Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal


Elizabeth M. Jones
A l'université ; 1è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 26
■ Messages : 570
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) Empty (Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams)

Jeu 23 Mai 2024 - 22:05

Ft. Arizona Williams
Août 2018

Ces vacances, tu les avais attendues avec la plus grande impatience. Telle une enfant qui s'agitait à l'idée de découvrir un nouvel air de jeu, tu avais passé plusieurs jours à courir partout. Entre diverses séances de shopping - parce que tu n'as visiblement jamais assez de vêtements - et quelques courses nécessaires pour passer le temps durant le trajet, les quelques jours qui ont précédé les vacances n'ont pas été de tout repos. Mais c'était un mal pour un bien - quoi qu'au final, ce n'était pas si pénible que ça -. Il faut dire que la simple idée de passer du temps avec Arizona te donnait toute l'énergie nécessaire pour survivre à des journées comme celles-là : chargées. Et comme toujours, ta tendre amie ne t'a pas déçue, pompant jour après jour cette même énergie. Elle te donne, puis elle reprend, comme ça, sans la moindre honte. Et toi, tu calmes ses ardeurs lorsqu'elles deviennent un peu trop brûlantes. Et qu'il était facile de brûler, sous le soleil hawaïen. Tu l'avais presque oublié, lorsque vous parcouriez les rues de la ville, à la recherche d'une belle terrasse où vous pourriez déguster un excellent milkshake. Lorsque vous visitiez les lieux, crêpe à la main. Lorsque vous manquiez de vous assommer avec une noix de coco un peu trop sauvage et résistante pour vos petits bras. Lorsque tu profitais des vagues après avoir abandonné Arizona sous une bonne couche de sable. Ça t'avait manqué ça aussi, le surf. Ça vaut le coup de se faire insulter avant de subir sa vengeance avec amusement.

Oui, ces vacances étaient parfaites. Mais toutes les bonnes choses ayant une fin, vous avez déjà rangé la plupart de vos affaires dans vos valises respectives, non sans une certaine déception : C'était bien trop court ! Mais bon, vous avez aussi des choses à faire à Kobe avant la reprise des cours, donc pas le choix. Seuls vos affaires pour demain sont encore dans l'armoire. Quant à ceux de ce soir, tu finis de les enfiler tout en jetant un coup d'oeil à ton téléphone, dont l'écran s'illumine régulièrement depuis quelques petites heures. Un coup, c'est Nolan, avec tu as un peu discuté pour prendre de ses nouvelles, comme ça faisait un moment que tu ne l'avais plus croisé. Sans oublier tes deux filleuls - à savoir ses cochon d'Inde -. Avec toute l'innocence dont tu étais capable, tu lui as demandé s'ils étaient toujours bien vivants. Sait-on jamais. Ils sont si gourmands ; c'est étonnant qu'ils ne soient pas plus potelés. Un autre, c'est Soren, qui te réserve à la prochaine occasion. Une folle envie de retourner avec toi en voiture, manger où bon vous semble et dormir à la belle étoile. Vous aviez adoré ça la première fois ! Et il y avait Milan aussi, à qui tu avais envoyé quelques photos et raconté vos petites mésaventures, histoire de lui changer les idées. C'est qu'il n'a pas l'air au meilleur de sa forme en ce moment et ça t'inquiète. Enfin cette fois, c'est un message de Shintaro, qui n'a pas manqué de te faire remarquer que tu as des destinations de riches. En même temps, tu l'es ?

▬ Honey, t'y arrives ou je dois t'habiller moi-même ?!

Un "dernier" petit message pour dire à Shintaro que tu l'abandonnes pendant un moment et lui souhaiter une bonne après-midi (et lui rappeler de ne pas trop penser à toi au passage,  parce que tu pourrais finir par lui manquer). Sourire aux lèvres, tu verrouilles ton téléphone en entendant ton amie sortir de la salle de bain, la regardes de haut en bas.

▬ Je commençais à croire que tu ne voulais plus profiter de notre dernière soirée ici. Aller on file. Hop, hop, hop !

Une petite claque là tu penses, l'air de rien, et c'est parti !
Cette dernière soirée, vous allez la passer à la plage, avec un petit groupe de potes que vous vous êtes fait durant votre séjour... et des inconnus mais ça, ça vous est bien égal. Au programme : de quoi manger, boissons, feu de camp, musique et danse. Dehors, l'air s'est à peine rafraîchis et le soleil commence sa descente. Bref, tu adores ça !
À nous. À demain. À la vie.


Tenue de Lizzy:

---------------------------------


(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999
(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) 2YMBWIF

(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) Eliz10




Arizona Williams
Personnel ; assistante sociale
Arizona Williams
■ Age : 32
■ Messages : 357
■ Inscrit le : 21/09/2023


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Début Avril 2018
Arizona Williams

(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) Empty Re: (Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams)

Mar 4 Juin 2024 - 22:17


14 Août


ça faisait bien 15 minutes qu’Arizona fixait ses 3 tenues posées sur son lit, 15 minutes qu’elle n'arrivait pas à se décider sur ce qu’elle allait mettre pour sa dernière soirée ici. Ces vacances s'étaient préparées au dernier moment, dans la précipitation à l’image de sa vie à 100 à l’heure. Avec Elizabeth, elles étaient presque parties sur un coup de tête. Pourtant partir avec sa meilleure amie était une évidence. Depuis son arrivée à Kobe elle n’avait pas arrêté, elle avait vécu tellement d’aventure que la seule chose dont elle avait besoin c’était de se déconnecter de tout. Alors quand Lizzy lui avait proposé de partir quelque jour, la Syrienne avait sauté sur l’occasion. Et en moins de temps qu’il ne le fallait pour le dire, tout était booké. Loin de Kobe et de son agitation, Arizona a enfin pu se détendre et Lizzy y était pour beaucoup dans tout ça. l’Américaine connaissait son amie par cœur et même si elles se sont récemment retrouvées, leurs habitudes quand elles sont ensemble sont vite revenues. Lizzy sait exactement quoi dire ou faire pour stimuler et apaiser son amie quant à Arizona elle sait très bien ce qu’elle doit pour qu’Elizabeth s’amuse et se sente bien. Les deux jeunes femmes sont parfaitement complémentaires. Entre farniente sur les plages Hawaïenne et cours de surf, dîner dans des  restos chics et soirée plus roots sur la plage, moment complice à deux ou grosses fiesta avec des inconnus rencontrés le jour même, leur équilibre était parfait.

…..

Les 15 jours sont passés tellement rapidement et dans le fond elle appréhende un peu son retour à Kobe. Est-ce que ce retour signifie aussi le retour des problèmes? Après tout ce qu’elle a laissé en suspens là bas ne va pas disparaître et il va bien falloir qu’elle règle deux trois choses en rentrant. à commencer par Junko, ils se sont envoyé quelques messages, même si c’est surtout Ari qui le bombardent de photo depuis qu’elle est ici. Elle sait qu’il est resté sur Kobe, il n’est pas parti en vacances alors elle s’inquiète un peu. est-ce qu’il s’ennuie? Comment occupe-t-il ses journées? Est-ce qu’il pourrait rencontrer une fille pendant son absence? autant de questions qu’elle s’était efforcée de chasser de son esprit durant son séjour. Mais ce soir elle n’arrive pas à y faire abstraction, rien n’était clair entre eux et même si durant le festival des étoiles il s’étaient un peu rapprochés, ils n’avaient pas encore eu cette discussion tant de fois repoussée. L’assistante sociale a aussi pris quelques nouvelles de sa petite Kazane, après leur grosse dispute qui a été aussi violente que rapide la lycéenne est partie en voyage scolaire, puis elle est restée elle aussi à Kobe dans la maison de son père. Alors elle ne s’était pas gênée pour lui envoyer un tas de messages.

Finalement elle se décide sur la tenue, une petite robe blanche échancrée, dévoilant sa taille fine et ses hanches marquées, puis elle file direction la salle de bain. Elle lance un regard sur Elizabeth la tête plongée dans son téléphone. Arizona sourit malicieusement, est-ce qu’elle était en train de tester notre cher petit Shintaro. Elle a encore du mal à comprendre comment ces deux-là peuvent être amis mais ça l’amuse beaucoup et elle passe son temps à taquiner son ami sur ça. Dans la salle de bain Ari décide de mettre le paquet, après tout c’est leur dernière soirée ici, alors autant se mettre au max! Elle donne du volume à son épaisse chevelure brune qu’elle laisse tomber en cascade dans son dos. Elle se badigeonne le corps d’huile pailletée qui sent bon le monoï et elle ne se maquille que très légèrement, sa peau parfaitement bronzé lui donne déjà un teint éclatant. En se regardant dans le miroir elle se trouve très belle et elle ne peut s’empêcher de partager ça avec Junko en lui envoyant une petite photo, elle sait comme il aime le blanc sur elle quand elle est bronzée.

Mais son amie s’impatiente, alors pour ne pas la faire attendre trop longtemps elle la rejoint. Le visage d’Arizona s’illumine, Lizzy est tellement belle! avec ses cheveux dégagés qui mettent en valeur son son magnifique visage et se petit haut plein de couleur lui va parfaitement au teint, sa jupe fendue lui donne un coté diablement sexy. Ce dernier soir c’est leur soir! La petite brune se précipite sur son amie, passant son bras sous le sien, elles commencent à marcher vers la porte d’entrée.


“Regardez-moi cette bombe! t’es tellement belle Honey! je vais devoir recaler tous les mecs sinon Shintaro risque d’être jaloux! d’ailleurs j’espère que tu lui a envoyé une photo!” Elle sort son téléphone de son sac avant de se prendre en selfie avec son amie. “ Tiens envoie lui ça, il est obligé de craquer! Même moi j’ai envie de te pécho!”


Ari rigole, amusée, cet imbécile de Shintaro a intérêt de bien réagir et surtout d’être le plus adorable des adorable avec Elizabeth sinon elle l'étripe! même si elle l’imagine très bien et tout à fait mal à l’aise si l’américaine lui envoie une photo. Les deux femmes marchent bras dessus bras dessous dans les rues de la ville. Avec sa meilleure amie Ari se sentit forte, intouchabel, protégée, comme si rien ne pouvait lui arriver.


“Alors, j’espère que tu n’es pas déçu du voyage?” dit-elle en regardant du coin de l’oeil Elizabeth. “ Moi ces vacances m’ont fait un bien fou, tu ne peux même pas imaginer! j’ai du mal à réaliser que demain tout ça c’est fini!”





Tenue:



Citation
Elizabeth M. Jones
A l'université ; 1è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 26
■ Messages : 570
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) Empty Re: (Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams)

Mar 18 Juin 2024 - 21:15

Ft. Arizona Williams
Août 2018

Aux paroles d'Arizona, tu souris fièrement. Tu es belle et tu le sais. Ce n'est pas que tu t'en vantes plus que nécessaire mais ce n'est pas toi qui va jouer les modestes à ce sujet non plus. Cependant, ton amie est - à tes yeux - plus belle encore. Peut-être est-ce sa peau, son sourire, ou l'aura qu'elle dégage. Tu ne sais pas trop mais franchement, son succès auprès des hommes - et des femmes - ne t'étonne plus depuis longtemps.

▬ Tu m'en vois flattée. Peut-être que je t'aurais laissée faire s'il n'y avait pas Shintaro.

Des mots qui s'échappent trop facilement, alors que tu lèves les yeux au ciel en t'exécutant, un sourire joueur pendu à tes lèvres.

▬ Je ne suis pas certaine que revoir ma sale tête quelques jours en avances lui fasse particulièrement plaisir par contre.

Tu tires la langue à ton amie tout en la traînant dehors. Telle une grande sœur, tu guides ses pas, imposes un certain rythme. Arizona a beau être la plus âgée, tu as toujours été un peu plus grande qu'elle, devenant naturellement "la protectrice" de votre duo. Il faut dire que ta timidité - qui pouvait te donner un air quelque peu... glacial - t'aidait beaucoup. C'est le moins que tu puisses faire pour cette fille si chère à ton coeur, elle qui connait la vie et certains de ses aspects les plus sombres malgré son jeune âge. Bien plus que toi. Tu l'admires pour ça.

▬ Ne me le rappelles pas. J'en avais bien besoin de ces vacances. Tu soupires lourdement, sans la moindre exagération. ▬ Comme si je pouvais être déçue ! Tu lui pinces le nez. ▬ Si c'est avec toi, je suis prête à me retrouvée au fin fond des montagnes. Tu vaux bien une civilisation entière.

Tu ris tout en la relâchant. Comment être déçue de ces vacances. Il y a du soleil. Il y a de l'eau. Il y a des cocktails. Et surtout, il y a ton amie d'enfance.

▬ Tu vas directement reprendre le boulot en rentrant ? T'as l'air d'avoir pris énormément de dossiers en mains et en peu de temps.

Bien sûr, Ari ne t'a jamais donné le moindre détail - secret professionnel l'oblige - mais il ne faut pas être un sorcier pour voir qu'elle est pas mal sollicitée depuis son arrivée à Kobe et qu'elle prend son travail très à cœur.



À nous. À demain. À la vie.

---------------------------------


(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999
(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) 2YMBWIF

(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) Eliz10




Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

(Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams) Empty Re: (Hawaï) À nous. À demain. À la vie. (Ft. Arizona Williams)

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum