Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

Recensement des membres jusqu'au 26 Juillet!
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Junichi Yasuhisa
A l'université ; 2è année
Junichi Yasuhisa
■ Age : 26
■ Messages : 221
■ Inscrit le : 18/11/2023

■ Mes clubs :
[Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] TZ35Lt9 [Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-105
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Junichi Yasuhisa

[Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] Empty [Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore]

Mar 12 Déc 2023 - 19:26
Je vais vous raconter l’histoire d’une rencontre, un conflit entre deux types de personnes. D’un côté, il y avait la gagnante, bornée et obnubilée par son besoin de marquer un point. De l’autre, le joueur simplement dans la partie pour profiter du moment et s’amuser. Deux côtés de l’aimant mais qui pourtant ne s’attirent pas forcément.

Elle s’appelait Alya et je me souviens que c’était le 26 juin durant ma deuxième année à l'université si ma mémoire ne me joue pas des tours. Un mardi où nous avions cours le matin. Du sport collectif qui nous amena à faire une partie de baseball qui prendrait une tournure assez inattendue pour moi. J’étais … disons sous le choc ! Mais pas pour les raisons que vous croyez.

La saison des pluies était enfin terminée et la température se trouvait être encore assez clémente, c’était agréable de pouvoir se défaire un peu des imperméables pour un temps sans crever de chaud non plus. La partie se déroulait donc relativement bien et le score s’en trouva particulièrement serré. Je ne vais pas vous raconter tout le match bien sûr, aussi vais-je en venir à ce qui nous intéresse le plus.

Je me trouvais alors sur le poste du receveur et Alya devant moi devait frapper la balle, nous étions donc des adversaires en un sens. Très rapidement, j’avais déjà remarqué qu’elle était plutôt tendue. De mon côté, j’observais attentivement sa posture et fis rapidement signe à la lanceuse de faire une balle courbée. J’estimais facilement que ce serait le plus efficace et la vraie question était, saurait elle lancer de cette manière ? Dans ce sport, c’était au receveur la plupart du temps d’indiquer quel type de lancer serait le plus efficace après tout.

Rapidement j’eus ma réponse lorsque la balle finit dans mon gant. Je la relançais donc à la concernée et voyant que la jeune batteuse n’avait pas changé de position, trahissant une légère inexpérience dans ce sport, du moins comparé à mon niveau je veux dire. La seconde balle connut la même finalité et cela ne fit qu’accroître la tension de la batteuse, du moins c’était un peu l’impression que j’en avais sur le moment car de dos, je ne voyais pas grand-chose. Non ! Je vous vois venir et ce n'est certainement pas mon genre de profité ainsi de la situation. Aussi me dis-je que je pourrais l’aider un peu, car après tout ce n’est qu’un sport et on ne jouait pas franchement nos vies.

- Tu sais, si tu te crispes autant, c’est certain que tu vas rater la prochaine. Détends-toi et ne te concentre pas sur ta batte. Observe la balle et laisse ton corps faire le reste.

J’espérais que ce conseil lui suffirait, ponctué par un sourire détendu derrière mon masque de protection. La tenue du receveur était assez lourde et à raison, recevoir une balle à pleine vitesse dans les côtes pouvait être assez douloureux. Je ne fis aucune indication cette fois et le troisième lancé fut donc plus basique.

Je me souviens encore du "Dong" bien significatif de la balle percutant la batte. En levant les yeux, je commis une petite erreur, celle de soulever mon casque en pensant être tranquille. La chaleur n’aidant pas franchement dans ce contexte. De cette façon, mon visage s’en trouva complètement sans défense au moment où je vis la batte dangereusement se rapprocher, sans parler de la sueur dans les yeux qui ne m'avait pas aidé.

La jeune femme n’avait pas fait attention et peut-être peut-on utiliser le terme de gourde… Elle avait balancé sa batte à l’aveuglette pour se mettre à courir. Sans faire attention, je me la pris donc de plein fouet et me retrouvai sur le derrière. Sans que je m’en rende compte sur l’instant, mon nez s’était mis à saigner sous le choc et rapidement un des joueurs alerta l’arbitre et le prof. Un coup d’arrêt fut donné et cela avait probablement dû couper dans son élan la jeune femme… C’est moche !

Quoi qu’il en soit, appelons cela de la fierté, ou alors peut-être que je ne voulais pas inquiéter les autres. Je cherchais donc à rassurer mes partenaires de jeu très rapidement en disant.

- Ne vous en faites pas, ce n’est pas comme si le nez ne saignait pas au moindre choc. Ce n’est pas bien grave !

Je riais, mais cela ne fit pas rire l’arbitre qui m’invita à m’installer plus loin après m’être défait de mon équipement. Je retirais donc également la veste pour pouvoir souffler un peu et me rafraîchir. On me donna un mouchoir et je m’installais sur un banc. Ah, comme j’avais fière allure, là, la tête penchée vers l’arrière, pinçant le haut du nez de mon index et mon pouce. Le ridicule ne tue pas, mais une batte dans la face ! Ça peut faire mal !

J’attendis donc qu’une personne m’accompagne à l’infirmerie sans me douter que ce serait la même qui m’avait mis dans cet état. Le hasard fait bien les choses, non ?!
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 29
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
[Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] Fv3F7ep [Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] QSZRG60 [Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

[Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] Empty Re: [Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore]

Mer 10 Jan 2024 - 4:30
Shoot and run
Ft. Junichi

L'orientation de la lumière solaire cramait sa peau à cette heure de l'après-midi. À cela, s'ajoutait la sueur qui perlait sur son visage pour tomber en gouttes évaporées une fois qu'elles atteignaient le sol sec.
Le soleil était si intense qu'elle dut baisser la tête pour échapper aux filiformes rayons destructeurs qui lui brûlait les rétines.

Ses cheveux avaient préalablement été attachée en une queue de cheval pour se dégager la vue, soucieuse de raté ses tirs. Après sa première tentative, elle ferma rapidement les yeux pour se concentrer sur la sensation de la batte entre ses paumes, mettant son échec sur le compte des conditions météorologiques.
Ce n'est que lorsqu'elle entendit le son de la balle qui jaillit dans sa direction qu'elle agita maladroitement la tige de métal, déséquilibrée.

Il était déjà trop tard, la balle arriva dans le gant du receveur qui ne cacha pas son enthousiasme en s'octroyant le droit de lui filer une indication, comme s'il s'était retenu de le faire depuis le départ.

- Je sais très bien ce que je fais, merci bien.

Maugréa t-elle, son reniflement d'exaspération signifiant l'exacte opposé de ce qu'elle laissait croire dans ses paroles empreintes d'acerbité.
D'une manière générale, Alya n'a jamais été encline à accepter quelque conseil que ce soit, persuadée qu'ils ne faisaient que renforcer son inaptitude aux yeux des autres. Junichi la prenait-il de haut ? De quel droit se permettait-il d'affirmer qu'elle raterait la prochaine balle ? Elle allait lui montrer de quel bois elle se chauffe.

Une tension palpable régnait car elle ne pourrait plus tenter qu'un ultime essai après les deux échecs cuisants qu'elle peinait à se pardonner.
Son inexpérience ne justifiait pas qu'elle soit incapable de taper dans une foutue balle : c'était simple, juste un coup à donner au bon moment et c'était plié ! Vraiment, il n'y connaissait rien ce Bakachi.

Recentrant son attention sur l'objet de sa dernière chance, la sportive pris une succincte respiration déterminante, libérant son encéphale de pensées parasites avant de remuer légèrement les hanches afin de retravailler sa posture.
Elle répartit ses pieds de manière stratégique sur le bloc de marbre pour équilibrer son poids, ses genoux pliés, prête à fuser dès qu'elle aura frapper la balle.

Cette fois-ci, elle clignait à peine des yeux, fixant sa cible, sans être interrompue par un mouvement de paupières.
Alignant son coude à son épaule, l'attente paraissait interminable.
Autour d'elle, tous semblaient retenir son souffle, à tel point qu'elle pouvait ressentir un poids qui s'accumulait sur son dos.
Le starter a levé son pistolet. C'était pour bientôt. Pourtant, malgré l'atmosphère lourde, Alya ne perdait pas le nord, sa concentration ignorant les stimulations extérieures.
Le vacarme silencieux fut subitement rompu par le contact métallique de la batte qui vibra entre ses mains, la balle décochée avec rage se faisant attraper par la cime des arbres.

Le coup de départ détonne brutalement dans l'air, le son symbolique étant tout ce qui manquait au boulet de canon qu'est Alya de pouvoir se projeter en avant pour commencer sa course.
Avec un unique balancement saccadé de son instrument, Alya accéléra le rythme, un regard railleur adressé envers ceux partis chercher la balle, sûre de réussir son home run.

La lueur dans son regard se métamorphosa radicalement, son corps léger se frayant un chemin à travers la fumée retombée des balles à blanc.
Ses pas sur la piste de course qu'elle connaissait tant soulevait des nuages de poussière à mesure qu'elle propulsait toujours plus son corps vers l'avant, la brune ne faisant qu'un avec le vent provoqué par sa propre vélocité.

Soudainement, le temps semble être au ralenti alors qu'elle est à pleine vitesse dans sa dimension - un sprint de cette qualité sur la dernière ligne droite, ça ne se rate pas, pourtant, quelque chose ne va pas.
Où sont les cris de joie ? D'encouragements ?

Avec un regard droit devant et une masse qui s'est agglutinée, elle obtient son premier indice. Encore Junichi qui s'attire l'attention.
La mâchoire d'Alya se crispe mais ses jambes continuent de courir, sa propre réussite ayant une valeur bien plus grande à ses yeux que ces prétendus spectateurs.
Un coup de sifflet significatif, l'obligea à ralentir. Progressivement, petit à petit, centimètres par centimètres, les pas d'Alya s'amenuisèrent, se faisant plus courts, moins allongés.

Une fois à sa hauteur, la sportive remarqua que Junichi saignait et il ne lui était pas difficile de comprendre dans quelles circonstances dés qu'elle eut étudié le lieu du crime. Tous les regards étaient rivés vers elle mais pas de la manière dont elle espérait.
Il n'eut que face au professeur mécontent, qu'elle fut muette de honte, cachant son embarras derrière une expression acrimonieuse adressée au malheureux.

Ce n'est qu'hors de portée des autres qu'elle relâcha sans ménagement sa frustration accumulée.

- Putain, t'aurais pas pu faire attention ? À cause de toi, j'ai raté l'une de mes meilleures courses !

Courir, elle savait faire. Viser un peu moins, vraisemblablement - et maintenant, comme si sa punition d'avoir été privée de son moment de gloire n'était pas assez lourde, elle allait devoir se coltiner ce clampin blessé à ramener à l'infirmerie sous l'ordre du professeur.

Leur marche était silencieuse, principalement parce qu'elle avait décidé de se taire ; en témoignait la régulière friction du tissu de leurs joggings qui se faisait seulement entendre en plus du mouvement de leur pas contre l'asphalte bouillant.
Ce n'était pas son genre de s'apitoyer sur la douleur des gens, pourtant, comme elle avait visiblement sa part de responsabilité dans cet accident, et parce qu'elle se sentait injuste de lui avoir crier dessus, Alya se sentit obligée de rajouter.

- Ouais bon après ça va hein, t'es pas trop en mauvais état, ça aurait pu être bien pire...

Elle agita sa main dans l'air pour se déculpabiliser, préférant frotter les molécules invisibles que le visage de l'autre. À son échelle, elle estima qu'il était plus bénéfique pour son moral de déplacer le problème d'une cible moins acceptable vers une autre plus acceptable.

KraKhot
Junichi Yasuhisa
A l'université ; 2è année
Junichi Yasuhisa
■ Age : 26
■ Messages : 221
■ Inscrit le : 18/11/2023

■ Mes clubs :
[Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] TZ35Lt9 [Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-105
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Junichi Yasuhisa

[Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] Empty Re: [Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore]

Jeu 11 Jan 2024 - 19:35
Il y a des jours où il ne fait pas bon recevoir une batte dans le nez, car ce n’est pas agréable, oui ! Bien évidemment ! Mais également parce qu’on se retrouve souvent face à quelqu’un qui se répand en excuses, et je suis obligé d’admettre que je déteste un peu ça. Sauf que… je crois que bien qu’Alya serait la dernière personne à réagir de la sorte. Non en vrai, je la sentais un peu comme le genre de personne à balancer « Vas-y ! Pleurs ! Tu iras moins aux toilettes au moins ! ». Le plus drôle, c’est que je n’étais pas si loin de la vérité en apparence. Je me contentais alors de répondre à sa remarque après mes précieux conseils.

- C’est toi qui vois !

Avec mon sourire naturel et mon ton détaché. Dans tous les cas, cela ne changeait rien pour moi après tout. Du moins, jusqu’au « drame » bien évidemment. La situation prit une tournure inattendue et le match fut mis en pause avant qu’elle ne puisse marquer un point. Entre désapprobation de son équipe et joie de l’équipe adverse. Voyant le regard courroucé de la jeune femme, je m’étais d’ailleurs sagement abstenu de partager cette « joie » de ne pas avoir perdu un point. Appelons ça, l’instinct de survie.

Bref, je me retrouvais observé par la charmante demoiselle, bien que j’eusse bien senti qu’elle n’était pas très contente de la situation. Qu’aurais-je dû en penser donc de mon point de vue ? Etais-je satisfait ? Eh bien… Disons qu’au moins, il faisait beau. Si on oublie le petit nuage qui se formait peu à peu au-dessus de la tête d’Alya bien évidemment. Au vu de ses dires, elle ne semblait pas avoir compris que je n’étais pas vraiment coupable de la situation. Entre deux reniflements peu charmants, je n’eus pas le temps de répondre à sa remarque et puis de toute façon, rapidement nous étions déjà en chemin pour l’infirmerie.

Personne ne pipa mot durant la marche, de toute façon, il n’y avait pas grand-chose à dire en réalité et je ne voyais pas trop quoi faire pour rendre le moment plus appréciable tant la frustration de la jeune femme était palpable. Elle fini par ouvrir la bouche au bout d’un moment, brisant la glace à défaut de ma tronche pour cette fois. Je ne pus retenir un petit rire en l’entendant me dire que ça aurait pu être pire et presque aussitôt, ma grande bouche me fit défaut.

- Oui c’est vrai, tu aurais pu te retourner et finir le travail ! Je peux m’estimer heureux en fait.

Il fallait bien que je rende cette situation moins tendue car après tout ce n’était pas si grave. J’observais d’ailleurs Alya avec un petit sourire, le saignement s’étant rapidement arrêté, je pouvais respirer plus normalement. Je me contentais juste de passer mon mouchoir de temps en temps sur mon nez pour moucher rapidement le peu qui sortait.

- Alors, c’était la combientième fois que tu jouais au Baseball ? 2ème ? 3ème ? J'en suis pas à mon premier coup de batte, mais faut admettre que tu as fais plutôt fort dans le genre.

Je me doutais qu’elle n’était pas habituée au sport, allez savoir, une intuition pas féminine. Mais au moins, je pourrais me dire que c’était un banal accident de débutante. Puis de toute façon, elle semblait encline à parler alors autant en profiter un peu, pourquoi ne pas en profiter pour en savoir un peu plus sur une camarade de classe dont j’ignorais à peu près tout.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

[Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore] Empty Re: [Abandonné]Frappe et cours ! [Pv Alya Moore]

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum