Le Deal du moment : -24%
-24% Sac de 8kg de briquettes de charbon WEBER
Voir le deal
12.99 €


Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Nos étoiles brillent à l’unisson

Jeu 25 Mai 2023 - 4:15
Samedi 24 février

Ce soir, je suis en concert.Comme tous les concert, je stresse un peu parce que je sais que je connais quelqu’un dans l’audience. En fait non. Ce soir je panique bien plus parce que je sais quelle personne est présente. C’est Lou. C’est la première fois qu’elle assiste à un concert durant lequel je performe. J’ai peur de la décevoir, de gaffer devant elle… On est 15 à passer sur scène ce soir. 7 vétérantes et 8 nouvelles dont moi. C’est comme si on formait un même groupe de 15, mais avec des parties où on se divise en plus petit groupe. Depuis un moment, on me place de plus en plus avec les quatre mêmes filles. Un quintet qui promet, comme dirait notre manager. Je ne m’en plaint pas, cela veut dire que je progresse dans les échelons. C’est certain qu’avoir remporté la compétition du solo l’an passé m’a beaucoup aidé. J’ai même reçu mes premières lettres de la part de mes quelques fans.

Mais bon.. Ce soir, ce sont les moment où je serai la plus présente sur scène, avec ce groupe de cinq. Pas de trio, de duo ou de solo. J’aurais aimé J’aurais aimé que Lou puisse m’entendre et me voir performer seule, clairement… Qu’elle m’admire… Je me demande ce qu’elle pense de moi en tant qu’Idole… Si j’ai beaucoup de personne qui m’encourage et sont fiers de moi, je sais que certaines personnes ne sont pas super enthousiastes que je sois idole… Peu importe, même si je ne suis pas mise de l’avant ce soir, je vais quand même donner tout ce que j’ai pour que Lou soit fière de m’avoir comme petite amie!

Petite-amie… Ça me fait encore tout bizarre… Mais je vis définitivement sur un petit nuage depuis. Je suis contente d’avoir suivit les conseils de Joy. Je suis contente parce que Lou, elle est géniale!! Elle est belle! Elle est si adorable! Si seulement je n’avais pas ce fichu contrat à respecter… Mais même encore… Je sais bien que j’étais déjà anormale et que maintenant.. Je suis définitivement anormale… Mais au fond… Je le savais que les filles me plaisaient. Je n’avait juste pas envie de suibir encore plus tous les regard des gens… Qu’on me reproche mes goûts, encore… Qu’on me fasse encore la leçon de mieux me comporter. De me comporter comme les filles de mon âge… Mais Lou, c’est une fille de mon âge! Ça me réconforte un peu… De savoir qu’en fait, je ne suis pas la seule, que je n’ai pas flashé sur une cause perdue. Je vais avoir du mal à m’y habituer, mais… Je suis contente dans le fond d’aimer Lou et surtout, que ce soit réciproque!

Le concert se passe bien. La salle est pleine et la foule en délire! Une fois le rappel fait, les fans qui ont payé un forfait son invités à passer dans le hall pour faire la file devant le stand de l’idole qui l’intéresse. C’est la première fois que j’ai le droit à mon stand. Heureusement, il n’y a qu’une dizaine de fans qui ont payés pour que je leur autographie une impression, pour avoir le droit à une photo avec moi ou encore avoir le droit à un câlin de ma part. J’ai prévenu Lou de ne pas acheter ces forfait. Je peux lui offrir tout gratuitement en dehors du concert et j’aurais peur de perdre un peu mes moyens. Mieux vaut pas devant tout le monde.

Le peut de gens me permet de me libérer rapidement pour aller me changer, tout ranger et enfin quitter. Je n’envie pas celles qui en ont encore pour une bonne heure ou deux tellement leur file est longue. Je me démaquille complètement, et enfile un pantalon cargo noir avec un t-shirt noir. J’enfile le vieux manteau de Misaki qu’il m’a légué et hop, une casquette pour couronner le tout. C’est maintenant facile de me prendre pour un garçon et c’est le but, pour ne par être reconnue. De plus, ça contraste tellement avec les beaux costumes super féminins que j’ai porté sur scène. Je rejoint finalement Lou dehors, devant l’entrée de la salle. Même si je viens de donner un spectacle, la voir me redonne un max d’énergie et de sourire.

-Hey! Salut!! Je ne t’ai pas trop faite attendre?

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Jeu 25 Mai 2023 - 13:47
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Au milieu de la foule, Lou essaie de voir la scène. Au milieu de la foule, elle saute, sur place, pour pouvoir être un peu plus grande. Au milieu de la foule, Lou ne sait plus trop ce qu’elle fait là, alors que la salle est plongée dans le noir et qu’autour d’elle, tout le monde hurle.

Lou n’est pas de ceux intéressés par la fan culture. La musique, elle aime sans prêter attention aux artistes. Les films, elle ne les regarde pas vraiment pour les acteurs. La téléréalité ? Elle ne sait même pas vraiment ce que c’est. Il n’y a que pour la pâtisserie et la cuisine qu’elle voue de véritables cultes. Mais contrairement aux idoles et aux acteurs, les cuisiniers prennent rarement des bains de foule.

Pourtant, quand Lou a appris que Maka performait ce soir, elle a pris des billets. Gratuit, mais uniquement parce que sa petite-amie le lui a convaincue de ne rien payer. Elle l’aurait fait, sinon.

C’est son premier concert, ce soir. Son premier concert, depuis toujours. Ses parents n’ont jamais vraiment eu le temps de lui faire écouter de la musique. Encore moins de la faire vivre. Et quand Lou a pris ses billets, elle ne pensait pas se sentir si seule, entourée d’autant de monde.

Elle pousse quelques grands gaillards qui lui cachaient la vue. elle se faufile entre deux adultes qui ont attendu longtemps pour avoir une bonne place. Et elle dépasse deux adolescentes excitées.

Elles crient, elles hurlent, alors qu’il n’y a encore rien sur scène. Et elles ont tout l’attirail de la parfaite fan. Des T-shirts, des lightsticks, et même des éventails. Oh oui ! L'éventail. Lou aurait dû en prendre un, fait chaud ici.

Quand s’allument les lumières, Lou a réussi à trouver une bonne place, presque au devant de la scène, mais cachée par quelques corps d’adultes. Elle n’a jamais vraiment été sûre du type de fans à qui plaisent Maka.

Les idoles passent. Dans le premier groupe, Lou ne trouve pas Maka. Mais elle se laisse prendre au jeu. Finalement, les corps qui s’écrasent les uns contre les autres dans la foule, c’est presque réconfortant. Elle ne connaît pas vraiment les chansons, mais elle clame les fanchants. Elle rigole avec quelques fans qui sont ses voisins, et elle profite du spectacle. Elle profite, elle profite, jusqu’à la voir.

Maka arrive sur scène. Et il n’y a plus qu’elle. Alors, c’est ça, une idole. Rayonnante, souriante, belle. Si belle. Plus belle que Lou. Trop belle, même pour Lou. Et on scande son nom, dans le public, comme celui de toutes les autres. Mais les autres, Lou les entend pas vraiment, elle n’arrive à entendre que celui de Maka, qu’elle n’ose même pas répéter, de peur qu’on comprenne que c’est sa Maka à elle, et pas leur Maka, à eux.

Est-ce que c’est encore sa Maka à elle ?

Quand le concert s’arrête, Lou ne va pas dans les files pour se faire signer un autographe. Elle n’a pas envie de se mélanger aux autres fans. Pour la première fois depuis leur relation, Lou se demande si elle n’est pas juste une fan, comme eux.

Alors, elle attend. Elle attend mais la tête dans ses pensées, elle ne voit pas le temps passer. Et quand Maka arrive. Toujours aussi belle. Toujours aussi gentille. Toujours aussi parfaite comme petite-amie. Peut-être même encore plus jolie dans ses vêtements de civils, Lou décide de tout garder pour elle. Pas besoin de lui faire subir ses états d’âme. Elle sourit :

KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Ven 2 Juin 2023 - 4:06
J’essaie fortement de ne pas rougir quand elle me dit que j’ai été super sur scène. J’ai beaucoup de misère à apprécier les compliments, mais venant de Lou… Ça.. me touche?? Je.. Je crois que je suis ravie qu’elle ait apprécié! Aie.. Je sens que mes joues rougissent mais je tente de faire comme si rien était.

-Tu.. Tu le pense vraiment??

Et évidement, ma bouche va contre ma volonté. Oh mon dieu! J’ai l’air de quoi là d’être touchée par un compliment comme si on ne m’en faisais jamais… Je me gratte un peu la tête et détourne le regard, gênée, mais contente. En vrai, je suis simplement heureuse que Lou soit venu et qu’on a encore un petit deux heures à passer ensembles en ville avant que mon père vienne nous chercher. D’ailleurs, j’aimerais tellement lui faire juste un énorme câlin là! Mais.. Que vont penser ceux autour de nous? Enfin… C’est la faute à Joy qui m’a apprise a aimer les câlins.. Mais.. Je dois me retenir ce… Ce n’est pas le bon endroit…. Je lui parles alors à voix plus basse.

-Donc!! Je propose qu’on change de quartier… Tu sais.. les fans, les paparazi… Ils trainent souvent après les shows pour tenter d’attraper les idoles et j’ai pas envie qu’on soit épiées…

Je lui fait un sourire rassurant et l’invite alors à me suivre jusqu’au bus en direction de la partie du centre-ville qu’on connait bien mieux.. On se rapproche aussi ainsi du campus puisque c’est à l’entrée de celui-ci que papa vient nous chercher. Je dis nous parce que Lou en fait, c’est prévu qu’elle dorme chez moi ce soir! J’ai vraiment hâte! Heureusement, je penses que mes frères restent sur le campus ce weekend. Je l’espère fortement même. Je n’ai pas envie qu’ils nous embêtent.

-Alors… T’as envie de faire quoi? Est-ce que tu as un creux? Si oui on peut arrêter prendre de quoi dans un konbini! À moins qu’on trouve un marchand encore ouvert… Je connais sinon quelques places où c’est animé à ces heures… Y’a aussi la salle d’arcade! Ou des places plus calmes… C’est tout drôle… je réalise qu’en fait, ce soir on est….

Je m’arrête soudainement et fixe Lou en devenant rouge comme une tomate, une main sur ma bouche comme pour m’empêcher de parler parce que j’ai parlé avant de réalisé. Mes réflexions sont sorties de ma tête avant même que je ne les ai assimilées. Mais je ne peux pas dire la suite. Pas comme ça à voix haute au milieu de tout le monde…. Je… Mon téléphone! Je sors mon téléphone et texte alors à Lou.

« ce soir c’est un rendez-vous »

J’envoie et me cache alors derrière mon téléphone. Je me tourne même sur mon banc pour me retrouver légèrement dos à elle, visiblement rouge de gêne, mais une gêne heureuse puisque qu’un sourire flotte sur mes lèvres… Je sais qu’on ne pourra pas vraiment agir comme… comme un couple parce que je suis une fille et surtout… Je n’ai pas le droit, mais.. L’idée… Je … Waaaah!! C’est tout étrange mais… un bon étrange … J’arrive pas à l’expliquer, je sais juste que c’est pas mauvais… En fait, c’est mon tout premier rendez-vous avec ma copine!!! Je me sens toute bizarre!


---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Mar 6 Juin 2023 - 8:58
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Un sourire, sincère. Un sourire, tendre. Bien sûr, qu’elle le pense. Et elle pense à tant d’autres choses. Sur scène, Maka avait l’air ailleurs, avait l’air intouchable, hors de sa portée. Une idole, une vraie. Une comme sur les couvertures de magazines. Elle opine. Si elle savait comme ils ont scandé son nom d’en bas.

Lou pourrait être jalouse, si elle en avait quoi que ce soit à faire de la popularité. Mais elle ne l’est pas. Est-ce que la vie de star l’attire ? Elle ne va pas mentir, bien sûr que ça la rend curieuse ! Maka a l’air de tellement s’amuser sur scène, et l’ambiance est chouette. On porte de jolis vêtements, on danse, on chante. Mais Lou comprend aussi que ça demande un travail qu’elle n’est pour le moment pas capable de fournir.



Par contre, être un paparazzi, ça elle aimerait bien. Pouvoir être toujours tapie dans l’ombre, prête à bondir sur sa cible. Il y a quelque chose de l’enquête, du mystère, de l’aventure. C’est sûrement un métier excitant. Et puis, la photo, elle commence à vraiment aimer ça depuis qu’elle a commencé à fréquenter le club.

Et ça plante une graine, tout au fond de son crâne. Elle regarde Maka, et la détaille. Elle est belle, superbe. Ce serait une très jolie modèle, aussi. Lou aimerait bien pouvoir s’entraîner sur le modèle vivant avec sa petite amie. En civil, comme en idole. Dans les deux habits, elle est superbe.

Les deux filles s’éloignent. Lou glisse parfois un regard derrière l’épaule de Maka pour s’assurer qu’aucun photographe ne les suivent. Maintenant qu’elle en a parlé, elle va devenir parano. Et pourtant, les deux filles ne font rien de mal. Pas de mains enlacées, par de gros patins. Lou aimerait enlacer sa petite-copine mais elle n’ose pas. Elle a l’impression qu’elle pourrait lui porter préjudice.

Alors que Maka lui propose tout un tas de sortie, Lou commence à s’exalter, toute seule. Elle a envie de tout faire. Le concert ne lui a pas coupé l’appétit, bien le contraire, ça dépense des calories de sauter et d’hurler. Des takoyaki, ou des brochettes, l’un ou l’autre. Elle s’est déjà perdue dans le coin. C’est en se perdant qu’on fait les meilleures découvertes. Ses yeux se remplissent d’étoiles. Sa tirelire est pleine… chez ses parents.

Elle alors qu’elle commence à envisager comment transformer son gros billet en plein de petites coupures, Maka pose une bombe. Lou ne relève pas mais se met immédiatement à rougir. En rendez-vous. Un vrai rendez-vous. Leur premier vrai de vrai de vrai rendez-vous depuis que les deux filles sont amoureuses. Le coeur de la lycéenne bat à mille à l’heure. Elle voit Maka si souvent dans la journée qu’elle n’y avait pas pensé.

Alors, elle propose, la voix toute douce, toute basse :

Oh que Lou aimerait embrasser Maka, maintenant, tout de suite.

KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Mer 5 Juil 2023 - 15:00
Je ne sais pas comment réagir. J’aimerais ne pas réagir, faire comme si je maitrisais, comme si j’assimilais, comme si c’était normal. De plus, si je continue de rougir comme ça, que vont penser les gens autour de nous. J’entend alors le chuchotement de la voix de Lou dans mon oreille et ça me fait tout drôle. J’hoche la tête, plus que charmée par sa proposition.

-Alors… Manger, arcades et ballade!

Je réponds à vois basse, bien évidemment.

-Oh et j’ai un peu de monnaie! On ne pourra pas faire grand jeux, mais quelques-un quand même!

Et puis, de toute façon, on n’a malheureusement pas l’éternité devant nous ce soir. Même si mon père est nocturne, je ne crois pas qu’il apprécierait si on dépasse 23h ou minuit. Mais ça nous laisse presque deux heures. Ou un peu moins… Je regarde l’heure sur mon téléphone…

-Ouais en fait… Vu le temps je propose la promenade d’abord et si on a le temps, on ira aux arcades!

Et peu de temps après, le bus annonce notre arrêt. C’est donc là qu’on descend. Si Lou a proposé de la nourriture aux stand de rues, je sais où sont ceux encore ouverts.

-Je connais une place où les stands sont encore ouverts et pas trop loin, y’a une rue pas trop louche mais quand même tranquille où on pourrait se promener!

Et je suis déjà en route vers notre premier arrêt avant même d’avoir fini de parler. C’est à peine 5 minutes et on peut appercevoir les stand encore ouverts. Bien qu’il n’y en ait pas beaucoup.

-Tu veux quoi? Je te suis! Juste… Ne choisis pas celui-là stp!

Le stand de Takoyaki. CE stand de takoyaki que j’ai en horreur depuis que j’ai fais une indigestion après avoir mangé là…

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Jeu 20 Juil 2023 - 21:27
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Lou hoche la tête. Il faut savoir être raisonnable, et ne pas s’éparpiller dans tous les sens. C’est difficile, de ne pas s’éparpiller avec une si jolie Maka à côté d’elle. Elle aimerait pouvoir lui donner la lune, lui faire vivre des moments aussi intenses qu’originaux. Sauf qu’elle ne le peut pas. Ce n’est qu’une lycéenne qui n’a pas beaucoup de thune. Alors, les paillettes et les restaurants VIP, ça ne restera qu’un gros fantasme.

Et pourtant, Lou n’a pas besoin de bling bling pour vivre intensément chaque moment avec sa petite-amie. Bien parce que c’est sa petite-amie. Sa première petite-amie ! Et ça lui fait tellement chaud au cœur.



C’est bien la beauté de l’aventure, découvrir chaque jour à chaque coin de rue. Et bien vite, Maka les emmène dans une rue pleine de street food. Oh romiomiom, c’est vraiment une jolie rue, qui donne l’eau à la bouche. Et on trouve de tout, ici des Okonomiyaki, là des brochettes de poisson, plus loin des spécialités coréennes et même… Des takoyaki !

Bon dieu, Lou en a l’eau à la bouche. Depuis combien de temps n’a-t-elle pas mangé de takoyaki ? Une semaine. Bon. C’est pas tant que ça, mais quand même ! La chaleur de la pâte liquide, le caoutchouc des bouts de poulpe… Lou se dirigerait bien vers ce stand, mais Maka l’arrête.

Et pas question de décevoir Maka ! Alors, à contre-cœur, Lou marche vers le stand des spécialités coréennes. Après tout, c’est original, et les tteokbokki, c’est bon aussi. C’est même un peu épicé. Lou est assez friande des plats de gochujang. Elle prend une brochette épicée, et une brochette de gâteaux de poisson pour elle, et commande en même temps pour Maka. Elle paye pour les deux, afin de se faire davantage de monnaie en prévision de la salle d’arcade, et les deux filles peuvent reprendre leur balade les mains pleines de nourriture.

Mais une question taraude Lou… :

KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Mer 2 Aoû 2023 - 19:48
Je vois que Lou se dirige vers un kiosque qui propose plutôt des plats coréens et ça me soulage un peu. Peut-être que je l’ai avertie pour rien, peut-être qu’elle n’aime même pas les takoyakis, mais il valait mieux que je ne prenne pas de chance. Y’a qu’une personne en dehors de ma famille qui m’a vu super malade et j’ai vraiment pas envie que Lou soit la deuxième.. Pire encore, j’ai encore moins envie que Lou tombe malade parce que je ne l’ai pas prévenue!

Je la suit donc vers le stand qu’elle a choisi et… J’avoue que j’ai très rarement mangé des plats plus typiques de la Corée et… Je choisis donc à l’exactitude de ma copine. C’est en essayant qu’on découvre ce qu’on aime ou pas. Alors que je commence à ouvrir mon sac pour en sortir mon portefeuille et payer ma part, je vois que Lou règle déjà le tout et j’ouvre la bouche pour protester….

Mais ne dit rien. À la place je referme mon sac et le replace sur mon épaule pour prendre mon plat et commencer tranquillement à côté de Lou. Je lui en veut un peu d’avoir payé pour moi. Non mais c’Est vrai quoi?? Qu’est-ce que les gens on pensé de ça? Elle qu’elle en a les moyens au moins? Je… Je me rends compte que j’aurais fait pareil.. J’imagine que.. c’est le genre de truc qu’on fait en couple? Au moins entre deux filles, ça passe plus pour de l’amitié et on ne s’est pas prises de remarques déplacées. À la place, je me vengerai et lui paierai un truc moi aussi!! Ça lui fera peut-être plaisir?

On marche un peu au hasard, à un rythme plus lent qu’avant, mais tout de même agréable. l’air est bien. Peut-être un peu frais, mais avec la nourriture épicée, j’ai chaud. C’est alors que Lou me questionna sur cette histoire de takoyakis. C’est vrai que je ne lui avait donné aucun détail.

-Non, non. J’aime les takoyakis! C’est juste que la dernière fois que j’en ai acheté à cet endroit, j’ai fait une indigestion ou intoxication ou je ne sais pas, mais j’ai été malade… Donc… Je voulais pas que tu prennes le risque d’être malade… Et j’avoue que depuis, je n’ai pas osé en manger à nouveau, peu importe le restaurant… En fait, peut-être que je n’aime plus vraiment ça… J’ai peur que… Que ça sorte à nouveau.. Tu vois???

J’essaie qu’elle comprenne mais sans être trop imagée parce qu’on est quand même en train de manger….

-Et toi t’aime ça? Si c’Est le cas, je suis désolée, je ne voulais pas spécialement t’empêcher d’en manger…

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Ven 4 Aoû 2023 - 18:36
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Lou n’a même pas réfléchi en payant. Pour elle, c’était tout naturel. Elle a envie de gâter sa petite amie, de la manière la plus désintéressée que ce soit. C’est sans même y penser qu’elle a voulu lui offrir cette brochette. Et puis, ce n’est trois fois rien, rien qu’une brochette. Ce n’est pas comme si elle pouvait lui offrir la lune. C’est tout ce qu’elle a à lui donner, alors elle le fait.

Pendant que Maka lui répond, l’adolescente croque à pleine dents dans la brochette épicée. Elle fronce un peu les sourcils, en sentant le feu du gochujang. Cette pâte de piment a une saveur particulière. Elle pique, mais est sucrée. C’est vraiment agréable, comme une friandise. C’est chaud, mais on a envie d’y retaper. Alors, sans vraiment attendre, Lou mange un autre bout de la brochette. Et elle répond, la bouche encore pleine :

Elle finit tout de même sa bouche, pour finir de répondre. Elle sourit à pleines dents, pour rassurer sa petite-amie. Avant de l’inviter :

Lou aime vraiment ce duo. La cuisine c’est définitivement sa passion, et Maka peut surement l’apercevoir. Les pupilles de Lou brillent d’une douce lumière.  

Doucement, Lou reprend la marche. Les deux filles s’éloignent de la rue marchande pour s’engouffrer dans la ville. L’air est frais, en ce mois de février, mais les épices et l’amour réchauffe Lou. Alors, elle n’a pas froid du tout. Elle se sent même très bien.  

Pourtant, quand une brise se lève, elle s’inquiète pour Maka :

Après tout, elle a réussi à casser son gros billet pour avoir de la monnaie.

KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Mar 22 Aoû 2023 - 21:21
Ah! Elle aime les Takoyakis. J’avoue que je me sens un peu mal de lui avoir empêché d’en prendre, mais en même temps, j’ai pas confiance en cet endroit… Peut-être qu’un jour on ira en manger ensembles, mais juste… Ailleurs… Et ça risque probablement d’être moi qui la regarde manger de Takoyakis… Quoi que je pourrai essayer d’en manger à nouveau. Après tout, avant d’être malade, j’aimais beaucoup ça.. Lou enchaine sur tout le reste de ses goût et j’essaie de tout retenir, mais c’est quelle en nomme des choses! Heureusement qu’elle résume tout ça en un terme: Street food. Parfait, ça c’est plus facile à retenir pour lui faire plaisir. Elle ma rappelle alors qu’à force de discuter et de l’écouter, je n’ai toujours pas touché à mon plat.

Et je teste donc. C’est super bon! Effectivement, c’est aussi très piquant. Heureusement que j’ai l’habitude de relever plein de défis bouffe avec mes frères, mais ça reste piquant. Je fais comme elle dit et adoucit rapidement l’effet avec la pâte de poisson.

-Mmm!! C’est vrai que c’est trop bon!! Merci pour la découverte!

Ses yeux brillent. Il fait sombre, mais l’éclairage de la ville me permet de voir sa joie et je ne peux m’empêcher de copier son énorme sourire.

-T’as raison, je crois… Y’a pas mieux que le street food!

C’est vrai que j’aime ça. C’est pas cher, c’est léger et ça se mange bien sur le pouce. C’est juste triste que je doive surveiller au max mon poids en tant qu’idole et que je n’ait pas plus d’argent de poche, sinon je crois que je m’en régalerait bien plus souvent. On marche donc tranquillement et Lou me demande alors si j’ai froid et si je veux aller aux arcades et je la regarde pour répondre, tout en continuant de marcher.

-Ça va, je n’ai pas froid, mais ouais, on peu bien aller aux arcades avant que ce soit l’heure de rejoindre mon père.

En regardant de nouveau devant moi, je constate un poteau à quelques centimètre de mon visage et l’évite de justesse non sans bousculer très légèrement Lou au passage.

-Aie! Désolée!

Je rigole un peu de ma propre maladresse. Non. Je n’ai pas froid… Mais.. Et si Lou avait demandé si j’avais froid parce qu’elle a elle-même froid? C’est vrai que ce n’est pas la soirée la plus chaude. Quelle idiote! Je dois vite me rattraper!!!

-Ah mais au fait.. Si… Si t’as froid, je peux te prêter ma veste le temps qu’on arrive aux arcades… Je te promet que tout ira bien pour moi! Mais ça me ferait plaisir que tu aie chaud.. Enfin.. Je veux dire que je préfères que tu aies chaud. Ce serait dommage que… tu.. tu tombes malade…

Et je prends une autre bonne bouchée de ma brochette un peu pour cacher ma gêne face à ma proposition

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Sam 4 Nov 2023 - 11:15
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Lou, les mains toujours occupées sur la nourriture, avale les dernières brochettes qui lui restent. Ceci fait, elle range les quelques déchets qui lui restent dans une poche plastique, dans son sac, puis glisse ses mains dans ses poches, pour les réchauffer. Elle se sent bien avec Maka.

Mais quand celle-ci évite le poteau, et la bouscule, un grand frisson parcourt le corps de Lou.  Est-ce que c’est le froid ? Non, elle a les joues toutes rouges, et puis toutes chaudes. Elles avancent encore sur quelques mètres et mentalement, Lou se punit : elle aurait dû la rattraper, comme la princesse qu’elle mérite d’être.

Et quand les rôles s’échangent, et que c’est Maka qui propose son manteau, les joues de Lou deviennent encore plus rouges. Oh. Elle ne s’attendait pas à une telle proposition. Et après tout. Pourquoi pas ? Le frisson de tout à l’heure, ça ne peut être que le froid, non ?

Heureusement qu’il fait nuit, parce qu’en plein jour, ne seraient visibles que ses joues cramoisies quand elle répond, d’une toute petite voix :

Au final, c’est pas tant pour se protéger du temps, que pour tout le reste. Quand Lou enfile le manteau de Maka, elle est envahie par une odeur agréable, réconfortante, qui lui fait immédiatement battre le cœur. Elle se sent comme enserrée dans les bras de son amoureuse, tout en l’ayant à côté d’elle, et c’est là un des sentiments le plus agréable qu’elle n’ait jamais ressenti.



Heureusement, Lou n’a pas le temps de se demander de nouveau si Maka a froid, les deux filles arrivent vers la salle d’arcade dans laquelle elles voulaient aller. Quand elles entrent, la chaleur est réconfortante, mais Lou ne retire pas le manteau. C’est trop confortable. Il y a des stands de jeu un peu partout, mais l’adolescente s’arrête devant l’attrape peluche.

Y’en a une, trop mignonne, en forme de chat, qui lui fait un peu penser à Maka.

Elle la veut.

Tout de suite.



Elle glisse une première pièce dans la machine, bouge la pince, mais n’arrive pas à attraper la peluche. Puis une seconde pièce. Une troisième. Et même une quatrième.

Définitivement, elle n’y arrive pas.

KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Sam 11 Nov 2023 - 1:07
Ah voilà! Fiou! Une chance que j’y ai pensé. Pauvre Lou, mourir de froid sans rien dire devant mes yeux. Je termine donc ma brochette d’une bouchée et jette mes déchets dans la poubelle la plus proche pour me libérer les mains et retirer mon manteau avant de le présenter à ma copine pour qu’elle l’enfile. Ça… J’avoue que ça me fait un petit quelque chose, un petit bonheur dans le bas du ventre qu’elle porte mon manteau. Elle est si mignonne Lou.

Pour ma part, j’endure le froid comme si rien n'était, mais c’est bon, ce n’est pas la première fois et marcher tient chaud… Non… Voir Lou au chaud tient chaud. De toutes façons, on arrive assez rapidement à la salle d’arcades et vite, je me réchauffe à l’intérieur. Je jette un oeil aux bornes disponible ou pas trop occupées puis me retourne vers Lou qui fixe définitivement la machine à peluches.

Pas le temps de demander si ça l’intéresse qu’elle indique son désir d’essayer avant de s’y mettre. Je m’approche pour l’observer. J’ai toujours considéré ces machines comme des attrappes… Non mais c’est vrai! Ils doivent attacher les peluches au fond ou je n e sais pas, mais il est impossible d’y gagner.. Et même si j’encourage Lou avec une grande envie qu’elle y arrive, c’est peine perdue. Quatres essais et toujours rien….

Je… Je ne sais pas pourquoi elle tient tant à cette peluche de chat, mais c’est soudainement mon devoir de rendre ma copine heureuse!

-Je vais essayer!

J’essaierai 20 fois s’il le faut, maintenant, remporter ce défi est une question de vie ou d’amour! Je vais triompher à tout prix! J’insère la monnaie et essaie…. Essaie… Es-Quoi??? Elle… LA PINCE L’A AGGRIPPÉE? LA PINCE L’A AGGRIPÉE!

-Je… JE L’AI!! LOU-CHAN!! J’AI RÉUSSI!!!! J’ai vaincu la machine démoniaque!!!!

Et aussitôt que la peluche descend dans la chute, je la saisis et la tend délicatement à Lou, tout sourire.

-Et voilà pour toi!!!

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Mer 15 Nov 2023 - 18:15
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Machine du démon ! Il fallait qu’elle ridiculise Lou devant sa Maka ! Décidément, les dieux de l’hardiesse n'sont pas avec la pâtissière. D’abord le froid, maintenant les pinces, Lou s’en veut de ne pas avoir l’étoffe d’une grande chevalière. Là, elle se sent un peu “p’tite princesse”. Même si ce n’est pas désagréable, ce n’est pas ce qui l’enchante le plus. Parce qu’à ses yeux, c’est Maka qui devrait être chouchoutée. Comme elle le mérite !

Et en même temps, pourquoi s’est-elle entichée pour cette peluche ? Elle a beau avoir une bonne tête, ce n’est rien qu’une peluche. En fait, ce n’est plus vraiment pour le cadeau, que Lou veut jouer, c’est pour la gagne. Elle a l’impression que c’est une épreuve de la vie. Tout ira mieux si elles arrivent à surmonter l’épreuve des pinces.

Maka-chevalier-servant s’élance vers le monstre, armée de son plus grand courage. D’un héroïsme qui n’a aucun égal, elle dompte l’animal. Le monstre devint petit toutou et : la peluche est dans ses mains !

Alors, Lou saute de joie avec Maka : Avant de rougir un petit peu, lorsque sa petite amie lui tend la peluche.

Lou aurait voulu lui offrir, mais elle ne veut pas vraiment le dire, à la place, elle accepte la peluche avec un timide : Avant de regarder tout autour d’elle :


KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Dim 26 Nov 2023 - 14:31
Je constate qu’elle est vraiment mignonne, Lou, quand elle rougit un peu, comme ça… C’est… C’est bizarre de constater ça? Ça me fait un peu bizarre… Enfin bref, il est temps de profiter un peu de la salle d’arcades avant qu’il ne soit trop tard et Lou me demande ce à quoi je veux jouer…

-Moi? Euuuh..

La réponse facile, serait « je veux jouer à ce dont toi t’as envie » et j’ai vraiment envie de répondre ça, mais elle a posé la question en premier et… Bon. Je peux bien tenter de choisir. C’est un peu comme le défi de faire un choix! Il faut cependant que je fasse un choix qui plaise à Lou… Je commence à avancer en regardant les bornes disponibles. Je regrette de plus en plus de ne pas avoir relancé le choix à ma copine. En fait, je n’ai pas trop le temps de jouer à des jeux video et je ne viens pas si souvent à la salle d’arcade alors beaucoup de jeux ne me disent rien. Je remarque alors que deux personnes libère la borne de Bubble Bobble… J’ai ai déjà joué à deux reprises avec des amis et il est sympa!

-Bubble Bobble ça te dit? C’est un jeux en coop où on est des dragons et on doit combattre l’ennemi pour sauver nos amoureu-ses… Enfin c’est parce que Bubble et Bobble sont des dragons garçons.. Mais ça change rien! Et.. je… Tu veux jouer? y’a pas que les noms qui sont marrants!


Et je me taie en m’approchant de la borne pour ne pas m’enfoncer encore plus en parlant. J’ai… Oui, je l’avoue. J’ai encore un peu de difficulté. L’amour, les filles.. Le désir.. C’est encore nouveau comme situation et… J’ai entendu trop souvent qu’aimer une fille c’est pas normal… Heureusement que j’ai des amis pour m’aider à me convaincre du contraire, parce qu’elle me plait, Lou.

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Lun 27 Nov 2023 - 22:18
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Bubble Bobble ? A Lou, ça ne dit rien du tout ce nom. C’est que même si elle adore jouer, elle ne traine pas tant que ça dans les salles d’arcades. Jouer toute seule, c’est même pas drôle ! Et puis, c’est pas donné. Alors, les rares fois où elle s’adonne aux jeux vidéos, c’est dans le confort du PC familial, à la maison. Des petits jeux flash, quelques jeux gratuits. Candy Crush et autres jeux simples de plateforme.

Pourtant, pas besoin de connaître pour que le jeu donne envie à Lou. Surtout que la description de Maka donne plus que tout envie. Et si elle a envie d’y jouer, Lou a envie aussi ! N’est-ce pas normal ? Quand on aime, on se sacrifie. Enfin, c’est encore plus simple lorsque le sacrifice consiste à manier une télécommande d’arcade.

Des dragonnes amoureuses. Après tout, c’est pas comme s’ils portaient des pantalons et qu’ils montraient leurs gros muscles. L’imagination a le droit à tout, et Lou répond, tout simplement :



Comme des chevalières servantes, qui plutôt que de se battre contre le méchant dragon, vient à son secours. Eh oui, on ne pense jamais aux pauvres dragons, qui sont toujours dépeints comme les protecteurs de princesses. Et si eux avaient leurs raisons ?

Lou cherche du regard le jeu, et s’en rapproche. Heureusement pour les deux filles, personne n’y joue, et elles ont la voie libre. Lou se rapproche du stick, enfonce une première pièce pour allumer la machine, et regarde comment le tout fonctionne. Et elle y arrive très vite.

Bon, oui, parfois elle meurt.

Et oui, parfois elle gagne !

Pas toujours facile d’éviter les petites bulles. Mais au final, Lou s’amuse. Elle rigole bien. Et elle aime voir Maka s’amuser aussi. Elle en oublie presque le stress du premier amour, et s’abandonne au rire de l’amitié. Ces moments là, elle ne pensait pas que ça faisait partie des romances. Mais ça fait du bien, aussi, de jouer à deux.



Elle se lâche complètement, et propose un high five à Maka, avant de la regarder dans les yeux et de rougir un peu. Elle est belle. En fait, elle aimerait lui faire un câlin. Mais elle se contente de ce high five, parce qu'elles ne sont pas que toutes les deux, et qu’il y a plein de gens autour.

Et qu’il faut rester secrètes…

KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Ven 1 Déc 2023 - 3:45
Lou accepte avec enthousiasme. J’adore son enthousiasme, ça la rend si mignonne! On démarre le Jeu et on joue, joue s’amuse, rigole, meurt, revient à la vie, s’entraide, s’exclame. Bref, on passe un excellent moment. Un moment où l’amour et l’amitié n’ont plus de notion autre que juste, être présentes, toutes les deux, dans le moment, ensembles. C’est tellement génial! On ne l’a pas facile, mais on fini par y arriver.

-YEEES!!!

Lou lève la main pour un high five et j’y répond sans même réfléchir. C’est naturel, c’est l’enthousiasme des gagnante. On est des gagnantes là, maintenant. On est les meilleures dragonne du monde!!!

-C’était trop bien de jouer avec toi!! On refait une partie? Ou essaie un autre jeux?

Je suis trop heureuse de jouer comme ça avec ma copine. Cependant, mes yeux s’arrêtent aussitôt sur l’horloge au mur plus loin et…

-Quoi??!!! Déjà!!! M*rde! Lou-chan, on est en retard pour le retour!!!

Je regarde Lou, désolée. C’est qu’il fallait quitté 15 minutes plus tôt pour arriver à l’heure au campus, là où nous ramasse mon père pour aller dormir chez moi. Décidément, on a joué au jeu bien plus longtemps que ce que je pensais. C’est dommage que le temps passe plus vite quand on s’amuse. J’attrape alors Lou par la main en m’assurant qu’elle soit prête à me suivre et m’élance D’un pas rapide jusqu’à l'arrêt de bus que nous devons prendre. Ce n’est qu’une fois à attendre que je la lâche… Bizarrement à contrecoeur, mais je n’ai plus l’utilité de la tenir… Du moins… Pas en public….

-Ça va? Je ne t’ai pas trop précipité j’espère?

Parce qu’en y repensant, je l’ai un peu « trainée » avec moi après avoir changé d’un coup du mode jeu au mode panique. J’espère ue mon père n’attendra pas trop et ne m’en voudra pas. Enfin. C’est papa, je sais qu’il ne dira pas grand chose si on ne dépense pas la demi-heure. Le bus arrive et un trouve aisément deux places assises. J’en profite alors pour écrire à mon père pour le prévenir. Je lui dis que j’ai mal calculé l’horaire des bus et qu’on devrait avoir 15 minutes de retard. Je suis certaine qu’il va quand même se douter que c’est parce que j’ai encore mal gérer mon temps, mais au moins, il sait qu’on est en route et habituellement, il ne s’en fait pas trop ensuite…

-C’est bon! J’ai prévenu mon père, il n’y a pas de quoi s’en faire…. C’est juste 15 minutes de retard, haha!!

J’essaie de rassurer Lou, que malgré ma panique momentané, en fait, la situation est réglo…. Le temps semble passer plus lentement dans le bus, mais on fini par arriver et alors qu’on s’approche du portail du campus, je repère la voiture de mon papa. Je l’indique à Lou et on s’approche

-Salut Papa!!! Je te présente Lou-chan!!

Mon père salut Lou en affichant un sourire sympathique de papa. J’ouvre alors la porte à ma copine presque comme un ajordome, puis je pose les sac dans la valise et m’assied moi aussi à l’arrière. Direction: Chez moi!! Alors qu’on commence à rouler, je ragarde un peu dehors, puis je regarde Lou… Je .. Woah!! Dire qu’elle va venir chez moi!! Je sourit soudainement bêtement en continuant de la regarder. Ça me fait tout bizarre! Surtout que… Vu que c’est une fille, elle pourra dormir dans ma chambre….. J’en ai soudainement les joues qui chauffes à y penser et regarde de nouveau dehors pour… pour me rafraîchir…

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Mer 13 Déc 2023 - 17:28
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Un autre jeu ? Une autre partie ? Autant que tu le veux, baaaby, c’est que Lou a le mojo et elle se sent imbattable. C’est qu’avec une petite copine aussi forte manette en main que Maka, les kaijus et autres monstres n’ont qu’à bien se tenir.  

Lou est prête à sortir sa thune, à ralass la machine, et à repartir pour une partie quand...

Tic, toc, tic, toc. Un lapin blanc détale devant eux.

Ce n’est pas beau les gros mots dans la bouche d’une si jolie jeune fille, mais zut, crotte, oups, à la fin. Lou est nature peinture, et elle a bien le droit de s’énerver. Surtout quand il s’agit de poser un lapin à beau papa. Ils ne se connaissent même pas et voilà qu’elle va passer pour une tête en l’air...

Enfin... Passer.  

Et elles courent, elles volent, comme si leur vie en dépendait ! Enfin. Non, elles marchent. Mais tellement vite qu’on pourrait penser qu’elles détalent. Mais Lou a le cœur solide, et n’a pas peur du cardio, merci les entrainements de karaté. Elle suit Maka et sourit avec fierté pour la rassurer quand sa copine lui demande si ça va : Et un papa, c’est important. Enfin, Lou n’est peut-être pas la plus ponctuelle et c’est arrivé plus d’une fois que son père l’attende. Mais tous les papas ne sont pas aussi conciliants.  

Lou hésite un instant avant de doucement poser une main sur l’épaule de Maka, comme pour lui faire comprendre que ça lui va, qu’elle ne le prend pas mal, et qu’au contraire, elle est contente d’être là.

Main qu’elle retire AUTOMATIQUEMENT quand papa-maka arrive. Ah bah, les copines ça se touche pas les épaules, c’est bien connu (non). Lou est sûrement trop précautionneuse, mais faut jouer les filles hétéros. Pyjama party, oui oui. Et polie, en plus, alors elle fait une courbette :



Et bam, un papa dans la poche.  

Les bagages dans le coffre, les fesses dans la voiture, et le moteur lancé. Le cœur de Lou  bat la chamade parce qu’elle se demande bien à quoi ressemble chez Maka.

La chambre de Maka.

Le lit de Maka.  

Maka en pyjama ?

Heureusement qu’il fait noir ce soir, et que les lumières de la nuit n’éclairent pas toutes les pensées sur les joues de Lou.

KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Lun 18 Déc 2023 - 5:11
Le trajet est un peu silencieux, mais pas malaisant. En fait, je crois que c’est mieux ainsi. Suffirait que mon père veuille s’incruster dans la conversation. Ça ne parait pas comme ça, parce qu’il est fatigué de ses heures de travail qu’il vient de terminé et qu’il est concentré sur sa conduite, mais le côté bavard qu’on me remonte souvent, je dirais qu’il vient de mon papa. Je pense qu’en fait, ce serait plus gênant de tenter de converser… J’admire Lou du coin de l’oeil à la place et on pourra discuter de ce qu’on veut une fois chez moi. Ce qui est bien, c’est que ma chambre est à l’étage avec celles de mes deux frères qui sont restés au campus et celle de mes parents au rez-de-chaussée… On peut donc discuter et rigoler un peu en toute tranquillité.

On arrive enfin chez moi. Une petite maison suffisamment grande pour notre famille de 5. C’est loin d’être le grand luxe, mais elle est chaleureuse, accueillante et considérablement propre. Après tout, on ne peut pas être des spécialistes en ménage pour locaux d’entreprises et avoir une maison tout à l’envers et poussiéreuse. En entrant, mon père nous demande de ne pas trop faire de bruit parce que ma maman dort déjà. J’attrape des chaussons dans le panier et tends une paire à Lou. Je lui montre aussi les crochets sur lesquels on peu suspendre nos manteau. Mon père m’indique alors que maman a déjà tout préparé pour Lou dans ma chambre. On échange des bonne nuit et après que papa ait demandé à ce qu’on ne veille pas toute la nuit -ce que je ne peut aucunement promettre de respecter-, j’invite ma copine à me suivre à l’étage. Je lui indique d’abord la salle de bain de l’étage, toute petite, comprenant une toilette et un lavabo. Puis direction ma chambre. Elle n’est pas grande. Elle contient mon lit simple, un petit bureau avec mon vieil ordinateur et quelques trucs, ma commode un peu vieillot et le petit matelas est étalé au sol, occupant la moitié de l’espace restant. Il n’y a pas tant de déco. Je n’ai jamais été forte pour ça. Même ma couverture de lit est simplement gris pâle. Je n’ai pas beaucoup de bibelots non plus. Il y a une balle de baseball qui trône sur un petit socle sur mon bureau qui est mise en valeur… C’est la balle que j’avais récupérée illégalement sur le terrain après un match auquel j’avais assisté avec Milan…

Je m’adresse à Lou avec entrain mais en ne parlant pas trop fort.

-Voilà! C’est ma chambre! C’est.. Pas grand chose, mais c’est ça… Et donc… Euh.. Je te laisse la salle de bain en premier pour te mettre en pyjamas et.. Enfin.. Tu as peut-être aussi une routine et tout ça.. Prends le temps qu’il te faut! Oh et tu as faim ou soif? Je peux descendre te chercher quelque chose… Tu aimerais quoi? Au moins un verre d’eau!

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Jeu 28 Déc 2023 - 23:37
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Badum. Badum.

C’est le coeur de Lou tout serré dans sa poitrine.

Badum. Ba - dum.

C’est le battement qu’elle loupe lorsqu’elle imagine leur soirée toutes les deux. C’est drôle, ce n'est pas la première fois qu’elle dort à côté de Maka, mais elle a la sensation que ce soir, ce sera tout à fait différent. Comme si le fait de devenir d’amies à amoureuses changeait tout. Alors, elle ne va certainement pas se jeter sur elle, et Lou n’ose pas imaginer une nuit de grandes personnes, mais elle espère quand même pouvoir dans l’obscurité lui voler un baiser.

Badu-du-du-dum.

Oh non, il ne faut pas réfléchir à ça tout de suite. Parce qu’elle va exploser, et voilà que la voiture s’arrête, direction la maison. C’est agréable, c’est doux, c’est cosy, et Lou ne manque pas de le faire remarquer lorsqu’elle arrive. Elle s’exclame, comme elle sait bien le faire, combien elle trouve la maison bien décorée, et combien c’est chaleureux. Elle remercie toute la famille pour l’accueil, qui la touche beaucoup, range bien ses chaussures, enfile ses chaussons, et suit Maka un peu partout.

En fait, ici, c’est un peu comme elle l’avait imaginé, et la rencontre avec les parents s’est mieux passée qu’elle l’aurait envisagé. Enfin, peut-être aussi parce qu’ils la considèrent comme une copine, et pas comme une petite… Lou imagine avec amertume comment les parents de Maka la voient. Elle n’aime pas vraiment devoir mentir…

Mais est-ce vraiment mentir lorsqu’on ne dit rien ?

Puis, enfin.

ENFIN.

L’endroit tant attendu, le graal parmis les graal… La chambre de Maka. Elle est simple, mais elle est celle de Maka. Et Lou se raccroche à chaque petit objet. Elle a envie de fouiller, partout. De regarder chacun des livres, chacun des souvenirs. De demander à sa petite amie ce qu’ils signifient, pourquoi elle les garde, et de raconter toutes les histoires qu’elles referment, mais Lou se contient, elle se contient beaucoup. C’est la faute à la timidité, mais elle se contente de dire :



Parce que Lou n’a pas de routine, elle se lave le visage à l’eau. Par contre, elle veut bien se retirer l’espace de quelques minutes dans la salle de bain, pour respirer un grand coup et se changer les idées. C’est qu’elle pense à trop de choses à la minutes et qu’être comme ça dans la chambre de Maka, avec Maka… ça lui donne chaud. Alors elle profite de la salle de bain pour s’asperger d’eau - et de s’en mettre dans les cheveux à l’occasion -, puis met son pyjama.

Elle retourne ensuite à la chambre, accepte le verre d’eau qu’elle boit d’une traite - zut, elle aurait dû demander une bouteille, ce n’est pas suffisant pour calmer la chaleur -, et attend que Maka se change à son tour. Pendant ce temps, elle traîne un peu dans la chambre. Elle ne pense même pas à jouer avec son téléphone, elle qui aime tant Instagram. Non, elle n’a plus que d’yeux pour la balle de baseball sur le bureau, en valeur, et se fait des films.

La première balle que Maka a tapé ?

Ou alors un cadeau d’un parent ?

Une touchée par un grand joueur lors d’un match ?

Et quand Maka rentre, elle lui demande :


KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Sam 30 Déc 2023 - 7:46
Je vais donc chercher un grand verre d’eau à la demande de ma copine. J’en profite pour m’en prendre un aussi. En revenant, Lou est en pyjamas. Elle est jolie en pyjamas. Je crois qu’elle serait jolie peu importe le pyjamas. Ce n’est pas la première fois que je la voit en pyjamas, mais cette fois, c’est différent.. Je crois… Bref, je lui tends son verre et pose le mien sur la table de chevet. J’ouvre un tiroir. Quel pyjamas mettre… J’en vois d’ailleurs un que je met relativement jamais. Il est beau, il est propre. Une chemise et un short. Classique. Noir. Comment va me trouver Lou si je le met? Ça fait changement des vieux pantalon à carreau et des grands t-shirts que je met habituellement. Principalement au campus, mais ici aussi.

Je remarque qu’elle a déjà fini son verre d’eau. Je n’en ai pas mit assez? Je la débarrasse et, pyjamas en main, Je sors pour trouver la salle de bain. Je me change rapidement. J’en profite pour Nettoyer un peu mon visage et mettre ma crème de nuit. J’ai une petite trousse de nettoyage qui reste ici, une seconde au dortoir et une dernière dans mon sac d’idole. Comme ça, je ne suis pas mal prise peu importe où je suis. J’avoue que j’ai du être plus assidue avec mes routine et mes camarades du studio m’on beaucoup conseillée. Ce serait dommage un visage qui n’a pas l’air sain, même maquillé ou encore si un gros bouton tentait de s’y loger…. Beurk! Ce n’est pas long et ensuite je descend remplir le verre à nouveau avant de finalement revenir à ma chambre où Lou m’accueille avec une question.

Je fixe la balle deux secondes pour tout replacer. Je n’ai pas oublié, non, mais je viens rarement à la maison dernièrement alors de dois me remettre dans l’espace et le temps de ma chambre.

-Ah! C’est une balle que j’ai obtenue d’une façon assez particulière haha!! En fait, Milan sempai… Je ne sais pas si tu le connais, c’Est un étudiant à KHS. Si tu ne le connais pas, il faut absolument que je te le présente un de ces jours! C’est un peu mon sempai rebelle, on fait des trucs super que les gens.. comment dire.. que la plupart n’osent pas haha!! D’ailleurs, c’Est grâce à lui que je connais l’endroit sur le toit où je t’ai amené à Noël… Bref.. Il a perdu un défi contre Tessa et du coup, il a du m’inviter à passer une soirée avec! Organise rune sortie en gros… Et il m’a invité à voir un match de baseball officiel et c’était trop bien et à la fin, quand tout le monde ou presque était partie, il m’a proposer d’obtenir une balle en souvenir! On a donc sauté par dessus les muret et on a couru sur le terrain jusqu’à ramasser cette balle et ensuite, on s’est enfuis de justesse!! Hinhinhin! C’était trop fou et rebelle! Et du coup… j’ai le meilleur des souvenir de ce match grâce à sempai!!

Je suis trop fière de raconter l’histoire parce que, ce moment était génial, cette soirée était géniale et jamais je ne l’oublirai grâce à cette balle si spéciale. Je tends alors le verre de nouveau rempli à Lou.

-Tiens! Si jamais t’as encore soif!

Je m’approche alors de mon lit et regarde le large matelas au sol et..

-Dis… Lou-chan…

J'attrape mon oreiller et le serre un peu, les joue prenant une teinte rouge. J’inspire pour ramasser le courage de faire ma demande.

-Est-ce que t’as envie que… Que.. Je dormes avec toi.. sur le matelas???

J,aurais bien proposé mon lit, mais c’est un lit simple et au final, il est plus étroit que le matelas. En fait, dans ma chambre je fais parfois ça avec Joy, qu’on dorme une à côté de l’autre au sol. C’est un peu nos party pyjamas. Alors pouvoir dormir contre Lou… Ce serait génial non??? Je me cache le visage dans mon oreiller, visiblement gênée, mais en ayant particulièrement envie qu’elle dise oui.

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Sam 30 Déc 2023 - 11:58
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Oh, merde. Lou n’avait pas encore regardé Maka, et alors qu’elle lui raconte l’histoire de la balle, l’adolescente se rend compte de sa tenue. C’est que c’est particulier, de la revoir ainsi habillée. C’est con, un vêtement. Au final, un pyjama, c’est rien d’autre qu’un haut et un short, mais c’est que l’ensemble rend Lou toute chose. Son cœur bat trop vite et un peu plus, et elle aurait l’impression de faire une crise. Et dire qu’elle est sportive. Il en faut peu pour s'abîmer.

Alors, pour s’éviter de perdre le souffle, elle tourne le regard pour observer cette balle, et reprend le train en marche. Après tout, elle lui avait bien posé une question. Et elle écoute, un peu envieuse, l’histoire de ce super-Milan, rebel without a cause. Elle n’est pas jalouse pour Maka,  mais plutôt déçue d’elle. Lou, qui espérait une adolescence pleine de rebondissement, n’a pas ce genre d’histoires et de souvenirs à raconter. Elle aimerait pouvoir dire rouler jeunesse et se vanter d’aventures… Elle soupire presque indistinctement : Avant de sourire à Maka. En fait, elle espère qu’elles pourront vivre des aventures stylées toutes les deux. Après tout, une chasse aux fantômes n’était-elle pas prévue ?

Et si jamais les fantômes font trop peur, un urbex sans spectres lui irait aussi.

Lou accepte l’eau, et remercie sa copine, avant de prendre quelques gorgées. Comme si la boisson pouvait calmer son feu intérieur. Une autre gorgée, et Lou essaye de regarder de nouveau Maka. C’est bon, la surprise du pyjama est passée, et son coeur s’est calmé jusqu’à que…

Lou manque de s’étouffer avec sa gorgée d’eau. Maka l’a prise par surprise avec sa demande. Elle tousse un peu, tape son sternum, et s’éclaircit la voix avant de s’excuser, pour ne pas faire peur à sa copine - et ne pas lui faire sentir coupable de la situation - :   Petit rire faux. Faut que Lou arrête cette mauvaise habitude, mais la gêne la fait rigoler.

Et elle répond finalement à sa question : Enfin, elle répond lentement parce qu’elle cherche ses mots longuement dans la tête :   Allez, respire, c’est rien qu’un oui.   Ces derniers mots, elle les dit d’une traite, comme s’ils avaient besoin de tous sortir ensemble. Ils sonnaient comme “jaimeraibienquonpuissedormirtouteslesdeuxoui”, sans respiration entre les mots. Mais elle espère que Maka a tout compris.

Comme pour lier mots et gestes, Lou s’avance vers le matelas, et s'assoit sur un côté. Un seul côté, pas le milieu, de quoi laisser une bonne place à Maka.

Elle l’invite à venir avec elle en tapant doucement l’autre côté du matelas, et glisse sous les draps. Son cœur tambourine, et elle n’ose pas se rapprocher de sa petite copine, elle a la sensation que rien que la frôler pourrait lui faire exploser le cœur.

Pourtant, Dieu sait combien elle a envie de lui tenir la main.



Elle essaie de changer ses idées.



Mais n’y arrive pas vraiment.

KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Sam 30 Déc 2023 - 21:39
Je baisse un peu mon oreiller pour voir Lou qui s’étouffe, mais garde le reste de mon visage caché. Oh non! C’était trop soudain comme demande? Ça ne lui plait pas? Elle dit qu’elle ne sait pas boire, mais je sais que c’est ma faute… J’avoue que moi aussi je me serais soudainement étouffée si on m’avait demandé un truc comme ça… Bref, elle semble vouloir répondre et je la fixe, attendant cette réponse… Et… Elle veut bien! ELLE VEUX BIEN!! J’affiche un immense sourire aucunement visible avec ce coussin. C’est quoi toute cette électricité qui parcours mon corps quand elle accepte? J’ai juste envie de piétiner sur place en lâchant un petit « Iiiiiiiih » heureux, mais je ne le fais pas. Je dois rester calme et avoir l’air de maitriser la situation, non? Je me retourne pour prendre mon verre et prendre une grande gorgée d’eau.

Lou s'asseoir et tapote à côté d’elle pour que je prenne place. Je dépose le verre, allume la lampe de chevet, pose mon oreiller près du siens et va éteindre le plafonnier avant de venir m’asseoir à côté de Lou, visiblement contente. Ainsi, quand nous serons fatiguée, j’aurais juste à m’étirer un peu pour éteindre la lampe de chevet au lieu de devoir me lever pour éteindre la grosse lumière. Je suis bien installée sous les draps, près d’elle et quelque peu nerveuse, mais je tente de ne rien laisser paraître. Je me rend compte par ailleurs que nous sommes enfin que toutes les deux. Pas personnes autour, pas dans une chambre où on risque de nous surprendre à tout moment. Mes parents dorment, mes frères ne sont pas là. Juste nous deux. Pour la première fois. Enfin, la seconde si on compte quand j’ai dormi chez elle. Mais ce n’est pas pareille cette fois. Et est-ce qu’on parle de ma lampe de chevet qui donne une lumière tamisée… Une espèce de pénombre… Une ambiance…

Oh mon dieu! Pourquoi j’ai chaud? J’observe Lou. Je me concentre sur elle. D’ailleurs, elle brise le silence avec une question un peu.. particulière… Cependant, je n’ai aucune gêne à y répondre.

-Pas vraiment non… Enfin si, quelques rares fois avec Joy-chan… Vu qu’on est meilleures amies… C’était un peu nos soirées pyjamas… Mais il n’y a eut personne d’autre outre Joy… Et surtout…

Ok… finalement, la gêne prend un peu sa place.

-Surtout personne.. comme toi… Enfin… Pardon.. T’es ma première petite amie alors je ne sais pas trop comment réagir ou quoi faire… Mais je me suis dis que les gens en couple peuvent se permettre de dormir dans le même lit… Oh! À moins que ce soit .. comment dire.. trop? ou trop tôt? Ou peut-être que tu fais partie de ceux avec des croyances différence et que les voeux d’abstinance implique de ne pas dormir une à côté de l’autre? L’idée m’est venue comme ça, désolée.. J’avais envie.. de.. Je ne sais pas… C’est un peu notre première nuit toutes les deux et.. Je ne sais pas trop quoi faire pour que ce soir parfait….

Et ma tête disparait sous les couverture, embarrassée… Pourquoi je déballe tout ça moi? Pourquoi mon coeur bat si fort? Pourquoi j’ai chaud? Qu’est-ce que je dois faire? Qu’est-ce que Lou attends de moi? Pourquoi je me sens si incertaine face à cette nouveauté? C’est la première fois que je suis en couple et je n’arrive pas à assurer.

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Mar 2 Jan 2024 - 15:27
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Lou fixe le plafond, et la légère lumière que la lampe de chevet diffuse. Elle n'ose pas tourner le visage, elle n’ose pas vraiment regarder Maka. En fait, elle ne se connaissait pas vraiment cette timidité. Elle qui a pour habitude de toujours foncer, de ne jamais réfléchir, et de faire les choses comme bon lui semble... Elle a maintenant la sensation de devoir tout contenir, pour ne pas exploser. Elle a envie d’embrasser Maka, la tenir dans ses bras, et tout ça, et tout ça. Mais elle ne se le permet pas...

...Et si ça la faisait fuir ?  

C’est que Maka, c’est la première amoureuse de Lou. La première vraie amoureuse. Qu’elle peut toucher. Qui n’est pas à des kilomètres et des kilomètres. Même avec les garçons, avant, Lou n’a pas friquoté. Donc comme c’est sa première fois, elle ne sait pas trop ce qu’elle a le droit de faire, ou non. Elle a peur de prendre trop de place, et de déborder sur le consentement de Maka. Elle ne veut pas brûler les étapes pour ne pas perdre cette amoureuse qui lui brûle le coeur de bonheur.

Et pourtant, elle a tellement imaginé cette première nuit toutes les deux, toutes seules.  

Elle l’a rêvé endormie, et éveillée. Elle se voyait plus aventureuse, à lui glisser une mèche de cheveux derrière l’oreille, à lui dire combien elle est belle ainsi endormie, et à lui embrasser délicatement une joue.

En fait, Lou s’imaginait comme les princes des films à la télé. Mais elle ressemble bien plus au nain timide de Blanche-Neige.  

Et quand Maka répond, Lou aimerait se taper la tête contre un mur. Elle le sent, elle aide pas du tout sa copine à se sentir à l’aise, avec cette question. C’est pas naturel, c’est trop bizarre. Pourquoi n’est-elle pas capable d’être comme d’habitude ? Peut-être parce que d’habitude, elles cachent leur relation, et que pour une fois, elle a le droit d’être amoureuse. Complètement amoureuse. Et que ça la décontenance un peu.

Cacher c’est plus facile.  

Répond-elle d’abord, les joues un peu brûlante. Même si elle sait que c’est une première aussi pour Maka, l’entendre la rassure un petit peu. Elle se retourne finalement pour pouvoir regarder un peu plus Maka, qui se cache dans la couette.

Lou rigole un peu, elle l’a sortie, sa bêtise sur les films et les princes. En fait, maintenant qu’elle en parle, elle voit bien combien la situation peut sembler ridicule. Les deux souhaitent juste la même chose, mais on trop peur de faire du mal à l’autre.  

Alors, finalement, Lou décide de jouer au prince :  



KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Sam 20 Jan 2024 - 20:29
Lou aussi c’Est sa première fois. Elle me le confie. Elle confirme aussi qu’on a probablement les premières envies… Enfin.. Encore là.. Qu’est-ce qui n’est pas trop tôt? On a envie de quoi? J’ai l’impression de comprendre de mieux en mieux ce qu’est que d’avoir les hormones en ébullition. En même temps, ça fait déjà deux semaines qu’on est ensembles… Est-ce que j’ai le droit d’avoir des pensées un peu… curieuses? Un brin… Aventureuses? En fait, même si on a tous ces modèle partout autours de nous, nos parents, nos amis, la télévision, le cinéma, l’internet, je me rend compte que je suis un peu perdue face à ce qu’est un rendez-vous entre amoureux. Entre amoureuses, même. Mais Lou a raison. Est-ce qu’on se met trop la pression? Je sors ma tête des couvertes pour observer le visage de Lou. Si doux. Elle sent toujours aussi bonne Lou…

Elle veut me tenir la main! Je fais oui de la tête et avance ma main près d’elle à la recherche de ses doigts. Ils se trouvent, s’entrelace. Nos mains sont chaudes. Ce contact est doux et chaud. Mon coeur va déchirer ma poitrine s’il continue. Je suis bien. Vraiment. C’est une soirée merveilleuse. J’aimerais tellement qu’on puisse avoir l’occasion d’être juste comme ça… Mais on ne peut pas vraiment à l’école et en ville. Il faudra faire avec. Donc.. Autant profiter du moment! Je souris à Lou avant de regarder au plafond, un peu hésitante puis de nouveau Lou.

-Alors il ne faut pas se mettre de pression… Et.. profiter?

Je prends une bonne inspiration pour me donner du courage et je lâche la main de Lou. J’ai besoin de la mienne pour doucement me hisser au dessus de Lou. Nos visages sont si proches. Ouf! Il fait encore plus chaud, mais j’ai envie d’un truc en particulier et… J’espère que ça plaira à Lou. Je m’approche encore plus et je l’embrasse délicatement. Plus délicatement et moins spontané que notre premier baiser. C’est réfléchit, c’est désirer. Elle sont si délicieuses les lèvres de ma copine. Malgré tout, mon long baiser reste un peu timide.

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Lun 22 Jan 2024 - 21:41
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

L’amour, c’est compliqué. Être amoureuse c’est compliqué. Être amoureuses, pluriel, encore plus compliqué. Lou aurait voulu, plus que tout au monde, avoir un manuel de la parfaite petite-copine. Mais malgré les comédies romantiques, et les livres d’amour, rien n’y fait, elle se sent rien de plus que fébrile, juste à côté de Maka.

Alors, heureusement, elle lui accepte sa main. C’est chaud. C’est doux. Et c’est complètement différent de toutes les autres fois. Parce que Lou aime la main de Maka et l’a déjà tenue quelques fois, mais jamais tout à côté d’elle, en pyjama, dans le même lit. Elle essaie de ne pas trop presser le contact, et de tenir délicatement son amoureuse, mais elle se sent un peu tremblante, et espère que Maka ne le sent pas.

Et elle sourit, doucement, quand Maka lui parle de profiter. Parce qu’elle a vraiment envie aussi. Elle hoche doucement la tête, comme si elle avait envie de s’en convaincre elle-même, avant de louper un battement lorsque Maka bouge. Lorsqu’elle l’embrasse.

En fait. Ce n’était pas lui tenir la main qu’elle souhaitait. C’était ça. Lou garde le contact, et ferme les yeux, elle prolonge le baiser, qu’elle ne souhaite pas sentir s’arrêter. Tant pis, sa copine lui a dit de ne pas se mettre la pression, et de profiter. Elle ne veut pas la mettre mal à l’aise, mais quand il faut, il faut.

Lou glisse une main dans les cheveux de sa petite amie, pour tenir son visage en coupe. Et lorsque leurs lèvres se séparent une première fois, elle ne laisse que le temps d’une respiration pour combler de nouveau la distance. C’est un peu moins timide, mais un peu plus désordonné aussi. La position n’est pas vraiment confortable, parce qu’elle force sur sa nuque afin d’embrasser sa copine, mais elle s’en fiche.

Ce bisou vaut tous les torticolis du monde.

Et quand, finalement, leurs lèvres se quittent pour de vrai, et que le regard de Lou se perd sur le visage de sa petite copine, elle échappe un :



Complètement naturel.

KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Lun 29 Jan 2024 - 2:56
Wow…

WOW!

Je n’y comprend plus rien, mais j’aime ça. Je sens la main se Lou dans mes cheveux et c’est agréable. Je gagne en confiance. Une respiration et c’est reparti, mais cette fois avec plus d’affirmation, de confiance. Ce baiser va dans les deux sens et ça se sens. C’est agréable. Mon corps frissonne, mon ventre me tiraille… Je ne m’y habituerai jamais à ces papillons. Définitivement, on est loin, très loin, des petits baiser chastes qu’on s’est donné jusqu’à présent… Et le plaisir dure… Juste assez, parce qu’il faut bien qu’on reprenne notre souffle plus qu’une seconde.

Wow! C’était magique!!

Je reste au dessus de Lou, pressant dans mes bras et mes jambe pour ne pas l’écraser malgré mon corps allongé contre le sien. Nos visage sont si proches, mais pas trop. Je peux détailler le sien du regard tout en croisant ses yeux de temps à autre. J’ai un sourire sur les lèvre. Même si je me forçais, je crois que je ne pourrais pas l’effacer. Sans même réfléchir, je replace une mèche derrière l’oreille de Lou alors que me balance à la figure que je suis jolie, comme ça sans prévenir. Je veux répliquer, réfuter, protester, renvoyer, mais je fige à son compliment. En fait, elle me l’a plaqué au visage avec une telle sincérité que mon cerveau n’arive pas à se cacher face à cette vérité. C’est comme si c’était un fait… Je..

Rougit. D’un coup. J’ouvre la bouche, comme pour invalider son compliment, comme je suis douée pour le faire, mais rien ne fait. Je n’ai pas le choix. Tout mon corps a accepté le compliment sans que je n’ai mon mot à dire. Je… Déjà qu’il fait chaud, j’ai définitivement les joue en feu et… Quoi faire? Complètement gênée, et comme par réflexe, je vais nicher mon nez dans son coup, comme pour me cacher. J’y respire quelques secondes avant d’enfin réussir à glisser un mot tout en restant cachée.

-M-Merci…. Et.. Et toi t’es magnifique!!

À mon tour d’être sincère. Comme un peu fière d’avoir accepté le compliment et surtout d’avoir complimenté ma copine, je frotte doucement en tous petits va et viens mon nez dans son cou. Comme s’il pouvait y creuser pour se caché plus profondément… Ou profiter de la douce chaleur, de la douce odeur, de la douce Lou… C’est tellement particulier, nouveau, mais.. Je ne déteste pas ça jusqu’à présent. Je sens mon coeurs qui s’est lancé dans une oeuvre grandiose avec celui de Lou… Il bat si vite et si fort…

---------------------------------


Invité
Invité
Anonymous
Invité

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Sam 6 Avr 2024 - 18:49
Nos étoiles brillent à l’unisson
Ft. Maka
Le 24 février 2017

Il y a quelque chose de doux dans l’air. De léger. Alors que pourtant, Lou a super peur. Elle est angoissée comme elle l’est rarement. Angoissée mais heureuse. Et cette chaleur lui prend dans tout le corps. D’habitude, quand elle a chaud, elle n’aime pas. Mais là, tout de suite, c’est pas comme après une grosse course, ou en plein mois d’août. C’est une chaleur qu’elle n’a jamais connue, qui fourmille, qui papillonne, qui lui prend aux épaules, au cœur, au ventre. Elle ne sait même plus vraiment qu’est-ce que son corps et où il s’arrête. Elle ne sait qu’une chose : elle aime cette fille.

Et c’est la première fois qu’elle est sûre, aussi sûre, clairement sûre. Elle aime Maka. Elle en est tombée absolument amoureuse. Et ça va super vite ! C’est allé super vite. Elles étaient copines de classes, copines tout court. Et maintenant elle l’aime. Elle ne sait pas trop expliquer pour quelle raison, parce que là c’est plus sa tête qui parle, c’est tout son corps, tous les atomes qui la traversent et qui hurlent :



Elle l’a dit. Elle l’a vraiment dit. Parce que tout ça, tout de suite, ça dépasse l’entendement. Et ça dépasse aussi Lou. Surtout Lou. Elle ne se rend pas vraiment compte des petits mots qu’elle dit. Et elle ne les mesure pas, non plus. Elle ne s’attend à rien, pas à un merci, pas à un moi aussi. En fait, elle les dit parce qu’ils ne veulent plus rester au fond de sa poitrine, ils ont besoin de sortir, et elle a besoin de le dire.
Pour le moment, elle ne dit rien, parce qu’elle laisse Maka l’entendre, et Maka le digérer. Mais si elle ne le peut pas, et si elle n’arrive pas, alors elle lui dira que ce n’est pas grave, qu’elle peut attendre. Que pour le moment, elle sait qu’elle peut attendre, en prenant le risque que ça n’arrive jamais.

Parce que des moments comme celui-là. C’est trop beau pour ne pas le vivre.

KraKhot
Maka Nakajima
Elève ; en 2ème année
Maka Nakajima
■ Age : 30
■ Messages : 1205
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Nos étoiles brillent à l’unisson TaFwF3A Nos étoiles brillent à l’unisson RQOTqXW Nos étoiles brillent à l’unisson Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Lun 20 Mai 2024 - 19:52
Tellement de choses nouvelles. Des sensations nouvelle, des sentiments nouveaux, des concepts nouveaux. J’en ai presque la tête qui tourne. Tout ce qui se passe dans mon corps, en ce moment précis c’est… Indescriptible? Et alors que je suis en perte d’équilibre au bord du ravin, voilà que Lou me porte le coup fatal.

Elle m’aime

Tout mon corps est soudainement pris d’un vertige inexplicable. Ce n’est pas quelque chose de mauvais du genre perdr epied et tomber, non. C’est plus.. Moi, qui doit sauter dans un lac d’une hauteur vertigineuse et, n’arrivant pas à trouver le courage de sauter, Lou m’y pousse, du bout des doigts, me forçant à enfin plonger tête première. C’est effrayant et gratifiant à la fois. Elle est chanceuse Lou, que j’aime les sensation forte, mais celle là, je ne l’ai jamais vécu.

C’est la première fois qu’on me dit qu’on m’aime.

Comme ça. De cette façon. Pas un amour familial ou amical. Pas un amour de fan admiratif. Lui. L’amour dont on rêve en regardant des films romantiques. Mais moi je ne regarde pas ça des films romantiques! Comment on fait? Comment on vit ça? Je ne pensais même pas qu’on puisse m’aimer ainsi un jour. Qui voudrait de Maka, garçonne, trop énergique et un peu cinglée sur les bord? Je suis l’amie, pas l’amoureuse.

Et pourtant, je suis l’amoureuse de Lou

Wow! J’ai juste envie d’enfouir ma tête dans un oreiller et crier de bonheur. Cependant, je dois me contenter du coup de Lou et de hurler en silence. Je la serre encore plus fort contre moi. C’est ma Lou, maintenant, en ce moment précis. Je suis sa Maka et c’est ma Lou… Mais bon… Je fais quoi maintenant? Je dis quoi? Qu’est-ce qu’elle attends de moi? Déjà, j’ai pas trop d’idée de comment ça se passe avec un garçon alors avec une fille… Je crois que je vais devoir me mettre à la lecture de quelque yuri. Peut-être que j’y apprendrai des choses… Mais pour l’instant, je veux m’exprimer à mon tour.. Les mots ne sortent pas tellement ils veulent sortir. Elle m’a coupé la voix, Lou. Instinctivement, j’agis donc au lieu de parler. Comme si je devais expulser ce trop plein d’émotions.

Je lui mordille donc le cou. Comme si je pouvais prendre une bouchée de Lou. Doucement, sans faire de mal ni même de marque. Voilà! Prendre une bouchée de Lou et remettre mes idée en place… Ou lui indiquer que moi aussi, je l’aime… Sans parler… Je fini par défaire mon empire afin de respirer profondément pour me calmer. Maintenant je peux parler.

-M-moi aussi…


Et soudainement, mon coeur se pince. Autant de suis heureuse, autant je suis consciente que tout ça doit rester secret. À cause de ma carrière, certes, mais ausi parce que… Parce qu’on est deux filles… Et j’ai pas envie d’affronter ces regards….

---------------------------------


Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Nos étoiles brillent à l’unisson Empty Re: Nos étoiles brillent à l’unisson

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum