément, elle semble lui en vouloir aujourd'hui, mais c'est surtout leur dynamique dans laquelle ils se complaisent l'un l'autre et qui fait que leur relation est actuellement ce qu'elle est.

- Moi, motivée ? Eh, tu sais à qui tu parles là ?! Mi-contrariée d'avoir à s'expliquer sur ce sujet, elle ne l'est cependant pas, car certaine de n'avoir rien à prouver. J'espère bien que tu ne me la laisseras pas, je joue pour gagner, pas contre un adversaire indigne qui fait de la fausse chevalerie parce qu'il n'aura pas eu les clochettes de m'affronter !

La sportive a toujours opté pour gagner en se donnant au maximum, de la même manière qu'elle a toujours participé à des compétitions avec l'objectif ultime d'atteindre la victoire. Les louanges, après tout, ça ne l'intéresse pas, c'est le résultat après l'effort qui compte et non pas l'amusement provoqué par l'activité.
Lors de la fête du sport en octobre dernier, elle avait envoyé tout ce qu'elle avait, car l'adrénaline provoquée par la compétition la nourrit bien plus que d'être simplement en la compagnie de ses amis ou de rire après un échec cuisant.
Quelle faiblesse d'esprit, à quoi ça sert même ?

- Vendu, les gamelles comptent aussi !

Ravie de l'enjeu qu'il lui propose, Alya y trouve son compte et tend sa main pour officialiser l'échange. À la fin de la semaine, lorsqu'ils se retrouvent, cette fois-ci en présence de tous les membres du groupe, Alya s'éloigne momentanément de l'une de ses camarades quand elle le voit approcher dans sa direction.
Pas question que son affaire de pari soit connu des autres, c'est un secret entre elle et Milan, bien que pas nécessairement officiel.

Elle déprécie d'un seul regard l'éclat dans ses yeux en lui rendant la réciprocité. Aucune chance qu'il est fait un nombre de chutes inférieur à elle. Alya s'efforce de garder la tête froide, une posture stable, voir qui se rigidifie désormais qu'ils sont face à face. De nouveau fidèle à lui-même, Milan ne prend pas le risque d'annoncer d'abord son résultat, et la sportive se voit donc dans la responsabilité de prendre les choses en main.
Elle est pleine d'impatience de voir son visage décomposé lorsqu'elle annoncera le sien.

- 8 ! Et toi ?

Il est indéniable qu'elle n'est pas très à l'aise à l'approche de son résultat, dissimulant son malaise derrière son toucher excessif de son bâton de ski. Elle ne croit pas en la chance, mais aux mathématiques.
Statistiquement, c'est elle qui devrait gagner, pas vrai ?

KraKhot
Milan Cray
A l'université ; 4è année
Milan Cray
■ Age : 32
■ Messages : 2379
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] M9CeBJb Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] TEWzgIo Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1, Appartement
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Lun 16 Oct 2023 - 12:25
Franchement on a beau dire que n'avoir aucun égo est une faiblesse pour les hommes, dans ce genre de cas, je suis bien content de ne pas en être doté. Sûrement que n'importe qui se serait agacé à entendre la miss s'acharner ainsi. Moi, ça ne me fait que doucement sourire. Non, ce n'est clairement pas par ce genre de discours que je vais pouvoir me sentir mal ou même pire, m'énerver. C'est même une petite moue faussement triste qui se peint sur mon visage, lorsqu'elle me demande si gentiment d'arrêter de pleurer. Ce qui contraste largement avec ce grand sourire que je reprends en fait bien vite.

- "Je veux bien te le dire, mais je ne suis pas sûr que tu puisses vraiment comprendre. Parce que c'est beaucoup plus subtile que quelque chose de purement physique. Tout le monde aime trouver quelqu'un qui s'intéresse à ce qu'ils ont à dire. Qui prenne la peine d'écouter, parfois même de compatir, ou même, de supporter les excès de mauvaise humeur..."

Je laisse cette phrase en suspend, lui laissant le choix de la comprendre comme elle le veut. Eh, j'ai bien dit que c'était plus subtile. Si elle joue frontal, directe, ce n'est pas du tout mon terrain de prédilection, et je ne compte pas m'aventurer sur celui qu'elle maîtrise beaucoup trop. En revanche, pour ce qui est des défis, là, je sais répondre présent !

- "Ok, alors t'as intérêt à bien faire gaffe, parce qu'à partir de maintenant, je serais d'une stabilité exemplaire sur mes skis !!"

C'est sûrement un peu présomptueux comme affirmation. Après tout, ce n'est pas par la seule force de ma volonté que je pourrais garder mon équilibre en toutes circonstances. Mais force est de constater que cette compétition entre nous m'a largement motivé à redoubler d'attention et de motivation pendant nos quelques cours de skis. Parce que je n'ai pas menti. Je n'ai aucunement l'intention de lui laisser la victoire !

Forcément, quand la fin de notre séjour arrive, je repense à ce moment passé ensembles. A ce défi lancé sans que je ne sache plus comment il est arrivé. Et je suis peut être un peu fébrile. Comme quand le juge annonce, sans qu'on ne le sache à l'avance, les résultats d'une compétition. Je suis sûr qu'Alya n'a pas oublié. On ne se connait peut-être pas si bien, mais je crois avoir suffisamment bien cerné ce côté de sa personnalité pour savoir qu'elle attend aussi impatiemment que moi le dénouement. La tension grandi dans ma poitrine quand je la vois approcher. Mon cœur cogne plus fort dans ma poitrine alors qu'elle arrive à ma hauteur. Bien sûr, je ne me départis pas pour autant de mon sourire éternel.

Même quand elle annonce le résultat. Parfaite poker face. On pourrait presque croire que je m'apprête à annoncer avoir fait mieux en fait. Et dans le fond, qu'est-ce qui m'en empêche ? Sûrement pas un quelconque honneur. J'ai l'habitue de mentir sur des sujets autrement plus importants. Donner un chiffre légèrement trafiqué, ce n'est pas bien grave n'est-ce pas ?

- "Pas mal. Je vois que tu étais particulièrement motivée à l'idée de me battre."

Évidemment que je profite de ce léger avantage que je possède en ayant entre les mains la dernière information à révéler. Peut-être aussi un peu parce que je me doute que la patience ne doit pas être sa plus grand qualité. Et que ça m'amuse. Après tout, elle n'a pas été tendre non plus, j'ai bien le droit de me venger gentiment. A ma façon, oui.

- "Bien joué. Tu as fait mieux."

Non, finalement, peut-être que ça ne vaut pas la peine de m'aventurer dans de nouveaux mensonges. Même si j'aurais évidemment préféré gagner, l'enjeu n'est pas suffisamment important pour que je transforme la vérité à ma guise. Peut-être que je le regretterai lorsqu'elle m'annoncera la sanction, mais pour l'heure, j'admets ma défaite. Sans lui donner le détail non plus. Eh, faut pas abuser non plus !

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Jlry

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] G0xm

Milan parle en japonais :#cc3333
Milan baragouine comme il peut en anglais avec un très fort accent : #cc6600
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya] Empty Re: Dévaler les pentes les cheveux dans le vent et les fesses dans la neige ! [Alya]

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum