-16%
Le deal à ne pas rater :
Lave-vaisselle tout intégrable BOSCH SMV2ITX18E SER2 12 couverts – ...
376 € 450 €
Voir le deal


Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1570
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite DOAUR5R On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite UvBe1PB On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Lun 31 Juil 2023 - 23:08
MARDI 17 AVRIL 2018



Nouvelle année, nouveaux colocataires. Pablo et Kritianov-kun ne lui étaient pas inconnus puisque déjà amis et membres du club de foot. Mais un autre garçon était venu compléter ce quatuor de choc. Prénommé Igarashi-kun, ce dernier s'était montré peu loquace. Seito avait mis cela sur le compte de son arrivée sur le campus. La crainte d'un nouvel environnement, la peur de ne pas se faire d'amis, l'inquiétude des devoirs et des notes qu'elles accompagnent. Tout était propice à un comportement relativement distant et il ne s'en était pas plus formalisé que ça. D'autant qu'il ne s'était lui-même pas montré très avenant. Il faut dire que la rentrée avait été compliqué. Connaître Pablo était un problème majeur à la colocation et ils ne s'étaient pas reparlés depuis ce fameux appel pendant les vacances. Malheureusement, aucun des deux n'avait voulu – avaient-il seulement essayé ? – percé l'abcès et ils se contentaient des politesses du même acabit qu'Igarashi.

Bavard, Seito l'avait surtout été avec Kristianov. Mais dans ses moments de calme, le japonais était observateur. Lui-même plus studieux que précédemment, il avait remarqué l'implication du nouveau. Et quand il n'étudiait pas, le deuxième année avait la tête penchée sur ses dessins. Seito le savait au club d'arts mais n'avait pas vu de près ce dont il était capable et il lui était difficile de retenir sa curiosité. Et le peu de fois où il avait lâché la bride, il n'avait pas reçu l'accueil escompté. Tant pis, il avait d'autres points d'attache hors de sa chambre. Auprès de Nolan ou de Mathéo, il n'avait pas à faire semblant de quoi que ce soit. Ni à la bibliothèque d'ailleurs. Cette pièce représentait toujours un port de plaisance dans lequel il amarrait régulièrement son bateau. Il ne se permettrait aucun repos tant qu'il n'aurait pas lu tous les ouvrages, de quoi lui insuffler de la motivation pour un bon bout de temps.

A peine sorti du club de littérature, Seito pénètre dans la bibliothèque après avoir pris quelques manuels dans son casier. Plusieurs exercices de mathématiques, un TP de bio à finir et un compte-rendu de lecture l'attendent de pied ferme et il compte bien en absorber le maximum ce soir. Ce soir, il y a foule et c'est difficilement qu'il trouve finalement une place à une table. Ce n'est qu'au moment de s'asseoir qu'il s'aperçoit que son voisin de droite n'est autre que son nouveau colocataire. Le monde est petit, ma parole !

« Hey ! J'm'attendais pas à te trouver là. Ça bosse dur ? »




---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 144
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite IgViOEf On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Dim 6 Aoû 2023 - 23:54
« What do pup… »

Un gros « chut » m’interrompt. Encore un. Lèvres pincées, je me tourne vers mon voisin de gauche qui me regarde, l’air exaspéré. Encore une fois, je m’excuse parce que je sais que je ne fais pas exprès de lire les consignes à haute voix pour essayer de comprendre. Mais qu’il est pénible aussi ! C’est pas comme si j’avais hurlé ! Tentant de garder ma bouche fermée, je me replonge dans mon texte de compréhension écrite. Franchement, je m’en serais passé ! Et je crois que mon voisin aussi en a marre de m’entendre soupirer. Il ne fallait pas te coller à moi si tu voulais apprendre ta leçon sans rien qui te perturbe autour duc*n ! Je sais pas s’il est doté de capacités extrasensorielles, mais en tout cas, il finit par se lever pour changer de place. Bon débarras.

« What… what do pupils need to be taught? »

Okay. J’en suis là. Traduction, qu’est ce que les élèves ont besoin de taught. Okay. Taught, c’est quoi encore ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Me prenant la tête entre les mains, j’essaie de relire le texte, mais j’y comprends rien ! Que dalle ! Nada ! Les mots se mélangent, les phrases n’ont aucun sens et je crois surtout que je commence à paniquer et à saturer de le lire et relire. Qui a inventé l’anglais franchement, je me le demande !

« Oh ! Mori-san ! Moi non plus… »

Qu’est-ce qui lui prend ? Il n'a pourtant pas l’habitude de m’aborder comme ça en dehors du dortoir. Enfin, bon, c’est compréhensible aussi quand on voit le peuple venu squatter la bibliothèque et le peu de places disponibles. L’autre devait surveiller les places dispos comme une maman dans un parking qui va faire les courses un lendemain de jour de paie. Enfin bon, Mori-san aurait pu juste s’asseoir et faire comme si je n'existais pas alors… C’est plutôt sympa... Mais bizarre.

« Wai ! Ça bosse si dur que j’ai l’impression que mon cerveau s’est liquéfié. »

Je tente un sourire, qui moi-même ne me convaincrait pas devant un miroir, j’en suis sûr, puis fait un peu plus de place à mon colocataire pour qu’il puisse s’installer.

« Toi aussi tu viens t’imprégner des ondes studieuses pour te motiver ? »
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1570
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite DOAUR5R On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite UvBe1PB On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Mar 8 Aoû 2023 - 12:38
MARDI 17 AVRIL 2018



Lui non plus ? Y a-t-il un message caché derrière cette remarque ? Qu'importe. Il n'y a de la place nulle part ailleurs et l'idée de retourner aussi tôt dans sa chambre ne l'enchante pas des masses alors l'adolescent devra supporter sa présence. Sans trop savoir pour quelle raison, le japonais a du mal à se considérer le senpai des autres. Peut-être parce qu'il a galéré comme pas permis pour passer en troisième année. Et qu'il voit bien en observant les autres que les résultats ne s'obtiennent qu'au prix de douloureux efforts. Voire de sacrifices dans certains cas.

« Oula, j'veux pas voir la gueule de ton cerveau à la fin d'l'année. » rigole-t-il en ramenant sa chaise vers la table.

De son sac, il sort son manuel de mathématiques ainsi qu'un cahier et sa trousse. Le zip de la fermeture est sec. Entre les stylos, il entraperçoit l'o-mamori et il réalise qu'il s'est sûrement déchargé après sa réussite de fin d'année. Son cœur se serre. Peut-il réellement réussir sans aide divine ? Et comme si Igarashi l'avait entendu, il cligne des yeux et se saisit de son bic.

« Tout dépend si t'es studieux ou pas. Parce que c'est tes ondes que j'vais chopper vu que j'suis à côté d'toi. »

Il ouvre alors son manuel à la bonne page et lit l'énoncé du premier exercice. Mais qu'est-ce qu'il en a à faire que les deux vecteurs soient orthogonaux ? Bon sang, ça s'annonce mal. Seito plisse les yeux et finit par détourner le regard sur la feuille de son voisin. Qui ne lui semble pas très remplie. Voir que les autres galèrent lui soutirent une certaine satisfaction. Tous dans le même bateau. Le japonais s'accoude à la table et, l'air de rien, demande :

« D'ailleurs, t'en as trouvé toi des ondes studieuses ou tu m'attendais pour en avoir ? »




---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 144
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite IgViOEf On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Lun 2 Oct 2023 - 21:09
Malgré la liquidité de ma matière grise, j’arrive à l’imaginer ce qu’aurait pu être la phase terminale de mon cerveau après les examens finaux. Je sais pas pourquoi, mais j’ai du mal à écarter la vision d’un zombie à qui on éclate la tronche à coup de batte de baseball. Liquéfaction… Putréfaction… C’est dégueulasse comme image. Sérieusement pourquoi je pense à ça ?! Et surtout maintenant alors que je peine déjà à rester concentré malgré l’atmosphère de la bibliothèque. Lui aussi est là pour ça non ? Je l’interroge, mais sa remarque, sûrement innocente, me fait tiquer. Oui, je suis studieux. Y a que ça à faire si je veux pouvoir être dans le haut du panier. J’ai des objectifs à atteindre moi !

« … J’essaie de l’être en tout cas. »

Mais c’est vrai que parfois, j’ai juste envie d’envoyer valser mes livres et mes cahiers, me mettre debout sur une table et de danser la macarena en chantant le générique des zinzins de l’espace. Je ne peux pas m’empêcher de soupirer en regardant mon foutu texte. Ça me rend fou. Ce qui me fait plaisir, c’est que je ne semble pas être le seul à avoir du mal. Je surprends son regard sur mes affaires et je ne peux pas m’empêcher de regarder la sienne. On dirait des maths. La chance. Je finis par relever les yeux vers lui quand il s’adresse à nouveau à moi et sa question me fait souffler du nez.

« Y a des jours c’est pas les ondes studieuses qui manquent, mais plutôt l’inspiration divine. »

Et les dictionnaires Japonais-Anglais. Peut-être que je devrais retourner voir dans le rayonnage si y en a un qui a été redéposé ? En même temps, j’en doute. Y a pas grand monde qui bouge aux autres tables. Je me sens un peu acculé et j’aime pas ça. Ça me gêne. Ça me gêne beaucoup, j’ai l’impression d’avoir raté un truc, d’avoir échoué dans l’exercice de mes fonctions quand je prends le document et après une hésitation finit par la tourner vers Mori-san et lui pointer le terme qui me pose problème.

« A… A tout hasard… Tu saurais ce que ça veut dire ? J’ai oublié la traduction exacte… »

Quel Euphémisme.

---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Shin12
Merci Ena ❤️
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1570
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite DOAUR5R On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite UvBe1PB On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Dim 8 Oct 2023 - 17:16
MARDI 17 AVRIL 2018



A la bonne heure ! Si Pablo évolue dans une chambre studieuse, peut-être que lui aussi rattrapera son retard. Est-ce que le deuxième année est au courant que deux de ses colocataires ont redoublé ? Qu'importe. Seito se fiche pas mal de l'opinion d'Igarashi sur ses résultats scolaires. En ce début d'année, il ne s'en sort pas trop mal et c'est tout ce qui lui importe. Et s'il peut profiter de l'aura studieuse des autres, encore mieux ! Cependant, s'il y a bien une chose sur laquelle Seito ne peut pas influer, c'est le côté joueur des kamis.

« Oula. Si ça touche au divin, j'peux rien pour toi. »

Autant être honnête. Le lycéen est lui-même victime de leurs facéties. Sans cela, il aurait compris depuis longtemps la logique imparable des mathématiques. Mais il faut croire que ce savoir lui est interdit. Tout comme l'apprentissage d'une autre langue que le japonais. Une donnée que ne connaît apparemment pas Igarashi. Et ce n'est pas pour déplaire à Seito qui, dans un élan d'orgueil, se penche vers ledit mot pour exposer fièrement son sens et ainsi recevoir les louanges de son colocataire.

Mais quand il pose les yeux sur le mot, rien ne lui vient. Pas le moindre petit indice. Et lire l'intégralité de la phrase l'aide encore moins. Parce que le sens du mot pupils lui échappe également. Pourtant il a la sensation que ce mot-là, il devrait le connaître. Et ça l'agace de ne pas retrouver instantanément la traduction. Le japonais ne se départit pas de sa superbe et prend même un air assuré alors qu'il invite le brun à réfléchir.

« Déjà traduis-moi le début de la phrase. P't'être qu'en le disant plusieurs fois, ça va s'illuminer dans ta tête. »

Pupils ressemble énormément à puppies. Est-ce que ça aurait un rapport avec les chiens ? Mais dans ce cas, de quoi les chiens auraient besoin ? Need veut dire avoir besoin, de ça il en est sûr. En lisant les questions plus haut, ses sourcils se froncent. Que feraient des chiens dans une école ? Oh bon sang, garder la face va s'avérer plus compliqué que prévu.




---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 144
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite IgViOEf On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Dim 15 Oct 2023 - 21:40
Le divin, le divin, c’est clair que s’il était si accessible, je n’aurais probablement pas ce genre de problème. Il passe plus de temps à jouer au toréador, se moquer de nous, plutôt que se laisser attraper… C’est plutôt lui qui s’amuse à nous embrocher plutôt que l’inverse. Au moins, mon colocataire se montre plus clément, plus sympa et se penche sur mon exercice. Peut-être qu’avec son aide, j’y comprendrais enfin quelque chose… Enfin ç,a c’est ce que je pensais avant qu’il me dise de traduire le début de la phrase. Mais mince ! Je sais qu’il faut donner de sa personne pour s’en sortir et que ce serait un peu « triché » s’il me donne directement la réponse mais c’est frustrant. Mais bon… Plus qu’un colocataire, c’est aussi mon sempai, il est déjà passé par là, il a sûrement eu le même exercice l’an dernier et s’il dit ça, c’est que ça technique doit fonctionner ou alors que c’est super simple à comprendre… Mais ça fait déjà un moment que je la lis cette foutue question !
Je me sens complètement à la ramasse quand même et c’est pas vraiment l’impression que je voudrais donner à Mori-san…

« Euh… Ok… Alors… »

Prenant mon stylo, je le place sous les termes que je traduis.

« Qu’est ce que les… Elèves … Ont besoin de … Et là, je suis bloqué… »

Me tournant vers Mori-sempai, je le vois qui froncent les sourcils. Et mince… C’est pas ça ? Je me suis encore trompé ? Tu m’étonnes que j’y comprenne rien si mes traductions sont à moitié foireuses…

« Euh… C’est pas ça…? »

Si ça se trouve, il est en train de me juger parce que je me suis gouré sur les premières questions… Bon bah… Pas envie de passer pour plus abruti que je ne le suis en répétant comme un perroquet une question sans queue ni tête… Je devrais peut-être utiliser le système D hein…

« Laisse tomber c’est pas grave, je vais juste chercher une phrase avec ce truc et la recopier… Au moins, c’est pas noté… »

Je suis un peu désespéré. Si déjà avec les exercices maisons, j’ai du mal, je n'ose même pas imaginer ce que ça va donner aux examens… Sur ça risque de plomber ma moyenne. Baissant les bras, bien trop vite à mon propre goût, j’essaie de trouver quelque chose à quoi me raccrocher et qui soit plus joyeux que l’image d’un 50/100 sur mon devoir et me retrouve à fixer la feuille de mon colocataire.

« Ça a l’air plus amusant ce que tu fais. »

---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Shin12
Merci Ena ❤️
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1570
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite DOAUR5R On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite UvBe1PB On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Dim 22 Oct 2023 - 19:58
MARDI 17 AVRIL 2018



Ses lacunes passent inaperçues et Igarashi-kun lui traduit bien volontiers le début de la phrase. Élèves ? C'était ça le mot ?! Mais élèves ne se dit pas students ? Oh bon sang, si en plus il doit apprendre les synonymes, il n'est pas sorti de l'auberge. Rien à voir avec des chiots en tout cas. Il a bien fait de ne pas ouvrir sa bouche trop tôt ou il serait passé pour un parfait idiot. Le problème est qu'il n'a toujours aucune foutue idée de ce que veut dire le mot mystère, contexte ou pas. Parce que les élèves ont définitivement besoin de plein de choses. Si ça ne tenait qu'à lui, Seito dirait qu'ils ont besoin d'apprendre uniquement le japonais et que le reste n'est que du bonus. Ou qu'ils ont besoin de se reposer après une journée de cours plutôt que de rempiler avec des devoirs. Mais apparemment, son avis ne compte pas. Et ce n'est certainement pas ce que veut dire le mot taught. D'où son visage fermé. Mince, le brun l'a grillé ! Seito agite les mains devant lui.

« Non non non, on laisse pas tomber. D'où tu laisses tomber ? Ça s'fait pas. Et puis j't'assure que ce que je fais est pas du tout amusant. »

Des maths, amusant ? Peut-être en ingérant des champignons hallucinogènes oui. Mais sobre, sûrement pas. Très vite, il détourne l'attention de son kohai sur l'anglais plutôt que sur sa page blanche d'exercices. Mais vu qu'il n'a toujours pas eu l'illumination divine, il doit trouver un moyen de meubler le temps qu'il l'ait.

« J'voulais pas te le dire tout d'suite pour que tu trouves par toi-même mais vu que ça te vient pas alors que t'as le contexte, j'vais te dire ce que ça veut dire... Tu verras, c'est tout con. Quand tu sauras, tu vas te demander pourquoi t'y as pas pensé avant... »

Et là, son portable vibre contre sa cuisse. Merci pour ce cadeau du ciel ! Et surtout, merci Mathéo ! D'un geste leste, il dégaine son portable et s'excuse.

« Oh pardon, je réponds juste à ça et j'te dis. »

Il ne lit pas le message. A la place, il répond au SMS en lui demandant la traduction du mot. Et il précise qu'il expliquera après pourquoi il en a besoin. Et pourquoi il est vital qu'il lui réponde vite. Mathéo est réactif. Seito se retient de trépigner sur sa chaise. Certes c'est de la triche. Mais il ne peut pas tout savoir ! Ses yeux pétillent de joie quand il les repose sur Igarashi.

« J'en étais où ? Ah oui ! Le mot taught. »

Son sourire s'agrandit malgré sa prononciation douteuse. Quitte à jouer le senpai, autant bien le faire. Seito pose son portable sur son cahier et fait mine de réfléchir.

« Mmh, j'ai changé d'avis. Je vais te donner encore un indice avant de te donner la réponse. Le verbe est au passé. Au présent, il s'écrit teach. »

Si avec ça le brun ne trouve pas, et bien... il sera aussi inculte que Seito. Mais ça, Igarashi n'a pas besoin de le savoir.




---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 144
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite IgViOEf On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Dim 26 Nov 2023 - 4:07
Très honnêtement, je crois que je ne sais pas trop quoi penser de Mori-san. D’un côté, il est vraiment cool, je trouve ça génial qu’en tant que senpai il prend son rôle à cœur et veuille m’aider, m’encourager pour que je puisse réussir. Mais d’un autre, il est gonflant. Je me sens tellement embarrassé et surtout terriblement con. Lui, il ne doit pas s’en rendre compte, ou alors ça l’amuse juste de me voir buter sur ma traduction pendant qu’il se la joue Yoda parce qu’il sait déjà tout et que je suis quasi certain qu’il a eu le même exercice l’an dernier. Sérieusement, lui, il est en mode « T’aider, je puis. » Je bute sur un mot et d’un coup « A vos intuitions vous fier, il faut ! ». Je ne suis pas un jedi moi ! J’ai pas la force de l'anglicisme en moi ! « S’illuminer dans ta tête il fera ,quand toi le dire plusieurs fois ! » Mon c*l ! « Trouver par toi-même tu devais, trop nul tu es. Moi devoir textoter et toi attendre comme gros c*n tu dois. »

Je ne trouve rien de mieux à faire que griffonner dans un coin de page en attendant qu’il finisse. Les maths, c’est clairement plus facile. J’y pense encore quand enfin, il se tourne vers moi, un peu trop content j’ai l’impression. Et encore une fois, au lieu de donner la réponse, il fait réfléchir. Teach. Au moins, ça, ça me parle. Ça ressemble à:

«… Teacher… »

Donc « professeur ». Non mais, on dit pas professeurer. C’est un synonyme…

« Enseignant ! Donc… C’est enseigner ? »

Je crois que j’ai l’air un peu trop soulagé ou trop plein d’espoir. Si c’est pas ça, je crois que la table va flipper.

« Du coup… La question, ce serait… Qu’est -ce que les élèves ont besoin de… Pas enseigner parce qu’ils enseignent pas, mais, apprendre ? Qu’est-ce qu’ils ont besoin d’apprendre ? »

---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Shin12
Merci Ena ❤️
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1570
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite DOAUR5R On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite UvBe1PB On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Lun 4 Déc 2023 - 21:38
MARDI 17 AVRIL 2018



Seito l'écoute attentivement déballer ses réflexions. Il a les yeux brillants et se laisse aller contre la table, les mains soutenant sa petite tête de tricheur. Oui, c'est mal. Mais qu'est-ce que ça lui fait du bien de se sentir intelligent ! Il agrémente le suspens par des légers « Hum hum ». Comme s'il savait exactement traduire cette phrase. De ce qu'il a compris, la traduction serait : qu'est-ce que les élèves ont besoin d'être appris ? Ce qui ne veut rien dire. Oh ! Mais c'est que la traduction de son kohai est vachement mieux ! Son sourire illumine le bas de son visage alors qu'il s'exclame :

« Trop fort ! Et j't'ai presque pas aidé. Moi j'dis, ces élèves ils ont surtout besoin d'apprendre le japonais. Ça nous aiderait. »

Peut-être devrait-il demander plus d'aide auprès de ses amis pour s'améliorer en anglais. S'il n'est pas encore capable de répondre à des questions de deuxième année, il risque de se foirer au première contrôle. Et la simple idée de rater l'angoisse plus que de raison. C'est donc à contre-cœur que ses yeux quittent le devoir de son kohai pour son devoir à lui. Ce faisant, il déclare :

« Bon, j'te laisse répondre à tes autres questions pendant que j'fais mes exos de maths. »

Ah oui c'est vrai. Les vecteurs orthogonaux. Il les avait oubliés ceux-là. D'une main distraite, il fait tournoyer son stylo entre ses doigts, de l'autre il maintient sa joue. Dans toutes les questions nous nous placerons dans un repère orthonormé (0;i;j). Et bien ça lui fait une belle jambe. Sûrement pas orthogonale. Avec une lenteur maîtrisée, il note la date et le titre de l'exercice. Puis le numéro de la première question. Les vecteurs AB (2;5) et AC (7;−2) sont-ils orthogonaux ? Le japonais regarde les vecteurs. Les vecteurs le regardent. Il les regarde le regarder.




---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 144
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite IgViOEf On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Ven 8 Déc 2023 - 3:14
Finalement, qu’il garde le silence, c’était peut-être pas si mal. Car au final, avec juste un indice de mon senpai, j’ai fini par trouver plus ou moins seul et bordel ! Ça fait du bien après tant de temps passé à soupirer sur ma feuille. Je me sens tellement con, mais qu’est ce que je me sens fier quand Mori-san me complimente. C’est stupide de se sentir rougir pour si peu, mais vraiment cru que j’y arriverais jamais. Au moins, il ne me juge pas, au contraire, son sourire à quelque chose de rassurant, il se montre rassurant et son trait d’humour me tire un sourire.

« C’est clair… Pourquoi ce serait toujours à nous de devoir faire l’effort…»

Il finit par se détourner et me laisser seul avec le reste de mon devoir. Je me sens déjà moins tendu et le reste me paraît moins insurmontable. Peut-être parce qu’il est là et que je pourrais toujours lui demander d’autres indices…? Finalement… C’est vraiment pas si mal.

Un moment, je griffonne sur ma feuille. À côté de moi, Mori-san est bien silencieux. Il a l’air si concentré que ça me perturbe. J’ai l’impression que je vais le déranger avec mes bruits de feuilles qui se tournent et la pointe du stylo qui gratte le papier. Peu à peu, je me rends compte que j’écris plus lentement, que je ne peux m’empêcher de lui jeter des coups d'œil jusqu’à finalement abandonner encore une fois mon devoir pour regarder le sien. Ça ne me parle pas beaucoup, mais c’est des maths, alors forcément, je me sens aspiré quand j’essaie de lire la première consigne.

« Wouha… Ça a quand même l’air compliqué… » Que je m’entends souffler.

Je ne pensais pas le dire à haute voix, mais maintenant que je suis certain d’avoir brisé sa concentration… Autant contenter ma curiosité.

« Tu veux bien m’expliquer ? »

---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Shin12
Merci Ena ❤️
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1570
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite DOAUR5R On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite UvBe1PB On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Sam 16 Déc 2023 - 16:37
MARDI 17 AVRIL 2018



La plus grosse arnaque de tous les temps est passée. Quand il verra Mathéo, Seito le remerciera chaudement. Il ne lui est pas toujours évident de briller alors, pour cette fois, l'univers peut bien lui lâcher la grappe. A la remarque de son kohai, il laisse échapper un rire. Ouais, toujours les mêmes qui triment. Ces anglais ont bien de la chance que leur langue ait été choisie. D'ailleurs, il y a eu un concours ? Comment tout ça a été décidé ? Qui a déclaré que l'anglais serait la langue universelle ? En fait, s'il n'aime pas cette langue, c'est peut-être parce que c'est la langue des affaires. Domaine dans lequel ses parents aimeraient le voir fleurir plutôt que de s'enterrer dans la littérature. Oh comme tout cela le frustre. Comme ce devoir de maths. Dont le sort avec aisance Igarashi-kun. Il pivote la tête vers lui. Et répond l'impensable :

« Ouais, j'te l'fais pas dire. Mais t'inquiète je gère. »

Cette remarque aurait pu passer crème si le deuxième année ne lui avait pas demandé une démonstration. Son sourire se crispe. Maintenant qu'il est dans la sauce, autant monter correctement la mayonnaise. En théorie, s'il dit n'importe quoi, le garçon n'en saura jamais rien. Dans sa tête, très peu de gens parmi les mortels comprennent le charabia des mathématiques. Il va même plus loin en affirmant que les maths auraient dû en rester aux chiffres. Inclure des lettres dans les calculs est une tentative désespérée de récupérer des adeptes. Et cela ne marche clairement pas avec lui.

« Je sais pas trop si ça sert à quelque chose que j't'explique. Tu risques de rien comprendre... »

Mais il lit dans le regard du kohai une curiosité qu'il ne pourra pas berner. Mathéo étant en section littéraire, Seito est à présent seul face à ses démons.

« Bon OK... Tu vois ces lettres avec des p'tites flèches dessus, c'est des vecteurs. C'est des morceaux de droites qui s'baladent et des fois, ils se croisent, ils tapent la discut' et tout. Et y'en a même qui décident d'être orthogonaux. Ceux-là, pour les griller, faut calculer leur produit scalaire. J't'épargne la formule – c'est là où le bas blesse – elle est ultra compliquée. Y'a des crochets, des lettres, des flèches, des trucs au carré, des cosinus. Bref, j'suis un peu la police des vecteurs du coup. »

Et le plus gros baratineur de l'histoire.




---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Shinji Igarashi
Elève ; en 2ème année
Shinji Igarashi
■ Age : 29
■ Messages : 144
■ Inscrit le : 05/06/2023

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite IgViOEf On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite ZoYIIWx


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Shinji Igarashi

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Mar 26 Déc 2023 - 17:17
Il est sympa Mori-san. Il s’inquiète que je ne comprenne rien à ce qu’il fait et ce serait même plutôt normal, on n'a pas encore vu ça. Mais la curiosité me démange et mon colocataire semble s’en rendre compte, car il commence ses explications. C’est assez drôle. En temps normal, parler par image m’aide à mieux comprendre quelque chose, mais là, on parle de maths, pas de commérage dans la rue !

« Ok… » Finis-je par dire. « Donc… Si je comprends bien… »

Je me remémore ce qu’il a dit. Donc les vecteurs, c’est comme des bonhommes, ils vont à droite, à gauche, montent et descendent les escaliers pour admirer la vue ou prendre le métro.

« Les vecteurs, c’est un peu comme des flèches qui se baladent dans l’espace… Et peuvent être placés dans un repère avec des coordonnées, c’est ça ?»

Du doigt, je trace des flèches dans le vide pour l’exemple. Si c’est des flèches, ils ont une direction particulière à prendre. Et certains doivent se croiser, d’où le fait qu’ils se tapent la discute. Jusque-là, ça va.

« Et ses repères ont des règles à respecter. »

Logique si on considère que Seito est le policier qui les fait respecter. Et les méchants, les dealers, c’est ceux qui se croisent à l’angle droit.

«Et donc ta super formule te permet de savoir lesquels sont perpendiculaires, c’est ça ? Un peu comme un test de conformité ?»

C’est franchement trop cool. Et pour expliquer, finalement, il n'est vraiment pas mauvais Mori-sempai.

« Vas-y c’est quoi les lois ? Comment on sait qu’ils sont orthogonaux les vecteurs ? »

---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Shin12
Merci Ena ❤️
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1570
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite DOAUR5R On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite UvBe1PB On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Jeu 4 Jan 2024 - 22:20
MARDI 17 AVRIL 2018



Mais c'est qu'il insiste en plus ?! Bon sang. Seito garde son calme mais n'en mène pas large. Car il sait que s'il poursuit son cinéma, il ne vaudra pas mieux que le pire des menteurs. Secrètement, il espère qu'Igarashi se lasse ou admette qu'un tel niveau de mathématiques est bien trop compliqué pour lui. Dis donc, c'est qu'il est vachement plus crédible quand il récapitule.

« Hum hum. » acquiesce-t-il rapidement.

Son analogie semble faire ses preuves. Le japonais suit du regard les doigts du garçon tandis qu'il se surprend à aimer distiller le peu de savoir qu'il possède. La satisfaction est la même que lorsqu'il avait aidé Takahachi-chan à obtenir de bons résultats en Littérature. Il se sent tellement plus lui-même lorsqu'il est investi d'une mission. Son âme de Rinbo étincelle.

« C'est que tu captes super vite. » répond-il, impressionné. « T'as toute une carrière de flic qui t'attend en troisième année. »

Il souffle du nez et s'adosse contre sa chaise. Autant jusqu'à présent c'était du gâteau, autant avec cette question, il plonge dans le flou le plus total. Il frôle avec l'incident diplomatique. Se faire destituer en si bon chemin serait terrible. Mais son kohai semble réellement intéressé par ce qu'il raconte. Ses petits yeux brillent. Rhaaa !

« Faut calculer un produit scolaire, euh... scalaire. »

Pourtant il l'avait bien dit la première fois ! Vite, il doit enchaîner avant que son colocataire ne remarque son hésitation. Il prend son stylo et recopie sur son cahier les coordonnées des vecteurs AB et AC.

« Ça, c'est les papiers des vecteurs. Ils peuvent pas circuler sans. D'ailleurs, c'est grâce à leurs coordonnées qu'ils peuvent être géolocalisés. »

Il prend sa règle et trace deux droites perpendiculaires puis ajoute les coordonnées sur chaque axe.

« Alors le premier, il est à 2 ici et 5 là et le deuxième c'est 7 en... ah non, c'est 6 ça... donc 7 et -2. Voilà, j'peux mettre le gyrophare et aller les interpeller. »

Il sourit maladroitement et poursuit son explication. La formule. C'est justement la formule qui lui pose problème.

« Une fois que tu les as retrouvés, t'additionnes leurs coordonnées et, euh... tu multiplies et ensuite, tu vois s'ils sont nuls. Enfin pas nuls nul. Mais nul genre c'est des zéros. Enfin, que c'est égal à 0. »




---------------------------------

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite Empty Re: On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum