Le deal à ne pas rater :
Où acheter la display japonaise One Piece Card Game PRB-01 One Piece ...
Voir le deal


Himuro Kinbaku
A l'université ; 3è année
Himuro Kinbaku
■ Age : 36
■ Messages : 799
■ Inscrit le : 21/06/2017

■ Mes clubs :
Deux charos dans la boucherie [PV Evan] GkZd5iQ Deux charos dans la boucherie [PV Evan] Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-101
❖ Arrivé(e) en : Fin Décembre 2014
Himuro Kinbaku

Deux charos dans la boucherie [PV Evan] Empty Deux charos dans la boucherie [PV Evan]

Dim 17 Déc 2023 - 17:26


Deux charos dans la boucherie [PV Evan]
29 Juin 2018 - Soirée


Une nième présentation, que ca devient lassant à force de m'introduire auprès de telle ou telle demoiselle. Elle serait en détresse encore... Elle serait un peu plus rebelle et viendrait pour s'amuser plutôt que courtiser. Nous n'avions pas les même envies dans ce genre de soirée. En même temps la soirée mondaine c'était pas ce qui était le mieux pour s'amuser. Ca parrait cool vu de l'exterieur, plein de demoiselle se regroupant autour de chaque homme célibaitre, un buffet avec autant de chose que nous le souhaitons, le orientale, de l'occidentale...

Souhaitant me rafraichir un instant, je remercie les personnes autour de moi et m'excuse. Réajustant le costume que je porte pour l'occasion, desserrant ma cravate, c'est la coiffure trop bien ajusté à mon goût que j'ouvre une porte donnant à l'extérieur. L'air, bien qu'encore chaud à cette periode de l'année, fait un bien fou. Je me sens plus libre, comme un acteur venant de finir sa représentation et fillant en coulisse pour l'entracte.

Ha la la... Que de faux sourire...


La voix basse et soufflante, je résumais bien mon aversion pour ce genre de soirée. Comme si la demoiselle X ou Y était vraiment intéressé par moi. Bon, je ne suis pas moche, mais c'est surtout ma  filiation, ma situation qui leur est enviable. Tout comme moi elles sont obligées de parraitre à leur meilleur jour, subbissant elles aussi les assauts répété de ceux ne souhaitant que serrer, abusant de leur privilège pour être le plus "populaire".

Rapidement, Kimi, ma soeur ainée me retrouve. Epuisée elle aussi de ce manège, elle a la chance dans son malheur de s'être mariée à l'homme qu'elle aime, et savait bien ou me trouver. On échange alors quelques sourire, quelques mots. Je suis à l'aise, détendu avec elle. Mais je sais qu'elle viens ici, sous injonction de notre mère pour me faire rentrer et que c'est son moyen à elle de me faire passer un bon moment, de me redonner le courage d'affronter les adversaires.

Il fallait dire que père y avait mis un bon billet, arrivant dans l'un des plus prestigieux cabinet d'avocat du japon, il avait ainsi pu engranger encore plus de bénéfice, accéder à un statut encore plus préstigueux qu'avant. Presque plus aucun cercle mondain ne penserais à faire une soirée sans l'inviter lui ou sa famille afin de s'attirer ses grâces. C'est pourquoi il avait tenu à inviter toutes les personnes qu'il connaissait en plus de ses nouveaux clients prestigieux afin de montrer à tous son ascension.

Rentrant alors dans cette belle pièces, décoré avec soin par Kimi et les domestiques cette après-midi, je m'empresse d'aller prendre un verre et de quoi manger. Est-ce qu'on viendrais enmerdé quelqu'un en train de boire ?

KraKhot

---------------------------------

Deux charos dans la boucherie [PV Evan] 01-sig10
Evan O'Connor
A l'université ; 4è année
Evan O'Connor
■ Age : 33
■ Messages : 192
■ Inscrit le : 01/10/2022

■ Mes clubs :
Deux charos dans la boucherie [PV Evan] Fv3F7ep Deux charos dans la boucherie [PV Evan] M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Septembre 2017
Evan O'Connor

Deux charos dans la boucherie [PV Evan] Empty Re: Deux charos dans la boucherie [PV Evan]

Jeu 4 Jan 2024 - 23:28
Deux charos dans la boucherie
Ft. Himuro Kinbaku
Le 29.06.18

Les soirées mondaines. Un univers bien à part dans lequel chaque petit poisson doit nager de la même manière, s'il ne souhaite pas être mangé par les plus gros. Cependant, cela glisse complètement sur la peau de Sean O'Connor qui n'a pas pour coutume de vouloir se fondre dans la masse. Se faire respecter pour ce qu'il est réellement et ne pas courber l'échine devant ceux qui ne correspondent pas à ses valeurs morales. C'est ainsi qu'il a éduqué son fils, qui nage à présent tranquillement, dans ce bassin rempli de requin.

Tôkyô... Je n'aurais jamais pensé venir ici pour une soirée mondaine durant mes études. Après tout, mon père ne m'a jamais imposé d'assister à ce genre d’événement, jugeant que mon avenir m'appartenait complètement. C'est toujours pour ce fameux avenir qu'il m'a proposé, il y a quelques jours, de l'accompagner pour me donner l'occasion de rencontrer du beau monde Japonais. Il est vrai que si je connais la plupart des gens influents à Londres, ce n'est pas du tout le cas – ou très peu – au Japon. Peut-être que Tessa sera présente ? Je ne devrais pas trop y compter, elle est peut-être retournée à Londres maintenant. Si c'est le cas, Jamie m'en parlera certainement vu son obsession pour elle.

Bref, nous arrivons et je ne dois pas être distrait. Je suis ici en tant que fils de Sean O'Connor et étudiant en médecine vétérinaire à l'avenir prometteur... Oui, c'est ainsi que mon père m'a vendu auprès de ses collègues et partenaires financiers. Même si je sais que je ne dois pas trop me prendre la tête, je n'ai pas envie de faire de l'ombre à mon père qui a tellement donné pour arriver à ce statut tout en restant lui-même : un homme d'une liberté à toutes épreuves.

Je me redresse dans cet ascenseur, à l'ascension semblant interminable, près à affronter ceux qui me prendront pour du menu fretin. Les portes s'ouvrent et si je suis d'abord impressionné par la salle, je me reprends rapidement et m'avance sûr de moi dans mon costume de couleur sombre.

Commence ainsi la danse des salutations et des faux semblants. La ronde des faux-culs comme me chuchote mon père après certaine présentation, me faisant oublier momentanément l'importance du lieu. Comment a-t-il pu se hisser là avec une attitude pareille ? Un vrai mystère mais je ne m'en plaindrai jamais. Il me préviens à l'avance à qui il va me présenter, afin que je sache comme me tenir et ne pas faire d'erreur sur le nom ainsi que le titre de l'interlocuteur. Lorsque vient le moment de saluer les hôtes de la soirée, j'ai l'impression de reconnaître le fils. Nous sommes d'abord salué en anglais, sûrement une habitude vis à vis de mon père, jusqu'à ce que je montre ma maîtrise du Japonais. Ils en sont « impressionné » mais je me doute qu'ils en ont rien à foutre.

La preuve est arrivée bien vite en portant une belle robe et de voluptueuses boucles anglaises... Monsieur et Madame Kinbaku ce sont bien vite occupé de nous remercier de notre présence avant de porter un grand intérêt au père de cette jolie demoiselle. Mon père me met un coup de coude discret avant de rigoler en s'éloignant. À bonne distance, il me déconseille de la convoiter car son père est un des plus réputés dans le pays. Sa fille étant un cadeau empoisonné et qu'il plaint le jeune homme sur lequel sera jeté son dévolu. N'ayant aucun intérêt, je lui réplique que je ne suis pas comme lui à vouloir tous les jupons que je croise.

Dans la bonne humeur d'une relation complice entre un père et son fils, vient enfin la fin de la ronde. Du moins, pour moi, mon père a encore à faire mais il me dit d'aller me ressourcer au buffet. Un repos bien mérité selon lui. Comme si j'allais être totalement tranquille à partir de maintenant... Bref, je fais comme si je n'avais pas compris qu'il me laisse un peu voler de mes propres ailes et me dirige nonchalamment vers la nourriture. Je me sers dans une assiette un petit assortiment de nourriture, attrape un verre et me dirige vers une banquette libre se trouvant le long d'un mur non loin.

C'est en relevant la tête que je l'aperçois un verre à la main. Ce visage que j'ai l'impression d'avoir vu avant cette soirée : le fils Kinbaku. Nos regards se croisent, je le salue de la tête en lui souriant, lui levant mon verre.

prononçais-je silencieusement depuis ma place à son encontre.

Une invitation peu commune dans ce milieu mais qui aura peut-être l'avantage d'attiser sa curiosité... Ou de le faire fuir... Les deux options sont valables.

KraKhot

---------------------------------

Evan parle Anglais (#cc3300) et Japonais (#924130)
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum