Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €


Kaoru Morioka
Elève ; en 3ème année
Kaoru Morioka
■ Age : 32
■ Messages : 92
■ Inscrit le : 09/01/2023

■ Mes clubs :
La sirène et la méduse | pv. Alya IgViOEf La sirène et la méduse | pv. Alya Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kaoru Morioka

La sirène et la méduse | pv. Alya Empty La sirène et la méduse | pv. Alya

Lun 30 Jan 2023 - 10:51


La sirène et la méduse
Alya10/01/2018

Chers lecteurs,

Aujourd'hui c'est mercredi et cela fait juste quelques jours que la rentrée des classes a eu lieu et je m'ennuie. Vous le savez, chers lectrices et lecteurs, que Kaoru Morioka est une jeune femme honnête, en plus d'être tellement humble qu'elle parle d'elle à la troisième personne. Si honnête que j'ose dire que je m'emmerde, pour être tout à fait exacte.

Alors, je m'éclipse à peine la sonnerie terminée, le prof de littérature n'a même pas eu le temps de nous souhaiter une bonne journée que je suis déjà en direction de mon petit coin de paradis : la piscine ! Aller enchaîner plusieurs longueurs, il n'y a que ça de vrai pour se relaxer... et entretenir un physique de rêve comme le mien. N'est-ce pas ? Bon. J'arrive enfin dans les vestiaires et ni une, ni deux, je finis à moitié nue et bientôt je serai en maillot de bain. Je profite qu'il y ait peu de gens pour prendre mon temps. Je ne suis pas spécialement pudique, hein, mais je comprends que les autres filles soient gênées de voir une si belle sirène dans sa tenue d'Ève. Y'a de quoi rendre jalouse ou dépiter à vie.

C'est en étant totalement vulnérable, la poitrine à l'air, plongée dans mon feed Instagram que je retiens un sursaut en entendant le casier d'en-face gronder. Je ne retiens pas un subtil Hey, on est pas chez les barbares ici ! avant de me dresser sur la pointe des pieds pour déterminer l'identité de l'énergumène aux pattes lourdes. Je la connais. C'est Alya quelque chose. Une littéraire qui se la joue nageuse hors pair. Elle m'énerve. Rien qu'à voir cette planche à pain dans son maillot une pièce Speedo me donne des boutons. Et je hais les boutons. Je me remets sur mes pieds, solide sur mes appuis et je finis de m'apprêter. L'autre, elle, semble partir chercher quelque chose en dehors du vestiaire.

Une idée germe alors.

L'air de rien, je me glisse vers son casier encore ouvert et subtilise son beau maillot top qualité — non mais vraiment, vous devriez voir le truc ! —, pour ensuite le planquer ni vu ni connu dans un sac plastique qui finit illico presto dans la poubelle. Pas vue, pas prise. Si j'avais eu un cutter ou quelque chose, j'aurais laissé quelques belles petites franges pour qu'elle soit toute belle. Je suis vraiment diabolique. Reprend-toi Kaoru, sinon tu vas te faire capter.

Je profite du signal de la surveillante du mercredi, qui toque toujours à l'entrée du vestiaire pour nous dire que c'est OK, pour m'éclipser et me préparer à nager. Sur le bord de la piscine de l'école, je fais mes étirements en attendant que l'autre arrive. On verra si tu sais encore bien nager sans ton équipement de pointe, sale teigne.
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
La sirène et la méduse | pv. Alya Fv3F7ep La sirène et la méduse | pv. Alya QSZRG60 La sirène et la méduse | pv. Alya Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

La sirène et la méduse | pv. Alya Empty Re: La sirène et la méduse | pv. Alya

Sam 4 Fév 2023 - 21:22
La sirène et la méduse
Ft. Kaoru

Alya n'admet pas la barre abdominale qu'elle se farcit depuis qu'elle a franchi les portes de l'entrée de la piscine.
Elle aime le sport et potentiellement un peu les gens, elle apprécie son corps sans le trouver au top ou le dénigrer, mais elle reste particulièrement pudique et ce genre d'endroit représente parfaitement ce qui est gênant pour la sportive, puisqu'en plus de la mettre en face de son problème, l'oblige à le considérer comme existant.

Une fois dans le bassin, elle regagnera sa confiance habituelle, mais dans l'intervalle, elle doit passer par l'étape la plus difficile : se changer.
En général, Alya ne reste pas névrotique à se mettre en hypervigilance en contrôlant si personne ne la regarde.
Elle gère son stress, c'est tout.

Par contre, voilà qu'aujourd'hui elle a oublié son bonnet de bain dans sa chambre. De quoi ajouter une sanction additionnelle à son malheur, comme si c'était obligatoire parce que le reste n'est pas assez suffisant. Furieuse, elle se donne un coup de tête contre son casier en métal. Quelle débile profonde !
Enfin, compte tenu du temps dont elle dispose, et de ses propres compétences, l'athlète a le temps de courir pour regagner son dortoir avant que les activités de club ne commence.

À son retour, à peine essoufflée, c'est la goutte de trop.
Son maillot de bain a disparu et elle est certaine que ce n'est pas un oubli parce qu'elle a checké au moins quatre fois ses affaires en les nommant dans sa tête pour être sûre d'avoir zappé son bonnet.
Cette fois, toute l'accumulation de ses émotions négatives se transforme en colère dirigée vers la responsable. Oh, elle sait - elle sait qui serait assez perfide pour faire disparaître ses affaires.

Poings serrés, Alya voit rouge.
Sur sa trajectoire, elle arrive à chopper une de ses camarades pour lui demander de lui prêter un maillot. La chance dans son malheur, c'est que la jeune fille en a un de rechange. L'inconvénient, c'est.... qu'il est beaucoup trop sexy pour elle !

Mais pas de quoi cracher sur la soupe, la sportive doit faire avec pour accéder aux bassins et mettre la rouste de sa vie à l'autre serpent.

Objectif en tête, elle avance avec aplomb en direction de la cible à abattre. La petite princesse péteuse est là, sur le rebord de la piscine, à allonger ses jambes parfaites dans sa tenue toute aussi parfaite. Putain quelle barbe ! Elle la déteste. Rien que la vision de son être l'horripile.

- TOI !

Elle s'annonce alors qu'elle n'est qu'à quelques longueurs de pas d'elle.
Ce qu'Alya haït plus que tout à son sujet, c'est sa fourberie. Elle ne tolère pas qu'une personne soit capable de manipuler, de mentir, de chouiner et de jouer les mijaurées, alors que par-derrière, ça tire les ficelles.
Quand elle est en colère, on le devine, elle le montre ; mais Kaoru n'a pas cette puissance-là. Tout ce que cette fille possède, c'est du venin.

- Je sais que c'est toi qui as volé mon maillot, Kaoru.

Alya garde son sang-froid en dépit de son visage crispé qui traduit sa mauvaise humeur. Elle s'est promis de ne pas répondre aux provocations, car ses réactions ne ferait qu'alimenter la créativité de l'autre, mais, à contrario, la sportive ne peut pas se permettre de laisser passer un incident aussi grave.
Tout comme au sport, ce genre de situation requière un mental d'acier, alors, elle prend une grande inspiration intérieure, mais c'est déjà trop tard ; son instinct primaire a repris le dessus.

- De quel droit te permets-tu de toucher à mes affaires, pimbêche ?

Intolérante à la frustration, d'autant plus quand il s'agit de son matériel, elle a bien l'intention de faire monnaie égale avec sa rivale.
L'opinion d'Alya face au monde est gouvernée par l'injustice. C'est pourquoi, lorsqu'elle estime en subir, elle se défend farouchement.

Avec elle, pas de mots, juste de l'action.
Rageusement, elle se jeta sur elle dans un grognement de fureur, la force gravitationnelle de son corps entraînant son ennemie avec elle, au fin fond de l'océan de chlore.
Dans la course, ses doigts lui empoignèrent le crâne pour lui arracher son bonnet de bain, avec -pour grand son plaisir- de bonnes touffes de cheveux en guise de trophée.

Alya refait surface, laissant des filets d'eau qu'elle a pu à avaler couler de la commissure de ses lèvres et de ses narines.

- Dis-moi tout de suite où tu l'as mis !!!

Autrement, elle n'est pas prête de revoir son si précieux bonnet de bain, sans parler du droit de pouvoir se baigner ici.
Elle sera exclue du cours bien avant elle !

KraKhot
Kaoru Morioka
Elève ; en 3ème année
Kaoru Morioka
■ Age : 32
■ Messages : 92
■ Inscrit le : 09/01/2023

■ Mes clubs :
La sirène et la méduse | pv. Alya IgViOEf La sirène et la méduse | pv. Alya Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kaoru Morioka

La sirène et la méduse | pv. Alya Empty Re: La sirène et la méduse | pv. Alya

Mar 21 Fév 2023 - 23:19
La sirène et la méduse
Alya10/01/2018

HRP : musique d'ambiance

Mes étirements se passent à merveille. Les quelques mâles alentours me reluquent comme un morceau de choix et, sans le cacher mes chers lecteurs, je suis en joie. J'adore me faire voir et j'adore qu'on me regarde. C'est comme ça, j'y peux rien. Quand on plait comme je le fais, difficile de résister à la tentation de faire saliver. Vous comprendriez si vous étiez aussi bonne que moi, eh. Encore deux poses de yoga et je suis prête. Enfin, c'était sans compter sur un cri intimidant et presque viril qui me sort de mon numéro de charme.

Ca y est, la voilà. Je sursaute en entendant sa voix. Et à peine sortie des vestiaires voilà qu'elle se ramène sur moi comme une torpille. Si elle n'était pas aussi poids plume, j'aurais peut-être peur, mais pas de bol pour elle, je suis un plus gros poisson qu'elle. Une sirène, même ! Je me lève alors, bombe un peu le torse pour lui rappeler qui domine ici et je la détaille le temps qu'elle me rejoigne... Et merde mais c'est quoi ça ? Où elle a trouvé un maillot aussi sexy ? Mais... Il ne lui va même pas en plus ! Mais quelle rigolade. Je m'en tiens les côtes tellement j'éclate de rire (clic ici pour avoir un aperçu). Je regrette presque que vous n'ayez pu voir le spectacle, je vous jure que ça en valait le coup.

On est maintenant face-à-face, comme des cowboys prêts à dégainer. J'ai aucun doute sur qui le fera la première, j'attends justement qu'elle démarre au quart de tour. Je n'attends que ça. Q-Quoi ? Moi ? Voler ton maillot ? Arrête ton char !, lui dis-je en agitant la main entre deux rires. En plus je trouve que ton petit ensemble te va à ra-vir ma petite Alya. Vraiment. Ca met tes... euh... Ca te met en valeur, quoi.

Je ne réagis pas quand elle me traite de pimbêche. D'où elle sort, cette morue ? Qu'elle ose encore mal me parler, elle verra pourquoi on m'a viré de mon ancien bahut. Va jouer ailleurs, tu me pompes l'air. Paf, dans les dents. Je me retourne, triomphante, avant de faire un saut précipité dans l'eau de la piscine. Sans crier gare, la furie s'était jetée sur moi de tout son poids pour nous faire tomber toutes les deux. Je peine à remonter. En même temps c'est difficile de nager avec une folle qui te tire les cheveux à travers le bonnet de bain.

Une fois la tête hors de l'eau je vois cet espèce d'animal recracher l'eau par les narines et la bouche comme un chien enragée. Je constate le désastre sur ma pauvre chevelure. C'était devenu une affaire personnelle. Je me propulse sur elle et la plaque sur le rebord le plus proche, mon avant-bras sur le haut de sa pauvre poitrine, au niveau des clavicules. Idéal pour la bloquer. T'as foutu en l'air mes cheveux, connasse., lui souffle-je non sans énervement. Si tu veux savoir où se trouve ta saloperie de maillot, il est dans les ordures desquelles t'aurais jamais dû sortir.
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
La sirène et la méduse | pv. Alya Fv3F7ep La sirène et la méduse | pv. Alya QSZRG60 La sirène et la méduse | pv. Alya Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

La sirène et la méduse | pv. Alya Empty Re: La sirène et la méduse | pv. Alya

Mer 22 Mar 2023 - 0:51
La sirène et la méduse
Ft. Kaoru

L'adrénaline refroidit son corps et se sent carrément prêt à en découdre. Alya, qui s'évertue généralement de garder son self-control par le rationalisme pour ne pas laisser de pouvoir à l'autre, s'avoue ironiquement vaincue en répondant aux provocations de son adversaire.
Chose qu'elle ne pourrait jamais réellement admettre puisque sa propre réaction consiste uniquement à se défendre contre une injustice qu'elle a subie.

Les moqueries intempestives sur son ensemble lui offrent d'autant de raisons supplémentaires motivant ses élans de violence. Les filles comme elle ne comprennent aucun autre langage que celui des poings et la sportive n'hésite pas à lui montrer de quel bois elle se chauffe.

- Je vais te faire mordre la poussière !

C'est pas un avertissement. C'est une promesse.

Les deux filles remontent à la surface après qu'Alya ait gagné l'avantage de la surprise sur son ennemie, mais la tendance est vite inversée lorsque c'est Kaoru qui la plaque contre les parois de la piscine.
Après un court râle et une première maigre tentative de se débattre, la sportive, toujours aussi tendue, s'efforce néanmoins à écouter l'information dont elle a besoin. Elle a l'air d'avoir abdiqué face à cette démonstration technique alors qu'elle arrive simplement à suspendre, un tout petit instant, son courroux, juste dans son propre intérêt.

Ça n'a aucun sens... Cette nana est un serpent et dès lors qu'elle a obtenu ce qu'elle voulait, Alya lui cracha au visage avant de lui assener un coup de pied vif contre sa rotule pour se dégager de son emprise.
Elle a envie de lui démolir la gueule, de prendre sa tête et de la fracasser sur le carreau jusqu'à ce que son crâne explose. Cela dit, elle se retire.
La sportive se sent déjà vulnérable à avoir succombé à ses émotions, elle qui sait habituellement si bien les gérer - ou les ignorer.

- D'après ce que j'ai entendu, c'est toi qui aurait dû rester dans les ordures vu que tu as pris la peine d'y mettre mon maillot.

Incapable de manipuler l'ironie comme mode de défense aussi aisément que le fait son homologue, Alya bombe davantage le torse alors qu'elle l'inculpe Kaoru d'être trop Kaoru.

- La petite richou que tu es s'en remettra, t'auras qu'à demander à papa des petites extensions. Elle lui invente une histoire assez cliché, mais elle n'y peut rien - Alya improvise avec ce qu'elle voit, avec ce qui l'arrange le mieux, parce que cette peste ne pourrait pas être autre chose qu'une sale gosse fifille à papa. Et encore, elle reste sympa de lui apporter des solutions. En attendant, tu vas devoir supporter qu'on se moque de toi pour atteinte à la pudeur, non parce que là, t'es presque chauve ma vieille.

En guise de provocation, persuadée d'avoir gagné le débat, la brune jeta la touffe de cheveux embarquée dans la rixe, qui se désagrégea dans l'eau tombant en tourbillon, dernier vestige d'une beauté gracieuse qui lui fut donnée ; en souhaitant qu'avec ça, elle ouvre un peu plus son cœur maintenant qu'elle est devenue banale sans ce qui la rendait exceptionnelle.

Elle n'avait qu'à pas être aussi belle.

KraKhot
Kaoru Morioka
Elève ; en 3ème année
Kaoru Morioka
■ Age : 32
■ Messages : 92
■ Inscrit le : 09/01/2023

■ Mes clubs :
La sirène et la méduse | pv. Alya IgViOEf La sirène et la méduse | pv. Alya Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kaoru Morioka

La sirène et la méduse | pv. Alya Empty Re: La sirène et la méduse | pv. Alya

Jeu 6 Avr 2023 - 10:09
La sirène et la méduse
Alya10/01/2018

Je fulmine. Cette garce, en plus de me faire l'affront d'exister et de respirer le même air que moi, me rappelle son méfait en me balançant cette touffe de cheveux. Mon coeur bat dans mes tempes lorsque je regarde mes mèches arrachées se dissoudre dans l'eau de la piscine. Autour de nous, je peux entendre des "oooh" de la part des autres étudiants. Comme s'ils étaient au théâtre devant une joute verbale entre deux acteurs. Sauf que c'était absolument sérieux. Viscéral. Tellement viscéral que je n'ai plus envie de retenir mes coups.

Je me rapproche d'elle tant bien que mal malgré ma douleur au genou. Je lui fais de nouveau face et je prends mon air le plus hautain et dédaigneux possible. Je peux voir en fond des membres plus âgés du club qui pourraient venir mettre fin à notre petite danse alors je joue le tout pour le tout et je me décide à sortir l'artillerie lourde.

De toute façon je t'ai rendu service en le balançant. J'aurais aimé ne pas en venir à là mais c'est trop tard, elle avait été trop loin pour une blague. Il était bien trop grand pour toi... Il bâillait... Quelqu'un d'un peu fûté aurait vu où j'allais en venir. Si Alya ne l'avait pas encore saisi, alors elle allait vite le comprendre. Planche. A. Pain.

J'avais pris le temps de marquer une pause après chaque mot, histoire qu'elle les comprenne bien. D'habitude je n'aime pas en venir à ces moyens, mais elle avait été trop loin pour que je puisse me retenir. Au fond, j'espérais une réaction de sa part, quitte à m'en prendre plein la gueule, pourvu que nos aîné.e.s puissent la prendre en flagrant délit. Je supporterais de devoir mettre un peu plus de fond de teint pendant quelques jours.
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
La sirène et la méduse | pv. Alya Fv3F7ep La sirène et la méduse | pv. Alya QSZRG60 La sirène et la méduse | pv. Alya Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

La sirène et la méduse | pv. Alya Empty Re: La sirène et la méduse | pv. Alya

Mer 3 Mai 2023 - 1:37
La sirène et la méduse
Ft. Kaoru

Cette salope superficielle va regretter d'avoir émergé des profondeurs de l'eau chlorée dans lesquelles elle aurait dû rester.
Dans sa jeunesse, Alya a été violente. Elle a eu recours aux poings et à la rixe, principalement pour se défendre lors d'échanges virulents avec les autres étudiants.
Maintenant qu'elle est à l'Université, et d'autant plus dans un pays qui se targue de mettre les pensées de l'autre en priorité, elle ne pensait pas à avoir recours à des méthodes aussi drastiques. Enfin, face à ce spectacle désolant dans lequel elle reconnaissait être l'une des principales actrices, la sportive réussissait à concevoir qu'il existait une multitude de personnalités différentes auxquelles chacune ne pouvait correspondre aux valeurs et à la mentalité dudit pays dans lequel elles étaient associées.

- Espèce de p-
  
Elle s'arrête.
Oh, elle a compris, elle a compris dans quelle sorte de jeu voulait l'amener son interlocutrice. Si c'était ça, elle se félicitait intérieurement de ne pas avoir cédé à des pulsions pareilles, dernier vestige de son adolescence dans lequel son père était parvenu à lui faire comprendre que la force de ses mains ne serait pas toujours l'arme gagnante pour triompher d'un conflit, et ce, quelque soit sa nature.

Alya observe le monde autour d'elle. C'est que la petite princesse péteuse à réussir à réunir tout un public. Très bien. À son tour alors.

- Baleine à bosse !

On dirait un misérable concours de rap, mais qu'il en soit ainsi. En aucun cas, Alya ne tolérait le renvoi par la faute de cette vieille murène défraîchie. Et pour qu'il y a ait une autre matière à clash que la taille des nibards, la brune effectue un cercle de son index qui désigne Kaoru, main libre sur la hanche, relançant ainsi le débat :

- Passe pas trop de temps dans l'eau ma grande, avec tout ça, on risque de deviner la vraie couleur, vieille voiture volée.

Kaoru a une intelligence aussi artificielle que son look, elle vit pour le maquillage, la coiffure, et tout le tintouin qu'Alya méprise. Alors, puisqu'il est impossible pour l'idiot de devenir intelligent, il appartiendra à l'intelligente de se rabaisser et de choisir délibérément le terrain de prédilection de son ennemie.
Quoi de plus glorifiant que de battre son adversaire sur le terrain qu'elle maîtrise ?

KraKhot
Kaoru Morioka
Elève ; en 3ème année
Kaoru Morioka
■ Age : 32
■ Messages : 92
■ Inscrit le : 09/01/2023

■ Mes clubs :
La sirène et la méduse | pv. Alya IgViOEf La sirène et la méduse | pv. Alya Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kaoru Morioka

La sirène et la méduse | pv. Alya Empty Re: La sirène et la méduse | pv. Alya

Lun 5 Juin 2023 - 12:25
La sirène et la méduse
Alya10/01/2018

Mais elle s'est entendue, celle-là ? Quelle morue, quelle infâme méduse placée sous mon pied nu délicat sur la plage de mon existence. Je la balayerai comme un vieux moustique crevé sur un pare-brise, je vous jure que je le ferai. Mais pas maintenant, je saurai être patiente. Il y a trop de gens autour maintenant pour que je risque le renvoi de l'équipe de natation. Je comptais bien participer à une prochaine compétition et ce serait bien trop bête de se retrouver privée de l'événement à cause d'elle. Alors, oui, certes, je dois bien admettre que le début de cette altercation c'était ma faute, mais je pensais pas qu'elle allait répliquer comme ça, Miss Moore.

C'est vrai, elle dégage plus de l'enfant un peu riche et propre sur elle que de la délinquante. Je m'attendais pas à en perdre des cheveux et à me lancer dans une joute verbale au beau milieu de la piscine du lycée. Honnêtement, j'avais espéré qu'elle gueule un bon coup mais s'écrase vite dès mon premier assaut, ou au pire dès le deuxième. Je suis grisée et excitée comme une puce qu'elle me tienne tête mais là, ça commence à faire trop. Je vais devoir l'achever, la pauvre bête.

Oh oui tu as raison. Je devrais partir avant que tu te dissoutes dans l'eau, cachet d'aspirine. J'ai pas envie d'avoir des résidus de toi sur les mains, j'ai déjà dû me laver trois fois les mains quand j'ai touché ton foutu maillot.

Je me permets de me retourner et me diriger vers le bord de la piscine. Une fois là-bas j'entreprends de sortir du bassin avec toute la grâce possible. Je suis totalement dos à elle et autant dire que si elle cherchait un timing parfait pour répliquer physiquement, c'était l'occasion ou jamais...
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 194
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
La sirène et la méduse | pv. Alya Fv3F7ep La sirène et la méduse | pv. Alya QSZRG60 La sirène et la méduse | pv. Alya Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

La sirène et la méduse | pv. Alya Empty Re: La sirène et la méduse | pv. Alya

Sam 17 Juin 2023 - 4:29
La sirène et la méduse
Ft. Kaoru

Pathétique, voilà comment Alya la trouve. Elle s'en donne bien des allures, pour si peu, au final. Hautaine qu'elle soit, la sportive l'est autant dans sa posture qu'en question de regards noirs. On a la provocation qui ne s'en cache pas d'un côté, et une fille mature de l'autre qui garde son sang-froid pour couvrir sa sérieuse envie de lui en coller une.

- Tais-toi fille de mauvaise famille, tu ne sais même pas ce que tu racontes, tu utilises des mots trop compliqués pour toi. Le but d'une altercation est qu'on comprenne tout de suite de quoi on est moqué ; là, les termes sont mis, mais de son point de vue, elle en a mis du temps, la baleine à bosse, pour exprimer son idée.

Alya garde son calme, enfin, en surface, parce qu'à l'intérieur, ça bouillonne.
Elle n'a pas encore totalement appris à maîtriser son flegme, malgré le fait qu'elle se soit toujours promis de gérer les conflits par le calme : c'est l'astuce psychologique dont lui avait parlé son père qui consistait à déséquilibrer son adversaire par l'impassibilité.
Hélas, cette astuce, elle marchait pour le sport, entre deux adultes pondérés et sensés. Au lycée, la loi du plus fort n'est pas régie par celui qui se tait et ne fait aucune figure de ses émotions, au lycée, celui qui gagne, c'est celui qui cogne - et Alya est une gagnante.

Alors, elle sort à son tour. Elle la suit. Elle la piste. C'est instantané comme elle a décidé de ne pas se laisser faire. Parce que, de ce vieux saumon défraîchit, Alya les connaît que trop.
Les pétasses comme Kaoru ne se calment pas par dose de paroles, car il est impossible pour un idiot d'introspecter sur sa propre situation ; en revanche, la violence, ça, c'est un langage universel, pas besoin d'en convenir autrement.

C'est donc avec toute sa rage qu'elle charge son poing, l'arme au-dessus de son épaule, et assène un puissant coup derrière son crâne. Y en aura qu'un seul, parce qu'elle aussi, elle ne veut pas se faire exclure, sauf si l'autre rend la pareille - évidemment.  
  
- Oups, pardon, je ne t'avais pas vu, j'ai cru que le professeur avait oublié le punching-ball du club de karaté dans les vestiaires... Lui au moins, il flotterait si on le jetait à l'eau.

La rancune tenace, Alya ne laissera jamais passer un quelconque harcèlement que ce soit contre elle-même ou les autres.
Dans l'absolu, ce n'était même plus le maillot le problème maintenant.

KraKhot
Elizabeth M. Jones
A l'université ; 1è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 26
■ Messages : 577
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
La sirène et la méduse | pv. Alya M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

La sirène et la méduse | pv. Alya Empty Re: La sirène et la méduse | pv. Alya

Lun 26 Juin 2023 - 11:24

Ft. Kaoru & Alya
Il y a des jours comme ça, où tu as l'impression d'être dans un zoo. Ou en maternelle.

D'ordinaire, tu es l'une des premières à mettre le pied dans le vestiaire. D'ordinaire, tu es l'une des premières à piquer une tête.
Parce que la natation, c'est une passion.
Mais aujourd'hui, tu as un peu de retard, ayant traîné en classe afin de discuter avec un professeur du cours. Bref, rien de bien grave : les cours avant les clubs, après tout. Mais dans les couloirs, tu presses quand même le pas. Certes, une femme doit pouvoir se faire désirer mais dans le cas présent, tu estimes que c'est déjà bien assez.

À peine franchis-tu les portes du bâtiment qu'un des membres du club court en ta direction, l'air paniqué. Ce qui a le don de te surprendre mais surtout, de t'inquiéter.

▬ Héhé ralenti, j'aimerai éviter d'appeler une ambulance.
▬ Jones-san, il y a un problème !

Forcément.
Tu attrapes ton camarade et lui demandes de t'expliquer la situation tout en te dirigeant vers la piscine, le pas rapide.
Et plus les paroles s'enchaînent, plus tu as chaud. De la colère ? Sans aucun doute. Du désespoir ? Cela va de soi. 
Et ce que tu vois en arrivant sur les lieux est loin d'arranger la situation. Si tu espérais que ton kohai exagère les choses, tes espoirs volent en éclat dès l'instant où tu aperçois les deux trouble-fêtes du jour.

▬ Moore-san ! Morioka-san !

Ton sang ne fait qu'un tour. Tu n'aimes pas du tout ça. Tu te diriges vers les deux demoiselles, clairement pas d'humeur à négocier, et ça se voit.

▬ J'espère que vous avez des vêtements faciles à enfiler, parce que vous avez cinq minutes pour vous rhabiller et m'accompagner hors d'ici !

À ce stade, c'est comme essayer d'avoir une conversation intelligente avec un enfant de trois ans : tu n'y crois pas. Non franchement, tu ne comptes pas gaspiller inutilement ta salive. Et puis, il y a les autres ; tu es certes en colère, mais tu estimes que ce genre de chose ne se règle pas en public. Question de respect.

Ton regard passe d'Alya à Kaoru. De Kaoru à Alya. Puis reviens sur Kaoru dont tu te rapproches, remarquant son état.

▬ Alya, pars devant. dis-tu d'une voix sans appel. ▬ On se rejoint à l'entrée. Et ne m'oblige pas à appeler un surveillant en plus !

Ta priorité reste la plus jeune. Tu es arrivée pile au moment où elle s'est prise un coup à la tête, et tu vois bien  qu'elle a perdu des cheveux.

▬ Comment tu te sens ? demandes-tu, attentive à son langage corporel, tes mains entourant délicatement son visage pour mieux voir ses yeux. ▬ Toi, je t'accompagne. ajoutes-tu en plaçant tes main sur ses bras, en guise de soutien. Et ce n'est de nouveau clairement pas négociable.

Toujours en colère oui, mais soucieuse.
Un coup à la tête - surtout derrière - peut être très dangereux et tu ne peux décemment pas laisser la blonde évoluer seule.

▬ Et vous, vous n'avez rien de mieux à faire ?!

Clairement, ils n'ont pas été plus malins.
Tu leur fais signe de se disperser, demandes à ton kohai s'il peut s'occuper de "nettoyer" la piscine avec quelqu'un pendant que tu t'occupes des deux autres.
La sirène et la méduse


HRP : Autorisation des joueuses pour monter à bord.

---------------------------------


La sirène et la méduse | pv. Alya J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999
La sirène et la méduse | pv. Alya 2YMBWIF

La sirène et la méduse | pv. Alya Eliz10




Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

La sirène et la méduse | pv. Alya Empty Re: La sirène et la méduse | pv. Alya

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum