Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €


Eikichi Sugawara
Elève ; en 2ème année
Eikichi Sugawara
■ Age : 28
■ Messages : 84
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena ALaiWAi


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Eikichi Sugawara

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Dim 1 Oct 2023 - 18:57
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?
Mi-mai 2018 :

Son précieux ballon de volley-ball, c’était son grand-père qui lui avait offert. Un peu usé, le revêtement s’en était déjà allé à certains endroits tant il s’en était servi, mais Eikichi l’aimait. Il représentait le lien tissé avec son papi autour de ce sport, qu’il lui fait apprécier. Et surtout, qui lui a permis de surmonter ses chagrins liés au divorce de ses parents. Au point même où, pendant un cours instant, Eikichi s’était imaginé devenir professionnel. Jusqu’à ce que la réalité le rattrape, et qu’il réalise que ce n’était pas avec ce genre de carrière qu’il gagnerait assez bien sa vie pour soulager le dur labeur de sa mère.

Eikichi ne se rendait pas au club de football tous les jours. Premièrement parce qu’il n’aimait pas spécialement ça, deuxièmement... Parce qu’il n’aimait pas spécialement ça. De toute manière, il ne devait pas manquer sur le terrain. Le brun préférait mille fois s’entraîner seul contre l’un des murs du bâtiment du gymnase. Passe haute, manchette, passe haute, smash contre le sol. Le son du cuir contre le bitume, l’impact du ballon sur ses avant-bras rodés à l’exercice, les petits fourmillements le long de sa paume jusqu’aux bouts de ses doigts... Toutes ces sensations le rendaient nostalgique. Nishinomiya, sa petite ville, lui manquait atrocement.

"J’vais perdre p*tain..."

Il marmonne pour lui-même, en rage de perdre ne serait-ce qu’une année d’entraînement et ne plus être aussi bon. Sentant le besoin d’évacuer, il frappa de toutes ses forces dans la balle qui virevoltait au-dessus de sa tête. Il n'avait pas perdu sa détente, l'absence du sol le faisait se sentir plus fort l'espace d'un instant. Elle rebondit au sol puis contre le mur et s’enfuit dans le sens opposé.

Codage par Libella sur Graphiorum
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena IG1dUe5 Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena TCN4I0C Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Mer 11 Oct 2023 - 10:22

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?


Les lèvres autour de son poison, il en aspire la fumée irritante qui lui brûle délicieusement les poumons. La gorge et le nez y passent aussi, lorsqu'elle ressort par ses nasaux. Fumer, quelle connerie. Pourtant le voici, assit sur son banc solo, condamné à vivre ce moment de damnation seul. C’est l’une des rares choses qu’il ne peut pas partager avec Hiro et ça le fait d’autant plus chier que c’est de sa faute. Il sait que ça dérange son frère de le savoir accro à cette mauvaise herbe. Il le comprend. Lui aussi n’aimerait pas qu’il se tue à petit feu avec une substance qui n’en vaut pas la peine. Il avait été naïf, il croyait gérer. Il ne s’était rendu compte que trop tard que la cigarette s’occupait de lui voler sa liberté depuis le début. Un jour, il arrêtera. Ne serait-ce que pour Hiro, mais aussi parce qu’il ne peut pas accepter d’être enchaîné, pas même par du tabac radioactif roulé dans une feuille et un tube. Un jour, oui, mais pas maintenant. Il en a besoin pour supporter les difficultés et les contrariétés qui s'opposent à lui depuis la rentrée. Il accepte l’absence temporaire de son frère pendant qu’il fume, il accepte de ne pas lui infliger ce spectacle. Au fond, ça l’arrange peut-être même. Ça le rend plus dramatique. Il en a besoin pour se souvenir que c’est ça sa vie : un drame. Pourtant, y’aurait moyen de le masquer. En embarquant d’autres personnes avec lui, il se forcerait à sourire, à rire, il ferait de ce poison une marque de classe ultime… mais lui aussi a besoin de revenir un pied dans la réalité de temps en temps. D'être seul, même s'il ne tient cette solitude pas plus de 5min. S’il insistait, il pourrait compter sur le soutien d’Hiro pour supporter ces passages à vide que la cigarette lui ramène à la figure. Il finirait par réussir à l’embarquer, c’est sûr. Qu’est-ce qu’Hiro ne ferait pas pour lui ?

- Aller contre père... -

Il expire une énième bouffée avec agacement. Tais-toi, maudit cerveau. T’en sais rien d’abord. Est-ce que leur père est plus important que lui aux yeux d’Hiro ?? Pas moyen ! Impossible. Il espère…

Bon, allez ! On arrête là pour la crise existentielle, poser le pied sur une mine n’amène jamais de fin heureuse. Il l'aura son happy ending, quoiqu'il lui en coûte. Il écrase son mégot le rebord de la poubelle et le laisse rejoindre les autres déchets.

De nouveau sur le campus, il observe les gens. Savent-ils qu’ils ne sont pas libres, eux aussi ? Est-ce que ça leur arrive de douter ? De se rendre compte, même temporairement, qu’ils ne sont que des pions placés sur des parcelles de terre du monde troué ? Ferment-ils les yeux lorsqu’on les déplace sans consentement, qu’on les oblige à s’affronter pour remporter des victoires dont ils ne voient jamais la couleur ? Il espère pour eux. D’un autre côté, ça ne leur ferait pas de mal d’ouvrir les yeux. Lui, l’avait fait. Sur le moment, c’est douloureux mais au moins on peut monter un plan pour se défendre. Le sien serait le meilleur de tous les temps, il le fallait. Un patricide, même symbolique, ça doit en jeter.

Bam. Poum. PAH, Poc…. Oui, c’est ça, tout à fait l’idée !

Il lève les yeux vers la source sonore qui donne vie à sa tragédie interne. Ses lèvres s’étirent, découvrant ses dents. Ouais, pile ce qui lui fallait ! Grincheux, seul et isolé. Il se pose dans un coin, discret comme un renard et le détaille de ses yeux perçants. Une autre histoire tragique que la sienne. Après une tentative de fratricide pour cause de brisage de noix régulière – ce qui n’aide pas pour pécho, avouons-le- le vilain nain s’était aussi fait larguer par Blanche-neige. Il n’avait eu d’autre choix que de s’exiler dans le monde des mortels, s’y matérialisant sous la forme d’Eikichi Sugawara. Heureusement, Ena est là. Lui sait que ce pauvre Grincheux ne voulait qu’être aimé, que c’est un incompris. Et parce qu’il le sait – parce Eikichi est un colloc d’Hiro aussi et que ça, c’est franchement interdit quand lui-même ne peut dormir avec lui – il avait décidé de lui offrir tout son amour. Coup de bol : Sugawara-nain ne semble pas l’apprécier des masses.

« La seule chose que tu perds, c’est ton sang-froid. » clame Ena, le pied sur la balle qu’il arrête dans sa course. Gentil ballon qui reconnaît son maître. Le renard sort de sa cachette, il a faim. « Quelque soit ton problème Sugawara-chan, moi, Ena Okazaki, j’ai forcément la solution ! »

Il récupère le ballon avant de rejoindre sa proie. Il ne lui rendra pas, il préfère jouer avec pour le narguer, le fait tournoyer au bout de son index. « Que puis-je faire pour toi ? » dit-il, l’air bien trop satisfait.
KoalaVolant
Eikichi Sugawara
Elève ; en 2ème année
Eikichi Sugawara
■ Age : 28
■ Messages : 84
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena ALaiWAi


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Eikichi Sugawara

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Mer 11 Oct 2023 - 14:08
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?
Oh non... Pas un des démons jumeaux. Eikichi aurait pu s’accommoder du pied de n’importe qui sur son ballon fétiche, mais pas celui de ce pot de colle, incapable de lâcher la jambe de son frère. Ce type, passe trop de temps dans leur chambre et le voir venir empiéter sur son espace vital même à l’extérieur, lui hérisse tous les poils du corps, jusqu’au petit duvet pratiquement invisible de sa lèvre supérieure. C’est dire le rejet cosmique. Le brun fusille du regard la chaussure qui écrase ce qui lui revient, l’envie de lui balayer la jambe lui picote le mollet.

C’est lui qui allait lui faire perdre son sang froid s’il ne dégageait pas tout de suite. Eikichi grimaça au suffixe -chan associé à son prénom, à aucun moment il n’avait fait savoir qu’il pouvait l’appeler ainsi. D’ailleurs, c’était un privilège réservé uniquement à sa famille. Ce mec avait besoin d’être remit à sa place au lieu de se prendre pour un bon samaritain. Mais pour l’heure, il gardait le silence. Il savait à quel genre de sangsue il avait affaire, loin de lui le projet de s’épuiser en donnant de la voix. Au contraire, le lycéen laissait approcher - à son grand regret-, son camarade de classe, l’oeil fixé sur le ballon tournoyant au bout de son doigt. Ce qu’il pouvait faire pour lui ? C’était si gentiment demandé.

Le ténébreux lâcha un soupir et ferma les yeux, comme résigné à supporter sa présence, ô il jouait bien cette comédie. Après tout, personne ne résistait à môsieur Ena Okazaki, n‘est-ce-pas ? Pas même son frère pris en otage, si, siii, c’était une prise d’otage ! Lié par un lien fraternel, il avait l’obligation de faire semblant d’aimer être collé à cette sangsue, voilà tout. Eikichi rouvrit doucement les yeux puis sans prévenir, poussa violemment Ena de ses deux paumes, plaquées sur son torse. Cette bousculade avait le don de perturber l’équilibre précaire de son précieux ballon, qu’il attrapa dans sa chute comme un aigle fond sur sa proie.

"Me foutre la paix, ce serait la solution à mon problème, et là, mon sang-froid se portera à merveille."

Codage par Libella sur Graphiorum
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena IG1dUe5 Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena TCN4I0C Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Ven 27 Oct 2023 - 21:04

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?


Derrière le tourbillon qu’effectue le ballon au bout de son doigt, il cache le tourbillon de ses états-d ’âmes. Il est de mauvaise humeur, il a besoin qu’on s’occupe de son cas. Il faut absolument qu’on lui donne une scène sur laquelle déchaîner toute la passion qui l’habite. Sa frustration se transforme en monstre au fil des jours. Elle le grignote de l'intérieur, c'est insupportable. Aujourd'hui, la bête réclame d'être lâchée. Hiro n'est pas là pour voir le carnage qu'elle fantasme en se léchant les babines, il peut décrocher sa laisse. Cachés des yeux de tous, Sugawara-san peut-il être son jouet du moment ? Il attend qu’il lui donne la réplique. Un peu de réconfort, c’est tout ce qu’il espère. Mais, pas de celui qu’on donne avec des mots doux. Nan, ça, seul Hiro en a le droit. Quand ça vient des autres, ça n’a aucune valeur. C’est de la même hypocrisie que ceux de leur mère lorsqu’elle fait semblant d’être fière de lui devant le « beau monde ». Des mots d’amour sans saveur qui ne sont qu'un outil pour se faire bien voir. Elle aimerait que le monde entier sache qu’elle est une bonne mère parce qu'être une bonne mère, pour elle, ça veut dire être aussi une bonne femme pour leur père. Enfant, ça lui brisait le coeur de n'être qu'un sac à main qu'on brandit en Gala pour se la péter. Maintenant, il la trouve pathétique. De lui et Hiro… Il se demande si elle en a vraiment eu quelque chose à faire un jour. Si leur père lui avait demandé de se débarrasser d’eux, il est certain qu’elle l’aurait fait. Argh, voilà qu’il repense au vieux. Soooooors de cette tête ennemi suprême !

Aucun mots doux. Il n’en a pas besoin. Il espère un réconfort via le jeu : les pièces sont déjà sur le terrain, c’est au premier joueur de jouer. Du peu qu’il a perçut de l’énergumène, il s’attend à des mots qui érafles et qui piques. Ça tombe bien, il est paré pour les recevoir aujourd’hui. Eikichi joue son tour… et quel tour ! Tout va très vite, Ena a à peine le temps d’en être surpris. Il le pousse, le fait reculer d’une case. Bien. Très bien. Ena se déséquilibre, il s’élance. C’est son premier pas de danse de la partie. Un saut de l’ange, directement vers le sol. Le choc est douloureux, l’une de ses mains s’érafle sur les graviers. « Outch ! »

Il lève des yeux désapprobateurs sur Grincheux, qu’il s’accroche bien, c’est à son tour de jouer maintenant. Ça bouillonne en lui, l’odeur du sang terreux sur sa main recharge son arme. Paré, tiré. PAN. Il la lui montre, indigné. « T’es malade, pourquoi tu fais ça ?? Je voulais seulement t’aider !».

Il se relève, souffle sur cette main qui lui lance pour essayer d’en retirer la poussière. Attends un peu de voir quand Hiro verra ça Eikichi, on verra si tu pourras encore dormir en paix à côté de lui après ça ! Deuxième rechargement, deuxième dialogue. Il vide le chargeur. « Y’a que les brutes sans cervelle qui agresse au lieu de parler… haaah… Si mal élevé. J’ai honte pour tes parents ».  
KoalaVolant

---------------------------------

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Yzsbo810
Just like the stars I can't be without the sky
Eikichi Sugawara
Elève ; en 2ème année
Eikichi Sugawara
■ Age : 28
■ Messages : 84
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena ALaiWAi


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Eikichi Sugawara

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Lun 20 Nov 2023 - 0:14
HS : Eikichi a trouvé que j’écrivais mal et écrit à ma place, veuillez excuser l’usage de la première personne sortie de nulle part- *se fait arracher le clavier des mains par le grognon et se bat pour le reprendre* Je reviendrai à la troisième personne au prochain po- *se fait de nouveau arracher le clavier*.

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?
J’sais pas si c’est un gros fragile ou un bon comédien. On n’a pas pensé à l’recruter au club de foot ? Y’a du potentiel là. Nan mais il a en plus réussi à se faire mal dans sa fausse chute ce c*n ! Quel boulet ! M’aider, comme si j’avais besoin d’son aide !

"Quand on s’occupe pas d’son c*l, il finit parterre."

Qu’est-ce qu’il veut que ses égratignures de gamin me fassent ? Il n’avait qu’à pas se jeter au sol comme une victime. P*tain j’ai horreur des mecs comme lui, incapable d’exister sans emmerder son monde. Le genre de mec à chercher l’attention h24 alors que tout l’monde s’en fout de la dernière chose débile qui lui est passée par la tête. J’suis sûr qu’il doit avoir un tas de réseaux sociaux où il fait son malin.

Qu’est-ce qu’il vient d’dire là ? Il veut crever en fait, fallait l’dire plus tôt. J’me retiens, j’me retiens de lui sauter à la gorge. J’ai pas le droit de f**tre en l’air la chance que j’ai d’être sur ce campus. Alors je prends sur moi et serre mon ballon de toutes mes forces, soufflant du nez pour passer mes nerfs.

"Et toi, ça doit être parce que les tiens en ont rien à f**tre que t’es constamment dans les pattes des autres. Ton frère suffit pas ?"

C’est méchant, j’m’en bats les reins, qu’il parle pas d’mes parents.

Codage par Libella sur Graphiorum
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena IG1dUe5 Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena TCN4I0C Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Sam 25 Nov 2023 - 22:11

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?


Un rire tonitruant vrombit entre lui et Sugawara. Il savait qu’il serait en mesure de lui remonter le moral. Aaaah qu'il lui fait pitié. Sa réplique est si prévisible, ça manque d’audace mais la nullité finale reste de toute beauté ! Ena en rit aux éclats. Une nouvelle mise en scène qu’il force un peu, il exagère même beaucoup avec sa main qui frappe contre sa cuisse. Si l’autre n’était pas blessée, il applaudirait. C’est parfait, vraiment tout ce qu’il lui fallait. A ceci près qu’il s’attendait à mieux. Il l’a visiblement surestimé. Dommage mais ça arrive à tout le monde de se tromper, un jouet a toujours l’air fun en apparence. On réalise qu’il ne vaut pas grand-chose qu’après l’avoir testé une fois ou deux. La première phase de test est décevante mais peut-être qu’Eikichi a de supers options cachées ?? Il peut encore rattraper sa note.

Ena fait mine de s’essuyer les yeux, il ricanne. Eikichi le distrait mais c’est loin d’être le grand 8. Il lui faut plus de sensations, la phase deux commence donc. « Hahaha... C’est tout c’que t’as en réserve comme répartie ? Je suis tellement déçu ! ». Il feint en minimisant au maximum mais il est piqué. Qu’il ai visé juste en disant que ses parents n’en ont rien à faire de lui, ce n’est pas bien grave, il a fait la paix avec ça depuis belle lurette. Par contre, qu’il ridiculise ses tentatives de se faire des amis et qu’il implique Hiro dans sa méchanceté de basse qualité, ça, ça le dérange. Heureusement, il n’a pas prononcé son nom. Pour une fois, il peut laisser couler. De toute façon, l’histoire de sa blessure à la main sera suffisant pour remuer son frère. En faire trop serait contre-productif. Il n'a pas envie que ça se retourne contre Hiro, Grincheux reste son colloc. C’est donc le moment de couper court mais il y a un problème de taille : Ena ne sait pas quand s’arrêter. Une fois que l’adrénaline lui est montée au corps, il a besoin de l’évacuer.

Son regard se fait moqueur et son sourire méprisant. « Tu sais quoi ? J’suis bien moi là ! Je vais rester ici, que ça te plaise ou non. Alors, tu peux continuer à frapper dans ton ballon misérablement pendant que j’te regarde ou tu peux t’en aller. Ce sont ceux qui sont dérangés qui s’en vont, je t’apprends rien, pas vrai ? ». Il penche légèrement la tête et se mord la lèvre. Combien de temps Eikichi va tenir, lui ? Il est curieux de le savoir. « Mais t’inquiète pas, si tu choisis de fuir la queue entre les jambes, personne ne le remarquera ! Eiki-p’tit-kiki. »
KoalaVolant

---------------------------------

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Yzsbo810
Just like the stars I can't be without the sky
Eikichi Sugawara
Elève ; en 2ème année
Eikichi Sugawara
■ Age : 28
■ Messages : 84
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena ALaiWAi


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Eikichi Sugawara

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Sam 25 Nov 2023 - 23:26
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?
Avait-il déjà dit qu’Ena était pathétique ? Oui certainement. Cet adjectif lui était ancré dans la peau comme un tatouage. Il grandissait à mesure qu’Eikichi subissait sa présence. Son rire, bien trop puissant pour ses oreilles, le fit grimacer. Le brun roula des yeux devant cette tentative de masquer que, manifestement, sa remarque touchait juste. C’en était ridicule, de se forcer à rire de la sorte pour paraître impassible.

Sa déception, bien le cadet de ses soucis, au contraire même ! Si seulement cette dernière pouvait lui donner envie d’aller sonner les cloches de quelqu’un d’autre. Malheureusement, le jumeau maléfique, à défaut d’avoir eu des parents à enquiquiner, se vengeait sur les pauvres gens n’ayant rien demandé. Pour trouver la force de rester calme, Eikichi fixait son ballon de volley-ball. Il pensait à ce qu’il avait sacrifié en venant ici et pourquoi. Contrairement à ce foutu gosse de riches qui pouvait bien se permettre toutes les frasques qu’il voulait -graisser la patte de l’administration devait être de leur ressort pour qu’un imbécile pareil soit admis ici-, lui n’avait qu’une seule chance et deux atouts. Ses bonnes notes et sa bonne conduite.  

Vraiment, le ténébreux ne comprenait pas quel plaisir pouvait être retiré de troubler la tranquillité des autres. Il ne savait juger s’il s’agissait d’un simple chieur ou de simple méchanceté mal placée. Une chose était certaine, ce ballon, il l’aurait bien fait rebondir sur sa boîte crânienne, jusqu’à ce qu’Ena puisse aller faire un somme à l’infirmerie. Ca le démangeait au fur et à mesure que sa bouche battait pour cracher de la merde, encore et encore. Peut-être que la réponse était bien plus simple. Hiro avait tout simplement rafler tous les bons neurones pendant leur gestation. Encore un peu il en aurait de la peine. Ne pas se rendre compte qu’on est un gros con, c’est tout de même triste.

"C’est plutôt la personne qui vient d’arriver et qui dérange qui doit s’en aller, mais les problèmes d’éducation ça t’connais mieux qu’moi on dirait."

Toute l’agressivité que le brun retenait se faisait sentir dans le ton de sa voix. Qu’il reste n’enchantait absolument pas Eikichi, mais il était hors de question que ce type le fasse bouger de son coin. La veine sur sa tempe battait le vacarme intérieur qui le parcourait. Dans une autre vie, il lui aurait écrasé la tête contre le mur dans une rage monstre ! La retenue, quelle vertu p*tain ! Et encore un surnom à deux balles pour sa pomme ! Et il parlait de lui ! Le brun se contenta de hausser un sourcil d’un air dédaigneux.

"Et t’oses parler d’ma répartie ? J’ai pas entendu ça depuis la primaire, c’est raccord avec ton âge mental."

Parce que monsieur s’imaginait être le premier à avoir trouvé l’idée de ce surnom débile ? C’était à son tour d’être déçu. Le noiraud s’éloigna, se replaça devant le mur du gymnase et reprit son entraînement. Il en avait terminé avec lui. Rien de bon ne sortirait de cet échange, comme d’habitude en fait. Eikichi n’était pas du genre à user son énergie en parole inutile. Le karma s’occuperait de son cas, à un moment ou un autre. Il était toujours en colère bien entendu, mais pas stupide. Plus il le montrerai, plus Ena prendrait plaisir à attiser les flammes.

Sa balle recommença à rebondir contre le sol puis le mur. Etrangement, la volonté de ne plus voir cet abruti poser ses sales pattes sur son ballon accrut sa concentration. Ce dernier allait exactement où il le voulait, il le récupérait en manchette, initiait une passe haute et smashait de nouveau.

Codage par Libella sur Graphiorum
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena IG1dUe5 Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena TCN4I0C Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Dim 26 Nov 2023 - 3:10

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?


Le ton cinglant de sa voix le trahit, ouuuuh que c'est doux à entendre ! Eikichi a beau se retenir, il voit bien qu’il a réussit à lui foutre les nerfs en pelote ! Ena jubile.

Lalalalalalala, Eikichi tu te retiens mais le venin se propage tout de même dans tes veines. La question est : jusqu’à quand vas-tu tenir ton admirable sang-froid ?

Grincheux réplique, Ena fait mine de bailler aux corneilles. Oui, oui, blablabla, c’est la même rengaine. Il lui renvoie la balle mais qu’y a t-il d’intéressant à ça ? Il ne prend pas la peine de répondre. A quoi bon ? Il sait qu’il a reçut la meilleure des éducations, lui et son frère l’ont payée chère : de leur sang, de leurs larmes, de leur vie. Ils la remboursent encore. Eikichi serait sûrement sur le cul s’il le voyait dans sa famille : toujours tiré à quatre épingle, le dos bien droit. Ne parler que quand on l’y invite, ne rien dire d’inutile, respecter scrupuleusement chaque règle, chaque convenance, chaque étiquette. Jongler entre les différents niveaux de politesse de la langue japonaise - et bordel que c'est chiant ! Heureusement qu'Hiro les maîtrise mieux que lui, il lui ouvre souvent la voie ou le rattrape in extrémiste. Un Ena parfait, dans une vie lisse et fade. Rien que d’y penser, ça lui donne envie de vomir ! La liberté, c’est quelque chose qu’un type comme Eikichi Sugawara ne peut pas comprendre. Il faudrait déjà qu’il réalise que ses pieds et ses mains sont liés. Sous la virulence de son ton, il le raille :« On y apprend des trucs chouettes en maternelle, tu devrais essayer d’y retourner » et se fait ignorer. Royalement. Eikichi reprend ses lancers contre le mur. Bien. Très bien. Faisons comme ça !

Il lui passe dans le dos pour se caler contre le mur à côté, un pied contre le pan. Il croise les bras et plante des yeux inquisiteurs sur l’apprentie sportif. Il l’épluche de haut en bas. Le sacrifice de sa main n’aura pas été inutile, il a récupéré de nouvelles données sur Grincheux aujourd’hui. Eikichi a plus de self-contrôle qui ne l’aurait pensé, il est un peu simplet mais pas stupide pour autant et surtout, il a suffisamment de fierté pour supporter sa présence bien qu’il la trouve insupportable. Hm… Il se demande jusqu’où elle peut le tenir… Quel niveau d’insupportabilité il doit encaisser pour accepter de s’asseoir dessus ? Ses yeux se calent sur son ballon. Il a l’air de savoir quoi faire avec, il a déjà du pratiquer le volley-ball. Ena n’y connaît rien mais il a déjà vu des lycéens amateurs y jouer dans son ancien lycée, il sait qu’un débutant ça n’a pas de posture. Ils finissent tous par se faire mal au poignet à un moment ou un autre. Eikichi a l’air de savoir comment faire, lui et il est concentré. Il… Oh.

Ena glisse sa main dans sa poche et attrape son téléphone. Activation des données, petite recherche…. Hum…. Qu’est-ce qui conviendrait le mieux ? Ah ! Trouvé, ça c’est bien agaçant. Aiko lui brisait les oreilles avec, si bien qu’il avait finit par l’apprécier et emmerder Hiro avec. Ce dernier avait validé son potentiel d'agacement. Il lance la musique. Clac, clac, clac, le volume augmenté, ça rend mieux. Sa tête bouge en rythme, hah que de souvenirs ! Pour ça, elle pourrait lui manquer Aiko, elle avait le chic pour le surprendre. Quand le refrain démarre il entonne « PONPON DASHITE SHIMAEBA II NO, ZENZEN SHINAI NO TSUMURAI DESHOO (...) ». Tu voulais du niveau maternel, tu vas être servi, Eiki-ptit-kiki. On verra s’il peut l’ignorer bien longtemps comme ça.

La musique pour Eikichou <3
KoalaVolant

---------------------------------

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Yzsbo810
Just like the stars I can't be without the sky
Eikichi Sugawara
Elève ; en 2ème année
Eikichi Sugawara
■ Age : 28
■ Messages : 84
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena ALaiWAi


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Eikichi Sugawara

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Jeu 28 Déc 2023 - 20:49
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?
Lorsqu’Eikichi sentait le cuir du ballon contre la pulpe de ses doigts, plus rien n’existait. La paume de sa main a souffert des heures à parfaire ses frappes, à en rougir sa peau meurtrie. Ses avant-bras ont survécu à des myriades de bleus arc-en-ciel, avant d’être enfin assez solides pour faire rebondir la balle au-dessus de sa tête dans la direction voulue. Il était par conséquent hors de question pour le brun, de perdre ces années d’entraînement durant son temps à Kobe. Il aurait le sentiment de déshonorer l’apprentissage de son grand-père. Oui, rien que ça.  

Et Ena, par sa simple présence, contrecarrait son projet de tenir en respect tout ce que son grand-père lui avait transmit. En cela, il mettrait un poing d’honneur à l’ériger au titre d’ennemi suprême, oui oui. Au cœur d’une page en noir et blanc d’un shonen, il serait l’antagoniste à mettre hors d’état de nuire. Dans la réalité,  le potentiel de nuisance de son camarade ? Over 9000.

La faute à quoi ? A cette musique ! Ena n’avait pas conscience de ce qu’il venait de provoquer. Les dieux étaient contre lui. Cette chanson, Eikichi aurait pu la chanter par cœur. Elle était, et resterait certainement pour longtemps, la préférée de sa petite sœur Akane. La nostalgie le pris aux tripes. Pon pon wei wei wei... Son rythme de frappe avait subtilement changé, perturbé par la voix fluette qui faisait danser la silhouette de sa petite sœur sur le fond de sa rétine.

Mada naku no ni wa hayai yo ne...* Tada mae ni susumu shikanai wa iyaiya...** PONPON susumu... Les paroles touchaient trop juste. La balle recommençait à se faire capricieuse, trop haute, trop loin. Ena désespérait de cracher sur son beau souvenir pour y apposer le sien. C’était plus qu’Eikichi ne pouvait le supporter. Jamais personne ne l’avait mis dans cet état de pure rage.

"MAIS FERME TA GU**LE P*TAIN !"

La balle ? Lancée de toutes ses forces vers une seule cible possible. Ca l’amusait de jouer avec les nerfs des autres sans se soucier des conséquences. Eikichi mettait enfin le doigt sur ce qui le dégoûtait réellement chez Ena. Son absence totale de considération pour les limites des autres. Son besoin de s’imposer à tous ceux qui croisaient sa maudite route. Son cœur battait à ses tempes, un fugace vertige le fit réaliser qu’il venait de péter un plomb. Son regard, teinté de colère et d’une tristesse enfouie voudrait écraser Ena contre le bitume, qu’il le bouffe jusqu’à ne plus pouvoir sortir un son.

"C’est ça que t’aimes provoquer chez les autres ? Tu t’es bien amusé, t’as eu c’que tu voulais, maintenant dégage, tu m’files la gerbe."

Eikichi s’avança en direction de son ballon qui avait roulé un peu plus loin en vue de le récupérer.


*Alors il est encore trop tôt pour pleurer...
**Tout ce que tu peux faire c'est continuer d'avancer...


Codage par Libella sur Graphiorum
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena IG1dUe5 Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena TCN4I0C Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Jeu 25 Jan 2024 - 15:28

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?


Le cri du coeur du vilain Gnome lui sonne l’alerte. Il a tout juste le temps d’esquiver le boulet de canon qui lui arrive droit dessus. BOUAAAAAAM. La balle percute le mur de plein fouet. Son coeur fait de la corde à sauter dans sa poitrine sous le coup de l’adrénaline qui lui shoote les veines. Sa main écrabouille son portable. Sous la panique, son pouce a appuyé sur l’écran et l’appli s’est envolée. Adieu ô douce musique.

Il faut bien quelques secondes à Ena pour s’en remettre. Fiouuuuuu, quel homme violent ! C’est à lui qu’il fait des reproches en plus ! Les maîtres du Zen seraient déçus Eikichi Sugawara. Ena secoue la tête, ses yeux foudroient son camarade de leur jugement. Un grand malade !

« T’as surtout un vrai problème de violence, mon pote ! »

Dans sa bouche, les mots sonnent comme une évidence. Ça fait tout de même deux recours à la violence en à peine quinze minutes. Il en a embêté des plus coriaces que lui et la plupart se restreignent. Il se demande jusque où Eikichi peut aller lorsqu’il est énervé. Ça lui démange les bouts des doigts, ses muscles frétillent, il est chargé en connerie. Un effet indésirable de l’adrénaline. Son téléphone glisse dans sa poche - c’est plus prudent – et il se rapproche, plein de désinvolture. « Faut te calmer, j’sais pas, prends des médicaments. Les gens civilisés, ça utilise des mots, pas des coups. On t’a jamais appris ? »

Il provoque, encore et toujours, mais maintenant qu’il est lancé qu’est-ce qui peut l’arrêter ? La limite, il ne sait pas quand la même. Dès qu’il en perçoit une, il faut qu’il la teste. Est-ce que c’est de sa faute si les gens sont des pantins qu’il suffit de frictionner un peu pour qu’ils acceptent de déplacer leurs murs ? Et puis, comment il devrait faire pour voir ce qu’il y a derrière sinon, de toute façon ? Il croise les bras et balance innocemment : « Tu veux un chewing-gum, pour ta gerbe ? »

KoalaVolant

---------------------------------

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Yzsbo810
Just like the stars I can't be without the sky
Eikichi Sugawara
Elève ; en 2ème année
Eikichi Sugawara
■ Age : 28
■ Messages : 84
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena ALaiWAi


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Eikichi Sugawara

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Lun 4 Mar 2024 - 15:52
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?
Il le voit bien que pendant une fraction de seconde son air désinvolte s’en est allé. Eikichi regrette amèrement d’avoir manqué sa tronche. Un problème de violence ? Non, aucunement, un problème avec lui qui ne méritait rien d’autre puisqu’il ne donnait aucune valeurs aux mots.

"Parce que t’appelle ça être civilisé de me faire chier ? Si tu l’étais tu respecterais le fait que je veuille plus voir ta gu**le. Si t’en avais quelque chose à foutre des mots, tu serais parti quand je te l’ai dit, alors ravale tes grandes phrases de merde."

Ce mec transpirait l’hypocrisie. A quoi servent les mots quand ils ne sont pas écoutés en face ? Il devrait faire quoi, le laisser gagner et s’en aller ? C’était hors de question. Après ce coup de gueule, sa pression retombe, Eikichi redevient maître de sa voix et de son souffle.

"Même tous les chewing-gum de Black Black* suffiraient pas. Cache-toi derrière ton air supérieur si ça t’chantes, mais n’essaie de me faire croire que t’es venu jusqu’ici en terrain neutre. T’es juste un abruti qui se plait à énerver son monde parce qu’il a rien d’autre de bon à proposer."

Eikichi alla chercher son ballon et reprit son entraînement contre le mur. Ena ne méritait pas qu’il perde davantage de temps avec lui.

*marque de chewing-gum japonaise très connue, comme Freedent.

Codage par Libella sur Graphiorum
Ena Okazaki
Elève ; en 2ème année
Ena Okazaki
■ Age : 31
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 23/08/2023

■ Mes clubs :
Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena IG1dUe5 Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena TCN4I0C Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena KzskKPn


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Ena Okazaki

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Ven 15 Mar 2024 - 1:37

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ?


« J’suis venu t’aider, j’te rappelle. Si tu veux pas qu’on te propose de l’aide, évite de faire tant de peine »

Air suffisant sur le visage, bras croisés et sourire en coin. Ena ne demande pas mieux que d’offrir ce qu’on lui demande. Si Eikichi a besoin qu’il le prenne de haut pour se sentir plus légitime dans sa violence, soit. Il sait faire, il a eu meilleur modèle au monde pour ça : son abruti de père. Malgré tout, Eikiki gagne quelques points, il a plus d’instinct qu’il n’y paraît. C’est intéressant. Ena se demande ce qu’il pourrait en faire… Dans quelle mesure Grinchieur pourrait lui servir ? Impulsif, grande-gueule, sauvage et antipathique… on ne peut pas dire qu’il ait grand-chose pour lui, le pauvre. Il a aussi la fâcheuse tendance à tirer des flèches empoisonnées et c’est qu’il ne vise pas si mal, le nain. Pour l’instant, Ena s’en sort indemne à coup de chance. Eikichi vise près, très près même, mais tombe toujours à côté. Faute d'expertise. Il n'en reste pas moins dangereux. Son intuition est plus développée que son intelligence, le type de profils dont son père lui a appris à se méfier.

Les gens comme Eikichi ne payent pas de mine, on a vite fait de s’essuyer les pieds dessus, dirait son père. Mais les sous-estimer serait dangereux et tout aussi stupide qu’eux. L’intelligence est une chose, l’intuition une autre. Un intelligent sans intuition trouve sa faille dans sa rationalité, il s'y enferme et loupe des opportunités. Un intuitif sans intelligence peut lui traverser des champs de mines entiers et en ressortir idem sans la moindre logique ni connaissances en la matière. La chance n’est rien face à l’intuition.

Tel un renard en chasse, Ena se rapproche. Il contourne sa proie pour mieux l'encercler. Il observe leur environnement, repère des yeux ses points de fuite et les angles dangereux. Pas question de se manger cette balle, Eikichi n’y va pas de main morte lorsqu’il cherche à l’éliminer. Mais impossible de s’arrêter là quand le fer est encore chaud, c’est le meilleur moment pour laisser son camarade déployer tout son talent. Il se demande… jusqu’où il peut le pousser avant qu’ils ne tombent tous les deux dans un précipice. « J’emmerde personne, c’est toi qui t’offusques pour rien. C’est si difficile d’admettre que t’étais sur les nerfs avant que j’arrive et qu’t’as juste décidé de lâcher ta colère sur moi ? »

Il continue son avancée, un pas après l’autre, lentement, subtilement. Un piège, ça se tend prudemment. « Tu sais... »

Son téléphone sonne. La mélodie de Beethoven virus résonne depuis sa poche. C’est la version piano, celle uniquement attribuée à Hiro. Automatiquement son corps s’arrête. Il met le temps sur pause, Eikichi n’a plus le moindre intérêt. Il se frotte le nez et décroche. «Genup ?… Là ? J’suis dehors... Non, rien d’intéressant. Eruni ? ». La réponse est positive et soudain son visage se transforme, il s’éclaircit. « Ok ! J’arrive dans 5min, attends moi ! ».

Yeeees ! Son frère en a enfin terminé avec leur affreux père et ses cours merdiques ! Il tourne les talons et lance derrière lui, la main levée : « J’ai mieux à faire, salut ! Merci de t’être amusé avec moi, grincheux ! ». Puis, il se met à courir. Hiro l’attend.

KoalaVolant

---------------------------------

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Yzsbo810
Just like the stars I can't be without the sky
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena Empty Re: Et un smash dans la tronche, ça t’dit ? Ft. Ena

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum