Le Deal du moment : -29%
1 Casque Meta Quest 2 128 Go + la sangle Elite Meta ...
Voir le deal
299.99 €


Naoya Guyot
Elève ; en 1ère année
Naoya Guyot
■ Age : 31
■ Messages : 135
■ Inscrit le : 24/09/2023

■ Mes clubs :
Français opposés || PV Lou Takahashi Dh6Mem8


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Début Avril 2018
Naoya Guyot

Français opposés || PV Lou Takahashi Empty Français opposés || PV Lou Takahashi

Jeu 16 Nov 2023 - 1:00
Français opposés

Lou Takahashi


Lundi 11 juin 2018
Le week end a été… difficile. L’idée de retourner en cours ce matin… aussi. Surtout après ce qu’il s’est passé vendredi dernier. Pourtant, je me suis préparé comme toujours, avec mes difficultés à me réveiller. La nouveauté la plus visible… sans doute mes nouveaux colocataires arrivés la veille. Et les bleus que je cache sous mes vêtements. J’ai de la chance que ceux sur mon visage se soient bien estompés, bien qu’ils soient remplacés par des cernes ce matin. J’ai beaucoup trop cogité pour passer une bonne nuit. Je crains de me retrouver à nouveau face à ces trois pignoufs. Je ne voudrais pas être à nouveau attaché au sol sans pouvoir me défaire de mes liens. Avec un peu de chance, aller voir le CPE avec Kazane a porté ses fruits et je serais tranquille. En vérité, c’est sans doute cet espoir qui m’aide à faire comme si de rien n’était alors qu’en vérité je suis prêt à faire dans mon froc. Je me pensais vraiment plus solide que ça.

La journée s’est passée plus tranquillement que je le pensais. Je n’ai pas spécialement été embêté par les autres et je me suis fait discret. Je déplore de ne pas avoir été assez attentif en cours, mais ce n’est pas si étonnant. Heureusement, ce n’est pas toujours comme ça. Mmh… Mouais… Sauf peut-être en art plastique, matière dans laquelle je ne brille pas spécialement. Non mais regardez moi cette… Je crois que le stress ne me réussit pas. Mais alors vraiment pas. J’espère que faire un peu de karaté après les cours me permettra de me détendre un minimum. Je compte les heures. Et même en cours de sport, matière que j’aime particulièrement, je ne me montre pas spécialement performant. Il faut dire aussi que… j’ai mal partout ! Bref… Ça va être épique tout ça.

A la fin de mon heure d’informatique, je me dépêche de ranger mes affaires et m’engouffre vers la sortie, suivant le mouvement pour que les pignoufs ne puissent pas me rattraper si jamais il leur venait à l’idée de venir me trouver à nouveau. Puis, je me dirige vers le bâtiment Yamanaka pour rejoindre ma salle de club. Je me change pour enfiler ma tenue avec la ceinture blanche avec laquelle tout le monde commence.
Durant tout le temps que je passe là, je reste dans un coin éloigné des autres. Je mets à profit les conseils de mon senpai vers qui ne me suis tourné il y a quelque temps et m’entraîne sur mon kata. Difficilement, pour les mêmes raisons pour lesquelles mon heure de sport a été difficile plus tôt dans la journée. Mais, au moins, je me détends. Je me sens moins en proie à la peur qui m’a donné des maux d’estomac dans la journée.

Toute bonne chose ayant une fin, voilà l’heure de quitter le club. Il va falloir que je mange et que je travaille sur mes devoirs. Heureusement, j’ai profité que mes problèmes m’enferment la majeure partie du week-end dans la chambre pour m’avancer pour toute la semaine et apprendre mes leçons. Une pause ? Oui, pour accueillir mes nouveaux locataires. C’est déjà pas mal. Bref… Je me change rapidement et ne m’attarde pas plus. Mon sac sur l’épaule, je marche en direction des dortoirs du lycée en restant pensif. Je ne fais pas spécialement attention à ce qui m’entoure. Je n’ai pas envie de voir des têtes connues, à part Kazane peut-être. Je me demande si elle m’en veut pour ne pas avoir voulu lui donner les noms de mes agresseurs l’autre jour. J’avais besoin de temps pour me remettre au moins un peu, ce qu’elle ne m’a pas donné. Enfin… Je comprends un peu son énervement, tout comme sa volonté de protéger les autres. Surtout que nous sommes dans une école plus internationale que japonaise. Vraiment, qu’est-ce qu’ils f*utent là s’ils ne supportent pas les étrangers ? Une question sans réponse, j’imagine… Je soupire. Il faut vraiment que je me remette. Ce n’est pas la première fois et je doute que ce sera la dernière.

---------------------------------

Mes dialogues

Je parle en japonais
Je parle en français
Je parle dans un anglais approximatif
Lou Takahashi
Elève ; en 2ème année
Lou Takahashi
■ Age : 25
■ Messages : 556
■ Inscrit le : 09/09/2022

■ Mes clubs :
Français opposés || PV Lou Takahashi 49iL5SV Français opposés || PV Lou Takahashi Dh6Mem8


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2017
Lou Takahashi

Français opposés || PV Lou Takahashi Empty Re: Français opposés || PV Lou Takahashi

Lun 27 Nov 2023 - 22:08
Français opposés
Avec Naoya
Le lundi 11 juin 2018

Et KAH ! Et CHAH ! Et RAPLAKALAPLA ! Lou a abandonné un club, à la rentrée. Mais pas celui de karaté ! Finalement, après des sessions de révision bien intenses, la jeune adolescente a encore besoin de ces temps, rien que pour elle, où elle relâche toute la pression. Elle aurait pu faire de la batterie. Ou bien de la peinture abstraite. Mais non. Elle, ce qui lui plaît, depuis qu’elle est tout môme, c’est l’karaté.

Elle sait plus vraiment, quand elle a commencé. Mais elle a l’impression que ce sport est avec elle depuis le tout début de sa vie. Dans son kimono, sa ceinture autour de la taille, et sur le tatami, elle n’a peur de rien.

Le karaté, c’est une arme pour tous les jours. Une arme pour la confiance, surtout. La gamine n’a jamais vraiment eu peur des autres. En fait, on pourrait même penser qu’elle n’a jamais vraiment peur de rien. Elle adore sauter de bêtise en bêtise, de blessures en blessures, tout en se relevant toujours. Et peut être qu’en fait, c’est un peu grâce à ce sport, qui lui a appris à ne jamais rester au sol, et de supporter la douleur.

Ou peut-être que c’est grâce à la chance. Lou n’a jamais eu à vivre le rejet, l’exclusion, la violence, les coups, et la baston. Malgré ses origines japonaises, elle s’est parfaitement intégrée lorsqu’elle vivait en France ; et malgré sa langue natale française, elle s’est parfaitement intégrée depuis qu’elle vit au Japon. Comme un poisson dans l’eau. Comme un caméléon sur sa branche, Lou est du genre à toujours se faire aimer.

Une chance qu’elle oublie parfois. Elle a souvent l’impression que la vie, c’est comme ça pour tout le monde. Qu’elle est simple. Qu’elle n’est pas violente. Sûrement qu’elle est un peu aveugle, ou qu’elle ne veut pas regarder ce qui se passe autour d’elle. Pourtant, elle sait, que les camarades ne sont pas toujours gentils. Tsumugi a bien parlé des remarques sur ses cheveux blonds. Et avec Maya, elle a bien discuté homophobie. D’ailleurs, c’est bien pour ça, qu’elle n’ose pas tenir la main de sa petite-copine dans la rue. Ou aussi parce que la relation est secrète. Mais sûrement qu’elle n’est pas secrète pour rien…

Mais ça, Lou, ça ne l’angoisse pas vraiment. Surtout pas après une bonne session de karaté, qui la ressource et qui lui donne envie de casser la baraque. On pourrait croire que le sport la fatigue ? Que nenni, c’est tout le contraire. Remontée à bloc, elle ne cesse néanmoins de penser à un camarade. Un tout nouveau camarade, arrivé à la rentrée.

Le pauvre, il a l’air tout le temps tout seul. Et puis il fait la tronche. Et puis il faut remédier à ça ! Peut-être qu’il est juste nul pour se faire des copains ? Alors, quand elle le voit zoner dans le batiment, en rentrant vers les dortoirs, Lou arrive devant lui grand sourire :



Oui, il y a mieux comme accroche, mais elle n’a pas encore beaucoup réfléchi. C’est ce qui marche le mieux pour elle. Puis, elle a faim. Et elle n’arrive à penser qu’à un bon plat chaud.

KraKhot

---------------------------------

Français opposés || PV Lou Takahashi Ypq6N3F
Naoya Guyot
Elève ; en 1ère année
Naoya Guyot
■ Age : 31
■ Messages : 135
■ Inscrit le : 24/09/2023

■ Mes clubs :
Français opposés || PV Lou Takahashi Dh6Mem8


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Début Avril 2018
Naoya Guyot

Français opposés || PV Lou Takahashi Empty Re: Français opposés || PV Lou Takahashi

Mar 28 Nov 2023 - 15:05
Français opposés

Lou Takahashi


Lundi 11 juin 2018
Je pensais que nous allions tous nous séparer une fois le club terminé. Que personne n’aurait plus d’interaction avec personne. J’ai beau savoir que des groupes se sont formés, peut-être qu’au fond je ne veux pas être le seul à rester dans son coin. Enfin… me voiler la face aura juste pour conséquence de tomber un peu plus des nues. Mieux vaut que je regarde la réalité en fa-...

Putain de merde ! Quoi ?


Plongé dans mes pensées, je ne m’attendais pas à ce qu’on vienne me parler. Au point que j’ai sursauté… en criant une série de jurons. Pas la meilleure réaction du siècle, que ce soit dit en français comme maintenant ou non… Je n’en suis pas fier. Et c’était quoi ce “quoi ?” que j’ai sorti juste après ? Alors, je veux bien que la situation m’échappe, mais je pensais être bien mieux élevé que ça… Je me retourne tout de même en direction de la personne m’ayant, je pense, adressé la parole. Il s’agit de Lou Takahashi, une senpai autant en âge qu’en termes de pratique en Karaté. Je ne lui ai encore jamais parlé et elle semble bien s’entendre avec tout le monde. Pourquoi voudrait-elle venir me parler ? Aurais-je fait une bêtise pendant la séance ? Je ne l’ai pas spécialement regardée, donc je doute qu’elle ait été froissée, ce qui est appuyé sur le ton plutôt léger que je pense avoir entendu quand elle m’a parlé. D’ailleurs, elle m’a dit quoi, déjà ?

Bonsoir. Désolé, je ne t’écoutais pas. Peux-tu répéter ce que tu disais ?


Devrais-je en profiter pour m’excuser pour les jurons ? Cela me semble un peu trop tard maintenant… Puis, pour peu qu’elle soit aussi japonaise que le laisse entendre son nom de famille, elle n’a potentiellement pas compris ce que je disais. Ce serait une aubaine pour moi. C’est ce que je commence à espérer secrètement alors que je la regarde. Je me demande ce qui peut l’amener à être aussi joviale. … Enfin, j’imagine que pour peu qu’elle n'ait pas eu de problème spécifique dans sa vie, c’est normal. Et c’est tout le mal que je lui souhaite, d’être heureuse dans sa vie. Par contre, j’espère que ce n’est pas une façade. Je ne voudrais pas marcher dans le plat sans le vouloir pendant qu’on parlera, si vraiment son intention est de discuter.

---------------------------------

Mes dialogues

Je parle en japonais
Je parle en français
Je parle dans un anglais approximatif
Lou Takahashi
Elève ; en 2ème année
Lou Takahashi
■ Age : 25
■ Messages : 556
■ Inscrit le : 09/09/2022

■ Mes clubs :
Français opposés || PV Lou Takahashi 49iL5SV Français opposés || PV Lou Takahashi Dh6Mem8


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2017
Lou Takahashi

Français opposés || PV Lou Takahashi Empty Re: Français opposés || PV Lou Takahashi

Ven 1 Déc 2023 - 11:24
Français opposés
Avec Naoya
Le lundi 11 juin 2018

Son camarade n’est pas fait de marbre. Et quand Lou se rapproche de lui, il se transforme même en Capitaine Haddock ! Hey-oh, matelot ! Pas besoin d’être aussi vulgaire. Surtout que Lou, elle comprend tout. C’est drôle, ce qui lui reste du français. La jeune fille a grandi en région parisienne, et a tout appris dans la cour de récrée. Si elle a perdu du vocabulaire, “putain”, et “merde” sont toujours restés.  

A croire que l’insulte est la ponctuation préférée de l’Hexagone.

Lou était prête à lui répondre, à son “quoi”, quand tout à coup, le français se met au japonais. Et cette fois, dans une forme bien plus polie. Bah, girouette ! Elle le trouvait beaucoup plus rigolo quand il était insultant.

Beaucoup plus vrai aussi.

Alors, Lou a envie de rentrer dans le jeu, et elle répond, en français (bon, pas le meilleur, avec quelques approximations, mais compréhensible) :  

« J’avais en train de dire : “l’ami, le sport ça donne envie de manger !” »  

Et elle sourit, toute fière. Depuis quelques mois, elle pratique de plus en plus le français. Et elle commence à y prendre goût.

KraKhot

---------------------------------

Français opposés || PV Lou Takahashi Ypq6N3F
Naoya Guyot
Elève ; en 1ère année
Naoya Guyot
■ Age : 31
■ Messages : 135
■ Inscrit le : 24/09/2023

■ Mes clubs :
Français opposés || PV Lou Takahashi Dh6Mem8


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Début Avril 2018
Naoya Guyot

Français opposés || PV Lou Takahashi Empty Re: Français opposés || PV Lou Takahashi

Ven 1 Déc 2023 - 12:26
Français opposés

Lou Takahashi


Lundi 11 juin 2018
J’observe la jeune femme qui semble… surprise, peut-être, de mon changement de langue. Je dois avouer que c’est assez rare que je me permette de parler en français hors de chez moi. Bien souvent, il s’agit de moments où je cherche mes mots ou d’autres, comme maintenant, où je suis tellement surpris que je ne réfléchis pas à mes mots. Et encore, il m’arrive parfois de faire un mélange étrange entre les deux langues dans ce genre de cas. Je me demande presque quel genre de tête elle aurait pu faire si j’avais parlé comme ça… Enfin… Ce que je me demande surtout pour le moment, c’est ce qu’elle me veut. Nous ne nous sommes encore jamais parlés jusqu’à présent et je me méfie pas mal depuis… Enfin… Vu ce que je vis en ce moment, je ne suis pas très à l’aise, bien que ce ne soit pas contre elle.

Elle me parle dans un parfait français, me répétant apparemment ce qu’elle m’a dit quand elle m’a surpris. Une phrase… très étrange dans sa construction mais surtout dans son entrée en matière. Je la regarde un instant sans savoir quoi répondre à ça, trop surpris pour réussir à avoir la moindre répartie. Franchement, je m’attendais à beaucoup de choses, mais clairement pas à ça…

Oui, ça creuse. Tu te débrouilles assez bien en français.


En réalité, je n'ai pas si faim que ça. Evidemment, il va me falloir refaire le plein d’énergie si je veux travailler mes devoirs pour le lendemain, mais le stress me noue l’estomac. Sinon, je me demande si je fais bien de lui répondre en français. Je vais à l’encontre de la règle établie par mes parents. Pourtant, si on y regarde de plus près, c’est elle qui demande à le faire. Pourquoi être contrariant ? Je vais l’être juste un peu, mais c’est pour l’aider, ça passe, non ?

Par contre, on dit : “J’étais en train de dire”, c’est le verbe être qu’il faut utiliser dans cette formulation.


P*tain… J’ai l’air d’un moralisateur… Je n’ai plus qu’à espérer qu’elle ne le prenne pas mal.

---------------------------------

Mes dialogues

Je parle en japonais
Je parle en français
Je parle dans un anglais approximatif
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Français opposés || PV Lou Takahashi Empty Re: Français opposés || PV Lou Takahashi

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum