Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1663
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Stu(dying), stu(died) DOAUR5R Stu(dying), stu(died) UvBe1PB Stu(dying), stu(died) 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

Stu(dying), stu(died) Empty Stu(dying), stu(died)

Mer 31 Jan 2024 - 16:58
MARDI 17 JUILLET 2018



Blanche.































La page est blanche. Mais plus encore, blanc est son esprit. Cette épreuve de littérature, il l'a tant attendue. Tant et si bien qu'il a cru qu'elle était acquise. Il se trompait. Mais ce n'est pas nouveau. Croire en ses capacités était une erreur. Une de plus. De quoi alimenter la longue liste érigée par ses parents. Bêtement il regarde l'horloge puis sa copie. Autour de lui, les stylos grattent le papier. Son regard se pose alors sur Kobayashi-sensei.

Vingt minutes.

C'est tout ce qu'il lui reste pour faire honneur à ses parents, Mathéo, Nolan, Pablo, Tsumugi et son sensei. Le stylo dans sa main gauche tremble un peu. Le chef d’œuvre à portée de main s'efface au profit d'un texte sans saveur. En réalité, Seito n'essaye même pas. Si même les muses se rient de lui, à quoi bon se battre ? Ses kanjis reflètent son manque d'inspiration.

La sonnerie retentit.

Le japonais pose son stylo et remet sa copie. En pilote automatique, il range ses affaires. Puis, le sac sur les épaules, il sort de la salle de classe. Tous commentent mais il n'a pas le cœur à se joindre aux conversations. Il n'a plus la force de rien d'ailleurs. Lentement, son corps s'affaisse contre le mur. Ses doigts se faufilent dans sa chevelure, en tire quelques mèches. Être accroupi ne le soulage pas du poids de son cœur toujours appesanti par cette gravité étourdissante.




---------------------------------

Stu(dying), stu(died) 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Gareth N. Kobayashi
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 28
■ Messages : 1002
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Stu(dying), stu(died) Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Stu(dying), stu(died) Empty Re: Stu(dying), stu(died)

Dim 3 Mar 2024 - 22:25
Stu(dying), stu(died)
Rouge.

D’encre. L’épreuve d’art plastiques des étudiants avait eu lieu six jours plus tôt. Les corrections ne devaient pas se faire attendre. Une machine était en marche et elle devait cesser de cracher son cambouis avant le 26 de ce mois. On ne plaisantait pas avec les délais au pays du soleil levant. Quitte à suer corps et âme, l’honneur de chaque professeur de ce campus était en jeu à chaque période d’examens. Retarder la présentation des résultats ? Sacrilège ! Qu’on lui signe sa lettre de démission ! Souriant à ce code d’honneur gravé dans leur chaire, Gareth exagérait à peine. Alors il approuvait, émettait des réserves, signalait les contre-sens et hors sujet des écrits enflammés de jeunes esprits sous pression. Des copies sommes toute moyennes pour l’heure. Espérons que les prochaines de son tas, qui s’entêtait à ne pas vouloir s’amenuiser, soient meilleures.

Espérons que son protégé se mettrait enfin à rédiger sa plus belle dissertation. Le châtain tentait tant bien que mal de ne pas y porter une attention trop appuyée, mais chaque coup d’œil à sa montre faisait grimper son inquiétude. Il ne devrait pas être en mesure de croiser le regard de son élève mais plutôt avoir une belle vue sur sa tignasse baissée sur sa feuille. Écris ! N’importe quoi mais écris ! Lui criait son regard apatite.

Le message semble l’atteindre, mais Gareth peine à se sentir rassurer. Il le voit, chercher ses mots, perdre sa main dans ses mèches brunes en quête d’une idée miracle. Dans un soupir silencieux, le professeur se fait violence pour retourner à ses corrections.

La sonnerie retentit. Et un nouveau tas de feuilles se crée sur son bureau. Un sourire contrit à Seito avant que la salle ne se vide et qu’il doive s’assurer de sceller les productions dans une grande enveloppe kraft.

Lorsque Gareth ressort, son sac bandoulière sur l’épaule et l’enveloppe sous le bras, sa mission est encore loin d’être achevée. Il s’autorise néanmoins une entorse en voyant Seito déconfit contre le mur.

« Mori-kun... Est-ce que tu es tombé sur quelque chose que tu avais moins révisé ? Le programme est chargé, c’est un peu la roulette russe... »

Une question de choix et de chance. D’ordinaire, son élève brillait par sa perspicacité et son impressionnante culture littéraire, mais personne n’était infaillible et d’autant moins sous stress.

agora


---------------------------------

Stu(dying), stu(died) Sign10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1663
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Stu(dying), stu(died) DOAUR5R Stu(dying), stu(died) UvBe1PB Stu(dying), stu(died) 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

Stu(dying), stu(died) Empty Re: Stu(dying), stu(died)

Lun 18 Mar 2024 - 22:27
MARDI 17 JUILLET 2018



Seito relève mollement la tête. La question l'écorche tant elle lui apparaît ridicule. Aucun sujet n'aurait dû lui échapper en Littérature. Il avait prouvé à maintes reprises qu'il s'y sentait à l'aise. Alors pourquoi ? Pourquoi aujourd'hui, alors même que sa survie dépendait de cette réussite, avait-il échoué si lamentablement ? Ce n'est pas de la fausse modestie. Il sait que sa note sera mauvaise. Il aurait pu rendre une copie vierge que le résultat aurait été le même.

« Ça aurait pas dû arriver. »

Et pourtant, le voilà devant le fait accompli. Le japonais prend appui sur ses mains pour se hisser vers le haut. Son dos reste collé au mur mais son regard ne soutient pas longtemps celui du sensei. La honte déchire ses entrailles et ses yeux le picotent. Mais c'est ridicule de pleurer pour une note qui n'est même pas encore annoncée. Et puis c'est entièrement sa faute. S'il avait révisé de manière plus assidue, il ne subirait pas ces échecs répétés.

Car la Littérature n'est pas la seule matière criblée de trous. Il y avait aussi eu l'oral d'anglais, la biologie et la géographie. Avoir la moyenne tient à présent du miracle. Pas sûr que la fée qui s'est penchée au dessus de son berceau à la naissance soit motivée. Il est même certain qu'elle a déserté depuis le temps. Cet échec absorbe toute magie. Et cette dernière étincelle met le feu aux poudres. Nonchalant, il dégoupille l'ironie de la situation.

« J'devrais p't'être jouer à la roulette russe, ouais... histoire d'en finir. »

Seito pousse un énorme soupir alors qu'il malmène son front puis son cuir chevelu d'une main agitée. Ce n'est qu'une image, il ne le pense pas vraiment. Son cerveau, plutôt que de rebondir avec malice, s'est enterré dans l'humour noir.

« Pardon, c'est pas drôle. »

Il se mord la lèvre. Ses yeux captent l'enveloppe marron. Prestement, sa main choppe son sac à dos par l'une des lanières. Mieux vaut qu'il ne s'attarde pas ici. L'examen de mathématiques ne va pas se réussir tout seul demain. Et il ne part pas confiant. En mentionnant l'enveloppe, il abrège la conversation.

« J'vais vous laisser accomplir votre mission. Passez une bonne journée, sensei. »

La lanière glisse sur son épaule et il se décolle du mur.



---------------------------------

Stu(dying), stu(died) 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Gareth N. Kobayashi
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 28
■ Messages : 1002
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Stu(dying), stu(died) Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Stu(dying), stu(died) Empty Re: Stu(dying), stu(died)

Lun 13 Mai 2024 - 19:27
Stu(dying), stu(died)
Loin de lui l’intention de le vexer avec cette question. Gareth savait pertinemment que son élève était tout à fait capable de sen sortir quelque soit le sujet, sauf qu’aujourd’hui, ce n’était pas le cas. Alors demander comment l’examen s’était passé lui sembla d’autant plus ridicule. Il voudrait remonter le temps de plusieurs mois, lui permettre de se reprendre, réviser, effacer ce qui pouvait bien avoir gâcher l’ascension de la pente gravit. Lui qui pensait que tout rentrait enfin dans l’ordre dans la vie de son protégé. Plus que cette potentielle mauvaise note rattrapable, c’était la réaction des parents ô combien aimables de Seito qui l’inquiétait.

Ca n’aurait pas dû mais nul n’est à l’abri. Le plus dur est de ne pas rester bloqué dessus et faire mieux la prochaine fois. Mais comment nourrir cet état d’esprit lorsque trébucher n’était pas même permis ? Gareth se sentait désarmé. Il ne pouvait rien faire pour changer ce que vaudrait sa copie, il se refusait le crachat de paroles rassurantes vides de sens. Alors le silence se poursuit, jusqu’à ce qu’un rappel à l’ordre soit nécessaire.

« Ne dis pas ça. »

Une pointe d’autorité doublée d’une peine non dissimulée habillent sa voix. Il savait que ce n’était qu’une image, du moins, il l’espérait fortement. Pour beaucoup d’étudiants sous pression, ce n’en était pas une... Enfin bref. Assez d’idées sombres se profilaient pour ajouter la pire de toute.

A sa mention, le professeur baissa son regard vers l’enveloppe. Ah oui. Il l’avait déjà oublié. Hors de question cependant de le laisser dans cet état jusqu’au prochain examen.

« Je dépose ça et on se rejoint au parc. Aucune protestation ne sera acceptée ! A tout de suite. »

Sans un regard de plus, le métisse se dirigea à la hâte en salle des professeurs pour déposer les copies en sûreté. Il confirma ledit dépôt de sa signature puis se dirigea vers son bureau. Ses doigts attrapèrent la poignée d’un tiroir où il sortit trois boîtes de Pocky de différents parfums. A l’extérieur, il pris deux ramunes au distributeur. Ses yeux balayaient les bancs à la recherche de Seito, espérant ne pas se retrouver seul avec ses victuailles.

agora


---------------------------------

Stu(dying), stu(died) Sign10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1663
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Stu(dying), stu(died) DOAUR5R Stu(dying), stu(died) UvBe1PB Stu(dying), stu(died) 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

Stu(dying), stu(died) Empty Re: Stu(dying), stu(died)

Mar 14 Mai 2024 - 23:25
MARDI 17 JUILLET 2018



Le professeur lui coupe l'herbe sous le pied. Sa bouche se referme lentement sur cette contestation qui jamais ne verra le jour, puis fait la moue. L'embarras fait trembler son regard alors que Seito l'observe s'éloigner jusqu'à devenir tout petit dans ce long couloir. Bien sûr que l'idée de ne pas respecter la consigne lui effleure l'esprit. Après tout, il n'a aucune envie d'être consolé par qui que ce soit et encore moins par un adulte. Il s'est mis tout seul dans la mouise, à lui de s'en sortir tout seul. Mais cette décision peinerait Kobayashi-sensei et, après tout ce qu'il a fait pour lui, il n'a pas le droit de se montrer aussi égoïste. C'est donc à contre-cœur qu'il prend la direction de la sortie, le pas traînant.

Dehors, il fait affreusement chaud mais, par chance, Seito déniche un banc à l'ombre. Le silence l'enveloppe alors qu'il patiente assis. Toutes ses pensées sont accaparées par cette page vierge. Il se penche vers l'avant et plante ses coudes dans ses cuisses. Ses doigts se perdent dans ses cheveux tandis qu'il se revoit écrire autant de nullités. Le correcteur allait rire de sa vacuité. Il ne parvient pas à comprendre son blocage, pas plus qu'il ne sait comment rattraper le tir. Auprès de ses parents il se sait foutu et, même si ce n'est pas nouveau, il ne parvient pas à se détacher de l'impression que cette fois-ci sera de trop. Mauvais pressentiment, intuition féminine dans un corps de garçon, qu'importe. Aucun porte-bonheur ne peut contrer le raz-de-marée qui l'attend.

La respiration étouffée par l'angoisse, le japonais finit par relever la tête et repère le professeur. D'une main levée, il lui fait signe en se soulevant du banc et l'accueille en s'inclinant. Les regards extérieurs le poussent à se montrer outrageusement respectueux. Cependant, dès lors qu'il pose les yeux sur les offrandes sucrées du professeur, il ne parvient pas à conserver son flegme.

« Ne me dites pas que c'est pour moi... Je... Je mérite pas. » balbutie-t-il.

Et le voilà qui s'incline à nouveau, perturbé par la gentillesse de Kobayashi. La simple vue des Pocky le ramène à Mathéo dont il n'ose imaginer l'expression désespérée qu’arborera son visage lorsqu'il lui avouera avoir échoué dans sa matière favorite. Il se déteste si violemment que l'aigreur broie son cœur entre ses griffes empoisonnées.



---------------------------------

Stu(dying), stu(died) 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Gareth N. Kobayashi
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 28
■ Messages : 1002
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Stu(dying), stu(died) Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Stu(dying), stu(died) Empty Re: Stu(dying), stu(died)

Lun 10 Juin 2024 - 17:29
Stu(dying), stu(died)
Son regard azur se pose rapidement sur les quelques bancs à l’ombre faisant office d’échappatoire au soleil brûlant. La plupart sont déjà occupés par d’autres étudiants, mais par chance l’un d’eux attendait son protégé. Il ne voit pas sa tête, baissée vers le sol, mais reconnaît sa tignasse brune et les mains qui s’y perdent, pour l’avoir vu faire un nombre bien trop important de fois pour son jeune âge. Seito finit tout de même par se redresser et le saluer. Gareth incline la tête en réponse à son élève. D’ordinaire ils ne s’embarrassent plus de ces politesses mais le parc possède des yeux partout.

Aussi triste que peut être le tableau dépeint par l’adolescent qui se flagelle une nouvelle fois, le professeur ne peut s’empêcher d’être attendri par ce garçon en manque de reconnaissance et d’affection. Des notions somme toutes simples, des notions qui devraient être naturellement présentes en chacun d’eux, et pourtant.

« Après trois heures dans une salle d’examen, tout le monde mérite des Pocky et une ramune fraîche. Tiens. »

Il lui tend et n’en démordra pas tant qu’il n’aura pas saisie la bouteille et un des paquets de sucreries. Le châtain décide enfin de s’asseoir à ses côtés, respectant une distance raisonnable entre un élève et un professeur, à savoir au moins soixante centimètres. Toujours précis en matière de distance.

« Alors, qu’est-ce qu’il s’est passé ? C’est le stress ? La pression ? »

agora


---------------------------------

Stu(dying), stu(died) Sign10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Stu(dying), stu(died) Empty Re: Stu(dying), stu(died)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum