Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Lun 4 Déc 2023 - 3:31
Vendredi 8 juin 2018

Cheveux: Simplement gris argenté
Yeux: Lentilles rouges

J’en peu plus. J’en ai marre de patauger au milieu d’un océan chahuté par les vagues et dont le vent est au abonnés absent. Habituellement, j’ai tendance à vivre au jour le jour. Je ne regrette pas mes actions, je passe à autre, chose, j’avance…. J’ai toujours vécu ainsi ou presque. Certainement que j’ai eut des embuche, des moments plus difficile à surpasser, mais depuis que je suis à KHS, j’ai l’impression que je m’enfonce de plus en plus. J’ai changer d’école pour me rapprocher de ma cousine, pour veiller sur elle, pour l’empêcher de se faire intimider, pour l’accompagner et être là pour elle… Et au final, il m’arrive tellement de trucs, que j’arrive même pas à me gérer moi-même. Plus je fais des choix, des actions, des rencontres… Plus j’essaie d’être juste moi, gentil, social, plus j’ai l’impression de ne pas avoir fait la bonne chose. Depuis La golden week, je n’ai pas le temps de régler une chose qu’une autre arrive et… Elles arrivent presque toutes à cause de mes choix….

C’est lourd. C’est vraiment lourd à porter. Surtout depuis ma rupture avec Kaoru. Je veux être seul. Je m’isole… Je l’ai dit de vive voix à Arizona, Evan et Akio, depuis, mais les seules autres personnes au courant, pour l’instant sont Tsumugi et Mathéo que j’ai prévenu par écrit. Je ne voit presque personne en dehors du travail, des cours et des clubs. J’évite même la cafétéria lors des repas. Malgré tout, je passe la journée en voulant me baigner de la bonne humeur des autres. Tellement de contradiction. Avoir passé un moment avec Arizona, hier me donne envie de voir quelqu’un, mais qui? Mathéo? Il est impliqué et il a un copain à s’occuper… Akio? J’ai peur de la fin…. Tsumugi? Elle me donne déjà du temps pour le théâtre et est occupée avec Nolan… Evan? Milan ? Kazuki?

Kazuki… Son nom me reste en tête… Oui. Je crois que j’ai envie de voir Kazuki. Ne me demandez pas pourquoi lui et pas un autre, c’est… c’est le feeling du moment. Je regarde mes choses dans ma chambre… Je crois que ce n’est nécessairement passer du temps donc j’ai envie. Je me lève de mon lit et me met soudainement à remplir mon sac de voyage avec des vêtements, mes écouteur, mon ordi, ma switch… Je n’ai pas envie d’être seul… Comme si soudain tout s’illuminait dans mon esprit, j’écrit à Kazuki.

«  Hey Kazu! T’es libre à soir et ce weekend? »

Je fixe mon écran. Je jette un oeil à l’heure… 16h18…. Alleeez … répoooond….

"Euh, normalement oui ! Pourquoi ? T'as besoin de moi ?"

IL RÉPOND! IL EST LIBRE!!! Yes!! Parfait! Un grand sourire s’affiche sur mes lèvres.

« Ouais! T’es où là? Dans ta chambre?? »

"Tout à fait oui, tu sais, l'endroit que tu as failli imbiber de café l'autre fois"

Il va me la rappeler longtemps celle-la! Encore une gaffe à ajouter à ma pile de déboires… Ça ne me démotive pas pour autant.

« Super! Prépare toi une valise, j’arrive! »

"Une valise ?! Comment ça une valise... Tu as quoi en tête ?"

Je vois ses questions, mais je n’y répond pas et fourre mon téléphone dans ma poche. Je m’assure d’avoir portefeuille, j’enfile mes basket et sac à l’épaule, je quitte ma chambre pour aller cogner à celle de Kazuki. Cette fois, je cogne fort, un peu plus que mon habitude et je l’ouvre sans attendre. J’entre et referme avec beaucoup trop d’enthousiasme, un grand sourire sur les lèvre qui ne cache malheureusement pas toute ma détresse actuelle. Je me fiche si jamais Milan est là, tant pi, il entendra tout et c’est tout.

-Viens avec moi!!! Ta valise est prête?

J’oublie que je lui ai texté il y a à peine 3 minutes. J’enchaine sans répis.

-On part! Rien que toi et moi! Quelque part, loi, je ne sais pas où! On y va! On voyage toute la nuit s’il le faut! On trouvera une façon de revenir dimanche!
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Lun 4 Déc 2023 - 11:01
Kazuki est dans sa chambre depuis peu, posé sur son lit, ce matin il a eu cours et à révisé avant de filer travailler au konbini pour dépanner, un employé était absent alors il s'est proposé pour travailler deux heures le temps que son patron s'organise pour le remplacer, en retour il a même eu un petit bonus de salaire pour avoir bien aidé le temps que la situation soit réglée.

Il a pas trouvé ça si dérangeant, il aime bien ses collègues et surtout son patron est plutôt sympa alors il veut bien les aider de temps en temps. Il pensait pouvoir se détendre un peu quand Naoki lui a envoyé quelques messages, il a dit qu'il était disponible sans trop réfléchir, sa surprise et son incompréhension grandissant au fil des messages envoyés.

Il a a peine le temps d'envoyer quelques messages a ses contacts que Naoki déboule presque dans sa chambre, heureusement que Milan est à traîner avec Chandini... A moins qu'il soit a réviser autre part, mmmmmh, le connaissant c'est sûrement un mix des deux. Il lève la tête pour saluer Naoki, ses yeux se posant sur son visage il sent vite que quelque chose ne va pas chez lui... C'est vrai que ces derniers temps il l'a pas vu, pas pour jouer, pas pour papoter après s'être croisé dans les couloirs, non, rien...

Soudainement il s'inquiète un peu, avant que son cerveau se raccroche a la scène qui se passe autour de lui, analysant les paroles que vient de dire Naoki. Pour commencer... Naoki les a enchaîne en prenant a peine le temps de respirer entre mais surtout avec une telle énergie que Kazuki se demande s'il en fait pas trop pour essayer de lui cacher quelque chose.

Alors il se lève, s'avance jusqu'à être face à Naoki et l'observe rapidement avant de lui parler.

-Euuuuh, tu sais que je viens de réponde a tes messages hein ? J'ai à peine eu le temps de m'assurer que je serais a 100% libre du week-end... Ça va toi ? Ça fait un moment qu'on s'est pas croisé tu sais, enfin, avant que tu déboule ici comme ça quoi. Pas que ça me pose problème hein, je suis content de te voir ! Mais... Je peux pas m'empêcher de trouver un détail qui va pas.
Il l'observe de plus près, une main sur son épaule quelques instants avant de la retirer. Il s'est passé un truc dernièrement ? Un événement assez important pour que tu veuille te vider la tête le temps d'un week-end ? Tu sais... J'ai rien contre t'aider, te soutenir ou essayer de remonter ton moral mais... Je pourrais le faire mieux si tu m'explique un peu ce qu'il s'est passé dans ta vie ces derniers temps. J'irais pas juger ou faire des remarques juste... Je sais qu'on est amis depuis peu mais j'ai pas envie que tu sois malheureux en ma compagnie, je veux au moins essayer de faire en sorte que tu passe un bon moment.

Ouais... Il veut bien avoir la raison derrière l'envie subite de vouloir partir un week-end, après il saurait pas ou lui propo-Oh. Il peut demander a son père tiens ! Au moins ils auront pas d'hôtel à payer, surtout qu'il connaît pas les fiances de Naoki, Osaka est pas loin de Kobe en plus et surtout c'est tellement grand qu'ils auront de quoi faire s'il est d'humeur a se promener ! Sans parler du fait que son père sera ravi qu'il amène un autre ami chez lui... Donc si Naoki veut vraiment bouger hors Kobe il peut lui proposer ça.

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Lun 4 Déc 2023 - 14:53
Oui. Certainement. Bien sûr que Kazuki se pose des questions. J’aurais, en quelque part, préférer qu’il embarque sans poser de questions, mais il semble inquiet… Ou soucieux? Bref, il a une réaction des plus normale et… Ça me touche un peu en fait. Plus il parle, sa main sur mon épaule, je commence à prendre une énergie plus posée. La surexcitation est encore un peu là, mais mon sourire s’est un peu dissipé. Il est encore là mais plus doux et tendre, dévoilant un peu plus, chaque secondes, la tristesse dans mes yeux. Lui expliquer… Il veux que je lui explique, mais moi, je n’ai pas envie de m’expliquer… Je veux juste partir je… Il est chou Kazuki. En fait, il veut juste s’assurer que j’ailles bien et qu’on passe un bon moment ensembles..

-Désolé… Je.. T’as raison, je veux effectivement fuir d’ici et me vider la tête de… De beaucoup de chose… Mais j’ai pas envie d’en parler… Enfin, pas tout de suite si ça ne te dérange pas. Ne t’inquiète pas, tu ne pourras pas me décevoir me décevoir même en l’ignorant…

Je soupire et je vais poser mon front sur son épaule pour m’y appuyer. C’est une façon un peu de cacher mes faiblesses, même si je dois les dévoiler encore plus ainsi.

-En vrai… j’ai envie de rester seul… de partir seul… mais… Je crois que j’ai besoin… D’un ami….

Pour ne pas être seul. Pour ne pas partir et juste tout abandonner. Pour pouvoir revenir et surtout, c’est bien plus facile de compter sur quelqu’un pour nous remonter le moral au lieu d’essayer uniquement par soi-même.

-Je t’en pris… Pars avec moi… Promis… Tu sauras tout plus tard… Après qu’on ait profité un peu…. Je t’en demande beaucoup… Pardon…

Cette fois, j’ai promis. J’espère sincèrement que Kazuki va oublier, mais j’en doute et… J’ai l’habitude d’être un homme de parole.
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Lun 4 Déc 2023 - 15:30
Kazuki observe Naoki sans ajouter un mot, gardant un œil sur lui mais le laissant aller a son rythme, il tient pas a le brusquer, ni a le forcer en quoi que ce soit. Il le laisse prendre le temps de penser les choses, faire les choses, dire les choses. Le silence qui s'allonge pendant quelques instants commence a le rendre anxieux... Il veut intervenir, par un mot ou un geste mais il reste immobile pour l'instant, il se retient, jusqu'à que les mots commencent a sortir des lèvres de Naoki.

Oui, il lui avoue qu'il va pas très bien en ce moment, non il veut pas détailler... Juste... Se changer les idées, profiter du temps qui passe, oublier ce qui lui arrive en ce moment. Il a dit qu'il voulait rester seu- SEUL ?! Dans son état ?! Mais il est fou lu-Oh.

Oh.


OH.


OH ?!

Naoki veut être avec lui ?! Comment ça ? Lui ? Il en est sur ?! Pas qu'ils s’apprécient pas, loin de la ! Kazuki l'apprécie beaucoup même ! Il adore l’embêter en se remémorant les cafés renversés avec lui mais ça va pas plus loin que la taquinerie. Juste... Qu'ils se connaissent pas depuis si longtemps alors qu'il aille vers lui malgré son état si vulnérable ça le touche. Il percute rapidement sur le fait que Naoki doit vraiment pas aller bien en ce moment... Il doit être triste, perdu, en plein conflit avec ses émotions actuelles...

C'est même que maintenant qu'il se rend compte que quelques instants plus tôt Naoki a posé son front sur son épaule, par réflexe plus qu'autre chose ses bras viennent enlacer Naoki. Tendrement. En douceur. Il serre à peine. Il veut pas que Naoki se sente prisonnier.

Il veut que Naoki se sente soutenu et réconforté, comme lui quand il avait sa sœur plus jeune pour le réconforter après avoir passé un mauvais moment avec sa génitrice. Des tas même, heh... Parfois c'était une tape sur l'épaule, parfois un câlin, parfois une discussion sur un sujet banal, jamais la même chose mais toujours dans un seul but.

Soutenir et réconforter.

… Il veut pas voir Naoki comme ça, pas quand le masque mis en public pour paraître normal tombe petit à petit et qu'il reste que la petite coquille vulnérable pleine de doutes, de peurs, d’angoisses, d'anxiété et surtout... Si vulnérable. Il refuse que quelqu'un vienne profiter de cet état pour lui faire du mal.

Il serre légèrement plus fort. Involontairement. Avant de se reprendre en mettant moins de force, parlant d'une petite voix, lèvres pas loin de son oreille 'Ok. J'irais poser aucune question, je choisis notre destination, je t'embarque, tu profite, je profite, on mange pleins de trucs gras, on joue à la console, on se ballade... On profite. Toi tu te vides la tête et tu essaie d'aller mieux. Moi... Je vais juste m'assurer que personne. Je dis bien personne. Profite de ton état actuel pour te faire mal de quelque manière que ce soit. Tu es un humain, ça arrive de se sentir totalement vulnérable, je te laisserais pas tomber.' Il essuie une petite larme coulant sur sa joue avant de continuer. 'Peu importe qu'on se connaisse depuis une semaine, un mois, un an, dix ans... Je veux juste que tu ailles bien. Ou mieux. Mieux c'est bien aussi et aller mieux c'est le premier pas avant de retourner à un Naoki a 100% prêt à battre les records de tout le monde à la salle d'arcade. Ok ?'

Il penche sa tête, essayant de regarder son visage, ayant aucune idée derrière la tête juste... Quand il voit Naoki comme ça il peut pas s'empêcher de voir sa génitrice qui profitait qu'il soit très jeune pour lui faire vivre un enfer, étant jeune il pouvait pas faire grand chose... La c'est juste Naoki qui semble être au bout du rouleau ou totalement perdu, qui a juste besoin d'une main tendue voulant juste l'aider, le rendant de nouveau heureux, épanoui et de nouveau avec un vrai sourire sur son visage.

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Lun 4 Déc 2023 - 17:08
Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais les mots de Kazuki me frappent… Non.. Pire, ils me couvrent. Ils m’enveloppe comme une couverture… Non.. Ils piquent un peu. Mon maigre orgueuil veut s’opposer à cette douceur. C’est comme si on m’injectait une drogue en plein coeur en fait. Si je maudit mes choix bordéliques des derniers temps, cette fois, je remercie profondément mon instinct. Je ne saurait dire tout ce qui m’a pousser à demander à Kazuki de partir avec moi, mais ses mots, ses paroles, ses promesses me font du bien. J’ai presque envie de nicher mon nez profondément dans son cou, de le serrer très fort dans mes bras et de juste… Pleurer. Pourquoi on est autant gentil avec moi après toute la m*rde que je fou partout?

Mais je ne pleure pas, non. Je veux me changer les idées. Je veux sourire. Kazuki doit aussi en profiter. Il veut aussi en profiter, il l’as dit. Je fini par afficher un sourire, plus franc et relève la tête.

-Merci…

C’était très sincère et mon sourire grandit encore. Je reprends l’énergie. On part! Oui, on part! Ça s’annonce trop bien! Je replace mon sac sur mon épaule et regarde un peu l’espace. Pas de valise de prête hein…

-Allez vite!! Fais tes bagage! Je te suis partout et n’importe où!! Et… On va où? T’as prévu quoi? Il faudra sûrement s’arrêter manger en chemin!

Cet enthousiasme cloche peut-être, mais il me fait du bien… Je m’assied sur le lit à Milan, le temps que mon ami termine de prendre ce dont il a besoin… Puis je regarde mon téléphone et… Je le passe en mode « ne pas déranger » et je programme une réponse automatique aux texto: « Merci de m’écrire, je suis présentement injoignable pour le weekend. Promis, je vais bien. Je gère ça dès lundi. PS: Ceci est une réponse automatique. »
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Lun 4 Déc 2023 - 17:58
Bizarrement... Kazuki aime bien ce moment. Il aime bien être le gardien de Naoki. Celui qui le protège, le rassure et l'écoute le temps qu'il se calme et qu'il se ressaisisse. Celui qui actuellement l'enlace tendrement, attendant de voir s'il paraît plus calme, plus serin, apte à pouvoir sortir du dortoir sans être a risque de pleurer ou craquer.

Il sourit quand il l'entend parler à nouveau, ça lui réchauffe son petit cœur, il le voit commencer à sourire juste après et la il commence a faire des plans sérieux pour leur week-end dans sa tête, de manière absolument certaine il compte le ramener chez son père, ils auront moins à gérer, ils seront au calme et surtout ils seront plus flexible dans le choix de leurs activités.

D'un coup par contre la masse chaude, tendre, douce et... Qui lui plaisait presque autant que le doudou partageant ses nuits disparaît, mettant son sac, prêt a partir dans la micro seconde qui suit. Kazuki bug quelques instants, avant de parler, essayant de la calmer.

-Wow, wow, wow ! Une chose à la fois s'il te plaît ! Il inspire un coup, prenant son sac de voyage, le remplissant entre deux messages envoyés a son père. Alors on va à Osaka, mon père habite la bas, c'est assez spacieux pour que tu puisse rester le week-end t'en fais pas. Juste... Il faudra sûrement faire le lit et tout mais c'est un détail ! Puis c'est pas loin de Kobe donc on aura pas de galères pour rentrer a la fin du week-end. Simple, efficace et hors de Kobe. Autant pas faire compliqué, surtout vu ton état, j'ose pas imaginer tout ce que tu as en tête... Alors on va partir sur ça ou tu pourras profiter tranquillement sans risquer le moindre crash du à un problème.

Il fini de faire son sac, ayant pris ses affaires, son doudou, son ordinateur, quelques cours a réviser sur le week-end ainsi que les notes et les livres qu'il utilise pour réviser et étudier pour obtenir son permis de conduire, laissant de l'espace libre s'il veut ramener des affaires dans le dortoir. Une fois tout prêt il fait signe a Naoki qu'ils peuvent sortir, lui expliquant le trajet en détail à faire en transport en commun, Osaka étant juste à côté de Kobé c'est pas très long...

Mais le trajet lui permet surtout de discuter avec son père par message, histoire de pouvoir s'organiser un peu, même s'il l'appelle une fois arrivé et sorti des transports 'Allô ! Ouais, ouais ça va ! Désolé de pas avoir prévenu cette fois-ci, ça c'est fait à la dernière minute'...'Non, t'en fais pas, il est cool, il aime bien les jeux vidéos et il est calme donc ça ira, tu as pas à t'inquiéter.'...'Euh, tu veux que je fasse des courses ? Ok ! J'avais prévu d'en faire de toute manière. Non, je sais pas encore ce que je vais prendre, je vais sûrement prendre un panier et voir ce qui est en promotion dans les rayons et ce qui nous fait envie...'...'Oui, promis, il est sage hein, c'est un ami à moi après tout ! Au pire tu nous retrouvera endormi sur le canapé, une pizza entamé, la console et la télé mis en veille car on s'est endormi devant comme des andouilles, voilà !'...'Ouais, on est en ville mais le temps de faire des petites courses on sera la d'ici... 30-40 minutes. Si t'es pas a la maison d'ici la j'irais lui faire visiter et lui montrer ou on range le linge de lit.'...'Ouais, a toute !'

Il raccroche le téléphone avant de regarder Naoki, un petit sourire aux lèvres 'Bon, on a une quête ou deux a faire avant d'arriver a la maison ! Premièrement faut passer au supermarché faire quelques courses pour le week-end. Non, t'as pas a cuisiner, t'es mon invité, je ferais de mon mieux même si je cuisine pas aussi bien que toi... Deuxièmement pendant qu'on fait les courses tu devra me faire signe si ça te plaît ou non et aussi si jamais t'es allergique au produit... Je tiens pas a t'empoisonner tu vois. Quête finale !... Pour l'instant c'est secret, tu verras au moment voulu ~'

Il a un petit sourire aux lèvres en disant la dernière phrase, non il a pas prévu une vilaine surprise horrible juste... Il tient a garder ça secret jusqu'à qu'il ait fini tout ça, après tout c'est une sortie pour lui remonter le moral et il mérite bien une gentille surprise dans ce monde de brutes.

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Lun 4 Déc 2023 - 21:58
Assis sur le lit, je l’observe et je l’écoute.. Donc il prévoit qu’on ailles à Osaka.. Chez… Son père??? Oh! Alors je ne m’attendais pas à ça! Enfin… Je n’ai jamais cru que Kazuki ait des difficulté financières, mais peut-être que, par exemple, louer un hôtel c’est trop cher pour lui… Je pourrais payer pour nous deux! Quoi que… Mes finances ne sont pas au top dernièrement. Je commence à peine à les reconstruire… Et C’est en fait une bonne idée, comme l’explique Kazuki. Moins de soucis organisationnel, plus de liberté et je pourrai voir la ville de mon ami. J’ai dit aussi, de toute façon, que je le suivrait n’importe où. Osaka ce sera!!! Ça sonne bien en plus…

Kazuki organise tout et moi je me contente de le suivre dans les transports en commun. Le trajet en un peu long, mais pas tant que ça. Peu importe, j’avais besoin d’un bon trajet pour me poser. Si je ne suis pas en train de discuter avec Kazuki, je regarde les paysages urbains et m’y perds un peu parfois. Une fois à Osaka, Kazuki règle encore quelques détails avec son père et moi, pendant ce temps, j’admire les alentours tout en prêtant une oreille à ce qu’il dit. J’esquisse un sourire quand il doit rassurer son père à deux reprises que je suis quelqu’un de bien et tout… Puis Kazuki raccroche enfin en me donnant les missions journalières. Ainsi, nous devons aller faire les course, je dois indiquer mes goûts à Kazuki et une quête mystère qui se débloquera uniquement les deux autres terminées..

-Parfait!! Allons-y!! Mais même si t’insiste, j’aime vraiment cuisiner alors.. rester là à te regarder.. Il faudra peut-être m’attacher haha!!

Et je le suit avec entrain. Ça me fait tout étrange d’être dans une ville que je ne connais pas, mais respirer l’air différent fait du bien. Je me permet encore un peu d’humour d’ailleurs en y allant.

-Au fait… Qu’est-ce qui te dit que je suis quelqu’un de calme ou de sage?

J’ai un petit rire mystérieux, combiné à la malice dans mon sourire, laissant entendre que je pourrais être tout excepté calme et sage. Cependant, on peut bien voir que ce n’est pas réellement mon intention.. quoi que je reste quand même moi même j’imagine... Une fois au super marché, je suit mon ami tout en lui mentionnant que je n’ai aucune allergie ou même intolérence. Après quand il me demande mes goûts, j’avoue que… Je suis assez polyvalente. J’ai quand même les papilles fines dans le sens ou je préfère nettement des aliment de qualité. Le chocolat par exemple: J’aime pas trop le « sucre à saveur de chocolat qui goute le sucre », Mais ceux de qualité légèrement plus élevés, je ne m’en plaint pas. Même chose pour les légumes ou encore la viande, mais après, il suffit de bien cuisiner pour que tout passe. Une fois qu’on a fait le tour et qu’on sort, je m’empresse alors de demander qu’on débloque la quête secrète.

-Alors!! C’est quoi la mission secrète? C’est loin? C’est long? On va où?

Parce que mon sac commence à me peser en plus qu’on a ajouter ceux des courses… C’est pas une plainte hein… C’est juste que.. Ben je suis pas monsieur muscle ultra sportif et en forme comme Evan!

Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Mar 5 Déc 2023 - 8:38
Kazuki est rassuré, Naoki semble partant sur toute la ligne pour son idée, pas une seule plainte ou désaccord de tout le trajet et il a même pu téléphoner tranquillement a son père, voilà de quoi lui faire plaisir ! Et même quand Naoki parle il semble vraiment content, parlant et bougeant avec entrain, voilà qui le change complètement par rapport à la scène dans la chambre plus tôt, de quoi le rassurer aussi.

Il sourit quand Naoki le parle d'attacher pour qu'il puisse cuisiner, perdant pas un instant pour répondre à la suite 'Non, non, j'insiste ! En plus tu m'a fait de nombreux bentos délicieux depuis qu'on se connaît alors pour une fois je tiens a le faire. Si j'ai besoin d'aide la j'irais demander oui.' Naoki enchaîne ensuite sur un peu de malice, essayant de le faire douter sur le fait qu'il soit vraiment sage, un rire s'échappe de ses lèvres avant de dire 'Mais oui, je suis sur que tu l'es voyons'

Ensuite il se rend a un des supermarché pas loin de l'appartement de son père, prenant du pain de mie, de la confiture, de quoi faire des pancakes maison avec des fruits, de quoi faire un curry, de quoi faire des lasagnes, de quoi faire une tourte maison inspiré de recettes anglaises ainsi que de quoi faire un brownie maison, achetant un pot de glace au caramel beurre salé pour accompagner ça. Pour les lasagnes et la tourte il compte pas faire des pâtes fraîches maison, ni de s'amuser a faire une pâte mais il a acheté des produits de qualité en général, mêlé a ceux en promotion dans les rayons. Et oh, quelques en-cas se sont glissés dans le panier pendant les courses, zut, il va falloir les acheter aussi !

Kazuki paye le tout une fois qu'ils arrivent a la fin des courses, portant une partie des sacs et sortant sans trop traîner, vérifiant que Naoki le suive tout en sortant des lieux. Il se pose quelques mètres plus loin quand Naoki perd pas de temps a demander ce qui les attend ensuite, il sourit avant de répondre, prenant un de ses sacs avant de lui répondre 'On va a une boutique que j'aime bien, j'en dis pas plus pour l'instant ! ~'

Sac supplémentaire de pris, après tout vu les heures de sport qu'il fait dans la semaine il ira moins peiner que lui... Il marche jusqu'à se diriger en direction d'une boutique vendant de tout, mais surtout vendant des peluches. Il fait signe a Naoki de l'attendre devant et lui confie la surveillance des sacs. Il reste quelques minutes à l’intérieur avant de ressortir, tenant une peluche lapin de couleur noir et blanc identique dans chaque main, mesurant environ une trentaine de centimètres de haut.

-Et tada ! Un petit cadeau pour que tu puisse te rappeler de ce week-end et surtout pour bien le commencer. En plus une peluche ne juge jamais ! Tu peux pleurer dessus, lui dire tout ce qu'il te passe par la tête, tes larmes et tes paroles resteront secret à tout jamais avec.

Il se rappelle quand il était jeune que les peluches l'avaient bien aidé pour ça... Il pouvait pleurer en leur compagnie, les câliner pendant des heures, jamais une remarque serait faite et le secret de ses larmes serait gardé. C'est bien pour ça que même aujourd'hui il aurait du mal a dormir sans doudou... C'est le gardien de ses rêves mais surtout sa ligne de défense face aux cauchemars.

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Mar 5 Déc 2023 - 20:48
Je suit de nouveau Kazuki jusqu’à un autre magasin. À sa demande, j'attends dehors avec tous les sacs à mes pieds. J’en profite pour poser aussi le mien histoire de soulager un peu mon épaule. J’attends. L’envie de sortir mon téléphone pour voir si on m’a appelé ou écrit… Non. J’ai décidé que j’étais injoignable. Je dois résister à la tentation. Profiter du moment loins de tous les soucis, parce que ce fichu téléphone, il mes les rappelle en quelque sort ces soucis. Non. À la place je me distrait en détaillant ce qui se trouve autour de moi. Les boutiques, les buildings, leur architecture, l’agencement des couleur, les gens qui entrent et sortent, le lampadaires, les banc, la route, les voitures qui passent… Il y en a des choses à voir quand on prends la peine d’observer sans but précis. Ça me plait. Je devrais faire cet exercice plus souvent…

Finalement, le temps d’attente passe bien plus vite que je ne l’aurais cru et Kazuki réapparait devant moi avec… deux peluches identique avant de m’en tendre une. J’échappe un petit rire en m’en emparant. Rien de méchant et encore moins moquer. Un rire de surprise mélanger à un peu de joie. Si je m’attendais à ça! Je l’observe en écoutant les explications de Kazuki. C’est beau ce qu’il dit. Il vient un peu chercher le gamin en moi et c’est…

-Mignon !

Je regarde Kazuki et… Euh ouais, lâcher un mignon sans contexte alors je dois bien lui dire qu’il est mignon, Kazuki, de penser à ça. Je point le lapin de ma main libre.

-Le lapin! Il est vraiment mignon! Haha!! Wow! Ça fait vraiment longtemps qu’on ne m‘a pas offert de peluche… C’est adorable! Merci! Je vais en prendre soin!

Et qui sait, peut-être que j’écouterai les conseil de mon ami et ferai de cette peluche ma confidente. Bon, Tsumugi restera certainement celle à qui j’en confierai le plus, mais tout de même. J’étais honnête aussi quand je disais que ça faisais longtemps. En fait, c’est plutôt moi qui en a offert des mignonnes à certaine de mes fréquentations et encore… C’est arrivé 2 fois depuis mes 16 ans… Ou 3.. Je ne sais plus. Généralement c’était des peluches gagnées dans des festivals ou après avoir vaincu la machine avec le bras mécanique difficile à manipuler.

Je range soigneusement le lapin dans mon sac et le remet sur mon épaule avant de m’emparer de quelques sac de courses.

-Prochain arrêt, chez toi, j’imagine?

J’espère un peu. J’ai hâte de découvrir où il vit.
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Mer 6 Déc 2023 - 8:42
Kazuki observe la réaction de Naoki quand il lui montre les peluches, pas qu'il s'attend a une réaction positive mais il s'attendait à une scène du style 'Oh merci !' avant que la peluche finisse rangé dans le sac. Non. Naoki a dit 'Mignon !' Oh. Il trouve le lapin mignon, disant que ça fait super longtemps qu'on lui a pas offert de peluches et qu'il trouve ce geste adorable.

… Mignon.

C'est le mot qu'il pourrait utiliser pour décrire Naoki à cet instant, juste tout content du cadeau, comme si que le temps de le recevoir et d'apprécier ce moment ses problèmes étaient disparus. Plein d'entrain, promettant d'en prendre soin. Kazuki dit pas un mot, l'observant ranger la peluche avec soin pendant qu'il navigue dans ses pensées, réagissant quand Naoki demande le prochain arrêt.

-... Ouais, ouais. En route à la maison !

Il inspire un coup, rangeant la peluche de son côté, récupérant sa part des sacs et allant jusqu'au bâtiment ou se situe l'appartement, une fois arrivés au bon étage il ouvre la porte et fait signe à Naoki de le suivre, déposant les sacs dans l'entrée, prenant une paire de chaussons pour Naoki, la posant par terre avant d'aller dans le salon.

Kazuki scanne la pièce, voyant rapidement le sac de son père, allant annoncer leur entrée 'On est la !' son père arrive dans la pièce, verre d'eau en main 'Hé salut ! Ça va bien ?' 'Ouais, désolé si j'ai pas prévenu en avance pour inviter mon ami hein...' 'Non mais t'en fais pas voyons, c'est si rare, en plus t'es assez grand pour gérer, la preuve, tu as fais les courses ! Et je suppose que tu as prévu de faire la majorité de la cuisine ?' 'Ouais, c'est ça.' 'Eh bah voilà, j'ai pas de problème, je sais que tu es responsable après tout.'

Kazuki souffle un coup, il sait son père cool mais ça le rassure d'avantage de savoir que son père a absolument zéro problème avec la présence de Naoki. D'ailleurs en le voyant arriver dans la pièce il fait les introductions 'Alors Naoki je te présente mon père, t'en fais pas tant qu'on fait pas n'importe quoi il est cool !' 'Bienvenue ici, en espérant que tu passeras un excellent week-end ici, c'est rare que Kazuki invite un ami alors je suis ravi de te voir.'

Kazuki en profite pour récupérer tout les sacs de course pour les ranger dans la cuisine, indiquant rapidement a Naoki ou sont les toilettes s'il a besoin et qu'il peut s'installer sur le canapé en attendant, son père le suit juste après, discutant tranquillement juste à côté, laissant Naoki se poser en paix 'Ça va l'université, les cours, ton petit boulot et autre ? J'ai vu qu'ils avaient fait des modifications du programme c'est ça ?' 'Ouais ! J'ai du prendre un cours en plus, j'ai pris des cours de japonais en langues vivantes,  c'est l'éducation nationale qui a décidé que les élèves devaient avoir un certain nombre de cours pour s'assurer que tout le monde apprend ce qu'il faut, un truc comme ça en gros.' 'Oh d'accord. J'ai vu aussi des modifications au niveau des logements je crois ?... Quelque chose comme quoi les élèves majeurs peuvent avoir leur appartement ou être en résidence ?'

Oh. Les yeux de Kazuki s'illuminent pendant qu'il range et qu'il plie les sacs vidés un a un, son père soupire, a moitié amusé, se doutant de ce qui approche 'Tu sais papa, un logement permet d'apprendre à être indépendant ! Gérer les factures, les charges, le ménage, les lessives, les courses, la cuisine, les-' 'Oui, oui, ça te permet surtout de pas avoir de règles a respecter du type pas de couvre feu, pas d'interdiction de sport de chambre, pas d'interdiction de faire bisou et câlins a un autre homme hein ?' 'Euuuuh... touché-coulé ?'

Son père rit un coup pendant que Kazuki devient tout rouge, allant tapoter son épaule '… C'est pas drôle, en plus y'a Naoki juste à côté qui entend tout...' 'Oh mais je suis sur que beaucoup ont pensé a ce que je viens de dire à peine ils ont lu les changements. Mais... On en reparlera plus tard d'accord ? Je dis pas non, juste... Il faut que j'en discute avec tes grands parents au Japon pour parler des frais a payer et établir comment on va organiser ça. Je suis totalement pour que tu aies un niveau d'indépendance supplémentaire tant que tu fais pas de bêtises. Tout en ayant bien entendu un œil pour surveiller tout ça.'

Kazuki hoche la tête, tout ça lui va, il fini de ranger les courses pendant que son père va en direction de Naoki 'Hé, Naoki, c'est bien ça ? Désolé que tu as été mis de côté quelques instants le temps que je parle avec Kazuki. Tu as faim ? Soif ? Tu es fatigué ? Si t'es fatigué Kazuki ira te montrer ou est la chambre d'amis et t'aider à faire ton lit. Si c'est faim ou soif on a de quoi faire ici pour régler ça.'

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Sam 16 Déc 2023 - 4:27
Et hop! Je suit mon ami jusque chez en ayant à de me débarrasser des sacs. Heureusement, on ne met pas trop de temps. On arrive enfin! On débarrasse les sacs et j’enfile les chausson que Kazuki pose devant moi avant de le suivre dans le salon. J’observe un peu l’appartement charmant. J’y observe les détails. Je sursaute presque en entendant Kazuki dire qu’on est là. C’est alors qu’un papa Ikeda apparait. Mon ami fait les présentations et je m’incline avec respect. Je regarde ensuite le père durant quelques secondes de silence avant d’enfin parler.

-Enchanté!!

C’est court, c’est tout et ça suffira parce que c’est aucunement la première chose qui m’est passée par la tête. En fait, je me suis fort retenu de dire que je ferai de mon mieux parce que je fait décidément n’importe quoi ces derniers temps… Mais vaut mieux ne pas se mettre le paternel à dos après une minute. Mon ami m’indique alors les toilettes et m’invite à attendre sur le canapé le temps qu’il s’occupe de défaire les course et saluer son père. Je comprends tout à fait et en profite donc pour me soulager rapidement et retourne dans le salon pour m’asseoir à l’endroit indiqué.

J’entends Kazuki et son père qui discutent, mais je ne discerne pas tout… Quoi qu’en me concentrant, une bribe parvint à mes oreilles. Le père qui parle d’avoir le droit de.. oh… d’accord. Je comprends Kazuki qui réplique à côté de ça. Moi aussi j’aurais trop là honte que mon père évoque ce genre d’idées. Cependant, j’avais oublié que Kazuki aimait les hommes. Je l’ai déjà su une fois, au hasard lors d’une de nos conversation. Il ne s’en cache pas du tout. Il a de la chance en vrai. Son père semble si ouvert à cette idée. Moi, quand mes parents l’ont appris, il n’ont rien dit. Il n’on rien critiqué. Une forme d’acceptation en soit, mais ils évitent le sujet à tout prit…

Je me concentre de nouveau sur mon environnement, parce que c’est mal poli d’espionner, même si j’ai vraiment envie d’en savoir plus… En fait, je fini par… fixer le vide. Je m’y perds… Mes pensées divague. C’est pas bien d’espionner comme c’est pas bien de suivre en douce le petit ami de mon meilleur ami… Et je lève les yeux en entendant une voix s’adresser à moi. Oh! Plein de trucs offerts… Mais Euh..

-Je ne sais pas….

C’est sorti tout seul. Je ne sais pas ce que je veux. Je ne sais rien de ce que je veux. C’est la confusion totale, mais surtout, ma réponse n’en est pas une et je corrige le tir en affichant un sourire.

-Enfin… Je crois que n’ai ni soif, ni faim, ni sommeil… Merci beaucoup, monsieur Ikeda… Quoi que… Peut-être un peu d’eau ferait du bien!

J’ai la bouche un peu sèche finalement. Je me lève, prêt à suivre jusqu’à l’eau…
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Sam 16 Déc 2023 - 12:10
Kazuki fait la conversation avec son père et fini de tout ranger, il jette un œil pour voir ou s'est posé Naoki, souriant tout en soupirant à moitié en repensant a la conversation qu'il vient d'avoir avec son père, ahlala...

Il le voit proposer à Naoki de quoi boire, il bug un instant, avant de se rectifier et de sortir une réponse, son père le prévenant dans la foulée si jamais il avait pas entendu 'Ton ami veut bien un verre d'eau Kazuki ! Tu peux lui amener ça avant que tu commence a préparer ?' Il fait signe que c'est bon et s'occupe de remplir un verre d'eau fraîche a Naoki qu'il pose sur la table, sortant de quoi grignoter s'il veut aussi.

Une fois ça de fait il va prendre son tablier et sort de quoi faire le riz au curry, il sort un oignon, quelques légumes, de la viande, des petits cubes de curry ainsi que d’autres ingrédients pour donner encore un peu plus de goût. Il s'installe au bout de la table avec les ingrédients et ce qu'il faut pour les préparer, à l'opposé de la ou il a mis le verre d'eau pour Naoki.

Il commence a s'occuper de l'oignon quand son père ouvre une fenêtre pour aérer la pièce et prend la parole 'Tu veux de l'aide ?' 'Naaah, je me débrouille voyons ! Je sais cuisiner !' 'Oui mais tu as amené ton ami ici pour passer du temps avec non ? Vouloir cuisiner pour lui c'est très gentil mais savoir se décharger d'une partie des préparations c'est encore mieux. Regarde, si tu veux je te laisse préparer les ingrédients et -' 'Ok, ok, j'ai compris, je m'occupe de commencer le curry et je te laisse surveiller le temps que ça mijote' 'Parfait, je vais m'occuper du riz aussi !'

Même pas le temps de répondre que son père est déjà dans la cuisine a préparer le riz avant de mettre dans le cuiseur... Il soupire un coup avant de s'occuper de la suite, préparant les ingrédients et suivant la recette au fur et à mesure, jusqu'à arriver au moment tout doit mijoter tranquillement, son père partant dans sa chambre avant de revenir avec une caisse de jeux rétro posé devant Naoki 'Dis moi, tu aime jouer ? Tu veux passer un peu de temps devant la console ? J'ai des vielles consoles et on a des consoles modernes aussi alors fait ton choix !' '… Pourquoi moi je dois faire les yeux doux pour ça ?' 'Je tiens juste a ce que ton invité passe un bon moment, puis si tu veux vraiment sav-' 'Non c'est bon, j'ai pas besoin d'en savoir plus, j'ai vingt ans, pas vingt mois... Tu veux jouer Naoki du coup ?'

Kazuki adore son père, mais parfois il aimerait bien qu'il se taise... Après la taquinerie le dérange pas tant que ça alors même s'il râle un peu sur le moment ou qu'il a très envie de se masser l'arrête du nez en espérant que Naoki oublie tout une fois le week-end fini... Il se dit que ça fera des souvenirs a se remémorer plus tard.

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Dim 24 Déc 2023 - 21:56
Je suit le père de Kazuki jusqu’à la cuisine et m’assied au bout de la table devant le verre d’eau fraîchement servi. J’en prend une gorgée tout en regardant l’échange entre Kazuki et son père à propos du repas. J’avoue que ça me démange de proposer mon aide, mais je me rappelle de notre conversation plus tôt où Kazuki mentionnait que je n’aurais pas à cuisiner. Enfin. Ça me fait plaisir de cuisiner. C’,est un peu pour cela que je fais des bento pour tout le monde que j’apprécie en semaine et c’est aussi pour cela que je travailles dans un restaurant. Pourquoi e tenir à l’écart? Enfin.. J’avoue que là, il a son père qui insiste déjà pour aider. Ça m’aide un peu à ne pas m’y mettre moi aussi… Mais ça me démange tout de même. Je sirote donc mon eau sans réelle soif. Ils semblent en venir à un accord. Kazuki prépare et le papa surveille. Et moi? Je peux faire quelque chose, moi? Je peux… Couper? Épicer? Conseiller? Je.. Je me sens un peu… Je sais pas.. faible, incompétente à juste devoir regarder ainsi.. Mais je n’en laisse rien paraitre. Ils peuvent se débrouiller sans moi.

Papa Ikeda disparait alors un instant avant de revenir déposer un coffre aux trésors devant moi. Kazuki… Ton père est un dieu! Les yeux grand et admiratif, j’observe déjà les titres, émerveiller. Un large sourire sur mes lèvres, le commentaire de Kazuki qui fait son jaloux face au fait que j’ai le droit au saint graal et pas lui m’arrache un petit rire.

Est-ce que je veux jouer? Certainement que je veux jouer! Je pourrais m’installer là, durant des heure, oubliant le monde qui m’entoure…. La meilleure évasion qui soit, les jeux vidéos. C’est d’ailleurs mon moyen de prédilection pour échapper à la réalité dernièrement…. Mais… Non.. J’ai décidé de passer du temps avec Kazuki, de ne pas perdre la réalité.

-Je veux jouer avec toi, oui!

ainsi. Si je dois attendre qu’il ait fini de cuisiner ou quoi que ce soit, j’attendrai.
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Mer 27 Déc 2023 - 16:27
Au moins la caisse de jeux rétro fait un heureux, Kazuki observe Naoki qui d'un coup a les yeux brillants, regardant les jeux tel un pirate ayant trouvé un coffre aux trésors, il reste même a observer quelques instants avant de répondre par un franc et grand oui ! Il sourit et se pose à côté de lui, fouinant en douceur dans la caisse.

-Bien sûr que je veux jouer avec toi voyons ! Même si j'aurais dis que j'étais occupé mon père m'aurait pris la spatule des mains et poussé jusqu'au canapé avant de nous laisser jouer jusqu'à que ça soit prêt !

Kazuki fouine, fouine toujours plus dans la caisse, proposant quelques titres a Naoki qui sont mis dans une pile de jeux intéressants... Avant d'arriver au titre élu ! Le seul ! L'unique ! Le Smash Bros Mélée !

-Oooooh, c'est vrai que papa à ce jeu !

Et hop, ayant à peine réalisé ce qu'il vient de piocher le voilà a allumer la télé, vérifier les branchements, mettre le jeu avant d'allumer la console. En même pas deux minutes il est déjà a tester le jeu, manette en main, vérifiant que tout fonctionne bien.

-Mmmmmh, t'en dis quoi Naoki ? Le jeu fonctionne nickel en plus ! On peut se faire quelques parties d'échauffement avant de passer a des manches plus sérieuses ? Avec le perdant qui fait la vaisselle ou qui paye les takoyakis de demain par exemple ? ~

Il regarde Naoki, l'air joueur, il a beaucoup aimé leur petit défi à la salle d'arcade alors recommencer irait pas le déranger, en plus c'est beaucoup plus drôle les jeux de combat quand on peut gagner un truc à la fin, que ce soit la dernière part de pizza, éviter son tour de vaisselle ou un en-cas durement gagné ! Puis au moins... Il espère que ça ira changer les idées de Naoki, voir que ça ira le faire rire un peu s'il s'amusent a faire les pitres par moment.

La ils sont pas a KHS, personne ira les observer, son père lui... Tant qu'ils sont juste a s'amuser sans rien casser il s'en fiche. Il finit sa manche en rangeant les autres jeux sortis, les mettant sur le dessus s'ils veulent y jouer dans le week-end tout en allant chercher une autre manette si jamais Naoki répond à la positive.

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Jeu 28 Déc 2023 - 17:36
Je me serait un peu senti mal aussi de jouer seul. Je suis content que Kazuki accepte et on fouille délicatement dans les jeux. Plusieurs on été refait sur console récentes, mais ça ne vaut pas le jeux original avec les graphiques originaux et la manette originale… Je lui indique quelques jeux qui m'intriguent, qui me font envie et m’assure de connaitre aussi ses goût. Même s’il a dit qu’il ferait tout pour que je passe un bon moment, ce n’est pas pour autant qu’on doit mettre de côté ce dont lui a envie. On fini par tomber sur Smash… Wow!! J’adore ces jeux! C’est donc unanimement qu’on s’installe devant la télé pour combattre un peu.

Kazuki me propose alors quelques manches d’échauffement et ensuite d’y aller avec des gages pour le perdant et ça me motive deux fois plus!

-Certainement!! Deux manches pour bien prendre les contrôles en main et ensuite… Disons qu’à chaque combat, le gagnant donne un gage au perdant?

On Pourrait y aller en mode tournoi comme lorsqu’on s’est rencontré et que celui qui a remporté le plus de course s’est fait payer un goûter par le perdant. C’est moi qui a perdu d’ailleurs… Mais je pense que ça donne une dimension plus intéressante d’y aller avec un gage à chaque manche. Comme ça, on joue aussi le nombre de manches voulues et on peut s’arrêter à tout moment. Le jeu démarre. JE teste les commandes lors des deux première manche et m’en tire assez bien. Je suis même plutôt confiant!

-Bon! Prêt à perdre??

Un grand sourire un peu moqueur. J’aime paraitre confiant, c’Est le premier pas vers la victoire non? Et la partie commence. J’ai prit les Ice Climbers parce que je les adore. Ce sont eux que je maitrise le plus. Cependant, je me dit que j’airait du faire l’échauffement avec eux, mais je donne tout de même mon maximum et…

Je perds.

-Nooon!!

Un cris de désespoir, mais bien plus amusé.

-Mmm… Je n’avais pas fini de m’échauffer, voilà!!

Je rit un peu suite à mon excuse bidon. Kazuki est fort. Un adversaire de taille et je le sais que trop bien.

-Alors.. C’est quoi mon gage??
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Jeu 28 Déc 2023 - 20:02
A peine la proposition de faite voilà Naoki qui accepte sans un moment d'hésitation ! Et ça plaît à Kazuki ! Haha il sent qu'ils vont bien s'amuser, il est content d'être tombé sur le jeu en prenant le temps de fouiner, répondant à la question 'Ouais, ça me va ! Je sens qu'on va bien rire ~'

Et les voilà a faire les deux manches d'échauffement, il fait pas vraiment attention a qui gagne, qui perd les manches vu qu'elles comptent pas... Puis au moins ça leur permet de confirmer que le jeu fonctionne sur la durée, en plus du petit bout qu'il a joué quelques instants plus tôt.

Une fois les deux manches finies il réajuste sa position, passant un coup de chiffon sur ses lunettes avant de répondre à la provocation de Naoki sourire aux lèvres 'Moi ? Prêt à perdre ? Voyons très cher, je rêve de gagner comme l'autre fois !'

Souriant et confiant il reprend la manette, prêt à montrer qu'il plaisante pas, il fait une première manche pas très convaincante mais il semble se débrouiller mieux que son cher adversaire a ses côtés, tout le long il lâche rien, faisant de son mieux jusqu'à voir qu'il a gagné, levant le poing et se dandinant de joie pendant que Naoki se trouve des excuses. Un rire quitte ses lèvres quelques instants avant qu'il doive trouver un gage pour lui, mmmmmh...

Il prend quelques instants pour ça, il a bien quelques idées mais son père étant dans le coin et Naoki étant pas super bien en ce moment il reste gentil. Enfin gentil... Il sent qu'a peine le gage dit à haute voix Naoki va regretter encore plus sa défaite mais... C'est le jeu !

-Alors Naoki, je sais que le sport c'est pas vraiment ce qui te plaît mais... Ton gage sera de faire dix pompes ! Des vraies ! Digne d'habitué de salle de sport ! Mouahaha ~

Kazuki a été plutôt clément, il aurait pu lui en donner bien plus mais il aura sûrement d'autres occasions de donner des gages supplémentaires, il s'installe bien sur le canapé tel un prince observant son sujet faire une énième corvée pour lui, riant rien qu'en pensant a cette image 'Allez, courage Naoki, moi je te regarde faire bien installé !'

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Ven 29 Déc 2023 - 5:43
Le verdict tombe. Pour ma sentence je dois purger 10 pompes…

-Vraiment??!!

Cette question n’a pas pour but d’être répondu et malgré mon ton désespéré, j’affiche un grand sourire. Il m’a eut là. Demande0moi de soulerver de ros chaudrons, ça va, mais des pompes.. Des vrais…

-Je ne peux même pas mettre mes genoux au sol?

Encore une question qui n’a pas besoin de réponse. C’est surtout une plainte de mon malheur soudain. Bon. Puisque je n’ai d’autre choix que d’accepter mon fatidique destin en plus de Kazuki qui prends grandement ses aises tel un maitre sur son trône, je me lève, pose la manette en sécurité et m’allonge au sol. Le premier, ça va, je suis fringant, mais déjà à la descente, je manque m’éclater le menton au sol par manque de jugement. Argh… Je dois en enchainer 10 comme ça? Je prend mon courage à deux mains et j’enchaine… Un à la fois avec beaucoup de lenteur, de pause, de difficultés… Et je fini par me rendre à 10 de peine et de misère. De nouveau debout, je reprends ma place.

-Maintenant que je suis devenu Hercules à force d’entrainement, jamais plus tu ne me vaincra!!! Haha!!!

J’ai l’air super confiant. Plus de pompes, par pitié!! On enchaine donc la deuxième manche et j’ai la joie de tomber sur le merveilleux marteau qui m’apporte rapide la victoire. Je vous l’ai dit, un entrainement digne des dieux -10 pompes- et je suis invincible! Je lève le poing en signe de victoire.

-Haha!! La victoire est mienne et… Mmmm pour ta défaites tu devras….

Aie. J’ai aucune idée… Tien.. Il a suggéré quoi au début? Faire la vaisselle? Il va la faire de toute façon non? Me payer à manger? Il compte déjà le faire pour le weekend.. Mmmm.. Je peux quand même m’assurer d’éviter une tâche déplaisante.

-Tu devra t’occuper de toute la vaisselle durant ce weekend pendant que j’admirerai ton travail!

Un clin d’oeil au fait qu’il m’a un peu prit de haut pendant mes pompes et puis pas de vaisselle pour moi haha! De toute façon, un cuisinier ne et jamais les mains dans la plonge. C’est pour cela qu’on engage un plongeur…

Et c’est repartie pour une troisième manche… que je perds lamentablement. Hercules! Pourquoi m’as-tu abandonné???
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Ven 29 Déc 2023 - 12:16
Mouahah, les supplications de Naoki pour éviter le plus possible de faire les pompes lui plaisent beaucoup, bien entendu il refuse à chaque fois, c'est un gage voyons il peut pas y échapper, surtout maintenant qu'ils sont lancés ! Kazuki fait même non de la tête a la demande de faire les pompes sur les genoux, bien installé il le regarde faire.

Il l'observe peiner à chaque pompe, chaque geste semble être rempli de misère, de difficultés, d'un effort qui semble être insurmontable, voir impossible ! Mais a force de persévérer et en prenant bien son temps Naoki fini par surmonter cette épreuve. Il pensait qu'il aurait abandonné mais non, il vient même féliciter Naoki des efforts faits, agréablement surpris.

Enfin... C'était avant qu’il prenne la confiance à nouveau, s'imaginant grand maître ayant passé des années a perfectionner sa technique alors qu'il a fait dix pompes, il peut pas s'empêcher de lancer une pique 'Si toi t'es devenu Hercule après dix pompes alors moi je serais encore bien plus fort ~' huhu, il se concentre a nouveau ensuite, reprenant une bonne position pour la suite.

Au début il se défend bien mais... Un bonus apparaît, Kazuki essaie de se précipiter dessus manquant de chance voilà Naoki qui se l'est approprié en premier. Bon... Son personnage, un marteau, bim, bam, boom, voilà son personnage réduit en crêpe et perdant la manche ensuite, il croise les bras, attendant de savoir a quelle sauce il sera mangé.

Ah. Naoki veut qu'il fasse la vaisselle ? Boarf, ils sont que trois, ça ira, il irait pas aussi mal en ce moment Kazuki aurait bien lancé une pique pour détailler quel travail il veut admirer mais... Il ira garder ça pour quand il ira mieux, pour quand il pourra le taquiner quand il sera moins pesé par ses pensées et ce qui lui arrive en ce moment.

Il compte pas laisser Naoki gagner encore par contre, oh non ! Il se donne a fond ! Il esquive, il frappe, il saute d'un bout à l'autre avant de tomber sur un bonus... Fort intéressant. Un qui le rend presque invisible, profitant de la confusion apportée pendant quelques secondes pour porter une série de coups lui donnant la victoire !

-Ouaiiiis, je suis trop fort héhé !! On dirait que les dix pompes t'ont servi qu'une manche ~ Mais je vais possiblement être gentil pour le gage de ce tour. Il éloigne les manettes et tout ce qu'il craint autour d'eux, avant d'approcher petit a petit, jusqu'à que son visage soit a quelques centimètres de celui de Naoki. ATTAQUE SURPRISE !

Il s'amuse a chatouiller Naoki un peu partout, cherchant à le faire rire et à le faire gigoter, si ça suffit pas il s'amuse ensuite a le décoiffer et a faire des petits bisous peteux sur sa peau, tel un enfant. Il fait ça pendant plusieurs minutes jusqu'à que Naoki ait l'air d'être sorti d'une zone de guerre, profitant d'être plus grand et plus musclé que lui pour faire durer son gage.

Il se lève, recule de quelques pas pour admirer son œuvre et... Éclate de rire pendant que son père est a soupirer en passant sa tête dans le salon 'Mais enfin ! Le pauvre Naoki, ahlala... Les jeunes de nos jours je vous jure. Je vais rester en cuisine, je crois que ça vaut mieux...' Kazuki se prend une petite tape sur la tête par son père mais il prend bien deux minutes a arrêter de rire, se tenant les côtes ensuite.

-Bordel... J'ai mal au ventre maintenant... Et j'ai plus de souffle... Hahahahaha !

Il se laisse tomber de nouveau sur le canapé, prenant quelques instants de plus a retrouver son souffle, évitant de regarder Naoki pour éviter de rire a nouveau, même s'il a le sourire aux lèvres rien qu'en y repensant.

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Sam 30 Déc 2023 - 18:42
Le gage de la vaisselle est donné et Kazuki ne s’en plaint pas. Il va falloir que je mette en mode paresseux pour ne pas l’aider par politesse… Ça ne devrait pas trop être compliqué.. Surtout en ce moment ou je n’ai envie que de faire ce dont j’ai envie… Bref, on reprends. J’ai toujours dans l’intention de gagner, mais Kazuki se débrouille bien et… Me dead again.

-Quoi?!! Nooon!!


Je pose le dos de ma main sur mon front et reverse un peu ma tête en guise de désespoir face à ma défaite. Bon. Kazuki a raison, mes pompes se sont apparemment déjà épuisées. Je ne suis plus Hercules… Je ne dois désormais compter que sur la propre force… Kazuki éloigne les manettes en précisant qu’il sera plus gentil cette fois. Super, pas de pompes à nouveau! J’aurais déprimé je crois. Mais qu’es-tce qu’il v- QUOI???? attaque surprise???

Je n’ai pas le temps de réaliser tout ça que je me fais attaquer de chatouilles et, comble de malheur, je suis ÉNORMÉENT chatouilleux. Il m’effleure à peine que je réagit. Par réflexe, je tente d’éloigner les mains machiavéliques pour mieux endurer ce supplice. Je rigole assez rapidement, franchement, un vrai rire d’amusement. Un vrai rire de gamin, du fond du coeur. Quand ça chatouille, on rit. En plus, monsieur le vainqueur se permet de me décoiffer et de me faire des prouts sur la peau. Si je rit fort, j’essaie de ne pas trop crier au travers, mais c’est difficile. Je me débat tant bien que mal, mais c’est difficile d’échapper à ce genre d’attaque…

Finalement, Kazuki cesse et je peux enfin reprendre mon souffle, rigolant encore un peu. J’entends le père de Kazuki passer un commentaire, mais je n’y prête pas trop attention, occuper à retrouver la tranquillité. Mon ami lui, se permet de rigoler encore un moment.

-Espèce de sadique!! Haha!!

De nouveau calme, je ramasse ma manette.

-Je vais me venger!! tu va voir!!!

J’attends qu’il soit prêt et lance la prochaine partie. Je e défends assez bien. Nos dégâts accumulés grimpe assez haut. On perds chacun deux vies sur 3… Et là on a accumuler tous les deux dans le rouge. Un item!! Je dois m’en saisir. Vite! Et… Quoi? Non!!! Je vole au loin, perdant ma dernière vie.

-Ouah!! C’était serré celle-là!!

Et je regarde Kazuki… Bon… Quel gage je vais me ramasser cette fois? Je commence presque à avoir peur de savoir.
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Dim 31 Déc 2023 - 16:32
Piouf, c'est dur de se retenir de partir de nouveau au rire aux éclats, surtout que le commentaire de Naoki le traitant de sadique aide pas vraiment, riant un court instant quand celui-ci parle de se venger des tors commis et le la séances de chatouilles qu'il vient de subir. Mais c'est si drôle de donner des gages ! Kazuki compte bien continuer de gagner autant que possible, même s'il a pas d'idées de gages actuellement.

Maintenant qu'il rigole plus autant il va aller se prendre un verre d'eau, le buvant d'une traite avant de s'installer et se concentrer a nouveau, faisant signe qu'il est prêt pour la prochaine manche, il se doute que Naoki veut pas perdre a nouveau mais il s'attendait pas a ce qui allait arriver !

Kazuki doit ruser et redoubler de vigilance, la manche est serrée, a chaque fois que l'un prend l'avantage il le perd les instants qui suivent, chaque sprint, chaque saut, chaque attaque est un risque a calculer, une potentielle brèche ou l'adversaire peut en profiter. Il suffit d'un moment d’inattention ou un bonus mal placé pour perdre...

Les voilà arrivé chacun a leur dernière vie, le combat est dur, long, prenant toute leur concentration, la moindre action exécutée avec une précision chirurgicale avant que... Un bonus apparaît, Kazuki hésite un court moment a se jeter dessus mais voilà que- Non ! Naoki court l'attraper ! Non, non, non ! Que fair-

Oh.
OH.
OOOOOOH !!!

Naoki à commis une erreur cruciale ! Il sprint en direction du bonus oubliant qu'il a un sacré taux de dégâts accumulé, voyant sa chance Kazuki le rattrape et pousse son personnage hors du terrain... Le voilà a voler tel un boulet de canon pendant que Kazuki lâche sa manette et crie a sa victoire les poings en l'air 'OUIIIIIIII !!! J'ai gagné !!!'

Il se dandine quelques instants, cherchant une idée de gage... Mmmmmh... Ouais non, pas terrible. Ça aussi. Ça bof l'origina- Oh. OH ! Voilà une idée qui lui plaît ! Il stoppe en plein milieu et file a la salle de bain, prenant quelques minutes a trouver ce qu'il voulait ~

Il revient dans le salon avec ses mains dans le dos cachant ses trouvailles.

-Monsieur, je vais vous demander de retirer votre haut et de vous asseoir par terre, désormais vous allez devenir ma toile ~

Il sort une petite trousse remplie de maquillage et un kit de peinture pour le corps, avec tout les pinceaux et autre matériel nécessaire, il a vérifié les dates, tout est nickel, tout est aussi en bon état, ce sont des affaires appartenant a sa sœur mais bon... Il ira remplacer si jamais elle s'en rend compte, l'idée est trop drôle pour passer à côté.

-Hop, hop, hop, avant que j'ai dans l'idée de peindre d'avantage sur votre corps monsieur Harada ~

Et pour la dernière phrase il prend un malin plaisir un prendre un ton bien mielleux, le disant tout sourire, faisant glisser un pinceau de son cou jusqu'à la zone de son nombril, descendant pas plus bas par respect pour lui.

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Jeu 11 Jan 2024 - 19:05
Tandis que Kazuki célèbre sa victoire, moi je m’enfonce dans le divan telle une âme peine. Faussement en peine, on s’entend. Je jette un oeil à Kazuki et le regarde réfléchir… J’ai peur. Plus la réflexion est longue, plus j’ai peur car plus on réfléchit, plus nos idées deviennent machiavéliques. Le verdict tombe: Je dois enlever mon t-shirt et m’assoir par terre pour.. être une toile? Ok, j’avoue, ça semble marrant, mais j’espère que ça ne va pas mal finir cette histoire.

J’exécute donc les ordres. Un léger frisson me parcours l’échine, le temps de m’accoutumer à cette légère variation de température. Je m’installe ensuite au sol. Peut-être que j’aurais du me venger un peu d’avance sur mon gage? Enlever mon chandail de façon bien plus sensuelle et tester un peu Kazuki…. Non. Non. C’est mieux de ne pas l’avoir fait. Je sais que Kazuki aime les hommes et ça aurait clairement été tenter le diable et c’est précisément ce que je veux cesser…. Si je suis allé voir Kazuki cet après-midi, n’est-ce pas parce que c’est bien une des dernières personne avec qui tout est clean? Sans rien de plus qu’être un bon ami? Un très bon ami? Je ne vais pas gâcher une relation de plus avec mes folie et ma fâcheuse tendance d’agrandir le trou d’un navire qui coule déjà. En plus y’a son père dans la pièce juste à côté. Je vais juste.. m’amuser, normalement avec un ami… Qui va me peindre sur le corps ou je ne sais pas quoi.

Il dévoile de la peinture et ce qui s'apparente à du maquillage. Je suis un peu soulagé. Il aurait pu utiliser des condiments ou un autre médium chelou… Pire! Il aurait pu utiliser des feutres permanents…. Ou une voix mielleuse et le geste du pinceau contre mon torse.. WOH! Je prends une bonne inspiration… Puis une bonne expiration.. Faire le vide… Ou balancer des conneries… Un peu des deux? Et puis zut! Autant être moi-même non? Mon sourire s’étire.

-T’es mieux d’être un bon artiste! Je n’accepterai pas qu’on gâche la plus magnifique des toiles par un travail d’amateur!!

Je prend un air faussement snobinard. En vrai, je m’en fiche qu’il soit bon ou pas. J’imagine qu’e je dois subir ce gage malgré tout.
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Mar 16 Jan 2024 - 10:44
Mmmmmh, la voix et le pinceau à l'air de faire de l'effet vu comment Naoki à l'air déstabilisé un instant ~ Kazuki sourit en voyant ça, l'observant assis par terre, sans son t-shirt, ayant l'air d'attendre son sort tranquillement, profitant pour admirer discrètement l'étendue de peau désormais visible pour ses yeux tout en commençant a piocher ce qu'il va utiliser en premier.

Il sourit quand Naoki lui fait part de ses inquiétudes sur son niveau, en profitant juste après pour s’auto-proclamer 'la plus magnifique des toiles', il dit rien les instants qui suivent, finissant de préparer ce qu'il faut pour les premier coups de pinceaux avant que son sourire sur ses lèvres s'étire, une idée prenant place dans son esprit, s’avançant jusqu'à que ses lèvres frôlent l'oreille de Naoki, prenant un ton encore plus mielleux qu'avant, murmurant ses paroles.

-Mais chère toile, ne vous en faites pas ~ Je compte faire en sorte que chaque coup de pinceau, chaque ligne tracé, chaque choix, chaque seconde de réflexion participe en la création d'une œuvre sublime, digne des plus grands musées, des plus grandes galeries d'art. Il fait glisser le bout de ses doigts sur le torse de sa toile du jour, délicatement, doucement, sa peau à peine en contact avec celle de Naoki. Je sais reconnaître la beauté d'une toile et je tiens a dire que celle sous mes yeux est digne d'être utilisé pour les plus grands artistes ~

Il fait glisser ses doigts dans le dos de sa future plus belle œuvre, à peine en contact avec la peau de celle-ci avant de se mettre en position, commençant par peindre dans son dos, il fait ça tout doucement, chaque coup de pinceau, chaque geste, chaque mouvement effectué avec soin, il va même chercher une serviette et un gant pour pouvoir rapidement essuyer la peinture en trop et pouvoir corriger au fur et à mesure.

Ça l'amuse beaucoup ce petit jeu, il ignore les pensées de se toile en ce moment même, lui demandant juste s'il est confortable et s'il a besoin de rien régulièrement, après tout il veut pas qu'il soit inconfortable, avant de prendre la parole après un bon quart d'heure, toujours avec le même ton employé plus tôt.

-J'ai jamais eu de toile aussi magnifique, les pinceaux glissent tout seul sur cette peau aussi parfaite, les idées arrivent tel le flot d'eau des rivières, j'en suis même pas a la moitié ! J'ai hâte de prendre en photo le résultat final héhé ~

Il laisse possiblement ses doigts et son pinceau glisser distraitement sur cette peau, totalement involontaire voyons hein ? Quoi ? Comment ça on le croit pas ? Pfff... Son père lui a jeté un œil de temps en temps dans le salon, avant de pousser un long soupir à peine audible, retournant en cuisine faisant comme si rien ne se passait. Au moins Kazuki peut continuer tranquillement son cher gage, vraiment, il adore l'idée qui lui est venu dans un éclat de génie, il s'amuse beaucoup !

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Jeu 25 Jan 2024 - 2:40
La voix de Kazuki est délicieuse à mon oreille. Cette façon de parler à voix basse combinée à ses doigts qui m’effleure, mon corps frissonne un peu malgré moi. Depuis quand c’est devenu si… Non. Non. Je ne vais pas là. Je ne vais pas gâcher une autre relation avec des ambiguïtés… Mais je me demande si Kazuki fait exprès de me titiller ainsi… Peu importe. Il commence sa toile. Le contact des pinceau est froid et me chatouillent un peu au début, mais je m’y fait vite. Je fermes parfois les yeux pour juste.. Profiter de ce moment de calme. Je me concentre sur les gestes qui tourbillonnent dans mon dos en essayant de ne penser à rien d’autre. Au final, c’est un gage qui a quelque chose d’apaisant. On dirait que le manque de sommeil des dernières semaines en profite même pour se dissiper un peu. Chaque fois que Kazuki me demande si tout va bien, je lui indique que c’est le cas. Ma position assise n’est pas trop demandante….

Au bout d’un quart d’heure, il m’indique que ça progresse. C’est bon. Je peux encore patienter ainsi un moment. Malgré mon état plus zen, je frissonne à l’occasion en sentant les doigts du garçon. Si ce n’est du père qui rappelle sa présence en venant jeter un coup d’oeil, j’aurais peut-être lâcher quelques répliques remplies de sous-entendus pour taquiner, mais il en est tout autre.

-Est-ce que je dois m’inquiéter ou continuer de te faire aveuglément confiance??

Je laisse échapper un petit mais sans plus pour ne pas lui faire rater un coup de pinceau en bougeant.

-Tu va me montrer la photo j’espère!!

Parce que sinon, c’est un peu triste. D’ailleurs, le côté artiste n’est pas un sujet que j’ai déjà abordé avec Kazuki. Je me demande s’il est doué. Est-ce qu’il dessine? Est-ce qu’il a un côté artiste caché? L’odeur provenant de la cuisine se fait de plus en plus insistante. Je ne l’avais pas trop remarquée jusqu’à présent, mais ça sent bon et soudainement, sans prévenir, mon ventre lâche une longue plainte comme pour nous avertir qu’il ne sera pas question qu’il retarde un repas à cause d’un dessin. Et moi je me retiens de rire, un peu gêné par cette intervention surprise.
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 429
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Jeu 25 Jan 2024 - 12:45
Le pinceau continue à glisser délicatement sur l'étendue de peau face à ses yeux, concentré, d'un geste précis Kazuki continue a utiliser Naoki comme une toile, continuant a tracer ligne après ligne l'idée d'un tableau final dans sa tête. Aidé d'images sur son téléphone il s'en sort pas trop mal, ce n'est pas aussi fin et détaillé qu'il espérait au début mais on est loin de bonhommes bâton accompagné du soleil dans le coin, avec le coloriage dépassant un peu.

Mais voilà la toile au doux nom de Naoki semblant s'inqueter un peu après un bon quart d'heure à peindre, espérant en plus voir la photo, vu le ton employé s'il répond a la négative il ira s'arranger pour que ça arrive d'une manière ou d'une autre... Mais il est pas méchant ou malicieux, lui répondant tranquillement tout en continuant, essayant d'ajouter un peu plus de détails.

-Bien sûr que tu pourras voir voyons ! Je me proclame pas sérieusement digne d'entrer en filière artistique mais sache que je tiens assez à toi pour pas dessiner de bêtises sur ton dos et que je m'applique. Je tiens pas a ce que tu aies honte du dessin ni de faire quelque chose de bâclé, certes mieux faire sera pas si compliqué... Mais j'espère que le dessin ira satisfaire tes attentes.


Kazuki repend la peinture sur ces mots, comptant encore ajouter a ce qu'il fait mais pour l'instant il essaie de détailler ce qu'il a déjà dessiné, le temps qui passe lui échappe complètement jusqu'à entendre un gargouillis soudain coupant sa concentration.

Hein ? Quoi ? Mais ça viens d'o-Oh. La toile à faim on dirait, il peut pas s'empêcher de pouffer de rire, posant le pinceau et la palette de peinture avant de rire un peu plus fort, tapotant l'épaule de Naoki, prenant la parole une fois qu'il s'est calmé.

-Haha, j'ai compris ! Allez viens, je vais nettoyer et ranger tout ça avant de prendre en photo ce que j'ai dessiné et nettoyer ton dos, sans aide tu risque de peiner longtemps mon pauvre...

Il ramasse tout, posant ça sur une étagère de la salle de bain, il range le salon rapidement, remettant le jeu précieusement dans sa boite mais non loin pour faire d'autres parties sans avoir a fouiner a nouveau, ensuite il s'occupe a nettoyer tout ce qu'il a utilisé pour peindre avant de tout ranger ni vu, ni connu. Bon... Ça se verra en un coup d’œil que ça a été ouvert et utilisé mais c'est un problème pour le lui du futur !

Ensuite comme promis il appelle Naoki pour qu'il vienne, prenant son œuvre en photo avant de laver et sécher son dos, attendant qu'il remette son haut avant de lui montrer la photo.

-Tada ! Eh, c'est pas si mal, non ? Je me défend hein, t'en penses quoi toi ?

Il a dessiné dans le dos de Naoki des animaux dans un bois, ayant peint quelques buissons et arbres avant de dessiner un renard, une biche et deux petits lapins dormant sur un tas de feuille. C'est pas comparable a ce qu'aurait pu faire une personne expérimenté, c'est pas aussi fin, détaillé et précis... Mais il peut tout reconnaître au premier coup d’œil en plus de voir que Kazuki a quand même tenté de détailler un peu le tout.

Kazuki range son téléphone avant de parler à nouveau 'Vu l'heure et vu que t'as faim on va aller manger du coup, t'as juste à t'installer, je me la table ~' il va tranquillement aller de nouveau en cuisine prendre les couverts et mettant la table, en plus du curry ils ont une salade en entrée, de la soupe miso si Naoki en veut et pas mal de dessert... Fruits, yaourts, compote, biscuits, gâteaux... Peu importe les préférences de Naoki, il a juste à piocher ce qu'il préfère.

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Naoki Harada
A l'université ; 2è année
Naoki Harada
■ Age : 30
■ Messages : 362
■ Inscrit le : 07/02/2023

■ Mes clubs :
Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve ZgZseRD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2018
Naoki Harada

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Jeu 8 Fév 2024 - 3:37
Je peux dire que mon estomac est un vrai traitre. Je ne voulais pas presser Kazuki, loin de là. Bon, il dit qu’il a tout de même fini, mais j’aurais pu endurer un peu plus… Quoi que, peut-être que lui aussi a faim. Je me lève en même temps que lui pour me dégourdir les jambes et m’étirer un peu en prenant soin de faire le moins de mouvements possible au niveau du dos. Il ne faut pas tout gâcher avant qu’il n’ait eut le temps de photographier. Je l’entends qu’il nettoie et il fini par m’interpeller au bout d’un moment. Je le rejoint. Il photographie et alors que je demande à voir la photo, il me fait encore patienter pour tout nettoyer. C’est que j’ai hâte de voir le résultat! Je le laisse me nettoyer le dos et retourne au salon pour attraper mon t-shirt oublié là avant de regarder la photo que me montre enfin Kazuki

-Wow…

C’est sortit tout seul et sincèrement. En vrai, même si ce n’est pas l’oeuvre du siècle, ça reste quand même très beau ce qu’il a fait. Les animaux sont tellement mignons!!

-En vrai, bravo!! Je t’ignorais ce talent!

Parce que oui, il n’est pas mauvais et ça ne m’avait jamais effleurer l’esprit qu’il aime dessiner ou peindre. Il faut dire que nos petits moments entres amis se résument souvent à de la bonne bouffe et jouer à des jeux vidéos, bien qu’on discute pas mal aussi. Bon! C’est maintenant l’heure de passer enfin à table. Le curry sens divinement bon. Certainement, j’analyse souvent ce que je mange, mais je sais quand même apprécier ce qui se présente à moi, peu importe la complexité des saveurs. Tant que c’est bon, c’est bon. On s’installent autour de la table et le repas va de bon train. Je ne manque pas de complimenter les deux chefs: Kazuki et son père. Un bon repas maison, il y aura tous les défauts dans les saveurs ou les texture, ils resteront les meilleurs plats simplement à cause de leur ingrédient secret: L’amour d’un foyer. Je mange à ma faim. J’ai l’impression que ça fait longtemps que je n’ai pas bien mangé comme ça, me contentant de snack, repas rapides des kombini et même des repas de la cantine dernièrement. Depuis 2 semaines, les seules fois où je cuisine, c’est au boulot et donc ce n’est pas pour moi. Ce repas me réchauffe définitivement le coeur. Je touche à peine au dessert, ayant le ventre bien trop plein du repas.

J’aide à débarrasser même si je ne nettoie pas la vaisselle. Kazuki doit assumer son gage après tout. Le reste de la soirée est encore aux jeux vidéos. On change parfois. Quelques fois il y a encore des gages, d’autre fois du plaisir pur et simple. On joue jusqu’à très tard. D’ailleurs, je commence à enchainer les bâillements.

- Mmm… J’ai pas envie de dormir, mais je dois me rendre à l’évidence: Je commence à voir double… Et toi?

La fatigue me rattrape. L’épuisement probablement d’avoir enfin relâché beaucoup de pression et de m’être changé les idées. Je vais ramasser mon sac près de l’entrée et revient.

-Je dors où?

Je suit Kazuki afin qu’il me montre où je vais dormir parce que.. Pour l’instant, je ne connais que la cuisine, le salon et la salle de bain
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve Empty Re: Chaque kilomètre, je me perds, je me retrouve

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum