Le Deal du moment : -45%
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go ...
Voir le deal
1099.99 €


Le Doyen
Personnel ; directeur (pnj)
Le Doyen
■ Age : 16
■ Messages : 7819
■ Inscrit le : 20/11/2007


Mon personnage
❖ Âge : 69
❖ Chambre/Zone n° : Chez lui
❖ Arrivé(e) en : Depuis toujours
Le Doyen

Epreuve 5 - Le monde de Dùralas Empty Epreuve 5 - Le monde de Dùralas

Dim 9 Oct 2022 - 11:07




La situation a beau être banale, le quotidien n’en reste pas moins attrayant. Que vous attendiez la fin du cycle de la machine à laver, que vous mangiez le même dessert à la cantine toutes les semaines, que vous patientiez la tête contre la vitre d’un bus, ces fragments de vie sont les rouages d’une trame bien huilée. A vous de sélectionner un de ces instants du quotidien et d’y déceler la beauté dans l’ordinaire.


Vous devrez rédiger votre texte en 3 paragraphes.
La 1ère phrase de chaque paragraphe devra faire parti d'un haïku qui, une fois assemblé, résume l'intégralité de votre texte.


▬ Cette épreuve est un solo.
▬ Vous avez 24 heures pour poster votre réponse.
▬ L'épreuve se termine le dimanche 16 octobre à 23h59.
▬ Les réponses sont limitées à 1500 mots maximum.

---------------------------------

★ Compte PNJ ★
Si tu as un souci ou une question, n'hésites pas à contacter le staff : Keitô ou sur le Discord
Ehawee
Invité
Anonymous
Ehawee

Epreuve 5 - Le monde de Dùralas Empty Re: Epreuve 5 - Le monde de Dùralas

Dim 16 Oct 2022 - 23:41
Ehawee

PJ:

La tomate tombe.
Une simple erreur de maladresse, pouvait se dire Ehawee, avec une mine confuse. La pulpe encore sur les lèvres et sur sa joue, elle contemplait le liquide vermillon s’échapper de la peau fragile à ses pieds, avec une étrange expression. Comme un fruit trop mûr qui décide de larguer sa branche, cette tomate était simplement tombée de sa main et rejoignait désormais les humus poussiéreux des racines qu’elle irriguait de son jus. Et sa chair tendre et acidulée, la brune en avait encore plein les papilles. Une certaine déception pouvait se lire sur son visage, lorsque, soudainement, des sons l’interrompirent.

Les merles se reflètent dans l’eau.
Les oiseaux ne chantent pas, ils parlent. C’était un langage que l’elfe n’était pas en mesure de comprendre, comme beaucoup d’autres, car ils semblaient avoir déterminé leur langue uniquement pour leurs compères, exactement comme l’elfique n’avait été inventé que pour les elfes. Les tomates, en revanche, ni ne chantaient, ni ne parlaient. Elles n’étaient pas dénuées de communication pour autant, mais elles étaient bien moins perceptibles que les autres. Du moins, c’était ce qu’Ehawee comprenait lorsqu’elle pressentait les merles appeler au partage. Elle se lécha les doigts et décida de poursuivre sa route.

Les graines sont semées.
Les becs oranges piochaient dans la mousse et leurs plumes noirs se fondaient dans l’ombrage de l'érable, sans se douter du stratagème de la tomate. L’aventurière n’avait été qu’une passagère, et pourtant, on ne pouvait pas passer sans donner et ni sans casser : telle était la loi du monde de l’infime. Alors, sur le sentier forestier, elle se plut à imaginer les prochaines destinations possibles. Du corps-fruit au corps-elfe, au corps-arbre ou au corps-oiseau, où allaient pousser les prochaines tomates ?

La tomate tombe
Les merles se reflètent dans l’eau
Les graines sont semées
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum