Le deal à ne pas rater :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur Moulinex Companion ...
600 €
Voir le deal


Junichi Yasuhisa
A l'université ; 2è année
Junichi Yasuhisa
■ Age : 25
■ Messages : 203
■ Inscrit le : 18/11/2023

■ Mes clubs :
Une table pour deux ![Pv Himawari] TZ35Lt9 Une table pour deux ![Pv Himawari] Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-105
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Junichi Yasuhisa

Une table pour deux ![Pv Himawari] Empty Une table pour deux ![Pv Himawari]

Sam 4 Mai 2024 - 23:08
Vacances ! C’était long et je ne savais pas trop comment occuper mon temps. Il y avait bien Nissa qui était passée le temps d’une après-midi, mais c’est vrai qu’après ça je n’en avais pas beaucoup profité. Alors autant en profiter pour de bon, je comptais aller sur Kobe et enfin manger ce bœuf tant convoité ! Mais tout seul… Bizarrement, le choix de la personne avec qui je pouvais passer la journée fut rapidement trouvé !

Une jeune femme aux cheveux verts passa dans mon esprit comme une évidence, elle était aussi gourmande que moi et de mémoire, au restaurant de l’hôtel, elle s’était bien fait plaisir ! Donc, pourquoi pas, je pris mon téléphone pour lui envoyer un message, il était quoi, 10h du matin, le temps de prendre le train et j’allais être largement là pour midi à Kobe.

« Coucou Himawari ! Si tu n’as rien à faire aujourd’hui, tu serais partante pour que je t’invite au restaurant sur Kobe ? Ça pourrait être cool qu’on passe un peu de temps ensemble. »

Le message envoyé et la réponse reçue, de toute façon, réponse ou pas, j’irais sur Kobe. Mais j’étais rassuré qu’elle soit partante déjà ! Cependant, je ne pouvais m’empêcher de me poser une question, un peu gêné maintenant, est-ce que mon message ne faisait pas trop rendez-vous ? Genre… couple ? Ah mais non ! Ce n’est pas ce que je voulais ! En plus, elle était partante ! Quoi ?! j’ai dû rêver, non c’est moi je me fais un film là ! Faut que j’en aie le cœur net, alors je demandai à mon père en le rejoignant dans le salon, réalisant bien rapidement mon erreur.

- Dis-moi papa ? Tu ne penses pas que ce message fasse rencard, rassure-moi ?

Évidemment, j’eus le droit à un petit lot de questions et il se rendit bien vite compte que j’avais un faible pour elle, difficile juste de dire à l’heure actuelle si c’étaient des sentiments ou simplement amical, c'était encore trop tôt. Je l’appréciais, c’était indéniable. Mon père me rendit le téléphone en lâchant d’une voix satisfaite.

- Voilà ! Maintenant ça fait rencard.

Hein … Je fixai presque aussitôt mon écran avec une tronche qui devait faire toutes les couleurs de l’arc-en-ciel en voyant le message qu’il venait d’envoyer.

«Peu importe ta tenue, tu seras parfaite. »

- Non mais… tu n’as pas fait ça ! Je suis censé dire quoi la moi ?

- Que veux-tu mon fils. Tu avais un doute, je te l’ai effacé, ne me reproche pas de mal faire mon boulot de père ensuite. Puis bon, une invitation au restaurant sans précisé en mode je t'invite à une jolie demoiselle... c'est un rencard. Espèce de boulet. Mais je suis content d'avoir un fils aussi bourreau des cœurs cela dit !

Ouais, là c’est clair que maintenant, ça faisait rencard. Je fis donc un effort aussi au niveau vestimentaire, enfilant une chemise ouverte claire par-dessus un haut et un pantalon dont le tissu serait assez supportable avec la chaleur… Note à moi-même, préparer une vengeance pour mon père quand j'aurais un peu de temps, il le mérite... Mais bon, au fond, je savais pourquoi il avait fait cela et je pense que si je l'expliquais à Himawari, elle ne m'en voudrait pas. J'attendrais juste le bon moment.

Quoi qu’il en soit, après avoir été préparé, tant physiquement que mentalement, j’arrivai enfin à Kobe après une DEMI-HEURE !!! de trajet pour cogiter. J’avais envie de m’effacer, de disparaître dans le premier trou de souris qui passe… Non pas que j’étais mal à l’aise vis-à-vis d’Himawari, plutôt, je ne voulais pas… qu’elle le prenne mal. Alors je me posai au point de rendez-vous et j’attendis, car j’étais en avance d’une bonne dizaine de minutes. Je me trouvais dans un petit parc non loin de la gare et près des rues bondées de restaurants en tout genre. Prêt pour un rendez-vous entre amis ! Oui c’était juste un rendez-vous entre amis ... je me maudissais d’être aussi tête-en-l’air lorsque je parlais trop vite.

- Bon tout va bien se passer ! Tout va bien se passer…

Mantra à voix basse pour se détendre, aussi efficace en ce moment que de le faire sur un bateau au débarquement de Normandie…
Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 224
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
Une table pour deux ![Pv Himawari] 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

Une table pour deux ![Pv Himawari] Empty Re: Une table pour deux ![Pv Himawari]

Dim 12 Mai 2024 - 20:41
Loutre nous voilà.
Himawari se réveille doucement au son de son réveil. Elle prend quelques minutes pour s'étirer et se réveiller pleinement avant de se lever. Après s'être lavée et habillée, Himawari se rend dans la cuisine pour préparer son petit-déjeuner. Elle opte généralement pour un bol de yogourt avec des petits fruits et une tasse de thé. Installée dans la petite cuisinette de son appartement dans la maison intergénérationnelle, elle savoure lentement son repas, se préparant mentalement pour la journée. Beerus profite de ce moment pour venir se frotter contre la peau nue de ses jambes, quémandant quelques caresses. Une fois son déjeuner terminé, elle attrape son ordinateur portable scolaire et consulte son agenda pour planifier sa journée. Elle prend note des tâches qu'elle doit accomplir et des rendez-vous qu'elle a pris pour les jours à venir. Mercredi, elle a un rendez-vous à l’hôpital pour son injection trimestrielle, et vendredi, une sortie à la clinique médicale pour son suivi personnel habituel. Himawari commence ensuite à travailler un peu, cherchant des informations et des références pour prendre de l’avance sur les devoirs d’été. Installée confortablement dans la salle à manger, elle commence à répondre aux courriels d'amis et à avancer sur ses projets en cours. Elle n’avait rien de bien spécial aujourd’hui, elle allait donc profiter de son avant-midi pour être productive, du moins c’est ce qu’elle croyait quand le dong familier d’une notification retentit dans l’espace.

Elle prend donc une pause, attrapant son cellulaire pour observer les mots envoyés par Junichi. Un large sourire s’étire sur ses lèvres, illuminant ses traits et ses billes vertes alors qu’elle voit la chose comme une simple sortie entre amis… Elle allait lui répondre quand un nouveau message arrive rapidement. Elle cligne plusieurs fois des paupières avant de devenir aussi écarlate qu’une tomate fraîche. Elle porte la main à sa bouche, incertaine de l’émotion qui l’assaillit en ce moment. Au même moment, sa mère entre dans la cuisine, lui apportant un repas chaud, mais elle s’arrête net sur ses pas, observant sa fille.

‘’Tu vas bien Hima ?’’

Sans dire un mot, la jeune fille se tourne vers sa mère, lui offrant son cellulaire. Après avoir déposé ses affaires sur le comptoir, elle attrape l’appareil de sa fille. Elle lit les quelques lignes, puis son visage s’éclaire tandis que sa bouche s’étire sur un « oh » d’exclamation.

‘’On dirait un rendez-vous ma chérie.’’
‘’Mais… On est amis… Je veux dire… Il n’a jamais démontré autre chose que de l’amitié…’’
‘’Oh mon innocente Hima… Il a peut-être montré de l’intérêt, mais tu ne l’as pas remarqué.’’
‘’Mais… Que dois-je mettre ? Je… Une robe ? Des pantalons ? Une blouse et une jupe ??’’ Commence à paniquer la jeune femme qui fait maintenant les cent pas dans sa cuisine.
‘’Peu importe ta tenue, tu seras parfaite.’’ Dit sa mère en lui rappelant le message de Junichi.

La jeune adulte semble devenir encore plus écarlate, cachant maintenant son visage dans ses mains en poussant un gémissement de honte poursuivi d’un murmure avec la dernière syllabe étirée. Himawari jette finalement les bras en l’air comprenant que sa mère ne lui serait pas d’une grande utilité, avant de s’éloigner vers sa chambre pour fouiller son garde-robe.

‘’Enfile une robe ma chérie, ce sera différent des longues jupes et je crois que c’est le moment parfait pour essayer les nouveaux collants opaques que j’ai achetés, voir s'ils te protégeront bien du soleil. Et n’oublie pas de lui répondre !’’
‘’Oh, bonne idée, je les avais oubliés. Oui, c’est fait.’’ Exprime la jeune femme qui envoie une réponse positive à Junichi.

Après de longues minutes à vider sa garde-robe sur son lit sous le regard curieux de Beerus, elle trouve enfin la robe qu’elle avait achetée il y a quelques mois sans trouver l’occasion de la porter. Plutôt simple en soi, d’un blanc opaque, elle est à bretelles, mais surtout asymétrique dans la jupe qui est plus courte que ce qu’elle porte habituellement. Elle attrape une blouse verte courte avec des boutons en forme de fleur. S’habiller lui prend quelques minutes, terminant sur le collant opaque qui imite la couleur de sa peau, une paire de chaussures blanches avant un sac à main qui contiendra le nécessaire. Elle attrape un large chapeau de la même teinte que la robe et ses habituelles lunettes de soleil en forme de tournesol. Elle rejoint sa mère dans le salon commun qui lui offre un large sourire.

‘’Je te dépose, je dois y aller de toute façon. Tu n’auras qu’à prendre le train pour rentrer ou sinon tu m’appelles ou ton père pour qu’on vienne te chercher.’’
‘’Merci.’’

Quelques minutes plus tard, elle arrive au lieu de rendez-vous. Malgré son angoisse sur la tenue vestimentaire, elle est arrivée à l’heure pile. Remerciant sa mère, elle sort de la voiture, la saluant alors qu’elle s’éloigne avec la voiture avant de retrouver Junichi qui se trouve non loin. Elle se sent immédiatement nerveuse en le voyant là, et son cœur s’accélère un peu. Elle était sûre que tout allait bien se passer, ce n’était pas la première fois qu’elle passait du temps seule avec lui, n’est-ce pas ? Arrivant par derrière, elle attrape lentement un bout de sa chemise, tirant timidement le tissu.

‘’Pardonne-moi de mon arrivée juste… J’espère que tu n’as pas trop attendu.’’ Souffle-t-elle.
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Junichi Yasuhisa
A l'université ; 2è année
Junichi Yasuhisa
■ Age : 25
■ Messages : 203
■ Inscrit le : 18/11/2023

■ Mes clubs :
Une table pour deux ![Pv Himawari] TZ35Lt9 Une table pour deux ![Pv Himawari] Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-105
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Junichi Yasuhisa

Une table pour deux ![Pv Himawari] Empty Re: Une table pour deux ![Pv Himawari]

Jeu 16 Mai 2024 - 2:06
Étais-ce des secondes, des minutes ou des heures ? J'avais la sensation que ma perception du temps n'était plus du tout au point. Certes, mon train était arrivé un peu tôt par rapport à l'heure qu'on s'était fixée et du coup, j'avais eu un peu de temps pour tergiverser. Pas si longtemps d'après l'horloge du coin, mais une éternité selon mon point de vue. À peine deux minutes, transformées si promptement en deux heures par mon esprit bien traitre. Faut que j'arrête de me prendre la tête, ou sinon, je vais juste tout gâcher. En vrai, c'était peut-être ça qui me faisait un peu peur : Himawari était vraiment quelqu'un d'adorable et je ne voulais juste pas lui faire du mal.

Lorsque je sentis qu'on tirait doucement un bout de ma chemise, j'avais compris que je n'étais plus tout seul. C'est amusant ce réflexe qu'ont certaines jeunes femmes de tirer sur un bout de vêtement. Ça me faisait un peu penser à Nissa sur l'instant, chose qu'elle avait beaucoup faite dans la grotte. Un réflexe Nissarien ? Ouais, c'est sympa comme nom, j'adopte ! Je me retournais et observais la jeune femme qui était bel et bien Himawari, à mon grand soulagement.

- Salut, non, ne t'en fais pas ! J'ai l'habitude d'attendre, même si c'est qu'un peu !

Purée, mais pourquoi je dis ça ! Vite, trouve un truc ! Je levais mes mains en signe de pardon pour me reprendre sur un ton rapide.

- Ah ! Je veux dire, que ça ne me dérange pas et que tu es pile à l'heure, c'est moi qui suis en avance, donc si j'ai attendu, c'est totalement ma faute !

Ouais, c'est mieux. Le petit Juni dans ma cervelle hochait la tête de contentement. Excuse validée ! Enfin, par au moins la moitié des parties présentes ici ! Quoi qu'il en soit, je l'observais, me détendant en passant. Oui, elle semblait clairement avoir mis une tenue un peu inédite, je ne l'avais jamais vue porter ça à l'université, ni pendant les vacances... Donc, elle était venue dans l'optique d'un rendez-vous galant ? Ah mais attends, ça change tout la ! Si je lui dis ce qu'il s'est passé, elle pourrait pas mal le prendre ? Bon, ok, on va attendre un peu, la jouer naturelle et ne pas se prendre trop la tête de suite. Peut-être que... qu'une fois le ventre plein, ce sera le meilleur moment pour les aveux !

- Bon alors, vu qu'il est presque l'heure, on devrait peut-être chercher un restaurant. Ça fait un moment que je rêve de ce pavé de bœuf de Kobe et je crois que je ne pouvais pas rêver meilleure compagnie !

Ce qui est lourd avec mon naturel, c'est que je n'ai aucune arrière-pensée et forcément je dis ce que je pense sans filtre. Mais selon la situation, ça peut juste être vraiment mal interprété. J'avoue que là, je ne l'avais pas du tout réalisé sur le moment et enchaîné le plus naturellement du monde.

- Alors, tes vacances se passent bien Himawari ? Tu arrive à occuper tes journées ?

Visiblement, elle était apprêtée pour encaisser le soleil un bon moment, mais mieux valait qu'on trouve un restaurant avec une salle climatisée, je me voyais mal lui imposer la terrasse ! En fait, en la regardant, surtout avec d'aussi beaux habits, je me rendais compte qu'elle avait vraiment une certaine grâce. À tel point que je me demandais comment elle n'avait pas pu avoir un prétendant ? Genre, on va pas me faire croire qu'elle a passé les dernières années sans jamais avoir été au moins avoir plu à quelqu'un ? C'était un sujet que je devrais peut-être creuser, mais pas maintenant, là le contexte ne s'y prête pas franchement. J'étais déjà bien assez curieux de savoir son programme de vacances depuis son retour à Kobe et je l'invitai d'un signe de tête à me suivre pour qu'on prenne déjà la route en quête d'un restaurant sympa et convivial.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Une table pour deux ![Pv Himawari] Empty Re: Une table pour deux ![Pv Himawari]

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum