-22%
Le deal à ne pas rater :
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming 23,8″ Full HD
139.99 € 179.99 €
Voir le deal


Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Sam 11 Nov 2023 - 4:13
Anxièté et Psychologie sont au restaurant.

Administration.
Vendredi après-midi.
15h.

‘’Bonjour, j’aimerais avoir des renseignements sur les services offerts par la psychologue, l’aide émotionnelle et assistante sociale pour la vie en collectivité, l’intégration et aide pour les cours…’’

Himawari sourit à la secrétaire qui l’observe un instant, l’anxiété suintait de sa personne. Le bout de femme devenait nerveux et le silence de la secrétaire n’aidait en rien. Toutefois, la femme, à l’apparence impeccable, lui fait signe d’attendre un instant. La verte hoche doucement la tête, se reculant pour laisser la place à d’autres qui déposait des effets. Elle se met à doucement faire les cent pas, tortillant ses doigts nervosités.

‘’Miss Kobayashi-san ?’’ S’exprime enfin la secrétaire.
‘’Oui, je suis là.’’ Annonce l’universitaire en se reprochant immédiatement.
‘’Tenez, prenez ces pamphlets, pour la psychologie, nous avons Beck Oribe, je crois qu’elle est encore présente à son bureau, sinon remplit ce petit coupon ici et met le dans sa boite. Elle te contactera lundi. Et pour l’aide sociale, nous avons Madame Williams-san, le même principe qu’avec Madame Oribe-san. La boite assez visible, elle est accrochée au mur, barrer. Tout est confidentiel.’’ Lui explique doucement la femme.
‘’Oh, merci beaucoup.’’ Souffle Hima, les yeux toujours sur les pamphlets d’informations, observant les traits des deux femmes.

Elle s’éloigne ensuite pour aller trouver l’emplacement des locaux. Malheureusement, elle se frappe à deux portes closes, elle remplit donc les papiers comme indiquée et les glisses dans la feinte de la boite…

♦ ♦ ♦

Samedi avant-midi.
Centre-ville.
Rue des restaurants.

Pour se changer les idées, elle avait décidé de sortir un peu. Elle avait passé une partie de l’avant-midi à se balader doucement, à prendre des photos des scénarios aléatoires offerts. La voilà maintenant près des restaurants, son estomac grondant de faim. Elle avait tellement été enthousiasmé et passionnée à prendre en photo les gens ou les objets. Tout en regardant à gauche ou à droite les restaurants, elle se demande si elle ne devrait pas s’arrêter et manger un truc, ou simplement rebrousser chemin et retourner à l’université. En même temps, elle voulait profiter encore un peu de la température, la luminosité juste assez forte pour être bonne, mais pas assez pour brûler ses yeux. Elle place l’appareil photo Nikon D3500, le modèle le plus léger, avec une très belle qualité. La replace un peu la ganse autour de son cou, elle glisse l’appareille proche de son visage, sous le large chapeau qui la protège des rayons de soleil et elle appui sur le bouton avant de ce figé.

Elle venait de reconnaître son modèle surpris, Beck Oribe la psychologue de l’université. Elle piétine un peu sur place, sentant l’anxiété revenir vers elle comme un insupportable insecte rampant. Elle se détourne un peu, reprend la pose pour prendre d’autres photos, se changer les idées, mais son cerveau revient vers la jeune femme. Devait-elle s’approcher maintenant et lui parler ? Devait-elle attendre à lundi que la psychologue prenne elle-même contact avec elle ? Si elle s’approchait maintenant, est-ce que ceci ne serait pas vu comme un harcèlement ? Elle ne voulait pas avoir l’air d’une impolie. Cependant, son cerveau ressentait le besoin de communiquer et elle savait qu’elle ne pourrait pas s’en sauver. Elle finit donc par s’approcher de la femme et l’interpeller doucement ;

‘’Miss Oribe-san ? Désolée de vous déranger dans votre journée de congé, mais… Euh… Je suis Himawari Kibayashi, nouvellement inscrite à l’Université de Kobe. Je ne sais pas si vous avez déjà vu mon dossier… Mais je… Je devais vous rencontrer et me présenter… Disons que l’idée me rendait un peu étourdi… Pour le dire poliment. Ça vous dérange si on se rencontre maintenant… Si vous avez du temps… Je vous invite à dîner ? Si vous n’avez toujours pas mangé.’’ S’exprime rapidement Himawari, essayant d’amadouer, mais surtout de se faire pardonner de sa brusquerie envers la femme. La nervosité et l'anxiété sont très présent chez la demoiselle qui se tient devant la psychologue.
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 575
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Dim 19 Nov 2023 - 20:35

Anxiété et psychologie sont au restaurant.

Beck Oribe avait décidé de prendre sa journée pour aujourd'hui. Nous étions samedi et la jeune femme avait décidé de se promener dans le centre ville de Kobe. Ce n'était pas dans ses habitudes, mais elle avait cette tendance à se promener dans les ruelles où se trouvaient bon nombre de restaurants. À croire que la psychologue développait une certaine passion pour la cuisine gastronomique, peu importe les Origines. Toute sa vie, Beck restait chez elle cloîtrée à attendre je ne sais quoi devant son écran d'ordinateur et regardant de temps en temps des films en streaming. La jeune femme marchait d'un pas rapide et regardant aux alentours, reniflant les bonnes odeurs qui envahissait les ruelles et avait envie de prendre un peu de bon temps dans un endroit sympathique.

Elle était habillée d'une tenue assez basique, chemisier blanc et son jean noir, avec des baskets. Plus facile pour se promener en ville ! Depuis plusieurs semaines, elle enchaînait les mises à jour de dossier et était un peu une corvée parfois. Mais l'amour de son métier était quelque chose pour elle de naturel. La jeune femme s'arrêtait pour tapoter sur son téléphone portable un SMS à son amie Moon et perdue également dans ses pensées. Une voix l'interpella. Beck se demandait ce que c'était, car elle ne connaissait pas celle-ci. Elle se retournera vers une étudiante qui ne lui semblait guère familière.

La psychologue s'arrêta net pour fixer son interlocuteur pour s'interroger sur son identité et surtout comment connaissait t'elle son identité ? Une question qui trottait dans la tête de la brune. Elle vint à arborer son plus beau sourire pour s'approcher doucement de la fille qui connaissait son nom.

- «Bonjour. Je me demandais effectivement pourquoi et comment vous connaissez mon nom. Mais je comprends mieux ! Au sujet des dossiers, je suis en train de remettre tout a jour, ce nom me dit vaguement quelque chose. Mais, j'en vois tellement passer ... Je suis un peu étourdie aussi. »

La jeune femme se demandait pourquoi cette étudiante voulait l'inviter au restaurant. Décidément, on invitait souvent Beck au restaurant. Si ça continuait, c'est elle qui allait terminer en dinde de Thanksgiving. La réflexion était grande, mais la psychologue ne voulait pas paraître impolie.

- «Hm... C'est un peu gênant pour l'invitation. Je conçois qu'en tant qu'étudiante vous avez autre chose à faire qu'à payer un restaurant à une inconnue. »

KoalaVolant

---------------------------------

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Yor-yor-forger
Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Dim 26 Nov 2023 - 19:00
Anxièté et Psychologie sont au restaurant.

Elles échangent un sourire rayonnant chacune. Pure politesse ou réel sentiment, la petite verte ne peut pas s’empêcher de trouver la psychologue très belle. Avec ses beaux yeux marrons brillent d’intelligence, ses longs cils noirs enveloppe joliment ses pupilles et sa chevelure d’ébène brille harmonieusement. Himawari se prend à observer avec fascination les traits délicats de la Dame. Inconsciemment, l’étudiante réajuste ses vêtements, se demande si elle était peut-être habillée trop confortable. Pour l’occasion, elle avait enfilé un simple chandail aux manches longue blanche et au col haut. Deux colliers de tailles différentes avec des breloques liés aux fleurs reposent sagement sur le chandail en plus de l’appareil photo. Un jean pâle taille haut ou le chandail avait été glisser à l’intérieur. Une ceinture noire offrait une séparation entre les deux. Une épaisse et large veste en laine noire enveloppait son corps, descendant plus bas que la cuisse. Les manches évasés et trop grandes donnaient l’impression de flotter un peu autour de ses bras en recouvrant à moitié ses petites mains gantées. Une paire de bottes de style Doc. Martens était chaussé confortablement. Elle replace un peu le large chapeau sombre sur sa tête, dévoilant un peu plus de son minois délicat encadrer par sa chevelure courte verte. Elle retirait sa large lunette au verre en forme de tournesol et sourit chaleureusement. Elle chasse l’idée de son esprit, elle était très bien ainsi, il ne servait à rien de se comparer à l’autre, elle était différente et c’était très bien ainsi.

‘’Non, Miss Oribe-san ne vous blâmez pas… Je viens d’arriver, j’imagine bien que vous êtes quelqu’un de bien occupée, l’école est tellement grande. Je passerais quand vous serez rendue à mon dossier, pas de favoritisme… C’est moi qui… Qui était un peu trop anxieuse à vous rencontrer… Alors quand je vous ai reconnu, je me suis dit que je pourrais simplement venir me présenter… Pour briser la glace et me rassurer juste un peu…’’ Essaye d’expliquer le petit bout de femme.

La psychologue avait raison, c’était peut-être trop bizarre qu’une inconnue, même étudiante, invite une autre inconnue au restaurant. Elle hoche la tête, avalant sa salive doucement. Elle se sent un peu mal maintenant d’avoir lancé l’invitation aussi ouvertement sans trop y avoir pensé. Peut-être que madame Oribe avait mieux à faire que de passer son temps avec une étudiante durant l’une de ses journées de congés… Ceci était très déplacé de sa part de tenir pour acquis qu’elle accepterait, même si l’invitation avait été lancée très rapidement. Elle aurait dû prendre le temps d’y réfléchir. Elle se met à jouer avec sa lunette nerveusement, la manipulant rapidement.

‘’Oh… Je suis désolée… Je ne voulais pas… C’est vrai, vous avez raison. Vous devez attendre des gens… C’est votre journée de congé alors. Terriblement désolée de mon action.’’ Dit-elle en se penchant un peu vers l’avant et en offrant une excuse sincère.
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 575
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Dim 26 Nov 2023 - 20:15

Anxiété et psychologie sont au restaurant.

Beck n'était pas quelqu'un de très physionomiste. Ça se trouve qu'elle la déjà rencontré plusieurs fois dans l'enceinte de l'établissement. Parfois, il lui arrivait de se promener en ville et de rencontrer des élèves. Son physique était assez atypique et c'est logique en tout cas que des gens la reconnaissent plus qu'elle ne le ferait. La jeune femme était investie dans son métier et voulait le faire convenablement. Pas le faire comme certains professionnels qui écoutent sans faire réellement attention à ce que leur dit le client, et les font payer ds sommes faramineuse. La psychologue n'était pas de cet acabit. Elle faisait attention aux détails et les choses que pouvait lui dire les étudiants. 

Elle est arrivée depuis le mois de février et dieu sait qu'elle en a vu des étudiants défiler dans son bureau. Peut-être certains qui pensaient que cela allait se régler en une séance. La jeune femme était quelqu'un d'assez patiente et ne se voyait pas régler un problème en un claquement de doigt. Elle était touchée de voir que Himawari prenait le temps et la patience de vouloir la consulter.

- «Je ne fais guère du favoritisme. Je prend le temps de mettre à jour informatiquement, enfin c'est l'un de mes passe-temps surtout entre deux rendez-vous. Mais ne vous inquiétez pas, je vous prendrais en consultation, j'ai quelques places restantes.»

La psychologue prenait en considération que le temps d'attente pour avoir un rendez-vous n'est pas évident. Surtout dans cette grande école où lycéens et étudiants universitaires sont mélangés. Son carnet de client commençait à bien se remplir grâce au bouche à oreille suite au travail accompli en plusieurs séances. Les élèves étaient conquis et le doyen semblait être satisfait de ses services en tant que psychologue scolaire. Un boulot de longue haleine, mais la jeune femme ne se voyait pas cloîtrée dans un bureau et mettre cette barrière très distante face aux élèves. Pour elle, selon son expérience, il fallait exprimer une certaine proximité avec les personnes qui venaient lui donner leur confiance dans son office.

En parlant de manger, la brune comprenait bien qu'elle avait la tête d'une personne qu'on pourrait inviter facilement. Ce serait impolie de devoir refuser, car Himawari semblait être sincère dans son invitation. Mais une étudiante, de son point de vue devait garder son argent au lieu de le gaspiller pour une inconnue. Mais, elle allait trouver une solution en se redressant doucement.

- « De toute façon, je n'attends personne. Je me promenais tranquillement et profitant de mon congé. Je ne suis pas contre un restaurant, mais si vous voulez bien... C'est moi qui vous invite. Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?»

KoalaVolant

---------------------------------

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Yor-yor-forger
Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Lun 27 Nov 2023 - 20:50
Anxièté et Psychologie sont au restaurant.

‘’Oooh, je… Je… Si vous tenez absolument à payer, je propos un petit café-bistro alors… Je connais le Honey Toast Cafe Akihabara qui n’est pas loin d’ici.’’ Commence-t-elle en pointant une enseigne avec un dessert dans un honey cone à plusieurs boutiques de leur position. ‘’Ils ont des produits végétariens, je suis sur une diète stricte à cause de ma maladie…’’ Explique-t-elle gênée.

Avec les poussées de crises qui pouvaient être parfois violentes, elle devait éviter tout aliment qui pouvait être inflammatoire et elle avait effectué plusieurs recherches sur les boutiques non loin de la cafétéria qui offrait de telles possibilités et le Honey Toast était l’un deux. Ils y avaient une grande variété de breuvage, passant du chaud au froid et de repas, allant du déjeuner au dîner sans problème. Après l’accord de la demoiselle, le bout de femme remet ses lunettes, la luminosité commençant à devenir un poil inconfortable et elle ouvre la marche pour guider la psychologue.

‘’Hmm… Encore merci de prendre le temps de parler avec moi… Ça va beaucoup m’aider pour notre premier rendez-vous.’’ Avoue-t-elle doucement, l’idée de devoir retravailler un lien de confiance avec une psychologue la terrifiait un peu, mais en même temps, elle savait que c’était une nécessité pour sa réussite.

Une fois devant la boutique, elle pousse la porte de verre et elle la tient pour permettre à sa compagne de glisser à l’intérieur. Elles sont immédiatement accueillies par l’une des serveuses et guider par celle-ci vers une table pour deux. L’odeur du café et du miel flotte dans l’air, parfois accompagner par d’autres odeurs de nourritures. Le lieu est chaleureux et convivial avec des couleurs vives mais agréables, rappelant le miel et l’été. Plusieurs affiches dévoilaient des spécialités de la boutique, mais elle qui semblait revenir le plus semblait être un petit pain carré grillé donc l’intérieur avait été ouvert et partiellement vidée pour accueillit divers fruits, crème glacé et miel. La marque du café brûlé sur les côtés du pain. Il appelait ceci le Honey Toast et il y avait une grande variété de garnitures offertes et au choix du client.

Confortablement assissent à leur table attitrée, elles se font offrir des cartes menues par leur serveuse et cette dernière leur laisse le temps de fouiller pour choisir ce qu’elles allaient choisir.

‘’Si je peux demander… Qu’est-ce qui vous a poussée à devenir psychologue ? Vous semblez si jeune…’’ Demande timidement Hima.
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 575
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Lun 27 Nov 2023 - 21:22

Anxiété et psychologie sont au restaurant.

À en croire la vie de Beck, elle passait son temps à s'empiffrer telle qu'une boulimique. Comme la jeune femme pensait, son sommet body n'était pas très bien préparé pour les temps chaud et qu'elle allait finir d'avoir de la bedaine ou les gens allaient croire qu'elle était enceinte de trois mois. La psychologue suivait l'étudiante avec beaucoup d'entrain et de gaieté. Passer du bon temps avec les élèves était quelque chose d'intéressant et surtout dans un endroit moins austère qu'un bureau et l'ambiance y est plus propice si les confidences s'y prête. Beck savait que les personnes doivent être à l'aise pour pouvoir exprimer ce qu'ils ont sur le coeur.

L'odeur du thé et des gâteaux sucrés se faisaient sentir dans les narines de la japonaise. Un peu de personnes étaient présentes à discuter entre amis, en couple. C'était un café bistrot dont Beck avait pu entendre quelques mérites dans la salle des professeurs. La jeune femme avançait et regardait les pâtisseries présentés sur les étagères. Et elle ira s'asseoir près d'une fenêtre dans un endroit un peu moins bondé de monde pour y être installé tranquille.

- «Ce qui m'a poussé à devenir psychologue, c'est de vouloir aider les autres et le déclic d'avoir voulue être aidée à une époque où j'en avais le plus besoin sans rentrer dans les détails. Mais je suis satisfaite aujourd'hui de ce que je suis devenue, même si les études sont des plus hardues.»

Un serveur viendra leur donner une carte pour consulter les produits qu'ils avaient en boutique. Les images étaient accolés à de belles description en caractère cursive et qui était très joli, très lisible. La jeune femme réfléchissait à ce qu'elle allait prendre. Peut-être quelque chose de plus simple, comme du pain complet avec du miel de producteurs locaux et du thé à la lavande comme elle aime si bien le déguster. Elle avait un peu de temps avant que le serveur venait à prendre leur petite commande et Beck observait Himawari.

- « En tout cas, si vous êtes venue me chercher c'est que vous aviez quelque chose d'important ou d'urgent à venir me parler. Des conseils ? Ou quelque chose qui vous tourmente depuis votre arrivée dans ce nouvel établissement ? »

KoalaVolant

---------------------------------

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Yor-yor-forger
Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Jeu 30 Nov 2023 - 21:19
Anxièté et Psychologie sont au restaurant.
Hima sourit doucement, son cœur gonflé d’une émotion qui se tient entre la joie et la crainte d’avoir peut-être dépassé une ligne sociale. En même temps, miss Oribe ne semble pas trop embêtée par sa demande, ce qui la rassure juste un peu. Tout en se faufilant entre les tables, elle essuie ses mains moites sur son pantalon, essayant de chasser l’anxiété. Ce n’était certainement pas le temps de perdre la boussole de vue… Ou encore d’être désorienté, d’être troublé, d’être affolé, de perdre le nord, d’être déboussolé, de devenir folle, d’être décontenancée… Et voilà que son cerveau s’affole. Elle prend une grande respiration, s’encrant dans le moment présent, observant le visage de la demoiselle, les angles délicats de sa mâchoire ou encore de la couleur rassurante de son regard.

Voilà, c’était beaucoup mieux. Elle remercie intérieurement la serveuse de les avoir guidées dans un coin plus tranquille, leur permettant un échange relaxe, ce qui aiderait grandement la petite demoiselle à la chevelure verte. Il fallait se focusser sur le moment présent et oublier le reste, comme le lui disait si bien sa psychologue de l’hôpital. Tout en posant ses prunelles curieuses sur la demoiselle, elle écoute attentivement les paroles qui s’extirpent élégamment de sa bouche. Elle sourit un peu bêtement, enviant presque la dame d’avoir trouvé si facilement ce qu’elle désirait faire dans la vie. Himawari savait ce qu’elle aimait, mais avec sa condition, elle ne savait pas exactement quel genre de métier elle voudrait faire. Quelque chose en lien avec la création, ceci était sure. Elle avait partagé à Akio, qu’elle appréciait faire des vêtements ou des accessoires plus adaptés au gens qui avait les mêmes maladies qu’elle, mais en serait-elle simplement capable ?

‘’Et bien, j’ai cru comprendre en observant mon grand frère et son meilleur ami que toutes les études qui touchent à l’être humain et sa psyché était des plus difficiles, mais tellement gratifiant. Alors j’imagine bien la satisfaction.’’

Elle observe le menu lentement, se décidant finalement sur un Matcha latte froide avec des billes de tapioca et un assortiment de fruits sur lit de mousse et pain. Il se trouvait dans la section des déjeuner, mais avec la boule de yogourt congelé qui l’accompagnait, on aurait pu croire à autre chose. Elle le pointe à Beck et souffle avec un petit rire ;

‘’Vous ne trouvez pas que ce déjeuner à l’air d’un dessert ? Je crois que je vais prendre ceci comme repas. Ce n’est pas trop cher et ça a l’air délicieux. En fait, quand je vous ai reconnue, j’ai essayé de ne pas venir vous parler, je me suis dit que je devais faire comme tout le monde, mais mon cerveau n’a pas voulu coopérer… Il avait besoin de réassurance sur un truc… Je sais que c’est une question bizarre, mais… Comment je fais pour approcher les gens pour essayer de me faire des amis… Il y a tellement de personnes et de genre différent que je suis terrifié à l’idée de leur parler de peur de pas leur plaisir… Je suis la petite nouvelle qui débarque alors… Et avec ma maladie, je ne veux pas non plus attirer l’attention avec la pitié qu’ils pourraient ressentir et je ne suis pas là non plus pour les faire sentir mal…’’ S’emballe la demoiselle qui essaye de s’expliquer…

Je te mets au défi ! : Option 4 - Boussole – Angles – Dessert
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 575
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Ven 1 Déc 2023 - 10:53

Anxiété et psychologie sont au restaurant.

La psychologue feuilletait le menu avec plusieurs photos qui définissait les plats proposés par l'établissement. La jeune femme se décidera pour une tarte au citron meringué avec un thé au fruit rouge. Cela suffira et cela n'était très onéreux. Elle vint à sourire à l'idée que cela ressemblait plus à des desserts qu'à des plats copieux pour s'en remplir l'estomac. Cela était parfait pour son régime que cela fit exécuter un petit rire à Beck et s'arrêtant net pour ne pas mettre mal à l'aise la demoiselle aux cheveux verts.

C'est vrai que sa chevelure était pas commune et ce qui intriguait la psychologue. Mais la jeune femme n'était en aucun cas dans le jugement, écoutant les dires de son interlocutrice qui avait l'air angoissée à l'idée d'aller à la rencontre des gens. Il est certain que quand on ne connaît pas les personnes qu'il y a en face de nous, nous avons toujours l'impression d'être de trop et de déranger. Mais parfois, c'est tout le contraire. Les personnes agissent comme des bêtes curieuses et nous posent tous un tas de questions. C'est à double tranchant, on n'est pas dans la tête des gens et heureusement. Car sinon, dieu sait combien il y aurait de personnes qui deviendraient folles.

La serveuse reviendra pour prendre les commandes des deux protagonistes et puis Beck vint à répondre à la phrase de Himawari.

- «Je peux comprendre votre angoisse, ce n'est pas facile de savoir si on dérange les personnes qui sont avec nous et on a peur de s'interposer. Et en tant que personne nouvelle dans un établissement, la situation est parfois compliquée. Si vous êtes timide, c'est tout à fait normal et votre confiance viendra avec le temps.»

Beck vint à retenir l'information de maladie, elle ne prendrait en aucun cas en pitié son interlocutrice car malheureusement ce sont des choses qui arrivent. Des gens profitent justement de la maladie de leur pair pour pouvoir en tirer bénéfice et ce n'était en aucun cas dans les principes de la psychologue. On y est pour rien si ce genre de chose nous touche, mais Beck restait sensible à ce que l'étudiante lui confiait.

La vie peut être cruelle et ne s'acharne pas sur les bonnes personnes. Beck ne connaissait pas Himawari, mais elle avait l'impression que la fille avait un bon fond et était une gentille personne doté d'une grande générosité. Qu'elle a toujours plus donné qu'elle n'a reçue. Après ce n'était qu'une simple impression, elle n'avait pas encore eu le temps de lire le dossier de son interlocutrice. Le fait que le bouche oreille faisait son travail, la psychologue commençait à avoir pas mal de demandes pour venir consulter et la jeune femme semblait prendre cela comme quelque chose de satisfaisant car cela voulait dire qu'elle faisait du bon travail. Discuter dans un endroit cosy et qui ne soit pas trop intime, était parfait pour que la fille à la chevelure verte puisse se confier sans crainte.

Cet endroit était parfait pour une discussion sans prise de tête et que la timidité de Himawari allait disparaître peu à peu, Beck en était persuadée. C'est un travail à faire sur soi même. Et la japonaise était doté d'une grande empathie.

- « ... Votre maladie ? Vous désirez en parler ? Vous n'êtes pas obligée.»

KoalaVolant

---------------------------------

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Yor-yor-forger
Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Sam 2 Déc 2023 - 3:40
Anxièté et Psychologie sont au restaurant.

‘’Je suppose que vous avez raison.’’ Souffle simplement le bout de femme.

Elle tourne la tête un instant vers l’extérieur, observant distraitement les piétons qui passaient devant la vitre du petit bistro. Après avoir retiré son large chapeau, ses lunettes de soleil et ses gants, elle offre une apparence plus visible de sa personne. Sa peau blanche trahit un manque flagrant de passages au soleil et son attroupement d’accessoires parle un peu de lui-même. Sa condition ne la dérange plus en soit, après avoir une fois attraper un vilain coup de soleil dans une jeunesse lointaine, elle s’était fait la promesse que ça n’arriverait plus. Elle sourit bêtement à l’imagerie d’une jeune maman et son enfant qui traverse la rue, se tenant par la main. La mère semblait éduquer son gamin sur le fonctionnement des lumières de passage à piéton.

Elle est finalement ramenée au moment présent quand leur serveuse revient pour prendre leur commande. Une fois l’échange de paroles fait, l’attention revient sur la psychologue qui pose une question sur sa maladie. Himawari reste un poil surpris devant le questionnement avant de se souvenir que Miss Oribe n’avait pas eu la chance encore de lire son dossier. Elle se tape le front doucement, littéralement avant de s’exprimer, un peu honteuse d’elle-même.

‘’Pardon, en général, quand je rencontre quelqu’un de votre calibre, il connaît déjà mon dossier. Je ne suis pas gênée d’en parler, en fait, c’est un des sujets que je connais le mieux et que je suis très habitués de parler. Je suis né avec la maladie de l’albinisme. Mes yeux sont plus pâles et sensibles à la lumière, tout comme ma peau, d’où l’accoutrement du chapeau, gants et lunette. Quand je sors, je dois me recouvrir au maximum pour éviter une exposition aux rayons ultraviolets. Aujourd’hui, je me suis permise de sortir de l’établissement parce que la température est grise et qu’il annonce de la pluie plus tard… D’ordinaire, mes cheveux sont blancs, mais je les teins avec des produits naturels, ça me remonte un peu le moral.’’ Explique la demoiselle aux cheveux verts calmement.

Au même moment, la serveuse apporte les breuvages aux deux femmes en plus d’un verre d’eau chacune. Avec un grand sourire, Himawari prend son verre d’eau froide et en prend une grande gorgée, appréciant la froideur de l’eau qui désaltère très bien après avoir autant parlé. Elle dépose l’objet en humectant ses lèvres et elle se remet à parler ;

‘’Je suis également atteinte de lupus érythémateux disséminé. C’est une maladie auto-immune chronique, qui cause de l'inflammation, ce qui entraîne de l'enflure, de la douleur et d'autres symptômes visibles sur ma peau. C’est avec le développement de la maladie dans mon adolescence qui m'a poussé à l’isolement et qui cause maintenant quelques petits problèmes d’adaptation sociale. J’ai été bien entouré de ma famille et d’une équipe de médecins spécialités, mais pour ce qui est des amis… C’était presque absent…’’ Avouer enfin Hima.

Elle s’arrête dans son explication et prend une autre gorgée d’eau citronnée. Tout en repensant sa passée et à l’évolution de ses maladies, de son parcours personnel, avec sa famille, à l’école, la gentillesse, pitié ou encore la méchanceté des gens, elle n’avait jamais vraiment su sur quels pieds marcher exactement. Franchement, si elle voulait bien honnête avec elle-même, elle n’avait plus d’amis qui datait du primaire ou du secondaire… Il y avait bien Tenshi, mais l’homme faisait partie de la famille et était avant tout le meilleur ami de son frère. C’était elle qui s’était imposée aux deux hommes une bonne partie de leur jeunesse. Au moins, elle avait toujours été reconnaissante envers son frère de l’avoir pris sous son aile, au moins aujourd’hui, elle était une étudiante studieuse qui aimait les études malgré le parcours chaotique. La pensée la plus positive qu’elle ressentait était que malgré tout, elle s’en était bien sortie.

‘’Si vous avez d’autres questions sur ceci, poser les, ça ne me dérange vraiment pas d’en parler. Je sais, par contre, que tout sera marquer dans mon dossier. Vous devriez recevoir une copie de celui de ma psychologue de l’hôpital et je peux vous donner son numéro aussi, si vous voulez lui parler.’’
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 575
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Sam 2 Déc 2023 - 12:56

Anxiété et psychologie sont au restaurant.

La psychologue comprenait alors pourquoi Himawari avait les cheveux verts qui n'était pas qu'une mode. Pourquoi le vert finalement ? Il est vrai que cette couleur est significative d'espoir et au final cela lui allait très bien. Beck se sentait bête de lui avoir posé des questions sur sa maladie même si cela ne dérangeait pas son interlocutrice d'y répondre. Pourtant, la japonaise ne voulait pas paraître intrusive ou quoi que ce soit .

Beck le verrait bien dans son dossier une fois rentrée, il est vrai qu'elle commençait à être chargée au niveau des mises à jour à faire au sujet des dossiers de nouveaux élèves rentrant ou autres qui consultaient fréquemment, écrire leur évolution ou dégradation psychologique. Mais Himawari était venue pour parler d'un problème, elle avait besoin de conseils et d'être écoutée. Pas pour parler de sa maladie, alors la jeune femme tenta de changer de sujet.

- «Je ne vais pas monopoliser la conversation avec votre maladie, c'est bien assez lourd comme ça et je suis heureuse que vous vous en êtes sortie. Je demanderais des informations complémentaires à votre médecin qui vous suivait à l'hôpital, cela sera plus adapté. Je ne pense pas que vous soyez venue me voir pour cela j'imagine, parlez moi du pourquoi et qu'est-ce qui vous amène à moi, ce besoin d'avoir ce suivi psychologique en espérant pouvoir vous aider.»

La gêne était présente. Elle ne voulait pas mitrailler la pauvre étudiante avec toutes ses questions concernant sa santé. Elle avait besoin de savoir pourquoi elle voulait la consulter. En général, on ne vient pas voir un psychologue pour le plaisir, en général on le fuit. Dans un endroit convivial comme celui-ci, cela laisse place à la parole.

Le parcours de Hima avait pas l'air d'être très jovial, un long combat qui l'avait mené jusqu'ici. Pouvons nous dire que c'est chanceux d'être vivant aujourd'hui ? Parce que vivre avec cette maladie qui fait que nous ne pouvons pas sortir le nez dehors quand il y a trop de soleil car c'est dangereux pour nous n'est pas une vie. Cet accoutrement explique pas mal de choses ! Mais quand on est pas au courant de ce qu'elle a, il est difficile de faire un diagnostic. La jeune femme n'est juste psychologue, pas médecin. Sauf si elle avait travaillée dans un hôpital cela aurait été différent. Alors pourquoi autant d'impatience de la fille à la chevelure verte ? N'avait t'elle pas assez de temps pour prendre rendez-vous comme ses autres camarades ? La question était certainement sans réponse. Ou simplement de nature impatiente, rien de plus. Après, la consultation en vaut la chandelle : être assise autour de bons mets pour discuter tranquillement sans prise de tête.
KoalaVolant

---------------------------------

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Yor-yor-forger
Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Dim 3 Déc 2023 - 3:58
Anxièté et Psychologie sont au restaurant.

‘’Vous savez, ça ne me dérange plus trop de parler de ma maladie. J’ai appris à vivre avec et depuis un moment maintenant. Elle fait partie de ma vie, et même si je voudrais l’ignorer, je ne peux pas vraiment… Elle reste quand même là, alors aussi bien vivre avec. Ne soyez pas gênée, je passe souvent pour une gamine égocentrique, parce que les gens ne s’imaginent pas les gens malades et c’est normal, ma situation n’est pas une normalité et tant mieux…’’ Dit-elle avec un doux sourire.

Elle avait l’habitude des regards exaspérés à cause de son accoutrement et qui se transformait en pitié quand on découvrait sa maladie. Et étrangement, les personnes avec qui elle se sentait le plus à l’aise étaient les gens comme Miss Oribe, ou Miss Williams… Des gens qui pouvaient comprendre sa situation sans avoir pitié d’elle. Des gens professionnels qui étaient capables de s’éloigner de la partie sentimentale sans pour autant devenir des robots.

‘’Je suis principalement venue pour vraiment me présenter à vous… Je deviens toujours impatiente quand je dois rencontrer quelqu’un de nouveau, surtout en lien avec mon état physique et mental. Ça va beaucoup m’aider pour notre premier vrai rendez-vous… Et apaisée mon esprit…’’ Souffle la demoiselle avec un sourire désolée.

Elle savait et comprenait qu’elle avait été impatiente. Si pour le moment tout allait bien, le changement de scénario et la foule de nouvelles personnes qu’elle rencontrait même si elle ne leur parlait pas personnellement la rendait parfois nerveuse, mais ceci venait surtout du fait qu’elle eût été longtemps enfermée chez elle.

‘’Mais si vous avez des trucs pour gérer des vagues de stresse ou d’anxiété face à la nouveauté, je ne dirais pas non… C’est ma première fois en plusieurs années, où je me retrouve face à autant de nouveautés et j’aimerais vraiment passer ma première année ici sur le campus… Je sais qu’il y a une période d’adaptation aussi, mais parfois le stresse est-elle que je fige de longues minutes…’’ Annonce-t-elle les yeux penchés sur ses mains qu’elle tiraille nerveusement sous la table.

Elle tourne inconsciemment l’une des bagues qui lui est chère et tandis que ses yeux tombent sur l’anneau doré avec des feuilles et un tournesol gravé en son centre, elle relâche ses mains doucement, les occupants d’une autre manière en venant attraper son thé matcha et prendre une gorgée. Elle concentre immédiatement son esprit sur la saveur et la sensation qui envahit sa bouche, récite mentalement les ingrédients qui avaient de l’être utilisé et le processus de fabrication.
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 575
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Lun 4 Déc 2023 - 9:27

Anxiété et psychologie sont au restaurant.

Sans être dans la pitié ou quoi que ce soit, la jeune femme se sentait bien en compagnie de Hima, qui semblait naturelle et ne pas jouer de sa maladie pour attirer l'empathie des gens. Car malgré tout, dans ce monde de brutes beaucoup de gens sont sensible à ce genre de chose et quand quelqu'un est malade ils ont tendances à jouer la carte de la pitié. Et, elle pensait que cela soit désagréable pour la personne en question. Il est logique en fait.

Beck ne faisait pas partie de ce genre de personne. Elle écoutait avec grande attention les informations que la jeune étudiante lui donnait et cela était intéressant. Elle n'était pas gênée de parler de sa maladie, mais en tant que psychologue, ce n'était pas vraiment le sujet. Hima avait certainement d'autres problèmes plus profond que ça, puisqu'elle assumait pleinement sa maladie qui lui rendait légèrement la vie difficile.

- «Je ne pense pas que le centre d'une relation est la maladie d'une personne, surtout quand cela prend une bonne partie de sa vie et de votre âge. Vous m'avez l'air jeune, mais vous avez dû en traverser des choses et ce qui fait ce que vous êtes aujourd'hui, ne renoncez surtout pas à ce que vous êtes.»

Beck affichait un sourire assuré, surtout que la gêne était en train de dissiper au fil de la conversation et le thé aux fruits rouges venaient à chatouiller ses narines. La psychologue n'était pas insensible au thé car elle en avait toute une collection chez elle et à son office. La conversation était totalement détendue et Himawari semblait être honnête avec la japonaise. Elle croisait les bras, écoutant attentivement les conseils qu'elle demandait pour pouvoir avancer dans la vie. C'était évident.

Beck n'avait pas toujours été comme ça au niveau de sa personnalité, un peu plus réservée mais le temps lui à offert la capacité de reprendre du poil de la bête et de ne plus se laisser marcher sur les pieds malgré que son caractère tenait à un fil. Elle pouvait être calme et en une fraction de seconde, elle pouvait se mettre en colère suivant la situation. Mais la jeune femme n'était en aucun cas méchante avec ses pairs, sauf si on la cherchait. Comme n'importe quelle personne en tout cas ? La jeune femme réfléchissait à quelque chose qui pouvait l'aider quelques secondes et puis répondant avec un grand calme.

- «La nouveauté peut effectivement faire peur, je peux le comprendre. Mais la vie nous apprend à faire face à ce genre de chose éventuelle ! Vous pouvez essayer d'expérimenter cela avec des personnes avec qui vous vous entendez bien, tenter de nouvelles choses que vous n'avez jamais osé faire et qu'on vous donne la main. Et une fois, que cela est plus détendue pour vous, vous pouvez tentez de relâcher la bride. En tout cas, il faut vivre !»

KoalaVolant

---------------------------------

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Yor-yor-forger
Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Sam 9 Déc 2023 - 23:27
Anxièté et Psychologie sont au restaurant.

Tout en sirotant son eau, la petite demoiselle écoute, non boit les paroles de la psychologue. Il y avait quelque chose chez la femme qui mettait en confiance, alors elle voulait l’écouter, découvrir la sagesse qu’elle semblait découvrir. Tout en échangeant avec douceur, c’était presque harmonieux, surelle pour la demoiselle qui avait toujours visité la psychologue de l’hôpital, alors quand lui avait dit qu’elle devait trouver quelqu’un à son école, plus près et accessible, elle avait eu peur… Elle s'était dit que la tâche serait difficile, qu’il lui faudrait au moins des mois pour être à l’aise avec la personne offerte à l’école… Et pourtant, ses craintes s’étaient presque toutes envolées, surtout celle liée à la psychologue. Malgré son manque de taque et de discrétion, Hima ne regrettait pas d’avoir approché la jeune femme, la situation, c’était révéler être parfait.

‘’J’approuve ces paroles, je ne veux surtout pas que les gens me prennent en pitié ou qu’il croit que je joue de ma maladie… Je ne veux pas être mise à part ou qu’on croit que je cherche de l’attention…’’ Souffle Himawari avec crainte.

Elle secoue doucement la tête, parce qu’à une époque antérieure, c’était arrivé. Les enfants étaient des créatures cruelles, surtout quand il en venait aux différences. Le secondaire, c’était passer un poil différent, mais les plus vicieuses avaient profiter de la situation pour la pointer du doigt. Elle retient un soupir à ces souvenirs douloureux. Malheureusement, ses attaques personnelles avaient affecté de manière négative la personnalité d’Hima, la rendant craintive face aux autres personnes. Le tout fut pire avec son isolation obligatoire, surtout face à début de l’apparition violente du lupus. Il vient ensuite des conseils sur ses secondes questions. Elle écoute, hoche doucement la tête en signe d’écoute attentive. Les sourcils légèrement froncis, elle semble devenir pensive, jouant avec la paille de son thé matcha. La glace roule doucement dans le breuvage vert, les billes de tapioca tournent dans le fond, offrant une image presque hypnotique.

‘’Je suppose qu’il n’y a pas grande chose à faire de plus alors… Il faudra que je prenne mon mal en patience et que je l’aise le temps s’écouler un peu. Je vais garder en tête d’essayer des trucs nouveaux. Avec de la chance, ça me permettra de faire des rencontres inattendues. Je crois que Kantou-san pourrait m’aider dans cette tâche… C’est quelqu’un que j’ai rencontré en design… Je dois toujours trouver le courage de rencontre plus de gens dans mon club de cuisine… Je pourrais aussi aller manger plus souvent à la cantine de l’école…’’ Souffle-t-elle en cherchant des idées. ‘’Vous avez des lieux ou des activités à me conseiller ?’’
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Beck Oribe
Personnel ; psychologue
Beck Oribe
■ Age : 28
■ Messages : 575
■ Inscrit le : 13/02/2023


Mon personnage
❖ Âge : 29 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Rentrée Septembre 2017
Beck Oribe

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Empty Re: [Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe.

Lun 11 Déc 2023 - 9:27

Anxiété et psychologie sont au restaurant.

Beck mangeait sa tarte au citron meringuée en savourant les saveurs de l'acidité de sa pâtisserie et en buvant son thé aux fruits rouges tout en écoutant son interlocutrice qui avait grandement besoin de parler malgré sa timidité. La psychologue n'avait pas l'impression de travailler, bien au contraire et cela était plutôt reposant. Hima avait l'air d'être une merveilleuse personne malgré sa maladie, mais elle n'avait pas l'air de se concentrer sur cette pathologie pour avancer dans la vie et une vraie battante ! A ne pas rester sur ses faiblesses, bien que cela n'a pas dû être facile à vivre au cours de sa vie, mais elle avait tenue bon. Tout le monde avait ses petits soucis, son passé qui fait qu'aujourd'hui nous sommes tel qu'on est aujourd'hui. Et Beck le comprenait parfaitement.

Elle espérait que l'étudiante était plus détendue au fil de la conversation et que la présence de Beck ne la mettait pas mal à l'aise. Elle avait l'air détendue, mangeant sans crainte et parlant sans soucis de ses appréhensions et de ses émotions. C"était une bonne chose !

- «Il ne faut pas hésiter à aller vers les autres, cela vous permettra à vous débloquer de votre timidité et si vous voulez, tentez de vous entraîner dans un miroir ou même faire du théâtre cela vous permettrait de rencontrer pleins de gens !.»

N'avoir aucune crainte, pouvoir avancer sans se demander ce que les gens pensent de comment on est habillé, comment on se comporte ou comment on s'exprime ? Cela est tout à fait logique. Mais l'humain est particulièrement cruel avec ses pairs. C'est d'ailleurs pour ça que la psychologue durant sa jeunesse, elle ne s'est pas vraiment ouvert au monde et s'est plutôt renfermée sur elle-même. Ce qui était une erreur ! Avant de trouver cette belle vocation qui était de pouvoir aider les personnes en détresse psychologique en entamant des études pour devenir ce qu'elle est devenue aujourd'hui.

Il est rare que Beck se présente à la cantine avec les professeurs ou le personnel de l'établissement. La jeune femme préférait s'isoler dans son bureau et manger son bentô tranquillement, loin du bruit et de tous ses regards qui se demandent ce qu'elle mange. La japonaise était une bonne cuisinière et elle adorait la cuisine et regardant des émissions culinaires pour s'entraîner chez elle. En tant que célibataire endurcie, elle avait le temps de pouvoir se concocter de bons petits plats. Beck prit une grande inspiration avant de répondre à la question de Hima et répondant avec un grand sourire.

- «Comme lieux à visiter, peut être le parc est un endroit naturel pour pouvoir se ressourcer, rencontrer d'autres personnes de votre âge et de pouvoir aller vers les autres. Bien que d'intégrer des groupes n'est pas évident ! Pourquoi pas le théâtre, est un bon moyen de développer une confiance en soit ou alors dans des restaurants occidentaux qui peuvent attirer pleins de curieux comme nous et qui aiment goûter à des cuisines étrangères pour nous inspirer !»

KoalaVolant

---------------------------------

[Terminé] Anxièté et Psychologie sont au restaurant. Ft. Beck Oribe. Yor-yor-forger