-20%
Le deal à ne pas rater :
-20% sur le Lot de 2 écrans PC GIGABYTE 27″ LED M27Q
429 € 539 €
Voir le deal


Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 126
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IG1dUe5 Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey TCN4I0C Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Mar 19 Sep 2023 - 20:38

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey


Les oreilles prisent en otage par son casque audio, Ena jette un coup d’œil à son téléphone. 14H15, quinze minutes de retard : parfait. Il faut savoir se faire désirer, c’est comme ça qu’on marque les esprits. Ses doigts pianotent vitesse grand V sur son écran « Je suis là dans 2min et j’ai du soda ! ». Today is THE day, il se sent le roi du monde en traversant les couloirs docilement apprivoisés du lycée. Tchou Tchouuu, le train est en marche ! Terminus : la salle commune. Accrochez vous bien parce que les looping ça décoiffe. L'excitation est à son comble, il se délecte de la montée d'adrénaline qui pulse en lui et lui dilate les pupilles. La volupté recouvre son corps, il prend un malin plaisir à cultiver son retard.

Sur son crâne, la musique vibre à fond, lui bousille les tympans mais il s’en accommode. Son corps s’enjaille en rythme alors qu’il chantonne en murmures ses paroles de J-pop. Il claque des doigts pour donner le tempos, balance les épaules de droite à gauche, suit le flow. Il en a besoin. Il lui faut libérer le trop plein de frustration qui l'accable avant d’entrer en scène - chaque foutu jour il accumule davantage -  on ne commence pas un spectacle avec un costume cradingue. Se refaire un entourage et s’acclimater aux nouvelles têtes : en cours – chiant - mais en cours. Supporter ses nouveaux colloc’ : une bataille interne sanglante, il n’a pas l’habitude de partager l’espace avec 3 individus qui ne le comprennent pas comme s’ils étaient nés ensemble. Il y fout toute la mauvaise foi du monde, Hiro lui manque. Ouais, CA, c’est particulièrement frustrant. Son frère et lui se voient tous les jours mais ce n’est pas suffisant, qu’on leur rende leurs nuits !  C’est complément nul d’avoir été foutu dans des chambres séparées. Indécent même. Intolérable. Impardonnable ! Il n’oubliera pas cet affront, foi d’Okazaki ! Ah, bordel... voilà qu’il s’en remet à son nom, c’est dire comme ça ne va pas. Un pas chassé à gauche, un pas chassé à droite et le voilà qui tournoie sur lui-même, laissant le sol grincer sous ses pieds. Pas le temps de s’apitoyer. Today is the day. Concentre toi, Ena.

Il éteint son casque, se donne deux p’tites claques sur les joues en inspirant profondément et - pouf - les vilaines pensées parasites s'évaporent. Il ouvre la porte de la salle commune avec entrain, débarquant en trombe, sous les regards curieux des quelques élèves présents. Il se faufile entre les tables avec un grand « Bonjour tout le monde ! ~ » associé à quelques courbettes théâtralisées, du surplus gratuit, pour faire rire la galerie. Mais, ses yeux aiguisés ne s’intéressent qu’à leur proie, à l’afflux de ses moindres signes de vie. Elle n’est pas la plus simple à repérer à la tête, trop commune pour s’imposer en évidence mais heureusement elle se trouve tout de même plus facilement si on cherche un poil plus bas : les vêtements. Le grunge n’est plus à la mode depuis les années 2000 mais personne n’a du prévenir Shinji Igarashi. Une fois repéré, il jette son sac sur une chaise à côté de lui et s’installe à sa table. « Yoo~ Igarashi-kun ! »

Shinji ô Shinjiiiii ! Depuis son arrivée, il fait des pieds et des mains pour copiner avec lui : en vain. Premier jour, premier refoule. Un nombre sans fin s'était ajouté ensuite. Son camarade résiste, lui objecte une ignorance des plus désagréables : il l’adore. Vous savez ce qu’on dit ? Plus ça résiste et plus c’est irrésistible ! Et lui, en grand gourmand de ses petites choses qui aiment le mettre à l’épreuve, il avait répondu à l’appel, il avait sorti le grand jeu. Le prof d’anglais leur avait demandé de faire des binômes pour présenter un exposé oral sur le thème de leur choix, alors qu'avait-il fait ??? Il s'était empressé de se manifester pour faire inscrire son binôme ! Haaaaaah ! Si vous aviez vu la tronche de Shinji-kun lorsqu’il l’avait entendu annoncer sans pression qu’ils se mettaient ensemble pour bosser. Ena en garde un souvenir mémorable, précieusement rangé dans les annales ! Igarashi aurait pu démentir ce jour là, Ena n’aurait rien pu faire s’il avait dénoncé le fait qu’il ne l’avait pas du tout consulté avant, mais non... il avait laissé la porte ouverte, en toute inconscience... et maintenant... ouuuuuh maintenant... c'est bien trop tard pour faire machine arrière ! Ses griffes s'apprêtent déjà à se refermer sur lui, impossible de l'esquiver aujourd'hui ! A la fin du cours, il lui avait filé son numéro de téléphone sans la moindre explications supplémentaires, se contentant de lui sourire bêtement. Tout comme maintenant.

Le sourire jusqu’aux oreilles, il ouvre son sac et étale ses affaires sur la table. « Excuse moi pour le retard… Tiens, c’est pour toi ! »

Il pose deux limonades en face de lui, suivis de deux paquets de chips. « J’sais pas ce que t’aimes, j’en ai pris deux différents ». Les dents découvertes par un sourire de plus en plus carnassier, il s’accoude à la table, il le regarde. Il y a de quoi être satisfait. Il se sent beaucoup mieux.

« On s’y met ? T’as une idée pour le thème ? »
KoalaVolant
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 146
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IgViOEf Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Sam 30 Sep 2023 - 22:48
Une fois n’est pas coutume, il tapote, énervé, de l’index sur la surface de la table. 14h06. Il avait rendez-vous à 14h. Lui, il y est depuis déjà 13h45. Son père lui a toujours dit qu’être à l’heure, c’est déjà être en retard. Apparemment, Okazaki n°2 n’a pas profité des mêmes préceptes de sagesse. D’ailleurs, quelles leçons lui a-t-on enseignées ? Sûrement pas le principe de consentement en tout cas… « Pourquoi je me suis pas manifesté pour refuser déjà… ?» Pense Shinji, réprimant un long soupir. Sûrement parce qu’il se sait nul en anglais et que les jumeaux semblent plus à l’aise avec la langue pendant les cours, mais surtout parce qu’il lui arrive encore de les confondre quand ils sont en classe et qu’il était déjà trop tard pour démentir quand il s’est rendu compte de son erreur. Le numéro 2 étant moins calme que son frère Okazaki Hiro. « P*tain … » Aller savoir pourquoi, le deux s’était mis en tête de lui pourrir l’existence. Sérieusement ? N’avait-il personne d’autre à aller enquiquiner ? Son jumeau tient ? Ses collocs ? À part être dans la même classe, ils n’avaient rien en commun alors pourquoi l’Okazaki deuxième du nom s’accroche à lui comme une tique au cul d’une vache ? Il en a marre Shinji. Il en a assez de le refouler constamment. Pourtant, il ne se voit pas faire autrement. C’est viscéral. Il ne l’aime pas… Selon lui. Il lui pompe l’air. Il prend trop de place et ça n’a rien à voir avec les quatre petits centimètres et les quelques kilos qui les séparent.

Il est bruyant, Numéro deux. Trop bruyant. Trop extraverti avec semblerait-il ce besoin de se faire voir, de se faire remarquer. Il marche dans les couloirs comme s’il défilait sur un tapis rouge ou comme s’il était le digne successeur de Michael Jackson. Il salue le peuple comme un prince connu et apprécié de tous. Son assurance, qui coule et déborde de lui par chaque pore de sa peau, imprègne l’air. Il le sature même ! Et il l’étouffe ! Shinji, il est calme, lui. Il essaie de ne pas trop se faire remarquer, il reste dans son coin la plupart du temps. L’air morose, à espérer qu’on lui fiche la paix. À espérer qu’on ne la lui fiche pas. La paix. Car il voudrait pouvoir se lier aux autres, mais il ne sait comment s’y prendre. Il a peur, il a du mal à agir autrement. Repousser est plus facile qu’approcher. Alors quand Ena joue des pieds et des mains pour se faire accepter, tous les voyants sont au rouge, le système est sous l’eau. Et Shinji panique.

Il est 14h15 et la porte de la salle commune s’ouvre. Shinji se fige, une perle de sueur glacée lui filant entre les omoplates et chatouillant sa colonne. Le toc-toc-toc persistant et agaçant sur la table s’arrête, mais il a malheureusement été transmis à son cœur. Il appréhende beaucoup trop. Il n’a pas besoin de se retourner pour savoir qui vient d’entrer. Cette voix, ces intonations, il ne les connaît que trop bien. Il n’a pas besoin de lever les yeux pour connaître le genre de réaction qu’Ena suscite chez les autres. La curiosité, l’étonnement, l’amusement… Un peu d’agacement… Mais souvent la sympathie. Si différent de ce que lui peut inspirer aux autres. Quand il est entré, il a à peine marmonné, filant droit vers sa chaise. Au fond, il l’envie et lui en veut sans parvenir à mettre les mots sur les émotions qui l’assaillent quand Numéro deux se trouve dans la même pièce. C’est plus simple de penser qu’ils ne sont pas compatibles, qu’Ena est solaire. Trop solaire, pour lui plus familier des ombres. Shinji ne peut pas s'empêcher de soupirer profondément et de lever vers son camarade un regard noir quand il s’installe à sa table.

« Yoo… » Marmonne t-il en l’observant ouvrir son sac.

Les limonades. Les chips. Ça fait envie et il en a l’eau à la bouche bien que l’heure du goûter n’a pas encore sonné et puis… Shinji ne veut pas lui faire l’honneur d’avoir l’air intéressé parce qu’il a si gentiment rapporté.

« Je sais pas. Pourquoi la ponctualité est essentielle au Japon ? Huit bonnes raisons d’abandonner les soda ? »

Il finit cependant par prendre une des limonades.

« M’enfin c’est bien le minimum pour te faire pardonner… »

C’est surtout qu’il a la gorge sèche Shinji et qu’un peu de sucre ne lui ferait pas de mal pour faire passer son angoisse et affronter les prochaines heures. Ouvrant la bouteille d’un geste vif, il boit directement au goulot et prend une gorgée, une deuxième alors que ses pupilles sont attirées vers celles de Numéro deux et son expression bien trop satisfaite. Il avale de travers, les bulles lui remontent par le nez, Shinji a l'impression de s’étouffer et tousse pour faire passer l’horrible impression.

« Et me regarde pas comme ça avec cet air-là ! C’est bizarre…»
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 126
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IG1dUe5 Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey TCN4I0C Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Jeu 19 Oct 2023 - 0:10

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey


Son sourire s’agrandit. Le poisson a mordu à l’hameçon, ça en est fait de lui ! Il l’observe boire sa canette de limonade, satisfait et conquis. La gorge de Shinji se contracte et se rétracte en réceptionnant le poison sucré, le spectacle en est saisissant. Cette fois, toutes les issues de secours sont condamnées, désolé Shinji mais tu n’en ressortiras pas !

Là, lààà, il ne faut pas t'étouffer déjà ! Il lui tapote le dos. Il y a tant de choses à explorer encore ! Quelle tête un Shinji peut faire lorsqu’il est choqué ? Comment il s’en sort lorsqu’il est mis dos au mur ? Comment il s’en tirerait si quelqu’un découvrait ses secrets les mieux gardés ? Il veut voir et savoir ! Tout, dans le moindre détail, la moindre situation. Shinji est son jouet favori. Il doit en découvrir toutes les coutures.

Il range ses crocs derrière un sourire charmeur, innocent comme jamais. « Hm ? Quel air ?~ »

Hop, il en rajoute une couche en lui ouvrant l’un des paquets de chips. Il faut prendre soin de ses affaires. « Faut pas être gêné, tu sais~ ? C’est pas donné à tout le monde d’être admiré par mes beaux yeux ». Il ricane en décapsulant la deuxième canette de limonade. Il ne touchera pas aux chips - son corps mérite mieux - mais il sait que c’est important de partager nourriture et boisson en commun pour se faire accepter. Alors, il prend une grande gorgée pétillante. « Haaaaaaah ! Ça fait du bien ! »

Détourner l’attention, l’obliger à suivre son rythme. L’étape 2 du plan peut commencer. D’une voix pimpante, il relance sa mise. « J’ai mieux à te proposer comme sujet : « l’évitement… un mécanisme vicieux ! » ». Il quadrille l’espace devant Shinji entre ses doigts. Ca s’entrechoque, ça se ré-pulse, il a l’impression de détenir le monde entre les mains. « Ou alors : l’amitié entre hommes, un combat périlleux ». Il lui fait un clin d’œil. Adieu la limonade dégueulasse, il ouvre son cahier et attrape son crayon pour se mettre en conditions. « Sinon, on peut partir sur « pourquoi les anglais mettent-t-il du lait dans leur thé ? », parce que CA c’est une vraie question d’intérêt public»
KoalaVolant

---------------------------------

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Yzsbo810
Just like the stars I can't be without the sky
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 146
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IgViOEf Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Dim 12 Nov 2023 - 16:27
Ena lui tapote le dos. Shinji le remercierait bien, mais en même temps, il ne lui a rien demandé et il se serait gardé d’un contact entre eux. Ses sourires, son attention, il ne sait pas comment les prendre. Il est trop prévenant. Sa toux s’apaise, même si la sensation dans sa gorge est encore désagréable. Il regarde les mains d’Ena qui ouvrent les paquets de chips. Shinji ne répond pas à sa question, se contentant d’un haussement d’épaule avant de détourner les yeux, gêné… Bien que son camarade lui dise qu’il n’a pas à l’être avant de s’envoyer des fleurs. Être admiré par ses beaux yeux. C’est pas la modestie qui l’étouffe. Shinji roule des yeux, soupirant, avant de les porter à nouveau vers le visage de son partenaire.

« … T’as surtout l’air d’un pervers… »

Menton posé sur la main, il regarde Ena qui savoure sa boisson avant de baisser les yeux vers le paquet de chips. Il n’y aurait pas touché s’il n’avait pas été ouvert devant lui. La tentation est grande alors il se laisse piéger le temps que Numéro deux se désaltère et rassemble ses idées pour leur sujet d’exposé. La première proposition le fait tiquer. Il fronce les sourcils et observe le manège de ses mains, se demandant s’il dit ça par rapport à lui parce que clairement, depuis le début de l’année, Shinji tente de l’éviter. A trop tenter l’esquive, on « attire » les autres ? Fuis-moi et je te suis ? Que doit-il en conclure ? Il n’a pas le temps de répondre à ses propres questions qu’Ena continue. Et là cela devient plus clair pour lui. Écarquillant légèrement les yeux, il sent son visage rougir d’embarras. Alors Ena était sincère dans ses approches ? Shinji lui aurait-il fait du mal en repoussant son amitié, aussi étrange soit-elle ? Ena ne donne pourtant pas l’impression de lui en vouloir, ni d’avoir été vexé. Il est gêné Shinji, parce que c’est la première fois que son camarade semble lui reprocher ses murailles.

« Pou… » Commence-t-il avant d’être interrompu par une nouvelle proposition.

Celle-là, il s’y attendait encore moins, vu le sérieux des deux autres. Sans pouvoir s’en empêcher, ses lèvres s’étirent, ses commissures se creusent, et pour finir, un bref éclat de rire lui échappe. Rattrapant, les autres timidement, il se recompose un visage sérieux, même si l’amusement est toujours présent dans son regard.

« T’es marrant… » Confie-t-il enfin. « Je crois que la réponse à cette question est plutôt simple en fait. T’sais, y a des gens qui mettent bien du lait dans le café pour l’adoucir parce qu’il est trop amer non ? Et bah les Anglais, ils doivent faire pareil parce qu’ils sont nuls pour faire le thé… »

Il laisse échapper un nouveau soufflement de nez avant que les paroles précédentes de Numéro deux lui reviennent en mémoire. Il fronce les sourcils.

« Par contre… Tes premières propositions sont bizarres… Tu parles… »

Il hésite.

« De moi ? Enfin… De nous ? »

---------------------------------

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Shin12
Merci Ena ❤️
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 126
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IG1dUe5 Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey TCN4I0C Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Ven 24 Nov 2023 - 21:29

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey


Il… l’a fait rire ? Wouah. Le crayon lui en tombe des mains. Lui, Ena Okazaki ? Lui, il le trouve « marrant » ? Dans quel monde ? Dans quel univers ?? Il jette un œil suspicieux à sa limonade. Qu’est-ce qu’on a mis là dedans pour qu’il ai des hallucinations si réalistes ? Ses mains s’écrasent sur sa feuille, il s’enfonce sur sa chaise. C’est surréaliste ! Et les anglais mettraient du lait dans leur thé parce qu’ils sont nuls pour en préparer ?… Incroyable ! Pourquoi il n’y a jamais pensé ?! Maintenant qu’il le dit, ça lui paraît évident, ça ne peut qu’être ça ! Un monde nouveau s’offre à lui. C’est vrai qu’il est dégueulasse le thé des anglais. Bordel, ça lui cloue le bec ! Shinji fait fort. Plus encore avec sa question, les yeux d’Ena s’écarquillent. Il répète, ébahit : « Nous… ? ». Error. Oups, something went wrong. Please try again later. Y’a donc un nous quelque part. Il l’a complètement loupé, c’est ballot. Mais s’il est là, il le prend hein, y’a pas à sourciller !

Aaah. Ça fait bien longtemps qu’il n’a pas été déstabilisé comme ça, ça lui fait tout drôle. Le petit Shinji a plus d’un tour dans son sac en fait. « Attends, Attends. D’abord, Igarashi-kun : t’es génial ». Il passe une main sur son visage en ricanant. Il ne va pas s’en remettre ! Ressaisis-toi Ena, ce serait con de s’arrêter en si bon chemin. « J'sais pas si tu te rends compte mais tu viens de résoudre le plus grand des mystères de ma vie ! »

Le bout de son nez se met à bouger. Un tic de première nécessité. Pas de sorcellerie ici mais un sourire charmant sur les lèvres à la place. Il pivote pour lui faire face et s’accoude à son fauteuil. Miam miam miam. Après l’entrée, le plat de résistance. Cette fois, il va pouvoir manger du Shin au repas ! « Mais pour répondre à ta question : Ouais ? ». Allez, on reprend un air sérieux, pour la forme ! Il soupire, y met toute la lourdeur qu’il peut. Objectif : culpabilisation. « Enfin, puisque t’assumes m’ignorer intentionnellement, je suppose qu’on peut dire ça. ». Il tire une moue, boudeur. « J’essaye d’être sympas pourtant mais chaque fois que je veux passer du temps avec toi, tu me fuis. Une fois, deux fois ça passe mais quand c’est tout le temps, ça commence à se voir, tu sais ? ». Il attrape un bout de son pull pour tirer légèrement dessus. « Dis, il faut faire quoi pour pouvoir être ami avec toi ? ». Voyons voir comment tu vas t’en sortir avec ça Shinounet.
KoalaVolant

---------------------------------

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Yzsbo810
Just like the stars I can't be without the sky
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 146
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IgViOEf Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Dim 26 Nov 2023 - 6:20
À peine a-t-il prononcé ces mots qu’il les regrette. « Nous ». Mais quelle idée, il n’y a jamais eu de « nous ». Et pour Shinji, il ne devrait jamais y en avoir. Le garçon s’empourpre, s’inquiète et son cœur, comme un oiseau en cage, se débat dans sa poitrine. Il a fait une erreur, il en est certain quand son camarade répète après lui. Détournant les yeux, plaçant une main sur le bas de son visage pour le masquer, il répète « oublie, oublie, oublie » comme un mantra en espérant que l’Okazaki passe à tout autre chose sans s’attarder sur son instant de faiblesse. Mais l’autre le surprend tellement avec son compliment sorti de nul part qu’il ne peut faire autrement que de poser à nouveau les yeux sur lui. Génial ? Vraiment ? Qu’est-ce qu’il a encore fumé ? Le plus grand mystère de sa vie ? Et il fait quoi de l’Atlantide ? Ou pire encore ! Il fait quoi de la Psy… Il fait quoi à s’accouder comme ça ? Instinctivement, Shinji a un mouvement de recul. D’un coup, il est beaucoup trop près et ça le met mal à l’aise. Et son embarras ne fait que grimper crescendo quand il revient sur le sujet du « nous », quand il le met face à ses fautes, face à la déception que ça a causé chez Numérobis, quand il lui dit clairement qu’il cherchait à être ami avec lui. Et Shinji ne sait pas quoi répondre à ça.

« J-je… »

Ena le met face à ses fuites répétitives qui, elles, le renvoient à ses peurs, sa timidité, sa réserve et ses expériences passées. D’aussi loin qu’il s’en souvienne, ses relations n’ont jamais rien eut « d’amicales ». Petit, il se faisait brutaliser puis il a appris à ses dépens comme se comporter pour qu’on lui fiche la paix. Il a du mal à agir autrement, à tendance à fuir quand on lui montre de l’intérêt ou à se montrer désagréable. À part quelques relations conflictuelles sans gravité, ça ne lui a rien rapporté. Juste la paix. Juste la solitude. Sa solitude. Sa si grande solitude. Il aimerait que ça change parfois, avoir un ami, des amis, pouvoir parler librement, de tout, de rien, marcher bras dessus bras dessous, aller dans un karaoké et chanter jusqu’au bout de la nuit, inviter des copains chez lui ou chez ses grands-parents, manger des pastèques en été, faire des courses dans la rue, se lancer des défis débiles qu’ils sont les seuls à comprendre, se faire progresser, se faire évoluer, se faire la promesse qu’ils seront toujours là l’un pour l’autre, les uns pour les autres. Les amitiés shonen, il ne les connaît pas. Ce qui s’en rapproche le plus, c’est la connexion avec les membres d’une équipe de volley. Ici, à Kobe, il n’y a même pas d’équipe pour un semblant d’appartenance !

« C’est que… »

Il est perdu Shinji. Ena a tapé là où ça fait mal. Ça fait très mal même. Il a du mal à respirer posément. La panique le gagne, son regard se fait fuyant, il n’ose plus regarder son camarade. Être ami avec quelqu’un, il ne sait pas comment on fait et il ne s’imagine pas pouvoir faire comme avec les gosses et poser la question tout bêtement « veux-tu être mon ami ? » pour s’imaginer vivre la plus belle aventure ! Sérieusement, il n’avait pas autre chose à faire que de l’enquiquiner le numérobis ? Il le met dans une situation délicate. Encore une fois. Il faut qu’il se l’avoue Shinji. Il envie Ena. Il est jaloux d’Ena. Comme il aurait aimé avoir la même extravagance, le même flow, le même rythme ! Ou son assurance, sa sociabilité, son éclat ! Ena est un soleil. Souvent trop embêtant, car trop chaud et aveuglant mais …! Et s’il a été tenté de se laisser approcher, sa crainte l’en a dissuadé et forcé à le repousser, le refouler, le recaler. Et ça l’énerve Shinji ! Il a l’air de montrer que c’est l’insistance du décoloré qui l’agace, mais dans le fond, il sait surtout que c’est parce que c’est à lui-même qu’il fait le plus de mal.

« … J’en ai juste pas besoin... »

Menteur.

« T’es sérieux quand tu dis que le thé anglais, c’est le plus grand mystère de ta vie ? Franchement, la psychologie féminine ça le dépasse largement… Parce que là, je crois pas qu’il y a de réponse… »

Tentative désespérée de changer de sujet.

---------------------------------

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Shin12
Merci Ena ❤️
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 126
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IG1dUe5 Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey TCN4I0C Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Dim 3 Déc 2023 - 2:34

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey


Une lueur brille dans l’oeil d’Ena. Pas besoin, hein ? C’est ce qu’on va voir ! Il ne s’en formalise pas, ne le relève même pas. Ce n’est pas nécessaire, il a bien compris qu’il devrait prouver sa valeur pour gagner son intérêt. Ça lui va, il aime les défis, il aime le challenge. Depuis le début Shinji en est un, ce n’est pas grave s’il augmente le level de difficulté à la dernière minute. Ena est prêt à relever ses énigmes ! A commencer par cette histoire de besoin. De quoi pense-t-il ne pas avoir besoin ? De lui ? D’amitié ? De ses tentatives ? Qu’est-ce qu’il cache derrière ses yeux fuyants ? Il esquisse un sourire. Ça lui plaît. Soudainement, ce n’est plus si dérangeant de se faire ignorer et éviter… Il va pouvoir en faire quelque chose. Shinji lui donne un filet dans lequel l’enfermer.

« Les filles ? C’est pas si compliqué pourtant. Elles sont même plutôt simples à comprendre. Bien plus que les hommes »

Sur sa chaise, Ena jubile. Il n’y a pas mieux comme sujet de discussion ! La tentative de fuite ouverte par Shinji se transforme en champ de mines. S’il savait qu’il a déjà un pied dessus… Cette fois, ce serait un échec et mat. Aucun besoin d’être son ami, vraiment ? C’est pas un problème ! Du besoin, il sait en créer. Il se rapproche de son oreille pour chuchoter, sous le ton des confidences : « Il faut juste entendre l’inverse quand elles parlent. Si y’en a une qui te dit « oui, ça va » par exemple mais sans te raconter toute sa vie derrière, faut direct comprendre que ça ne va pas du tout ! Pareil si une fille te dit qu’elle t’en veut pas, faut absolument pas la croire et te faire pardonner sinon tu vas prendre sacrément cher. Oh ! Et, si elle te parle d’une autre fille : SURTOUT quoique t’en penses, ne la complimente jamais. Toutes les autres filles doivent être nulles à côté de la fille qui te plaît, d’accord ? C’est pas obligé d’être vrai, hein. Faut juste qu’elle y croit. »

Fier de ses conseils matrimoniaux, il lui laisse un peu d’espace pour que le tout mijote. Il lui reste quelques épices à ajouter pour que le plat soit succulent mais il faut d’abord que la cuisson libère quelques arômes. « Bon… parfois, y’a des filles plus complexes, c’est vrai. Mais en réalité, elles n’échappent pas tant que ça aux règles, elles demandent seulement plus de patience et de finesse. Comme avec toutes les autres filles, tu finis par les avoir si tu appliques ma méthode magique~ »

Il découvre les dents dans un grand sourire et pointe trois doigts devant lui. « J’ai appelé ça : la méthode CIA : confiance, intérêt, attention. Si tu te rends dispo dès qu’elles en ont besoin, que tu t’intéresses à elles envers et contre tout - même de leurs rejets - et que tu leur donnes de l’attention de manière constante… c’est gagné ! 98 % de réussite ! Conclusion: faut juste leur faire croire qu’elles sont les reines de ton coeur Shinji, c’est facile comme tout une fille. ça veut être l’unique reine qu'elle le sache ou non. ». A moitié avachi sur sa chaise, il conclut son cours magistral d'une information des plus capitales : « Si tu suis tout ça à la lettre, tu peux Bim Bam Boum autant que tu veux~ ». Les poings serrés devant lui comme s’il tenait quelque chose, il donne trois coups de hanches bien placés dans le vide pour son illustration finale.
KoalaVolant

---------------------------------

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Yzsbo810
Just like the stars I can't be without the sky
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 146
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IgViOEf Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Dim 3 Déc 2023 - 15:57
Ena est-il sérieux quand il dit que les femmes sont plus simples que les hommes ? Sceptique, Shinji le regarde en coin. C’est vrai que s’il doit prendre son camarade pour exemple, il ne saurait pas quoi en dire. Il n’arrive déjà pas à comprendre pourquoi il le persécute alors qu’il lui a clairement fait comprendre qu’il ne voulait pas copiner avec lui. D’ailleurs, lui dire qu’il n’a pas besoin d’ami ne semble lui avoir fait aucun effet. Au fond de lui, Shinji se sent un peu déçu parce que ça veut peut-être dire que les intentions de numérobis ne sont pas sincères et qu’en définitive, il n’en a rien à fichtre de lui.

Pour Shinji, les conversations légères auraient pu s’arrêter là pour laisser place au travail, mais son voisin n’entend pas les choses de la même façon. Ne s’attendant pas à ce qu’on murmure à son oreille, Shinji se fige. Le souffle d’Ena contre sa peau fait naître sur celle-ci des vagues de frissons. Si l’effet n’est pas si désagréable en soi, il s’en serait bien passé. L’Okazaki est proche. Beaucoup trop proche. Il a brisé sa bulle, pénétré son espace personnel sans son autorisation, sans le moindre remord. Il est gênant, embarrassant, stressant, pourtant, Shinji, s’il retient son souffle, ne lui en veut pas trop. Il faut dire qu’il a su attiser sa curiosité, son intérêt.

Il dit que les filles sont simples, mais par son explication, il lui prouve qu’elles sont compliquées. Pourquoi sont-elles des êtres si contradictoires ? Le pire, c’est qu’elles ne le sont pas toujours, tout le temps, alors comment savoir ? Et Shinji, lui, il ne veut pas qu’on lui parle de drague, il veut des réponses plus générales. Il lui parle de filles plus complexes, pour Shinji, c’est trop dur à imaginer, mais il commence à voir vers où la conversation va arriver et il sent déjà la chaleur remonter vers son visage.

« Non mais en fait… »

Trois doigts l'interrompant, Shinji se laisse emporter par Ena et sa méthode magique, écarquillant un peu plus les yeux, s'empourprant à mesure qu’il comprend qu’Ena traite les filles comme des objets prêts à servir sa libido à condition qu’il les dépoussière, les graisses pour que leurs rouages ne s’encrassent pas et grincent en le voyant approcher.

« C’est… »

Bien trop loin de ce qu’on lui a enseigné. Les filles sont fragiles. Il faut prendre soin des filles. Il doit choisir la bonne, celle qui portera ses enfants, celle qui fera de lui un homme comblé par sa simple présence dans sa vie. Les filles, il faut y faire attention, ne pas les blesser, les déshonorer… Ena n’a pas dû apprendre la même chose. Il est choqué Shinji, dégoûté aussi, même si une part de lui dont il a honte s’éveille et manifeste son intérêt. Il mentirait s’il disait qu’il n’a pas parfois -souvent- envie de coucher avec une fille. C’est dans ces moments que seule sa main lui sert de coéquipière. Et dire qu’à l’entendre, Ena pourrait se les faire et en changer chaque jour de fille. Il est perturbé Shinji. Il ne sait plus quoi dire, quoi faire. Ou si ! Au moins fermer la bouche pour atténuer son air ahuri. Il a envie de lui dire qu’il est un gros dégueulasse à parler des filles comme ça tout en voulant lui demander comment il s’y prend pour les gérer. Il fait comment pour s’organiser avec autant de colocataires ? Avec qui il a des relations ? Non non non, il doit se sortir de son esprit les images qui lui viennent. Se massant les tempes, il chasse comme il peut la vision d’un Ena en tenue d’Adam dansant un tango horizontal avec les plus jolies filles de la classe.

« J-je cherche pas à… « Bim Bam Boum » les filles ! » Finit-il par souffler sur le ton de la confidence. « Et ton truc, je suis pas certain qu’il fonctionne avec moi ! Et si je comprends bien elles disent toujours tout et le contraire. Mais dis moi alors ce que je dois faire quand y en a une qui me colle alors que je suis pas intéressé et que la méthode CIA inversée fonctionne pas ? …C-circonspection…Ignorance et euh… Hum…  Absence ! »

Il finit par agiter un peu les mains avant de les poser sur la table.

« Enfin bref ! C-c’est… Pas vraiment ce que je voulais savoir. T’es quand même un sacré porc… »

Et la curiosité l’emportant, il finit par demander.

« … J’imagine… Que tu dois avoir une copine si tu appliques tout ça non ? »

---------------------------------

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Shin12
Merci Ena ❤️
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 126
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IG1dUe5 Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey TCN4I0C Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Mer 13 Déc 2023 - 15:14

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey


Wow. Ena affiche un grand sourire amusé, les canines découvertes et la bouche entrouverte. Ça, c’était bien violent. Popopopooo, c’est qu’il ne rigole pas le ptit Shinji quand il fait preuve d’honnêteté ! Les sourcils remontés jusqu’aux plafond, son œil brille de malice. Ça fait mal mais ça lui plaît. Il aime qu'on le surprenne. Sur sa chaise, il se redresse et étire sa nuque puis ses bras. Putain, il ne regrette pas d'être venu ! Il le fait rire à feindre le désintérêt pendant qu'il lui pose 1000 questions pour compléter sa prise de note en parallèle. Ena pourrait crier à la mauvaise foi maiiiis il trouve ça adorable et s’en servir contre lui sera bien plus marrant que de lui faire remarquer ! « Hm… J’sais pas si je vais t’en dire davantage. C’est pas sympas de me traiter de porc. Je suis blessé dans mon p’tit coeur ». Il lui sort sa plus belle tête de chat botté, la main sur la poitrine. « Je partage avec toi mes meilleurs secrets et c’est comme ça que tu me remercies ? T’es dur, Igarashi-kun ! »

Il feint un soupire triste. Son doigt trace des spirales invisibles et désespérées sur la table. « M’enfin… J’vais quand même te dire comment faire pour te débarrasser de – Il chuchote – Juliette-chan. C’est bien d’elle dont il s’agit, hm ? Je la vois te coller aux baskets comme un vieux chewing-gum, même moi je trouve ça agaçant. ». Il s’élance pour retomber sur lui, le bras autour de ses épaules. « C’est simple aussi. Si tu veux te débarrasser d’une fille, faut surtout pas faire l’inverse de la méthode CIA pauvre fou. Parce que si t’es pas clair et qu’elle est in love de toi, tu vas juste la pousser à te coller encore plus. ». Il a presque envie de lui dire « t’as pas compris avec moi déjà ?? Aaah. Shinji... » mais il s’abstient. « Nan, le je te fuis c’est une autre technique qu’on peut utiliser avec les filles mais elle est pas assez efficace, trop aléatoire. Et risquée parce que certaines filles peuvent réellement mal le prendre et c’est foutu pour toi après. Reste sur le CIA, c’est une valeur sûre: la pointe scientifique des relations hommes-femmes. Et pour ta demoiselle des enfers, le mieux c’est de faire l’inverse : donne lui ce qu’elle veut. Passe du temps avec elle et dégoûte là bien comme il le faut ! Tu repères tout ce qu’elle aime ou sur quoi elle s’enthousiasme et tu lui ruines son mood en lui disant que toi t’aimes rien de tout ça. Faut faire genre d’aimer même tout l’inverse ! Si ça suffit pas après 2-3 fois - elle peut être tenace - accepte un date et rend le nul à mourir. En quelques semaines, t’entendra plus parler d’elle et elle aura même pas le cœur brisé. Elle sera juste deg. ». Il pose sa tête contre la sienne. « Si ça te semble trop compliqué, tu peux aussi seulement lui mettre un bon gros râteau. Plus triste pour elle mais plus rapide et moins emmerdant. A toi de voir... et puis sinon, on pourrait aussi essayer de... »

Il garde la suite pour lui, relâche sa proie et se repenche sur sa feuille de brouillon pour y dessiner des petits coeur, bouillonnant de satisfaction. Mijote, mijote Shinji~.  « Nan, ça t'iras pas ça, j'ai rien dit !... »

Il tourne la page de son cahier de notes et gribouille quelques mots dessus. « Sinon, ça t'intéresse vraiment de savoir si j'ai une copine ? Haha»  Il lui fait glisser son mot.

« Et si c'est les garçons qui m'intéressent, moi ? ;P »

Accoudé à la table, il lui sort son plus beau sourire. Le torturer est incroyable.
KoalaVolant

---------------------------------

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Yzsbo810
Just like the stars I can't be without the sky
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 146
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IgViOEf Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Mar 19 Déc 2023 - 3:22
Il a du mal, Shinji, à savoir si Numérobis est sérieux ou s’il se fout de sa tronche. Il a un sourire jusqu’aux oreilles avant de prendre une expression qui lui fait crisser des dents. Difficile de rester impassible alors que l’autre arrive à le faire se sentir coupable. Un porc, c’est toujours mieux qu’un chacal, un bâtard ou un c*nnard. Pourquoi il se plaint ? Sérieusement ? Soupirant à son tour, roulant des yeux, il ne peut s’empêcher de dresser une oreille attentive quand il lui annonce qu’il va l’aider. À la mention du prénom de Juliette, Shinji ne peut s’empêcher de lancer un regard derrière eux pour être certain qu’une de ses sbires ne traîne pas dans le coin et se fait surprendre lorsque son camarade passe son bras autour de ses épaules. S’il ne sursaute pas, il se crispe, mais s’il ne se dégage pas, c’est que le contact ne lui est pas désagréable. Ena en revient au CIA. Septique, Shinji l’écoute, se demandant si une telle magie existe vraiment. Il ne comprend pas en quoi lui donner de l’attention, de montrer de l’intérêt, faire en sorte qu’elle lui fasse confiance pourrait l’aider à l’éloigner de lui. 98% de chance de réussite qu’il a dit, et il doute fortement qu’en usant de la technique, il puisse l’envoyer dans les 2% qui ne fonctionnent pas. Elle est déjà collée à lui comme une tique. Shinji tourne sa tête vers son camarade, prêt à lui opposer ses arguments, mais c’est qu’il est quand même sacrément proche Ena a bien y regarder et ça, il n’en a pas l’habitude. Troublé, il le laisse parler et finalement lui expliquer.

« … ça peut s’faire… Mais franchement, moins je la vois, mieux je me porte… »

Et le coup du râteau direct, il préfère ne pas trop y penser. Il ne se sent pas capable de gérer les retombées derrière et briser des cœurs, c’est pas pour lui. Il grimace. Puis, il hausse un sourcil en pressentant le début d’un complot. On ?

« Essayer de faire quoi ? » Demande-t-il, curieux.

Ena se détachant de lui, il a l’impression qu’il va imploser. Il devrait le secouer pour avoir la suite de son plan. Faire quoi ? Et pourquoi ça ne lui irait pas ? Rien ne serait pire que de partir en date avec une fille qu’il ne supporte plus. Il ne sait même pas comment se comporter pendant un date normal avec une fille qu’il aime bien, tout simplement parce qu’il n’en a jamais eu. Il se sent frustré Shinji, dans tous les sens du terme. Pour plusieurs raisons.

« Ça c’est pas cool… » Grommelle-t-il avant que son camarade change de sujet.

Pour le coup, sa frustration baisse d’un cran. Au moins, il aura une réponse à ses questions. Un papier glissant vers lui, il le prend entre ses doigts et le lit. L’effet est immédiat. Fulgurant. La foudre s’abat, le disjoncteur saute, les prises n’alimentent plus, les écrans s’éteignent et dans la tête de Shinji, l’agréable parfum d’Ena est remplacé par une odeur de brûlé. Plus qu’un programme Shinji.exe, c’est la centrale qui a cessé de fonctionner. Heureusement, les ouvriers sont réactifs et enclenchent le mode urgence, les générateurs de secours sont lancés et les machines repartent. Extérieurement, il s’est juste figé, ses yeux se sont écarquillés un bref instant, le temps d’intégrer l’information.

Si Ena est gay… S’il en a autant après lui, est-ce-que ça veut dire qu’il pourrait… Potentiellement, être intéressé par lui ? Non, il le refuse. Alors le fuir ne ferait que lui donner envie de se rapprocher ? Il faut être tordu… Mais Ena a parlé de relations hommes-femmes. Et Ena n’est pas pas une femme. Sauf si… Non ! Refusant de songer à ce qu’il pourrait trouver entre les cuisses de son camarade, il farfouille dans sa trousse à la recherche d’un stylo. Il n’ose même plus regarder Ena. Verrait-il du jugement dans son regard ? Un couple, pour avoir des enfants, fonder une famille, c’est un homme et une femme. Mais il est conscient qu’on ne choisit pas non plus sa sexualité et il ne veut pas vexer l’Okazaki deuxième du nom une deuxième fois. Il peut bien faire l’effort d’essayer de le comprendre. Mais par pitié, qu’il ne cherche pas à le draguer, ce n’est pas possible… Il est un homme. La pointe de son stylo tremble au-dessus de la feuille avant de s’y poser. Une seconde… Juste une seconde. Un nouvel éclair. De lucidité cette fois.

« T’en saurais pas autant sur la façon de coucher avec les filles si tu aimais les garçons.»

Faisant glisser le papier vers Ena, il le laisse le lire, mais avant qu’il n’y réponde, Shinji le récupère pour compléter sa note.

« Si ? »

Nouvel éclair de lucidité.

« Attends… Ton plan, c’est de me faire passer pour un mec qui aime pas les filles…? @-@»

Il fait à nouveau glisser le papier, l’air un peu plus soupçonneux cette fois..

---------------------------------

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Shin12
Merci Ena ❤️
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 126
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey IG1dUe5 Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey TCN4I0C Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Ven 26 Jan 2024 - 23:18

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey


Intriguant. Shinji l’intrigue. Il l’observe buguer devant son bout de papier, figé, les yeux écarquillés. L’info a du mal à lui remonter correctement jusqu’au cerveau, ça se voit à la tête qu’il tire. Il y aurait de quoi rire mais Ena se retient. Il sait que le sujet peut vite réveiller des monstres endormis. S'il aime jouer, c'est toujours avec le plus grand des sérieux. Il y a des coups qui sont risqués dans cette partie et mieux vaut ne pas sous-estimer les capacités de son jouet. Alors, il observe, analyse chacune de ses mimiques, chacun de ses mouvements. Ses pupilles se dilatent sous l'intérêt, il remarque le  stylo tremblant de Shin'. Héhé, c'est qu'il a vraiment réussi à le perturber. Ena se mordille la lèvre. Maintenant, il faut attendre de pouvoir récolter sa réaction.

Celle-ci se fait désirer, c’est le moins qu’on puisse dire. Il n’a reçu ni coup de poing, ni insulte, ni rejet, Shinji n’a pas non plus décalé sa chaise à dix kilomètres… Est-ce qu’il serait plus tolérant que prévu son ninja de l’ombre ? Ou bien, il… AH ! ENFIN ! Fini les reflexions et les questions sans réponses ! Ena se jette sur le papier pour lire la missive que le grand traumatisé lui glisse. Ses lèvres s’étirent en découvrant les kanjis. Tolérant, ça reste à voir mais naïf, ça c’est certain ! Ses yeux se lèvent sur lui, moqueurs. Pauvre garçon qui ne connaît rien de la vie, on ne peut pas le laisser comme ça. Il faut que quelqu’un se dévoue pour lui ouvrir la voie royale vers le savoir ! Aaaah, il savait bien qu’il aurait un jour à l’aider plus que de raison ce petit. Lui, Ena Okazaki, se chargerait dorénavant de son éducation. Il lui ferait ouvrir la boite de Pandore pour l’y jeter d’un coup de pied aux miches.

Ses doigts se faufilent jusqu’au papier, désireux de lui répondre mais celui-ci se fait kidnapper, Shin lui coupe l’herbe sous le pied. La frustration le tuerait si ce qu’il y lit d’ajouté n’était pas déjà à mourir, de rire. De mieux en mieux ! Ce garçon est réellement incroyable ! Il lui offre tout le matériel nécessaire pour lui peindre ses plus belles toiles. On pourrait presque croire qu’il le supplie de peindre ! Hahahaha ! Il plaque sa main sur sa bouche pour étouffer son rire. Bordel, il va le tuer avant la fin de l’heure, c’est fou comme il lui tend le bâton pour se faire battre. Hop, il attrape le stylo et se met à marteler la feuille avec. Il lui faut un peu de temps, pas facile d’écrire quand tout son corps tremble de rire.

« Tu sais, on peut aimer les filles ET les garçons ; ) 
La vie est plus complexe qu’il n’y paraît jeune apprenti.
»

Sur le côté, il gribouille le chibi d’un moine : chauve, de grosses joues et l’œil lubrique. Le rendu le fait ricaner lorsqu’il lui décolle la feuille pour la lui poser sur le visage. Malicieux, il le raille : « J’pensais pas du tout à ça idiot-kun, rassure-toi. Mais c’est marrant que toi t’y aies pensé... ».

Il lui laisse quelques secondes pour prendre connaissance de sa note. Dans sa tête, il les compte : une… deux… trois… C’est parti ! Maintenant que le p’tit monde de Shinji se distord et doit prendre des allures d’inquiétante étrangeté, c’est le moment pour faire exploser les dernières fondations. A force de tout fracasser, il trouvera bien un endroit par où se faufiler. Amusé, il minaude : «… Si c’est une proposition, je peux y réfléchir ~. Mais faut savoir garder le secret, tu sais faire ça ? »
KoalaVolant

---------------------------------

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Yzsbo810
Just like the stars I can't be without the sky
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey Empty Re: Just like a lightning strike I’m stunning and thunderous, you can’t avoid me honey

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum