Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

Recensement des membres jusqu'au 26 Juillet!
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Invité
Invité
Anonymous
Invité

[Appartement de Ryuji] Frères et soeurs sont aussi proches que mains et pieds | PV Futaba Empty [Appartement de Ryuji] Frères et soeurs sont aussi proches que mains et pieds | PV Futaba

Jeu 23 Nov 2023 - 15:10


[Appartement de Ryuji] Frères et soeurs sont aussi proches que mains et pieds | PV Futaba JjPOZqA
Frères et soeurs sont aussi proches que mains et pieds
2 juin 2018 — dans l'appartement de Ryuji
Futaba Yamashiro

Samedi après-midi, lendemain de... rien de particulier, en fait. C'était fini, ça lui était passé les soirées jusqu'à pas d'heures une bouteille dans une main et son paquet de cigarettes dans l'autre à contempler l'infini. Non, désormais place aux... nuits sans fin vissé à sa chaise de bureau devant son ordinateur entre travail, sites web interdits au mineur (il dira que c'est pour le travail) et un mix entre jeux vidéo et vidéos ou podcast en fond. Le résultat était plus ou moins le même : il se réveillait tard le samedi car il passait ses vendredi soirs devant l'ordinateur. Le reste de la semaine il était sage, c'est qu'il travaillait encore et toujours à l'université de Kobe, quand bien même l'auteur des mangas "légers" dont il signait de temps en temps les dessins l'avait sollicité autour de la rentrée d'avril. Un peu de beurre dans les épinards, peut-être pour les mettre de côté, aller en vacances, changer d'appartement, qui sait ? Il y a quelques mois, il aurait peut-être proposé un week-end à Moon mais plus maintenant. L'eau avait coulé sous les ponts. Un sacré déluge, d'ailleurs.

Il se réveilla, s'étira longuement en grognant comme un chat dont on interrompt la sieste et regarda l'heure. Onze heure pile. Pas trop tôt ni trop tard, juste assez de temps pour faire le ménage et se rendre un temps soit peu présentable. Il avait de la visite, et pas n'importe laquelle : pas un date, pas ses parents, un truc pile entre les deux... sa petite soeur. Elle s'était inscrite sans rien dire à personne à l'université où il travaillait depuis un an déjà et pourtant, ils ne s'étaient vus qu'à de rares occasions. Leur mère l'avait bien tanné au sujet, lui reprochant de ne pas la loger, ce qui leur éviterait d'ailleurs de payer les frais liés au logement ! Il avait répondu que s'ils conciliaient à lui verser une rente en guise de loyer, il y réfléchirait. Bizarrement, plus de réponse depuis. L'argent et les Yamashiro, c'était une histoire compliquée.

Pas le temps de ressasser le passé, ni les histoires de famille, il devait s'activer. La gamine n'avait pas donné d'heure précise d'arrivée, elle s'était contentée d'un "vers midi, allez" évasif. Alors il ne lui restait plus qu'une heure à peu près pour ranger l'appart, se laver, cacher les choses compromettantes telles que des cadavres de bière, des paquets de cigarette abandonnés (il avait pourtant arrêté mais sa demi-vie nocturne l'avait fait replonger et pas des moindres) et sa collection de "livres de références anatomiques", autrement dit un paquet de mangas interdits aux mineurs, certains dont il avait signé les dessins, qui lui servait pour retrouver de l'inspiration quand il en manquait. Futaba ignorait qu'il faisait ce genre de boulots sur son temps libre et autant dire que ni l'université, ni leurs proches, ne verrait d'un bon oeil cette réalité si la sorcière venait à cafter.

Comme prévu, une heure plus tard, tout était prêt. Il sortait de la douche après avoir fait la tornade dans son appartement. Pauvres voisins qui ont dû entendre tout le vacarme ! Même si bon, après tout, la seule voisine qui aurait pu s'en plaindre n'aurait probablement pas le cran de venir le faire en face. Ca aurait été gênant que son ex vienne râler qu'il fasse du bruit en rangeant son logement, manquerait plus que ça, après des semaines à s'ignorer poliment une fois leurs places de collègues-voisins réattribuées.

Il glanda dans le canapé, l'oeil rivé sur sa tablette en attendant le moment où l'ouragan Futaba déboulerait dans son appartement...


Code : Gin
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum