Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €


Yukio Ogawa
Personnel ; prof d'histoire-géo
Yukio Ogawa
■ Age : 28
■ Messages : 321
■ Inscrit le : 09/05/2021

■ Mes clubs :
Yukio Ogawa JfL0rDF


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2017
Yukio Ogawa

Yukio Ogawa Empty Yukio Ogawa

Dim 16 Mai 2021 - 18:37


YUKIO OGAWA


Professeur d'histoire et géographie sévère mais pas austère. Mon bureau est toujours ouvert si vous avez besoin de pleurer.

Yukio Ogawa Journa10





LES LIENS


Entre déchirement et attachement, entre amour et haine, la relation que j'entretiens avec Gareth me trouble profondément. Je ne sais s'il se plait à souffler le chaud et le froid parce qu'il entretient de véritables doutes, ou si ça n'est là qu'une forme de vengeance particulièrement élaborée. Au fond, est-ce important ? S'il souhaite me faire souffrir, ne suis-je pas prêt, par dévouement, à l'accepter ?
Gareth N. Kobayashi
Maya, comment dire ? C’est une question complexe. Je ne sais jamais si elle va me poignarder ou si elle va me faire un grand sourire, ou les deux. Haute comme trois pommes à genoux, elle dispose d’une stabilité émotionnelle parfaitement proportionnelle à sa taille. Malgré cela, il y a quelque chose en elle qui éveille chez moi l’envie de l’aider, et de lui offrir la bienveillance paternelle qu’elle n’a pas pu trouver auprès de sa famille. Panser les plaies d’une écorchée vive, peut-être que c’est là la manière dont je pourrais, enfin, faire un peu de bien dans ce monde.
Maya Wayne


Une étudiante des plus brillantes. Discrète et travailleuse, avec une pointe de caractère. Je l’apprécie beaucoup. Peut-être que je suis trop gentil avec elle, mais son côté réticent à former des liens est touchant. Avoir peur d’être blessé, voilà une crainte qui n’est ni originale ni rare. L’intelligence ne prémunit malheureusement pas de ce genre de choses. C’est heureux. L’imperfection de l’humain est ce qui créé et l’empathie et la compassion. Elle est promise à grand destin, même si elle n’en pas conscience. J’y veillerai si nécessaire.
Elizabeth M. Jones
« Ryuji-sensei est un con fini ». Il paraît que quelqu’un a tagué ça dans les couloirs de l’établissement. Je sais qui c’est, mais je dirais rien. Mon sens de l’euphémisme me conduit à déclarer ici que nos premières rencontres n’ont pas été menées sous les meilleurs auspices. C’est pourtant pas faute d’avoir essayé d’être sympathique, mais je crois que c’est ma personne en elle-même qui le révulse. Il doit être allergique à la classe infinie que m’a confié Marraine la bonne fée en se penchant sur mon berceau. Qu’importe ses critiques, la voiturette de son mépris roule sur l’autoroute de mon adiaphorie.
Ryuji Yamashiro

Une étudiante qui redonne le sourire. Un peu trop handicapée par la gestion de ses émotions. Il faudra apprendre à être plus indifférente au regard des autres, mais j’ai vu au bout de ses doigts les clés de son bonheur. J’aimerais qu’elle s’investisse un peu plus. Peut-être est-ce ma faute si elle ne le fait pas ? En tout cas, je respecte son choix d’opter pour une certaine tranquillité, offerte par ses facilités. Elle trouve certainement ailleurs les voies de son évasion. J’essaie parfois de la tancer ; maladroitement, cela va sans dire. Je ne suis pas sûr que ça fonctionne. Di meliora piis.  
Tessa Yorke
Mathéo, c’est un peu une sorte de mochi. Il est tout mou, mais c’est normal, et au fond, on ne lui reproche pas. A force de le secouer, je ne désespère pas d’en faire un homme honnête. J’ai tout un tas d’idées pour bousculer les routines dans lesquelles il se complaît, et la force tranquille de les mettre en action. Je suis confiant, j’arriverai à faire de ce gamin quelque chose.
Mathéo Takahashi


Dans un film en noir et blanc, Moon est un arc-en-ciel de couleurs. Compétente et parfois prévenante, elle guide sa barque sur les flots agités avec le talent d’un gondolier vénitien. J’apprécie de travailler avec elle. Quand elle ne fait pas rougir mes joues, elle m’assène sa pertinence avec la douceur d’une tape amicale. C’est plutôt agréable. Il y a, dans la loyauté de l’utilisation de ses grandes capacités, quelque chose de profondément respectable. C’est l’une des rares personnes à savoir éteindre mes discours permanents. Si ça ne vous dit pas tout sur elle, c’est que vous ne me connaissez pas.
Moon Kawaguchi
Une étudiante de cet âge, voilà qui n’est pas commun. Une étudiante ab antiquo sed non ab agendo si je devais être taquin. Elle est même venue à ma pendaison de crémaillère. J’ai été assez surpris, elle a un sacré appétit ! Pour une vieille, c’est assez déstabilisant. Malgré ces quelques particularités, c’est quelqu’un de tout à fait agréable à fréquenter. J’imagine qu’il y a là dedans une part de sagesse propre à l’expérience.
Momoko Inoue



LES SUJETS CLOS

Souvenirs du passé - Rencontre sans lendemain
Janvier 2017 - Les livres ont-ils la cote ? - Avec Ikuko Ninagawa
Janvier 2017 - On trouve vraiment de tout dans un konbini - Avec Gareth Kobayashi
Février 2017 - Convocation n'est pas raison - Avec Natsuko Saotome
Février 2017 - Pratiques commerciales agressives - Avec Soren Haruka
Février 2017 - Refus de priorité - Avec Shiro Watanabe
Mars 2017 - Pendaison de crémaillère - Avec Momoko Inoue, Yukio Hidesaburo et Gareth Kobayashi
Avril 2017 - Cours d'histoire - Jamais deux sans trois - Avec Elizabeth M. Jones, Tessa Yorke et Neil I. Marshall
Mai 2017 - Un déménagement presque parfait - Avec Alix Wood
Mai 2017 - Lex non curat de minimis - Avec Hannah Johansen
Mai 2017 - Nuit blanche au Kabukicho - Avec Gareth Kobayashi
Juillet 2017 - Chantez cigales, les beaux jours ne meurent jamais - Avec Shizuka
Juillet 2017 - Rated R Avec Moon Kawaguchi
Juillet 2017 - Ab urbe condita - Visite guidée Avec Maya Wayne
Juillet 2017 - L'heure du jugement Avec Gareth Kobayashi
Septembre 2017 - De Charybde en Scylla Avec Ryuji Yamashiro
Septembre 2017 - Dans le creux du jour
Septembre 2017 - Thèse, antithèse, synthèse ? Avec Moon Kawaguchi
Septembre 2017 - Tout va très bien Madame la Marquise Avec Bébé Chiaki
Septembre 2017 - La Marquise vous le rend bien Avec Bébé Chiaki et Gareth Kobayashi
Septembre 2017 - Si t'es morose, plonge dans le glucose Avec Maya Wayne
Novembre 2017 - Tomber la seumise ? Avec Gareth Kobayashi
Février 2018 - Prenons le thé ensemble Avec Naoki Harada
Février 2018 - Tourisme de précision pour amateurs avertis Avec Mathéo Takahashi
Février 2018 - Les yeux qui brillent, le coeur qui bat, qui a parlé d'amour ?
Avec Elizabeth Jones
Mars 2018 - J'ai regardé les cerisiers en fleurs, et j'y ai vu ton visage Avec Gareth Kobayashi
Avril 2018 - Maze Racers Avec Nassim Majid
Mai 2018 - Lâcher prise, c'est facile à dire, et difficile à faire Avec Seito Mori

Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum