Le Deal du moment : -28%
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 ...
Voir le deal
279.99 €


Yulian Kristianov
Elève ; en 3ème année
Yulian Kristianov
■ Age : 24
■ Messages : 795
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
Premiers pas dans l'antre Kristianov MzrdKEg Premiers pas dans l'antre Kristianov 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov

Premiers pas dans l'antre Kristianov Empty Premiers pas dans l'antre Kristianov

Sam 9 Mar 2024 - 0:36

Bon... Peut-être que Yuyu avait oublié de préciser un ou deux petits détails. Respire Pablo, tout va bien se passer.

Premiers pas dans l'antre Kristianov


Au sein de Kobe trônait plusieurs maisons qu'on pouvait qualifier de luxueuses, gigantesques, opulentes par rapport à d'autres maisons beaucoup plus modestes. A l'intérieur de ces maisons, on pouvait deviner un mode de vie aisé, voire même plus qu'aisé. Et Yulian faisait partie de ces chanceux, grâce à son père dont le travail lui rapportait de très bons revenues depuis plusieurs années et étant lui-même issus d'une famille avec de grandes ressources pécuniaires.  Cette richesse, Yulian ne la portait pas vraiment sur lui, il était habillé normalement, sans de vêtements de grandes marques à tout va. Non, ses parents ont toujours inculqué à leurs enfants la valeur de l'argent et il était hors de question de les gâter plus que de raison. Bien que cette... Résolution a été mise à mal depuis le décès de Demyan.

Pendant les vacances, le jeune homme était heureux de pouvoir rentrer chez lui et pouvoir se ressourcer en présence de ses parents, de sa chambre. Néanmoins, s'il y avait bien une chose qui l'énervait pendant les vacances d'août, c'est que, chaque année, ses parents lui demandaient s'il souhaitait venir avec eux voir sa famille en russie. Non ! Bien sûr que non. Pas après tout ce qui s'est passé. Il préférait rester au Japon. D'habitude, lorsque ses parents partent en voyage, il reste dans le dortoir de KHS afin qu'il soit surveillé vu ses actes. Toutefois, cette année, puisqu'il suivait bien son traitement, qu'il faisait des efforts et qu'il semblait aller mieux, ses parents ont accepté qu'il reste à la maison. Mine de rien... Il en avait besoin. Vivre à quatre dans une chambre, c'était psychologiquement épuisant. Alors, les deux premières semaines, Yulian les passa le plus possible avec ses parents malgré leur travail. Son père put toutefois prendre quelques jours de congés pour profiter de sa famille. Ce fut ressourçant pour toute la petite famille bien que parfois, le ton soit monté par rapport à certains sujets délicats mais sa mère était toujours là pour apaiser les tensions. L'adolescence n'était pas un moment facile, encore moins pour Yulian.

Après le départ de ses parents, Yulian prit possession de l’entièreté (enfin presque) de la maison. Ses carnets de croquis et des feuilles volantes sur lesquelles trônaient des dessins marbraient la table du salon, la manette de play était posée sur le canapé, sa switch était presque quasiment toujours allumée. Il commandait à manger plus que de raison par flemme de cuisiner ou faire réchauffer des plats, même les plus basiques. Bref, un vrai ado en vacances sans personne pour le surveiller. Du moins, presque personne. Un assistant de son père passait chaque jour s'assurer que le jeune homme ne manquait de rien et surtout... Qu'il allait bien. C'est d'ailleurs l'un des sujets de disputes avant que ses parents ne s'en aillent mais bon, son père n'avait pas changé d'avis. Il était hors de question que Yulian reste entièrement sans surveillance, c'était trop dangereux. Il devait aussi régulièrement envoyer des messages à ses parents. Une vraie plaie surtout que Yulian s'était complétement décalé en termes de sommeil. Il jouait jusqu'à pas d'heures, prenait son somnifère au milieu de la nuit et dormait jusqu'en début d'après-midi. Toutefois, le jeune homme avait gagné une chose : le fait que la femme de ménage ne passe pas lorsque ses parents seront absents. Ce fut un combat difficile mais il était sorti gagnant, surtout grâce à sa maman, faut l'avouer.

Après quelques jours à ce rythme où le jeune homme put recharger ses batteries sociales et atténuer les cernes sous ses yeux avec une bonne dose de sommeil sans réveil, Yulian proposa par SMS à Pablo de venir passer une après-midi et la soirée chez lui, histoire qu'il puisse se détendre dans cette période qui semble compliquée pour lui. Invitation qu'il accepta sans discuter. Le dimanche arrivé, le jeune homme se força à se lever dans la matinée, il fit un brin de toilette et enfila un simple tee-shirt avec un short. Patiemment, il cacha les marques sur ses bras avec du fond de teint. Il était hors de question qu'on lui pose des questions à ce sujet. Ensuite, il parcourut la maison pour cacher les photos de lui et Demyan pour là aussi, éviter un interrogatoire indésirable. Il laissa uniquement les deux portraits individuels de leurs 6 ans trônant sur un mur du salon. Après tout... Ca pouvait être lui sur les deux photos et il n'avait pas le coeur d'enlever ces portraits qui signifiaient beaucoup pour sa mère et pour lui. Il aimait les observer et se remémorer cette époque insouciante. Ils avaient déjà un air espiègle...

Après manger, en attendant Pablo, Yulian alla s'asseoir devant le piano trônant fièrement dans le salon, souleva le couvercle et se mit à jouer. Il était paisible, calme, comme souvent lorsqu'il jouait. Il était totalement déconnecté de la réalité. Toutefois, lorsque la sonnerie retentit,la bulle éclate et le jeune homme se redressa, passa sa main pour repousser ses cheveux en arrière et se dirigea vers la porte, pieds nus, pour ouvrir. Il fit un sourire à Pablo en le voyant et lui fit signe d'entrer.

"Salut Pablo ! Je suis content de te voir encore en vie ! T'as pas galéré à trouver le chemin ? Tu veux boire quelque chose ?"

Pablo

---------------------------------

Premiers pas dans l'antre Kristianov Gr6s
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum