Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €


PNJ
Non validé ; bouhouhou
PNJ
■ Age : 34
■ Messages : 5440
■ Inscrit le : 31/03/2008

PNJ

KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre Empty KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre

Sam 31 Oct 2020 - 22:05
Tokuchō   en résumé...
Bonjour à tous et bienvenue dans cette troisième édition du KHShinbun !

Ce mois ci, comme d’habitude des rumeurs, des interviews et l’actualité du mois. On vous tient  au courant de tout ce que vous avez loupé.

Un petit résumé pour vous mettre l’eau à la bouche ? D’accord ! Tout d’abord on parlera bien sur de la rentrée et de la façon dont elle s’est déroulée dans l’ensemble.
Ensuite nous allons parler de cette fameuse évaluation de théâtre. Il y a eu et des perles dont on a eu écho. Vous vous êtes apparemment donné à fond pour cette matière bien trop souvent délaissée.
Nous aborderons aussi le Kobai-sai et les différents ateliers que les classes semblent privilégier, prêts à enfiler un costume de soubrette les 3-C ?
Comme d’habitude deux interviews vous attendent, une avec une déclaration digne des plus beaux films romantique et l’autre avec un playboy malgré lui qui défendra son honneur face aux rumeurs.
Enfin deux nouveaux membres du personnel sont arrivés ce mois ci, on est allé à la pêche aux informations pour que vous en sachiez plus sur votre prochain crush impossible.
Mais avant tout ça, voyons ensemble qui a gagné un niveau ce mois ci !



Bon anniversaire !

Nouvelle rentrée, nouvelle édition du journal, nouveaux arrivants et quelques anniversaires à souhaiter ! Si vous étiez trop occupés à vous remettre dans le rythme et n’avait pas eu l’occasion de fêter l’anniversaire de vos amis, il est peut-être encore temps de leur organiser une fête surprise !

♥ Chandini Appachetty et Kakeru Menma ont tous deux soufflé leur vingtième bougie le 9 septembre !
♥ Thomas Walker a aussi soufflé sa dix-huitième bougie le 9 septembre !
♥ Toranosuke Shiba a soufflé sa dix-septième bougie le 17 septembre !
♥ Hibika Yokozawa a soufflé sa dix-huitième bougie le 21 septembre !
♥ Hiroshi Okazaki a soufflé sa dix-septième bougie le 23 septembre !
♥ Shima Yagyu a soufflé sa dix-neuvième bougie le 29 septembre !

Ce mois-ci, certains vont pouvoir s’inscrire à l’examen du permis de conduire et d’autres pourront enfin profiter des joies de la majorité ! Mais attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé alors amusez-vous mais toujours dans la modération !
De nouvelles têtes ont également poussé les portes de notre campus, et ce mois ce n’est pas un, mais deux membres du personnel qui viendront nous épauler au cours de nos études. Nous leur souhaitons à tous la bienvenue !

♥ Kobayashi-sensei est votre nouvel enseignant d’arts plastique à l’université, nous espérons qu’il se plaira sur ce campus !
♥ Sakai-sensei règne sur ce royaume sacré qu’est la bibliothèque, où tant aiment se réfugier pour étudier ou s’évader grâce à la lecture.
♥ Hanako Yamamoto rejoint la première année de filière artistique ! Nous sommes sûrs qu’elle arrivera à s’intégrer ici.
♥ Lily Richards intègre la première année de filière scientifique ! Nous lui souhaitons de s’épanouir parmi nous !
♥ Hiyori Yamato intègre la deuxième année de filière artistique ! Aucun doute quant au fait que le campus lui plaira et qu’elle arrivera sans mal à se faire une place ici !



En lumière

Ce mois-ci, l’école s’est activée. Pas étonnant pour une rentrée ! Après ces vacances, nos élèves étaient plein de ressources et nous l’ont fait comprendre. Différentes réunions ont eu lieu dans chaque salle de classe et il a fallu décider quelles activités seraient présentées lors du Kobai-sai qui, nous le rappelons, se tiendra le premier octobre ! Et figurez-vous que les ateliers proposés sont divers et variés...

Concernant les Chūgakkō, nous avons eu le droit à des idées hautes en couleurs ! Chacune d’entre elles étaient particulièrement créatives. Quatre se sont démarquées et ce sont les suivantes : Transformer la salle de classe en Escape Game ! Nous ne savons pas comment est-ce que nos jeunes élèves ont l’intention de métamorphoser ce lieu d’études en une énigme géante, mais nous sommes sûrs que le résultat nous surprendra si jamais elle est choisie. Un Cluedo géant fut également proposé, et prendrait les élèves en tant que protagonistes, et cette idée nous fait frétiller : Imaginez, devoir vous défendre et jouer les innocents alors que c’est vous l’imposteur ? N'est-ce pas excitant ? La troisième était un parcours du combattant. Voilà qui ravira les plus dynamiques et les plus sportifs d’entre nous ! Nous espérons sérieusement que la classe aura préparé des peintures de guerre si jamais. La dernière proposition était une légende à reconstituer ! Et l’idée de créer une légende à propos de la KHS et d’en faire tout un mystère recomposable grâce à des indices nous met l’eau à la bouche.

Concernant les 1-B, ce sont quatre idées qui se sont démarquées : Des énigmes et des duels contre les élèves de la classe ! Puisqu’ils se sentent d’humeur compétitive, les élèves de la 1-B ont proposé d’affronter ceux qui se sentiront d’attaque et visiteront leur salle classe ! Nous ne savons pas en quoi consisteront ces duels, mais nous avons hâte de voir ce que la 1-B a en tête ! Les élèves ont également proposé une variante de cette idée en la mêlant à un escape game, où chaque élève de la 1-B serait une sorte de boss à battre. La proposition suivante était de faire une toile collaborative ! Et nous trouvons que c’est une excellente idée qui miserait tout sur la participation de chacun. D’autant plus que la classe gardera un excellent souvenir matériel de l’évènement ! La troisième idée consistait en un jeu du goût ! Rien de mieux pour voir qui sont les plus aventureux et les plus courageux, car c’est une expérience qui demande du cran… Qui sait quelles farces la 1-B leur réserverait-elle ? La dernière idée était un classique des plus efficaces, c’est-à-dire des ateliers et des jeux autour d’une même thématique ! Reste à voir quelles thématiques nos chers élèves auraient eu en tête ! Avec la venue d’Halloween, nous avons notre petite idée…

Concernant les 2-A, sachez que ces derniers n’ont pas chômé ! Ce n’est pas moins de huit idées qui ont été trouvées, certaines un peu plus originales que d’autres mais au moins : Il y en avait pour tous les goûts lors des votes. La première était l’idée d’un café à thème. C’est un incontournable de la Bunkasai, mais on sait à quel point ce dernier peut être efficace et marquer les esprits ! Et nous savons que la 2-A saura lui faire honneur. Dans la même thématique, il y avait aussi l’idée de faire un stand de repas, qui mettrait en scène les cuisiniers les plus talentueux de la classe, mais aussi un stand d’onigiris surprise ! Cette idée-là nous semble si audacieuse que nous mourrons d’envie de voir ce que ça pourrait donner. D’autant plus qu’il est possible que cette idée et celle du café fusionnent… Qui sait ? Parmi les autres propositions, nous avions aussi une reproduction de constellations dans la salle de classe. C’est une activité aussi poétique qu’intéressante et les étoiles font toujours leur petit effet… Dans un esprit un peu plus aventureux, une chasse au trésor a également été proposée et nous sommes curieux de savoir comment les 2-A ont prévu d’organiser une telle chose dans leur salle de classe ! Et pour tester votre courage et rester dans le thème d’Halloween, avec un peu d’avance certes, les élèves pouvaient également voter pour un escape game au thème de maison hantée ! D’humeur farceuse, nous savons que les 2-A sauront être créatifs pour vous faire frissonner… Dans une optique un peu plus posée, un stand de jeux de société collaboratifs a également été proposé. C’est un excellent moyen d’apprendre à se connaître en s’amusant, mais… Gare aux mauvais perdants ! La dernière idée était également un classique, mais clairement indémodable… Une bonne vieille pièce de théâtre ! Qui sait ce que nos élèves auraient pu nous réserver ? Une réinterprétation, une pièce tout droit sortie de leur imagination, ou encore quelque-chose d'interactif avec le public ? Mystère.

Concernant la 3-C, ce sont trois idées qui sont sorties du lot, dont une qui se déclinait en trois thématiques différentes… La première d’entre elle n’est autre que l’indispensable, l’inévitable maison de l’horreur ! Que serait un Bunkasai sans sa maison de l’horreur ? D’autant plus qu’en plein mois d’octobre, ce serait particulièrement pertinent ! La 3-C a également eu l’idée de faire un escape game ! Peut-être pourraient-ils se mettre d’accord avec la 1-B pour essayer de faire un niveau de difficulté au-dessus du leur ? Cela ferait un parcours intéressant à travers le lycée… Enfin, ce n’est qu’une idée ! Pour la dernière idée, c’était un café à thème qui a été proposé ! Mais dont les thèmes sont… Pour le moins spéciaux, pourrions-nous dire ! En effet, le thème de Maid Café, qui a été proposé, semblait presque simple comparé aux deux autres alors qu'il est usuellement le plus tabou… Que diriez-vous d’un thème de T-Rex ? Costumes fournis bien entendu ! Ou encore… Zombies T-Rex, pour coller à Halloween ? Vous nous avez bien lus ! Et seul l’avenir nous dira quel thème la classe aura choisi pour l’évènement…

Concernant le groupe B de la section artistique, quatre idées ont été proposées par nos étudiants. La première serait de faire un concert, dévoilant les belles voix de nos artistes ! Quoi de mieux qu’une chorale pour montrer leur talent ? Évidemment, le plus important étant de s’amuser, personne ne sera jugé sur le timbre de sa voix ! Ensuite, un spectacle a également été proposé, sous trois thèmes différents susceptibles de plaire au plus grand nombre ! Le premier d’entre eux serait l’incontournable Harry Potter ! Qui n’aime pas Harry Potter ? Qui ne connaît pas Harry Potter ? Et quoi de mieux qu’un univers empli de magie pour représenter les couleurs de sa classe ? Après tout, la créativité règne chez nos artistes et la créativité est une forme de magie ! Le deuxième thème, et pas des moindres, serait l’univers Marvel ! Imaginez seulement nos étudiants déguisés en super-héros… L’on signerait tous, n’est-ce pas ? Mais si vous vous imaginez que ce serait le plus audacieux, laissez-nous seulement vous dire quel est le troisième et dernier thème… Un spectacle à scènes cultes ! Pourquoi se cantonner à un seul et unique univers quand on peut se permettre de mêler tous ceux qu’on aime et qui régissent notre pop-culture ? Quel que soit le choix de nos artistes, nous savons déjà qu’ils nous régaleront !

Concernant le groupe D de la section littéraire, ces derniers nous ont révélé avoir hésité entre trois propositions bien distinctes ! La première serait celle d’un escape game, et s’ils arrivent à obtenir le droit d’user des amphithéâtres… Ce pourrait être une excellente idée ! Et en tant que classe littéraire, la deuxième idée s’imposait sans l’ombre d’un doute : Une pièce de théâtre ! Interprétés par de futurs professionnels de la littérature, nous sommes tous curieux de voir comment les classiques rendraient si les étudiants de Kobe s’y collaient. Mais la dernière de leur idée est notre coup de cœur personnel… Un jeu de rôle grandeur nature ! Nos étudiants vous fournissant des costumes, eux-mêmes fondus dans divers rôles… À votre avis, sur quoi ce jeu de rôle pourrait-il porter ? Médiéval ? Médiéval fantastique ? Science-fiction ? Apocalypse ? Nous le saurons bien assez tôt !

Concernant le groupe C de la section scientifique, sachez que ces derniers regorgeaient d’idées ! Ce ne sont pas moins de huit propositions différentes qui ont été mises en lumière. La première, plutôt insolite, fut un Docteur Maboul grandeur nature ! En entendant cela pour la première fois, nous pensions que ces coquins de scientifiques avaient l’intention d’utiliser un modèle vivant maquillé et déguisé pour l’occasion… Finalement, ce sera avec un squelette que l’épreuve sera proposée ! La deuxième idée, moins audacieuse mais pas moins intéressante pour autant a pour vocation de tester la culture scientifique des élèves qui se joindront à l'événement : Un quizz “anatomie et science” ! Parfait pour apprendre en s’amusant. Parmi les autres idées se trouvaient deux ateliers de prévention : Un de secourisme, et un de sensibilisation aux maladies ! Car nos étudiants en sciences gardent la tête sur les épaules et sont là pour nous rappeler les choses importantes de la vie ! Apprendre les gestes de premier secours ou s’informer sur la santé en général est primordial et sera utile à tous ! Le club de journalisme salue vivement ces belles initiatives de la part de la section scientifique, par ailleurs. Dans des thématiques aussi sérieuses mais intéressante, les étudiants ont proposé d’expliquer le paranormal par la science ! En brisant notamment les clichés de films d’horreur ou en laissant les élèves qui visiteront leur évènement leur poser des questions à ce sujet. Dans les mêmes idées de vulgarisation, l’idée de présenter des découvertes et des curiosités scientifiques insolites s’est démarquée ! Mais ce n’est pas parce qu’ils sont en filière scientifique que nos étudiants ne savent pas s’amuser, oh non… Par exemple, en faisant des expériences scientifiques avec le public ! Une idée audacieuse et qui plaira à plus d’un car la pratique est toujours un peu plus excitante que la théorie, il faut le dire ! Mais si vous pensez qu’il s’agit de l’idée la plus insolite, attendez seulement d’entendre parler de la dernière… Sûrement un coup des étudiants de médecine qui font tout ce qu’ils peuvent pour essayer de se changer les idées ! Que diriez-vous d’un Host Club spécial infirmières, médecins et scientifiques ? On espère que ce ne seront pas des scientifiques fous… Pour le reste, on leur laisse carte blanche !

En conclusion, le Kobai-sai s’annonce particulièrement mouvementé ! Évidemment, vous pouvez compter sur nous pour rester aux aguets. Nous intercepterons le moindre détail croustillant...

Mais la préparation du Kobai-sai n’était pas la seule activité du mois de septembre ! Effectivement, nos professeurs de théâtre, voulant redonner un peu d’attrait à leur discipline, ont décidé d’organiser des petits spectacle d’improvisation sur la base du volontariat avec quelques points dans la moyenne en plus à la clé et de quoi bien s’amuser. Et devinez quoi… Les membres du personnel étaient eux aussi invités à participer pour motiver les élèves !

Cinq groupes se sont donc portés volontaires pour se faire, et d’après les échos qui nous ont été fait, chacun de leurs passages était haut en couleurs et plein de rebondissements… La scène proposée était un cambriolage, un voleur, un ou plusieurs policiers, quelques victimes… Et le tour était joué ! Princesses camouflées, couples insolites, portes défoncées, combats de statuettes et de matraques en mousse, trafic que petites culottes, enjeux politiques et critique de l’économie, histoires d’amour tragiques, drague de secours… Oh, il y en avait vraiment pour tous les goûts !



Goshippu

Mystère n°1 : Bonjour !
Mystère n°2 : Oh, vous êtes déjà là !
Mystère n°1 : Que crois-tu ? Ils sont toujours là à l'heure pour nous lire...
Mystère n°2 : Oui, oui, j'oubliais !
Mystère n°1 : Alors, qu'est-ce qu'on a ce mois-ci ?
Mystère n°2 : Des bruns ténébreux, une présidente du club d'art plastique, des triangles amoureux, ou carrés ? Oh je ne sais même plus...
Mystère n°1 : Du lourd quoi...
Mystère n°2 : Exactement... Alors laissons la parole aux petits oisillons qui nous ont envoyé des rumeurs ce mois-ci.

On peut invoquer un génie à partir d'un seau d'eau lancé par la fenêtre. Il est un peu grognon, il exauce trois vœux, mais il est gentil au final.

Mystère n°1 : Un génie dans un seau d’eau ? Ce doit être un génie trouvé sur wish.
Mystère n°2 : Je pense que je vais essayer, après tout, si c’est vrai, je ne dis pas non à trois vœux.

J'ai vu la présidente du club d'art plastique et un des blond du club de basket discuter vivement à la sortie des vestiaires, querelle d'amoureux, rupture ou déclaration d'amour qui tourne mal ? Je n'ai pas osé trop m'approcher pour vérifier, la présidente du club d'arts avait l'air énervée en tout cas !

Mystère n°1 : Oh, comme c’est intéressant. Je me demande bien ce qui a pu se passer entre eux deux. La prochaine fois, n’hésitez pas à avancer, cela sera bien plus croustillant.
Mystère n°2 : Je suis sûr que ce n’est qu’un simple malentendu, réglez vos soucis entre vous, ce serait dommage de rester fâchés.

Je pense qu’on devrait tous prendre exemple sur la présidente du club de danse. Elle a défendu un garçon qui s’était fait traité de clochard dans un magasin ! En plus, moi je l’aime bien sa cicatrice de guerre...

Mystère n°1 : C’est vrai qu’une cicatrice, ça donne tout de suite un côté classe. Mais bon… La scène semble manquer un peu de croustillant.
Mystère n°2 : Je confirme les dires du message, il faut se défendre les uns des autres afin de rester soudés entre nous. C’est si bas de s’en prendre aux autres comme ça.

Depuis quand la peste du lycée fait du kendō ? Je l’ai vue avec un professeur personnel même ! J’espère qu’il était bien payé parce que vu le morceau… Il a intérêt à s’accrocher !

Mystère n°1 : Pauvre professeur, il ne sait pas dans quoi il s’embarque...
Mystère n°2 : Elle a très certainement un bon cœur qu’elle cache. Soyez gentil afin de le découvrir.

Pendant les vacances, j’ai vu un type avec une grosse tache de sang sur l’épaule avec un surveillant ! Je crois qu’il s’était battu avec un autre élève… Puis, j’ai vu le même garçon trainer dans l’ombre d’un étudiant de la section scientifique ! Vous savez celui qui a des airs de prince… Vous croyez qu'il y a quelque chose de louche là-dessous ? C'est peut-être son homme de main !

Mystère n°1 : Oh, intéressant tout ça. Cela mérite d’être creusé. En attendant, soyez bien attentifs, ce serait dommage de froisser la mauvaise personne et rencontrer un peu trop violemment le sol.
Mystère n°2 : Ceci n’est qu’une suite de hasard, voyons. Qui irait tabasser quelqu’un pour un autre ? Ce n’est que dans les films… N’est ce pas ? Hein ? Pas de yakuzas ici !

Je crois qu'il y a un kidnappeur de chat sur le campus ! J'ai vu cet étudiant avec un chat dans le parc et après j'ai vu la présidente du club d'arts plastiques venir chercher l'animal complètement paniquée ! Est-ce qu'il a sauvé le chat ou alors il l'a volé ? Une chose est sûre, faites attention à vos animaux !

Mystère n°1 : Peut-être qu’il comptait demander une rançon car il n’a plus de sous pour s’acheter son goûter. En tout cas, il s’est fait avoir. Dommage, bien tenté.
Mystère n°2 : Ou alors, il est tout simplement tombé amoureux de cet animal trop chou et il n’arrivait pas à s’en séparer. Il devait avoir le coeur brisé.

J'ai entendu des professeurs parler dans les couloirs... Il parait que le bal d’Halloween de cette année se passera dans le parc avec un grand feu de camp pour reproduire la fête d'origine... Quoique je ne sais pas si c'est vrai ou non pour le feu parce que ça me semble dangereux quand même... Un feu d'artifice ne serait-il pas plus raisonnable ?

Mystère n°1 : Un feu d’artifice avec certains énergumènes de notre établissement ? Aussi dangereux, je vous assure. Il me semble même qu’un élève de section artistique voulait organiser un feu d’artifice pour le Kobai-sai… Grand fou ! Sincèrement, avec certains élèves qu’on a, il vaut mieux ne rien faire. Même une soirée mousse pourrait mal finir avec eux.
Mystère n°2 : Oh non, avec le grand feu de camp, on va pouvoir faire griller des chamallows, ce serait génial ! Bon. Il faudrait vraiment beaucoup de chamallows et un grand feu dont on ne pourrait sûrement pas s’approcher, mais on peut toujours rêver, non ?

Hey vous connaissez le vampire du campus ? Il a été vu en compagnie d'une fantôme ! Ça devient pas mal paranormal dans le coin. Pourtant Halloween est encore loin...

Mystère n°1 : Dans l’ambiance Halloween. Parfait. Il mord les gens ? Est-ce que c’est plutôt un Dracula, ou un Edward Cullen ?
Mystère n°2 : Arrête un peu, tu veux ?! Si les élèves commencent à se mordre entre eux avant le trente-et-un, on n’est pas sortis de l’auberge...

Ashley Morgan ? Avec une fille ?! Une grande brune anglaise qui est arrivée ce mois-ci… Je n’y aurais jamais cru… Je croyais qu’elle sortait avec un beau blond… Ou alors c’était peut-être la fille avec les cheveux violets qui sortait avec lui ? Ou l’autre beau blond… Oh, je ne sais plus moi !

Mystère n°1 : Les cœurs s’échauffent ! Ça doit être la rentrée...
Mystère n°2 : Moi je trouve surtout que ça se marche pas mal sur les plate-bandes par ici ! On se croirait dans Les Feux de l’Amour...

Le Kobai-sai me fait peur… Entre le Host-Club d’infirmières et de médecins sexy et le Maid Café qui ont été proposés… Imaginez si nos parents voient ça ?!

Mystère n°1 : Oh, oui ! Tapez-vous la honte ! Ça nous fera des choses à commenter.
Mystère n°2 : Non mais ça va pas la tête ?! Ne l’écoutez pas. Amusez-vous, surtout, et je suis sûr que vos parents passeront un bon moment en découvrant votre école.

Deux membres du personnel ont été vus ensemble au karaoké… Faut croire que le travail rapproche les gens...

Mystère n°1 : Hey, mais y avait les noms sur le papier à la base...
Mystère n°2 : Je te l’ai déjà dit, mon cher. On ne tue pas l’amour dans l’œuf !

Faites attention à vous… Y a des élèves de Chūgakkō qui se font harceler… C’est vraiment pas cool.

Mystère n°1 : Même moi, je ne cautionne pas.
Mystère n°2 : Encore heureux ! Sinon, je t’assure que je me serai arrangé pour te virer… Enfin… C’est effectivement très grave. Si jamais vous êtes victimes de harcèlement : Parlez-en. À vos amis, à vos professeurs qui vous écouteront avec toute l’attention du monde, aux surveillants ou à n’importe quel membre du personnel. C’est très important et qui que vous soyez, vous ne le méritez pas !

Y a un beau brun qui est arrivé en août et qui a rejoint le club de kendo… Ténébreux et mystérieux comme on les aime… Il parait qu’il envisage de devenir le prochain président du club de kendo… Affaire à suivre !

Mystère n°1 : Y en a que pour les beaux bruns mystérieux de toute façon...
Mystère n°2 : N’importe quoi, regarde, nous parlions de beaux blonds plus haut… En tout cas, je crois que ce beau brun mystérieux n’est autre que notre invité à l’interview de Tsuno-san… Encouragez-le !

Euh, le Dieu de l’argent sérieusement ? Non parce que… Enfin, je ne sais pas moi… Tu trouves un billet par terre, tu es content et à la limite, tu envoies un message à tes amis ! Mais tu ne te mets pas à danser comme ça devant tout le monde !

Mystère n°1 : En attendant, il fait bien de le remercier parce que son Dieu de l’argent le remercie en lui faisant trouver des billets par terre...
Mystère n°2 : Moi je m’inquiète pour le véritable propriétaire du billet ! Le pauvre… Il a dû avoir une mauvaise surprise !

Je suis désolée, les filles, mais le cœur du capitaine du club de basket n’est plus apprendre… On raconte qu’il s’est casé avec une rédactrice du club de journalisme aux cheveux roses… J’ai vraiment besoin de la nommer ?

Mystère n°1 : Le capitaine du club de basket… Tu m’étonnes, ça ne doit pas être bien difficile de toutes les avoir à ses pieds !
Mystère n°2 : Tu vas encore nous dire que tu n’aimes pas les bruns ténébreux et mystérieux, c’est ça ? Tu radotes, mon ami.



Nos interviewés




Ce mois-ci, Ayano et Riley ont décidé d’échanger leurs rôles pour pimenter la section des interviews ! Notre président du club s’occupera personnellement du tiré au sort du mois, et sa fidèle rédactrice préférée ne fera qu’une bouchée de notre invité de marque qui a fait un peu parler de lui ce mois-ci...

Ayano : « Bonjour Soren, merci de bien vouloir m'accorder cette interview, comment vas-tu ? »
Soren : « Bonjour, euh de rien... Même si c'est assez surprenant que le choix se soit porté sur moi. Ça va pour ma part et toi ? »
Ayano : « Ça va très bien merci, et ne sois pas si modeste. Je suis sûre que de nombreuses personnes sont très curieuses d'apprendre à te connaître, moi la première. Est-ce que tu as un mot ou une question avant que l'on commence vraiment ? »
Soren : « Je me permet d'en douter, mais si tu le dis. Merci malgré tout, je m'excuse d'avance si je n'ai pas grand chose à dire. »
Ayano : « Oh ne t'en fais pas, je prendrais ce que tu me donnes, je ne suis pas là pour te forcer. Est ce que tu peux te présenter en quelques mots ?  Ton âge, ta classe, ta nationalité, tes clubs, si tu as des responsabilités à Kobe... »
Soren : « Eh bien, je m'appelle Haruka Soren et je suis arrivé depuis le mois dernier à Kobe en tant qu'étudiant pour la première année artistique. Je n'ai pas vraiment de responsabilités en fait et je suis au club de kendo. »
Ayano : « Si je ne me trompe pas tu as dix-neuf ans, est-ce que tu as déjà passé ton permis de conduire ? »
Soren : « Non pas encore, mais c'est prévu dès que possible que je m'y mette. »
Ayano : « Super ! Tu as l'air motivé. »
Ayano : « Tu sais déjà quelle voiture tu voudras ? »
Soren : « Pas vraiment, je pense que je ferai confiance à mon oncle pour ça »
Ayano : « C'est bien de pouvoir compter sur sa famille pour ce genre de choses c'est sûr, surtout quand comme moi on ne sait pas vraiment comment ça marche ce genre d'engins. »
Soren : « À l'heure où on se parle, j'en suis au même point pour être honnête, il faut bien apprendre tôt ou tard, non ? »
Ayano : « Pour faire saliver nos lectrices et nos lecteurs, pourrais-tu te décrire un peu physiquement ? »
Soren : « Ah ? Euh eh bien... Je suis assez mince, ou en tout cas je fais en sorte de l'être, j'ai des yeux verts et des cheveux noirs. Je vois pas vraiment quoi dire de plus en réalité, je suis banal quoi. »
Ayano : « Je rajouterais un joli regard vert encadré par un visage fermé au premier abord qui cache une personne plutôt agréable à voir et à qui parler… Comment se passe ta vie à KHS ? Il me semble que tu es arrivé il y a peu. Tu arrives à bien t'adapter ? »
Soren : « ... Pas si mal, j'ai déjà pu rencontrer quelques élèves et étudiants qui m'ont plutôt bien accueilli j'avoue. J'espère réussir à aller jusqu'au bout du cursus. Donc, je dirais que tout se passe bien pour l'instant. »
Ayano : « Super ! Et au niveau du pensionnat ? Ce n'est pas trop dur de partager sa chambre ? »
Soren : « Non pas vraiment, je m'y suis vite fait, ça ne fait même pas vraiment pas de mal de prendre une bouffée d'air frais. Pour ce qui est de la chambre, il faut ce qu'il faut. Même si j'ai la chance d'être tombé sur quelqu'un d'assez discret. »
Ayano : « Ta famille ne te manque pas trop ? »
Soren : « Si, par moment. Mais ils ne sont pas très loin contrairement à d'autres élèves ici. Je n'ai qu'une heure de train a faire si je veux être avec eux. Donc, je ne me plains pas. »
Ayano : « Oh, oui c'est sûr, tu retournes souvent les voir du coup ? »
Soren : « Quand c'est possible, oui. »
Ayano : « Est ce qu'ils sont inquiets quant à ton avenir ? Je sais que beaucoup d'étudiants en arts sont un peu perdu quant à leur futur métier. »
Soren : « Eh bien, pas vraiment. C'est compliqué, j'ai un peu de mal a me projeter dans l'avenir. Mais en tant qu'aîné c'est moi qui devrait reprendre l'entreprise de ma famille a terme. Je ne pense pas vraiment avoir la chance de rester dans le domaine de l'art. »
Ayano : « Oh, et, si ce n'est pas trop indiscret, dans quel genre de secteur est l'entreprise familiale ? »
Soren : « Ça ne l'est pas. Ma famille tient un dojo spécialisé dans l'enseignement du kendo depuis un bon moment, 100 ans environ. »
Ayano : « Ah oui, c'est pas commun ça, je comprends mieux le choix du club du coup. J'imagine que c'est un sport qui t'intéresse tout de même, même si ce n'est pas ce à quoi tu aspires forcément comme métier. »
Soren : « C'est difficile à dire, j'ai grandi dedans donc c'est presque normal pour moi de pratiquer ce sport, comme je n'ai aucune idée de quoi faire plus tard, j'imagine que c'est pas plus mal. »
Ayano : « Je vois, au moins ça te permet de tisser des liens au club de kendo, tu as déjà pu te faire quelques amis à Kobe depuis ton arrivée ? »
Soren : « J'ai rencontré quelques personnes comme je l'ai déjà dit. Le courant et plutôt bien passé pour le moment, j'espère juste apprendre à les connaîtres un peu plus dans le temps. »
Ayano : « Mh, mh... Quelques futures conquêtes déjà en vue ? »
Soren : « Euh hein ?... No...non ... Enfin pas vraiment. Je n'ai personne en vue mais je vois pas trop l'intérêt de cette question. »
Ayano : « Oh, eh bien tu sais, notre but est avant tout de te découvrir et de mieux comprendre ton environnement et ta personnalité, une ou un petit ami est important dans la vie de quelqu'un. Mais je comprends que la question puisse gêner, changeons de sujet si tu préfères. »
Soren : « Ça ne me dérange pas. Eh bien non pour répondre en toute honnêteté, je n'ai personne en vu et l'inverse me semble tout aussi probable. »
Ayano : « Ça marche, tu parlais tout à l'heure du club de kendo, et du fait que ta famille est spécialisée dans ce sport. Est ce que tu aurais pour ambition de prendre la succession de l'actuel président ? »
Soren : « Je n'y ai pas songé, mais si la place venait à ne pas être convoitée. j'accepterais volontier de prendre cette charge si ça peut me permettre d'aider mes cadets à progresser dans le domaine. »
Ayano : « Ça serait super, je suis sûre que tu ferais du bon travail. Est-ce que tu as d'autres projets au sein de l'école en vue dans le futur ? »
Soren : « Il n'y a qu'un moyen de le savoir. Pas du tout, je vis au jour le jour pour le moment. »
Ayano : « Super, l'interview est presque terminée, il me reste juste deux trois choses à voir avec toi et je te libère. »
Soren : « D'accord, oui, quoi donc ? »
Ayano : « Il a été porté à mon attention que tu passais beaucoup de temps en charmante compagnie depuis ton arrivée, rien de mal à cela au contraire je te comprends tout à fait. Et puis un joli jeune homme comme toi, je les comprends,... Il y aurait même eu des contacts physiques et des déclarations passionnées en public d'après mes sources... Ma question étant, est-ce une volonté ou un don d'être aussi bien entouré quotidiennement ? »
Soren : « Quoi !? Comment ? Euh non je n'ai jamais fait de déclarations passionnée et encore moins en public... Faudrait revoir sérieusement vos sources pour le coup. Quant à ceux avec qui je passe du temps, la plupart du temps, c'est sur un coup de hasard et rarement prémédité. Enfin mise à part une amie qui m'accompagne en sport. Je ne suis pas quelqu'un qui court après les conquêtes et pour être honnête, je n'ai rien d'intéressant. »
Ayano : « Ah... Étrange, il me semblait pourtant que vous auriez été aperçu dans un centre commercial avec une jeune femme et elle ne semblait pas être une simple amie, et vous auriez aussi été aperçu sur la plage en train d'appliquer de la crème solaire à une demoiselle... Mais j'imagine que ça ne doit pas être vous dans ce cas, ce n'est pas quelque chose qu'une personne ne courant pas après les conquêtes ferait j'imagine... »
Soren : « Ah... Les nouvelles vont vite mais c'est trompeur. Pour ce qui est du centre commercial, je tairais le nom de cette personne, mais c'était pour l'aider...  Des types ne voulait pas la lâcher et je me suis fait passé pour son copain temporairement histoire qu'elle soit tranquille. Et pour ce qui est de la plage, peut-être aurait-il été plus poli de la laisser se tortiller pour se passer de la crème dans le dos ? Elle m'a demander de lui rendre un service en lui évitant ça. Je n'ai franchi aucune limite et ce ne sont que des amies. Mais oui... C'était moi... Maintenant libre à vous de croire ce que vous voulez, je n'ai aucun intérêt à mentir. »
Ayano : « Très bien, très bien, désolé pour ce passage peu plaisant, mais saches que je parle de tout ça justement pour te donner le moyen de réfuter de telles accusations qui circulent déjà dans les couloirs que j'en parle ici ou pas. Et je suis heureuse que tu aies pu le faire et démêler le vrai du faux. »
Soren : « Je comprends, c'est vrai que si certains élèves ont vu ça, ça peut porter à confusion. Mais, je ne peux pas laisser quelqu'un dans le besoin, peu importe mon image. Pour être honnête, je me vois mal être en couple un jour. Comme ça, ça règle le problème. »
Ayano : « Maintenant revenons-en à un thème plus joyeux pour conclure notre interview si tu le veux bien, pourra-t'on te voir au Kobai-sai ? Tu es surement dans la team artiste du coup, tu feras les décos ? »
Soren : « Probablement, il y a des étudiants bien plus talentueux que moi pour ça, mais je vais faire de mon mieux aussi. »
Ayano : « Okay, as-tu un dernier mot à transmettre aux gens qui vont te lire ? »
Soren : « Eh bien, oui, ne vous fiez pas qu'aux apparences s'il vous plaît. Les rumeurs peuvent aller vite et faire plus de dégâts qu'on ne le pense. Pour ma part, je me moque de ce qu'on peut dire sur moi, mais d'autres ne réagissent pas pareil. Et encore merci à toi si je me demande encore pourquoi un tel choix d'interview. Euh tout ne va pas être dans le journal quand même ? »
Ayano : « Euh bah... Si. »




Après cette interview haute en couleurs et aux sujets diversifiés, ce sera au tour d’Hiroshi Okazaki. Et nous vous l’annonçons d’ores et déjà : Attachez bien vos ceintures car elle sera faites de rebondissements. Le hasard est bien fait, car il s'avère que notre cher invité et le président de notre club de journalisme se connaissaient en amont ! Et maintenant, laissons-leur la parole...

Riley : « Bonjour Okazaki-san ! Je suis heureux de pouvoir t'interviewer ce mois-ci, suite au tirage au sort du mois parmi les élèves fêtant leur anniversaire en septembre. Tu as déjà fait ça par le passé ? »
Hiroshi : « Bonjour Senpai ! Non, c'est une grande première pour moi. Et je suis content que ce soit toi qui m'interviewe. »
Riley : « Génial alors, je tâcherai d'être à la hauteur pour cette première fois. Sache que le plaisir est partagé ! As-tu quelque-chose à dire à nos lecteurs avant de commencer ? »
Hiroshi : « Dans l'immédiat, non. Mais on verra par la suite. »
Riley : « Très bien. Que dirais-tu de te présenter en premier lieu ? »
Hiroshi : « Ok. Moi c'est Hiroshi Okazaki, je suis au lycée en deuxième année. Je suis dans le club de cuisine, karaté et des aventuriers. Et, je viens d'atteindre mes dix-sept ans. »
Riley : « D'accord, dix-sept ans... Plus qu'un an et tu pourras passer ton permis ahah ! Donc tu as trois clubs, ça en fait des choses à faire ! Pourquoi avoir choisi ces clubs-là en particulier ? »
Hiroshi : « C'est vrai, ça ! Je n’y avais même pas pensé. Humm... Alors, je vais commencer par les deux plus évidents. J'ai choisi le club de karaté parce que c'est ce qui se rapprochait le plus du ju-jitsu. Pour le club de cuisine, c'était surtout par logique vis-à-vis du sport. Mais aussi parce que j'ai toujours eu l'habitude de cuisiner à la maison. Et le club des aventuriers, c'est grâce à une certaine Nakajima. »
Riley : « Oh, je vois ! Sacrée Nakajima-san, elle entraînerait vraiment le monde avec elle... Ju-jitsu tu dis ? Tu en faisais avant d'arriver à Kobe ? »
Hiroshi : « Exact. »
Riley : « Depuis combien de temps ? Et maintenant que tu as essayé le karaté, tu as une préférence ? »
Hiroshi : « J'en ai fait à partir de mes neuf ans jusqu'à mon arrivé à Kobe. Donc environs six, sept ans, quelque-chose comme ça. Pour moi le ju-jitsu garde un place importante dans mon cœur. Donc je dirais que je le préfère au karaté. Même si je prends mon pied au karaté. »
Riley : « Ceci explique cela ! Rien ne t'empêche d'apprécier les deux, même si ce sont pour des raisons très différentes. D'ailleurs, ça fait combien de temps que tu es arrivé à la KHS ? »
Hiroshi : « Je suis arrivé en avril de cette année, donc cela va faire six mois. »
Riley : « Comment ça se passe, l'intégration ? Le pensionnat, ça fait toujours un choc la première fois... Partager une chambre avec trois inconnus, c'est plutôt délicat ! »
Hiroshi : « Au départ, l’intégration ce n’était pas évident. Je n’arrivais pas à trouver ma place, et je crois que j'essayais trop de ne pas faire de frasques. Maintenant j'ai trouvé des personnes avec qui je peux être naturel, et qui m'aident. Et pour le pensionnat, je n’ai pas à me plaindre. Je suis avec des personnes plutôt calmes. »
Riley : « Voilà qui fait plaisir à entendre ! Ça a dû faire beaucoup de changement pour toi. D'autant plus si tu as réussi à te faire des amis sur qui tu peux compter. Peut-être même—une petite-amie ? »
Hiroshi : « Ouais, y'a eu pas mal de changement. Mais pas de ce côté-là. »
Riley : « Et c'est encore mieux si tu es tombé dans une chambre avec des élèves agréables. Comment ça se passe pour toi avec les cours ? Tu n'es qu'en deuxième année alors tu as encore le temps, mais tu as une idée des domaines qui te plairait pour d'ici deux ans ? »
Hiroshi : « Les cours ça ne va pas trop mal. Et j'ai encore aucune idée de ce dans quoi je vais le lancer plus tard. J'ai encore beaucoup à faire pour découvrir ce qui me passionne. Et j'espère que certaines choses seront accomplies d'ici-là. »
Riley : « Oh, je vois... Quoi qu'il en soit, tu as encore le temps avant de devoir te décider, je suis sûr que tu trouveras ta voie. Qu'est-ce que tu aimerais accomplir d'ici là, si ce n'est pas indiscret ? »
Hiroshi : « Le moment est venu Senpai. Je souhaite créer une association ! L'association des étudiants et des élèves. Et je veux que tu m'aides dans ce projet, Van Helden-senpai. »
Riley : « Que—comment ? Moi ? Wow, attends ça fait beaucoup d'informations d'un coup, là ! Enfin, avec un nom pareil, ça m'a tout l'air d'être un projet de très grande envergure, tout ça... Ça me plait déjà ! Et si tu m'expliquais, à moi et à nos lecteurs, ce en quoi cette association consisterait ? »
Hiroshi : « Cette association aurait pour vocation de produire du divertissement au sein du campus. La création d'événement, mais aussi la mise en avant de clubs auprès des autres. C'est en tout cas, les objectifs que je voudrais accomplir avec l'association. Bien sûr, ce n'est qu'un début. L'aspect social est primordial, mais elle n'empêchera pas, à terme de devenir une forme de lancement pour le futur professionnel de tout un chacun. »
Riley : « Wow—ça, c'est du projet ambitieux. C'était parfaitement inattendu en tout cas, sacré retournement de situation. Mais rien que comme ça, ça m'a tout l'air d'être un projet fascinant. J'ai tant de questions pour toi, mais il faut que je m'organise sinon je vais te bombarder ! Je suis d'accord avec toi pour l'aspect social et professionnel, je dirais même que les deux se complètent ! Tu parles de divertissement, d'évènements... Tu as déjà des idées en particulier en tête ? »
Hiroshi : « J'aimerais mettre à profit nos formidables clubs, et les mettre en communs sur des projets. Un comédie musicale avec le club de danse et de musique. La mise en place de compétitions sur divers thèmes. Il y a tant à faire ! »
Riley : « Ça, ce sont des propositions qui m'intéressent ! Je l'ai toujours dit : Les clubs ne travaillent pas assez ensemble. Et ton projet pourrait faire un excellent lien entre eux, c'est vraiment une bonne idée. Tu penses que tu vas réussir à la mettre en place ? As-tu déjà commencé à en parler autour de toi ? »
Hiroshi : « Par principe, ma motivation été gardée secrète jusque-là. Toi, et les lecteurs du journal seront les premiers à connaître l'ambition qui se cache dans ma tête, depuis un moment déjà. Et bien-sûr, la bonne mise en place de l'association ne relèvera pas uniquement de ma motivation. Mais d'un travail en collaboration, avec des personnes compétentes et de confiance. »
Riley : « Sache que le club de journalisme sera derrière toi sur ce coup. Que ce soit pour mettre en avant ton projet ou pour t'aider à le mettre en place ! J'espère que les autres clubs seront sur la même longueur d'onde. Comment comptes-tu t'y prendre pour le moment ? Tu vas commencer par t'entourer d'élèves ou directement attaquer avec nos chers membres du personnel ? »
Hiroshi : « Pour le moment, je pense me diriger vers les membres du personnel. Afin de régler des formalités administratives. Pour l'heure, la création de l'association ne devrait pas trop un problème. Dans la mesure où il faut être minimum deux pour la créer. Mais il va falloir jouer avec les règles de l'établissement. Aussi, je pense avancer mes recherches dans l'idée de trouver un potentiel référent. »
Riley : « Oh... Je vois ! Je suis sûr que ton idée plaira à beaucoup. Tu as une idée de référent en tête ? Le personnel devrait aimer l'idée. Des étudiants et des élèves qui s'entraident, ça fait toujours moins de travail pour eux ! »
Hiroshi : « On peut le voir comme ça ! Non, je n'ai aucune idée référent en tête. L'avantage, c'est qu'il n'y a pas de privilégiés ! »
Riley : « C'est sûr. Tu auras tout le loisir de voir qui est véritablement intéressé, comme ça. Comment une telle idée t'est-elle venue ? Tu me disais que ça faisait longtemps que tu y réfléchissais... Quelque-chose en particulier t'a poussé à essayer d'aller au bout ? »
Hiroshi : « À la base, c'était une envie de changement. L'idée de me lancer dans ce projet m’est venue naturellement quand j'ai remarqué le manque d'interaction avec les clubs. La création d'une association m'est apparue comme une évidence, à partir de là. »
Riley : « J'ai toute confiance en toi pour mener ce projet à bien alors ! Quand est-ce que tu penses que les choses commenceront à bouger ? »
Hiroshi : « C'est très difficile à dire. Pour moi, le plus tôt sera le mieux. Et merci pour tout cette confiance ! Ça fait chaud au cœur. »
Riley : « C'est tout à fait normal. Eh bien--je pense que nous avons globalement fait le tour ! Nous avons appris beaucoup de choses sur toi pendant cet échange, et avec une surprise de taille qui plus est... As-tu quelque-chose à ajouter, Okazaki-san ? »
Hiroshi : « Merci au club de journalisme pour cette interview. Et si vous êtes intéressé par l'association n'hésitez à venir me parler ! Je ne mords pas. Surtout si vous m'apportez des sucreries. »
Riley : « C'est nous qui te remercions pour cette interview riche en rebondissements ! J'espère que tu viendras à bout de tes projets, avec ou sans sucreries ! Encore merci Okazaki-san, et je compte sur toi pour nous en mettre plein la vue ! »



Extra-Muros

Comme lors de chaque édition, voici les dernières actualités du mois de septembre ! Au menu, deux festivals et un tournoi !

Tournoi tokyoïte de Sumo

Du 11 au 25 septembre se tenait le tournoi de Sumo à Tokyo ! Pour y assister, vous pouviez vous rendre sur place à condition d’avoir réservé avec beaucoup d’avance, ou prendre des billets en ligne pour pouvoir assister aux journées de tournoi à distance ! Les caméras n’étant pas très éloignées du dohyō, vous pouviez rester au campus pour regarder les rediffusions des combats, ou assister au direct pendant les week-ends ou après les cours !

Vous ne connaissez rien au combat de sumo ? Nous sommes là pour vous en apprendre un peu plus sur la discipline. Chaque combat est précédé d’une cérémonie dite du Yokozuna. La préparation des lutteurs se nomme le Shiko juste avant que ces derniers ne se positionnent à l’Est et à l’Ouest du dohyō. L’arbitre, appelé le gyōji se trouve au Sud et fait face au Nord pour pouvoir scruter le combat sans ne rien manquer. Le principe est plutôt simple : Les lutteurs ne doivent pas sortir du cercle, ce que nous appelons donc le dohyō, et ne doivent pas toucher le sol avec une autre partie du corps que leurs pieds ! Ce qui sépare catégoriquement le sumo de la lutte classique est le gabarit de ses lutteurs mais aussi les nombreux rites qui l’entourent ! Le combat de sumo est une discipline faite de traditions qui s’ancre dans l’histoire japonaise.

Festival du Reitai-sai

Du 14 au 16 septembre se tenait le festival du Reitai-sai à Kamakura, au sein du sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu ! Ce grand festival shinto cumule les cérémonies traditionnelles où les croyants peuvent se réunir afin de faire leurs prières, mais aussi pour assister aux différentes parades qui ont lieu sur place.

Mais l’événement qui attire le plus de monde est celui qui se déroule lors du 16 septembre : Le Yabusame-Shinji, qui n’est autre qu’un sport mêlant course à cheval et tir à l’arc. Il s’agit du véritable temps fort du festival. Cette discipline existe en l’honneur du Dieu de la guerre Hachiman. Les costumes traditionnels y sont authentiques, finement travaillés et ce sont les accoutrements des intervenants qui sont les plus impressionnants. Surtout lorsqu’on sait que ces derniers sont très fidèles à leur histoire.

Les festivités ne s’étendent pas qu’à ces deux activités, puisqu’on peut trouver également tout au long du festival des cérémonies de thé, des concerts au tambour taiko, mais aussi des parades dansantes ! Certains endroits du sanctuaire sont également réservés aux démonstrations de kendo et de judo.

Tokyo Game Show

Du 15 au 18 septembre se tenait le Tokyo Game Show ! Otakus, gamers, gameuses, passionné.e.s de pop-culture étaient conviés lors de cet évènement pour rencontrer d’autres fans, pratiquer le cosplay, acheter des tas de goodies ou rencontrer certaines stars de leur choix ! Acteurs de dramas, doubleurs, auteurs ou encore concepteurs de jeux-vidéos ! C’est avant tout un lieu de partage pour s’amuser et pouvoir rencontrer de nouvelles personnes avec qui discuter de ces univers qui nous passionnent tant ! Car ce sont plus de deux-cent-milles visiteurs qui s’accumulent sur les trois jours du salon.

C’est également le moment que choisissent certains studios pour annoncer des jeux-vidéos, de nouveaux opus à leurs sagas ou de simples nouveautés pour ravir les fans !



The end...

Il est déjà l’heure de nous dire au revoir, vous lisez trop vite ! Nous espérons que vous avez apprécié ce numéro, avant de nous quitter voici ce qui vous attend le mois prochain :

Octobre sera rempli d'événements et comme toujours, nous serons présents. On parlera donc du Kobai-sai, quel stand a fait carton plein ? Quel parent a mis la honte à son fils ou sa fille ? Quelle classe a mis les bouchées doubles ? Rivalités, moments gênants, même romantiques...

On reviendra aussi sur la soirée d’halloween qui est toujours un moment de l’année très attendu à KHS. À qui serez vous attaché cette année ? Quel costume porterez-vous ? Quel matière visqueuse devrez vous braver pendant les épreuves qui vous attendent ? Nous sommes très pressés de le savoir.

Bien entendu, la boîte à rumeurs est à disposition et n’attend que vous ! Ce mois-ci était plutôt chargé avec la rentrée et les préparatifs pour le Kobai-sai, alors nos petits espions ont eu un peu plus de mal à trouver du contenu pour vous divertir et aimeraient pouvoir se reposer davantage sur votre participation ! Mais avec un mois d’octobre qui arrive aussi riche en évènements, nous comptons sur vous pour remplir l’urne à rabord. Nous espérons que vous nous enverrez tout ce qu’il y a de plus croustillant !

N’hésitez pas à nous envoyer vos retours également ! Nous sommes toujours heureux de savoir que nous sommes lus et peut-être même appréciés ! Le journal demande pas mal de travail à ses rédacteurs qui aimeraient trouver davantage d’échos de leurs lecteurs, que ce soit pour qu’ils s’améliorent et vous donne toujours de meilleures news ou pour simplement savoir ce que vous en avez pensé ! Et vous n’imaginez pas à quel point ces retours peuvent leur faire plaisir.

En espérant que les éditions du KHShinbun continuent de vous plaire et vous soyez motivés à participer un peu plus à la vie de ce journal, nous vous souhaitons un bon Kobai-sai et Halloween à Kobe ! N’abusez pas trop des bonbons.





Invité
Invité
Anonymous
Invité

KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre Empty Re: KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre

Dim 1 Nov 2020 - 11:31
Ooooooh, mais quel beau numéro une fois encore ! C'était long à lire mais très riche en infos utiles et croustillantes, et qu'est-ce qu'on peut bien demander de plus à un journal, ma foi ? Merci beaucoup pour les résumés des différentes activités du kobai-sai ! Moi qui voulais y faire un tour, ça va bien m'aider (ou pas, car je ne sais plus que choisir) ! Et une fois encore, je me suis régalé avec les rumeurs. Ça donne envie de remonter à la source et de lire les rps de ses petits camarades (chose que je fais trop peu souvent, c'est très mal). L'idée du feu d'artifice est très cool, on devrait la garder !

Nom d'un chien, Riley, que faisais-tu à m'espionner au karaoké ? èé

Un grand bravo à tous les membres du club de journalisme qui ne ménagent vraiment pas leur peine pour nous offrir des numéros de qualité, c'est super chouette ! Vous êtes les meilleurs et merci à vous Coeur2
Invité
Invité
Anonymous
Invité

KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre Empty Re: KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre

Dim 1 Nov 2020 - 11:41
Je l'avais déjà dit à la rédaction mais le code est de toute beauté ! J'aime bien le journal, merci encore pour tout votre boulot, ça ajoute vraiment un petit truc en plus au forum et j'ai hâte d'utiliser les rumeurs en rp ! Le résumé des activités pour le bunkasai est super utile aussi ! Ça permets d'avoir tout sous les yeux !

Je ne mets que l'avis de Tessa vu que Gideon ne lit que pour assouvir sa curiosité et qu'il n'a pas vraiment d'avis sur les trucs xD

Tessa:
Invité
Invité
Anonymous
Invité

KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre Empty Re: KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre

Dim 1 Nov 2020 - 12:03
Salut du coup c’est la première fois que je lisais le journal et c’est super bien écrit et c’est vraiment cool d’avoir un petit résumé des choses importantes qui ont eu lieu dans le mois ! Bravo a tout ceux qui travaille dessus ça doit être du boulot mais c’est vraiment bien !
Invité
Invité
Anonymous
Invité

KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre Empty Re: KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre

Dim 1 Nov 2020 - 12:35
Les réactions hors rps de la joueuse :

Whaaaaaaa ! Encore une très bonne édition ! J'ai un gros coup de coeur pour les interview avec Soren qui remet en cause les questions d'Ayano xD
et de découvrir de cette façon RP le projet d'Hiroshi, c'est vraiment bien amené et classe !

Les rumeurs, j'adore ça comme d'habitude haha ! Et le résumé pour le Kobesai sera vraiment utile pour ma part, histoire d'avoir un condensé de tout ce qui va se passer ce jour là !

Merci pour cette belle édition ♥
(et je tiens à dire que graphiquement c'est très joli, je suis fan ! Voilà ! xD)

Emily qui lit le journal:
Invité
Invité
Anonymous
Invité

KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre Empty Re: KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre

Dim 1 Nov 2020 - 23:05
Nice work, meme si certaines rumeurs sont tirées par les cheveux (ca en reste droles pour certaines). L'interview d'Hiroshi c'est une belle surprise ! Et sinon, pour les réacs, j'ai déjà envoyé les SMS que je voulais ! Okazaki c'est pour bientot en RP.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre Empty Re: KH Shinbun - Edition du mois d'Octobre

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum