-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal


Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Ven 5 Jan 2024 - 19:31
Confection, dégustation et discussions.
La salle du club de cuisine était remplie d'excitation alors que plusieurs étudiants se rassemblaient pour l'activité du jour : la préparation de bentos traditionnels. Chaque membre qui avait voulu participés, c’était vu offrir une jolie boite à lunch tout équipé. L'atmosphère était électrique avec l'anticipation de découvrir les créations culinaires uniques de chacun. Si les étudiants avaient pu apporter leurs variétés d'ingrédients frais et colorés, pour refléter leurs goûts et leurs préférences personnelles, les ingrédients génériques tels que le riz, les œufs et les petites saucisses avaient été offert par le club. Ici, en ce moment, c’était un exercice pour apprendre à découvrir un peu plus les étudiants entre eux, de permettre de connaître les préférences, les saveurs asiatiques authentiquent, qui se mélangeaient une approche plus fusionnelle en mélangeant des éléments de différentes cultures ou encore en mélangeant le traditionnelle avec le moderne. L'idée était de créer des bentos équilibrés et sains, avec une attention particulière portée à la présentation.

Les coffres à lunch étaient également personnalisés, essayant de reflétant la personnalité de chaque étudiant qui était présent. Il y avait deux styles de boites offertes, permettant ainsi à certains avaient des boîtes à lunch traditionnelles en bois, tandis que les autres pouvaient opter pour des versions modernes avec des motifs colorés. Les ustensiles étaient soigneusement disposés à l'intérieur, prêts à être utilisés pour déguster les futurs délices qui allaient être préparé. Chacune des participants allait pouvoir s’affairer dans la cuisine, préparant avec soin les différents éléments de leurs bentos. Des sushis aux salades, en passant par des portions de riz et de viande savoureuses, chaque étudiant allait pouvoir mettre en œuvre leurs compétences culinaires pour offrir une expérience gastronomique qui se voulait agréable. Le but principal plutôt simple ; laisser la chance aux étudiants présents d’apprendre à connaître les autres et ensuite à partager leur Bento, soit en le mangeant avec les autres ou en l’échangeant avec un autre élève pour une dégustation culinaire différente. Une fois, les bentos prêts, les étudiantes pourraient se rassembler autour d'une grande table pour partager leurs créations.

Juste avant l’échange, si désiré, chacun pourrait ensuite présenter leur coffre à lunch, expliquant les choix de saveurs, les inspirations culturelles utiliser et les détails de la préparation. Ceci permettrait d’effectuer un exercice mental pour la décortication des aliments et le partage d’information tout en créer et renforçant des liens d’amitié. L'ambiance visée était la joviale, et le partage d’un repas sain qui pourrait renforcer le sentiment de communauté au sein du club.

En dessert, chaque étudiant devrait préparer une petite douceur, reflétant à nouveau leurs styles personnels. Tout était possible, que ce soit des mochis japonais, aux cookies faits maison ou des petites fruits taillées en animaux mignons, la diversité des desserts ajouterait une touche sucrée à cette rencontre culinaire. La journée se terminerait par des éloges et des encouragements mutuels, renforçant les liens entre les étudiants passionnés de cuisine. Cette activité du club de cuisine allait non seulement permit de partager des compétences culinaires, mais aussi de célébrer la diversité des goûts et des cultures au sein de la communauté étudiant et Himawari était plus que contente de participée à cette activité. Elle était même très impatience de pouvoir partager son expérience dans le domaine et d’agrandir ses connaissances, mais surtout de pouvoir apprendre à en connaître un peu plus sur les autres personne présente.
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Chandini Appachetty
A l'université ; 4è année
Chandini Appachetty
■ Age : 30
■ Messages : 738
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. M9CeBJb [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. 49iL5SV


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Chandini Appachetty

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Ven 5 Jan 2024 - 22:17
Les bentos du Club cuisine
ft. Club Cuisine
Tu étais debout, tenant un bento d'aspect classique, traditionnel, entre tes fins doigts. Vous deviez le remplir et si l'idée de partager entre vous ces différentes saveurs était plus qu'intéressante, elle t'était aussi assez stressante. Il y avait une part de toi, une très grande part en toi, qui avait peur. Peur et terrorisée à l'idée de manger devant tant de personnes, sans pouvoir te cacher ou esquiver. Tu avais envie de faire quelque chose de simple en dessert et en accompagnement : des naans au fromage ainsi que des pancakes fourrés, soit à la pâte à tartiner soit avec de la confiture. Mais pour le plat… et si personne ne voulait y goûter ? Si personne n'aimait ? Et si ce que tu faisais était jugé comme bien trop simple et qu'on te réprimandait pour ton manque d'effort ?

Tes yeux verts observaient avec inquiétude tes camarades qui semblaient bien loin de partager tes craintes. Tu avais l'habitude de cuisiner ici mais pas de manger devant eux… et ça, ça faisait toute la différence. Tu partis te mettre à la fenêtre pour respirer un peu, te calmer et réfléchir à ce que tu pourrais faire… Tu avais pris quelques patates et tomates avec deux grands concombres, une petite boîte de maïs, des blancs de poulet et de l'avocat. Les épices que tu utilisais étaient toujours rangés au même endroit. Il y avait ici du riz et des œufs. Après avoir enfilé ton tablier, tu mis de l'eau à bouillir et commenças par laver les tomates puis à rincer et égouter le maïs. Tu te lanças dans la préparation de la sauce pour accompagner les crudités grâce à un peu de sel, de poivre, de sauce soja et de graines de sésames. Et les deux pincées de paprika ? Simplement présentes pour… donner de la couleur ! Tu la mis au frais tandis que tu partis à la recherche de quelques moules, soit pour dresser le riz soit pour les œufs et la découpe.

tenue — le t-shirt est ample et les manches mi-longues
Emme

---------------------------------

surviving…
Code by Joy
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. 49iL5SV [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Sam 6 Jan 2024 - 20:36
Ce projet est à la fois absolument simple et complexe, tout ça, en même temps. Faire des bentos, oui, sans trop de difficulté. Non pas que je ne suis pas une experte en cuisine, c’est seulement que vivre en appartement m’a donné beaucoup de débrouillardise lorsque vient le temps de préparer des plats, peut-être que j’ai beaucoup plus de facilité que d’autres… C’est juste que quand tu n’as pas le choix de manger, bah, tu fais à manger. Puis aussi, contrairement au Japon, au Québec, il est genre 1000 fois plus avantageux de cuisiner soi-même que d’aller chercher des choses déjà préparées.  

C’est un peu comme ça que je me suis investie à fond pour faire de la cuisine, bien que ce sont, initialement ma famille qui m’a montré à faire de la nourriture, surtout mes grands-parents, même chose, du côté de mon cousin. BREF.  

Famille et développement personnel mis à part, aujourd’hui nous devons créer un bento. En principe, ce n’est pas le truc le plus compliqué du monde. Suffit de mettre des trucs dans un bento et voilà, le tour est joué. C’est sûr que c’est idéalement des trucs japs qui vont dedans, mais ce n’est pas une obligation. Aujourd’hui, on nous propose d’y aller en mode yolo et faire des bentos qui nous représentent.

Et là, je sèche complètement. Je ne sais pas quoi faire. Qu’est-ce qui me représente ? je veux dire… peut-être culturellement parlant. Être canadienne, québécoise, niveau nourriture, je ne sais pas ce que je peux leur présenter. De la poutine, c’est bien cool, mais quand tu n’as pas le bon fromage pour le faire, ce n’est que de la tristesse… Enfin, je trouve que c’est de la tristesse. Qui veut manger ça avec du fromage râpé ? Que ce soit de la moza ou du cheddar ? Personne.

Bref, je suis en crise existentielle sur de la nourriture parce que je me demande quel repas pourrait être approprié. Petit à petit se dresse quelques idées… Pâté chinois (même si le nom ne veut rien dire), poutine, tourtière (ou du pâté à viande, ça dépend de la région), de la bannique (même si ça vient des amérindiens et si ce n’est pas fait sur un feu de camp, ça perd son charme)… Plus que j’y pense, plus que c’est une question de région.

Puis, soudain… C’EST L’IDÉE DU SIÈCLE ! Mon idée est probablement la plus débile, mais ça va le faire.  Il faut seulement s’assurer qu’on puisse avoir tous les ingrédients. Pain de seigle, du bas… pas… du Smoked Meat, saucisse à hot-dog et une pâte à pizza… avec ça, il y a moyen de faire quelque chose…

Des frites pour y aller avec le tout.

Belle Province style !

Comme dessert… Mmh… J’opte pour un pouding chômeur (oui non, il ne travaille pas celui-là), pigeant dans ma réserve secrète de sirop d’érable que mes parents m’ont envoyé pour mon anniversaire (c’est immanquable, ils le font à chaque année).  

Mon manque d’idée est parti en fumée, voilà que j’ai l’impression d’être presque dans un fast-food. Pendant une fraction de seconde, je me dis que faire des Timbits pourrait être vraiment drôle, mais avec le temps qu’on a, je préfère faire des trucs pas trop compliqués.

Mais juste un peu compliqués.  

Je mets mon tablier et me voilà à l’attaque ! Assez lentement quand même, je dois ENCORE faire attention à ma cheville.  

---------------------------------

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Invité
Invité
Anonymous
Invité

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Lun 22 Jan 2024 - 20:52
Confection, dégustation et discussions.
Avec Club de cuisine
Juin 2018

Vive le club de cuisine ! Lou aime les animations, les événements, les rassemblements qu’il organise. Et même si elle ne peut pas toujours répondre présente, aujourd’hui, pas question de le louper ! Même si les examens pointent le bout de leur nez, et qu’elle n’en a pas terminé avec les révisions, Lou profite un peu pour se prélasser, auprès de ses camarades de club.

Elle n’a cessé d’y penser, tout le long de la journée. C’est que le thème des bentos permet tout un tas de fantaisies, que la lycéenne aimerait tester. Elle entre dans la salle bruyamment, le pas lourd, parce que déterminé, et salue tous ses sempais et kohai :



Lou laisse glisser son regard sur chacune de ses camarades présentes. Oh ! Il y a Emma-sempai, avec qui elle s’est beaucoup plu à cuisiner il y a quelques mois déjà. Elle se souvient de toute sa gentillesse, et de toute sa prévoyance. Lou n’hésitera pas, encore cette fois, à lui demander de l’aide au besoin.

Elle reste bien sage, pendant les explications (pour une fois), et commence à prévoir toute la recette dans sa tête. Elle veut se tenter au mélange des cultures. De SES cultures. Depuis quelque temps, la France lui trotte dans la tête. Est-ce parce qu’elle ne cesse de rencontrer des étudiants qui en sont originaires ? Difficile à dire.

Pour son bento, ce sera donc deux services. D’abord, une entrée, avec une sorte de piémontaise. Une salade française avec une brunoise de petits légumes, des œufs, et de la mayonnaise. Mais qui dit bento, dit joli. Lou s’imagine déjà emporte-piécer les carottes pour en faire de petites fleurs. Alors, peut-être que ça peut gâcher le goût… Mais n’est-ce pas là le plaisir du bento ? Du beau, pour réchauffer le cœur.

Puis, ensuite, allons pour un bento de curry… Ou plutôt de bourguignon. Est-ce qu’il y aura du vin dans les cuisines de KHS ? Rien n’est moins sûr. Lou espère, parce que tout son plat repose dessus. Sinon, elle devra se rabattre sur des goûts moins occidentaux. De la tomate et du soja, pour l’umami ?

En dessert, elle ne sait pas encore. Elle aurait aimé faire un flan, mais c’est trop long à préparer, en plus de tout le reste. Non, elle aurait sûrement préféré quelque chose de simple et joli. Pourquoi pas une crème brûlée ?

Lou noue son tablier, rejoint sa paillasse et c’est parti ! Elle rassemble les ingrédients. Elle ne trouve pas le vin… Tant pis, pas question de perdre du temps, elle en profite pour tout couper, sauf les carottes, mélanger l’entrée avec de la mayonnaise, coupe ses légumes pour les faire revenir dans une grande marmite. Elle les laisse dorer, et pendant ce temps, part en quête du graal :



Même de la villageoise, suffit que ce soit du vin de cuisine.

KraKhot
Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Lun 29 Jan 2024 - 18:06
Confection, dégustation et discussions.
‘’Bonjour tout monde.’’

Himawari sourit joyeusement face aux étudiantes et aux étudiants qui sont présents. Elle enfile silencieusement son tablier de cuisine, un cadeau de la part de sa Soba, un ‘’truc’’ plus moderne selon les paroles de celle-ci. Elle glisse les mains sur le tissu épais crème recouvert de feuille et de fleurs. L’imprimé unique en soit pour son côté abstrait. Sa grand-mère, aillant, choisit elle-même le tissu et ensuite trouver un modèle de patron avec l’aide de sa mère. Toute en glissant ses petites mains dans ses poches, elle observe l’enthousiasme qui flotte dans la classe face à l’activité. Elle était heureuse de voir tout le monde, s’activer ainsi. Elle se tourne vers la table recouverte de Bento, petit cadeau offert et elle attrape un modèle plutôt simple. D’un ton brun et orange, l’imagerie d’un petit chat pâle sur le coin de la boite. Elle sourit, la couleur vibrante avait attiré son regard et elle ne s’était pas posée plus de question. Elle se tourne vers les ingrédients qui sont présents, qu’allait-elle choisir comme repas santé ? La fabrication d'un repas bento classique et sain était un processus méticuleux qui prenait en compte l'équilibre des saveurs, des nutriments et de la présentation. Puis finalement elle décide d’y aller pour le Bento classique.

Alors elle aurait besoin de différents ingrédients. Elle s’approche des tables en question et observe les légumes en question. Elle attrape un petit panier et attrape sans hésitation une carotte, six haricots verts et six champignons, ils seraient sautés avec un soupçon de sauce soja. Elle attrape un peu de chou déjà râpé qu’elle pourrait mélanger avec une vinaigrette légère à base de vinaigre de riz, d'huile de sésame et de sel. Ensuite, elle se dirige vers la table des viandes, hésitant entre du poulet ou des œufs. Finalement, elle attrape trois œufs pour faire une Tamagoyaki, une omelette roulée sucrée et salée, composée d'œufs, de sucre, de sauce soja et d’un peu de dashi. Elle attrape finalement son dernier ingrédient indispensable, du riz brun qui serait cuit à la perfection, assaisonné avec un mélange de vinaigre de riz, de sucre et de sel. Elle s’arrête devant d’autres garnitures supplémentaires, hésite puis finalement attrape un mimi concombre, qu’elle transformera en tranches de concombre, trois radis marinés, et des algues nori pour ajouter des textures et des saveurs variées.

Maintenant, qu’elle a tout en main, elle s’éloigne, trouvant une table à côté d’une jolie brunette et d’une blonde. Elle installe ses ingrédients, commençant par glisser son riz dans une petite machine à cuisson. Tout en ajoutant l’eau, elle met les épices et compagnies. Elle s’attaque ensuite au sauté de légumes, elle fait sauter les légumes dans une poêle avec un peu d'huile, elle ajoute de la sauce soja pour rehausser la saveur. Elle fait ensuite la cuisson de l’omelette japonaise, elle bat les œufs avec du sucre, de la sauce soja et, du dashi. Elle commence ensuite à cuir les œufs en fines couches, en les roulant pour former une omelette. Ses mains sont sûres, visiblement habituer à cuisiner des mets de ce genre. Tout en terminant l’omelette, elle se tourne vers la petite brune qui avait demandé une question.

‘’Il y a du vin de cuisine dans le placard à ta droite, juste en haut des légumes. Nous n’avons pas de vrai vin.’’ Dit Himawari avec un sourire délicat. ‘’Kobayashi Himawari, mais tu peux simplement m’appeler par mon nom.’’ Offre la petite verte en offrant une salutation amicale à Lou Takahashi.
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Meyuki Harada
A l'université ; 2è année
Meyuki Harada
■ Age : 26
■ Messages : 2099
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. FRFf7at [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Dim 18 Fév 2024 - 22:48

Confection, dégustation et discussions
avec le club de cuisine

Salut la compagnie !

Le principe de la séance de club d’aujourd’hui me plait bien ! Bento et dessert, à partager tous ensemble pour découvrir un peu les cultures et les gouts de chacun. Les consignes énoncées, j’attrape un bento rose pale avec un couvercle fleuri, puis file m’accaparer un plan de travail pour étaler mes affaires.

Mais tout d’abord, un menu ! Je tapote contre mes lèvres le crayon gris que j’ai sorti, observant tour à tour les personnes présentes. Puisque Lou est là, je sais que je ne serai pas la seule à mettre la cuisine française en avant. On ne se connait pas énormément, mais à force de cuisiner dans la même salle et de discuter un peu, on s’est vite découvert ce point commun-là. Himarawi-san va surement aller sur de la cuisine japonaise, Emma va peut-être nous remplir l’estomac avec de la cuisine de son continent, et Chandini nous ravir les papilles avec quelques épices ? J’en ai l’eau à la bouche !

Je vais mettre le max de mon énergie sur le dessert, qui va me prendre un peu de temps à préparer et ferait quelque chose de plus simple et rapide, pour le bento. Voyons voir la place que j’ai dedans, tiens. Trois petits et un grand compartiments. Très bien ! Je file faire un tour devant les denrées alimentaires, plisse les yeux, réfléchit et hoche la tête en accueillant les idées qui se présentent, note tout sur mon petit carnet et finit par revenir devant le plan de travail, pour tout revoir une fois avant de cuisiner.

Voilà le plan de mon bento : A gauche, des carottes et brocolis blanchies.Les habituels habitants de Bento-land. A droite, des edamame. Simple, mais typique du Japon. Au centre, un genre de salade macédoine, la sauce en moins. Je mettrai un peu de mayonnaise ou de sauce crudité dans un petit pot, pour mélanger avec au dernier moment. Et dans le grand compartiment, une tranche d’omelette roulé et coupée en plusieurs grosses tranches, des california rolls à la truite fumée pour remplacer le saumon, quelques tomates cerises… et des batônnets de surimi ! Ça passera bien avec le petit pot de sauce. Rien de sorcier, mais ça me plait et c’est le principal ! Et puis ça réunit un peu la France et le Japon dans le même Bento du coup !


J’enfile mon tablier et vais chercher tous les légumes, m’attelle à tout laver et découper, puis réserve tout de côté pour la cuisson plus tard. J’enchaine aussitôt sur la pâte à dorayaki pour le dessert, qui sera revisité ! Au lieu de faire un Paris-Brest, ce sera un Paris-Kobe ! Un dorayaki coupé en deux avec crème pralinée à la place de la pâte à haricot, et la crème monté en neige comme pour le dessert d’origine !

Je lève le nez quand Lou demande du vin, amusée par sa demande à laquelle répond Himawari, leur lançant un regard taquin :

Tu n’es pas un peu jeune, pour boire du vin Lou ? Moi qui te croyais sage, haha !


Tenue de Meyu:

---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #901e62, Français en #339999 et Anglais en #3366cc

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. 77436_s
Emma Walker
A l'université ; 2è année
Emma Walker
■ Age : 30
■ Messages : 231
■ Inscrit le : 04/12/2022

■ Mes clubs :
[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. 49iL5SV [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. TCN4I0C


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-102
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2017
Emma Walker

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Dim 3 Mar 2024 - 1:30
Je salue avec beaucoup d’enthousiasme tous ceux qui arrivent après moi. Notamment Meyuki. Je me mords les doigts pour ne pas lui demander ce qu’elle compte bien faire. En même temps, j’ai bien envie de le découvrir comme une surprise. C’est pour ça que je me tiens un peu tranquille

Je pense que vraiment tout le monde est juste beaucoup trop motivé à faire de la cuisine et en vrai, ça fait tellement plaisir ! Ma motivation est juste encore plus grande. L’atmosphère est agréable, gourmande également. J’ai beaucoup d’enthousiasme de voir tout le monde travailler sur les bentos.

Je ne peux pas m’empêcher de pouffer de rire en entendant Lou demander pour le vin rouge et surtout les commentaires. Meyuki se moque gentiment de l’adolescente et, je ne peux pas m’empêcher de garder mon sourire. C’est cool, le club de cuisine, j’ai l’impression que c’est un « safe space ». Un milieu ou les gens se taquinent et personne ne juge vraiment. Pour moi, ça me fait du bien. Bien à mon cœur et à mon âme.

- J’ai tellement hâte de voir les résultats de tout le monde ! En vrai, je suis certaine que ça va être un vrai régal ! Avec les odeurs et tout ça, ça m’ouvre l’appétit, je dois bien l’admettre.

Je louche un peu sur ce qui se fait autour de moi. Je me rends compte qu’un cornichon ce serait vraiment merveilleux et je pars à la chasse en espérant trouver ce qu’il me faut. Un smoked meat n’est pas complet sans un cornichon. Je me dis que si les gens apprécient le tout, clairement, un moment donné je vais finir par changer de voie et faire comme mon cousin : faire des études de cuisine et m’ouvrir une cantine. Mais une super cantine au Japon. Pourquoi pas ? Je suis certaine qu’il y ait moyen que ça pogne ici !

- À avoir eu du fromage en grain, je vous aurais fais une de ces poutines ! Mais j’ai trouvé quelque chose d’autre pour vous mettre l’eau à la bouche !

Je suis quand même toute fière de mon idée et c’est pour ça que je travaille en ce sens, alors que m’occupe de mon super pogo (super dédicace à Bob tout court (parce que Bob avec cheveux beurk)). Ça me rend nostalgique de mon pays et ma culture un peu. Ça me donne envie de chanter les Cowboys Fringants. Je suis replongée dans leur album Octobre et la chanson « Pub Royal » me rentre dedans depuis quelques jours… Et que dire de « Pizza Galaxie »…

Je murmure les paroles de la première chanson à voix extrêmement basse, j’chante pas tant bien de toute façon. Avec tout le brouhaha, personne ne doit entendre ça…

---------------------------------

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Bjsga810
Japonais : #000000 ● Français : #AC256D ● Anglais : #990066
Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Dim 24 Mar 2024 - 16:52
Confection, dégustation et discussions.
Himawari sourit chaleureusement à Lou Takahashi, se sentant ravie de pouvoir aider ses camarades à se sentir à l'aise dans cet environnement culinaire. Elle continue de préparer ses ingrédients avec habileté, alternant entre les différentes étapes de la préparation de son bento. Himawari commence par mesurer une portion de riz brun qu'elle place dans une petite cuve de la machine à cuire le riz. Elle rince soigneusement le riz à l'eau froide pour enlever l'excès d'amidon, puis ajoute de l'eau propre selon les indications. Elle ajoute ensuite une pincée de sel, un peu de sucre et un filet de vinaigre de riz pour assaisonner le riz pendant la cuisson. Tout en travaillant sur les légumes, elle observe les autres autour d’elle avant de prendre son courage à deux mains et d’engager la conversation avec Lou.

"Je suis contente de voir tant de monde participer à cette activité, n'est-ce pas excitant ? J'espère que tu te sens inspirée par tous ces ingrédients et que tu vas pouvoir créer quelque chose de délicieux. Tu as déjà une idée de ce que tu veux inclure dans ton bento ?" Elle tourne la tête vers les autres, pour les inclure aussi. ‘’Harada-san et Walker-san, vous êtes aussi impatientes que moi ? Je n’aurais pas pensé avoir autant de plaisir d'être autant entouré de gens !’’ Avoue-t-elle avec un rire.

Himawari continue de cuisiner avec diligence, sa voix empreinte d'une douceur rassurante alors qu'elle partage son enthousiasme pour la cuisine et l'échange culinaire qui se prépare. Si elle avait été craintive au début, elle se sentait un peu plus à l’aise dans le club.

‘’Alors, si je peux briser la glace un peu… Qu’est-ce qui, vous a amenées à faire de la cuisine ? Votre passion vous vient d’où ? Moi, c’est ma Soba qui m'a appris les mets traditionnels et je suis simplement tombée amoureuse de la cuisine.’’ Glisse la verte en parlant en premier.

Pendant que le riz cuit et que Himawari parlait, elle découpe les légumes en fines lamelles. Elle fait chauffer un peu d'huile dans une poêle et commence à y faire sauter les légumes, en commençant par les champignons, les carottes et les haricots verts. Elle ajoute une touche de sauce soja pour rehausser les saveurs et laisse les légumes cuire jusqu'à ce qu'ils soient tendres, mais encore croquants, en écoutant les autres.
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Invité
Invité
Anonymous
Invité

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Mer 10 Avr 2024 - 15:29
Confection, dégustation et discussions.
Avec Club de cuisine
Juin 2018

Du vin de cuisine. Lou hausse doucement les épaules. En réalité, ce sera mieux que rien. Quelle idée, aussi, de choisir un plat aussi particulier que le bourguignon au japon. Non. D’une école japonaise. Elle le sait, pourtant, Lou. Les règles scolaires sont strictes. Pas question que l’école fournisse ne serait-ce qu’une possibilité de saouler les élèves. Lou préfère cette appellation, plutôt que le nom, ou le prénom. En réalité, c’est un peu à la sauce de chacun dans cet établissement, et il devient difficile de se souvenir qui préfère être respecté comme un aîné.

Lou salue Himawari, récupère la bouteille, et retourne à sa paillasse. Elle pourrait aussi changer d’idée de recette. Après tout, ce serait probablement le meilleur moment pour… Elle réfléchit, elle réfléchit… Mais elle ne change pas de décision. Non. Ce sera bourguignon ! Il faut bien qu’elle réussisse à adapter cette recette avec ce qu’elle a dans ses placards. Sinon, elle n’a pas de quoi se qualifier de cuisinière.

La lycéenne prend un petit verre de vin pour y tremper les lèvres quand Meyuki l’arrête : Elle est celle qui la comprend, mieux que personne. Lou prend une grande respiration pour tenter son meilleur accent français : . Elle fait un clin d'œil gentil à Meyuki avant de goûter véritablement le vin de table, hausser les épaules, et se remettre à la recette.
Elle la veut parfaite et pour ça, il lui faut beaucoup de concentra- Lou se retourne vers la sempai aux cheveux verts. En réalité, “sempai”, ça lui permet aussi de ne pas avoir à se souvenir des prénoms des autres. Dans les clubs, dans les classes, dans le campus… Y’a trop de différents. Et finalement, elle retourne à la recette.

Elle coupe, cuit, marine, mijote… Pour avoir quelque chose de beau. Et tout en travaillant, elle se laisse un peu avoir à la discussion. Elle ne regarde pas ses partenaires, mais rien d’autre que sa paillasse, mais finalement ses mots ont raison d’elle :



Oh zut. Est-ce qu’elle a monopolisé la conversation ?

KraKhot
Meyuki Harada
A l'université ; 2è année
Meyuki Harada
■ Age : 26
■ Messages : 2099
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. FRFf7at [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Mar 14 Mai 2024 - 21:29

Confection, dégustation et discussions
avec le club de cuisine

L’exclamation de Lou, si près du but, me fait éclater de rire. Evidemment, c’était juste pour la taquiner, alors je me rattrape aussitôt, avec mon plus bel accent et les mains en l’air pour l’encourager :

Si c’est pour un bourguignon, alors vas-y !

La cuisine, c’est un appel à la gourmandise, aux tests, et à se donner corps et âme dans sa recette. Surtout quand on l’adapte à sa façon. Il faut donner du sien, même si cela amène à faire une entorse à quelques règles de bonne conduite, héhé.

Apprécies-en toutes les saveurs, il ne faudrait pas que ce vin ait des notes qui dénotent avec ta recette !

L’air mutin et le regard malicieux, je me penche vers Lou :

C’est quand même bien pratique, la cuisine, et tous les passe-droits que cela nous donne ! J’aurai peut-être dû partir sur un baba au rhum, au lieu du Paris-Brest!

Je lui adresse un clin d’œil amusé, et acquiesce de la tête aux propos d’Emma. J’avoue que moi aussi, avec toutes ces odeurs et ces couleurs, ça me met l’eau à la bouche. Et l’entendre parler de poutine par la suite ne fait rien pour aider. Je n’y ai jamais gouté, mais je connais Emma depuis longtemps et ce n’est pas la première fois que j’en entends parler ou vanter les mérites ! Je réponds aussitôt à la question d’Himawari :

Oh que oui, j’ai hâte !

Je tourne discrètement la tête en entendant quelques « meumeumements » s’échapper de la bouche d’Emma, ne voulant pas la couper dans sa chanson, et la quitte des yeux avec le sourire pour écouter la réponse de Lou. Et son récit me rappelle beaucoup ma propre expérience, ma propre famille. Ma mère en tout cas. On en a déjà parlé toutes les deux par le passé, et c’était drôle de se trouver ces points communs.

Eh bien j’espère que cet atelier gouter sera bientôt, parce que j’ai hâte de te voir à l’œuvre Lou !

Un sourire franc et sincère, puis je me lance pour prendre la suite afin de répondre à la question d’Himawari, le regard un peu rêveur :

Pour ma part, c’est un peu comme pour Lou. Ma famille et moi avons vécu en France une dizaine d’années, puisque ma mère y a étudié la cuisine et a ensuite travaillé dans un restaurant sur Paris. Elle est si passionnée que ça m’a toujours inspiré, motivée, et que son amour de la cuisine a été très vite communicatif. A notre retour au Japon, elle a réalisé son rêve d’ouvrir son propre restaurant qui mêle les deux cuisines, japonaise et française, dans le centre-ville, et j’aime vraiment y travailler. Je ne vois pas ça comme une obligation ou un travail, c’est vraiment un plaisir d’aller là-bas, de parler aux clients, d’aider en cuisine… De partager un peu son rêve avec elle, en somme !


Tenue de Meyu:

---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #901e62, Français en #339999 et Anglais en #3366cc

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. 77436_s
Himawari Kobayashi
A l'université ; 1è année
Himawari Kobayashi
■ Age : 31
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 12/10/2023

■ Mes clubs :
[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. 15Kz7Ph


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-106
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Himawari Kobayashi

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Dim 16 Juin 2024 - 2:57
Confection, dégustation et discussions.
Tout en surveillant les légumes, elle écoute attentivement Lou qui s'exprime sur sa famille. Lou parle avec une certaine nostalgie mêlée de fierté, partageant des anecdotes sur ses parents et leur restaurant. Himawari continue de travailler, mais ses gestes ralentissent légèrement, montrant qu'elle est complètement attentive à son interlocutrice. Himawari sourit chaleureusement en entendant l'enthousiasme dans la voix de Lou, mais elle est surtout toucher par l’explication de la demoiselle.

« C'est vraiment inspirant, Lou. Tes parents doivent être très fiers de toi. La cuisine, c'est un excellent moyen de se connecter avec les gens et de partager des moments spéciaux. J'ai hâte de goûter tes desserts lors du prochain atelier ! » dit-elle avec encouragement.

Elle revient ensuite à sa propre préparation, cassant trois œufs dans un bol. Elle les bat vigoureusement, ajoutant une pincée de sucre, une goutte de sauce soja et un soupçon de dashi. Elle chauffe une autre poêle sur le feu, verse un peu d'huile et commence à cuire les œufs en fines couches, les roulant délicatement pour former une Tamagoyaki, une omelette japonaise sucrée et salée. Ses mouvements sont fluides, témoignant de son expérience en cuisine. Enfin, elle prépare les garnitures. Elle tranche finement le concombre en rondelles, découpe les radis marinés en petits morceaux et dispose soigneusement les algues nori à portée de main. Une fois le riz cuit, elle le transfert dans un bol pour qu'il refroidisse légèrement avant de le disposer dans son bento.

‘’Je crois que nous sommes plusieurs qui avons hâte de gouter à tout ceci.’’ Rit doucement la l’étudiante au cheveux vert.

Himawari se tourne légèrement vers Meyuki, l'écoutant attentivement avec un sourire en coin. Décidément, la famille semblait être beaucoup en cause dans ce groupe de personnes présentes. Ceci réchauffa le cœur de la demoiselle qui aimait voir qu’elle n’était pas la seule aussi proche de la sienne. Himawari, touchée par les paroles de Meyuki, laisse un instant de silence s'installer, appréciant la sincérité et la passion qui émanent de cette histoire. Elle observe la préparation de son propre bento, puis tourne de nouveau son regard vers Meyuki, ses yeux brillant d'une émotion partagée.

"Ça doit être merveilleux de pouvoir partager un tel rêve avec ta mère," dit-elle doucement. "La façon dont tu parles de sa passion et de ton implication dans son restaurant montre combien cela compte pour toi. C’est vraiment beau de voir comment la cuisine peut créer des liens aussi forts. Ma grand-mère m’a beaucoup appris aussi, elle m’a transmis son amour pour la cuisine traditionnelle japonaise, et c’est un lien précieux entre nous." Himawari sourit plus largement, reprenant son travail avec une énergie renouvelée. "Nous avons de la chance, n’est-ce pas ? D'avoir des familles qui nous inspirent et nous soutiennent. J'espère que nous pourrons toutes continuer à grandir et à apprendre grâce à cette passion commune pour la cuisine."

Avec un dernier regard encourageant vers les autres, l’étudiante termine d'assembler son bento, s'assurant que chaque élément est parfaitement disposé. Étrangement, aujourd’hui, elle se sent profondément connectée à ses camarades, reconnaissante pour ces moments de partage qui la sort de la solitude habituelle.
agora



---------------------------------

Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain.
- Joseph Campbell
Paroles : 009900
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

[CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions. Empty Re: [CLUB DE CUISINE] Confection, dégustation et discussions.

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum