Le deal à ne pas rater :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex : où la ...
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 26 Juillet!
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Invité
Invité
Anonymous
Invité

Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai] Empty Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai]

Ven 18 Aoû 2023 - 15:30
Le sourire aux lèvres et les mains dans les poches de son baggy, Oliver flânait dans les couloirs de l’aquarium. Il jetait des regards intéressés mais de passage aux poissons et autres habitants des eaux profondes qui faisaient leur vie derrière des vitrines parfaitement nettoyées, qui ne semblaient même pas exister sur les photos qu’il prenait lorsqu’un objet lui paraissait intéressant. Le fait est que le jeune homme n’avait pas la moindre idée de ce qu’il pouvait bien être en train de photographier, manquant de connaissances tant sur les sujets de cette toile vivante qu’était l’aquarium que sur la langue dans laquelle était rédigée les plaques explicatives qui accompagnaient chaque vitrine.

Oh, il aurait pu se planter devant un panneau et refuser d’en décoller avant d’avoir traduit l’intégralité du texte, mais pour être honnête, c’était assez barbant comme idée. Et puis, il y avait plein de choses à voir ! Il n’allait pas s’arrêter sur des détails; c’était bien plus amusant de s’imaginer ce que toutes ces petites bestioles inconnues pouvaient être, et de leur donner des petits noms qui ne feraient rire que lui. Il aurait aussi pu se payer un audiobook et effectuer la visite en anglais, mais il n’aimait pas se couper du monde de la sorte. Alors, à la place, il flânait, le sourire aux lèvres.

Oliver le savait, il avait beau être arrivé il y a quelques semaines déjà, il se comportait encore énormément comme un touriste. Le Japon, il en avait rêvé des années durant, alors forcément, pouvoir le découvrir ailleurs que dans des vidéos, ça l’enchantait complètement. Il passait son temps libre à essayer de profiter d’un maximum de divertissements, quels qu’ils soient. Comme si son rêve allait voler en éclat d’un jour à l’autre et qu’on allait le sommer de rentrer en Australie parce qu’il y a avait eu erreur sur son admission à l'université de Kobe.

Du coup, il essayait de profiter un maximum de son temps libre, et aujourd’hui, il avait décidé de visiter l’aquarium de la ville. Il adorait la mer et bien que ses habitants ne le passionnaient pas particulièrement à moins qu’ils ne finissent dans son assiette, Oliver aimait photographier la faune et la flore marine. Les fonds marins avaient quelque chose de fascinant, de presque ésotérique, et il n’avait pas besoin de souhaiter en apprendre plus sur les résidents des profondeurs pour leur vouer une affection certaine. Après tout, ils aimaient sans doute la mer autant que lui. Ça les rapprochait, d’une certaine façon. Lui aussi dépérissait s’il ne passait pas assez de temps au contact de l’eau.

Arrivant près d’un des nombreux bassins centraux, il observa ses habitants un petit moment et sourit en repérant une créature absolument étrange. Il dégaina son appareil photo et s’approcha pour la voir un peu mieux à l'œil nu. Son sourire s’agrandit alors que, non, décidément, il ne parvenait pas à comprendre ce que cette pauvre bête avait fait de mal pour être ainsi puni par l’évolution. Oliver l’adorait déjà.

S’approchant de l’aquarium devant lequel était installé un banc occupé par une jeune fille à l’air bien occupée, il se plaça sur le côté et mit le poisson dans son viseur. L’angle était parfait, la photo allait être superbe. Il s’apprêta à prendre sa photo, mais l’animal en décida autrement et nagea mollement vers l’avant, se cachant derrière le dos de la jeune fille assise sur le banc. L’Australien fit claquer sa langue. Il la voulait, sa photo. On ne croisait pas des poissons poilus tous les jours !

-    Excusez-moi ? C’est possible de vous décaler deux secondes ? J’aimerais prendre ce machin en photo.
Invité
Invité
Anonymous
Invité

Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai] Empty Re: Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai]

Mar 22 Aoû 2023 - 20:27
Aujourd'hui devait être une journée calme, on n'est pas le weekend et en général, à la rentrée ce n'est pas l'aquarium qu'on a tendance à visiter, j'imagine sans avoir les stats' officielles. Tout est confirmé d'une certaine manière car je suis assise, seule sur un banc et c'est un exploit en soit. Toutes les autres fois où j'y suis allée, donc pendant les vacances avec les filles c'était bondé de monde. J'aime énormément l'ambiance du lieu et particulièrement ici. Une petite musique de fond passait au piano et tout autour de moi il y avait des bassins de spécimens tous plus intrigants les uns que les autres. Il y a même un aquarium sous mes pieds pour se sentir comme dans l'eau parmi les poissons. La lumière est tamisée surement pour ne pas déranger la population aquatique, comment dire que c'est magique. On se croirait dans un donjon aquatique de jeu vidéos, on ne pouvait peut-être pas faire mieux que ça en terme d'immersion aquatique et c'est vraiment ça que je cherche pour compléter mes références pour mes JdR entre autre.

J'étais tournée vers un bassin où un des poissons très étranges se pavanait, un quelque chose tout autant poilu que coloré, tel un monstre mystérieux. Sur mon calpin, je dessine un croquis vite fait, parce que bon je ne sais pas non plus dessiner puis je décris ce que je vois jusqu'à ce qu'une personne m'interpelle. Il faut savoir que je suis assise sur un banc entouré d'eau, que je ne devrais pas être assise ainsi car je pourrais me prendre une toute petite corde dans les pieds et tomber dans l'eau si je ne fais pas attention. Je tourne la tête paniquée, je n'ai pas dérangé qui que ce soit depuis bien une heure et peut-être que ça fait au moins autant de temps qu'on attendait que je bouge?! C'est un étranger déjà par son léger accent et ensuite la tête du bonhomme n'est clairement pas standard. Je pose mon calpin sur le petit bordel que j'ai laissé sur le banc puis dans la panique, j'oublie 2 choses fondamentales : je suis petite et je ne touche pas le sol, mais surtout, quel sol? De ce côté il y a de l'eau et une petite corde que je me prends dans les pattes puis je me vautre sur le banc. J'arrive à me relever sur le banc sans rien faire tomber, ce qui est un miracle vu comment je suis maladroite et je me rends compte que même du haut du banc je ne suis presque pas plus grande que l'individu. Je porte toute ma tenue de lycéenne et absolument personne ne donnerait plus de 16 ans à la naine qui se tenait là. Je fais un petit bond du banc, et du bon côté pour me tenir sur la vitre avant de m'excuser.

"Je m'excuse de vous avoir dérangé, je ne vous avais pas vu, je vous en prie faites donc ce que vous avez à faire." dis-je en me mettant à ranger mes affaires. "Australien? Photographe? Vous avez choisi le parfait moment pour admirer l'Aquarium, pas grand monde, même les poissons sont serein aujourd'hui."
Invité
Invité
Anonymous
Invité

Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai] Empty Re: Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai]

Mer 23 Aoû 2023 - 14:59
Le mouvement de panique de la jeune fille le fit presque sursauter. La vitesse à laquelle elle essaya de se décaler pour lui faire de la place le surprit et il se retint de la rattraper lorsqu’elle se prit les pieds dans la petite cordelette de sécurité, trébuchant et s’étalant sur le banc auquel Oliver tentait d’accéder avant de commencer à ranger ses affaires. Mince. Il ne pensait pas l’effrayer à ce point, mais il supposait que c’était inévitable. Elle était petite, beaucoup plus petite qu’il ne l’aurait pensé en la voyant perchée au-dessus du bassin. Du haut de son mètre soixante-dix bien entamé, Oliver la prenait de haut, autant par sa requête que par sa taille. Il grimaça un peu. À peine arrivé et voilà déjà qu’il dérangeait une écolière qui n’avait rien demandé.

L’Australien jeta un coup d'œil au bassin et soupira en voyant que son sujet s’en était allé voir ailleurs, dérangé par les mouvements brusques devant le coin de bassin dans lequel il avait espéré pouvoir se reposer. Oliver arriverait presque à se convaincre que le poisson leur jeta un regard noir avant de s’éloigner, mais il s’en désintéressa trop rapidement pour confirmer ses suspicions, son attention attirée par la jeune fille qui s’excusait platement de l’avoir dérangé et qui commençait à rassembler ses affaires à la hâte. Super. En plus de faire déguerpir un pauvre poisson qui n’avait rien demandé, il allait aussi faire décamper la demoiselle (qui n’avait rien demandé non plus).

-    Ah, non. T’embête pas, je vais pas te chasser !

La question de la jeune fille le prit de cours et il rit, secouant la tête. Son appareil était professionnel, c’est vrai, mais ses méthodes n’avaient rien de celles d’un pro. Avec un peu de chance, les cours de photographie allaient lui apprendre à se servir de son appareil comme l’extension de son être qu’il était censé être, et pas juste comme d’une arme qu’il pointait sur les pauvres sujets de son intérêt.

-    Australien, oui, mais encore étudiant. J’ai fait ma rentrée à KHS il y a peu.

Oliver sourit à la demoiselle avant de reporter son attention sur le bassin à côté duquel ils se trouvaient. Les visiteurs étaient bien présents, mais personne ne se marchait sur les pieds et on était bien loin des foules qu’Oliver avait pu voir se presser sur les photos de l’endroit qu’il avait vu passer sur le net. Elle avait raison, l’Aquarium était agréable à visiter dans ces conditions. Pour autant qu’il adorait les gens, l’Australien n’était pas un grand fan des foules et de leurs mouvements imprévisibles. Presque aussi imprévisibles que ceux des animaux qui évoluaient derrière l’épais vitrage du bassin.

-    Pour être honnête, je ne pense pas que je sois assez patient pour devenir photographe animalier. J’ai beaucoup de respect pour la profession, mais je ne sais pas si j’aurais la patience d’attendre des heures pour une seule série de clichés, expliqua-t-il avant d'ajouter, le ton conspirateur, J’aime simplement bien les poissons, surtout ceux qui ont une tête un peu bizarre. On pourrait croire qu’ils viennent d’un autre monde, pas vrai ?

Il désigna du doigt l’un des congénères de l’espèce d’algue vivante qu’il avait tenté de capturer plus tôt, et l’animal s’empressa de s’éloigner. Est-ce qu’un poisson pouvait se sentir offensé par une remarque ? Parce qu’Oliver avait vraiment l’impression de l’avoir vexé, sur le coup.
Invité
Invité
Anonymous
Invité

Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai] Empty Re: Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai]

Jeu 31 Aoû 2023 - 20:45
Tu m''étonnes qu'en Australie on ait pas le temps de rester en place, si on reste sur place on se fait bouffer par des monstres là-bas... J'abuse un peu mais c'est l'impression que j'ai eu quand j'y étais avec ma mère. Hérissons araignées et serpents c'est le train-train quotidien et il fallait toujours surveiller qu'on ne se fasse pas dévorer. On ne se fait pas si souvent agresser par dame nature, pas autant que les médias veuille nous faire croire et bien au contraire !

"Oh bah je peux comprendre, ici au Japon c'est bien différent de l'Australie, y'a clairement pas à attendre 1 heure pour attraper un cliché de fou en Australie. Si il fait beau, y'a pas à attendre pour voir arriver les surfers sur les plages! En terme d'animaux ça ne m'étonnerait pas qu'on découvre de nouvelles espèces sur Terre. Je suis aussi étudiante à KHS sinon ! Hina Murai ! Enchantée !"

Je vais peut-être essayer d'être moins enjouée, j'ai un peu oublié où j'étais. L'aquarium, et quand je vois les gens me regarder et me faire signe de me taire je comprends que je dérange. J'imagine que ce n'est pas les humains qui sont le plus affectés mais bien la population aquatique. Je pose mes deux mains sur ma bouche et je regarde le photographe, comme une petite fille qui a fait une grosse bêtise. Actuellement j'en ai fait une grosse, moi qui suis japonaise, c'est embêtant.

Du coup je chuchote "Oups je suis vraiment désolée je ne voulais pas déranger... Au Japon on est clairement du genre à respecter la nature, on est les buissons, le décor et la faune et flore sont rois. Si tu manques de patience ici, il ne faudra pas être photographe animalier. Je suis en psy' moi sinon." Mes pensées sont chaotiques je n'arrive vraiment pas à garder mes idées en place, l'impression d'avoir commis un crime, de gêner tout le monde. Je décide de m'asseoir sur le banc à nouveau et de rester assise sans rien dire pendant 2-3 minutes le temps que la pression retombe. "Moi c'est quand tout redevient calme et que les poissons font leurs vies sans flashs ni mouvements brusques que je me fais transporter dans leurs monde, jusqu'à ce que ce soit moi qui vienne d'un autre monde."

Je l'invite presque à profiter du moment jusqu'à ce que je me rappelle que je dérange à rester assise, alors je me relève pour m'écarter car le poisson convoité repasse à nouveau. J'espère ne pas le déranger à nouveau.
Invité
Invité
Anonymous
Invité

Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai] Empty Re: Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai]

Dim 17 Sep 2023 - 12:47
La demoiselle était aussi étudiante à KHS, et la nouvelle fit sourire Oliver. Il ne s’attendait pas à rencontrer l’un de ses pairs à l’aquarium si peu de temps après la rentrée, et était ravi d’être tombé sur quelqu’un qui partageait plus de points communs avec lui qu’il n’aurait pu l’imaginer initialement. À première vue, elle devait être lycéenne, mais lorsqu’elle lui confia son cursus, il dû revoir son estimation à la hausse. Étudiante, donc. En psychologie, en plus de ça.

Oliver calqua le volume de sa voix sur celui de la demoiselle : il avait bien vu les regards insistants des autres visiteurs. Sans avoir forcément besoin d’aller à leur rencontre pour leur intimer de parler plus doucement, de faire moins de bruit, de se fondre dans le décor au même titre que les aquariums qui les entouraient, ils étaient clairement dans l’attente que les deux étudiants baissent d’un ton. Il empêcha une grimace de se dessiner sur son visage, et répondit en chuchotant (mais avec tant d’enthousiasme que c’était tout comme s’il parlait normalement… mais au moins, il ne s’exclamait pas, et ça, c’était déjà une victoire).

-    Enchanté miss Murai. Je m’appelle Oliver ! Sans surprise, je fais des études de photographie, répondit-il en tapotant légèrement l’objectif – mais pas la lentille, jamais la lentille –, Avec des études secondaires en Anglais.

Il avait sans doute choisi ce cursus par facilité, mais quand bien même c’était agréable de se casser un peu les dents sur ses cours en Japonais pour apprendre toujours plus et gagner en assurance, c’était tout aussi important pour lui de garantir d’avoir de bons résultats scolaires. Financièrement, ses parents faisaient parti du haut du panier de la classe moyenne, mais ils restaient dans la classe moyenne… Le soutenir lorsqu’il leur avait demandé de faire ses études à l’étranger leur avait demandé un grand investissement financier. Il voulait les rendre fiers.

L’étudiante se décala légèrement pour lui faire de la place et il s’agenouilla, prenant appui sur le banc avec ses coudes pour stabiliser l’appareil et se rapprocher du poisson qui avait fini son tour d’exploration pour repasser devant eux. Songeant aux paroles de la demoiselle, il essaya de s’imaginer comme étant lui l’intru de dans ce scénario. Après tout, peut-être que ce n’était pas le poisson fuyant qui n’était pas à sa place dans ce bassin sur la terre ferme plutôt qu’au milieu des océans, mais peut-être qu’Oliver était celui qui empiétait sur son domaine. Artificiel ou non, le bassin était sa maison. L’Australien était le visiteur non désiré dans toute cette histoire.

Tirant légèrement la langue pour focaliser son attention sur l’étrange poisson, il tapota doucement le déclencheur, incapable de contenir complètement son énergie nerveuse, et finalement, après un instant à retenir son souffle, le moment opportun se présenta. L’Australien ne prit pas la peine de se relever, retournant son appareil vers lui pour inspecter la galerie.

Il s’exclama joyeusement, leur attirant au passage quelques regards désapprobateurs, mais il était si concentré sur sa petite victoire qu’il ne les remarqua pas. Toujours prêt à partager ses réussites, il tourna l’écran vers l’étudiante et lui présenta le cliché avec un grand sourire.

-    T’as vu ça ! Et il est presque pas flou !

Aussi vite qu’il était revenu, le poisson s’en était allé, les laissant seuls avec les autres occupants du bassin et retournant se cacher à l’abri des regards indiscrets, à l’ombre des plantes qui tapissaient le sol du bassin. Oliver le perdit du regard et finit par se relever pour s’installer à côté d’Hina sur le banc. Bien sûr, elle ne l’avait pas invité à prendre place, mais elle avait engagé la conversation et pour l’Australien c’était aussi clair qu’une invitation directe.

Il observa un instant de plus le bassin avant de se tourner vers la demoiselle, curieux.

-    Psychologie, tu dis ? Vu comme tu parles des poissons, j’aurais plutôt imaginé une section artistique, dit-il sur le ton de la conversation, sans penser à mal, C’est poétique, de les décrire comme tu le fais.

Il sourit brièvement et porta son attention sur le reste de la pièce, avant de revenir vers Hina.

-    Qu’est-ce qu’une étudiante en psychologie vient faire ici ?, demanda-t-il, curieux, Tu es du genre à faire… Comment on dit, déjà ? Du people watching ?

Impossible de retrouver le terme Japonais, et Oliver n’était même pas certain qu’il existait. Mais bon, c’était plausible. Hina pouvait très bien choisir l’aquarium pour regarder passer les visiteurs du coin de l'œil et développer son sens de l’observation.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai] Empty Re: Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ? [Feat. Hina Murai]

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum