Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €


Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Sam 23 Sep 2023 - 2:48
Dimanche 13 mai 2018


J’suis dans le train. Direction la plage. En théorie je n’ai pas vraiment besoin de le faire en temps normal, j’irais bien autrement, c’est seulement que j’ai passé la journée d’hier avec ma chère tante. On en a profité pour avoir du fun entre filles. C’est qu’elle n’est pas chanceuse… Déjà d’avoir adopté mon cousin, elle n’est pas chanceuse, en plus de ça, elle n’a eu que des gars. Au moins, eux sont quand même plus cool que mon cousin, mais bon, c’est un détail. Tout ça pour dire qu’on a fait des trucs de filles. Je pense qu’elle voulait quand même un peu me remonter le moral. En ce moment, j’ai comme un peu le blues. Ça m’arrive quand mon cerveau veut seulement ressasser des événements du passé pis je pense que ma tante a ressentit tout ça et c’est pour ça qu’elle m’a chouchouté hier. Elle avait même insisté pour que je dorme chez elle.

Genre beurk la chambre de Thomas. J’suis certaine qu’il a fait pleins d’affaires avec pleins de filles dans cette chambre-là… Au moins, les draps étaient fraichement lavés. Sinon j’aurais dormi à même le sol. Bref. Pour continuer d’aller un peu mieux, ma tante m’avait dit que ça m’aiderait d’aller à la plage, pour me « resourcer » un truc spirituel du genre auquel je ne crois pas tant à vrai dire. Mais ce matin, j’ai quand même pris la peine de l’écouter. Je me suis dit que d’aller faire un peu d’exercice, de faire de la danse, libre comme tout sur la plage, ce serait relaxant. Je m’étais même fait une liste de lecture pendant la soirée.  En vrai, c’est un projet complètement débile, mais, intérieurement, ça me faisait bien plaisir. J’avais choisi des musiques québécoises pour la plupart. Charlotte Cardin, Cœur de pirate, Daniel Bélanger. Bonjour les tounes de peine d’amour et de déprime.

Bref. Tout ça pour dire que j’étais dans le train. Ma tante n’habite pas super proche (façon polie de dire loin) de la plage. J’avais mes écouteurs dans les oreilles et je fixais le vide… Enfin, pas tant le vide. Je fixe un dude. Un dude qui me dit quelque chose. Il a des cheveux blancs.

J’peux pas m’empêcher de rougir.

Serait-ce… ?

Non… IMPOSSIBLE !

Je plisse les yeux. Non. Non. Non. Non. Non.

- Estiiiii…., lançai-je surtout pour moi-même dans un murmure.  

ESTI OUI. Il me regarde. Je regarde rapidement ailleurs. Ffffffffffffffffffffuuuuuuuuuuuuuuuuuuu….

C’est beau dehors. C’est genre nuageux. J’aurais préféré du soleil. Lalalalala…

Je rejete un coup d’œil en sa direction.

Ah. C’est Lawson.

Pfiouuuuuh.

C’est juste Lawson. Je soupire de soulagement genre x10000. Je lui fais même un petit sourire en guise de bonjour. Il doit tellement penser que je suis débile (en fait, c’est vrai que je suis complètement débile, ça tout le monde s’en doute pas mal je pense), il veut clairement juste faire sa vie. J’vais quand même pas aller le déranger pour lui taper la jasette… Ou peut-être que oui ? Naaaah. Ce serait juste trop gênant. Je préfère regarder ailleurs avant qu’il me trouve juste encore plus bizarre que je ne le suis déjà. Je regarde mon legging bourgogne. Il est beau avec mon coton ouaté gris. J’ai mis en dessus une camisole aussi, question de ne pas me sentir à poil.

Bref. Musique… Pas fixer Lawson. Tout va bien.

Ou p’tre que non.

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Lun 25 Sep 2023 - 12:20
Pourquoi est-ce qu'il faut toujours que le réveil soit aussi compliqué quand je passe la nuit chez Genzo ? A croire que ce gars ne sait pas bosser sans une bouteille de saké à portée de main. Est-ce que c'est pour ça qu'on ne se couche toujours que quand les premiers rayons du soleil viennent nous rappeler qu'il serait temps de dormir ? C'est que j'avais pourtant des plans pour cette matinée moi ! Les beaux jours sont de retour et il me manque des clichés plus actuels sur un fond marin ensoleillé pour alimenter mes réseaux sociaux. Alors quand je vois qu'il est déjà midi passé alors que je peine à ouvrir un oeil, je saute hors du lit malgré le mal de crâne qui accompagne ce réveil en catastrophe. Eh bah, la journée commence bien...

Parce que bien sûr, avant de prévoir une sortie photos, j'ai checké la météo. Et si elle annonçait une belle matinée, ce sont des nuages menançant qui devraient se pointer en début d'après midi.

- "Je savais que j'aurais jamais dû accepter..."

Je râle (comme d'hab) tout en me dirigeant vers la salle de bain, les ronflements de mon boss passant encore sous la porte de sa chambre. Ouais, faut croire qu'il n'est pas prêt d'émerger. Je passe un certain temps à me préparer (parce que je ne vais pas faire des photos sans être un minimum présentable, ça n'aurait pas de sens). Puis quitte à ce que mon emploi du temps soit totalement chamboulé, j'en profite pour me préparer un thé et choper quelques bricoles à grignoter au passage. Histoire d'être suffisamment en forme.

Finalement, quand j'arrive à la gare, il est déjà beaucoup trop tard. Mais il n'est pas question que je fasse demi tour maintenant. Si Genzo habite suffisamment proche des rues les plus animées de la ville (pour se permettre de rentrer à pied dans des états d'ébriété bien trop avancé j'imagine), pour ce qui est de l'accès à la plage, c'est bien moins pratique. Tant pis. En train, ça devrait aller assez vite. Du moins, c'est ce que j'imaginais. Mon casque posé sur le sommet de mon crane, la musique passant jusqu'à mes oreilles, le tout sans fil, je garde mon téléphone à la main pour scroller les dernières actu de la nuit. C'est important de toujours se tenir au courant de ce qui se dit sur le net quand on exerce un métier comme le mien.

Debout, adossé à l'une des cloisons de la rame de train dans laquelle je me trouve, je finis par lever les yeux pour vérifier à quel arrêt on se trouve. Je connais suffisamment le chemin pour ne pas avoir besoin d'être particulièrement attentif, mais j'aimerais autant ne pas rater bêtement mon arrêt. Je suis assez à la bourre. Sauf qu'en chemin, mon regard se pose sur une jeune femme, non loin en face de moi. Et si je ne suis pas physionomiste (et que les prénoms sont encore plus compliqués à graver dans ma mémoire), je la reconnais immédiatement. Emma Walker, la miss qui m'avait sauvé d'une proximité trop forte avec ces chiens lors d'une des activités organisée pendant la sortie scolaire de cet hiver.

Et je crois que je ne suis absolument pas discret. Faire semblant, ce n'est pas dans mes habitudes. Parce que quand nos regards se croisent, je ne peux m'empêcher de reposer rapidement les yeux sur l'écran de mon téléphone, toujours entre mes mains. Qui s'était mis en veille le temps nécessaire à tout ce qui vient de se passer. Super, elle va croire que j'étais en train de la mater... En plus je ne peux pas croire qu'elle ne m'ait pas reconnu. Genre, on a quand même passé un certain temps dans un traineau, tiré par des chiens, échappant à la mort de justesse (ok, peut-être que j'exagère à peine). Mais qu'est-ce que je suis censé faire hein ? Je n'ai aucune idée de comment on entame une conversation moi ! Salut, c'est beaucoup trop naze et banal. Et en même temps je ne peux pas rester là à juste scruter mon tel ? Si ? C'est un peu trop grillé pour ça non ? Raah j'en sais rien, pourquoi est-ce qu'il faut que ces questions stupides me prennent la tête comme ça en ce moment ?! J'arrive même pas à répondre à son sourire, beaucoup trop occupé par tout ça.

Finalement, je me décide à ranger mon téléphone dans la poche de mon pantalon et rabat mon casque sur ma nuque, avant de relever la tête, essayant de prendre un air aussi assuré que possible. Et si je mets encore une seconde avant de savoir s'il vaut mieux la banalité ou l'improvisation totale (pour laquelle je suis particulièrement nul), c'est le train qui décide de prendre les devants en... Ralentissant brutalement jusqu'à s'arrêter sur les voies. Au beau milieu de nul part. Aucune gare à l'horizon.

- "Oh nan... C'est pas vrai..."


Au milieu des quelques réactions de surprise parmi les passagers de la rame qui se retiennent tous comme ils peuvent pour éviter de partir droit vers l'avant du train, ce n'est qu'un air particulièrement blasé qui se peint sur mon visage. Comme si j'avais besoin d'être encore davantage retardé...

Tenue Shin:

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Ven 29 Sep 2023 - 18:11
OUAIS C’EST LAWSON. Et clairement, j’ai vu qu’il m’a vu et qu’il a vu que je l’ai vu. Pis on sait tous les deux pas trop quoi faire. Au moment où j’allais me lever pour faire un quelconque mouvement et tentative de rapprochement (pas à la type Occupation Double), voilà qu’il se lève. Je rougis encore. Faut croire qu’il est un peu dans ma tête.

……………………

Le train s’est brusquement arrêté. J’ai failli mourir. En tout cas, j’ai eu vraiment peur. Je… MAIS J’EN AI MARRE DE MA VIE ! Sérieusement. Je ARRRRGG ! J’ai pas de mots. Mise à part que je déteste vraiment tout en ce moment. Je me sens soudainement maussade. Je voulais une bonne journée, moi ! Voilà maintenant que je suis coincée, dans un train, à attendre qu’il reparte. Il y a beaucoup de personnes qui regardent autour d’eux pour voir à l’extérieur. Peut-être verraient-ils quelque chose à l’extérieur ?

Lawson s’est approché dans ma direction. Pis je l’ai vu faire l’espèce de mouvement pour genre essayer de ne pas mourir dans l’arrêt brusque du train. Juste pour m’assurer que tout va bien pour lui, je lui lance un petit :

- … Ça va ?

J’aimerais bien lui dire « contente de te revoir » sauf que… Je me dis qu’il va peut-être trouver ça vraiment ordinaire que je lui dise une phrase de même alors que notre train est complètement à l’arrêt pis que c’est vraiment nul.

- ‘Faut vraiment croire que je porte la poisse, murmurai-je surtout pour moi-même.

Parce qu’en vrai, à chaque fois que je rencontre un dude de KHS, il se passe une marde. J’ai pas d’autres mots. C’est vraiment à CHAQUE fois. Je me dis que je dois être absolument… mais ABSOLUMENT maudite. Il faut faire quoi pour se défaire du mal ? Pourtant j’ai rien fait qui pourrait me porter autant la poisse que ça. Est-ce que j’ai brisé un miroir sans le savoir !? J’crois qu’il peut bien voir dans ma face que c’est un peu le dépit. Je pense aussi qu’il me faudrait un journal en écrivant toutes les poisses qui m’arrivent pour voir à quel point je peux être soit maladroite, soit particulièrement malchanceuse.

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Dim 1 Oct 2023 - 11:58
Retenu à ma barre, j'arrive à garder une certaine dignité (je crois ?) dans cet arrêt brutal. Du moins, plus que certains qui se retrouvent à s'aider de leurs voisins pour ne pas perdre l'équilibre.

- "Heu, ouais, ça va, merci."

Je relève la tête vers Emma qui a évidemment subit le même sort.

- "Et toi ?"

Une question qui provoque un flash de déjà vu. Quand notre traineau avait fini par perdre son adhérence, se retournant au sol, nous avec. Exactement la même question. Ce qui est un peu gênant. Alors forcément, quand elle parle de poisse, difficile de ne pas être au moins un peu d'accord. Non mais évidemment que ce n'est pas forcément elle, on pourrait me rétorquer que je suis là moi aussi, bien sûr.

- "Y a plein d'autres personnes susceptibles de porter la poisse dans ce train, faut pas tout prendre pour toi."

Parce que statistiquement... La rame n'est peut-être pas archi blindée, mais mine de rien, il y a quand même pas mal de personnes qui se retrouvent dans  la même situation. A savoir bloqués en attendant que le train reparte. Et on ne sait toujours pas pourquoi est-ce qu'on est arrêtés...

- "Qu'est-ce que t'as prévu de faire toi ?"

Non mais parce qu'on ne sait même pas si on arrivera à mettre nos projets à exécution aujourd'hui alors, on peut toujours en parler hein... Ca fera presque comme si on avait un peu pu les faire... Ok, j'y crois pas du tout, j'espère surtout qu'on va vite repartir !

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Ven 6 Oct 2023 - 16:49


- Oui, oui, ça va.

Enfin, selon les circonstances, ça va. Je veux dire, j’suis pas blessée, je vais bien. Pas trop secouée, je ne suis pas morte. Bon, je vais bien. C’est juste que les circonstances me font suer, comme dirait ma mère. D’ailleurs, il faudrait que j’écrive bientôt à mes parents, ça fait quand même un petit moment que je ne leur ai pas donné de nouvelles. Mmh. Je ne voudrais pas qu’ils s’inquiètent pour moi. En même temps, je suis certaine que ma tante va leur donné de mes nouvelles… Bon finalement, p’tre que mom va s’inquiéter pour moi si ma tante leur dit que j’ai une vibe un peu déprimée.

Va falloir que je palie à ça bientôt.

Lawson me dit qu’il n’y a pas seulement moi qui porte la poisse dans ce train. Peut-être, peut-être pas. J’y crois moyen. Avec tout ce qui s’est passé dans ma vie ces derniers mois, j’y crois vraiment pas. Je suis vraiment convaincue que je suis maudite. Je préfère ne pas y lui répondre pour ça. Je ne sais pas quoi lui dire. Peut-être que je suis maudite du moment que je rencontre un gars. Ouin… je pense que c’est le mix des deux qui fait que ça foire. Il faut vraiment que je trouve un moyen de conjurer le sort.

- Je voulais aller à la plage pour… Danser.

Je suis légèrement gênée de lui dire que je vais danser sur la plage. Je me dis qu’il va me trouver quand même débile. À part moi, est-ce qu’il y a d’autres personnes qui vont danser sur la plage ? Une mince partie de moi se dit qu’elle aimerait bien qu’on me prenne en photo pendant que je danse. Avec un coucher de soleil (ou un lever, je ne suis pas difficile, juste pas vraiment une lève tôt)… Ça aurait quelque chose de vraiment stylé.

Honnêtement, je me dis déjà que c’est mort. Que je ne pourrais pas faire grand-chose d’intéressant aujourd’hui. Je suis un peu dégoûtée à l’idée de rester coincée dans ce train jusqu’à la fin des temps… C’est certain que ça ne durera pas des jours… J’espère. Juste quelques heures au pire. Mais bon, ça reste un peu déprimant quand on a prévu des trucs. Et je pense que c’est la même chose pour Lawson. Il devait avoir des plans, mais c’est un peu pouet pouet.

- Et toi ? Tu avais prévu des trucs dans ta journée ?

Non pas lui dire que c’est mort, parce que ce l’est.

- J’espère que tu n’étais pas pressé d’aller à un rendez-vous.

Parce que là, c’est encore plus mort. C’est difficile de dire si on va repartir bientôt. On entend un petit message dans les haut-parleurs qui s’excuse de l’arrêt du train et qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour que ça reparte rapidement.

Je pousse un soupir. Ça m’agace. Je pense que mon visage montre bien à Lawson, bien malgré moi. Je suis un peu agacée par cet événement dont je n’en avais pas envie. Je me sens presque désolée pour le dude. J’aimerais vraiment être enthousiaste, sauf que je n’y arrive pas. Je suis juste agacée. J’aurais bien préféré qu’il me voit de meilleure humeur, mais ça me semble bien difficile.

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Lun 9 Oct 2023 - 15:17
Bon, on peut difficilement faire pire niveau loose hein... En plus je ne suis vraiment pas doué pour ce qui est de faire la conversation, je sens que je vais être à court d'idées avant que le train ne se décide à reprendre son chemin et ça va devenir encore plus bizarre... Peut-être que finalement j'aurais mieux fait de faire comme si je ne l'avais pas vue... Ouais bon, non, j'aurais été tout aussi mal à l'aise ok... Enfin en attendant, j'arrive à sortir quelques paroles, et je crois que bizarrement, de constater que Emma n'a pas l'air bien mieux dans ses pompes que moi me rassure un peu. Nan mais au moins on sera deux.

Et finalement, elle m'avoue vouloir se rendre sur la plage pour danser, avant de me retourner bien vite la question. Je ne suis sûrement pas un expert en compréhension des gens, mais je capte bien cette gêne. Pourtant, moi je trouve ça assez cool de sortir de la salle de club pour danser. Bon, malgré une année à suivre ces heures aussi je n'ai sûrement pas un niveau incroyable (et surtout, je n'ai jamais ressenti cet intérêt pour la discipline comme je m'étais imaginé que je pourrais avoir) mais quelque part, je crois que je comprends un peu cette envie de trouver un cadre sympa pour se laisser aller à ses envies.

- "Oula non, rien d'aussi relou qu'un rendez-vous heureusement. Je voulais profiter de la journée pour faire quelques photos et prises de vues à mettre sur ma chaine mais entre le réveil compliqué et maintenant le train, faut croire que ça va être plus compliqué que prévu..."

L'idée c'était d'avoir des photos ensoleillées pour aller avec les beaux jours qui arrivent, pas de gros nuages en fond. Et il faut croire qu'on ne va pas y échapper. L'extérieur s'assombrit doucement mais sûrement, pendant qu'on ne bouge toujours pas. Certains commencent à s'agiter autour de nous, ce qui a tendance à me stresser encore plus. Ouais, je n'aime pas franchement être enfermé dans un espace clos comme un transport en commun de base, mais quand en plus il s'arrête sans explication ni idée du moment où il va repartir, ça a tendance à vite augmenter mon rythme cardiaque.

- "Tu danses pour une occasion particulière ? Ou, juste, comme ça, pour toi ?"

Je suis suffisamment les actus réseaux pour savoir que des danseurs qui cartonnent aussi via leurs story, il y en a quelques uns alors, bah, on ne sait jamais. Je sais qu'il y a d'autres influenceurs à KHS alors ce n'est pas impossible. Et puis quitte à rester plantés là, autant en profiter.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Lun 9 Oct 2023 - 20:42
Je suis quand même soulagé pour Lawson. Il n’a pas de rendez-vous. Fort heureusement j’ai envie de penser, parce que je ne crois pas que ce soit pour bientôt notre départ. Je suis quand même d’accord avec lui que c’est un bon moment pour prendre des photos. Et je sais aussi qu’il a raison lorsqu’il dit que ça va être plus compliqué que prévu. Je me dis à peu près la même chose pour la danse, ça ne sera pas aussi facile. Cependant, ce qui a le plus attiré mon attention dans ses paroles c’est qu’il parle d’une chaîne.

- Oh ? Tu as une chaîne ? Je peux voir ce que tu fais, si ce n’est pas trop indiscret ?

Je suis avant tout curieuse de ce qu’il fait. Je ne pensais pas qu’il était le genre de gars qui a une chaîne (en même temps, c’est difficile de savoir qui en a ou pas, pour être bien honnête)… Une chaîne de quoi d’ailleurs ? De vêtements ? Youtube ? Autre chose que je ne connais pas encore ou auquel je n’ai pas pensé ? Un peu de tout ça ? Il doit être quand même un peu doué pour rassembler du monde pour qu’ils regardent leur contenu. Perso’, j’ai un instagram que je partage des recettes que je fais, quelques rares photos avec des ami.e.s, mais là, je me rends compte que ça fait bien longtemps que je n’ai pas mis quoi que ce soit sur ce réseau social. Ce n’est pas tellement important je dois dire. Je suis très intime. Je n’aime pas ajouter des gens que je ne connais pas où que ne nous sommes pas proches. C’est pour ça que j’ai un réseau de contact assez restreint.

Je me sens un peu plus à l’aise de bavarder avec Lawson. Peut-être qu’il a un petit truc artistique qui fait que ça me rejoint un peu et que ça facilite la conversation. Je ne sais pas trop. Je me dis qu’il va peut-être aussi comprendre ce que je veux dire. Sinon, il va juste penser que je suis une folle et ça va se terminer là.  

- Aujourd’hui, surtout pour moi-même. Mais j’ai des cours de danse et je fais aussi du club de danse.  Mais ouais, aujourd’hui j’avais juste envie d’aller sur la plage pour avoir un peu la « vibe » et me laisser inspirer par les alentours et la musique… Mmh… C’est peut-être un peu étrange tout ce que je suis en train de te raconter.

Je dois admettre que je ne parle pas beaucoup de mes petites escapades du genre aux autres personnes… Peut-être à ceux que je suis un peu plus proches, comme Meyuki ou encore Sumire… Mais je crois que Lawson est l’un des rares à qui je le raconte. J’aurais pu ne pas en parler du tout et juste faire l’huitre et ne rien dire, mais je trouvais ça quand même plus juste de lui raconter comme tenu qu’il parle de sa chaîne.


---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Sam 14 Oct 2023 - 17:14
- "Ouais, bien sûr."

Si ça me dérangeait, je n'en parlerais pas. J'ai appris depuis longtemps qu'il suffit que j'évoque mon activité sur le net pour que les gens y montrent un intérêt soudain. Je n'ai jamais trop réussi à savoir s'ils sont réellement curieux de ce que je peux faire, ou s'ils veulent juste évaluer ma notoriété. Mais là en l'occurrence, je ne m'en soucis pas vraiment. Et puis comme je ne suis de toute façon pas très doué pour meubler une conversation, ce sera toujours mieux qu'un silence gênant.

- "Ce que je fais principalement, et ce que je préfère en fait, c'est poster des reprises de musiques sur Youtube."


Tout en fournissant ces quelques explications, je scroll rapidement sur mon écran, après m'être rapproché un peu plus d'Emma pour qu'elle puisse voir ce qui s'affiche à mon écran. Il est assez simple de constater que je n'ai pas cherché bien plus loin que mon prénom et mon nom pour constituer mon pseudo officiel.

- "Si tu veux écouter, tu ne devrais pas avoir trop mal à retrouver. Et sinon j'ai aussi un compte Insta en parallèle, où je publie des versions plus courtes et tout un tas d'autre contenu, plus, genre perso... Enfin, le genre de truc que les gens aiment voir en gros, même si c'est pas franchement c'que j'préfère."


Je n'ai jamais cherché à cacher que cette partie du job était celle qui me plaisait le moins. Celle qui fait que je sais que je ne continuerai pas éternellement. C'est bien pour gagner du fric le temps de trouver mieux. C'est tout. Mais le nombre d'abonnés que j'ai gagné lorsque j'ai commencé à poster aussi sur Insta a été tellement flagrant que j'ai bien dû me rendre à l'évidence : pour que cette activité soit rentable, ce n'est pas une option.

Mais comme mon but n'est pas non plus de la prendre par la main pour qu'elle regarde en détail tout ce que je peux poster, je m'intéresse en retour à ce qu'elle vient chercher à la plage. Même s'il commence à faire beau, je ne suis pas sûr que ce soit pour autant une super journée pour se baigner. Et Emma me confirme assez vite que ce n'est pas ce qu'elle vient chercher. Je dois admettre être assez étonné par sa réponse. Ce n'est pas franchement le genre de chose qu'on a l'habitude de voir. Et pourtant, pour avoir trainé un moment avec Orion, je sais que les danseurs ont tendance à s'improviser un peu n'importe où. Alors après tout, pourquoi pas sur la plage.

- "Bof, c'est pas si étrange. Si c'est ce dont t'as envie et que ça te fait plaisir, pourquoi pas. C'est même plutôt cool de pouvoir faire ça. Beaucoup n'oseraient pas."

J'ai vraiment essayé de  me mettre à la danse. A essayer de trouver cette fameuse vibe dont elle parle, ce qui ferait que j'arriverais à ressentir la musique différemment. J'ai vraiment cru que je pourrais y arriver. Après tout, je passe tellement de temps à bosser tous les jours des instruments différents, que je me suis dit pourquoi pas. Mais mon corps doit trop se souvenir de la douleur associée à ces nombreux mois de pratique pour qu'il arrive à seulement à se libérer pour bouger (harmonieusement) en rythme.

- "En tout cas, c'est clair que ça ne doit pas être la même énergie que celle qu'on perçoit à rester bloqué dans un train..."

J'ai jamais dit que je suis le mec le plus fun hein. Bah ouais, parce que tous nos beaux projets s'envolent manifestement un peu plus à mesure que les minutes défilent, à l'arrêt.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Dim 22 Oct 2023 - 2:18
Je suis un peu gênée de lui avoir demandé de lui montrer ses trucs. En vrai, ce n’était pas nécessaire, c’était surtout de la curiosité mal placée. Je regrette mon choix, je dois quand même le penser, mais pas le dire. En vrai, ça m’intéressait vraiment ce qu’il pouvait bien présenter au monde entier sur le net. J’essaie de me convaincre que ce n’est pas TANT de la curiosité mal placée. Allez respire un peu fille et ressaisi toi.

Je suis quand même un peu impressionnée de tout ce qu’il peut bien montrer sur le net. Intérieurement, j’essaie de me souvenir de son pseudo, comme ça j’irais stalker un peu plus en détail une prochaine fois. Puis je me rends compte que ce n’est pas si compliqué de s’en rappeler. C’est son prénom et son nom. Y’a pas de quoi en faire tout un plat. Je pourrais aller zyeuter, sans trop de difficulté. Enfin, si ça ne me gêne pas trop de le faire et de ne pas avoir l’air d’une stalkeuse un peu trop intense. C’est seulement que je me demande quels genres de reprises qu’il fait. Parce que je me dis que si c’est dansable, ça pourrait être vraiment chouette de faire un truc sur l’une de ses reprises pour un cours ou au club. Bien entendu, je lui demanderais avant ce que Lawson en pense parce que, je ne voudrais pas utiliser sa musique sans son autorisation.

- J’irais jeter un coup d’œil sur Youtube, je dois avouer que ça m’intrigue un peu. Est-ce qu’il y a une reprise que tu es particulièrement fier ? Même si je me dis que si tu l’as posté sur Youtube, c’est parce que tu es satisfait du résultat. Il y a un style de musique en particulier que tu aimes faire ?

Pour ce qui est du contenu perso, je préfère laisser ça dans son monde perso. Je ne suis moi-même pas trop encline à présenter à des gens mon contenu perso, genre je le partage uniquement à mes proches, à ceux que connait. Je ne suis pas tant une grande connaisseuse de musique. Je veux dire, je connais l’important, j’en écoute quand même un peu, mais j’aime mes classiques. Je ne suis pas douée pour faire des découvertes, pour dénicher de nouveaux artistes.

En tout cas. Il faudrait que j’écoute ses trucs sur Youtube. C’est ce que je me dis. Peut-être que ça va être super chouette – ou pas pentoute, on ne sait pas non plus –. J’ai pas vraiment porté attention à son nombre de vues, anyway, le nombre de vues ne veut clairement pas garantir que quelqu’un est bon ou mauvais.

J’peux pas m’empêcher de rougir légèrement alors qu’il me dit que ce n’est pas si étrange que ça. Il trouve ça même cool. Je me dis que j’ai des chances à ce qu’on me trouve pas si étrange que ça, que je suis un humain normal. « Normal ».

- On pourrait presque faire une performance dans le train. Tu fais la musique, je fais de la danse et puis ça va peut-être encourager tout le monde qui est ici… Quoi qu’on risque pas mal de leur faire peur. C’est peut-être une fausse bonne idée.

Quoi que ça ferait tellement passer le temps. Je ne suis pas tellement optimiste sur mon idée, je me dis que, clairement, les gens vont juste nous trouver bizarre. Je me dis même que certains vont vouloir nous filer. Aaah… Non merci.

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Lun 23 Oct 2023 - 17:57
J'ai fini par m'habituer à ce que les gens regardent ce que je fais dès qu'ils apprennent qu'une partie de mon salaire repose sur ce que je peux bien poster sur la toile. Et si ce n'est sûrement pas le moment le plus plaisant, j'ai appris à ce ne plus en être gêné. Et souvent, les autres sont bien trop absorbés à commenter ce qu'ils voient pour que ce sentiment ne les approche. Pourtant, j'ai comme l'impression que Emma n'est pas ultra à l'aise dans ses basks là tout de suite. J'veux dire, elle ne me bombarde pas de questions débiles comme ça se passe généralement. Oh je ne vais pas m'en plaindre hein, mais, ouais, c'est juste un peu étrange.

- "Honnêtement... Je ne suis pas toujours hyper satisfait de ce que je peux poster. Si c'est quand même important de poster du contenu un peu quali, il faut avant tout favoriser la productivité pour espérer gagner un peu de thunes par ce biais."

Et c'est exactement pour cette raison que je n'ai pas l'intention de poursuivre encore de nombreuses années. Mais pour l'heure, je n'en suis pas encore totalement dégouté, ça me permet d'envoyer de l'argent à ma mère tous les mois et surtout, quand je chercherais véritablement à intégrer les postes qui me font rêver, ce sera toujours une expérience qui pèsera son poids. Alors je continue.

- "Je reprends un peu tous les types de musique, même si j'ai tendance à préférence tout ce qui est tiré de jeux vidéos ou de films, mais reprendre des titres plus mainstream, ça permet aussi d'élargir le public. Dans tous les cas, mes reprises sonnent toujours plus rock ou très rock ouais, mais parfois un peu folk selon ce que m'inspire la chanson. Mais du coup, si je devais citer l'une de mes reprises favorites..."

Je réfléchis un peu à cette question plus intéressante que les classiques "combien t'as d'abonnés ?" ou autres "et ça t'arrive des fois d'être reconnu dans la rue par des gens que tu ne connais pas ?".

- "Il y a quelques mois j'avais eu pas mal de demandes pour reprendre Just Dance de Lady Gaga et étrangement, je suis assez content du rendu final. Mais je te préviens, c'est assez éloigné de la version originale."

Surtout pour un style dans lequel je ne me retrouve pas nécessairement. Mais si je ne suis pas un grand fan de la nana, je dois bien admettre que la construction musicale de ses chansons (parce que du coup oui, je m'y suis intéressé) est assez insane. Et le titre irait plutôt très bien avec l'idée qu'Emma propose, même si... Ok, si sur le papier c'est assez fun, je dois admettre avoir beaucoup plus de mal à visualiser la scène. Non mais ce n'est pas pour rien que je compose et joue uniquement à l'abri des regards une fois dans ma chambre. Je ne poste que quand j'accepte de montrer le résultat, le live, c'est beaucoup moins mon délire ! Heureusement, elle semble elle-même émettre des contre-arguments plus que valables.

- "Et puis faire de la musique sans rien du tout, ce n'est pas si simple. Je ne maîtrise pas vraiment le beatbox !"

Puis, comme si même le chauffeur pensait que ce ne serait vraiment pas une bonne idée, il annonce que le problème technique est sur le point d'être résolu et que nous ne devrions pas tarder à pouvoir reprendre notre itinéraire. Une nouvelle que tout le monde apprécie d'entendre.

- "Je crois que la danse sur la plage est quand même une bien meilleure idée que dans une rame de train. A part peut-être pour un clip !"

Mais on n'en est pas là n'est-ce pas.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Lun 6 Nov 2023 - 0:04
Je l’écoute me parler de musique et ça me fait quand même rêver de voir quelqu’un qui produit comme ça. Et en vrai, j’ai trop envie là, maintenant, tout de suite, d’aller écouter cette reprise de Just Dance de Lady Gaga, non pas que c’est une artiste que j’aime full, c’est seulement que je suis trop intriguée par le rendu ! Il me vend du rêve Lawson et j’espère qu’en allant écouter, je ne serais pas déçue. Quoi que, apprenant à le connaître, je ne croirais pas.

- C’est vraiment chouette ce que tu fais ! Je vais clairement prendre un moment pour aller écouter ce que tu fais ! Surtout que ta version de Just Dance m’intrigue et m’emballe tout particulièrement !

Et c’est vrai, j’ai pratiquement des étoiles dans les yeux. Mon projet de performance l’enchante plus ou moins, je comprends tout à fait, mais quand il me parle de la plage, j’imagine bien un vidéo clip pour un cover ou un truc du genre… Je m’emballe juste un peu dans ma tête et je me dis que je devrais me calmer.  

- T’inquiète, c’était plutôt dans la catégorie des fausses bonnes idées que j’ai ça ! Mais ouais, ça serait bien à la plage, clairement qu’on va y avoir plus de place que juste dans une rame de train comme ça.  

Le chauffeur avait annoncé qu’on serait reparti dans pas grand temps et ça m’a remonté le moral. Bien que « bientôt » C’est somme tout très relatif. Par contre, je suis bien contente de voir que son bientôt n’a duré que quelques temps et voilà que le train se remet lentement, mais bien surement à rouler. Je pense qu’il y a une partie des gens dans le train qui aurait bien eu envie d’applaudir quant à ce deuxième départ. Personnellement, j’en suis fort ravie et je partage ma joie à Lawson.  

- Oh super ! On va pouvoir aller à la plage justement !

Je m’emballe à l’idée que le train soit reparti, que nous allons pouvoir reprendre notre trajet et enfin arriver à destination. Le temps d’attente a été très raisonnable – j’ai déjà été prise dans le métro de Montréal beaucoup plus longtemps que ça avec beaucoup plus de monde – alors je suis grandement soulagée ! Il va très certainement y avoir moyen de faire quelque chose une fois rendue là-bas.

Je suis tout sourire. Peut-être que ma malchance est disparue. Peut-être que je suis un peu chanceuse. C’est peut-être l’effet de Lawson ? Mmh. C’est quand même une hypothèse très intéressante, je trouve. Je suis emballée à aller danser sur la plage. Je suis contente d’avoir quand même fait la conversation avec Lawson pendant ce temps d’attente durant le trajet… Et le fait que le train soit de nouveau en marche, me motive tout particulièrement. J’ai l’impression qu’une partie de mes soucis sont partis. Hakuna Matata, en gros. C’est un peu comme ça que je me sens présentement.  

J’sais pas si je dois continuer la conversation avec Lawson ou pas. En vrai, je me dis que maintenant que c’est reparti et qu’il ne nous reste pas tant de chemin que ça à faire, il va peut-être juste vouloir retourner dans sa bulle ou quelque chose du genre. Moi ça ne me dérange pas tant de continuer à bavarder avec lui, c’est juste que par boute, je suis un peu nulle pour faire la conversation. Je ne suis pas asociale, mais je ne suis pas douée. En tout cas. Intérieurement, je lui souhaite de pouvoir prendre de belles photos, comme il souhaitait le faire initialement. À le regarder, j’ai un peu de mal qu’il soit autant artistique, enfin, pour la musique ça va, mais pour les photos, je trouve ça surprenant… Quoi que c’est difficile de dire, juste en regardant une personne.

Faut vraiment que j’arrête de juger par bout.  

Un peu dans ma bulle et un peu ne sachant quoi dire, je passe une mèche de cheveux derrière mon oreille, un peu pensive.  

- J’espère que tu auras la chance de faire de belles photos ! Avec l’eau et le sable, c’est tellement un bel endroit pour faire ça !

Je rougis un peu, parce que je me trouve débile de poursuivre la conversation comme ça.  

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Jeu 23 Nov 2023 - 17:58
Bon, c'est vrai que ça fait un peu plaisir de la voir aussi enthousiaste à l'idée de découvrir ce que je fais, mais... Ok, je ne suis sûrement pas le gars le plus expressif qui soit dans ces cas là. Non mais je ne sais jamais quoi en penser. Le nombre de fois où le comportement des gens a changé dès qu'ils ont appris que j'avais ma petite notoriété sur le net, ça n'aide pas franchement. Mais je veux bien lui laisser le bénéfice du doute.

Et puis au final, le train repart et on peut poursuivre notre route et ça, c'est vraiment une super nouvelle ! D'autant que ça coupe Emma dans ses supers idées un peu bizarres... Oui c'est bien qu'on reprenne la route !

Même si du coup... Bah y a cet espèce de silence, ou de gêne (j'crois on est à ce niveau en fait) qui revient. Et c'est un peu chiant. Non mais d'habitude je m'en fiche (genre, ça m'arrange de pas avoir à parler aux gens) sauf que là... J'sais pas, je crois que dans le fond je l'apprécie un peu. Assez pour trouver ce silence malaisant en tout cas. Je ne suis même pas tenté de remettre mon casque sur les oreilles (ce qui couperait court à toute poursuite).

Visiblement, je ne suis pas le seul à ne pas savoir ce qu'il convient de faire pour la suite. Peut-être que c'est pour ça que je l'apprécie en fait ? Elle est tout aussi nulle que moi je crois bien. Oui, quand je vois son visage rougir légèrement alors qu'elle trouve quelque chose de parfaitement bateau à ajouter, j'en suis même sûr. Et je ne sais pas pourquoi, mais... Ça me fait rire.

- "Ahah, heu, ouais... Pardon..."

Non mais je me rends aussi compte que c'est la pire des réactions à avoir ! C'est juste que d'un seul coup, tout ça me parait tellement... Nul, vraiment, j'ai pas d'autre mot. Franchement, des fois je me demande comment est-ce que j'en arrive à ce stade.

- "J'me disais juste... Tu crois que tu pourrais m'aider ? Pour les photos ?"

Mdr vraiment des fois j'crois mon cerveau il part en roue libre et il arrête juste de me demander mon avis. Non mais bien sûr, c'est logique, à deux c'est plus facile pour les prises de vue, ça m'évite d'avoir à juste prendre le paysage ou des selfies. Le recul c'est bien. Juste, je pouvais pas trouver plus mauvais timing. Alors qu'elle a dû penser que je me foutais d'elle, je lui demande de m'aider. Mais en même temps je ne sais pas comment justifier ce rire !

J'ai arrêté de réfléchir oui.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Dim 26 Nov 2023 - 3:14
Je ne peux pas m’empêcher de rougir lorsqu’il se met à rigoler. Mais je comprends. J’en souris, je pousse un petit rire également. Je sais que je ne suis pas du tout douée pour la conversation et je suis encore moins douée pour avoir de bonnes idées. Alors le mélange des deux, ce n’est pas génial, au contraire. J’ai une petite moue, mais c’est surtout parce que je me rends compte que je suis particulièrement nulle dans à peu près tout ce que j’entreprends et que je devrais vraiment faire des efforts. Je ne sais pas s’il faudrait que je rencontre quelqu’un pour ça. Parce que oui, j’en suis rendue au point que je me pose ces questions-là. Sinon ce serait trop simple, non ?

Peu importe. Mais bon, on sait tous les deux que je suis nulle et que lui, il n’est pas mieux que moi, clairement, sinon il ne se moquerait pas de moi de la sorte. C’est ce que j’ai décidé. Je suis quand même surprise lorsqu'il me demande si je peux lui donner un coup de main. Moi ? Pourtant, j'ai rien de spécial pour l'aider, mise à part qu'on se connaît déjà. Enfin connaître, c'est méga relatif parce qu'on ne se connaît pas plus qu'il le faut. La surprise passée, je me dis, bah, ça me coûtera absolument rien de lui donner un petit coup de main. Ça ne me dérange pas plus qu'il le faut, je danserais à un autre moment, si jamais ça prend trop de temps.

- Euh… Ouais ? J’sais pas comment je vais pouvoir t’aider, mais oui, ça ne me dérange pas du tout.

En priant pour que ce ne soit pas en cliquant sur le bouton de l’appareil, parce que là, clairement, je suis certaine que ses photos vont être floues. C’est certain qu’il va se passer un truc, que ne sera pas optimal ou comme il le souhaiterait. C’est écrit dans le ciel qu’il va se passer quelque chose. Je porte la poisse après tout.

Je ne sais pas comment me sentir sur le fait qu’il veuille que je lui donne un coup de main. Je me demande aussi si je vais avoir le temps de danser. Ça me démange, j’en ai grandement envie. Mettre un peu de musique mélancolique et m’y laisser aller, bercer.

Peu importe, pour le moment, notre trajet tire à sa fin. Je suis particulièrement soulagée qu’on puisse enfin sortir du train. Le train c’est vraiment bien, mais en sortir, après y avoir passé pas mal de temps, c’est encore mieux.

- C’est notre arrêt, on peut descendre !

Je suis somme toute assez enthousiaste de cette idée. On va pouvoir s’amuser un peu ! C’est-à-dire de prendre des photos, faire quelque chose d’intéressant. Je souris à Lawson et me dirige tranquillement vers la sortie la plus proche. Le train ralentit tranquillement et ça nous permet de nous diriger vers la sortie. Je ne perds pas de temps pour mettre pied à terre. J’attends Lawson, mais je ne peux pas m’empêcher de lancer :

- Aaah ! Enfin libérés ! Dis, tu veux aller dans quel coin de la plage ? Tu as un spot en tête ?

Je suis prête à le suivre un peu partout. Je regarde le ciel, mais j’ai une petite moue. Ça commence à s’assombrir, à être plus nuageux. On devrait quand même un peu s’en sortir.

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Lun 27 Nov 2023 - 17:26
Elle ne refuse pas. Bon, ce n'est pas l'euphorie non plus, mais je crois que je suis assez bien placé pour comprendre. Alors je trouve que c'est déjà pas mal.

- "T'inquiète, moi je sais."

Mdr j'ai l'air ultra sûr de moi comme ça hein ! Pour une fois, je ne vais pas m'en plaindre. Parce que ça ne va sûrement pas durer. Il n'y a qu'à voir la couleur que prend le ciel lorsqu'on peut enfin descendre du train. Mouais, mes beaux plans vont vite tomber à l'eau. Sans mauvais jeu de mot.

Cela dit, je ne me suis pas tapé le trajet pour rien hein, je vais les faire ces photos ! Tant pis s'il faut un peu retoucher l'éclairage ensuite. Et puisque j'ai même une aide à portée de main, je compte bien en profiter ! Sans compter que je suis bien plus à l'aise lorsque je dois parler boulot que meubler une conversation par pure convention sociale.

- "Eh bien, je visais des photos types panoramas un peu générales, les bâtiments en premiers plans et la mer au fond. Peut-être d'autres aussi directement prises sur la plage. Et puis, bien sûr, d'autres où j'apparais direct sur les plans..."

Clairement la partie qui m'enchante le moins, et je crois que ce n'est pas bien difficile à deviner. Cette mise en avant de moi-même sur mes comptes sociaux est vraiment un aspect du job que je déteste. Et avec lequel je me sens terriblement mal à l'aise, même après tout ce temps. Mais je sais que cette exposition de "ma vie" contribue largement à ce que les gens continuent à suivre ce que je fais plus généralement. Puis ça fait toujours du contenu "facile" en plus. Donc plus d'argent.

- "Par contre, pour le plan qui consiste à m'afficher en train de siroter un thé froid en terrasse, je crois qu'il faudra que je repasse..."

C'est un essaie d'humour léger. Cela dit, ça aurait vraiment pu être une bonne idée.

- "Et... T'as des idées toi ? Du genre de choses que t'aimerais voir si tu suivais quelqu'un tous les jours sur les réseaux ?"

Après tout, le meilleur moyen de savoir, avant même de lire les différents commentaires (dans lesquels j'ai régulièrement des pistes d'amélioration pour ce genre de chose) c'est encore de demander directement.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Dim 3 Déc 2023 - 23:26
Bon, super, il sait au moins ce que je vais pouvoir faire pour lui donner un coup de main. Ça a quelque chose de particulièrement rassurant. Je me dis que je ne pourrais pas faire de la marde de cette façon. J’écoute un peu son plan photographique. Des panoramas et d’autres où il apparaît dessus. La base quoi. Ce n’est pas trop compliqué. J’hoche simplement de la tête à ses paroles.

Il y a une partie de moi qui se dit que ça doit être assez désagréable de devoir prendre des tonnes de photos constamment pour faire en sorte que ses réseaux sociaux restent à jour. En tout cas, moi, ça me gonflerait. Je ne suis pas super assidue sur les réseaux à la base, donc je pense que ça me gosserait avec le temps. En tout cas, ça me gosse déjà pour Lawson, ça donne déjà une bonne idée. Bref, je le trouve courageux d’exposer sa vie d’une part et devoir faire du contenu constamment de l’autre. Je me demande si les personnes qui font ça vont un jour connaître le succès qu’ils souhaitent et combien de temps ça va durer.

Est-ce que ça va durer aussi ? Des tonnes de questions sur ce genre de métier fort particulier.

- Ouais, j’avoue que tu n’as pas la meilleure journée pour ça. C’est dommage. Surtout avec le soleil qui se couche avec l’eau et tout ça aurait pu faire un truc de fou. Enfin, je pense.

Je suis jamais certaine de ce que je dis. Je suis rarement convaincue. Il y a une partie de moi qui se dit que je devrais être un peu plus confiante et une autre partie de moi n’y arrive seulement pas. Chose certaine c’est que je ne me prends pas trop au sérieux avec ce que je viens de lui dire. C’est un peu plus pour en ajouter une couche sur ses bêtises qu’autre chose.

Par contre, je reprends légèrement mon sérieux alors qu’il me demande si j’ai des idées. Je ne veux quand même pas décevoir ! En même temps, je me trouve mal placé pour lui suggérer quoi que ce soit. Après un moment de réflexion, je finis par lui dire quelques suggestions… Du moins j’essaie.

- Mmh… Des idées… J’dis pas que ce soit toutes de bonnes idées. Je suis plus du genre à suivre des gens qui font des recettes en tout genre alors… Mmh. J’hésite, je pense que c’est un peu entre des poses d’activités normales, naturelles, qui laissent les gens imaginer ce qui tu aimes faire dans tes temps libres ou sinon des trucs plus artistiques avec de jolies poses, mettant en valeur certains éléments, comme des vêtements par exemple.

Finalement, je n’arrive pas à trancher. Quoi que toutes mes amies me diraient que c’est l’histoire de ma vie de ne pas savoir trancher de la sorte.

- Je suis loin d’être une pro, mais genre quelques vagues qui viennent vers tes souliers… alors que tu es un peu penché, un truc du genre… Quoi que… c’est peut-être pas tant une bonne idée non plus.

Je rougis, je me trouve nulle. Comme d’habitude.

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Jeu 14 Déc 2023 - 14:56
Les paroles d'Emma ne font que confirmer l'échec de cette journée... Ouais, ce n'était pas du tout comme ça que je voyais les choses à la base mais... Bah je vais faire au mieux avec ce que le temps acceptera de donner hein.

- "Heureusement, si je ne suis sûrement pas le meilleur photographe qui soit, je m'en sors beaucoup mieux avec les logiciels de retouche !"

Bah oui, bien sûr que je retouche la plupart des photos que je poste. Comment vous croyez qu'on réussi à vivre de ce métier ? Si la société valorisait réellement l'élégance naturelle ça se saurait. Alors même si ça ne me plait pas, j'ai appris à jouer avec les règles du jeu. Et à utiliser chaque carte à disposition.

Mais bon, ça n'empêche que de base, il faut quand même des photos. Et plus elles sont réussies, plus le boulot derrière est facile. Alors il est temps de réfléchir. Et je ne me prive pas pour mettre Emma à contribution. Est-ce que je n'abuse pas un peu ? Lol la pauvre, elle avait déjà l'air au bout de sa vie dans le train. 100% sûr qu'elle n'oserait pas me dire si je la gonflais. Faudra que je pense à lui poser la question quand même.

Mais pour commencer, je la laisse me donner ses idées. Je vois bien qu'elle n'est pas à l'aise, je reconnais facile ce genre de sentiment. Pourtant, je ne sais pas pourquoi, je préfère largement les gens qui ont tendance à être sur la réserve de la sorte, à faire des efforts pour tenir une conversation, plutôt que ceux bien trop extravagant qui monopolisent la conversation sans se soucier de ce qu'en pensent les autres. Parce que je sais ce que ça fait sûrement.

- "Ok, je vois. Bon, comme le temps ne joue pas en notre faveur, je te propose qu'on essaie de faire ça vite ? Viens, on va faire quelques tests."

J'ai déjà dit que j'étais bien plus à l'aise dès que ça implique le boulot ? Bref, je ne perds pas davantage de temps avant de sortir mon téléphone, activer le mode photo, faire quelques réglages standards pour le rendu, et commencer à prendre quelques photos. Certains plutôt axées sur les bâtiments, d'autres donnant un large panorama de la plage et de l'eau tout en fond, ou à l'inverse, certaines plutôt tournées vers le côté ville. Finalement, avec les nuages dans le ciel, le jeu de lumière ne rend pas si mal.

Je ne manque pas de montrer le résultat de chacune d'entre elles à Emma à chaque fois que le son de la prise de photo retenti. Jusqu'à ce que je lui tende directement mon téléphone.

- "Tu veux essayer ? Vas y, prend ce que tu préfères !"

Je n'ai jamais essayé de faire l'exercice de cette façon. Mais je suis sûr que ça ne peut qu'apporter du bon. Un peu de changement dans ce que je fais habituellement, dans ce que je vois moi, ça m'intéresse.

- "Et après, tu me dis où est-ce que tu me vois le plus prendre la pause !"

Oui, ça aussi ça changera !

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Ven 15 Déc 2023 - 3:51
Voilà donc le secret des photographes, enfin je pense, ce sont les logiciels de retouche ! Je me demande à quel point cela peut bien comment cela peut impacter les photos qui sont prises. Et je me demande également aussi comment. Comment peut-il déjà savoir si le rendu va être beau avec les retouches. J’imagine que la photo doit être déjà belle pour qu’une fois retouchée elle le soit encore plus.

Au moins, après que je lui ai émis mes suggestions, il n’a pas dit que c’était absolument nul. Il voit. C’est déjà pas un non. Ce n’est pas non plus quelque chose d’absolument extraordinaire, mais ça va faire la job. Pour moi, c’est suffisant. Lawson me suggère que nous fassions ça rapidement. J’hoche de la tête parce que je vois bien aussi que le temps vient avant tout pour se gâter. Je prie de tout cœur qu’on ne finisse pas à la flotte.

J’accompagne Lawson un peu partout pour ses photos. Je le regarde faire, sans trop parler, me disant qu’il a peut-être besoin de se concentrer un peu. Je regarde Lawson qui prend ses photos, regardant tout autour et jetant beaucoup de coup d’œil à la météo. Les nuages vont quand même vite, c’est un peu inquiétant, surtout avec leur couleur gris de plus en plus foncé.

Je sursaute presque lorsqu’il me demande si je veux essayer, de prendre ce que je souhaite. Je rougis légèrement, mais je compte bien relever ce défi.

- Euh… Oui ! Je veux bien essayer.

Je regarde un peu autour de moi, mais je finis par me rendre compte que les paysages ne m’intéressent pas tant que ça. Je préfère plutôt prendre Lawson en photo. C’est ma conclusion. C’est pour ça que je lui lâche un :

- Regarde une envolée de castors !, en pointant vers le ciel.

Lawson regarde dans la direction que je lui ai indiquée. Je prends une photo de lui alors qu’il ne me regarde pas. Je suis plutôt fière du résultat, j’aime prendre des photos de gens quand ils ne me regardent pas. Enfin, quand je prends des photos de personnes, ce qui n’arrive pas souvent, pour ne pas dire pratiquement jamais. Et bien souvent ce sont des amis.

Je montre le cliché à mon compagnon de plage et de photographie.

- Oh ! J’ai une autre idée, grimpe sur cette roche !

On dirait que parce qu’il me permet d’y aller avec ma créativité, ça me permet de me lâcher un peu plus lousse. Ça a quelque chose d’un peu moins gênant après la première photo. Je le laisse grimper et j’essaie de prendre une photo en mettant le focus d’abord sur ses souliers, permettant quand même de voir son visage. Puis, j’en prends une deuxième pour plutôt mettre l’accent sur son visage.

Je m’applique et je m’amuse. Je ne sais pas si c’est une bonne chose. Après ces deux photos, je lui montre encore une fois le fruit de mon travail à Lawson.

- Ça pourrait peut-être cool une photo où tu sautes ? T’en penses quoi ?,demandai-je en fronçant les sourcils, réfléchissant à ma proposition, encore incertaine que ce soit une bonne idée. Je ne sais pas encore.

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Ven 15 Déc 2023 - 15:57
Plus les photos défilent, et plus l'ambiance se détend. Comme si les choses devenaient un peu plus naturelles entre nous. Bon, faut dire qu'on pouvait difficilement faire pire hein, mais rien n'assurait que ça s'améliore. Je prends ça comme une petite victoire. Comme quoi, je ne suis pas totalement incapable de gérer des relations humaines ! Je vois même Emma qui se détend à mesure qu'elle me donne des instructions une fois dans le rôle de la photographe. Et non seulement je m'en rends compte, mais ça me fait même un peu plaisir !

Alors ouais, je m'amuse à suivre ses directives artistiques. Je n'ai pas trop l'habitude de ce genre d'exercice. C'est vrai que je suis plutôt du genre à tout assurer solo. Les rares fois où je me suis permis de faire ce choses en duo, c'était avec mon petit frère. Et encore, uniquement parce que je suis incapable de résister au regard implorant d'Hironobu.

- "Des castors ?"

Ok, j'ai cru un instant qu'il y avait un problème de traduction quelque part, mais non, pas du tout, c'est juste Emma qui prouve pouvoir faire preuve d'un humour que je ne lui connaissais pas. Et je dois admettre que le résultat vaut la peine de ce petit tour. Jusqu'à sa dernière proposition.

- "J'ai jamais essayé de prendre de photos en sautant, mais ça se tente. Il va sûrement te falloir mitrailler par contre, ça m'a l'air chaud de maîtriser le timing."

Je montre à Emma comment modifier le mode de prise de photo pour la version mitraillette et... Bon d'où est-ce que je saute ? Je repère un petit muret non loin qui permet de caler un angle de vue avec la mer au second plan qui disparait derrière quelques bâtiments du premier plan. Aller. Maintenant, reste à sauter... en prenant une pause forcément.

- "T'es prête ?!"

C'est vrai qu'avec le vent qui se lève en plus, il y a moyen de faire quelque chose de stylé. Ok allez, c'est parti ! Je monte sur le muret et après m'être assuré que ma partenaire est en place, je m'élance, un bras en l'air comme si je partais à la conquête de je ne sais quoi. Et je fais gaffe à ma réception. Ce serait bête de me bousiller une cheville hein.

- "Ouah, c'est très étrange de faire ça !"

Mais, c'est vrai que ça change. Je ne vais pas m'en plaindre. Et avec tout ça, je commence à avoir de quoi faire.

- "Et pour terminer, ça te dit un selfie tous les deux pour immortaliser cette séance ?! Promis, celle-là elle n’apparaitra sur aucun réseau."


Je ne sais pas trop d'où ça me vient. Mais c'est quand même dommage qu'elle se tape toutes les photos sans être sur une seule.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Dim 17 Déc 2023 - 2:44
Je suis trop contente de mon petit effet sur l’envolée de castors ! C’est vraiment un truc absolument niaiseux, mais ça me fait plaisir quand même. C’est certain qu’au Japon, l’effet est beaucoup moins hot que d’où je viens, mais ça a fait le travail et c’est ça le plus important. La photo était aussi joli en même temps. Double win pour ça !

Par contre, en sautant, c’est un peu plus laborieux. Dans le sens qu’il n’a jamais fait ça et moi de même. Je ne suis pas trop à l’aise à utiliser l’appareil de quelqu’un d’autre non plus, alors je lui rends volontiers lorsqu’il veut mettre l’appareil en mode rafale. Comme ça, ça va m’éviter de prendre 15 photos qui vont être toutes floues. Je lui souris grandement lorsqu’il me redonne l’appareil en lançant un :

- Super merci !

Il faudrait que j’essaie ce mode avec mon propre téléphone. Prendre des photos en rafale pendant que je danse pourrait être une chouette idée ! Enfin, pas trop aujourd’hui. Je m’éloigne un peu cherchant la meilleure place pour prendre la photo, alors que Lawson grimpe. Je m’arrête uniquement lorsque je suis satisfaite. Ça prend un petit moment avant de répondre à Lawson, je suis concentrée, je veux que ce soir parfait pour Lawson.

Une fois concentrée, une fois prête, je lève la tête en sa direction et je lui réponds franchement :

- Oui !

C’est un moment de magie, un moment au ralenti. Je suis vraiment excitée à cette idée que cette photo soit incroyable. Je prie pour que ce soit le cas. Je sens une bourrasque de vent qui me fait presque rater son départ, mais ça a fini par être correct. L’appareil fait son travail, ce qui est absolument merveilleux. Une fois qu’il a atterri, voyant que tout est beau de son côté, je me rapproche de lui, beaucoup trop enthousiaste, les yeux brillants je lui redonnes son téléphone, toute contente je lui dis :

- Oh ! Tu devrais voir les photos que ça a fait, c’est vraiment incroyable !

Il me propose ensuite un petit selfie ensemble. Oh! C’est quand même spécial, je ne m’attendais pas à une telle demande de sa part. Mais je trouve ça vraiment gentil et je trouve ça encore plus gentil quand il dit qu’elle ne sera pas sur les réseaux sociaux. Ce pourrait être malaisant que ce soit exposé à tous. Les filles qui doivent baver dessus vont penser qu’on est en couple, ça pourrait être méga gênant.

- Oh! Oui, nous pouvons prendre un selfie, ça serait vraiment chouette ! Tu vas vouloir m’envoyer la photo après ?

Je lui fais un doux sourire puis je m’approche de Lawson pour prendre la pose pour ce super selfie. Je lui laisse se grand honneur de prendre lui-même les clichés. Je pense qu’il est vraiment mieux placé que moi pour le faire. C’est lui le pro de toute façon. Je lui offre mon plus grand sourire sur les clichés, je me dis que ça ferait bien plaisir d’avoir ma plus belle tête sur cette ou ces photos.

Pendant que je prends la pose, je sens quelque chose tomber sur ma tête. Ah ?

- Tu as senti la pluie ?, demandai-je en fronçant un peu les sourcils à la recherche de la pluie.

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Lun 18 Déc 2023 - 14:44
Franchement, je n'avais pas tant d'espoirs pour cette séance photos. Il faut dire que ça avait mal commencé. Peut-être que je reverrai mon jugement sur le travail en duo. Parce que je reconnais que sans Emma, je n'aurais jamais pu obtenir ces clichés. Ce qui a au moins de quoi me mettre de bonne humeur.

- "Ahah, j'avais peur que ça fasse un peu cliché, mais il y en a quelques unes qui rendent vraiment bien !"

Et pour terminer plus tranquillement, un selfie sera parfait. Bon, on en va pas se mentir, la proximité physique ça n'a jamais été mon point fort, mais j'arrive assez à prendre sur moi pour ces quelques secondes où, le bras tendu, l'objectif dirigé vers nous, j'appuie à plusieurs reprises sur la prise de photos. Et il faut croire que je suis désormais suffisamment à l'aise de ce côté de l'objectif pour me permettre quelques grimaces au milieu de deux sourires plus sérieux.

Mais on a à peine le temps de prendre ces photos que la pluie s'invite à la partie. Pas grand chose, quelques gouttes que je sens sur ma tête, mais vue la couleur du ciel, c'est sûr, ça annonce un bon déluge pour dans pas longtemps.

- "Ouais, j'ai senti... On devrait se trouver un endroit où s'abriter, je t'envoie les photos après."

Bien sûr que je vais lui partager le résultat de ce court moment passé ensemble. Ce genre de photos, ça sert à être partagé. Et puis, c'est aussi un peu pour la remercier d'avoir passé ce temps à m'aider. Je n'oublie pas qu'elle m'avait annoncé de tout autres plans à la base. Mais on verra une fois qu'on sera sûrs de ne pas se faire tremper. Parce que les gouttes par ci par là se transforment rapidement en beaucoup de gouttes.

- "Y a le Starbucks juste à l'angle."

J'ai déjà dit que je n'aime pas la pluie ? Cette sensation d'humidité, je déteste, alors le premier endroit qui me permette d'échapper à la pluie, je prends ! Je presse même un peu le pas pour rester le moins de temps possible ainsi exposé.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Mer 20 Déc 2023 - 21:52


- Oh ! Super je suis contente dans ce cas !  

Je suis même soulagée d’apprendre qu’il apprécie certaine des photos. Ça aurait trop été la honte s’il les avait toutes trouver dégueulasse en vrai. Je pense que je me serais cachée en quelque part pour ne plus qu’on me revoit, plus jamais…

J’exagère un peu, mais ça, c’est un peu l’histoire de ma vie. En tout cas, je suis contente qu’il soit content et on peut enchaîner avec un selfie de feuuu, qui me donne presque envie d’en prendre d’autre. Par contre, je ne veux pas profiter de la gentillesse de Lawson, qui est toujours beaucoup trop sympa avec moi et de toute façon, le ciel ne nous aime clairement pas assez pour qu’on puisse profiter de bon temps encore à l’extérieur ensemble. Pas de danse pour moi. C’est un peu décevant, mais ce n’est pas non plus la fin du monde non plus. C’est juste que j’aurais bien aimé en profiter un peu moi aussi. Cependant, je pense que le bon temps que j’ai passé avec Lawson compense pour le fait que je n’ai pas pu danser. Ma tante serait bien contente de savoir que j’ai tout de même passé un moment agréable – en plus avec un garçon assez mignon – il y a de quoi pour faire un 2/2.  

Le ciel est vraiment pas cool en vrai ! Je peste intérieurement, me disant qu’on a vraiment pas de chance. Lawson me suggère qu’on aille en quelque part pour s’abriter, je ne peux être que d’accord avec lui. Les photos ne pressent pas de toute façon.  Les gouttes gouttent de plus en plus, j’ai un petit air de dégoût. Il me propose le Starbucks. On ne va pas dire non !

- Allez on y va !

Je vois bien que mon ami – est-ce qu’on peut dire qu’il est mon ami ? non pas tant, c’est peut-être plus une connaissance, mais genre, j’aimerais bien qu’il soit quand même un peu mon ami, même si être ami avec un gars, ça peut-être parfois bizarre, en tout cas, il vaut mieux ne pas trop réfléchir à cette question – accélère le pas. Je ne sais pas s’il est sportif, mais la pluie me donne bien envie de faire rapidement et de rentrer pour me mettre à l’abris. C’est pour ça que je lui lance un :  

- Le dernier arrivé, c’est une poule mouillée !

Je pouffe de rire avant mettre à fond les gaz des mes petites pattes. Je ne suis pas très grande, je ne m’attends pas à gagner, mais avec la pluie qui nous sommes d’aller à l’intérieur, je ne me gêne pas pour courir.  Puis, en vrai, c’est seulement pour rire !

Ce n’est qu’une fois entrée, que je lance un :

- Pfiou !

Je me retourne pour regarder à l’extérieur et voir à quel point il pleut particulièrement beaucoup.  Je suis contente d’avoir un coton ouaté gris, parce que blanc, ça n’aurait pas fait le même effet, encore moins un t-shirt.  Je suis juste un peu mouillé, je devrais m’en remettre.  

- Décidément le temps est contre nous…, lancai-je non sans avec une petite moue.  

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Ven 22 Déc 2023 - 12:20
Je déteste la pluie. Je déteste me retrouver mouiller. Cette sensation d'humidité qui s'installe ensuite qui me frigorifie pour des heures. Alors oui, dès qu'il commence à pleuvoir, je ne compte pas prier en me disant que ce ne sont que quelques gouttes qui vont passer. Plus vite on décolle pour se mettre à l'abri, moins on sera touchés par ce fléau ! Une proposition que Emma accepte bien vite pour mon plus grand bonheur.

Et si je me mets à marcher vite, montrant clairement mon intention de ne pas trainer sous ce ciel mécontent plus que nécessaire, la miss réussi à me surprendre en proposant d'aller encore plus vite. Enfin, proposer... Ouais, c'est plus un défi, mais ça me va !

- "Eh ! Triche pas comme ça !"


Non mais parce qu'elle est partie avant moi forcément !! Quoi qu'il en soit, je ne me prive pas pour me mettre à courir à mon tour, parcourant les quelques mètres qui nous séparent du Starbucks en un temps record (bien plus motivé pour échapper à la pluie que par ce petit défi cela dit). Un sentiment de satisfaction quand j'entre enfin à l'abri que Emma semble partager si j'en juge à ce petit pfiou qu'elle laisse échapper alors que je ris doucement, porté par cette petite montée d'adrénaline.

- "Ouais, c'est vraiment la poisse !"

Enfin, peut-on vraiment parler de poisse quand la météo l'avait prédit ? Je dézippe ma veste lorsque la chaleur du lieu me parvient enfin.J'hésite un instant à l'enlever (c'est qu'elle est quand même mouillée) mais finalement, je crois que je vais garder les manches longues encore un peu moment (ouais, je n'aime pas le froid non plus).

- "Enfin, ça va, ça aurait pu être pire. On est quand même pas mal ici."

Je jette un regard alentours. Il n'y a pas encore trop de monde. Sûrement les gens savaient-ils que le temps allait tourner et on préférer quitter la plage avant le déluge. Parce que oui, dehors, les nuages sont de plus en plus noirs et la pluie redouble d'intensité. Oui, ça aurait vraiment pu être pire.

- "Qu'est-ce que tu bois ?"

Bah oui, autant en profiter maintenant qu'on en est là. Je m'approche du comptoir pour observer la liste des boissons. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils ont du choix. Tout ça pour que je focalise sur un thé plutôt classique. Oui bah j'ai besoin d'un truc bien chaud là.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Jeu 28 Déc 2023 - 20:37
Je replace un peu mes cheveux, rien de bien méchant, juste quelque chose pour avoir l’air un peu plus présentable devant des inconnus. Je garde mon coton ouaté, au moins, ma camisole qui se trouve en dessous n’est pas mouillé, alors ce n’est pas si désagréable. Je suis quand même soulagée de voir qu’il n’y a pas foule au Starbucks. Ça aurait vraiment été la poisse que le lieu soit complètement plein et qu’on n’ait même pas la possibilité de s’asseoir.

On s’approche du comptoir et Lawson me demande ce que je souhaite prendre. Je regarde le menu pendant un bon moment, parce qu’en vrai, je déteste juste choisir. Je regarde le menu, parce qu’en vrai, je suis une éternelle indécise, je sais jamais quoi prendre quand je vais dans une place comme celle-ci et ça me rend toujours un peu anxieuse. Je fais de mon mieux pour prendre une décision rapidement pour ne pas que ça semble trop long. Heureusement que ce n’est pas la première fois que je viens dans un Starbucks, bien que ce ne soit pas la chose que je fais aussi à tous les jours, parce que sinon je serais un peu pauvre.

- Mmmh… Je pense que je vais prendre un thé glacé. Toi ?

Je n’hésite pas à lui offrir le thé. Pourquoi ? Juste par gentillesse, parce que ça me tente, parce que c’est gentil et qu’il est sympa avec moi. Il ne pourrait pas vouloir de tout ce moment en ma compagnie et c’est un peu ma façon de le remercier, bien que ce ne soit pas du tout nécessaire. Mais je n’ai pas perdu un instant pour payer les deux breuvages.

En échange, je lui fais un petit sourire, à la fois timide et amusée. Il aura beau protesté, je ne changerais pas d’avis ! La personne derrière le comptoir va nous préparer nos breuvages. Juste pour qu’on mette ça un peu au clair, je lui lance un petit :

- Je te l’offre, ça fait plaisir !

Une fois qu’on a nos breuvages en main, on en profite de se poser pendant un moment dans des fauteuils confortables. Je ne peux m’empêcher de regarder à l’extérieur et observer la pluie qui tombe. C’est nul. On s’amusait bien juste avant que la pluie arrive. Là, je me dis que ça va être le même truc, que je ne saurais pas trop quoi lui dire, je vais lui dire.

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Mar 16 Jan 2024 - 10:24
Un thé glacé... Ok, c'est vrai que par ce temps là ça me parait une option très étrange (genre, j'ai juste envie de boire un truc bien chaud de mon côté) maaais elle fait ce qu'elle veut hein, alors je retiens bien tout commentaire. Après tout, si c'est ce qu'elle aime. On passe au comptoir pour commander, et si je comptais bien lui offrir sa boisson pour la remercier d'avoir pris le temps de faire ces quelques photos avec moi, eh bien, Emma me coupe l'herbe sous le pied comme on dit.

Je n'ai pas le temps de protester que la miss dégaine déjà son moyen de paiement et hop, le tout est déjà réglé.

- "Merci, c'est cool,  mais t'étais pas obligée. En plus, c'est toi qui m'a aidé avec mes photos alors que t'avais d'autres projets en venant ici."

On récupère nos boissons et on peut partir s'installer un peu plus loin. La musique n'est pas trop forte et les fauteuils super confortables. Je trouve toujours cette enseigne un peu trop chère pour la qualité de ce qu'elle sert, mais il faut admettre que l'ambiance y est agréable. Du moins, quand ce n'est pas bondé de monde. Et avec la pluie qui tombe à l'extérieur, ce n'en est que plus agréable de se dire qu'on est bien au chaud. Et surtout au sec.

- "Bon, du coup, va falloir que je trouve un autre moyen de te remercier pour ton aide."

Est-ce que j'y tiens vraiment ? Un peu. Pas tant parce que je pourrais craindre de lui être redeveable ou une connerie du genre. C'est juste que, je sais pas, elle est plutôt cool comme nana (ou plutôt, y  a un truc qui passe bizarrement bien entre nous, et c'est pas le cas avec beaucoup de gens).

- "T'as déjà enregistré des videos des danses que tu fais ?"

Ouais bon, je ne sais sûrement pas encore grand chose sur elle, si ce n'est qu'elle aime suffisamment la danse pour envisager d'aller faire quelque démo sur la plage. Je fais avec ce que j'ai.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Ven 19 Jan 2024 - 22:40
J’ai un gentil haussement d’épaule alors que Lawson me dit que je n’aurais pas dû payer pour lui. Comme je venais tout juste de lui dire ça, me fait plaisir de lui offrir. Alors, ça ne me dérange pas.  Une fois installés, il me parle comme quoi, il trouvera bien un moyen pour me remercier. En vrai, je ne trouve pas que ce soit quelque chose de nécessaire, même si, si j’étais à sa place, je serais tout de même tentée de faire de même. J’essaie de me faire quand même un peu rassurante, en lui disant que ce n’est pas quelque chose d’important pour moi, ce qui est vraiment le cas d’ailleurs. Il n’a pas besoin de me donner quoi que ce soit. Avoir passer un bon moment en sa compagnie, c’est bien suffisant.  

- Non, mais ce n’est pas nécessaire de faire quoi que ce soit en vrai ! C’était juste vraiment sympa de pouvoir faire ça en ta compagnie je trouve !

Il me demande si j’ai déjà pris des vidéos de moi qui danse. Instinctivement, j’ai envie de lui répondre « noui » oui et non, en même temps. Mais je me dis que ce ne serait pas quelque chose de particulièrement élaboré. Après un petit moment, je me rappelle que j’ai un ou deux vidéos, que je ne regarde pas très souvent d’ailleurs.

Parce que.

Peut-être que j’aurais dû les supprimer il y a un moment déjà.

- Je ne suis pas très douée pour filmer en dansant, j’ai déjà demandé à quelqu’un de le faire pour moi, mais toute seule, oui, voilà, c’est assez compliqué à vrai dire. Je n’ai pas du super matériel non plus… Je ne m’y connais pas trop dans le domaine.

C’est vrai que j’ai déjà essayé par moi-même, mais c’est jamais très joli, ou le téléphone tombe, ou avec la musique, y’a un truc qui marche pas. Bref, c’est la galère quand je suis seule et quand je danse quelque chose pour moi, ça me gêne parfois un peu de le voir en vidéo ou encore de demander à quelqu’un de le faire pour moi. Je n’ose pas trop à vrai dire.  

- Je peux toujours te montrer un peu à quoi ça ressemble, si jamais c’est quelque chose qui t’intéresse.

Parce qu’à vrai dire, je ne sais pas s’il me demande ça parce qu’il est intéressé à voir ce que je peux donner sur un semblant de scène… En fait, on a pris ce vidéo pour moi, il y a quelques temps déjà alors que je dansais à l’extérieur, durant l’automne, au Québec. Il faisait doux à ce moment, on était dans un parc de Montréal et je m’étais mise à danser. Il avait pris un vidéo à ce moment. J’ai rougi jusqu’aux oreilles lorsqu’il me l’a montré, puis me l’a envoyé… J’ai l’impression que ça fait une éternité de ça, même si ça reste quand même un peu récent. Je préfère prendre une gorgée de mon breuvage. Juste repenser à lui, ça me fait quelque chose et ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable.  

Il vaut mieux boire pour ne plus repenser à tout ça. J’espère seulement que Lawson ne pensera pas que je suis mal à l’aise à cause de lui, alors que ce n’est pas du tout le cas. Ce ne sont… Que de mauvais souvenirs qui décident de me submerger encore une fois. Peut-être qu’aller voir un psychologue pour ça pourrait peut-être m’aider à… passer à autre chose ?

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Mar 23 Jan 2024 - 10:04
Elle a vraiment trouvé ça sympa ? Bon, c'est vrai que c'était plus fun que si j'avais dû le faire tout seul, mais ça, c'est de mon point de vue. Parce que prendre des photos, c'est pas forcément l'activité la plus ouf. Enfin, ça dépend des gens, ok. Alors j'insiste pas. Ce qui n'empêche pas que je compte bien lui rendre ça un jour.

- "Tu sais, grâce à ces clichés je vais me faire de la thune, alors, c'est normal. Après tout, t'as participé."

Et peut-être qu'elle ne considère par ça comme du travail, mais pour moi, ça l'est.

- "D'ailleurs, faudra que tu me passes ton numéro que je puisse t'envoyer celles où t'apparait !"

Parce que je ne vais pas les garder juste pour moi non plus. Et puisqu'on est bloqués (plus ou moins, mais vue la pluie à l'extérieur je n'ai pas très envie de sortir tout de suite) dans ce starbucks pour un moment encore, j'en profite pour savoir ce qu'elle fait déjà ou non. En restant sur le genre de domaine que je maîtrise un minimum. Et si j'ai bien fait une année entière de danse, j'ai dû me rendre à l'évidence. Ce n'est pas ce pour quoi je suis le plus doué.

- "En même temps, filmer en dansant c'est hyper chaud ! C'est pas pour rien qu'en général celui qui danse n'est pas le même que celui qui filme."


Rien que pour certaines prises de vues musicales j'ai besoin d'une deuxième personne qui soit de l'autre côté de la caméra, alors que franchement, ce n'est pas ce qui bouge le plus.

- "Mais, ouais, si t'as déjà quelque chose de prêt, je veux bien voir !"

Bah, ouais, je suis un peu curieux. Je sais, souvent je n'en ai rien à battre de ce que font les autres, mais je sais pas, là c'est un peu différent. Parce que Emma elle est sympa. Genre, j'arrive à l'apprécier (et ces personnes sont suffisamment rares pour que je puisse faire un effort). Puis de toute façon, il n'y a pas grand chose d'intéressant à faire ici (à part boire mon thé qui est de toute façon encore trop chaud). Alors autant en profiter !

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Dim 4 Fév 2024 - 22:27
De toute façon, Lawson aura beau insister, ce n’est pas des trucs qui me dérange. Ça me dérange pas que ce soit « grâce à moi » qu’il va se faire de l’argent sur les réseaux sociaux, même que c’est une bonne chose. Je suis contente pour lui. En tout cas, je lui laisse bien la façon qu’il trouvera pour me remercier. Qu’il se débrouille par lui-même. D’ailleurs, je ne suis pas contre lorsqu’il change de sujet pour me demander mon numéro de téléphone.

- Oh oui, mon numéro, je te donne ça…

Une fois qu’il est prêt à noter le tout, je lui donne mon numéro. Ça m’amuse quand même un peu parce que c’est rare que je donne mon numéro à un garçon, les gens pourraient clairement penser des choses à cause de ça… Mais ce n’est pas grave, il n’y a personne dans le coin. En tout cas, personne que je ne connais. Puis, on va se le dire, c’est seulement pour des photos, rien de compromettant. Enfin, une photo. En tout cas.

Je suis quand même un peu soulagée lorsqu’il me confirme que filmer en dansant c’est assez chaud. Parce que pendant un moment, je me disais que c’était juste parce que je ne suis pas douée ou quelque chose du genre. Mais déjà que je ne suis pas full en mode « show off », de vouloir toujours me mettre en spectacle – oui bon la danse c’est quand même ça en principe, mais d’un autre côté, j’aime bien moi quand c’est seulement pour le plaisir, pour soit ou pour d’autres… Bien que je ne danse pas très souvent pour les autres – Bref. Tout ça, pour en venir au fait que parfois les gens me filment, mais je trouve que ça prend un petit moment pour se mettre dedans, pour faire le vide dans son esprit, pour avoir l’air presque cool. En tout cas. Si les gens ne comprennent pas, moi je me comprends, c’est bien ça le plus important.

Je suis quand même un peu gênée lorsqu’il me dit qu’il veut bien voir. Une partie de moi se dit qu’il aurait pu trouver ça plutôt barbant, inutile ou peu importe, mais ça l’intéresse vraiment. Je trouve ça surprenant quand les gens s’intéressent réellement à quelque chose et non seulement pour faire style. Mais c’est quand même plutôt plaisant. Ça fait chaud au cœur.

- ‘Faut juste que je retrouve le vidéo, ça ne devrait pas être long.

Je me souviens à peu près à quel moment on l’avait fait, il faut seulement que je mette la main dessus. Enfin, surtout juste un doigt. Dans mes archives, j’arrive au mois que j’ai souvenir que ça a été fait. J’essaie de faire ça rapidement, parce que je ne veux pas non plus faire attention Lawson.

- OH ! Je l’ai !

Je lui tends mon téléphone, sans avoir oublié d’avoir mis un peu de son – sans que tout le monde présent dans le café entende tout ce qui va jouer –.

- Je te laisse mon téléphone, ça va être plus simple pour toi de regarder.

J’ai les joues légèrement rouges, bien malgré moi. Même si j’essaie fort de faire style que tout va bien et que ça me dérange pas, je dois quand même admettre que ça me gêne un peu, parce qu’il y a peu de gens qui ont vu ça. Je le laisse regarder pendant un petit moment, avant que j’ajoute, un peu d’une petite voix légèrement gênée :

- J’sais pas trop si tu t’y connais en style de danse. Je fais plus dans le contemporain, le lyrique, c’est plus dans ça que je me retrouve. Disons que le ballet n’est pas trop mon truc quoi.

Je ne me vois pas tant avec un tutu et tout ça. Non, le lyrique, le contemporain, c’est bien, ça laisse place au mouvement, à l’expression, à l’imagination. J’ai aucune idée s’il aime ou non. Je sais que ce n’est pas pour tout le monde, je me doute bien que ce ne soit pas son style non plus. Enfin, c’est l’impression que Lawson me donne.

Bref, je le laisse regarder, se faire sa propre opinion du truc pendant que je prends une nouvelle gorgée de mon breuvage, pas encore convaincue que c’était une bonne idée de lui montrer ça. Mais bon, maintenant que c’est fait, bah… C’est trop tard.

---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Lun 12 Fév 2024 - 15:02
J'attrape rapidement mon téléphone quand Emma me donne son numéro pour le noter et, en suivant, je lui envoie les trois photos que j'ai de nous deux. Trois photos qui se ressemblent énormément, puisqu'elles ont été prises à quelques secondes d'intervalle. Je la laisserai juger de celle qu'elle préfère. Ou même si elle veut garder les trois d'ailleurs. Elle fait bien ce qu'elle veut.

Et comme je ne compte pas ressortir aussi vite, je me dis que profiter de l'occasion pour essayer d'en savoir un peu plus sur ces activités que pratique Emma, ce n'est peut-être pas une mauvaise idée. Après tout, elle avait l'intention de venir danser, alors à défaut de pouvoir pratiquer, on peut au moins en parler. Et visionner certaines de video qu'elle a en stock !

Je sais très bien que ce n'est pas forcément hyper facile de dévoiler ce genre de chose. Je suis passé par là aussi. Avoir limite honte que ce genre de capture existe. Avoir ça dans son téléphone sans avoir l'intention de jamais les montrer. Évidemment, j'ai pu passer au delà depuis longtemps maintenant, mon exposition sur les réseaux y étant pour beaucoup. Au bout d'un moment, on se fait une raison. Et Emma ne m'a pas prouvé être la personne la plus socialement expansive qui soit. Alors je crois que ça me fait un peu plaisir qu'elle parte à la recherche de cette video sans chercher d'excuse pour ne pas me la montrer. Même si j'aurais compris.

- "Merci."

Je récupère son téléphone qu'elle me tend, et le pose seulement à la plat sur la table. Face vers moi pour que j'y vois mieux (elle doit bien la connaitre cette video) mais de sorte à ce qu'elle voit tout de même l'écran. Les secondes défilent et je garde bien les yeux posés sur chacun des mouvements qui animent l'écran. Je ne suis pas un expert en danse, mais je m'y connais un minimum.

- "J'ai quand même passé un an au club de danse, j'ai appris pas mal de choses. Et puis, j'avais un pote qui était totalement passionné par ça aussi. Il faisait aussi de ce genre de danse. J'aime bien. Enfin, pas à pratiquer pour le coup, j'crois que mon corps n'est clairement pas fait pour ça mais, à regarder, ça a quelque chose d'envoutant. Cette façon de mettre en forme la musique qui passe, je trouve ça bien plus intéressant à voir que des danses de couple qui se contentent de bouger en rythme... ok, c'est un peu réducteur, mais je trouve juste que c'est le genre de danse qui amène une autre dimension très visuelle à la musique, et pas seulement qui s'en sert..."

Mdr je crois que je m'embourbe dans mes explications. C'est difficile de mettre des mots sur des choses qu'on ressent ok, c'est pas de ma faute !

- "Mais bon, comme j'étais pas super doué, je préfère me contenter de regarder ceux qui savent faire."

Il faut savoir reconnaitre quand on n'a aucun talent pour une discipline et mettre ses efforts dans quelque chose qui a une chance d'aboutir.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  49iL5SV On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Sam 17 Fév 2024 - 16:46
Ça me gêne quand même un peu de lui montrer ça à Lawson. On ne se connait pas des masses. Généralement, ce genre de trucs, je les montre à des personnes qui sont assez proches de moi. Enfin, je dis ça, mais ça fait quelques fois qu’on se croise lui et moi et je crois que je peux dire qu’on s’entend assez bien. Pas au point de lui parler de mes règles, il ne faut pas abuser non plus.  Je suis certaine que si je faisais ça, il me prendrait pour une folle et il aurait aussi le vertige. Bref, je pense qu’on peut quand même décréter que nous sommes amis ? Des connaissances, c’est probablement ce qu’il aurait de plus juste.  Il ne faudrait pas que je fasse une bêtise et que tout tourne au vinaigre. J’l’aime bien Lawson.  COMME AMI, si jamais il faut le préciser.

Bref. Ça va en vrai. Il analyse ce que je lui montre, je ne sais pas trop s’il aime ou non, mais au final, ça ne me dérange pas des masses, parce qu’il n’a pas une face de dégoût.  

- Oh ! C’est dommage, on aurait pu s’y croiser ! Mais je comprends que ce ne soit pas pour tout le monde.  Et t’inquiète, je comprends. Je ne pense pas non plus que les danses sociales soient pour tout le monde. Enfin, peut-être que ça a quelque chose de circonstancielle. Mmh. J’sais pas si c’est bon le mot. Bref. Ce que je veux dire, c’est que je comprends dans un sens. Peut-être aussi, que c’est l’idée de transmettre un message, une émotion en lien avec la musique qui a quelque chose d’attrayant pour toi ? Enfin, moi c’est quand même ce qui me plaît dans la danse. Et je crois qu’il y a certaines formes que tu peux être un peu moins porté ou du moins c’est plus difficile de réfléter le tout. Même si j’ai vu des trucs dans certaines émissions que les gens réussissaient à le faire…

Je marque une pause. Je me sens un peu débile. Le mot est faible. Je préfère effacer dans le vide tous mes propos faire comme s’ils n’avaient pas existés.  

- Finalement, je ne suis pas vraiment claire. C’est un peu débile ce que je dis.

Je ris doucement, de moi, des mes tentatives d’explications foireuses. J’aimerais être plus claire, mais pour moi, la danse a quelque chose de fusionnel avec la musique et aussi de très personnel. C’est dévoiler une partie de sa vulnérabilité, quelque chose du genre.  Une fois que la vidéo est terminée, je reprends doucement mon téléphone, de toute façon, s’il reste sur la table, il va seulement finir par se mettre en veille, je ne crois pas que ça intéresse Lawson de voir mon fond d’écran qui est juste bien normal et tout.  

- En vrai, la danse, c’est juste un passe-temps, même si j’y mets beaucoup de temps. Des fois, j’aimerais être danseuse pro, mais je sais que les avenues à faire ça de sa vie, ça a une certaine limite. Peut-être que j’aurais plus de chance avec des études littéraires.  

Même si, en vrai, qui y croit ? Perso, pas moi.  Mais en même temps, je ne saurais pas quoi faire de ma vie, si ce n’était pas du domaine de l’histoire, de la littérature. Quoi que des fois, j’ai encore un peu de mal avec la littérature, bien que j’adore lire, des fois lire des classiques c’est un peu barbant. Le seul avantage, c’est que je peux lire des auteurs francophones ou anglophones dans les langues originales. Je me débrouille assez bien dans ça. Mmh. Peut-être faire de la traduction, pourrait être une avenue aussi.  

Faut que je continue à travailler.  

Je regarde un petit moment Lawson. Je me dis qu’il doit quand même se ficher complètement de mes crises existentielles sur mon futur, sur ma vie, sur mes doutes. D’un autre côté, c’est bizarre, ça me dérange pas tant de lui en dévoiler une partie – pas tout non plus, il ne faudrait pas exagérer –.



---------------------------------

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Shintaro Lawson
A l'université ; 2è année
Shintaro Lawson
■ Age : 32
■ Messages : 706
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  MzrdKEg On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Ven 8 Mar 2024 - 10:12
Plus j'écoute Emma qui s'emmêle dans ses explications et plus mon sourire s'étire. C'est pas pour me moquer. Enfin, peut-être un peu ok, mais gentiment. Parce que j'ai comme l'impression qu'elle aussi, ça lui demande un certain effort de garder le cap dans cette conversation. Et puis faut bien dire qu'avec ce que je viens de lui balancer, n'importe qui aurait pu être tout autant pommé. Et ce n'est pas tout le monde qui essaierait de développer.

Alors quand elle conclut que c'est débile, c'est avec un petit rire que je reprends.

- "Si c'est comme ça que tu le ressens, c'est pas stupide. L'art c'est toujours très subjectif. Chacun a sa façon de le percevoir et de l'apprécier. En tout cas, c'est cool de m'avoir montré ça !"

Parce que je sais que ce n'est pas forcément évident de dévoiler ce genre d'images. Installé bien au fond de ma chaise fauteuil après qu'Emma ait récupéré son téléphone, je me laisse un peu plus aller à l'ambiance détente qu'il y a dans ce genre d'endroit. Les bruits ambiants et l'activité qui règne n'est pas ce qui me plait le plus, mais au final, c'est n'est pas si mal.

En revanche, les paroles suivantes prononcées par la blondinette m'arrachent un froncement de sourcils. A moins que ce ne soit le ton employé. Presque résigné.

- "T'es en train de dire que tu fais des études sans savoir c'que tu veux en faire une fois qu'elles seront terminées ? Peut-être même sans que ça ne mène réellement à ce que tu voudrais faire ?"

Ok, j'ai du mal à saisir. Je peux comprendre ce blocage de laisser au rang de rêve, peut-être même d'utopie, une envie de devenir danseuse pro. C'est un métier qu'on n'exerce pas jusqu'à la fin de sa carrière. Il y a de vraies contreparties qu'il faut être prêt à accepter pour se lancer dans cette voie et ce n'est pas pour tout le monde. Mais se lancer dans des études sans savoir quoi en faire à la fin, ça me parait beaucoup plus difficile à comprendre. Outre la thune que ça coûte, la motivation doit être ultra dure à trouver pour bosser si on ne sait pas pourquoi on fait ça.

---------------------------------



On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Igag

Shintaro s'en fout en [#cc6633]
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses  Empty Re: On reconnaît le diable... aux malchances malchanceuses

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum