-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 26 Juillet!
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1718
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Chez Kobayashi] Hypoglycémie de tendresse DOAUR5R [Chez Kobayashi] Hypoglycémie de tendresse UvBe1PB [Chez Kobayashi] Hypoglycémie de tendresse 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Chez Kobayashi] Hypoglycémie de tendresse Empty [Chez Kobayashi] Hypoglycémie de tendresse

Sam 6 Juil 2024 - 14:23
SAMEDI 13 OCTOBRE 2018



« Non, je les ai pas encore appelés. Mais eux non plus... J'imagine que c'est trop tard maintenant. Deux semaines après, ça aurait pas beaucoup de sens. 'fin, je sais pas. Elle s'en fout sûrement. Elle a dû avoir plein de cadeaux. Je sais même pas s'ils ont invité des gens. Mais devait y avoir mon oncle et ma tante. Ils devaient être contents que j'sois pas là eux aussi. »

Apparemment, il ne le penserait pas. Cette affirmation doit être corrigée en incluant une approche plus positive de sa personne. Ça lui fronce le visage, yeux et bouche.

« Je sais, j'devrais pas dire ça. Mais c'est la vérité. Ils ont pas envie d'me voir et moi non plus. Y'a jamais rien qui va avec eux. J'préfère encore qu'ils m'ignorent. Quand ils parlent sur moi, c'est toujours pour dire qu'ils sont pas étonnés. »

Est-ce que ça le touche au point de ne plus aller bien ? Son regard s'affaisse sur ses doigts entrelacés. Il allait bien jusqu'à peu. Depuis août, tout s'étiole à nouveau.

« Si si, ça va... J'me demande juste si un jour je... nan, c'est stupide. En fait, ça dépend des jours. Mais j'crois que j'arrive de mieux en mieux à le cacher quand ça va pas. Ou alors mes amis se doutent qu'il y a quelque chose mais ils savent que ça sert à rien de m'demander. Et puis ils ont leurs propres problèmes. Bon, peut-être que ça va pas si bien que ça... »

Ses épaules s'alourdissent au point qu'il s'enfonce plus profondément dans le fauteuil. L'ongle de son pouce s'immisce entre ses dents qu'elles grignotent dans l'instant. A peine suggéré, il jette le conseil aux oubliettes et se braque.

« Non, j'en ai parlé qu'à vous. Pourquoi ? J'vous soûle, c'est ça ? Comme j'vous dis, j'préfère pas les embêter avec ça. Et j'ai pas envie d'en parler avec eux de toute façon. J'veux pas penser à tout ça quand j'suis au lycée. Parce que quand j'commence à trop y penser, ça me donne envie de tout casser... C'est dangereux. »

Quant à l'auto-destruction, sa mention attire son attention. Il croise le fer, de ses pupilles charbonneuses, mais demeure silencieux. Il s'humecte alors les lèvres, puis ses yeux glissent sur le bureau.

« J'garde un petit garçon de trois ans ce soir avec Takahashi. Je sais pas trop comment j'me suis fait embarquer là-dedans. Enfin si, j'ai accepté parce que je connaissais l'enfant. C'est le fils de mon professeur d'arts plastiques. Vous savez, celui qui- Oui, voilà, lui. Et bin il sort ce soir avec un autre prof' et ils avaient besoin de quelqu'un pour garder son fils. Ils ont demandé à Takahashi mais vu que moi aussi j'le connaissais bien, ils ont eu confiance. Genre, confiance en moi, c'est bizarre. Bref, j'ai dit oui mais j'sais pas trop si c'est une bonne idée. Gérer un enfant, c'est pas... »

Une chose reste une chose, quand bien même elle aurait démontré toute son humanité. Il y a peut-être de la peur en effet. Mais plus encore l'évidence que ce rôle ne lui correspond pas.

« De toute façon, c'est accepté alors j'vais y aller. Et puis je suis pas tout seul. »

Cette pensée persiste dans son esprit jusqu'au moment où Mathéo et lui se tiennent devant la porte de l'immeuble de Kobayashi. L'inquiétude pigmente son regard alors qu'il tourne la tête vers son petit-ami. Pour autant, il accueille son attention d'un sourire.



---------------------------------

[Chez Kobayashi] Hypoglycémie de tendresse 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum