Le Deal du moment : -40%
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 ...
Voir le deal
59.99 €


Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1616
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante DOAUR5R Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante UvBe1PB Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante Empty Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante

Ven 8 Mar 2024 - 17:15
LUNDI 13 AOÛT 2018



Seito ne sait pas bien pourquoi il continue à retourner chez ses parents. Il n'en ressort jamais rien de bon. Et c'est pire maintenant qu'ils croient à nouveau qu'il ne vit que pour lui faire du mal. Il pensait avoir rétabli la vérité. La Chose, cela faisait des mois qu'il ne l'avait pas surnommé ainsi. Il n'imaginait pas recevoir leur bénédiction mais il se sentait spolié d'un amour qu'il n'avait jamais cessé de désirer. Son absence érodait méthodiquement ses efforts au point qu'il se surprenait à voir ressurgir de sombres peurs qu'il croyait à jamais enfouies. Pourtant, il n'est pas seul. Mais l'amour de Mathéo, l'amitié de Nolan et Pablo ne suffisent pas à équilibrer la tendance à défaut de l'inverser. L'écart se creuse, le vide l'appelle. Une pensée négative contre un baiser.  Une angoisse avortée contre un rire. Sans s'épancher sur ce qu'il ressent, il se sait visible. Les maux lui traversent le visage sans qu'il s'en cache. Et sa joie n'en est que plus exagérée lorsqu'il tente de passer outre les émotions qui l'affectent.

L'avantage des rattrapages est que, tous les matins, son cerveau est occupé. A des choses bien inutiles mais ce n'est pas comme s'il avait son mot à dire. Et finalement, ça l'arrange bien de canaliser ses pensées sur un but précis. Comme ce matin, après ce nouveau week-end des enfers. Déjà deux heures que Seito planche sur des exercices d'anglais. Et qu'il est toujours aussi incapable de traduire convenablement le texte qu'il a devant les yeux. Le professeur risque encore de lui dire qu'il ne suffit pas de recopier le texte présenté pour répondre à la question. Sa patience atteint ses limites. Et la présence de Pablo à ses côtés ne joue pas en sa faveur. L'espagnol est en effet une distraction de tout instant. Son regard glisse sur sa copie où la langue lui est bien plus familière. Il donnerait tout pour échanger son anglais contre du japonais. La classe est trop silencieuse pour qu'il chuchote alors il prend une feuille vierge et écrit :

You want to hang after ?

Il fait ensuite glisser la feuille vers Pablo et lui tapote le coude. L'idée est bonne puisque l'anglais lui donne une excuse. Mais son pauvre niveau rend la suggestion ironique. Pas sûr que Pablo souhaite se pendre. Mais avec un peu de chance, il voudra bien traîner avec lui après le cours.




---------------------------------

Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Pablo K. Mora
Elève ; en 3ème année
Pablo K. Mora
■ Age : 30
■ Messages : 436
■ Inscrit le : 25/02/2021

■ Mes clubs :
Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante MGjyI85 Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Pablo K. Mora

Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante Empty Re: Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante

Dim 24 Mar 2024 - 16:58
Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante

Le 13 aout

Les cours de rattrapage sont peut-être la partie la moins fun de ce retour sur le campus. Mais heureusement, j’suis pas seul là-dedans. Seito est là aussi, et à deux c’est tout de suite beaucoup moins naze ! Et puis contrairement à la dernière fois, je m’applique un peu plus pour faire certains exercices. La discussion avec le prof de sport me reste en tête et même si j’ai pas encore gravé ma décision dans le marbre, ça reste pas idiot de se laisser quelques possibilités. Mais bordel, les kanjis japonais…

Je pousse un gros soupir, la joue écrasée contre ma main, griffonnant sur ma feuille pour essayer de traduire les symboles alignés en colonne. Je fronce les sourcils, essayant de déterminer le kanji de « livre » est 本 ou 木, ne me rappelant pas s’il y a le trait en plus ou non et finissant par partir sur le 2e choix. Enchaine plusieurs réponses sans être sûr de moi, puis passe à la partie « calligraphie » ou on doit les dessiner. A ce moment, Seito me fait glisser un papier, où les mots me font pouffer.

Not a part of the program, bro ! You wish me dead ? Thought you’d like me a little more !

Je dessine un petit crâne à coté et lui rend sa feuille discrètement, dessinant le premier kanji de l’exercice suivant, pour éviter que le professeur qui surveille nous tombe dessus. Sans grande difficulté d’ailleurs, pour celui là (土), car j’ai un moyen memotechnique : si on parle de la terre, le trait du dessous doit être plus grand pour focus sur le « sol ». Par contre, le kanji du katana… J’sais que y’a un point ou faut faire attention, mais pas moyen de me souvenir. Je trace le trait principal, puis dessine le trait qui remonte avec grande hésitation sur « quand m’arrêter » et si je dois dépasser ou non… Je donne un petit coup de coude à Seito et insiste du regard entre lui et ma feuille, pour qu’il jette un œil et me dise si je dois poursuivre ou non, la pointe de mon stylo plantée à l’intersection du kanji.

Petit lexique avec les kanjis qui se ressemblent:

Tenue de Pablo:

Made by Meuh

---------------------------------

Pablo te rentre dedans en #cc0000

Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante 77436_v
Time will only make it worse but was it all well deserved ?
So small in a massive universe, I'll find my place when I stop living with this curse
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1616
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante DOAUR5R Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante UvBe1PB Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante Empty Re: Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante

Ven 29 Mar 2024 - 14:58
LUNDI 13 AOÛT 2018



L'incompréhension tapisse son visage. Seito fronce les sourcils et tente de saisir la blague. Car c'en est forcément une. Qu'est-ce que la mort vient faire là-dedans ? Like veut bien dire aimer. Oula, tout s'embrouille dans sa tête. Il est obligé de compulser le dictionnaire qu'il a pris à la bibliothèque pour l'occasion. Alors qu'il cherche les H, Pablo attire son attention sur l'objet de ses misères. Il jette un bref regard dessus et très vite, hoche négativement la tête. Ignorant le silence de la classe, Seito finit par chuchoter.

« Le katana tranche le pouvoir. »

Puis il cale son coude sur le dictionnaire entrouvert et se penche davantage vers l'espagnol quand il remarque un kanji bizarrement placé sur sa copie. A l'aide de la pointe de son stylo, il lui montre son erreur.

« Et ça, c'est pas bon. Le livre est dans le bois, genre dans l'étagère. »

Ce n'est pas la première fois que Seito l'aide et il éprouve toujours une immense satisfaction en réalisant qu'il n'est pas le seul à galérer dans une langue étrangère. Ah, le dictionnaire ! Le sourire aux lèvres, il quitte Pablo des yeux pour retourner à sa recherche. Le voilà, hang. Accrocher, suspendre, pendre... Oh. Oh ! L'hilarité le gagne et secoue ses épaules tandis qu'il essaie de retenir son rire. Il se mord la lèvre et griffonne rapidement sur la feuille.

You want to hang OUT after ?

Et cette fois-ci, il est sûr d'avoir une réponse claire quand il glisse la feuille vers Pablo. Après qu'il l'ait lu, il presse à son tour son coude contre le sien et lui fait signe de regarder entre eux, à ses pieds. De son bras tendu, il dézippe la fermeture éclair de la poche avant de son sac. Un paquet de cigarettes fait son apparition. Quelques secondes avant qu'il la referme, les yeux pétillant de malice. Son avant-bras se cale sur la table où il fait mine de relire la question de son exercice. Avant de plonger à nouveau son regard curieux dans celui de Pablo.




---------------------------------

Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante Empty Re: Je suis la vie qui s'enfuit, mélancolique et flottante

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum